Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les noms de code des orchestres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 2:34

Les orchestres changeant souvent de nom au fil des ans, les grandes villes culturelles en ayant parfois plusieurs aux noms proches, ce fil n'est peut-être pas inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 2:45

Cas n°1 : Radio de Francfort (Main)


Benedictus a écrit:
lucien a écrit:
hr-SO
Voilà encore une bizarrerie: le nom officiel de cet orchestre, c'est en effet hr-SO (bon, reste la question de la fonte, mais admettons que la radio du Land de Hesse soit aux mains de sectateurs de E.E. Cummings Stefan George), pourquoi alors trouve-t-on encore systématiquement sur les disques «Frankfurter Rundfunk-Symphonie-Orchester» ou le plus souvent, comme ici «Francfurt Radio Symphony Orchestra»?

Le choix de la casse, en l'occurrence, est à mon avis surtout dû à l'adéquation au logo actuel de la radio.

Pour le reste, c'est simplement le nom attribué à différentes périodes – comme pour un certain nombre d'autres orchestres allemands, sa dénomination a beaucoup évolué au cours du XXe siècle.

¶ De 1929 à 1950 : Frankfurter Rundfunk-Symphonie-Orchester.
¶ De 1950 à 1971 : Sinfonie-Orchester des Hessischen Rundfunks.
¶ De 1971 à 2005 : retour vers Radio-Sinfonie-Orchester Frankfurt.
¶ Depuis 2005 : à nouveau retour vers hr-Sinfonieorchester.

(On notera le changement des tropismes syntaxiques, avec la disparition du génitif pour des dénominations similaires…)


Par ailleurs, pour des raisons commerciales, les tournées et les disques sont souvent annoncées sous l'étiquette Frankfurt Radio Symphony Orchestra. (Il est vrai que peu de français, par exemple, doivent situer la Hesse sur une carte – ou même être conscients de son existence.)


Chefs depuis sa création : Rosbaud, Frickhoeffer, Schröder, Matzerath, Dixon, Inbal, Kitajenko, Wolff, P. Järvi, Orozco-Estrada.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 3:19

Cas n°2 : Berlin

L'une des villes avec le plus d'orchestres permanents au monde (mais loin de Londres, vainqueur toutes catégories). Et si la dénomination londonienne est claire, à Berlin, l'Histoire a laissé une grande confusion.

Déjà, la liste actuelle. En laissant de côté les ensembles spécialistes à géométrie variable, on se trouve peu ou prou à douze permanents.

Orchestres berlinois

Trois orchestres de fosse :
– Staatskapelle Berlin
– Deutsche Oper
– Komische Oper

Deux orchestres de radio :
– Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin
– Deutsches Symphonie-Orchester

Trois orchestres de concert :
– Berliner Philharmoniker
– Konzerthausorchester Berlin
– Berliner Symphoniker

Deux orchestres de chambre :
– Mahler Chamber Orchestra
– Philharmonisches Kammerorchester Berlin

Un orchestre de variétés :
– Orchester der Friedrichstadtpalastes

… et sans doute quelques autres. Déjà, pour entendre le Komische Oper ou les Symphoniker sans se rendre à Berlin, il faut se lever de bonne heure !

La valse des noms

Pour les orchestres de fosse, c'est facile, chacun correspond à un théâtre lyrique (la Staatskapelle, plus vieil orchestre du monde encore en activité, étant l'orchestre de fosse de la Staatsoper unter den Linden…).

Pour les orchestres de concert, ce n'est pas trop complexe encore (davantage avec les dénominations, j'y reviens) : l'Orchestre du Konzerthaus a été créé par la RDA pour concurrence le Philharmonique. Quant aux Berliner Symphoniker, créés à la fin des années 60, je n'ai jamais trop vu à quoi ils servaient. Ils jouent surtout de grands classiques, c'est même leur slogan (« nous jouons les classiques du classique »), je suppose qu'ils sont un peu les équivalents des orchestres municipaux parisiens (qui eux, font vraiment des efforts en matière d'originalité de répertoire), destinés à toucher un vaste public plutôt à chercher l'excellence à destination des mélomanes chevronnés. En tout cas, il est à peu près impossible de mettre la main sur une bande hors d'Allemagne.

C'est pour les deux orchestres de radio que ça se complique sérieusement. La radio est restée du côté Est de la ville, et en 1946, on fonde donc un équivalent (la RIAS, acronyme allemand pour Radio du Secteur Américain). Lors de la réunification, la Radio Est a conservé sa dénomination radiophonique, tandis que l'ancienne RIAS est désormais Deutsches Sinfonie-Orchester Berlin (sorte de National d'Allemagne…).
Le problème est que, dans l'intervalle, l'Allemagne occidentale reprenant son indépendance, la RIAS a été appelée Radio de Berlin, exactement comme à l'Est, ce qui a causé quelques entrecroisements de noms. Parfois, la différence tient simplement à l'ordre des mots, ou à la graphie (Symphonie/Sinfonie, Rundfunk/Radio, etc.)…

Je me permets de reprendre en partie ce que j'avais écrit sur CSS il y a quelque temps.

Le Deutsches Symphonie-Orchester est l'orchestre actuel issu de l'ancienne radio de Berlin-Ouest (fondé en 1946). A l'origine, c'était même la RIAS, c'est-à-dire la radio du secteur américain (Rundfunk im amerikanischen Sektor). Son nom cause quelques problèmes d'identification, puisque de 1956 à 1993, il était appelé Radio-Symphonie-Orchester Berlin, tandis que l'orchestre de Berlin-Est a toujours été appelé (dès sa création, en 1923), Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, soit exactement le même sens – tous deux abréviés en RSO Berlin. Ainsi on se retrouve avec des enregistrements de Riccardo Chailly (directeur dans les années 80 de l'orchestre Ouest) où RSO Berlin apparaît seul sur la pochette, si bien qu'on peut douter de la provenance (a fortiori puisque désormais seul l'orchestre anciennement à l'Est se nomme RSO Berlin !).

Ce n'est que l'une des nombreuses complexités de la vie orchestrale berlinoise - par exemple, le Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin se produit régulièrement au Konzerthaus, comme... le Konzerthausorchester Berlin (fondé en 1952), qui devait être le pendant à l'Est du Philharmonique de Berlin. Lorsqu'on considère qu'il s'appelait à l'époque le Berliner Sinfonie-Orchester, et qu'il existe depuis 1967 à l'Ouest le Symphonisches Orchester Berlin, aujourd'hui Berliner Symphoniker... on voit l'importance de placer les mots dans le bon ordre ! Evidemment, les chefs pouvaient voyager d'un orchestre à l'autre, ainsi Lothar Zagrosek qui enregistra les Gezeichneten avec le DSO Berlin, mais qui est aujourd'hui directeur musical de l'Orchestre du Konzerthaus, ce qui ne contribuera pas à éclairer les mélomanes dans quelques années. De plus, si l'on traduit en anglais ou en français, on obtient souvent exactement la même expression pour désigner ces orchestres, ce qui n'est pas pour faciliter la tâche des auditeurs de bonne volonté.


Le projet de fusion entre DSO Berlin, Radio(-Est) et Konzerthaus ayant échoué, il faudra encore faire cette gymnastique un certain temps… et de toute façon, les disques déjà enregistrés ont déjà ce problème d'étiquette ! Quand on vous dit qu'il ne faut pas faire des guerres, après vous demanderez pourquoi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 15506
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 12:30

tu nous ferais une petite synthèse sur les orchestres russo-soviétiques ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 16:29

En me limitant à Leningrad ou Moscou, pourquoi pas, parce que sinon, il y en a quand même énormément (et pas forcément plusieurs par ville, ce qui rend l'exercice inutilement fastidieux). Mais il faudrait que je fasse des recherches, parce que personnellement, entre Radio Moscou, l'Orchestre du Ministère de la Culture, le National, je n'y vois pas forcément clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 16:41

Cas n°3 : Munich

Autre bizarrerie assez retorse, à laquelle je me suis fait attraper récemment (et personne ne m'a jamais corrigé, alors que j'en ai parlé sur CSS et sur ce forum) : Munich accueille à la fois l'Orchestre de la Radio Bavaroise, ou BR Sinfonieorchester (celui prestigieux et célèbre) et l'Orchestre de la Radio de Munich ou BR Münchner Rundfunkorchester (d'un niveau extraordinaire d'ailleurs, mais très peu représenté au disque)… En revanche, il n'y a que le Chœur de la Radio Bavaroise, qui sert aux deux orchestres. Pervers, quand même.

Je m'en suis rendu compte parce que je trouvais vraiment bizarre qu'Ulf Schirmer (très bon chef, mais de notoriété moyenne) soit directeur musical d'un orchestre aussi convoité que la BayRSO (en plus, c'est Jansons en ce moment, je crois). Il a vraiment fallu que j'aille le chercher pour m'en rendre compte, personne ne semblait offusqué que je dise Radio Bavaroise pour Radio de Munich.

Pour couronner le tout, au disque, l'Orchestre de la Radio Bavaroise a souvent enregistré des opéras (alors que la Bayerische Staatsoper est supposée être spécialiste, bien sûr).

Et puis il y a le Philharmonique (surtout représenté au disque par Celibidache chez EMI et quelques Wand sur le vif chez Hänssler), le Symphonique, et quelques petits orchestres.

Orchestre d'opéra :
– Orchestre de l'Opéra d'État (Bayrerisches Staatsorchester de la Bayerische Staatsoper)
– Orchestre (polyvalent : comédie musicale, opéra) du Staatstheater am Gärtnerplatz München

Orchestres de radio :
– Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise (BR Symphonieorchester)
– Orchestre de la Radio de Munich (BR Münchner Rundfunkorchester – particulièrement redondant : « Orchestre de la radio munichoise de la radio bavaroise »)

Orchestres de concert :
– Orchestre Philharmonique de Munich (Münchner Philharmoniker)
– Orchestre Symphonique de Munich (Münchner Symphoniker)

Orchestres de moindre importance :
– Blutenburg Kammerphilharmonie München
– Bundespolizeiorchester München (Orchestre de la Police fédérale de Munich)

Plus, comme partout, un certain nombre d'ensemble (baroques notamment).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21682
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 17:00

Surprised Le Münchner Rundfunkorchester (fondé en 1949) reste quand même de moindre envergure et moindre rayonnement que le prestigieux Sinfonieorchester des bayerischen Rundfunks fondé en 1949 par Eugen Jochum.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 17:05

C'est exactement ce que j'ai dit. Smile Mais pour l'avoir entendue récemment en salle, la Radio Munichoise l'une des phalanges les  plus extraordinaires que j'aie jamais entendues… et pourtant, c'était dans un répertoire qui lui était assez étranger (opéra, et opéra français en plus).

Alors que la Radio Bavaroise ne m'a jamais beaucoup touché en tant qu'orchestre : ils disposent d'une virtuosité immaculée qui leur permet de jouer absolument tout au plus haut niveau, mais leur personnalité propre ne m'a jamais particulièrement frappé. Je m'aperçois que j'ai finalement assez peu de références personnelles avec eux.

(Tu utilises l'ancienne dénomination de la Radio Bavaroise, celle sous laquelle on la trouve la plus souvent sur les disques. Comme partout ailleurs, les génitifs tendent à disparaître.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21682
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 17:12

DavidLeMarrec a écrit:

Tu utilises l'ancienne dénomination de la Radio Bavaroise, celle sous laquelle on la trouve la plus souvent sur les disques. Comme partout ailleurs, les génitifs tendent à disparaître.


batman Ne déstabilise pas mon système de valeurs de références s'il te plaît...

Par ailleurs : on a le droit d'abonder le fond de ton topic ou seulement le ponctuer de soupirs admiratifs ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
m.gruber
Mélomane averti


Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 17:16

Mélomaniac a écrit:

Par ailleurs : on a le droit d'abonder le fond de ton topic ou seulement le ponctuer de soupirs admiratifs ?
hehe

Sinon, l'orchestre lui-même semble favoriser l'orthographe Symphonieorchester à Sinfonieorchester (contrairement à la radio de Cologne par exemple). Et BR Sinfonieorchester n'est quasiment jamais utilisé. http://www.br-so.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 17:18

Mélomaniac a écrit:
Par ailleurs : on a le droit d'abonder le fond de ton topic ou seulement le ponctuer de soupirs admiratifs ?

Comme vous voulez ; le problème est seulement que tu ne fais ni l'un ni l'autre. kiss

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21682
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 17:39

DavidLeMarrec a écrit:

le problème est seulement que tu ne fais ni l'un ni l'autre.


Pour les dévotions, je les ai déjà accomplies ce matin à qui de droit.

Pour le fond, je dois pouvoir faire quelque chose pour rendre ton topic intéressant Basketball


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21682
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 18:41

Cas n°4 : Paris, ses opéras, ses radios, ses associations musicales, capitale de la France




Formation d'élite, qui remonte à 1672, l'Orchestre de l'Opéra de Paris se partage entre les productions des deux théâtres de l'Opéra de Paris, au Palais Garnier et à l'Opéra Bastille.
Les archives établies depuis le début du XIX° siècle montrent que l'Orchestre de l'Opéra-comique dispose de ses propres instrumentistes.

L'Orchestre Pasdeloup fut d'abord baptisé "Concerts Populaires" par son créateur Jules Pasdeloup en 1861, et n'adoptera son nom actuel qu'en 1919. On lui doit des créations aussi notables qu'Alborada del Gracioso, Le Tombeau de Couperin, la Symphonie espagnole, la Symphonie n°4 de Roussel...

Née en 1873 et immortalisée dans la chanson populaire "ça vaut mieux que d'attraper la scarlatine", l'Association artistique des Concerts Colonne existe encore aujourd'hui, bien que son choeur ait été dissout voilà quelques mois.

En 1881, Charles Lamoureux fonde la Société des Nouveaux Concerts qui en 1887 prend son nom : l'Association des Concerts Lamoureux, fit entendre en première audition publique des oeuvres telles que La Mer, l'Apprenti Sorcier ou La Valse. L'Orchestre Lamoureux fonctionne toujours aujourd'hui.

L'Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire remonte à 1828, et réalisa ses derniers disques avec André Cluytens, avant d'être rebaptisé Orchestre de Paris en 1967, accueillant de prestigieux directeurs musicaux : Charles Munch, Herbert von Karajan, Georg Solti, Daniel Barenboïm, Semyon Bychkov, Christoph Eschenbach, Paavo Järvi.
Il est actuellement en résidence à la nouvelle Philharmonie de Paris sise à la Villette.

Ne pas le confondre avec l'éphémère Orchestre philharmonique de Paris, qui pendant ses trois années d'exercice (1935-1938) était lui aussi dirigé par Munch.
A noter qu'un Orchestre de la Société philharmonique de Paris exerça aussi dans les années 1950, dirigé notamment par Jules Gressier et René Leibowitz, et laissa des enregistrements pour des labels tels que Le Chant du Monde.

A distinguer de l'Orchestre symphonique de Paris, cofondé par la Princesse de Polignac, et qui pendant une décennie (1928-1938) assura maintes exécutions et créations, notamment la première audition de la Symphonie n°3 de Prokofiev (Mai 1929).

Autre ensemble éphémère qui officia quelques années, l'Orchestre des concerts Straram (fondé par Walther Straram en 1925) se spécialisait dans la musique de son temps et assura des créations telles que le Kammerkonzert de Berg, les Cinq Pièces Op. 10 de Webern, ou la première représentation scénique du Bolero.


Fondé en 1934 par le Ministère des Postes, l'Orchestre national de la Radiodiffusion française devient en 1964 Orchestre national de l'ORTF (Office de radiodiffusion-télévision française), puis en 1974 Orchestre national de France.
C'est l'une des deux formations actuelles de Radio France, l'autre étant l'Orchestre philharmonique de Radio France (1989), qui remonte à 1937 (sur les bases d'un premier orchestre de radio fondé en 1928 par André Messager) et connut divers noms successifs : Orchestre Radio-symphonique (1937-1955), Orchestre Radio-symphonique de Paris (1955-1959), Orchestre philharmonique de la RTF (1960-1963), Orchestre philharmonique de l'ORTF (1964-1975), Nouvel Orchestre philharmonique de Radio France (1976-1989) qui sous cette désignation marque aussi le regroupement de  l'Orchestre Radio-lyrique (alias Orchestre lyrique de la RTF, Orchestre lyrique de l'ORTF) et l'Orchestre de chambre, fondés respectivement en 1941 et 1952.


L'Orchestre des Cento Soli rassembla des musiciens des divers orchestres de la capitale, enregistrant sous ce nom dans les années 1950, pour des raisons d'opportunité, sous des moindres labels comme Concert Hall (Club français du disque).

Cofinancé par le Conseil régional d'Île-de-France et le ministère de la Culture, l'Orchestre national d'Île de France succède en 1974 à l'Orchestre symphonique d'Île de France
Ne pas confondre avec l'Orchestre symphonique français de Paris, organisme privé dirigé par Laurent Petitgirard depuis sa création en 1989 jusqu'en 1996.
Formé d'une quarantaine de musiciens, l'Orchestre des Hauts de France intervient comme orchestre d'harmonie.

Constitué en 1991, l'Orchestre des Champs-Elysées se spécialise dans l'interprétation sur instruments d’époque.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ojoj
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 641
Age : 31
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 18:49

Dans le cas de Munich, il ne faut pas oublier l'Orchestre Bach de Munich fondé par Karl Richter, dissous à l'heure actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 19:15

Merci pour la revue historique, en particulier précieuse pour ceux qui ont disparu.

Citation :
Constitué en 1991, l'Orchestre des Champs-Elysées se spécialise dans l'interprétation sur instruments d’époque.

Oui, et c'est en réalité un orchestre d'intermittents (quand on voit qu'aux Musiciens de Louvre, d'un autre rayonnement international, il y a moins de dix permanents !), à géométrie très variable ; si on l'inclut, on devrait le faire pour beaucoup d'autres, à Paris comme ailleurs. Et puis, à partir de quelle taille moyenne par concert parle-t-on d'orchestre : entre les effectifs pour jouer des Leçons de Couperin (trois maximum) et une symphonie de Bruckner, parfois par les mêmes ensembles, ça rend la limite compliquée à tracer, en plus des difficultés de recensement (où sont-ils vraiment basés ?).
L'Orchestre des CE a bien été créé à Paris (pour le Théâtre du même nom, à l'époque d'Alain Durel), mais il est basé en Poitou-Charentes depuis de nombreuses années.

Il te manque aussi l'Orchestre de Chambre de Paris (ex-Ensemble Orchestral de Paris, mais qui a bel et bien la taille d'un orchestre).

Par ailleurs, l'Orchestre des Lauréats du Conservatoire existe toujours, et étrangement, malgré la nécessaire versatilité des effectifs, conserve une certaine personnalité (très française, ce qui est bizarre, vu les nationalités qui y figurent et les styles qui y sont enseignés !).


Dernière édition par DavidLeMarrec le Dim 3 Mai 2015 - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 19:21

Ah oui, et j'ai une question : Radio-Lyrique n'était donc pas une étiquette de circonstance, c'était un orchestre à part entière de la RTF ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 19:37

Mélomaniac a écrit:
Cas n°4 : Paris, ses opéras, ses radios, ses associations musicales, capitale de la France

Si tu permets, pour qu'on puisse comparer avec d'autres capitales culturelles, je fais le bilan de ce qui reste aujourd'hui :

Orchestre d'opéra :
– Orchestre de l'Opéra National de Paris (en réalité deux orchestres constitués qui sont chacun simultanément sur une production, les « bleus » et les « verts », sans spécialisation, tout étant fait pour que le niveau et l'esthétique demeurent identiques)

Orchestres de radio :
– Orchestre National de France (ancien orchestre principal de la RTF, chargé des productions lyriques et du grand répertoire romantique)
– Orchestre Philharmonique de Radio-France (issu de la réunion de plusieurs orchestres de radio, notamment régionaux – sa vocation est la modularité, pour interpréter aussi bien les formats-Mozart que les effectifs pléthoriques du XXe siècle)

Orchestre de concert :
– Orchestre de Paris (ancien Orchestre des Concerts du Conservatoire)

Orchestres municipaux :
– Orchestre Colonne (souvent présent pour accompagner les ballets à Garnier)
– Orchestre Lamoureux
– Orchestre Pasdeloup

Orchestre de chambre :
– Orchestre de chambre de Paris (récemment encore Ensemble Orchestral de Paris)

Orchestres régionaux :
– Orchestre National d'Île-de-France (résidence variant chaque saison, mais il y a toujours des concerts à Paris)
– Orchestre de l'Opéra de Massy (vraiment dans la sphère d'influence de Paris, même s'il ne s'y produit jamais, évidemment)

Orchestres de jeunes :
– Orchestre du Conservatoire de Paris (actuel orchestre des concerts du Conservatoire, contenant des musiciens du CNSM)
– Orchestre des Lauréats du Conservatoire (ensemble moins permanent, je suppose, mais constitué pour partie des mêmes personnes)
– Orchestre du Pôle supérieur Paris-Boulogne-Billancourt
– Orchestre Symphonique du Conservatoire de Paris (musiciens issus du CRR)

Les trois premières formations proposent de véritables productions professionnelles, et le premier intervient très souvent en appoint de l'Intercontemporain pour les œuvres de la seconde moitié du XXe réclamant une grande virtuosité mais un plus large effectif.
Je n'ai pas inclus l'Orchestre Français des Jeunes, itinérant, et qui ne fonctionne que par cessions, plutôt un orchestre de stage qu'un orchestre constitué (et pas forcément parisien d'ailleurs).


Ça fait donc une quinzaine d'orchestres en comptant large, une dizaine sinon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hortus Conclusus
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 06/03/2015

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 20:02

Vous y incluez les baroques ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 20:41

Non, pour les raisons sus-mentionnées : ce sont des orchestres d'intermittents, avec des très peu de permanents, des effectifs qui varient énormément du petit chambrisme à l'orchestre symphonique, et qui n'ont d'ailleurs pas forcément de salle principale. Ça rendrait les recensements assez complexes, et ne rend pas forcément compte de la réalité de la vie culturelle (ils peuvent être un peu partout).

Donc je m'en tiens aux orchestres dits permanents. Mais effectivement, si l'on voulait être complet, il y aurait de quoi faire. Ça rendrait les comparaisons beaucoup plus complexes entre villes, aussi, parce que beaucoup de ces ensembles sont semi-professionnels, n'exercent que pour quelques programmes (les musiciens passant d'un ensemble à l'autre), et n'ont pas de rayonnement international suffisant pour qu'on puisse accéder à la documentation…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3133
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 21:00

DavidLeMarrec a écrit:

– Orchestre de Paris (ancien Orchestre des Concerts du Conservatoire)
– Orchestre du Conservatoire de Paris (actuel orchestre des concerts du Conservatoire, contenant des musiciens du CNSM)

scratch Et l'Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire, qui enregistrait avec Cluytens?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 21:45

Benedictus a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

– Orchestre de Paris (ancien Orchestre des Concerts du Conservatoire)
– Orchestre du Conservatoire de Paris (actuel orchestre des concerts du Conservatoire, contenant des musiciens du CNSM)

scratch  Et l'Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire, qui enregistrait avec Cluytens?

Je voulais écrire ça. Embarassed C'est l'orchestre « de concert » historique de la capitale, qui est devenu l'Orchestre de Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3133
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 3 Mai 2015 - 21:47

Ah, d'accord. (Oui, tout de suite, ça devient plus clair; d'ailleurs la majuscule dans un cas et son absence dans l'autre auraient dû me mettre sur la voie.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21682
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Lun 4 Mai 2015 - 23:49

DavidLeMarrec, in playlist, au sujet de Dvorak, a écrit:

Pour la Neuvième [...] sinon mes goûts sont un peu bizarres : Kabasta-Radio Bavaroise…


Surprised Tu es sûr du nom de l'orchestre ?

C'était bien la peine de se fendre d'un billet pour ensuite semer la confusion dans nos esprits...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Mer 6 Mai 2015 - 10:15

Mélomaniac a écrit:
Tu es sûr du nom de l'orchestre ?

Non, pas vérifié, j'avais cette référence dans mes papiers (et ça date effectivement d'avant mon intérêt pour ces questions).

Mélo n'assumant pas sa cuistrerie (pourtant, tu n'es pas si timide d'ordinaire fleurs ) et ayant négligé de nous fournir la réponse, c'est le Philharmonique de Munich, manifestement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 17 Mai 2015 - 18:17

Dites, il y a une dizaine d'années, j'ai écouté un concert du Philharmonique ou Symphonique de Reykjavik, radiodiffusé en UER (avec une ultime symphonie de Mozart assez ébouriffante, dirigé par une dame dont je n'ai plus le nom, présentement, sous la main). Or, en cherchant un peu, je ne trouve trace que d'un orchestre de chambre (un véritable, format sérénade, qui ne joue pas des pièces d'aussi large effectif, seulement du baroque et de petits Mozart galants).

Il y a eu un changement de nom temporaire, ou c'est moi (ou la speakerine de France Mu) qui affabule complètement ?

C'est d'autant plus troublant que le son était très différent de celui du Symphonique d'Islande (alors qu'il paraît logique que ce soit lui), l'orchestre mystère étant beaucoup plus tranchant et coloré. Une des plus belles versions de la 41 que j'aie entendues, d'ailleurs, avec une sensibilité aux découvertes musicologiques qui ne paraissent pas, spontanément, le trait principal du grand orchestre national.

Des pistes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 49
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Lun 15 Juin 2015 - 11:37

Je découvre qu'il y'a en fait deux orchestres à la WDR de Cologne.
Le Sinfonieorchester bien sûr (anciennement Kölner Rundfunk-Sinfonie-Orchester), mais aussi le Funkhausorchester (anciennement WDR Rundfunkorchester), qui semble avoir une programmation plus thématique et être plus spécialisé sur le théâtre, film, opérettes et des projets "transversaux", avec le jazz par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Mer 22 Juil 2015 - 18:46

Pour information, une version augmentée du post sur Berlin a été mise . C'est un peu long (et il y a un peu trop de mise en forme pour transférer), mais comme il y a sûrement plein de reproches à faire sur mes appréciations et choix, je me bagarrerai volontiers avec Mélo je les accueillerai volontiers sur ce fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21682
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Ven 15 Jan 2016 - 23:56

anaëlle, in playlist, a écrit:

Mélomaniac a écrit:

anaëlle a écrit:

Schoenberg : Gurrelieder, Partie I - Deutsches Symphonie-Orchestrer Berlin, dir. Chailly


En fait, c'est l'Orchestre de la Radio -soyons odieux jusqu'au bout Mr.Red


Pourtant, c'est marqué : "Deutsches Symphonie-Orchester Berlin (RSO)" scratch
Où l'on découvre que je suis incapable de lire une pochette...  et que je m'emmêle les pinceaux avec tout les orchestres berlinois...


Nous avons tous les deux raison, je voulais juste te taquiner en rappelant le nom vintage de l'orchestre quand le disque est paru.
Regarde tout en haut les explications dans le message du 3 mai.
A l'époque de l'enregistrement (juin 1985), l'orchestre se désignait Orchestre symphonique de la Radio de Berlin (Radio-Symphonie-Orchester). Après la réunification de l'Allemagne, il a pris le nom de Deutsches Symphonie-Orchester, et c'est certainement sous ce titre qu'il apparaîtra désormais dans les rééditions  Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1257
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Sam 16 Jan 2016 - 7:28

Merci pour ce fil ... Je le découvre et c'est bien pratique Very Happy  ...

Quel imbroglio les noms d'orchestre Shocked  ...  Je me rends compte que je m'emmêlais allègrement les pinceaux avec les orchestres berlinois Laughing .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Sam 16 Jan 2016 - 13:57

Oui, c'est le bazar, particulièrement à Berlin, et surtout dans les années 70-80 où, fragmentation politique oblige, les deux orchestres de radio portent sensiblement le même nom – si on ajoute à cela que les dénominations de la Staatskapelle et du Konzerthaus n'ont pas toujours été aussi claires, qu'ils ont parfois enregistré pour les mêmes labels, ça devient vite tendu.
On peut se reposer sur les noms des chefs, mais ils circulaient quelquefois aussi, alors il faut vraiment être rigoureux pour vérifier ce qu'on écoute !

Il faudra que je mette à jour l'entrée sur Francfort (en attendant, c'est là), dont les ambiguïtés ne se limitent pas au hr-Sinfonieorchester (presque jamais appelé ainsi sur les disques, en plus…).

J'aimerais bien faire Londres, mais c'est un très gros morceau, et puis les ambiguïtés ne sont pas du tout les mêmes… En revanche il y aurait pas mal à dire sur les lieux, les répertoires, les multiples BBC…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1257
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Sam 16 Jan 2016 - 14:29

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, c'est le bazar, particulièrement à Berlin, et surtout dans les années 70-80 où, fragmentation politique oblige, les deux orchestres de radio portent sensiblement le même nom – si on ajoute à cela que les dénominations de la Staatskapelle et du Konzerthaus n'ont pas toujours été aussi claires, qu'ils ont parfois enregistré pour les mêmes labels, ça devient vite tendu.
On peut se reposer sur les noms des chefs, mais ils circulaient quelquefois aussi, alors il faut vraiment être rigoureux pour vérifier ce qu'on écoute !

Il faudra que je mette à jour l'entrée sur Francfort (en attendant, c'est là), dont les ambiguïtés ne se limitent pas au hr-Sinfonieorchester (presque jamais appelé ainsi sur les disques, en plus…).

J'aimerais bien faire Londres, mais c'est un très gros morceau, et puis les ambiguïtés ne sont pas du tout les mêmes… En revanche il y aurait pas mal à dire sur les lieux, les répertoires, les multiples BBC…  

Ce qui serait intéressant aussi, c'est de démêler l'écheveau des orchestres russes depuis l'époque soviétique jusqu'à aujourd'hui ... Je n'y vois pas clair du tout entre l'Orchestre de la RTV de Moscou, The USSR Radio and TV Large Symphony orchestra, l'Orchestre du Ministère de la culture d'URSS, l'Orchestre d'Etat d'URSS ... Rien que des noms qui exhalent la plus authentique poésie prolétarienne Laughing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Sam 16 Jan 2016 - 15:11

Tout à fait, c'est compliqué. En gros, pour les plus célèbres moscovites :
¶ Orchestre du Ministère de la Culture de l'URSS, aujourd'hui la Chapelle Symphonique de l'État de Russie, l'orchestre de Rozhdestvensky.
¶ Orchestre Académique d'État de la Fédération de Russie, ancien orchestre d'État de l'URSS, l'orchestre de Svetlanov, qui porte désormais officiellement son nom pour le distinguer à l'étranger.
¶ Orchestre Philharmonique de Moscou, celui de Kondrachine et de Kitajenko.
¶ Orchestre Symphonique « Tchaïkovski » de la Radio de Moscou, celui de Fedoseyev (et, avant lui, Rozhdestvensky, il a eu beaucoup d'échanges entre les principaux chefs et orchestres).
¶ Orchestre Symphonique d'État de l'URSS pour l'art cinématographique, longtemps dirigé par Khachaturian.
¶ Orchestre National de Russie, créé en 1990 par Pletnev.

Et puis il y a bien sûr les orchestres de théâtres : Bolshoï, Stanislavski…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1257
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Sam 16 Jan 2016 - 16:07

DavidLeMarrec a écrit:
Tout à fait, c'est compliqué. En gros, pour les plus célèbres moscovites :
¶ Orchestre du Ministère de la Culture de l'URSS, aujourd'hui la Chapelle Symphonique de l'État de Russie, l'orchestre de Rozhdestvensky.
¶ Orchestre Académique d'État de la Fédération de Russie, ancien orchestre d'État de l'URSS, l'orchestre de Svetlanov, qui porte désormais officiellement son nom pour le distinguer à l'étranger.
¶ Orchestre Philharmonique de Moscou, celui de Kondrachine et de Kitajenko.
¶ Orchestre Symphonique « Tchaïkovski » de la Radio de Moscou, celui de Fedoseyev (et, avant lui, Rozhdestvensky, il a eu beaucoup d'échanges entre les principaux chefs et orchestres).
¶ Orchestre Symphonique d'État de l'URSS pour l'art cinématographique, longtemps dirigé par Khachaturian.
¶ Orchestre National de Russie, créé en 1990 par Pletnev.

Et puis il y a bien sûr les orchestres de théâtres : Bolshoï, Stanislavski…  

Merci, c'est déjà plus clair Smile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anaëlle
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1378
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Sam 16 Jan 2016 - 16:41

Mélomaniac a écrit:
anaëlle, in playlist, a écrit:
Mélomaniac a écrit:
anaëlle a écrit:

Schoenberg : Gurrelieder, Partie I - Deutsches Symphonie-Orchestrer Berlin, dir. Chailly


En fait, c'est l'Orchestre de la Radio -soyons odieux jusqu'au bout Mr.Red


Pourtant, c'est marqué : "Deutsches Symphonie-Orchester Berlin (RSO)" scratch
Où l'on découvre que je suis incapable de lire une pochette...  et que je m'emmêle les pinceaux avec tout les orchestres berlinois...

Nous avons tous les deux raison, je voulais juste te taquiner en rappelant le nom vintage de l'orchestre quand le disque est paru.
Regarde tout en haut les explications dans le message du 3 mai.
A l'époque de l'enregistrement (juin 1985), l'orchestre se désignait Orchestre symphonique de la Radio de Berlin (Radio-Symphonie-Orchester). Après la réunification de l'Allemagne, il a pris le nom de Deutsches Symphonie-Orchester, et c'est certainement sous ce titre qu'il apparaîtra désormais dans les rééditions  Wink
study J'ai remonté le fil, c'est passionnant, merci à toi et David pour cet impressionnant travail thumleft 
 -donc ta remarque, c'était donc juste pour le plaisir d'être casse-pieds ? Mr. Green      


Anaxagore a écrit:
Quel imbroglio les noms d'orchestre Shocked  ... 
+1  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 13 Mar 2016 - 2:23

Mélomaniac a écrit:
Gioachino Rossini (1792-1868) :

Ouvertures : Guillaume Tell, Il Signor Bruschino, Le Voyage à Reims, L'Échelle de soie, La Pie voleuse, Le Turc en Italie, L'Italienne à Alger

= Riccardo Chailly, National Philharmonic Orchestra

… Qui, contrairement à l'intuition, n'est pas le nom du Royal Philharmonic sous Cromwell.

Il existe deux orchestres à ce nom, en réalité :

¶ l'un à Washington D.C. (d'une certaine façon le pendant de l'American Symphony dans l'État de New-York) ;

¶ l'autre, le mieux documenté, était un orchestre de studio, créé par RCA et actif jusque dans les années 1990, avec notamment des membres du London Philharmonic, et sans doute d'autres orchestres londoniens, je n'ai pas creusé la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21682
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Dim 13 Mar 2016 - 2:50

Smile En l'occurrence dans cet enregistrement il s'agit bien sûr de l'orchestre londonien.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21682
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Sam 20 Aoû 2016 - 15:14


cool-blue David ouvre des topics pour dissiper des ambiguïtés qu'il se complait à alimenter en playlist avec une évidente mauvaise foi à coups d'arguments incompréhensibles...


DavidLeMarrec, in playlist, a écrit:

adriaticoboy a écrit:

DavidLeMarrec a écrit:

Sibelius, Symphonies 1 (Sanderling-Konzerthaus), 2 (Sanderling-Konzerthaus), 3 (Sanderling-Konzerthaus)


Désolé de pinailler là-dessus mais je suis étonné de voir que tu désignes l'orchestre par son nom actuel alors qu'il avait une dénomination complètement différente à l'époque. Je trouve que ça crée plus de confusion que ça en enlève, car du coup on peut se demander si tu ne parles pas d'enregistrements tardifs de Kurt Sanderling, postérieurs au changement de nom de l'orchestre, ou alors de Thomas Sanderling ?


Si je le dis avec le nom d'époque (Symphonique de Berlin), il faut alors que je le fasse en allemand (Berliner Sinfonie-Orchester), parce que ça pourrait être les Symphoniker (Symphonisches Orchester Berlin) ou, pour quelqu'un de pas trop au fait des distinctions, désigner un autre des orchestres berlinois… Pour rester concis et clair à la fois, c'est ce qui m'a semblé le plus efficace (même si, en effet, le nom est anachronique).  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 807
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Mar 30 Aoû 2016 - 11:04

DavidLeMarrec a écrit:
Cas n°3 : Munich

Autre bizarrerie assez retorse, à laquelle je me suis fait attraper récemment (et personne ne m'a jamais corrigé, alors que j'en ai parlé sur CSS et sur ce forum) : Munich accueille à la fois l'Orchestre de la Radio Bavaroise, ou BR Sinfonieorchester (celui prestigieux et célèbre) et l'Orchestre de la Radio de Munich ou BR Münchner Rundfunkorchester (d'un niveau extraordinaire d'ailleurs, mais très peu représenté au disque)…

C'est comme pour les clubs de foot, c'est plus facile à retenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3133
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Sam 15 Oct 2016 - 22:45

Je viens juste de me rendre compte d'un truc: appeler son orchestre Anima Eterna quand soi-même on s'appelle Immerseel, c'est un peu mégalo, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Sam 15 Avr 2017 - 13:22

Sur les orchestres néerlandais :
(tiré du fil sur les œuvres lyriques de Debussy, Usher en l'occurrence)

Roderick a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
[...] je n'arrive pas à remettre la main sur le grand concert de la radio-télé néerlandaise (avec Saelens !), c'était assez parfait, en particulier les couleurs orchestrales (Philharmonique des Pays-Bas, je crois). [...]

C'est la Radio Kamer Filharmonie dirigée par Kees Bakels. C'est effectivement parfait mais hélas plus en ligne sur YT. Mais bon si besoin...

Ok, donc c'est pas pareil.

La Philharmonie de Chambre de la Radion'existe plus depuis 2013 (budget définitivement coupé). C'était au départ la fusion, en 2005, entre le Radio Symfonie Orkest (lui-même fusion du Promenade Orkest et de l'Omroep Orkest) et le Radio Kamer Orkest (dont le premier chef fut André Rieu père…).

Les musiciens restants ont été absorbés dans le Philharmonique des Pays-Bas (l'orchestre de Haenchen, Kreizberg et Marc Albrecht, celui qu'on peut entendre chez PentaTone) – ce Nederlands Philharmonisch Orkest étant lui-même la fusion du Philharmonique d'Amsterdam et du Symphonique d'Utrecht.

C'est vraiment la pagaille des noms, là-bas, puisqu'il existe également un Radio Filharmonisch Orkest (l'orchestre de van Kempen, Haitink, Fournet, Vonk, De Waart, van Zweden ou Stenz – de Hilversum, même s'il joue quelquefois à Amsterdam, notamment à l'Opéra) et un Nederlands Symfonieorkest (celui de van Zweden et De Vriend, qui enregistre chez CPO et Challenge Classics), mon chouchou, qui est sis à Enschede… Ajoutez à cela que beaucoup d'orchestres de province (Rotterdam, La Haye…) peuvent jouer à l'Opéra d'Amsterdam, je vous dis bon courage pour vous y retrouver.

Ce sont tous d'excellents orchestres, de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 15506
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Sam 15 Avr 2017 - 13:31

DavidLeMarrec a écrit:
La Philharmonie de Chambre de la Radion'existe plus depuis 2013 (budget définitivement coupé). C'était au départ la fusion, en 2005, entre le Radio Symfonie Orkest (lui-même fusion du Promenade Orkest et de l'Omroep Orkest) et le Radio Kamer Orkest (dont le premier chef fut André Rieu père…).

ah zut, je savais pas... c’est toujours ceux-là que je fréquente... et ils n’existent plus ? Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Sam 15 Avr 2017 - 13:48

Au fil des ans, le nombre d'orchestres fusionnés ou simplement supprimés aux Pays-Bas est assez impressionnant. La presse musicale n'en a pas parlé, étrangement (alors qu'à Berlin, où il y en a une vingtaine, c'était le scandale interplanétaire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1508
Age : 52
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Lun 17 Avr 2017 - 23:06

Benedictus a écrit:
Je viens juste de me rendre compte d'un truc: appeler son orchestre Anima Eterna quand soi-même on s'appelle Immerseel, c'est un peu mégalo, non?
Encore faut-il avoir des notions de néerlandais pour s'en rendre compte…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 11979
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukrainien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   Mar 18 Avr 2017 - 2:09

ojoj a écrit:
Dans le cas de Munich, il ne faut pas oublier l'Orchestre Bach de Munich fondé par Karl Richter, dissous à l'heure actuelle.

Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les noms de code des orchestres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les noms de code des orchestres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les noms de code des orchestres
» Fanfare Cavalerie Garde Républicaine à Fontaine (38)
» Des noms de villes
» Les noms d'ensembles nuls
» 30 Seconds to mars: Un nouveau clip complètement dément! [Diverses sources]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: