Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La question musicale du jour (3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80314
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Jeu 14 Avr 2016 - 13:23

Faust dans la mythologie grecque? drink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roderick
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2901
Age : 42
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Jeu 14 Avr 2016 - 14:35

Je ne crois pas en effet qu'il y ait dans la mythologie grecque de pacte avec Hadès... mais c'est à creuser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roderick
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2901
Age : 42
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Jeu 14 Avr 2016 - 14:37

Pendant que j'y pense, il y a Polyphème de Jean Cras qui est une belle oeuvre rarement citée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Jeu 14 Avr 2016 - 14:39

luisa miller a écrit:
Pour le mythe d'Orphée, les principaux compositeurs ont été cités.

Il en reste pas mal, même s'ils sont moins célébrés pour cela, comme Telemann, Berlioz, Liszt, Malipiero ou Milhaud parmi tant d'autres ; effectivement, en tant que saint patron, il faudrait presque plutôt spécifier ceux qui ne l'ont pas traité !


Citation :
Mais il y a aussi le mythe de Faust (Gounod, Berlioz, Meyerbeer, Schumann,Boïto ...).

Meyerbeer a fait une cantate là-dessus ? Je suis passé à côté.

Il y a sinon bien sûr Spohr, Liszt, Busoni ou Dusapin parmi les nombreux et célèbres perpétuateurs du mythe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 22
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Ven 6 Mai 2016 - 3:16

Dans une petite vingtaine d'heures, j'aurai la chance d'assister à une représentation du Crépuscule des Dieux. Il me semble préférable d'affronter ce monument avec un peu de préparation ; seulement, je ne me suis encore jamais intéressé de près à Wagner. Je découvre, sur le fil Le Ring expliqué, la passionnante présentation de Cololi ; elle est toutefois trop dense pour que j'en assimile toutes les informations d'ci demain.

Ma question - de dernière minute - est donc la suivante : si vous deviez en nommer trois ou quatre, quels seraient les éléments musicaux ou dramatiques auxquels vous me conseilleriez de prêtez une attention particulière, afin de guider mon écoute Smile  ?

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)


Dernière édition par Horatio le Ven 6 Mai 2016 - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28757
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Ven 6 Mai 2016 - 7:04

Peut-être des extraits ?

=> La fin du duo d'aurevoir entre Siegfried/Brünnhilde et le début du trio des Gibischungen
=> La garde de Hagen
=> Le sommeil de Hagen, occasion d'un duo avec son père Alberich (début de l'acte 2)
=> Le début de l'acte 3, où Siegfried rencontre les filles du Rhin

Et puis il y a les extraits qui sont tout le temps donné en concert : outre le voyage de Siegfried sur le Rhin (qui est inclus dans le 1° extrait que j'ai mentionné), mais aussi évidemment l'immolation de Brünnhilde et l'effondrement du Walhalla.

(on peut éventuellement rajouter le trio de vengeance)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Ven 6 Mai 2016 - 9:35

Tu devrais prendre une table des motifs (ça se trouve en première page de la plupart des éditions, charges-en une, même piano-chant, sur IMSLP) et te jouer les plus importants : ça ne prend pas de temps et ça permet de les repérer ensuite, c'est capital pour le plaisir wagnérien, d'autant que dans le Crépuscule s'accumulent ceux des trois ouvrages précédents !

Parmi ceux qu'il ne faut pas rater : Rédemption, Walhalla, Rhin, Or du Rhin, Filles du Rhin, Crépuscule, Destin, Siegfried, Brünnhilde, Impuissance, Heaume. S'ils ne se trouvent pas dans un volume du Crépuscule, regarde dans les volumes des volets précédents. Ça t'aidera de façon capitale pour suivre la logique musicale – sinon ça paraît bizarrement rhapsodique.

À cela, j'ajoute qu'il faut te préparer à un drame très déséquilibré (c'est déjà mal ficelé quand on a l'émotion des volets précédents !), avec un particulier ce premier acte interminable (long comme un opéra entier). En revanche, c'est de plus en plus court, et le dernier acte paraît filer en quelques instants.


Bonne fin de séjour à Washington ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28757
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Ven 6 Mai 2016 - 9:43

A mort les trolls cat

Non, il n'y a pas une note à jeter dans le Crépuscule.

Il est vrai par contre, que digérer tout ça en 1 fois, c'est un peu beaucoup.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Ven 6 Mai 2016 - 9:58

Je n'ai pas parlé de note à jeter, je dis juste que le livret est mal fait, et imagine, tu arrives à l'opéra, tu t'asseois, et le premier acte dure 2h70… tu te dis mon Dieu, que le temps passe lentement, et tu pars à l'entracte, ou bien tu regardes le plafond un instant, et hop, l'acte II a déjà filé !  Ce doit être très déstabilisant si on n'y a pas prêté garde avant d'entrer !  

D'autant qu'il s'agit d'une récapitulation (riche mais) pas très subtile de tout ce qui a été fait, donc autant se figurer un peu les proportion, sinon se prendre ça dans la face, c'est méchant.

Le Crépuscule, c'est un peu comme Tannhäuser : livret auquel on peine à s'intéresser, premier acte à tiroirs, deuxième acte qui sert à rien, troisième acte qui passe comme un songe.

Sauf que Tannhäuser reste vaguement comestible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28757
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Ven 6 Mai 2016 - 10:05

2h30 c'est long dans l'absolu ... mais là c'est Wagner, donc c'est court.
Mais patience ... tu as compris les Maîtres, bientôt tu comprendras le Crépuscule fleurs

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Ven 6 Mai 2016 - 10:11

Cololi a écrit:
2h30 c'est long dans l'absolu ... mais là c'est Wagner, donc c'est court.

Ce serait Siegfried, je dirais que l'action compense ; et pour les autres, il y a une idiosyncrasie particulière qui peut les rendre plus accessibles en salle. Je ne suis pas sûr que le Crépuscule (que je me suis toujours dégonflé à voir, je l'admets) ait cette facilité : il faut vraiment avoir digéré le reste pour entrer pleinement dedans.


Citation :
Mais patience ... tu as compris les Maîtres, bientôt tu comprendras le Crépuscule fleurs

Je l'espère ! Et puis Horatio est un bon musicien (et familier de Strauss), ça lui donne un avantage décisif : il n'entendra pas tout en une première fois, mais il reviendra sans doute convaincu, là où toi ou moi serions ressortis en roulant des yeux effrayés. Mr. Green

En ce qui me concerne néanmoins, je me demande si j'aimerai vraiment le Crépuscule un jour comme les autres Wagner – j'adore m'écouter le Prologue et Waltraute, me jouer le dernier acte, mais dans la continuité, l'écouter, ça ne fonctionne pas vraiment. Je crois qu'il y a aussi une affaire de couleur harmonique, un peu dure, un peu grise à mes oreilles (oui, c'est étrange)… en fait ça résonne chez moi, bizarrement, comme un opéra de Bach. Une sorte de mécanique extraordinaire qui m'évoque des choses plutôt sinistres. Surtout l'acte II (et la seconde moitié du I).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Ven 6 Mai 2016 - 10:12

Roderick a écrit:
Je ne crois pas en effet qu'il y ait dans la mythologie grecque de pacte avec Hadès... mais c'est à creuser !

En revanche il y a, dans Faust II, un apport massif de mythologie grecque avec le Walpurgis classique et les fréquentations de l'Homunculus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28757
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Ven 6 Mai 2016 - 10:14

L'intérêt ? La musique tout simplement fleurs

L'harmonie du Crépuscule ... c'est fascinant. Et bien sûr le sens inné chez Wagner du théâtre.
Pour moi le meilleur volet du Ring.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Ven 6 Mai 2016 - 10:17

Enfin le théâtre… dans la musique, pas dans le drame. Mr. Green

Je suis d'accord, le Crépuscule est beaucoup plus riche que les précédents (l'écart le plus spectaculaire se fait entre l'orchestre de Walküre et l'orchestre de Siegfried), mais je trouve que ça touche moins sa cible, pas comme Tristan, les Maîtres ou Parsifal où la complexité se traduit immédiatement en émotions supplémentaires. Mais c'est là un ressenti purement subjectif – même si j'ai l'impression que les mélomanes ont en général plutôt un faible pour Rheingold et Walküre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80314
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Ven 6 Mai 2016 - 11:07

Pourquoi toujours exagérer?
Le 1er acte (en comptant le prologue) dure 2h, pas 2h30, ni 2h70. Smile
Donc pas plus que le I de Parsifal ou le III des Maîtres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Ven 6 Mai 2016 - 11:09

Xavier a écrit:
Le 1er acte (en comptant le prologue) dure 2h, pas 2h30, ni 2h70. Smile

Moi je plaisantais, mais pour Cololi, c'est parce qu'il écoute uniquement Knappertsbusch, il croit que ça fait de lui un homme profond. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28757
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Ven 6 Mai 2016 - 12:02

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Le 1er acte (en comptant le prologue) dure 2h, pas 2h30, ni 2h70. Smile

Moi je plaisantais, mais pour Cololi, c'est parce qu'il écoute uniquement Knappertsbusch, il croit que ça fait de lui un homme profond. fleurs  

C'est un peu comme croire qu'on aime la musique quand on en écoute une réduction pour bandonéon ... et qu'on trouve ça quand même trop long cat

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 22
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Sam 7 Mai 2016 - 3:16

Merci, Cololi et David, pour vos conseils. Je vais trouver un fil adéquat pour donner mes quelques impressions Surprised .



DavidLeMarrec a écrit:
Bonne fin de séjour à Washington !  Very Happy  


_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Dim 15 Mai 2016 - 21:37

Je m'amusais à chercher les wagnérismes dans Star Wars, et je ne parviens pas à répondre à une question. D'où proviennent ces figures d'accompagnement dans le thème principal ?  Elles alternent entre binaires et ternaires, et surtout se situent systématiquement à contretemps, ce qui donne l'aspect déhanché et vaillant de l'ensemble… mais je ne vois pas d'où ça vient. Il y a bien des choses similaires dans Nielsen 2 & 4, mais de façon éparse, pas ça – par ailleurs, à l'époque où il a étudié, pas sûr qu'il se soit penché sur Nielsen, il faudrait le lui demander ou se pencher sur une bio très précise.

Moi, ça m'évoque plutôt les rythmes de steel drums caribéens.

Williams n'étant pas un inventeur, à qui attribueriez-vous ces figures d'accompagnement ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5476
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Mar 17 Mai 2016 - 8:09

David, désolé d'intercaler une question alors qu'on n'a pas encore répondu à la tienne mais je réécoutais l'Impromptu No.3, Op.51 de Chopin et j'ai été, comme à chaque fois, très touché par ce mouvement entre les mesures 3-4, d'une part et 5-6 d'autre part. Que se passe-t-il là d'un point de vue harmonique, à la charnière 4-5? J'entends que les courbes mélodiques sont très similaires mais avec tous ces bémols à la clef, plus les nombreux accidents, je ne m'y retrouve pas.

http://imslp.org/images/e/eb/TN-Chopin_Klindworth_Band_1_Bote_Bock_Op.51.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
math
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 388
Localisation : Au nord du centre du sud de la France
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Mar 17 Mai 2016 - 9:04

Le premier temps de la mesure 5 est un "bête" IVème degré de Solb majeur, amené de façon très originale: par un simulacre de modulation vers le ton relatif (mib mineur, donc). Le quatrième temps de la mesure 4 peut être interprété comme une neuvième de dominante de mib mineur (sib-ré-fa-lab-dob), qui perd en route sa fondamentale (sib) pour se tranformer en accord de septième diminuée (ré-fa-lab-dob).

L'enchaînement "mib solb solb dob-ré lab fa dob-mib solb solb dob" est un enchaînement classique, l'accord de septième diminuée pouvant s'interpréter comme un accord de broderies ou d'appogiatures, selon le contexte.

Mais ce serait trop simple, car le do bémol, neuvième de l'accord, n'est jamais exprimé, il est seulement suggéré. Chopin le remplace 1°) par un ré bémol qui n'est rien d'autre que son appogiature supérieure (2ème croche du 4ème temps, à la main droite) 2°) par un do bécarre (3ème croche du 4ème temps, à la main droite) qui est une note de passage chromatique, et qui donne à lui seul cette couleur si particulière au passage en question.

Tu peux jouer ce passage en remplaçant le ré bémol et le do bécarre du 4ème temps par des do bémols, et tu constateras que cela fonctionne (mais c'est moins beau évidemment  dwarf ).

[Edit] Un petit exemple (transposé en la mineur rabbit ) pour comprendre ce qui se passe à la jonction des mesures 4 et 5. Il s'agit d'un enchaînement harmonique présenté sous quatre formes, de la plus simple à la plus complexe:


Dernière édition par math le Mer 18 Mai 2016 - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5476
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Mar 17 Mai 2016 - 13:41

Merci beaucoup. Je vais relire tout ça à tête reposée Mr.Red . Et surtout chipoter avec les exemples que tu m'as donnés thumright .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dadamax
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 249
Age : 43
Localisation : Provence
Date d'inscription : 07/06/2013

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Mar 24 Mai 2016 - 15:15

DavidLeMarrec a écrit:
Je m'amusais à chercher les wagnérismes dans Star Wars, et je ne parviens pas à répondre à une question. D'où proviennent ces figures d'accompagnement dans le thème principal ?  Elles alternent entre binaires et ternaires, et surtout se situent systématiquement à contretemps, ce qui donne l'aspect déhanché et vaillant de l'ensemble… mais je ne vois pas d'où ça vient. Il y a bien des choses similaires dans Nielsen 2 & 4, mais de façon éparse, pas ça – par ailleurs, à l'époque où il a étudié, pas sûr qu'il se soit penché sur Nielsen, il faudrait le lui demander ou se pencher sur une bio très précise.

Moi, ça m'évoque plutôt les rythmes de steel drums caribéens.

Williams n'étant pas un inventeur, à qui attribueriez-vous ces figures d'accompagnement ?


 


Salut !

Il y a au moins un court passage de ce film où la musique me semble un copié-collé du Sacre du Printemps. Je verrais plutôt par là l'influence, pour le genre de procédés que tu décris. Ce ne serait pas étonnant vu que Stravinski était, après 1945, le compositeur contemporain le plus connu, en gros (et il vivait puis est mort aux Etats-Unis...).

... Chevauché Sacrée - oui, des Walkyries du Printemps ! .. ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=91eSAxr_3RY
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Dim 19 Juin 2016 - 19:53

Anaxagore, au sujet du dernier mouvement de la Musique pour cordes, percussion et célesta de Bartok, a écrit:

Xavier a écrit:

l'allargando de l'antépénultième mesure n'est pas fait


Ah ben voilà l'explication du ralentissement de la mesure 283. Je n'avais pas été attentif à cette indication.
Il y a vraiment peu de chefs qui font ce ralentissement et j'avoue que cela m'a surpris... et déplu, sans doute par manque d'habitude. Mais c'est Bartok qui le veut ... donc je capitule



Surprised A moins que quelqu'un m'explique, je trouve la partition peu explicite, voire contradictoire.

En fait le ralentissement se situe bien avant la mesure 283.
A la mesure 276, le texte préconise de ralentir (sempre rallentando al Largo), assez drastiquement : en sept mesures, on passe de blanche=100 à croche=100.
La mesure 283 préconise littéralement un élargissement, un relâchement du tempo (allargando). Mais stipule un retour de la blanche=100 !, qui s'applique aussi aux deux dernières mesures, elles annotées par un a tempo qui implique un retour à l'allure de base.

Face à cette ambiguïté, trois attitudes me semblent donc a priori légitimes sur cette mesure 283 :

1) la jouer dans la continuité du ralenti progressivement initié depuis la mesure 276
2) y reprendre le tempo de base par anticipation des deux dernières mesures
3) faire sentir avec insistance un élargissement sur cette mesure 283 -ce qui rend d'autant flagrant la reprise du tempo pour les deux dernières mesures

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16351
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Dim 19 Juin 2016 - 20:53

Je ne suis pas musicien, mais l’interprétation de Xavier (on reprend à 100 la blanche mesure 283 mais en ralentissant un peu au cours de la mesure, puis on revient à 100 la blanche mesure 284 et on reste sur ce tempo jusqu’à la fin — soit ta troisième proposition) me semble quand même évidente, non ? Je ne vois pas trop comment on peut comprendre autrement ce a tempo allargando, en fait.

si un truc comme ça pose tant de problèmes, je comprends bien que l’écriture rythmique de Barraqué paraisse insensée. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
math
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 388
Localisation : Au nord du centre du sud de la France
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Lun 20 Juin 2016 - 6:35

Pourtant ce "Sempre rallentando al Largo" me paraît clair et précis. Si on lit les indications de la partition, cela donne ceci:

A la mesure 276, le chef bat à 100 à la blanche. Au cours du rallentando, il va décomposer progressivement à la noire, puis à la croche (à quel moment exactement, cela n'est pas indiqué, et dépendra du chef). Le tempo s'élargit donc très exactement du quadruple entre la mesure 276 et la seconde moitié de la mesure 282.

A cet endroit, le chef bat à 100 à la croche, puis à 100 à la blanche à la mesure suivante. Pour l'auditeur, il n'y a donc pas de rupture de tempo mesure 283.

A la fin de la mesure 283, le tempo continue à s'élargir. Le "A tempo" de la mesure 284 est nécessairement abrupt, donnant l'impression d'un cheval brusquement libéré des ses rênes (l'alternative étant de ralentir encore du double à l'intérieur de la mesure 283. Mais cela paraît assez inepte, et je doute que beaucoup d'interprètes adoptent cette option).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
math
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 388
Localisation : Au nord du centre du sud de la France
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Mar 21 Juin 2016 - 15:45

Sinon, quelqu'un a-t-il déjà réussi à télécharger des partitions sur le site de la BnF?

Une partie du fonds devrait être en accès libre normalement. Cependant, je ne sais pas si c'est moi ou si c'est le site qui est mal fichu, mais je ne trouve pas le moyen de télécharger autre chose que des notices Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Dim 26 Juin 2016 - 11:28

C'est en libre accès… si c'est numérisé ! Et dans ce cas-là, ça se trouve sur Gallica. Le site principal de la BNF ne fait que recenser les ouvrages et les notices, en principe.

Si tu cherches quelque chose de précis, tu peux néanmoins commander des impressions, il y a pas mal de documents microfilmés, et ils sont très serviables et efficaces là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
math
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 388
Localisation : Au nord du centre du sud de la France
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Dim 26 Juin 2016 - 12:48

Merci David! Je ne connaissais pas le site de Gallica, et même si les documents sont seulement en consultation libre et non en téléchargement, cela reste très intéressant (pour cette fois, je ne faisais que me renseigner pour un ami à la recherche d'un document).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Lun 27 Juin 2016 - 20:32

math a écrit:

Pourtant ce "Sempre rallentando al Largo" me paraît clair et précis.
Si on lit les indications de la partition, cela donne ceci



Merci pour ces explications.
Parmi les trois hypothèses que j'avais évoquées, l'option n°1 semblerait donc la plus évidente.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Mar 28 Juin 2016 - 0:48

math a écrit:
Merci David! Je ne connaissais pas le site de Gallica, et même si les documents sont seulement en consultation libre et non en téléchargement, cela reste très intéressant (pour cette fois, je ne faisais que me renseigner pour un ami à la recherche d'un document).

Si, si, les documents sont téléchargeables, bien sûr ! Le site existe depuis dix ou quinze ans, et il en a à peu près toujours été ainsi. Au fil des ans, la base est devenue vraiment riche (tant mieux, parce que la logique des priorités de numérisation était un peu obscure, disons). On y trouve en particulier les partitions absentes d'IMSLP pour la musique du XVIIe jusqu'au début du XIXe (en revanche le fonds est assez pauvre en musique du XIXe et bien sûr du XXe, IMSLP est bien mieux fourni).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Fitzcarraldo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Albion
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Sam 16 Juil 2016 - 8:26

Est-ce que c'est mal de préférer la musique de chambre (ou même la musique concertante) aux symphonies?
Y aurait-il un rapport avec l'introversion?

Quand je cherche à découvrir un compositeur, en général on me suggère les symphonies en premier, mais je trouve souvent les symphonies trop "overwhelming" (comment on dit en français?) et me tourne presque systématiquement vers les œuvres de chambre, les concertos, les instruments solos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3203
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Sam 16 Juil 2016 - 8:33

Fitzcarraldo a écrit:
Est-ce que c'est mal de préférer la musique de chambre (ou même la musique concertante) aux symphonies?
Y aurait-il un rapport avec l'introversion?

Ça dépend toujours des goûts de chacun.
Je préfère la musique de chambre dans le sens que c'est ce que j'écoute le plus souvent.
C'est plus personnel.
Comme Beethoven, je préfère sa musique pour piano (ces jours-ci ce sont les Bagatelles que j'écoute le plus) et ses quatuors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1603
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Sam 16 Juil 2016 - 8:50

Fitzcarraldo a écrit:
Est-ce que c'est mal de préférer la musique de chambre (ou même la musique concertante) aux symphonies?
Y aurait-il un rapport avec l'introversion?

Quand je cherche à découvrir un compositeur, en général on me suggère les symphonies en premier, mais je trouve souvent les symphonies trop "overwhelming" (comment on dit en français?) et me tourne presque systématiquement vers les œuvres de chambre, les concertos, les instruments solos.

Moi c'est pareil, à la fois pour des raison de goût (clarté de la musique de chambre) et pratiques (plus acceptable dans un petit appartement, moins assommant au casque).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Sam 16 Juil 2016 - 9:27

Fitzcarraldo a écrit:
Y aurait-il un rapport avec l'introversion?

Pas forcément, non. Pour ma part j'écoute les deux selon les envies, et j'ai toujours de l'émerveillement en passant d'une série de l'un à une série de l'autre (surtout de la symphonie vers la musique de chambre, c'est vrai, mais c'est une question de goût personnel surtout)…

Citation :
je trouve souvent les symphonies trop "overwhelming" (comment on dit en français?)

Quelque part entre démesuré et bouleversant, effectivement je ne suis pas sûr qu'il y ait d'équivalent exact pour décrire l'effet de la symphonie (submergeant, quoi).


Citation :
et me tourne presque systématiquement vers les œuvres de chambre, les concertos, les instruments solos.

S'il y a du concerto aussi (genre vraiment pas introverti), c'est peut-être aussi une question de lisibilité, comme soulevée par Bertram.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Fitzcarraldo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Albion
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Sam 16 Juil 2016 - 9:56

Merci pour ces réponses.

C'est vrai qu'en y réfléchissant, mon hypothèse d'introversion ne tient pas la route puisque j'aime beaucoup l’opéra (quoi de plus extraverti?)

Que voulez-vous dire par clarté et lisibilité?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Sam 16 Juil 2016 - 17:27

C'est simplement qu'en musique de chambre, on entend mieux les plans, chaque instument, chaque mélodie, alors qu'il y a des effets d'occultation ou au minimum de fondu dans l'orchestre, et encore plus au disque (ou si l'on n'est pas bien placé).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Fitzcarraldo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Albion
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Sam 16 Juil 2016 - 18:03

Je comprends. Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varseny
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/07/2016

MessageSujet: Partitions pour guitare et violoncelle ?   Lun 25 Juil 2016 - 13:00

Je cherche de petits morceaux pour violoncelle à jouer avec un copain guitariste. Il faudrait que ce soit assez simple, lui ne joue guère plus que des accords (indiqués par des lettres ou tablatures, il ne sait pas le solfège) et quant à moi je débute. Auriez-vous quelque chose dans vos tiroirs ? Ou bien des références à m'indiquer ? Les partitions pour violon ou flûte et guitare me vont aussi, s'il est possible de les jouer à l'octave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3203
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Lun 25 Juil 2016 - 18:02

Le Canon de Pachelbel.
Ça doit se trouver facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varseny
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/07/2016

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Lun 25 Juil 2016 - 19:32

Il faut plus d'un violoncelle, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 22
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Lun 25 Juil 2016 - 20:04

La partie habituelle de violoncelle est très simple - deux mesures de basse qui se répètent se répètent se répètent se répètent Smile .

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3203
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Lun 25 Juil 2016 - 21:50

pour le violoncelle:

Deux liens pour la partie de violoncelle chez IMSLP

Canon de Pachelbel au violoncelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varseny
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/07/2016

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Lun 25 Juil 2016 - 23:05

Ah, j'imaginais plutôt jouer la mélodie. D'une manière ou d'une autre, un violoncelliste et un guitariste, ce n'est pas suffisant pour jouer ce morceau :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3203
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Lun 25 Juil 2016 - 23:10

Le lien IMSLP pour le Canon de Pachelbel;

http://imslp.org/wiki/Canon_and_Gigue_in_D_major_(Pachelbel,_Johann)


Dernière édition par Ravélavélo le Lun 25 Juil 2016 - 23:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Lun 25 Juil 2016 - 23:15

L'essentiel de l'Arpeggione n'est pas très difficile, mais il y a quand même des traits au violoncelle et il faut transcrire les accords pour les mettre en tablature.

Plus faciles pour le violoncelle, il existe des lieder de Schubert transcrits pour guitare et voix (mais là, ce sont de véritables pièces de bravoure pour le guitariste, il faut simplifier par accords pour les lieder choisis).

Peut-être dans les pièces de Paganini ou Giuliani, pour violon et guitare, à jouer à l'octave ? Ça ne me paraît pas très difficile à l'écoute, mais les parties de guitare y sont là aussi écrites note à note, il va être difficile de trouver en classique.

Le plus évident, ce serait sans doute de l'arrangement d'opéra italien : un Bellini, un Donizetti, un jeune Verdi, une cavatine un peu lente (O rendetemi la speme, Una furtiva lagrima, D'amor sull'ali rosee…), ce serait facile pour les deux, et ce n'est pas bien compliqué à transcrire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Varseny
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/07/2016

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Mar 26 Juil 2016 - 9:22

Oh merci pour toutes ces suggestions DavidLeMarrec ! Smile Les transcriptions me permettraient de plus d'accroître mes connaissances en solfège et harmonie, j'essaie en ce moment de comprendre comment une gamme s'harmonise et de retenir la constitution des différents accords. Mais j'ai encore du mal à trouver des accords d'accompagnement pour une mélodie, or il me semble que ce n'est pas censé être difficile...

Cela me rappelle que j'ai trouvé il y a quelques semaines une transcription pour violon et guitare de la Barcarolle, mais ça sonnait très étrangement, je ne sais pas pourquoi (quand je retrouve cette partition je vous la montre).

Ravélavélo a écrit:
Le lien IMSLP pour le Canon de Pachelbel

Merci Smile Ça m'amuserait bien de jouer l'ostinato doublé de la guitare, mais il me faut trois autres musiciens bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitzcarraldo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Albion
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Mer 27 Juil 2016 - 12:15

Pourriez-vous m'expliquer ce que sont la voix de tête et la voix de poitrine?
Est-ce que le registre et la tessiture sont la même chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28757
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Mer 27 Juil 2016 - 12:20

Je ne vais pas de répondre de façon théorique ... mais de façon pratique :

en voix de poitrine, chez les hommes la voix la plus aigue possible, c'est celle du ténor (mais au prix d'un truc technique ... car sinon ... sans apprentissage, on monte beaucoup moins haut). Si un homme veut monter plus haut, il peut utiliser la voix de fausset : écoute un contre-ténor, et tu comprendras Smile
Le registre, c'est le mode d'émission. La tessiture ... c'est l'étendue dont la voix est capable sans se mettre en danger, exploitable au moins en vocalise.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6029
Age : 23
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   Mer 27 Juil 2016 - 14:11

On appelle ça voix de tête et voix de poitrine parce que, pour ce faire, le chanteur fait intervenir, fait passer le son qu'il émet par les résonances de la tête ou de la poitrine. Quand on chante c'est avec tout le corps ! J'avais brièvement lu un ancien manuel, très complet (et passionnant) — qu'il faudrait que je retrouve d'ailleurs ! — destiné aux apprentis chanteurs, et il y était expliqué combien tout peut entrer en jeu et changer la qualité du son émis, de la position du corps à l'ouverture des yeux, en passant par les dents, les lèvres et les joues bien sûr, etc ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La question musicale du jour (3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La question musicale du jour (3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» La question musicale du jour
» La question musicale du jour (3)
» La question (existentielle) du jour
» Question sur séjour et restaurant le soir.
» La Question ROCK du jour... ou le Rock pour les nuls...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: