Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bilan du mandat de Nicolas Joel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4060
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Bilan du mandat de Nicolas Joel   Jeu 18 Juin 2015 - 8:16

La fin de sa dernière saison approche : je pense qu'on peut maintenant faire un bilan de son mandat.
Personnellement il  faut que j'y réfléchisse, car spontanément peu de choses me reviennent à l'esprit comme spectacles marquants.
Pour Mortier, après avoir regardé les choses de près, j'avais du admettre qu'il avait, au delà de ses discours provocateurs, beaucoup travaillé, et apporté à l'ONP.

Concernant Joel un bilan détaillé a été dressé sur un autre forum par quelqu'un dont je crois qu'il est très présent ici...

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4060
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Bilan du mandat de Nicolas Joel   Sam 20 Juin 2015 - 17:24

J'ouvre le débat, d'une manière basique : les échecs, les réussites : mon impression d'ensemble est mitigée, mais quand je passe en revue les spectacles, il y a davantage de réussites que d'échecs.
Il y a eu un effort méritoire pour monter des oeuvres absentes du répertoire ou rarement données, par contre le XXème siècle et le répertoire contemporain auront été les parents pauvres - et beaucoup d'échecs sont imputables à des choix hasardeux de mise en scène.
Les ratages :
Arabella - malgré Fleming
Faust - version Martinoty, et malgré Alagna
L'Enlèvement - mise en scène ridicule, et plateau faiblard
Donna del Lago : occasion manquée à cause du chef et du metteur en scène
Tétralogie : vocalement quelques moments réussis, et Jordan a beaucoup mieux terminé qu'il n'avait commencé, mais la mise en scène est à vomir - j'ai vu que Lissner avait une nouvelle production en vue
Manon : une totale indignité
Aida : vocalement acceptable, mais Py s'est égaré
Tosca : mise en scène ratée - heureusement il y avait BUM
Carmen : mise en scène inacceptable ; une reprise de l'oeuvre est annoncée avec Clémentine Margaine et Alagna : espérons une nouvelle m e s.

Les réussites :
La Ville morte
La reprise d'Ariane
La reprise de Khovantchina
La reprise de Pelléas (la dernière)
Mathis le peintre
Le Triptyque
La reprise de Lulu
La Force du destin
I Puritani
Hippolyte & Aricie
Werther - avec Deshayes et Alagna
La reprise de l'Enfant - mais pas celle du Nain
Fanciulla
Traviata - meme si Jacquot ne réédite pas le succès de Werther
Alceste

Comme avec Mortier les ratages se constatent davantage sur les projets ambitieux - vraiment dommage pour la Tétralogie et Aida !
Certains choix de chefs se sont aussi révélés problématiques - je me serais volontiers passé d'Oren à plusieurs reprises.
Mais il y aura eu un réel et sérieux effort pour faire entrer des oeuvres majeures au répertoire.
On notera aussi - grosse différence avec son prédécesseur - la grande discrétion médiatique de N J.

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bilan du mandat de Nicolas Joel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bilan du mandat de Nicolas Joel
» The Nicolas Brothers (pour Jerry)
» Nicolas Gombert
» Un Joyeux Anniversaire à Nicolas Pe
» Cantates sérieuses et comiques de Nicolas Racot de Grandval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: