Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vos 10 livres pour l'île déserte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 31
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 10:45

arnaud bellemontagne a écrit:
tod a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
@Tod:Un littéraire de ton éminence n'est pas sensible à Proust ? Smile
Qui ça ?

Je te demande si tu aimes Proust. bounce

Je pense qu'il t'a répondu, d'une certaine manière. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup
avatar

Nombre de messages : 1024
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 10:47

arnaud bellemontagne a écrit:
tod a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
@Tod:Un littéraire de ton éminence n'est pas sensible à Proust ? Smile
Qui ça ?

Je te demande si tu aimes Proust. bounce
Alain Prost ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28892
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 10:48

tod a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
@Tod:Un littéraire de ton éminence n'est pas sensible à Proust ? Smile
Qui ça ?

Réponse non autorisée Sad

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 34
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 10:54

Un jour je me promenais avec mon père près de Cabourg. Alors nous franchissions le pont moderne enjambant la Dives, je m'exclamais: "peut-être que Koechlin et Proust se faisaient signe d'une rive à l'autre"... Mon père me regardant d'un air sceptique, je crus bon ajouter du haut de mon piédestal "toi tu es plutôt Marcel Prout"...
Vraiment j'étais très fier de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup
avatar

Nombre de messages : 1024
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 12:24

Je plaisante !!
J'ai du lire 3 fois la Recherche dont la première fois dans le désordre...
Je l'ai oublié dans ma liste Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 31
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 12:34

Ce n'est pas grave, ça arrive aux meilleurs ! Mr. Green

Je constate avec grand plaisir que nous sommes plusieurs à avoir cité mon écrivain préféré, Thomas Mann, ce qui me conforte dans la certitude d'avoir des goûts conformistes très bon goût. Mais pas toi, Arnaud, curieusement (car tu l'as beaucoup lu il me semble). Moi je le verrais bien usurper la place de Sade dans ta liste. siffle



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16360
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 12:50

Figure toi qu'il était très present dans mes palmarés précédents.Les Buddenbrook, La montagne magique et le Docteur Faustus ont pendant longtemps fait partie de mes livres préférés.Mais malgré leurs qualités immenses (richesse, hauteur de vue, variété) il manque à Mann une verve, un mordant, un sens de la jubilation langagière que je trouve chez d'autres qui embrassent aussi large que lui (Proust, Balzac, Hugo, Cervantes, Joyce...).






@Tod: cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3082
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 17:51

Tiens, comment expliquez-vous certaines listes constituées de textes uniquement écrits par des hommes ? C'est curieux (y compris quand on va jusqu'aux oublies, tricheries et autres mentions honorables).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16360
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 22:01

On pourrait presque te retourner la question:
Pourquoi il y a autant de femmes dans ta liste? Mr.Red

Plus sérieusement, cette prévalence masculine s'explique par le fait qu'historiquement les femmes ont été confinées à la domesticité et aux activités répétitives qui y sont associées (lavage, repassage...).Les hommes se sont octroyés les activités qui favorisent la créativité, la nouveauté, l'audace et l'invention.Bien sûr (et c'est fort heureux) il y a maintenant un rééquilibrage mais je ne crois pas qu'une mise à l'écart quasi-millénaire s'efface d'un trait de plume.

Enfin c'est ce que je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22623
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 22:18

arnaud bellemontagne a écrit:

les femmes ont été confinées à la domesticité et aux activités répétitives qui y sont associées (lavage, repassage...).
Les hommes se sont octroyés les activités qui favorisent la créativité, la nouveauté, l'audace et l'invention.



La question étant : après leur avoir inventé le lave-linge, le fer à repasser et l'aspirateur, est-ce qu'on y a gagné au change ?  cool-blue



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3082
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 22:22

Non, dans le domaine romanesque, c'est statistiquement faux au moins depuis le début du XIXème. Ca fait donc déjà 200 ans de "rééquilibrage". Comme la plupart de vos oeuvres sont précisément des romans du XIXème et du XXème, je crois que l'argument (si tant est qu'il se défende, dans la mesure où le XVIIème et le XVIIIème ont déjà, ne serait-ce qu'en France, de très grands noms dans ce domaine) ne peut pas tenir. Je pense qu'il faut chercher les raisons ailleurs (et probablement en partie dans ce qui est enseigné comme le bon et le grand goût littéraire à l'école en France).  

Si je suis en mesure, d'ailleurs, d'avoir un équilibre relatif sur ce plan (je crois que dans ma liste, on doit être à 50/50 : donc "il n'y a pas tellement de femmes" ... il y a juste "des femmes"), j'imagine que c'est assez significatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 22:24

Mélomaniac a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:

les femmes ont été confinées à la domesticité et aux activités répétitives qui y sont associées (lavage, repassage...).
Les hommes se sont octroyés les activités qui favorisent la créativité, la nouveauté, l'audace et l'invention.



La question étant : après leur avoir inventé le lave-linge, le fer à repasser et l'aspirateur, est-ce qu'on y a gagné au change ?  :col-bleu:

Non, pas vraiment Mr.Red . D'ailleurs j'vas vous y mettre, moi, aux corvées ménagères Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3082
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 22:28

D'ailleurs, on attend la liste de Calbo !

Je me demande si la répartition genrée fonctionne sur le forum (j'entends : aux femmes, les romans de femmes, aux hommes, les romans d'hommes).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 31
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 22:36

Francesco a écrit:
Non, dans le domaine romanesque, c'est statistiquement faux au moins depuis le début du XIXème. Ca fait donc déjà 200 ans de "rééquilibrage". Comme la plupart de vos oeuvres sont précisément des romans du XIXème et du XXème, je crois que l'argument (si tant est qu'il se défende, dans la mesure où le XVIIème et le XVIIIème ont déjà, ne serait-ce qu'en France, de très grands noms dans ce domaine) ne peut pas tenir. Je pense qu'il faut chercher les raisons ailleurs (et probablement en partie dans ce qui est enseigné comme le bon et le grand goût littéraire à l'école en France).  

Si je suis en mesure, d'ailleurs, d'avoir un équilibre relatif sur ce plan (je crois que dans ma liste, on doit être à 50/50 : donc "il n'y a pas tellement de femmes" ... il y a juste "des femmes"), j'imagine que c'est assez significatif.

Cf. mon message sur les goûts virils et son explicitation par David (qui n'est pas du tout partie prenante, je le précise au cas où, car il n'a pas donné sa liste).

Cf. bis le message de Mélo. Mr.Red


Mais pourquoi aurait-on besoin de femmes dans nos listes, si les oeuvres les plus ambitieuses et réussies sont le fait d'hommes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 22:44

Francesco a écrit:
D'ailleurs, on attend la liste de Calbo !

Je me demande si la répartition genrée fonctionne sur le forum (j'entends : aux femmes, les romans de femmes, aux hommes, les romans d'hommes).

C'est n'importe quoi ça What the fuck ?!? .

- Jean D'Aillon -----> Les aventures de Guilhem, chevalier troubadour

- Ellis Peters -------> Frère Cadfael

Rien qu'avec ces deux auteurs on atteint les 30 ou 40 bouquins Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3082
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 22:50

Parce que c'est faux. Les oeuvres les plus ambitieuses et les plus réussies ne sont pas nécessairement le fait des hommes. D'ailleurs, il a presque fallu que je me raisonne pour ajouter des hommes dans ma liste  pété de rire

Voilà le profil que je dégage des lectures :

Arnaud : 10 romans écrits par des hommes, tous écrits après 1789 (à l’exception d’Aline et Valcourt)
Parsifal : 10 romans dont deux écrits par des femmes. Tous écrits après 1789.
Anthony : 10 romans écrits par des hommes. A part Goethe et dans une moindre mesure Stendhal, on est en pleine modernité.
Francesco : 10 textes, dont une majorité d'oeuvres fictionnelles, 4 écrites par des femmes. 4 sont des textes qui n'appartiennent pas à la modernité.
Pipus : 10 romans dont un écrit par une femme. Tous moderne.
André : 13 romans ( ?) écrits par des hommes et modernes ( ?). Par ailleurs : « Forsyte Saga (Galsworthy). » Ca c’est une super idée !!!!
Les listes du faux magistrat et de Math ouvrent des abimes de réflexion et d’ignorance de ma part … mais je dirais des œuvres modernes écrites par des hommes ... beaucoup de romans aussi. Mais Math c’est pour Mathilde ?
Hidraot : 10 romans modernes dont 4 écrits par des femmes.
Xavier : deux romans modernes, parfaite parité.
Mandros : 10 œuvres écrites par des hommes. Modernes. Essentiellement des romans.
Tod : 11 œuvres, toujours le même profil (je considère Michelet comme un romancier ou comme un historien … ?)*
EDIT : Mélo - 5 oeuvres de l'Ancien Régime, deux textes écrits par des femmes.

Donc, on peut supposer que les lectures essentielles du forum, celles du moins qu'on affiche sont essentiellement des romans modernes écrits par des hommes. Il y a certainement quelque chose à tirer de ça, dans la mesure où cet espace est plutôt fréquenté par des personnes à la vaste culture littéraire et artistique.

Ainsi, je m'interroge : si on a lu La Nouvelle Héloïse, Les Liaisons dangereuses et Aline et Valcourt, a-t-on, pour autant, lu Corinne, Delphine ou les Contre-Confessions ? Des oeuvres qu'on peut maintenant trouver à l'agreg' de lettres ou au programme des universités. Sinon, pourquoi, dans la mesure où Mme de Staël, par exemple, est aussi célèbre que Sade ou Rousseau ? Significativement on trouve ses deux grands romans en poche depuis longtemps.


Dernière édition par Francesco le Ven 3 Juil - 0:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3082
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 22:51

Ou alors il faut s'interroger sur la question du roman d'amour, au sens large du terme, et sur l'absence des genres particulièrement illustrés par les femmes (je pense aussi à tout le corpus mémoriel ou épistolaire, abondant, disponible et peu lu ici semble-t-il).


Dernière édition par Francesco le Jeu 2 Juil - 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 22:52

J'ai failli mettre Jane Austen dans le lot (Pride and Prejudice, Sense and Sensibility, Emma), mais je n'arrivais pas à faire un choix Neutral

Quant à Agaga Frichtie et son Hercule Poirot, je lui préfère P. D. James et l'inspecteur Dalgliesh Mr. Green .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3082
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 22:54

Tout le monde sait que les meilleurs Jane Austen sont Persuasion et Mansfield Park. Wink Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 22:57

Question de goût. Persuasion est excellent, mais Mansfield Park n'est pas du même niveau.

As-tu lu The Bostonians de Henry James ? Savoureux. Le plus 'féminin' des romans écrits par un homme Mr. Green


Dernière édition par André le Jeu 2 Juil - 22:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22623
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 22:57

André a écrit:

Quant à Agaga Frichtie


hehe


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 22:59

André a écrit:
J'ai failli mettre Jane Austen dans le lot (Pride and Prejudice, Sense and Sensibility, Emma), mais je n'arrivais pas à faire un choix Neutral

Quant à Agaga Frichtie et son Hercule Poirot, je lui préfère P. D. James et l'inspecteur Dalgliesh Mr. Green .

C'est qui ça ? Un sous Hercule Poirot Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 31
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 23:00

@Francesco : Déjà je pense qu'établir une liste c'est plutôt un truc d'hommes. Par principe, cet exercice a un côté exhibitionniste qui relève un peu du concours de b*^$. Désolé... Embarassed "Regardez ce que j'ai lu, moi, regardez comme je suis cultivé, moi, regardez comme j'ai bon goût etc.".

Ensuite, c'est indéniable, même si nous avons quelques membres féminins de très haute facture, le forum est plutôt fréquenté par des hommes. La musique savante/classique écoutée à haute dose et souvent dans une perspective analytique, c'est franchement pas ce qui fait rêver la plupart des filles. C'est un truc de geek solitaire INTP*. Refile les playlists de Mélo ou Lucien à une gonzesse pour voir.   Mr. Green

Par ailleurs tu as parfaitement raison, l'histoire de la littérature regorge de chefs-d'oeuvres écrits par des femmes (et je pense que tu es bien placé, vu tes travaux, pour le savoir Wink ), mais je pense qu'il ne faut pas s'étonner si les participants à ce fil ont des préférences franchement attendues en littérature.


*https://fr.wikipedia.org/wiki/INTP


Dernière édition par Anthony le Jeu 2 Juil - 23:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 23:01

Adam Dalgliesh, commissaire à la Criminelle (Scotland Yard).

Bien connu des vrais amateurs de polars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 23:03

André a écrit:
Adam Dalgliesh, commissaire à la Criminelle (Scotland Yard).

Bien connu des vrais amateurs de polars.

tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5021
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 23:24

Francesco a écrit:
Middlemarch (George Eliot)
La Princesse de Clèves (Mme de La Fayette)
Les Contre-Confessions (Mme d'Épinay)
Les Mystères de Lisbonne (Camilo Castelo Branco)
Chambre avec vue (Foster)
Notes de Chevet (Sei Shônagon)
Les Garennes de Watership Down (Richard Adams)
Et en trichant comme Arnaud :
l'ensemble de la collection "Le Cabinet des fées",
le cycle "Mapp et Lucia" de Benson
et "la saga des émigrants" de Wilhem Moberg.

math a écrit:
Vous ne mettez que des livres d'adolescents? Very Happy

Sinon, voici ma liste hétéroclite:

Evgueni Evtouchenko: les Baies sauvages de Sibérie
Oriana Fallacci: Inchallah
Charles Palliser: Le Quinconce
Tout Nicolas Bouvier
Samuel Butler: Ainsi va toute chair
Truman Capote: De sang-froid
B.Traven: le cycle du caoba (la charrette, la révolte des pendus etc)
Timothy Findley: Pilgrim
Varlam Chalamov: les récits de la Kolyma
Michel Folco: la saga des épateurs de Racleterre (un loup est un loup, en avant comme avant...)



Voilà. silent Après ça, comment pourrais-je poster la moindre liste ?

Deux quand même :
Emily Brontë : Hurlevent
Malcolm Lowry : Volcan
(et vive la parité, du coup, mais je ne les cite pas pour ça.)

Autrement, c'est idiot, mais je serais presque gêné d'établir une liste à cause des milliards de livres que je n'ai pas lus...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3082
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 23:32

Anthony a écrit:
@Francesco : Déjà je pense qu'établir une liste c'est plutôt un truc d'hommes. Par principe, cet exercice a un côté exhibitionniste qui relève un peu du concours de b*^$. Désolé... Embarassed "Regardez ce que j'ai lu, moi, regardez comme je suis cultivé, moi, regardez comme j'ai bon goût etc.".

Ensuite, c'est indéniable, même si nous avons quelques membres féminins de très haute facture, le forum est plutôt fréquenté par des hommes. La musique savante/classique écoutée à haute dose et souvent dans une perspective analytique, c'est franchement pas ce qui fait rêver la plupart des filles. C'est un truc de geek solitaire INTP*. Refile les playlists de Mélo ou Lucien à une gonzesse pour voir.   Mr. Green

Par ailleurs tu as parfaitement raison, l'histoire de la littérature regorge de chefs-d'oeuvres écrits par des femmes (et je pense que tu es bien placé, vu tes travaux, pour le savoir Wink ), mais je pense qu'il ne faut pas s'étonner si les participants à ce fil ont des préférences franchement attendues en littérature.


*https://fr.wikipedia.org/wiki/INTP

Oui, tout cela est exact, d'ailleurs ma réflexion était surtout un interrogation sur ce forum en fait, qui m'a toujours semblé incroyablement ... cohérent ! D'ailleurs, en dépassant la question du genre, on peut se demander aussi pourquoi les hommes cultivés de 25-35 ans qui aiment la musique classique et qui font des listes lisent aussi peu d'oeuvres écrites au XVIIème et au XVIIIème siècle ... le résultat (question taille) serait aussi impressionant Mr. Green .

PS : moi, tu sais, je ne travaille que sur des mauvaisEs auteurEs. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3082
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 23:35

André a écrit:
Question de goût. Persuasion est excellent, mais Mansfield Park n'est pas du même niveau.

As-tu lu The Bostonians de Henry James ? Savoureux. Le plus 'féminin' des romans écrits par un homme Mr. Green


Oui, mais alors si on cite Henry James, il ne faut pas oublier ... Edith Warthon !
Plaisanterie à part, il y a eu une période où je ne jurais que par la littérature anglo-saxonne du XIXème, je pense que ça m'a rendu assez naturellement à l'aise avec la littérature écrite par des femmes (si ça, au fond, un sens). En tout cas, ça m'a permis de lire James avec délices et c'est vrai qu'il ne dépare pas au milieu de ses collègues féminines. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3082
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 23:38

@ Golisande : tu sais, moi j'ai un livre pour enfant (mais le meilleur !), un recueil de contes, une saga suédoise, un cycle de romans satiriques très légers ... j'ai l'impression que Math joue dans une autre catégorie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5021
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Jeu 2 Juil - 23:39

C'est surtout parce que je ne connais pas la plupart de ces auteurs (même de nom)... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22623
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Ven 3 Juil - 0:06

Confused Seulement dix, c'est un pensum

J'ai exclu les ouvrages philosophiques, les auteurs antiques et étrangers, qui feront peut-être l'objet d'une autre liste. Ainsi que les usuels (livres de cuisine...)  cool-blue

Voici une liste, ni ultime ni définitive, mais qui me vient à l'esprit ce soir.
J'ai une prédilection pour les genres courts, vous m'en excuserez, et aussi pour le caractère mainstream de cette sélection, -mes goûts restent assez classiques.

Marguerite de Navarre : Heptaméron
Michel de Montaigne : Essais
François de Malherbe : poésies
Jean de La Fontaine : Fables
François-Marie Arouet : Candide
Guy de Maupassant : contes et nouvelles
Auguste de Villiers de L'Isle-Adam : Contes cruels
Alfred de Vigny : Les Destinées
Henry de Montherlant : La Ville dont le prince est un enfant
Marguerite de Crayencour : Nouvelles orientales




Dernière édition par Mélomaniac le Ven 3 Juil - 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3082
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Ven 3 Juil - 0:27

C'est marrant de donner leur véritable nom à Voltaire ou Yourcenar mais du coup je me demande si Marguerite d'Angoulême, reine de Navarre, signait réellement Marguerite de Navarre. On sait (ou plutôt "je crois savoir") qu'au procès du collier, un des premiers points de litige a tourné autour du fait que Marie-Antoinette n'aurait pas signé Marie-Antoinette "de France". Du coup, je m'interroge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22623
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Ven 3 Juil - 0:29

Francesco a écrit:

C'est marrant de donner leur véritable nom à Voltaire ou Yourcenar


C'est juste pour épater la galerie... et que David ouvre un dictionnaire cool-blue




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3727
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Ven 3 Juil - 0:38

Oui, dix c'est ridicule.
Liste valable aujourd’hui et aujourd'hui seulement Mr. Green (mais certains ne bougeront pas...)



Proust - La Recherche
Rushdie - Les Enfants de Minuit
Beowulf (avec traduction anglaise en prose)
Sir Gawayn and þe Grene Knyȝt
Nerval- Aurelia
Joyce - Ulysses
Mann - Doktor Faustus ‎(en bilingue, merci Smile )
Bandyopadhyay - Pather Panchali
Melville - Moby Dick
Zweig - die Welt von Gestern (en bilingue)

edit: s'il faut absolument du double chromosome X, je rajoute McCullers - The heart is a lonely hunter. Mal foutu, risiblement juvénile, mais quelle atmosphere prenante drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 31
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Ven 3 Juil - 0:46

Fuligo a écrit:
Oui, dix c'est ridicule.
Liste valable aujourd’hui et aujourd'hui seulement Mr. Green (mais certains ne bougeront pas...)



Proust - La Recherche
Rushdie - Les Enfants de Minuit
Beowulf (avec traduction anglaise en prose)
Sir Gawayn and þe Grene Knyȝt
Nerval- Aurelia
Joyce - Ulysses
Mann - Doktor Faustus ‎(en bilingue, merci Smile )
Bandyopadhyay - Pather Panchali
Melville - Moby Dick
Zweig - die Welt von Gestern (en bilingue)

edit: s'il faut absolument du double chromosome X, je rajoute McCullers - The heart is a lonely hunter. Mal foutu, risiblement juvénile, mais quelle atmosphere prenante drunken

Belle liste ! Very Happy thumleft


Fuligo a écrit:
Mann - Doktor Faustus ‎(en bilingue, merci Smile )

Il n'y a pas d'édition bilingue à ma connaissance... scratch Tu veux dire que tu l'as lu en français puis en allemand ? A moins que ça n'existe en bilingue allemand-anglais !

Fuligo a écrit:
Sir Gawayn and þe Grene Knyȝt

De quoi faire pâlir de jalousie notre DLM bien aimé. Smile Basketball


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3727
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Ven 3 Juil - 0:54

Oui, C'est de la triche, j'ai Faustus en allemand et en anglais, mais comme ça fait DEUX livres, j'ai feinté. En fait, je suis très surprise mais après vérification il n'y a pas d'édition bilingue en anglais non plus. Quel scandale! affraid

DLM s'est déjà payé ma tête pour Sir Gawayn Mr. Green

Oh, et Pather Panchali, l’édition anglaise. Je ne lis pas le bengali.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Ven 3 Juil - 1:25

Pather Panchali en bengali, La Complainte du sentier en français. S. Ray en a fait un film inoubliable. Je n'ai pas lu le livre. Je ne savais même pas que c'était publié en anglais. Je vais chercher study Merci !

Je suis un inconditionnel de Mann, mais Faustus m'a fait vivre un waterloo à deux reprises. Pas capable de passer au travers pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3727
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Ven 3 Juil - 1:38

Pather Panchali en anglais, c'est un peu cher mais ça se trouve bien. (edition de 68, autant que je sache, jamais réédité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Ven 3 Juil - 1:40

Je l'ai trouvé sur Amazon, le prix est raisonnable. Je vais voir à la bibliothèque avant d'acheter. Merci pour la référence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
@lm@viv@
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 546
Localisation : Complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 26/07/2010

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Ven 3 Juil - 3:18


Tiens donc, pourquoi pas ? Idea

Modeste liste, bien classique, qui a le mérite d'être sans esbrouffe Neutral  et plutôt durable

Mes 10 seront une douzaine:

Marcel Proust A la recherche...
Thomas Hardy Jude l'Obscur
Feodor Dostoïevski Crimes et Chatiments
John Cowper Powys Givre et Sang
Charles Dickens David Copperfield
Anton Tchekhov La Cerisaie
Gabriel García Márquez Cent ans de solitude
Fernando Pessoa Le Livre de l'Intranquillité
Denis Diderot Jacques le fataliste et son maître
Anonyme Lazarillo de Tormes
Julien Gracq Le Rivage des Syrtes
Jean Racine Théatre complet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28892
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Ven 3 Juil - 8:37

Francesco a écrit:
Anthony a écrit:
@Francesco : Déjà je pense qu'établir une liste c'est plutôt un truc d'hommes. Par principe, cet exercice a un côté exhibitionniste qui relève un peu du concours de b*^$. Désolé... Embarassed "Regardez ce que j'ai lu, moi, regardez comme je suis cultivé, moi, regardez comme j'ai bon goût etc.".

Ensuite, c'est indéniable, même si nous avons quelques membres féminins de très haute facture, le forum est plutôt fréquenté par des hommes. La musique savante/classique écoutée à haute dose et souvent dans une perspective analytique, c'est franchement pas ce qui fait rêver la plupart des filles. C'est un truc de geek solitaire INTP*. Refile les playlists de Mélo ou Lucien à une gonzesse pour voir.   Mr. Green

Par ailleurs tu as parfaitement raison, l'histoire de la littérature regorge de chefs-d'oeuvres écrits par des femmes (et je pense que tu es bien placé, vu tes travaux, pour le savoir Wink ), mais je pense qu'il ne faut pas s'étonner si les participants à ce fil ont des préférences franchement attendues en littérature.


*https://fr.wikipedia.org/wiki/INTP

Oui, tout cela est exact, d'ailleurs ma réflexion était surtout un interrogation sur ce forum en fait, qui m'a toujours semblé incroyablement ... cohérent ! D'ailleurs, en dépassant la question du genre, on peut se demander aussi pourquoi les hommes cultivés de 25-35 ans qui aiment la musique classique et qui font des listes lisent aussi peu d'oeuvres écrites au XVIIème et au XVIIIème siècle ... le résultat (question taille) serait aussi impressionant Mr. Green .

PS : moi, tu sais, je ne travaille que sur des mauvaisEs auteurEs. Mr.Red  

Tu oublies certainement que certains ici n'écoutent pas de baroque Mr. Green  (dans le cas de frère Anthony je me charge personnellement que cet état de fait change study )

Au sujet des auteurEs ... tu dis que c'est au programme de l'agreg ... peut être ... mais on est pas tous agrégés ou même agrégatifs de lettres ! Cela marque une vraie reconnaissance, une légitimité, j'entends bien ton argument ... mais perso, n'étant pas étudiant en lettres j'ai été forgé dans ce domaine ... au lycée ... et je te garantie (certes c'était en section S), que jamais on a lu un passage de Mme de Staël (ni Mme de Lafayette ... ni ... aucune femme). Alors la conséquence c'est que oui ça donne l'impression d'un monde essentiellement masculin ... à tort ... même si je trouve que tu balayes beaucoup trop vite ce qu'a dit Arnaud.
(et j'ai même lu les 4 oeuvres au programme de la L1 Lettres - celles de l'UE littérature française - à Bordeaux ... car j'ai essayé de suivre en même temps que mes autres activités ... et il n'y avait pas une oeuvre de femme).
Alors évidemment ... les études ne donnent pas la culture ... elles donnent une base culturelle et surtout méthodologique pour se cultiver soi même ... mais on ne peut pas nier pour autant qu'elles orientent quand même pas mal !

(et pour ceux qui diraient : ah mais maintenant que tu veux jouer à l'historien ... tu te dois d'avoir une grand culture littéraire ... je répondrai que je me la constitue très modestement ... avec le temps qu'il me reste, et à mon rythme - qui j'en conviens est lent !)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5021
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Ven 3 Juil - 9:14

@lm@viv@ a écrit:
John Cowper Powys

Tiens, un pas connu que je connais. Surprised

Bon, puisque c'est pour l'île déserte (et que vous autres ne vous laissez pas intimider, bravo), je peux quand même ajouter Dosto (l'Idiot et Karamazov), Proust, et Mann (la Montagne magique (Faustus m'a frustré et déprimé))... J'aimerais bien pouvoir mettre Melville et Joyce moi aussi, comme un grand, mais il vaut mieux que je les lise d'abord.

Pour le reste, il me semble impossible d'en choisir dix plutôt que dix autres... Peut-être Montaigne... Peut-être E. A. Poe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3082
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Ven 3 Juil - 9:19

Non, ce que dit Arnaud ne tient pas "scientifiquement", à mon sens, dans la mesure où, de fait, dans le registre le plus exploité ici - le roman "moderne" - les femmes ont autant produit que les hommes. Évidemment, si les listes étaient uniquement constitués de pièces de théâtre de l'Ancien Régime, ça se défendrait sans problème, le théâtre étant un genre grand et ambitieux, en conséquence réservé aux hommes (et là, l'argument est incontestable). Quant à l'indigence de nos cours au lycée (voir à l'université) ... c'est une des choses que je pointe du doigt. Et dans ce registre, ça me semble bien français. C'est à dire, qu'en gros, je ne vois pas pourquoi les écrivaines anglo-saxonnes seraient davantage génétiquement et socialement programmées pour être de grands auteurs canoniques.

Quoiqu'il en soit, je trouve, sur ce plan au moins, cet exercice très intéressant, avec l'idée, suggérée par Anthony qu'un "garçon" lit plutôt un littérature "virile", c'est à dire, finalement, écrite par des hommes, parce qu'en terme d'ambition et de puissance, je ne vois honnêtement pas ce que, par exemple, George Eliot a à envier à Dickens. Personnellement, je ne crois pas aux thèses essentialiste sur la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16360
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Ven 3 Juil - 10:38

Francesco a écrit:
Parce que c'est faux. Les oeuvres les plus ambitieuses et les plus réussies ne sont pas nécessairement le fait des hommes.

Je te trouve bien sûr de toi. bounce
Je n'ai emis qu'une hypothèse culturelle et historique vu que je ne crois pas à l'instar d'Eric Zozo que le génie provient des vésicules séminales.
Quoi qu'il en soit je serais vraiment honoré de lire les équivalents féminins des Karamazov, de la Recherche du temps perdu, de Don Quichotte, de Guerre et Paix, de Moby Dick, des Misérables, d'Ulysse... Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Ven 3 Juil - 10:51

La raison est quand même excessivement simple : il y a peu de femmes écrivains célèbres, peu de couramment publiées aussi (en entrant dans une librairie, le déséquilibre s'accentue par rapport à la réalité), donc structurellement, on en lit moins, donc on en trouve moins de marquants.
J'ai envie de souligner aussi, même si c'est moins consensuel, que jusqu'à une époque récente, l'éducation des filles n'était pas la même que celle des garçons, et cela pourrait expliquer de (potentielles, je n'ai pas de chiffres à donner) disparités de qualité.

Je ne crois pas passer pour un reproducteur servile des hiérarchies établies, mais il est un fait que les femmes sont une très petite minorité dans mes lectures (pour trouver du théâtre pré-1950 ou même des ouvrages de sciences dures écrits par des femmes, il faut être patient !)… et que j'aurais très peu de chefs-d'œuvre à citer. Je crains que, si je devais faire un top 20, il n'y en aurait aucune (même si, dans le cadre d'une liste purement féminine, j'aurais de très bonnes choses à citer).

La question d'Arnaud est à mon avis fondamentale : qu'elles existent ou non, j'aurais peine à citer des femmes importantes stylistiquement avant Woolf et Sarraute (après aussi, je n'en vois pas des cartons entiers). Et c'est assez normal : comme elles n'avaient pas le droit d'écrire des épopées ou du théâtre, ça limite vite les possibilités de fresques magistrales.

Elles étaient certes nombreuses au XVIIIe et au XIXe, mais limitées à des genres précis, supposément féminins. Alors que les hommes exerçaient dans tous les genres.

Bref, ça ne me paraît pas étonnant du tout, même si c'est évidemment dommage (et que j'aimerais bien pouvoir ajouter entre quelques auteurs lithuaniens du XVIIIe siècle ou épiques hongrois du XIXe, quelques femmes illustres).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3082
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Ven 3 Juil - 11:06

@ Arnaud : Parce que tu mets certaines valeurs derrière l'idée de la réussite littéraire en fait, des valeurs considérées comme masculines. Par exemple, en quoi Orgueil et préjugé est-il moins important et réussi que les œuvres que tu cites ? (question de volume mis à part ? ) C'est un roman parfait qui a créé des types universels. Mais c'est un roman d'amour avec un personnage principal féminin. En quoi l'œuvre de Virginia Woolf serait-elle moins essentielle dans l'histoire de la littérature anglaise que celle de Joyce ? Tous les romans que tu cites sont des romans à forte connotation masculine, dans leur thème et leur protagoniste et donc on les considère comme ambitieux, parce qu'on est formé à ça. Il y a quelque chose, une nouvelle fois, à réfléchir ici, je pense. Et vraiment, ça n'est pas du tout une attaque ou une remise en cause (j'ai vraiment le chic, sur ce forum, moi, alors), moi je trouve ces sujets absolument passionnants.

Avec la même logique, je pourrais aussi dire "trouvez-moi une correspondance d'homme qui soit à la hauteur de celles de Mmes de Sévigné, de Julie de Lespinasse ou de Mme Du Deffand" ou des mémoires aussi fondateurs et aussi extraordinaires que ceux de Mme de Boigne. On en trouverait, bien sûr, d'ailleurs, mais pour des raisons culturelles, on a eu tendance à penser que les femmes étaient de meilleures épistolières que les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3082
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Ven 3 Juil - 11:09

@ DLM. Bon, je ne suis absolument pas d'accord sur le fond de l'argumentation (ni sur la question du style, ni sur la question de la hiérachie des genres littéraires), mais ça ne fait rien, on ne s'en sortira pas. Pour le théâtre, pour le coup, c'est indéniable, pour les raisons données plus haut et sur lesquelles tout le monde s'accorde. Mais enfin, il nous reste Cénie, hein ... Mr. Green


Dernière édition par Francesco le Ven 3 Juil - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Ven 3 Juil - 11:15

Francesco a écrit:
Par exemple, en quoi Orgueil et préjugé est-il moins important et réussi que les œuvres que tu cites ?

C'était un peu le contre-exemple attendu, je n'en vois pas beaucoup d'autres d'évidents. En matière de style, on ne se hisse quand même pas sur les mêmes cîmes que les modèles d'Arnaud – c'est une œuvre qui, à mon humble avis, gagne beaucoup à être vue en adaptation (c'est quasiment l'une des seules œuvres pour lesquelles j'aie eu ce sentiment) et à changer sa narration un peu tiède en dialogues. (C'est pourquoi, à la lecture, j'ai nettement plus aimé Northanger Abbey, même si la portée en est peut-être moindre.)


Citation :
Tous les romans que tu cites sont des romans à forte connotation masculine, dans leur thème et leur protagoniste et donc on les considère comme ambitieux, parce qu'on est formé à ça.


Mais je ne crois pas que ce soit la cause de l'appréciation d'Arnaud, en fait : pas tant la thématique que l'ambition de l'œuvre… et, de fait, beaucoup d'œuvres féminines m'ont paru moins radicales, moins pionnières que les emblèmes (masculins, donc) de la période. Ce n'est pas une qualité absolue, c'est vrai, mais considérant les goûts d'Arnaud et la structuration de l'histoire de la littérature (où c'est moins sensible, il est vrai, que pour la musique), ça explique assez bien le décalage entre les quantités produites et les quantités disponibles (ou le nombre d'œuvres féminines présentées en chefs-d'œuvre).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3082
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Ven 3 Juil - 11:57

Même sur ces points, je pense que ça reste au moins discutable. A mon avis, le genre littéraire et surtout le sous-genre sont importants dans l'appréciation d'une oeuvre et dans sa place dans l'histoire de la littérature (pour moi, c'est aussi visible au cinéma, d'ailleurs, mais avec ce paradoxe que les genres considérés comme mineurs par les producteurs - westerns, films d'aventure, films noirs - sont ceux les plus prisés par la critique dominante).

Évidemment, c'est extrêmement délicat, parce que ça pause, d'une certaine manière, des questions esthétiques auxquelles je suis parfois incapable de répondre (je veux dire : qu'est-ce qui me permet de dire qu'une oeuvre est importante ou réussie ?). Mais, objectivement, si on s'intéresse aux romans héroïques, on voit ce que Mlle de Scudéry a "fait", ce qui permet d'en faire aujourd'hui un des grands auteurs baroques français, c'est la même chose pour ce qui s'est opéré autour des romans de Mme de La Fayette, des nouvelles historiques et des contes précieux de la fin du XVIIème siècle (ou les femmes sont au moins aussi importantes que les hommes). Dans le registre noble du roman, je crois que ces femmes, ont fait autant que les écrivains "bourgeois" sur le plan esthétique.

Et puis, on voit bien, quand on étudie la question de près, la formation d'un réseau de références assez serré et souvent féminin, qui apparaît dans les préfaces, métatextes au sens large, liste de lecture etc. au début du XIXème (moment clef, pour l'élaboration du genre romanesque) qui montre bien l'importance de l'écriture féminine pour certains genres (le roman sensible). Là, évidemment, on est du côté des minores, mais on peut au moins en comparer certaines à Sade ou Laclos (Rousseau, c'est une autre paire de manches) à la fois dans l'importance, le rayonnement, la popularité et les prises de risque esthétiques. Quant aux mémoires ...

Je comprends qu'on puisse consédérer tous ces genres comme peu intéressants mais il s'agit davantage pour moi d'une vue de l'esprit que d'une certitude objective.

Et si on reste sur des questions plus modernes, Sarraute elle-même cite, par exemple, Compton-Burnett, au même titre que Joyce, comme un des fondateurs de la nouvelle modernité. Je la relis précisément en ce moment et, pour moi, son génie formel (et absolument neuf) est éclatant.

Mais, on pourra toujours me dire, et ça je l'entends bien, que ce ne sont que des contre-exemples.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   Ven 3 Juil - 12:03

Francesco a écrit:
Mais, objectivement, si on s'intéresse aux romans héroïques, on voit ce que Mlle de Scudéry a "fait", ce qui permet d'en faire aujourd'hui un des grands auteurs baroques français,

C'est vrai, mais pas goût, ce n'est pas forcément vers elle que je me tourne en premier.


Citation :
des contes précieux de la fin du XVIIème siècle (ou les femmes sont au moins aussi importantes que les hommes). [...] Dans le registre noble du roman, je crois que ces femmes, ont fait autant que les écrivains "bourgeois" sur le plan esthétique.

Complètement, je ne le nie surtout pas, et c'est officiellement assez établi (donc il n'y a pas que des affaires de préjugés) ; en revanche, ça reste dans le cadre de genres précis.


D'une manière plus générale, ce n'est pas tant l'absence des femmes en littérature que le peu que je serais capable de citer comme des auteurs importants, par rapport aux hommes (et très peu comme un auteur absolument indispensable, même subjectivement). Ce n'est pas une position de principe, c'est le résultat de biais d'éducation, de diffusion, etc. ; mais je ne suis pas sûr que ce soit totalement une illusion – autrement dit, je trouve tout sauf étonnant (pour de mauvaises comme pour de bonnes raisons) que les listes des dix œuvres de l'île déserte ne contiennent que fort peu d'auteurs féminins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos 10 livres pour l'île déserte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos 10 livres pour l'île déserte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vos 10 livres pour l'île déserte
» Le destin de Lisa & Ugly Betty
» PIANO : vos dix interprétations pour l'île déserte
» [Jazz] Dix-huit albums pour l'île déserte
» Livres biographiques et autobiographiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: