Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Automusicographie…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fauve
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 11/08/2015

MessageSujet: Automusicographie…   Mer 12 Aoû 2015 - 3:44

Mesdames et messieurs, ave o/

Je suis nouveau sur ce forum et comme ce message est un peut particulier en ce qu’il implique nécessairement de présenter mes choix musicaux avec une certaine exhaustivité, il tient aussi lieux de message de présentation, si cela ne vous incommode pas Smile

Avant d’entamer mon sujet à proprement parler, je dois vous dire que j’ai établi une automusicographie que je définit « autant comme une musicographie anthologique que comme autobiographie par la musique » (Décidément, je tiens à cette formulation récurrente ^^). Celle-ci est en fait la liste des musiques que j’écoute et donc, aussi, des différents enregistrements qui me parurent dignes d’intérêt pour un morceau donné.
Or, comme je ne suis pas véritablement versé dans la musique, après avoir constitué cette liste — que je ruminais depuis longtemps dans l’intimité de ma conscience — des morceaux m’ayant paru digne d’intérêt (soit, ce que j’appelle l’automusicographie à proprement parler) il me fallait encore trouver les bons enregistrements pour chacun de ces morceaux (ce que l’on pourrait alors baptiser l’autodiscographie). Sauf qu’en la matière je n’avais strictement aucune idée… pas la moindre. Il y a encore trois semaines, j’ignorais jusqu’à l’existence de M. Karajan. C’est vous dire…

Mais, cette merveilleuse édification qu’est l’Internet aidant, par le biais d’une certaine communauté de passionnés que l’on peut retrouver à l’adresse http://classik.forumactif.com/, j’ai pu m’instruire progressivement et trouver les enregistrements dignes d’écoute ! J’ai ainsi donc pu venir à bout de cette fastidieuse entreprise qu’est mon automusicographie.

Comme vous le voyez, le corpus est conséquent. Aussi, conscient de cette densité, il ne me viendrait nullement à l’esprit d’exiger votre avis détaillé sur chaque morceau (de toute façon, ils sont traités, pour certains, sur des fils dédiés), mais simplement de me donner — si vous le voulez bien et que cela ne contrevienne pas à l’esprit de cette section — votre avis, même vague, sur ne serait-ce que les choix fais pour les principaux compositeurs ou même quelques conseils de corrections au cas où je commis quelques incongruités Smile

Merci par anticipation,

En espérant ne pas trop vous en demander.
Vale o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taniere.info
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Mer 12 Aoû 2015 - 4:53

Bienvenue!

Quelques incongruités, oui: pourquoi mettre Ravel chez les classiques alors qu'il est du XXè siècle?
Idem pour Johann Strauss qui est du XIXè?
Pour Beethoven ça peut se discuter il est à cheval entre classicisme et romantisme.
Ensuite, je trouve un peu étrange, voire dommage, d'écouter par exemple 6 versions du Boléro et 3 de Shéhérazade mais pas d'autres oeuvres essentielles de Ravel comme l'Enfant et les sortilèges, Ma mère l'oye, le trio, le quatuor, Gaspard de la nuit...
Mais je suppose que ton choix est de te concentrer sur quelques oeuvres, bon, c'est un parti-pris.

Sinon, pour les corrections, il y a quelques fautes: l'orthographe de Beethoven, Prokofiev, Orff et de Ravel, chez Verdi Il Trovatore, Aïda...

Enfin, une question: il y a vraiment un enregistrement de la Musique de scène pour un Oedipe, de Messiaen? Je n'ai jamais entendu ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fauve
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 11/08/2015

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Mer 12 Aoû 2015 - 5:19

Xavier a écrit:
Bienvenue!
Merci !

Xavier a écrit:
Quelques incongruités, oui: pourquoi mettre Ravel chez les classiques alors qu'il est du XXè siècle?
Là, il s’agit d’une malencontreuse éreurre due à un oubli. Pour Ravel, comme c’est un impressioniste (mouvement peut représenté) donc pas véritablement romantique, je l’avais mis dans une catégorie à part en attendant de résoudre son cas. Et, par inadvertance, à la finalisation, je l’ai mis parmi les classiques. Le classer parmi les les modernes est satisfaisant ?

Xavier a écrit:
Idem pour Johann Strauss qui est du XIXè?
J’ai fais ça moi ? Ah ben oui ! Une erreur aussi :)

Xavier a écrit:

Pour Beethoven ça peut se discuter il est à cheval entre classicisme et romantisme.
Mon maitre de musique avait un parti pris, celui que Beethoven était le chef de file du romantisme. Il a dévelopé toute une argumentation là dessus qui m’a marquée et que j’ai donc hérité :)

Xavier a écrit:
Ensuite, je trouve un peu étrange, voire dommage, d'écouter par exemple 6 versions du Boléro et 3 de Shéhérazade mais pas d'autres oeuvres essentielles de Ravel comme l'Enfant et les sortilèges, Ma mère l'oye, le trio, le quatuor, Gaspard de la nuit...
Mais je suppose que ton choix est de te concentrer sur quelques oeuvres, bon, c'est un parti-pris.
Oui, c’est exacte. En fait, je commence par les œuvres que je connais le mieux. En suite, cette liste est appelée à s’étoffer. Mais il faut bien un commencement et, comme en tout, je préfère commencer par le bout que je tiens le mieux. Ce sera pour moi un fil d’Ariane vers la découverte d’autres œuvres. Et crois moi, j’aurais vite fait de me diversifier ;)

Xavier a écrit:
Sinon, pour les corrections, il y a quelques fautes: l'orthographe de Beethoven, Prokofiev, Orff et de Ravel, chez Verdi Il Trovatore, Aïda...
Oh, ça… Merci de t’en être soucié tout de même :)

Xavier a écrit:
Enfin, une question: il y a vraiment un enregistrement de la Musique de scène pour un Oedipe, de Messiaen? Je n'ai jamais entendu ça!
Je n’en ai pas trouvé, aussi n’en ai-je noté aucun :) Mais si tu en trouve je te saurais grès de me le faire écouter ! Messiaen… un autre auteur qui mérite une place autonome, en dehors de l’intérêt que j’éprouve seulement pour les ondes de Marteneau.

Merci pour toutes ces précisions.
Vale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taniere.info
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Mer 12 Aoû 2015 - 13:06

Fauve a écrit:

Xavier a écrit:
Quelques incongruités, oui: pourquoi mettre Ravel chez les classiques alors qu'il est du XXè siècle?
Là, il s’agit d’une malencontreuse éreurre due à un oubli. Pour Ravel, comme c’est un impressioniste (mouvement peut représenté) donc pas véritablement romantique, je l’avais mis dans une catégorie à part en attendant de résoudre son cas. Et, par inadvertance, à la finalisation, je l’ai mis parmi les classiques. Le classer parmi les les modernes est satisfaisant ?

Oui, tout à fait!

Fauve a écrit:

Mon maitre de musique avait un parti pris, celui que Beethoven était le chef de file du romantisme. Il a dévelopé toute une argumentation là dessus qui m’a marquée et que j’ai donc hérité Smile

Et je suis assez d'accord, surtout si on parle de la 5è symphonie.

Fauve a écrit:
Xavier a écrit:
Enfin, une question: il y a vraiment un enregistrement de la Musique de scène pour un Oedipe, de Messiaen? Je n'ai jamais entendu ça!
Je n’en ai pas trouvé, aussi n’en ai-je noté aucun Smile Mais si tu en trouve je te saurais grès de me le faire écouter ! Messiaen… un autre auteur qui mérite une place autonome, en dehors de l’intérêt que j’éprouve seulement pour les ondes de Marteneau.

Zut, tu m'as fait une fausse joie, comme tu disais qu'il s'agissait de la liste des oeuvres que tu écoutais... je crois que même la partition est inédite, si ça se trouve peut-être même perdue? Bref, je crains qu'on ne soit pas près de l'écouter cette musique de scène.

Si tu aimes les Ondes Martenot, je te conseille de te pencher un peu sur Marcel Landowski, qui a aussi fait un concerto pour Ondes Martenot, mais on les entend aussi dans la Messe de l'aurore, Montségur, et beaucoup d'autres oeuvres...
Et chez Messiaen, son opéra Saint François d'Assise, avec trois Ondes Martenot!
Chez Jolivet il y a la Danse incantatoire pour orchestre avec Ondes Martenot que j'adore, mais là aussi impossible d'en trouver un enregistrement. (entendu à la radio il y a très longtemps)


Dernière édition par Xavier le Jeu 13 Aoû 2015 - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 16475
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Jeu 13 Aoû 2015 - 9:31

au passage, étrange conception de la musique moderne et surtout de la “musique contemporaine”.
et des autres catégories aussi, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28890
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Jeu 13 Aoû 2015 - 12:31

et il y a les fautes d'othographe aussi, elles piquent les yeux Embarassed

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Jeu 13 Aoû 2015 - 14:44

lucien a écrit:
au passage, étrange conception de la musique moderne et surtout de la “musique contemporaine”.
et des autres catégories aussi, en fait.

Oui, jusqu'ici j'ignorais que la Turangalîla-Symphonie était de la musique électro-acoustique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 16475
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Jeu 13 Aoû 2015 - 14:53

...et que le contemporain était circonscrit dans les années 30 et 40. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6766
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Jeu 13 Aoû 2015 - 15:15

Cololi a écrit:
et il y a les fautes d'othographe aussi, elles piquent les yeux Embarassed
c'est rien de le dire! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Jeu 13 Aoû 2015 - 16:04

Hé bien, il est sympa l'accueil ici… tutut

Sérieusement, vu la qualité de la mise en page (chapeau, au passage, pour l'autopropulsion, c'était tellement joli que je suis allé chercher le logiciel utilisé) et le soin mis dans l'agencement des informations, vous ne trouvez pas un peu mesquin de chipoter là-dessus ?

La question que je me posais, moi, était l'ordre choisi à l'intérieur de chaque période : ce n'est ni chronologique ni alphabétique. Donc quel fondement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Fauve
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 11/08/2015

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Jeu 13 Aoû 2015 - 17:24

Ave à tous o/
Eh bien je vais tenter de répondre à vos interrogations :)

lucien a écrit:
au passage, étrange conception de la musique moderne et surtout de la “musique contemporaine”.
et des autres catégories aussi, en fait.
Comme je l’explique autant en introduction de l’automusicographie que dans le premier message de ce fil, je tatone encore en musique. Mes domaines nucléaires — et cela vous paraitra invraisemblable — sont l’informatique, les mathématiques, la littérature et la philosophie (ce qui fait déjà beaucoup !). À priori que des choses trop éloignées de la musique et bien plus abstraites… plus mentales, plus scripturales. En musique, je n’ai encore aucun repère, sinon les mouvements en musique plus ou moins appareillés aux mouvement littéraires (encore que le classicisme littéraire ne se superpose pas exactement, voir pas du tout au classicisme musical). Bref, cette page comme l’ensemble du site sont en « Perpétuelle construction », rien n’est gravé dans le marbre.

Il y a les égarements du à mon ignorance mais encore, comme il s’agit d’un site personnel, ma classification est non moins subjective. Certains classements sont ouvertement en affront directe avec la classification académique. Tenez, dans le pendant littéraire de cette liste, je précise dans un encadré rouge :

Citation :
Je préviens tous ceux qui pourraient utiliser cette page pour des travaux scolaires, à des fins bibliographiques ou de tout autre genre que la classification des œuvres et auteurs utilisée ici est très éloignée de l’orthodoxie encyclopédique car profondément liée à mon ressentit personnel et subjectif. Par exemple, Pouchkine est classé parmi les Classiques alors qu’il est très éloignée chronologiquement du Classicisme.

Je devrais sans doute en faire autant pour la musique. Mais, sinon, vous avez tout à fait raison, la plus part des manquements à l’ordre canonique sont de véritables erreurs de ma part, non des choix délibérés.

Cololi a écrit:
et il y a les fautes d'othographe aussi, elles piquent les yeux :oops:
Hmm… Je m’en explique, quoique de façon un peut péremptoire, ici (TL;DR). Ne vous sentez pas menacé par le ton, entendez le plutôt sous l’angle de l’ironie :)

DavidLeMarrec a écrit:
Hé bien, il est sympa l'accueil ici… :tutut:
Oh, après tout j’y suis habitué, et puis, une telle réaction est prévisible (et prévue !).

DavidLeMarrec a écrit:

Sérieusement, vu la qualité de la mise en page (chapeau, au passage, pour l'autopropulsion, c'était tellement joli que je suis allé chercher le logiciel utilisé) et le soin mis dans l'agencement des informations, vous ne trouvez pas un peu mesquin de chipoter là-dessus ?
Merci, je m’efforce d’apporter un soin typographique et esthétique dans toutes mes publications :)

DavidLeMarrec a écrit:
La question que je me posais, moi, était l'ordre choisi à l'intérieur de chaque période : ce n'est ni chronologique ni alphabétique. Donc quel fondement ?  
Je ne crois pas être moi même capable de le dire. En fait, n’étant pas encore mûr musicalement, une large part de hasard à guidé mes choix lorsque je ne pouvais plus me référer à un classement extérieur. Je ne crois pas même que ce soit un ordre de préférence personnelle car, par exemple, Mozart qui, à l’exception de sa Flute enchantée ne me plait presque pas (Eh bien oui !), se retrouve en tête de la catégorie « Classique ».

En me relisant, et en tentant d’analyser la disposition dans laquelle j’ai placé les différents compositeurs, je crois que j’ai du me référer à l’ordre dans lequel je les ai découvert… à quelque exceptions près : Carl Orff que je connais depuis toujours se retrouve après Prokoviev dont je ne connais l’existence que depuis trois ans.
D’une certaine façon, ce désordre est une bonne chose car il reflète la subjectivité de ma perception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taniere.info
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28890
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Jeu 13 Aoû 2015 - 17:47

Pour ma part ça n'avait vraiment rien de méchant ... n'étant pas franchement en position de donner des leçons en la matière ... mais pour moi ça décrédibilise l'auteur ... ce qui est toujours dommage.

Et pour répondre à ce que Fauve écrit sur le lien qu'il vient juste de me donner ... ce n'est pas "la science des cons". Il est évident qu'avec une telle position, je n'entame pas un débat là dessus (et je sais d'autant plus que le débat est inutile car je pensais exactement la même chose que Fauve quand j'avais 15 ans ... et jamais qq un n'aurait pu me faire comprendre la position inverse à l'époque).

Bref j'arrête là, c'est sans importance.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
anaëlle
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1442
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Jeu 13 Aoû 2015 - 18:13

Salut Fauve  Smile ,

D'abord, super mise en page, très esthétique thumleft

J'ai l'impression qu'il n'y a pas beaucoup de musique de chambre dans ta liste, non ?

Dans les Romantiques tu pourrais rajouter Brahms, Chopin, Schumann ou Schubert. Wink
Pour Ravel, tu pourrais peut être réduire le nombre de versions du Boléro et écouter un des deux concertos pour piano. Smile

Ensuite, ce que je peux te conseiller, c'est plutôt que d'écouter beaucoup de versions d'oeuvres (et qui sont pour certaines pas forcément essentielles, je pense à l'Ouverture 1812 de Tchaikovsky), écoute une version, et si ça te plait, essaye de découvrir une autre oeuvre de ce compositeur, ou d'un compositeur du même style.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 16475
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Jeu 13 Aoû 2015 - 18:17

Que l’orthographe française est stupide, clivante, oppressante et stérile (je n’ai pas tout lu), je suis d’accord, et je veux même dire que ceux qui confondent la grammaire, quand ce n’est pas l’argumentation, avec l’orthographe sont des cons, si on veut. Mais tu l’as bien acceptée, cette orthographe, puisque tu l’utilises, parfois dans l’hypercorrection, alors pourquoi en faire le procès à grands cris pour quelques détails ? En général, cela ne me gêne pas qu’on commette des fautes d’orthographe, au fond quelle importance, je ne vais pas juger quelqu’un sur ça. Mais je dois avouer qu’ici, quand c’est assorti d’un style qui se veut raffiné et de prétentions d’exhaustivité, oui, qu’on le veuille ou non, ça décrédibilise l’auteur, et c’est dommage, oui... et lorsque ce sont de toute évidence de grossières fautes de distraction, cela produit même quelques soupçons de mépris... mais je ne sais pas bien dans ce cas qui est à mépriser ou ne pas mépriser, je dois dire. Enfin voilà, comme dit Cololi, c’est sans importance.

Sinon, les listes c’est bien, mais tu écoutes aussi un peu de musique ? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28890
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Jeu 13 Aoû 2015 - 18:39

lucien a écrit:
Que l’orthographe française est stupide, clivante, oppressante et stérile (je n’ai pas tout lu), je suis d’accord, et je veux même dire que ceux qui confondent la grammaire, quand ce n’est pas l’argumentation, avec l’orthographe sont des cons, si on veut.

Je précise que je parle de la grammaire, bien entendu (certes ce n'est pas le terme orthographe que je devrais utiliser ... ).
Et inutile d'imaginer que je suis du côté des lettrés, des cultivés ... condescendant envers quiconque. Je ne suis ni l'un ... ni l'autre. Seulement oui, je préfère faire des efforts pour essayer de m'élever (aussi dérisoire que cela soit) ... que de tenter de me rassurer à l'idée que ce que je ne sais pas n'est pas important.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Jeu 13 Aoû 2015 - 18:41

Cololi a écrit:
que de tenter de me rassurer à l'idée que ce que je ne sais pas n'est pas important.

Un peu comme LULLY, en somme ? fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28890
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Jeu 13 Aoû 2015 - 18:42

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
que de tenter de me rassurer à l'idée que ce que je ne sais pas n'est pas important.

Un peu comme LULLY, en somme ? fleurs

calimero calimero calimero

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Jeu 13 Aoû 2015 - 19:09

Fauve a demandé dans son message initial si on avait des conseils de corrections à apporter, sinon en général je ne me permets pas ce type de remarques.
Mais disons que Ravell ou Bethoven, c'est un peu énorme, je n'avais jamais vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Jeu 13 Aoû 2015 - 19:14

Oui, j'ai bien vu, mais quand ça s'accumule sur le mode « t'as pas honte quand même », ça peut être blessant, surtout pour un nouveau membre. Si ça avait été Cololi ou Lucien, j'aurais pris le pop-corn et les aurais avec délices contemplés en train de perdre leur dignité dès longtemps usurpée. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Fauve
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 11/08/2015

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Jeu 13 Aoû 2015 - 20:54

anaëlle a écrit:

D'abord, super mise en page, très esthétique :thumleft:
Eh bien merci :) Je songe de plus en plus à créer un logiciel libre qui permette à tout le monde de faire pareil.

anaëlle a écrit:
J'ai l'impression qu'il n'y a pas beaucoup de musique de chambre dans ta liste, non ?
Hmm… parceque je ne sais pas ce que c’est ? Je connais les danses de salon cependant ! XD
Maintenant que vous abordez le sujet, il me semble que c’est le moment le plus opportun pour expliquer ma démarche.
En réalité, cette « automusicographie » s’inscrit dans un programme culturel plus large que j’appel l’autobibliographie. Par définition elle est évolutive et progresse au fil du temps et de la maturité de celui qui la suit puisque c’est lui qui la modifie. Secondement, une autobibliographie est profondément personnelle, chacun peut définir dans la sienne ses propres priorités. Pour ma part, je l’avoue, la musique est arrivée au dernier plan. Alors que je suis TRÈS avancé en sciences humaines (et en informatique mais ça, c’est parce-que c’est ma profession), je commence à peine en musique. Mais n’ayez crainte, bientôt cette section s’étoffera d’elle même. Croyez-en mon expérience dans les autres sections, c’est une drogue.



anaëlle a écrit:
Dans les Romantiques tu pourrais rajouter Brahms, Chopin, Schumann ou Schubert. ;)
C’est noté !

anaëlle a écrit:
Pour Ravel, tu pourrais peut être réduire le nombre de versions du Boléro et écouter un des deux concertos pour piano. :)
Je vous délivre un marqueur : Les œuvres comptant le plus d’enregistrements différents coïncident avec celles qui me plaisent le plus :) Et il se trouve justement qu’il s’agit de Carmina Burana, Ouverture 1812, et Bolero. Ce sont des cas à part, c’est pourquoi ils comptent un nombre disproportionné d’enregistrements différents. Et ce n’est pas fini, je compte consacré un temps d’étude à ses œuvres supérieur à celui alloué autres.

Dans les faits, il y’a quartes genres qui m’intéressent grandement mais que je n’ai pas encore étudié : La musique médiévale, celle de la Renaissance, la musique arabo-andalouse ou musique savante du Maghreb, et le Punk. Pour l’arabo-andalous, je connais des morceaux intéressants mais je ne connais ni les compositeurs ni les principaux interprètes.

anaëlle a écrit:
Ensuite, ce que je peux te conseiller, c'est plutôt que d'écouter beaucoup de versions d'oeuvres (et qui sont pour certaines pas forcément essentielles, je pense à l'Ouverture 1812 de Tchaikovsky), écoute une version, et si ça te plait, essaye de découvrir une autre oeuvre de ce compositeur, ou d'un compositeur du même style.
Oui c’est une bonne idée, j’avais vaguement comme projet de le faire. Encore une fois, l’Ouverture a une place à part dans mon cœur… Oh et puis elle fait partie de la bande sonore du film V pour Vendetta, une dystopie soit le genre fictif que j’affectionne par dessus tout.

lucien a écrit:
Que l’orthographe française est stupide, clivante, oppressante et stérile (je n’ai pas tout lu), je suis d’accord, et je veux même dire que ceux qui confondent la grammaire, quand ce n’est pas l’argumentation, avec l’orthographe sont des cons, si on veut. Mais tu l’as bien acceptée, cette orthographe, puisque tu l’utilises, parfois dans l’hypercorrection, alors pourquoi en faire le procès à grands cris pour quelques détails ?
Ma position face au « système de transcription de la langue française » (le dénommer ainsi contribue à le désacraliser) est si pragmatique qu’il peut paraitre ambigüe quoiqu’elle ne l’est pas. J’ai tenté de m’en expliquer dans Disorthographie mais je vais le redire plus simplement :


  1. Dans un premier temps, je suis farouchement opposé aux procédés inutilement complexes car partisan, non, car pieux fidèle du rasoir d’Ockham, du KISS, la parcimonie et tous ces beaux principes rationnels ce qui m’amène à désavouer le système de transcription actuel.
  2. Dans un deuxième temps, constatant que jusqu’à réforme, le système de transcription actuel est le seul officiel, je m’y plie de bonne grâce tout en continuant à plaider pour sa réforme.
  3. Dans un troisième temps, eh bien ce système est compliqué (il n’est même pas complexe, il est vraiment compliqué et j’utilise la nuance à bon escient), ce qui fatalement me conduit à faire des fautes. Après tout, c’est coherant : Si vous tenez tant à plaider pour un système compliqué, vous devez accepter la juste contre-partie qu’on y fasse des fautes. C’est soit un système compliqué avec beaucoup de fautes, soit un système rationnel avec peut voir pas du tout de fautes.
  4. Dans un quart temps : Et puis merde à la fin, je ne corrigerais pas ces fautes, ça me fait chier XD



lucien a écrit:
En général, cela ne me gêne pas qu’on commette des fautes d’orthographe, au fond quelle importance, je ne vais pas juger quelqu’un sur ça. Mais je dois avouer qu’ici, quand c’est assorti d’un style qui se veut raffiné et de prétentions d’exhaustivité,
Oui, je comprends, il y’a un effet de décalage qui choque de nombreuses personnes.

lucien a écrit:
oui, qu’on le veuille ou non, ça décrédibilise l’auteur, et c’est dommage,
C’est peut-être vrais, voir très probable. Mais là dessus, et puisque je suis aussi un peut écrivain, j’avais dis sur un forum de littérature dans un fil où il était question des raisons qui poussent une personne à écrire que, pour ma part, je ne le fais pas pour l’argent (car mon métier est la programmation), je ne le fais pas non plus pour la gloire (car je suis la gloire… :P), en fin de compte à n’avoir aucune raison d’écrire, sans doute touche-t-on là des doigts la plus belle raison d’écrire. Tout cela pour vous dire que je ne cours pas après la notoriété ou la crédibilité, mon site est même déréférencé des principaux moteurs de recherche.

Et, soyez rassurés, mon attitude n’est qu’ironiquement arrogante ^^ Ne prenez pas tout ce que je dis au pied de la lettre.

lucien a écrit:
oui... et lorsque ce sont de toute évidence de grossières fautes de distraction, cela produit même quelques soupçons de mépris... mais je ne sais pas bien dans ce cas qui est à mépriser ou ne pas mépriser, je dois dire. Enfin voilà, comme dit Cololi, c’est sans importance.
Oui.

lucien a écrit:
Sinon, les listes c’est bien, mais tu écoutes aussi un peu de musique ? :DD
Oui, bien entendu, j’en écoute déjà de nombreuses mais avant de me diversifier, il me fallait un plant, établir un ordre de bataille. Je ne pouvais pas y aller à l’aveugle.

Xavier a écrit:
Fauve a demandé dans son message initial si on avait des conseils de corrections à apporter, sinon en général je ne me permets pas ce type de remarques.
Mais disons que Ravell ou Bethoven, c'est un peu énorme, je n'avais jamais vu.
Merci. Mais oui, comme je le dis dans Dysorthographie, j’accepte volontier les rapport de fautes, surtout pour des cas aussi importants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taniere.info
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28890
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Jeu 13 Aoû 2015 - 21:08

DavidLeMarrec a écrit:
Si ça avait été Cololi ou Lucien, j'aurais pris le pop-corn et les aurais avec délices contemplés en train de perdre leur dignité dès longtemps usurpée. Very Happy  

Lucien, pourquoi ne pas nous unir pour démonter l'imposture marrecienne ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Jeu 13 Aoû 2015 - 21:16

Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Si ça avait été Cololi ou Lucien, j'aurais pris le pop-corn et les aurais avec délices contemplés en train de perdre leur dignité dès longtemps usurpée. Very Happy  

Lucien, pourquoi ne pas nous unir pour démonter l'imposture marrecienne ?

Tu n'as pas peur d'être démasqué Mr le pseudo prélat Mr.Red ? C'est bien, tu es optimiste hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
anaëlle
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1442
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Jeu 13 Aoû 2015 - 21:55

Fauve a écrit:

anaëlle a écrit:
J'ai l'impression qu'il n'y a pas beaucoup de musique de chambre dans ta liste, non ?
Hmm… parceque je ne sais pas ce que c’est ? Je connais les danses de salon cependant ! XD

Les instruments solos, les duos, trios, quatuor, quintette, sextuor, lied/mélodie ... (Il n'y a quasiment que de l'opéra et un peu de musique symphonique dans ta liste, c'est pas tout! ).

Fauve a écrit:
anaëlle a écrit:
Pour Ravel, tu pourrais peut être réduire le nombre de versions du Boléro et écouter un des deux concertos pour piano. Smile
Je vous délivre un marqueur : Les œuvres comptant le plus d’enregistrements différents coïncident avec celles qui me plaisent le plus Smile Et il se trouve justement qu’il s’agit de Carmina Burana, Ouverture 1812, et Bolero. Ce sont des cas à part, c’est pourquoi ils comptent un nombre disproportionné d’enregistrements différents. Et ce n’est pas fini, je compte consacré un temps d’étude à ses œuvres supérieur à celui alloué autres.

Justement, il faudrait peut être tester d'autres choses qui pourraient te plaire ... Wink

Et puis pour ce qui est des fautes d'orthographe, tout le monde en fait, mais fait au moins quelques efforts sur le nom des compositeurs, c'est assez désagréable et pas très respectueux pour tes lecteurs ... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fauve
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 11/08/2015

MessageSujet: Re: Automusicographie…   Jeu 31 Déc 2015 - 23:39

anaëlle a écrit:
Fauve a écrit:

anaëlle a écrit:
J'ai l'impression qu'il n'y a pas beaucoup de musique de chambre dans ta liste, non ?
Hmm… parceque je ne sais pas ce que c’est ? Je connais les danses de salon cependant ! XD

Les instruments solos, les duos, trios, quatuor, quintette, sextuor, lied/mélodie ... (Il n'y a quasiment que de l'opéra et un peu de musique symphonique dans ta liste, c'est pas tout! ).

Fauve a écrit:
anaëlle a écrit:
Pour Ravel, tu pourrais peut être réduire le nombre de versions du Boléro et écouter un des deux concertos pour piano. :)
Je vous délivre un marqueur : Les œuvres comptant le plus d’enregistrements différents coïncident avec celles qui me plaisent le plus :) Et il se trouve justement qu’il s’agit de Carmina Burana, Ouverture 1812, et Bolero. Ce sont des cas à part, c’est pourquoi ils comptent un nombre disproportionné d’enregistrements différents. Et ce n’est pas fini, je compte consacré un temps d’étude à ses œuvres supérieur à celui alloué autres.

Justement, il faudrait peut être tester d'autres choses qui pourraient te plaire ...  ;)

Et puis pour ce qui est des fautes d'orthographe, tout le monde en fait, mais fait au moins quelques efforts sur le nom des compositeurs, c'est assez désagréable et pas très respectueux pour tes lecteurs ... :)
Il me semblait avoir répondu à l’époque mais comme ça n’est pas le cas, j’y remédie :)
Eh bien, ma foi. Je prendrais assurément le temps de m’interesser aux autres formes de musique :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taniere.info
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Automusicographie…   

Revenir en haut Aller en bas
 
Automusicographie…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie-
Sauter vers: