Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jules Massenet - tour d'horizon

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Mer 7 Jan 2015 - 11:00

Et on continue!!

Grisélidis... je n'avais pas été totalement charmé, et même un peu décontenancé lors de ma première écoute... mais finalement, il y a vraiment quelque chose de saisissant dans cette partition. L'atmosphère de conte médiéval avec la figure noble de la jeune fille face au Diable et sa femme, qui alternent les passages noirs et la badinerie la plus légère... Et les couleurs de l'orchestre aussi... vraiment surprenant comme oeuvre! Et vraiment à part! (version de St-Etienne, avec Michèle Command dans le rôle titre!)

Mais finalement, Cendrillon aussi est à part... et on se demande même comment ces deux oeuvres peuvent être du même compositeur! Ici beaucoup de légèreté, des couleurs pastelles légères, beaucoup de thèmes qui font référence à la musique baroque... et même dans le comique on est pas dans le même niveau. Totalement différent, beaucoup plus léger et aérien. L'une de mes partitions favorites en fait qui ménagent des moments de pure magie (l'Arbre de Fées, les apparitions de la Fée) et d'autre de comique irrésistible (Le tout début, les passages avec le belle-mère et ses filles...).

Deux partitions vraiment trop rares même si Cendrillon a bénéficié de deux belles productions récemment!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Lun 9 Fév 2015 - 13:02



Vincent Bergeot : Avant-propos
Philippe Fénelon : Préambule
Jean-Christophe Branger et Vincent Giroud : Introduction

L’image de Massenet
Lesley A. Wright (traduction : Jacqueline Disegni) : La mort de Massenet : réactions des contemporains
Clair Rowden : Mémorialisation, commémoration et commercialisation : Massenet et la caricature
Vincent Giroud : Le centenaire de la naissance : Massenet en 1942
Jean-Christophe Branger : Massenet post mortem : le jugement des compositeurs

Interpréter Massenet
John Humbley : Les premiers interprètes de Massenet au disque : inventaire préliminaire
Bruno Sebald : Georges Thill, interprète de Massenet : ses enregistrements historiques
Sylvia L’Écuyer : Trois grands interprètes de Massenet : Richard Bonynge, Joan Sutherland et Huguette Tourangeau

Mettre en scène Massenet
Cécile Auzolle : Massenet au Palais Garnier dans l’entredeux-guerres : l’action de Jacques Rouché
Francis Claudon : Don Quichotte chez Liebermann et quelques autres
Jonathan Parisi : Mettre en scène Cendrillon : d’Albert Carré (1899) à Benjamin Lazar (2011)

L’héritage musical
Steven Huebner : Entre Massenet et Wagner :Les enjeux de l’influence chez Debussy
Michele Girardi (traduit de l’italien par Lisa Guigonis) : Massenet à Puccini, « Heureux de votre grand triomphe » : un maître français pour un génie italien
Philippe Blay : Du père au pair : Reynaldo Hahn et Jules Massenet
Philippe Cathé : Charles Koechlin, « Souvenirs de la classe Massenet »
Yves Balmer – Christopher Brent Murray : Jules Massenet : un improbable « modèle » pour Olivier Messiaen ? Contribution à l’étude de la réception de Massenet au xxe siècle
Gérard Condé : Comment Massenet est redevenu actuel :une redécouverte au fil d’un itinéraire personnel


Lecture terminée... passionnant et plutôt abordable. En dehors de quelques articles (comme celui sur les références à Massenet dans la musique et la pédagogie de Messiaen), c'est d'un niveau abordable par le profane...
Très instructif car au travers de bien des articles, on arrive à comprendre que Massenet est en fait l'influence honteuse de pas mal de compositeurs... Il a marqué les esprits, on en retrouve des petits morceaux chez certains, mais ils ne l'avouent pas.

Le dernier article de Gérard Condé est assez éclairant d'ailleurs, puisqu'il avoue être allé voir son premier Massenet en pensant pouvoir y trouver beaucoup de choses drôles tellement il attendait une musique niaise, et que finalement, à force de fréquenter Massenet il a fini par découvrir toute la richesse des partitions.

Pour les curieux et les admirateurs de Massenet! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Jeu 19 Fév 2015 - 17:13

Toujours la suite de ce tour du monde de Massenet... et là, un mauvais choix : Le Jongleur de Notre Dame...
J'en avais pas entendu de très bons échos... et puis l'autre jour, je tombe sur une version avec Vanzo. Je me dis que bon, si ça doit pouvoir passer, ce sera par lui. Sauf que non... c'est bigarré, assez informe, sans tenue dramatique, avec bien quelques passages beaux, mais rien de vraiment passionnant et beaucoup de discours pas très gracieux.

Dommage... mais il faut bien que tout ne soit pas génial chez Massenet! siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8356
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Jeu 19 Fév 2015 - 18:58

Polyeucte a écrit:
Toujours la suite de ce tour du monde de Massenet... et là, un mauvais choix : Le Jongleur de Notre Dame...
J'en avais pas entendu de très bons échos... et puis l'autre jour, je tombe sur une version avec Vanzo. Je me dis que bon, si ça doit pouvoir passer, ce sera par lui. Sauf que non... c'est bigarré, assez informe, sans tenue dramatique, avec bien quelques passages beaux, mais rien de vraiment passionnant et beaucoup de discours pas très gracieux.

Dommage... mais il faut bien que tout ne soit pas génial chez Massenet! siffle

Tu parles de la version officielle dirigée par Boutry ou du live dirigé par Dervaux (Gala) ? En réalité, je ne sais pas si c'est fondamentalement de nature à changer la donne (peut-être aurais-je tendance à privilégier Dervaux, pour la direction discursive du chef et Massard/Bastin ; sans parler du couplage avec la Navarraise & l'Anita de Moizan). En fait, je me demande si l'oeuvre ne m'a pas toujours attiré pour le fil (d'or, évidemment) qu'elle me permet de tirer avec Le rêve de Zola, toute une ambiance néo-crypto-médiévalisante excessivement stylisée/fantasmée (le fantasme est peut-être bien chez moi, d'ailleurs) qui ouvre (ici : musicalement) la voix/voie à tous les possibles. Un peu comme pour Grisélidis.
Je comprends, en revanche, que la forme & les moyens employés (le "consort" masculin ; quelque chose d'extrêmement resserré, en quelque sorte, autour d'authentiques figures-à-vitrail, largement détourées et colorées) puisse te déstabiliser. Mais c'est toute l'originalité (la gloire ?) de Massenet d'avoir eu si ce n'est un style, mais au moins une patte/pâte pour chaque oeuvre.
Je ne sais pas si quelqu'un en a parlé, ici : y a-t-il une plus-value significative chez Alagna/Diemecke (DGG) ? A lire ceci, je serais tenté de le croire : http://www.forumopera.com/cd/roberto-alagna-un-jongleur-dexception ; mais il m'en faut quand même plus pour être tenté de l'acheter hehe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Ven 20 Fév 2015 - 0:40

Oui, c'était la version officielle dirigée par Boutry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Mer 13 Mai 2015 - 14:11

Et on continue dans l'écoute de Massenet... Chérubin maintenant, qui passe vraiment très agréablement à l'écoute... je retrouve presque le même style que pour Don Quichotte mais avec une plus grande finesse bien sûr : tout y est plus fin et galant, mais on retrouve le même ton de comique léger je trouve.
Musicalement, de superbes envolées, des passages plus ternes, mais un opéra qui se tient très bien et devrait être un peu plus remonté en scène. L'idée même de faire de Chérubin le personnage principal est chouette... le voir et l'entendre toujours aussi jeune et naïf... cette figure noble et sombre du Philosophe qui contrebalance la fraicheur du jeune homme... merci de ne pas nous avoir mis Chérubin en ténor! Very Happy

Pourquoi ne pas en proposer une version mise en espace à l'occasion des Noces de Figaro par exemple... ce serait passionnant comme complément!

Écoute de la version Steinberg au passage, et vraiment chouette malgré une diction un peu déformée chez les rôles principaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8356
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Mer 13 Mai 2015 - 15:03

Polyeucte a écrit:
Et on continue dans l'écoute de Massenet... Chérubin maintenant, qui passe vraiment très agréablement à l'écoute... je retrouve presque le même style que pour Don Quichotte mais avec une plus grande finesse bien sûr : tout y est plus fin et galant, mais on retrouve le même ton de comique léger je trouve.
Musicalement, de superbes envolées, des passages plus ternes, mais un opéra qui se tient très bien et devrait être un peu plus remonté en scène. L'idée même de faire de Chérubin le personnage principal est chouette... le voir et l'entendre toujours aussi jeune et naïf... cette figure noble et sombre du Philosophe qui contrebalance la fraicheur du jeune homme... merci de ne pas nous avoir mis Chérubin en ténor! Very Happy

Pourquoi ne pas en proposer une version mise en espace à l'occasion des Noces de Figaro par exemple... ce serait passionnant comme complément!

Écoute de la version Steinberg au passage, et vraiment chouette malgré une diction un peu déformée chez les rôles principaux.

Peut-être parce que c'est un peu plus long qu'un "complément" seul ? Je veux dire, ce n'est pas Sapho ou le Portrait de Manon, en terme de durée et de nombre de protagonistes (ou alors imaginer un diptyque comme Marseille va le faire avec le Portrait en regard de Manon).
Mais l'oeuvre est effectivement très sensible, émaillée de jolis moments (tout ce qui a trait à l'Ensoleillad) ; plus que Don Quichotte ("espagnolade" mise à part), je regarderais plutôt du côté de Cendrillon, pour ma part.
Le choix d'enregistrements n'est pas pléthorique, malheureusement ; Steinberg ou Villaume en dvd. Dans les deux cas (mais Von Stade a tellement de charme immédiat, ici), il me manque quelque chose de Mary Garden (et quelque chose de ce que j'imagine de Cavallieri), un peu de palpitation, de naturel aussi, et de manière de mettre de la légèreté, de l'inconscience/inconsistance dans le drame et inversement (ça existe au disque pour se faire une idée : "Nous n'aurons pas d'apothéose" par Garden).
Reste la ribambelle d'enregistrements de l'air de l'Ensoleillad qui est le "tube" de l'oeuvre bien qu'on l'entende très peu en concert (Ciofi) : Dessay y est joliment fruitée et sans affectation avec Plasson (Masterson aussi, vif-argent passant comme un songe à tire/effleurement d'aile, à la différence de Gheorghiu, somptueuse ET somptueusement fabriquée ; beaucoup beaucoup de lettre mais je ne suis pas sûr que l'esprit ne se soit pas évaporé en cours de route scratch ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Mer 13 Mai 2015 - 15:19

bAlexb a écrit:
Peut-être parce que c'est un peu plus long qu'un "complément" seul ? Je veux dire, ce n'est pas Sapho ou le Portrait de Manon, en terme de durée et de nombre de protagonistes (ou alors imaginer un diptyque comme Marseille va le faire avec le Portrait en regard de Manon).

Complément n'est peut-être pas le bon mot... je dirais en regard d'une grande oeuvre sur scène... à l'image de Madame Chrysanthème pour Marseille avec Madame Butterfly...

Citation :
Mais l'oeuvre est effectivement très sensible, émaillée de jolis moments (tout ce qui a trait à l'Ensoleillad) ; plus que Don Quichotte ("espagnolade" mise à part), je regarderais plutôt du côté de Cendrillon, pour ma part.

Oui, l'ambiance de Cendrillon en effet, mais le ton de Don Quichotte je trouve... La volonté de faire simple, passant d'un air très lyrique à un passage parlé sans chercher à faire dans la continuité...
Ce n'était vraiment pas l'espagnolade qui me faisait penser à Don Quichotte, mais bien la structure de l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8356
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Mer 13 Mai 2015 - 15:25

Polyeucte a écrit:
Complément n'est peut-être pas le bon mot... je dirais en regard d'une grande oeuvre sur scène... à l'image de Madame Chrysanthème pour Marseille avec Madame Butterfly...

C'est réconfortant, un monde qui ne change pas : de toute évidence, nous sommes d'accord et pensons la même chose tongue !
(Dans les deux cas, soit : Portrait de Manon et Madame Chrysanthème, comme ils l'avaient fait d'ailleurs pour Le Philtre d'Auber en regard de l'Elisir, Marseille ne donne pas beaucoup de chance à ces incartades/embardées. Une soirée ; c'est un autre sujet et je l'ai déjà dit mais... pffff Mad !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Mer 13 Mai 2015 - 15:32

bAlexb a écrit:
C'est réconfortant, un monde qui ne change pas : de toute évidence, nous sommes d'accord et pensons la même chose tongue !
(Dans les deux cas, soit : Portrait de Manon et Madame Chrysanthème, comme ils l'avaient fait d'ailleurs pour Le Philtre d'Auber en regard de l'Elisir, Marseille ne donne pas beaucoup de chance à ces incartades/embardées. Une soirée ; c'est un autre sujet et je l'ai déjà dit mais... pffff Mad !)

Quel copieur! hehe
Mais en plus, pour Chérubin, ça me semble être une oeuvre qui peut accepter des instruments très jeunes... pas de rôle extrêmement lourd...

L'Opéra-Comique a fait quelques petites choses comme ça des fois aussi! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Dim 17 Mai 2015 - 19:41

Découverte du Concerto pour piano de Massenet... et je dois dire que je suis assez surpris...
Des passages d'un démonstratif assez pauvre, et puis brusquement, une inventivité, quelque chose d'extrêmement original dans l'utilisation à la fois du piano, de l'orchestre et même de ce dialogue!
Je m'attendais à un concerto romantique en diable, petite copie des grands concerti romantiques et en fait non, on y trouve vraiment une forme particulière. A ré-écouter, c'est sûr, pour avoir une idée un peu plus complète de ce concerto!



En plus, le disque est complété des Variations Symphoniques pour piano et orchestre de Franck, ainsi que de ses Djinns (j'adore cette oeuvre Embarassed)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Ven 22 Mai 2015 - 10:10

Et on continue chez les opéras de Massenet : découverte totale d'Ariane...

Malgré la qualité du document (seul un enregistrement pirate de Saint-Etienne existe Confused) j'ai été très séduit par la partition... l'orchestre me semble assez fort, dans cette même veine que ce que proposait Massenet sur ses derniers opéras. En fait ça m'a fait penser à Cléopâtre par moments. Orchestre presque très présent mais aussi des douceurs sublimes.
L'oeuvre est dominée par trois femmes : Ariane, Phèdre et Proserpine... et les confrontations des deux soeurs sont en général splendides. On est dans le pastiche de Gluck par certains côtés, et puis brusquement on bascule chez Massenet.
Le final et l'acte IV sont particulièrement splendides...

Reste donc plus qu'un jour à nous proposer un enregistrement digne pour vraiment pouvoir juger de l'oeuvre. En effet, là les voix étaient tellement floues qu'il est difficile de les distinguer proprement et de comprendre le livret. Après, il faut trouver ces deux soprano dramatiques pour Ariane et Phèdre Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8356
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Ven 22 Mai 2015 - 10:40

Polyeucte a écrit:
Et on continue chez les opéras de Massenet : découverte totale d'Ariane...

Malgré la qualité du document (seul un enregistrement pirate de Saint-Etienne existe Confused) j'ai été très séduit par la partition... l'orchestre me semble assez fort, dans cette même veine que ce que proposait Massenet sur ses derniers opéras. En fait ça m'a fait penser à Cléopâtre par moments. Orchestre presque très présent mais aussi des douceurs sublimes.
L'oeuvre est dominée par trois femmes : Ariane, Phèdre et Proserpine... et les confrontations des deux soeurs sont en général splendides. On est dans le pastiche de Gluck par certains côtés, et puis brusquement on bascule chez Massenet.
Le final et l'acte IV sont particulièrement splendides...

Reste donc plus qu'un jour à nous proposer un enregistrement digne pour vraiment pouvoir juger de l'oeuvre. En effet, là les voix étaient tellement floues qu'il est difficile de les distinguer proprement et de comprendre le livret. Après, il faut trouver ces deux soprano dramatiques pour Ariane et Phèdre Confused

Et un de Bacchus aussi, dans la foulée siffle !
(J'avoue que, dans la foulée du mouvement instillé par Le Mage, je comptais un peu sur un partenariat Opéra de Saint-Etienne/Palazetto BZ, à la faveur de la biennale 2014/2015 ; peut-être pour la prochaine, alors zen ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Ven 22 Mai 2015 - 10:52

bAlexb a écrit:
Et un de Bacchus aussi, dans la foulée siffle !
(J'avoue que, dans la foulée du mouvement instillé par Le Mage, je comptais un peu sur un partenariat Opéra de Saint-Etienne/Palazetto BZ, à la faveur de la biennale 2014/2015 ; peut-être pour la prochaine, alors zen ...)

Ah oui, Bacchus aussi forcément ce serait bien... et Panurge ainsi que Don César! Histoire d'avoir la complète question opéra de Massenet...

Moi aussi j'espérai, mais j'imagine que l'éviction de Campellone ne doit pas aider Confused
Peut-être aussi Radio-France après leur superbe Thérèse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Ven 22 Mai 2015 - 11:03

http://www.forumopera.com/actu/palazzetto-bru-zane-au-service-de-la-musique-romantique-francaise

D'après la fin de cet article, peut-être y aura-t-il un jour un enregistrement officiel d'Ariane et de Bacchus. Il reste un répertoire niveau musique romantique française immense à remonter en concert ou en scénique même. Ce que fait le Palazetto Bru Zane est essentiel pour la musique française.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Mer 27 Mai 2015 - 16:59

Thérèse!! (oui, vous tenez le bon bout... bientôt le sujet Massenet restera bien calme... reste plus que Don Quichotte, Roma et Cléopâtre!)...

Comme à chaque fois je suis vraiment impressionné par la tension de cette oeuvre. Ramassée mais sans violence, elle témoigne tout de même d'un grand intérêt dramatique.
Cette structure en deux faces parallèles qui se répondent, où les duos entre Thérèse et son mari/amant qui se succèdent sans grande scène de jalousie mais toujours une Thérèse tiraillée entre son amour de jeunesse (folle passion) et son admiration pour son mari actuel. Et aussi cette différence encore entre les deux actes : le premier nous fait entendre des ombres de menuet et autres souvenirs de l'avant révolution dans ce château alors que le deuxième est beaucoup plus étouffant, avec notamment cette grande phrase musicale qui accompagne le "Jour de juin ! jour d'été !".
Peu d'airs véritables ici, mais plutôt de dialogues entre personnages... et ce grand monologue monumental qui clôture la partition...

Le fait de confier Thérèse à une mezzo (Lucy Arbell) donne une profondeur au personnage vraiment intéressante. Ce n'est pas la jeune fille frivole ici mais bien la femme tiraillée entre sa vie légère et le drame de l'actualité.

La version Altinoglu permet de plus de bien mettre face à face le mari et l'amant avec des timbres assez proches, évitant donc le vieux barbon et le jeune noble : tous deux sont jeunes ici.

Vraiment il serait temps qu'un jour une scène pense à nous monter des diptyques Massenet avec Thérèse, La Navaraise, voir Chérubin qui n'est pas bien long non plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8356
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Mer 27 Mai 2015 - 17:33

Polyeucte a écrit:
Thérèse!! (oui, vous tenez le bon bout... bientôt le sujet Massenet restera bien calme... reste plus que Don Quichotte, Roma et Cléopâtre!)...

Comme à chaque fois je suis vraiment impressionné par la tension de cette oeuvre. Ramassée mais sans violence, elle témoigne tout de même d'un grand intérêt dramatique.
Cette structure en deux faces parallèles qui se répondent, où les duos entre Thérèse et son mari/amant qui se succèdent sans grande scène de jalousie mais toujours une Thérèse tiraillée entre son amour de jeunesse (folle passion) et son admiration pour son mari actuel. Et aussi cette différence encore entre les deux actes : le premier nous fait entendre des ombres de menuet et autres souvenirs de l'avant révolution dans ce château alors que le deuxième est beaucoup plus étouffant, avec notamment cette grande phrase musicale qui accompagne le "Jour de juin ! jour d'été !".
Peu d'airs véritables ici, mais plutôt de dialogues entre personnages... et ce grand monologue monumental qui clôture la partition...

Le fait de confier Thérèse à une mezzo (Lucy Arbell) donne une profondeur au personnage vraiment intéressante. Ce n'est pas la jeune fille frivole ici mais bien la femme tiraillée entre sa vie légère et le drame de l'actualité.

La version Altinoglu permet de plus de bien mettre face à face le mari et l'amant avec des timbres assez proches, évitant donc le vieux barbon et le jeune noble : tous deux sont jeunes ici.

Vraiment il serait temps qu'un jour une scène pense à nous monter des diptyques Massenet avec Thérèse, La Navaraise, voir Chérubin qui n'est pas bien long non plus!

Tourangeau plutôt que Gubisch, à ton avis Wink ?
(Ah la la ! La dernière Crespin, Rhodes ou Gorr là-dedans Sad ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Mer 27 Mai 2015 - 21:09

bAlexb a écrit:
Tourangeau plutôt que Gubisch, à ton avis Wink ?
Tourangeau est plus vivante et un peu moins "âgée"... mais par contre, je préfère largement les deux hommes avec Gubisch... donc difficile de faire un choix! hehe
Et Gubisch est tout de même très bien!

Citation :
(Ah la la ! La dernière Crespin, Rhodes ou Gorr là-dedans Sad ...)
Rhodes oui!!! Gorr, ça aurait été un peu rude je crains... et Crespin, je ne sais pas trop... je ne la vois pas là mais pourquoi pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3210
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Jeu 28 Mai 2015 - 10:47

Crespin dernière manière faisait assez vite mamie quand même (je ne parle même pas de Gorr, toute époque confondue) ... Ca n'empêche pas des qualités innombrables, évidemment, mais en Thérèse ... Mais, après tout, pourquoi pas l'imaginer jeune dans un tel rôle ?
Rhodes aurait été idéal. Mais enfin, ça ne sert à rien de rêver.

Comment est Baltsa ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Jeu 28 Mai 2015 - 10:59

Francesco a écrit:
Crespin dernière manière faisait assez vite mamie quand même (je ne parle même pas de Gorr, toute époque confondue) ... Ca n'empêche pas des qualités innombrables, évidemment, mais en Thérèse ... Mais, après tout, pourquoi pas l'imaginer jeune dans un tel rôle ?
Rhodes aurait été idéal. Mais enfin, ça ne sert à rien de rêver.

Oui, j'attends un peu de gouaille quand même chez Thérèse... et je crains que Crespin n'ait pas trouvé le juste milieu et penche trop tardivement sur son versant Dulcinée... et trop sur la réserve jeune.

Rhodes par contre drunken

Citation :
Comment est Baltsa ?
Jamais écouté... moi et Baltsa, c'est pas trop ça! hehe



Sinon, on continue : Don Quichotte!

Quelle partition étrange quand même! Entre les flonflons espanisants des actes I et III, la retenue miraculeuse du final et des prières de Don Quichotte, le ridicule de la scène des moulins... des grands tableaux tracé largement, avec un foisonnement de détails mais on a l'impression que ces tableaux sont peu reliés entre eux!
Mais tout cela est lié par Don Quichotte... quelle personnage splendide! On ne s'étonne pas qu'il ait attiré les plus grandes basses. Cette noblesse, ce côté hors du monde qui porte à sourire mais nous le rends attachant. En fait on est comme Sancho : on se moque gentiment, mais on finit par le plaindre... ce que fera aussi Dulcinée.

L'écoute de la version Kord me confirme sinon combien je la préfère à Plasson... mais on est en général donc bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8356
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Jeu 28 Mai 2015 - 20:37

Là n'est pas forcément le lieu idéal, mais Massenet n'a pas seulement un sujet par oeuvre majeure en discographie, alors...
Bref, je me souviens bien qu'on effleuré le sujet "mélodies" à travers Tourangeau, mais a-t-on parlé de cet album de Blandine Staskiewicz : http://www.amazon.fr/Massenet-Chants-dAmour-26-m%C3%A9lodies/dp/B00A0P55KK/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1432838047&sr=1-2&keywords=blandine+staskiewicz ?
(EDIT : et je tombe là-dessus en même temps, http://www.amazon.fr/Melodies-Massenet-Laure-Crumiere/dp/B00AAZTKGA/ref=sr_1_4?s=music&ie=UTF8&qid=1432838194&sr=1-4&keywords=massenet+melodies .)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Ven 29 Mai 2015 - 0:14

Je l'ai écouté... et j'ai globalement trouvé ça assez mou... je préfère le disque de Sabine Revault d’Allonnes chez Timpani. Beau choix de mélodies et un style que j'adore.

Par contre, dans le rayon mélodies, fuir celui de Rima Tawil... Confused Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8356
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Ven 29 Mai 2015 - 8:42

Polyeucte a écrit:
Je l'ai écouté... et j'ai globalement trouvé ça assez mou... je préfère le disque de Sabine Revault d’Allonnes chez Timpani. Beau choix de mélodies et un style que j'adore.

Par contre, dans le rayon mélodies, fuir celui de Rima Tawil... Confused Confused

J'hésitais ; mais je me souviens d'avoir lu quelques recensions un peu "fraîches" à son sujet, non. Rafraîchis ma mémoire : c'est l'album qui contient ce cylce "parlé/chanté" écrit pour Lucy Arbell ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Ven 29 Mai 2015 - 9:42

bAlexb a écrit:
J'hésitais ; mais je me souviens d'avoir lu quelques recensions un peu "fraîches" à son sujet, non. Rafraîchis ma mémoire : c'est l'album qui contient ce cylce "parlé/chanté" écrit pour Lucy Arbell ?

Oui c'est celui-là!! Very Happy
Au programme : deux cycles "Expressions lyriques" et "Poème d'octobre"... et des mélodies séparées (Le Printemps visite la terre, On dit, La Lettre, Élégie, Heure vécue, Soleil couchant, La Nuit, La Mort de la cigale, Amours bénis).

Déjà le programme est en lui-même passionnant... mais en plus c'est extrêmement bien chanté et dit à mon sens. Une belle délicatesse de mélodiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8356
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Ven 29 Mai 2015 - 9:48

Il me le faut, alors !
(Encore un achat contrarié ; donc contrariant Sad ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Ven 29 Mai 2015 - 10:19

Un commentaire un peu plus consistant ici :
http://erikcarnet.olympe.in/?p=61#more-61


(oui, je fais ma pub... Embarassed)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8356
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Mer 3 Juin 2015 - 16:06

Quand je regarde la page "wiki" (oh ! ça va, pas de mauvais esprit SVP Embarassed ), qui pour une fois m'a l'air si ce n'est complète (je ne peux pas en juger) mais assez informée, je vois des oeuvres perdues Sad et, aussi, d'autres non publiées : deux opérettes, en l'espèce et une dont le piano-chant, seul, paraît avoir eu l'honneur de la publication. Bref...
Est-ce à dire qu'elles ont été jouées ; que le matériel existe quelque part et que ce "quelque part" est connu ?
Et les partitions inachevées, quel est (si elles sont connues) leur état d'achèvement/inachèvement, justement : une orchestration serait-elle possible, par exemple, comme pour le Stradella de Franck ou ce sont des pans entiers de musique qui manquent (mais après tout, on n'a pas ces réticences quand il s'agit du Rodrigue et Chimène de Debussy sans parler de la Lulu de Berg) ; une exécution "de chambre" dans une version réduite à l'image de ce que propose parfois le Palazetto BZ (Paradis perdu & Messe pontificale de Dubois) ?
Quant aux oeuvres perdues (ou supposées telles), sur quels éléments se base leur recension, à votre avis : les souvenirs de Massenet, des listes d'oeuvres jouées, encore une fois (qui sait : peut-être des partitions dont le matériel aurait été perdu dans l'incendie du Comique, lors de faillites de théâtres, etc.) ?
J'avoue que l'idée d'avoir des choses à découvrir, encore, me plaît assez (et puis, quand même, ces titres : "La coupe du Roi de Thulé", "Méduse", "Les Templiers", "Les Girondins" affraid ).
EDIT : en attendant, je me prépare pour la vraie découverte (pour moi), de trois cantates/scènes profanes dans le cadre de la Biennale de Saint-Etienne demain (dont deux, au moins, en l'occurrence Narcisse & Biblis, s'inscrivent en parallèles de partitions connues/reconnues comme le Roi de Lahore pour la première, et Le Cid & Esclarmonde pour la seconde).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Mer 3 Juin 2015 - 16:12

Ah oui, ça fait terriblement envie...
J'imagine que ce sont principalement des projets qui n'ont pas été au bout non? Des commandes dont le sujet aurait changé...

Mais oui, les titres font terriblement envie!!
Après, si ces oeuvres n'ont jamais été jouées, peut-être que beaucoup de musique a été employée dans d'autres oeuvres! (comme Gounod qui a pas mal recycle son Ivan le Terrible dans Faust et La Reine de Saba si je me souviens bien...)

Déjà, j'aimerai tellement avoir Bacchus, Ariane et Panurge... on verra après pour les expéditions dans les collections privées pour dénicher des partitions perdues! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8356
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Mer 3 Juin 2015 - 16:29

Polyeucte a écrit:
Déjà, j'aimerai tellement avoir Bacchus, Ariane et Panurge... on verra après pour les expéditions dans les collections privées pour dénicher des partitions perdues! hehe

C'est un effet de déformation professionnelle, j'imagine Embarassed ! Mais il n'est pas impossible, parfois, que les vieilles feuilles valent mieux que certaines "valeurs" supposées sures.
Pour Panurge, on a au moins la chance d'avoir Vanni Marcoux, le créateur ; ça ne console de rien, spécialement, et ça n'étanche pas la soif mais ça peut donner quelque idée (idem par exemple, pour le Marchand de Hahn dont on a deux enregistrements phénoménaux de Pernet et Singher surtout qui hypothèquent lourdement, à mon avis, à peu près toute tentative mais silent ).
Bacchus & Ariane, assurément ça fait rêver ; mais Ariane a déjà été reprise, cf. http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=4250 (et là, ce qu'il faut regretter, c'est assurément l'absence de captation, ici au moins pour la confrontation Perrin/Ducret qui a dû faire des étincelles).
Misons sur l'avenir siffle ...
Tu connais ce disque : http://www.amazon.fr/Amoureuse-Jules-Massenet/dp/B00005QC44/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1433341513&sr=1-2&keywords=ariane+massenet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Mer 3 Juin 2015 - 16:43

bAlexb a écrit:
C'est un effet de déformation professionnelle, j'imagine Embarassed ! Mais il n'est pas impossible, parfois, que les vieilles feuilles valent mieux que certaines "valeurs" supposées sures.
Pour Panurge, on a au moins la chance d'avoir Vanni Marcoux, le créateur ; ça ne console de rien, spécialement, et ça n'étanche pas la soif mais ça peut donner quelque idée (idem par exemple, pour le Marchand de Hahn dont on a deux enregistrements phénoménaux de Pernet et Singher surtout qui hypothèquent lourdement, à mon avis, à peu près toute tentative mais silent ).

Oui, on a des extraits... mais ça reste frustrant je trouve!

Citation :
Bacchus & Ariane, assurément ça fait rêver ; mais Ariane a déjà été reprise, cf. http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=4250 (et là, ce qu'il faut regretter, c'est assurément l'absence de captation, ici au moins pour la confrontation Perrin/Ducret qui a dû faire des étincelles).
Misons sur l'avenir siffle ...

Oui, du peu qu'on peut juger sur l'enregistrement existant, elles semblaient assez impressionnantes...
Mon rêve serait de pouvoir entendre cette Ariane, avec en plus Podles en Perséphone... (pour Ariane et Phèdre, tu me mets Manfrino et Gens, et je suis content... pas difficile hein? hehe)

Citation :
Tu connais ce disque : http://www.amazon.fr/Amoureuse-Jules-Massenet/dp/B00005QC44/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1433341513&sr=1-2&keywords=ariane+massenet ?

Oui!
Enfin sous cette pochette :

https://www.melbarecordings.com.au/catalogue/album/amoureuse

Très beau disque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8356
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Mer 3 Juin 2015 - 16:46

Polyeucte a écrit:
(pour Ariane et Phèdre, tu me mets Manfrino et Gens, et je suis content... pas difficile hein? hehe)

Si peu ; mais, après tout, on aura bien demain Manfrino ET Kalinine dans les cantates profanes, alors le rêve reste (très) à portée de main de chanteuses de haute école distribuée dans des oeuvres leur permettant, a priori, de montrer le meilleur d'elles-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Mer 3 Juin 2015 - 16:53

bAlexb a écrit:
Si peu ; mais, après tout, on aura bien demain Manfrino ET Kalinine dans les cantates profanes, alors le rêve reste (très) à portée de main de chanteuses de haute école distribuée dans des oeuvres leur permettant, a priori, de montrer le meilleur d'elles-mêmes.

Je prends Kalinine sans soucis aussi! Very Happy Very Happy


Pour le récital d'Illing, voici ce que j'en disais sur ce sujet : http://classik.forumactif.com/t4587-recitals-d-opera-francais
Moi, en 2010 a écrit:

Très beau récital...
La voix de Rosamund Illing est entre celle d'un mezzo et d'un soprano... possédant l'ampleur de la première catégorie, mais le timbre de la seconde. Les aigus sont un petit peu durs à certains moments, mais la voix reste royale! Beau souffle, belle diction.
Du point de vue programme, on a beaucoup de choses rares chez Massenet, mettant en valeur particulièrement les oratorios, Ariane et Sapho. De très belles pièces, chantées avec soin et drame par Illing, très bien accompagnée par Bonynge qui connait son métier dans ce répertoire.

Un bien bel hommage à Massenet et de belles découverte!

Comme toujours chez Melba, on est pas déçu!
Ceci est une publicité non dissimulée, même si j'ai pas d'avantage chez eux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3210
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Mer 3 Juin 2015 - 19:56

Et moi, lyrique et enthousiaste, j'avais écrit ça :

"Bonynge a aussi travaillé avec Cheryl Barker mais pour un récital Puccini que j’ai snobé (je pourrais constituer un cas d’étude pour Benson, je suppose), alors que la collaboration avec Rosamund Illing avait abouti dès 1998 à un extraordinaire récital tout Massenet (autres entreprises unique à ma connaissance). Je suis comme les modistes et les grisettes de Debussy : je fredonne du Massenet  au quotidien et mon interprétation de « Il est doux, il est bon » est un de celles qui m’ont valu le plus de succès dans ma salle de bain. Tant que je suis aux confidences graveleuses je peux avouer ici que j’adore le prénom Rosamund. Ecartons le titre tarte (encore) Amoureuse (mais enfin c’est aussi le nom d’une mélodie du compositeur) pour jouir sans entrave de la voix entêtante de Miss Illing dont les grâces et les langueurs appellent certaines comparaisons flatteuses puisque la conduite du son m’évoque souvent Von Stade, rien moins que cela, avec cette couverture dense caractéristique.  Le français est d’ailleurs assez peu net lui aussi, la chanteuse étant manifestement attentive davantage à la couleur et au sfumato qu’au dessin proprement dit. Cela dit Massenet s’en accommode assez bien, sauf sans doute dans les extraits « naturalistes » de Sapho.  Pour le reste on ira de fleur en fleur, pendant que le chef caresse amoureusement une orchestration rutilante dont il se plait à faire ressortir les détails. Illing n’a pas la pâte et les mots de Crespin pour « O mes sœurs », mais dans certaines pages elle est d’une grâce difficilement atteignable. Je pense à l’air de l’Infante dans le Cid ou à celui de Grisélidis qu’elle pare d’une fraicheur de timbre, d’une juvénilité de manière qui en font des images radieuses de la féminité.  Le programme est inattaquable au niveau de la qualité et de la variété, même si j’aurais bien échangé, mais c’est personnel, un des quatre airs de Fanny dans Sapho contre une autre rareté (Cléopâtre ? Roma ?) Il ne faut pas être allergique évidemment à une certaine école fin de siècle, vaguement décadente, aux sourires désarmants et à la sexualité affichée jusqu’à dans les airs religieux (« Sainte Thérèse prie »). Le récital culmine sur trois extraits d’Ariane dont un final (au cours duquel Ariane abandonnée se précipite dans les flots) qu’on imagine facile pour le compositeur à ce stade de sa carrière mais dont l’efficacité et même la beauté me semblent inouïes."


C'est dommage que Melba semble avoir abandonné ce filon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8356
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Jeu 4 Juin 2015 - 16:29

bAlexb a écrit:

Et les partitions inachevées, quel est (si elles sont connues) leur état d'achèvement/inachèvement, justement : une orchestration serait-elle possible, par exemple, comme pour le Stradella de Franck ou ce sont des pans entiers de musique qui manquent (mais après tout, on n'a pas ces réticences quand il s'agit du Rodrigue et Chimène de Debussy sans parler de la Lulu de Berg) ?

Justement, dans le programme de la Biennale de Saint-Etienne, je lis sous la plume de J.-C. Brangier à propos de la cantate Louise de Mézières pour le Prix de Rome "[la] cantate [...] récemment redécouverte et exécutée à l'Opéra Comique en 2012 [...] dans une version complétée par Gérard Condé, l'orchestration de la scène finale étant inachevée".
L'espoir est donc double : on peut encore retrouver des partitions réputées et perdues et les exécuter moyennant une intervention plus ou moins poussée sur le matériel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Sam 6 Juin 2015 - 22:41

Dernière aventure chez Massenet... Cléopâtre.
Cette oeuvre est vraiment passionnante. Il y a un charme lourd, oppressant qui se dégage de la musique dédiée à la Reine d'Egypte, qui frappe par rapport aux rigueurs romaines dédiées à Marc-Antoine! le personnage de Cléopâtre retient l'attention et finalement se trouve focaliser toute l'attention. Dès son apparition avec son chant sinueux, elle séduit. Au début on entend la séduction manipulatrice, puis petit à petit, la passion réelle.
Marc-Antoine se retrouve manipulé d'un bout à l'autre, par Cléopâtre, Octavie ou Spakos. Malheureusement ces autres personnages n'ont pas la même étoffe que Cléopâtre. Spakos, avec un très bon interprète réussit à se découvrir mais Octavie reste totalement transparente alors que Marc-Antoine reste assez passif au final.
L'orchestre est impressionnant par des textures un peu abruptes ou rapeuses par moments, puis totalement étouffantes et séductrices à d'autres. Des rythmes orientalisants ou des marches militaires parsèment la partition de belle manière sans pour autant qu'on tombe dans la démonstration grandiloquente.

Il serait passionnant de voire cette oeuvre sur scène, avec une grande Cléopâtre. En concert la partition donne déjà beaucoup d'impact, mais je n'ose imaginer avec le faste d'une mise en scène! Very Happy


Voilà, le tour de Massenet à l'Opéra est terminé... Sad Et c'était fascinant à tel point que j'ai envie de replonger! Le Roi de Lahore, Le Cid,... drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Jeu 18 Juin 2015 - 9:34

Et un autre livre nous venant des colloques de St-Etienne :


Jérôme Deschamps : Avant-propo

Jean-Christophe Branger et Agnès Terrier : Introduction

1. Les œuvres : opéra, ballet et poème symphonique
Emmanuel Reibel : La Grand’Tante au miroir de la presse
Catherine Massip : Manon et l’influence musicale du xviiie siècle
Pauline Girard : Massenet, vingt ans de danse à l’Opéra-Comique (1884-1904)
Jean-Christophe Branger : Thaïs avant Thaïs : Visions…, poème symphonique expérimental de Massenet

2. Massenet et ses interprètes à l’Opéra-Comique
Lesley Wright : Trois ténors pour Werther : Ernest van Dyck, Guillaume Ibos et Léon Beyle
Vincent Giroud : Lucien Fugère, interprète de Massenet

3. De la mise en scène à la partition : un art visuel et théâtral
Jonathan Parisi : Massenet, metteur en scène à l’Opéra-Comique ?
Florence Gétreau : Eugène Grasset illustrateur de Jules Massenet : un « Art nouveau »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8356
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Jeu 18 Juin 2015 - 9:37

C'est complètement marginal... mais je raffole de l'affiche de Cendrillon.
(C'est la publication des actes du colloque de la Biennale 2012, non ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Jeu 18 Juin 2015 - 9:43

bAlexb a écrit:
C'est complètement marginal... mais je raffole de l'affiche de Cendrillon.

Je suis bien d'accord!! Very Happy

Citation :
(C'est la publication des actes du colloque de la Biennale 2012, non ?)
Je crois oui...
Mais ça semble un chouette complément du premier livre sorti...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8356
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Mar 23 Juin 2015 - 14:42

Elles ne sont plus si nombreuses, après tout, les raretés de Massenet à être montées/remontées ; un petit détour par Reims, alors : http://www.operadereims.com/spip.php?page=evenement&id_rubrique=189 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Mer 8 Juil 2015 - 11:19



Les amoureuses sont des folles
Si vous vouliez bien me le dire
A Mignonne
Beaux yeux que j'aime
La chanson du ruisseau
Dialogue nocturne
Adieu!
Je t'aime!
Oiseau des bois
Sainte Thérèse prie
Horace et Lydie
Coupe d'ivresse
Tout passe!
On dit!
O ruisseau
Départ
Oh! Ne finis jamais
Le temps et l'amour
Dans le sentier, parmi les roses
Amoureuse
Les Yeux clos
Les extases
Éternité
Menteuse chérie
Sally Silver (soprano) & Richard Bonynge (piano)

Jamais entendu la soprano, mais la caution Bonynge est là... le disque devrait au moins être intéressant! Very Happy
Sortie prévue fin juillet 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8356
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Jeu 17 Sep 2015 - 12:59

Polyeucte a écrit:


Sally Silver (soprano) & Richard Bonynge (piano)

Jamais entendu la soprano, mais la caution Bonynge est là... le disque devrait au moins être intéressant! Very Happy
Sortie prévue fin juillet 2015

Recension ici : http://www.forumopera.com/cd/les-amoureuses-sont-des-folles-songs-by-jules-massenet-rien-narrete-richard-bonynge .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8356
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Jeu 12 Nov 2015 - 10:48

Est-ce qu'on en a déjà parlé ailleurs scratch ? Don César de Bazan sera donné entre février et avril 2016 à Reims, Saint-Dizier et Paris, cf. http://www.sevagtachdjian.book.fr/agenda-termine .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Jeu 12 Nov 2015 - 22:03

Ahein ?? Au Théâtre de la Porte Saint-Martin ? Sérieux ?

Je suis ravi, hein, mais ça me paraît hallucinant, il ne vont jamais trouver le bon public (qui n'est pas celui de ce théâtre, et les autres risquent fort, comme moi, de ne pas le voir !).

Il me faut une place, à n'importe quel prix ! Merci ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Ven 13 Nov 2015 - 8:39

Je pensais que la partition était perdue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8356
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Ven 13 Nov 2015 - 9:22

DavidLeMarrec a écrit:
Ahein ??  Au Théâtre de la Porte Saint-Martin ?  Sérieux ?

Alors : "sérieux", ça m'en a l'air ; et La colombe de Gounod avait bien été donnée par l'Opéra du Rhin à l'Athénée .

malko a écrit:
Je pensais que la partition était perdue...

C'est sûr ? Il semblerait qu'on l'ait retrouvée, alors...
(Ceci dit, le dernier numéro de Louise de Mézières, l'une des cantates qu'on a entendues lors de la dernière Biennale de Saint-Etienne, a bien été complété par G. Condé ; il y a peut-être quelque chose de similaire avec Don César ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Ven 13 Nov 2015 - 21:34

On m'avait dit que c'était dans l'air, mais je ne croyais pas que ça passerait à Paris, et encore moins !


Citation :
Alors : "sérieux", ça m'en a l'air ; et La colombe de Gounod avait bien été donnée par l'Opéra du Rhin à l'Athénée .

L'Athénée est spécialisé dans l'opéra (et fait quelques pièces « littéraires » du XXe en sus), ce n'est pas comparable. Le Théâtre de la Porte Saint-Martin, c'est soit du boulevard, soit des classiques joués par les stars de la télé (de vrais acteurs, certes, mais des gens gens célèbres dans des mises en scène tout public).

Donc y jouer Don César de Bazan, c'est un peu comme si Iron Maiden venait à la Comédie-Française, ça surprend un peu. (Qui va venir, déjà ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8356
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Lun 23 Nov 2015 - 11:33

DavidLeMarrec a écrit:
On m'avait dit que c'était dans l'air, mais je ne croyais pas que ça passerait à Paris, et encore moins !


Citation :
Alors : "sérieux", ça m'en a l'air ; et La colombe de Gounod avait bien été donnée par l'Opéra du Rhin à l'Athénée .

L'Athénée est spécialisé dans l'opéra (et fait quelques pièces « littéraires » du XXe en sus), ce n'est pas comparable. Le Théâtre de la Porte Saint-Martin, c'est soit du boulevard, soit des classiques joués par les stars de la télé (de vrais acteurs, certes, mais des gens gens célèbres dans des mises en scène tout public).

Donc y jouer Don César de Bazan, c'est un peu comme si Iron Maiden venait à la Comédie-Française, ça surprend un peu. (Qui va venir, déjà ?)  

Je confirme pour Reims : http://www.operadereims.com/Distribution,339 & pour Paris aussi, d'ailleurs : http://www.portestmartin.com/spectacle/piece/don-cesar-de-bazan .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 724
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Sam 12 Déc 2015 - 14:37

bonjour chers amis,
je viens de découvrir un pur joyau, une mélodie de Jules MASSENET
je l'ai écouté plusieurs fois, c'est DIVIN.

alors chers xavier, david et tous les autres, j'espère que vous connaissez cette petite oeuvre magnifique,
il s'agit de :

"souvenez-vous vierge marie" de jules massenet
watch?v=2Yo7cUL1IpI

si vous pouviez écouter cette oeuvre qui dure 5 minutes...merci beaucoup
c'est DIVIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 724
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Mer 23 Déc 2015 - 12:00

salut david connais-tu cette oeuvre cette prière ci-dessus ? merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9414
Age : 58
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   Mer 23 Déc 2015 - 14:22

C'est bien sucré et tout mou: David va adorer! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jules Massenet - tour d'horizon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jules Massenet - tour d'horizon
Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jules Massenet - tour d'horizon
» Jules Massenet (1842-1912)
» Esclarmonde de Jules Massenet (1889)
» Opéra et religion sous la III ème République
» Jules MASSENET – Le Mage – 1891

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: