Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Sam 17 Oct 2015 - 18:49

Avant - première aujourd'hui de ce spectacle, qui inaugure vraiment l'ère Lissner.

 J'irai le 31 octobre - j'imagine que d'autre irons avant et ferons des C R.

 J'attends beaucoup de ce spectacle - j'avais vu la production de l'ONP à l'époque Liebermann - dirigée par Solti- dont je n'ai pas le moindre souvenir.
 Par contre j'ai été marqué par la production de la Ruhr Triennale notamment grâce à la mise en scène de Wernicke, qui m'a convaincu que Moise est un chef d'oeuvre.
 Dans les milieux du théâtre Castelucci est tenu pour un créateur radical, mais jamais arbitraire - il passe aussi pour un grand connaisseur de la bible.

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16450
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Sam 17 Oct 2015 - 19:02

J'y serai également le 31 octobre. farao
Paradoxalement j'attends pas grand chose, je ne serai pas déçu si ça ne fonctionne pas vu la complexité inhumaine de l'oeuvre (chant des protagonistes, écriture chorale, orchestre).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Sam 17 Oct 2015 - 19:16

arnaud bellemontagne a écrit:
J'y serai également le 31 octobre. farao
Paradoxalement j'attends pas grand chose, je ne serai pas déçu si ça ne fonctionne pas vu la complexité inhumaine de l'oeuvre (chant des protagonistes, écriture chorale, orchestre).

 Je ne sais pas si on peut parler de "complexité inhumaine"...
C'est vrai que la thématique est philosophique et théologique - ça demande de la part du metteur en scène une capacité à restituer visuellement un propos abstrait : donc impossible de l'aborder de manière superficielle.
L'as - tu déjà entendue : sur Google tu trouveras des vidéos d'extraits - les plus intéressantes sont celles de la captation de la production de Wernicke.

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16450
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Sam 17 Oct 2015 - 20:36

Montfort a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
J'y serai également le 31 octobre. farao
Paradoxalement j'attends pas grand chose, je ne serai pas déçu si ça ne fonctionne pas vu la complexité inhumaine de l'oeuvre (chant des protagonistes, écriture chorale, orchestre).

 Je ne sais pas si on peut parler de "complexité inhumaine"...
C'est vrai que la thématique est philosophique et théologique - ça demande de la part du metteur en scène une capacité à restituer visuellement un propos abstrait : donc impossible de l'aborder de manière superficielle.

 Montfort

Mon propos portait sur la musique proprement dite...des partitions aussi compliquées dans le répertoire lyrique ça doit pas courir les rues.
A cet egard je ne connais qu'une version vraiment satisfaisante:celle de Gielen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunter16g
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 11/09/2015

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Sam 17 Oct 2015 - 23:11

Je rentre juste de la représentation de ce soir, j'ai beaucoup aimé. Je ne connaissais pas la pièce, même si j'ai lu le livret et écouté quelques extraits avant.

Côté musique : C'est vraiment une très belle partition, malgré quelques longueurs dans le IIe acte (qui sont peut-être liées à l'interprétation, ou à ma fatigue Wink ). L'orchestre est vraiment d'un niveau impressionnant, même si dans certains passages on sent que c'est pas facile ( Mr. Green ), le choeur est vraiment très très bon et les deux chanteurs principaux également. Moïse est très expressif, on voit bien toute la force du sprachgesang.

Côté mise en scène : Il y a de très bonnes idées, c'est très efficace (avec quelques surprises bedo ). C'est assez audacieux, on sent que le metteur en scène a des choses à dire. Après ça passe ou ça casse, moi j'adore Very Happy

Voilà pour mes impressions à chaud, je développerai peut-être après une bonne nuit de sommeil bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80654
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Dim 18 Oct 2015 - 0:58

Montfort a écrit:

 Par contre j'ai été marqué par la production de la Ruhr Triennale notamment grâce à la mise en scène de Wernicke, qui m'a convaincu que Moise est un chef d'oeuvre.
 

Tu es sûr que tu ne voulais pas dire plutôt Decker?
On a pas mal évoqué ce DVD en discographie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3447
Localisation : Alma, Québec
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Dim 18 Oct 2015 - 7:13

Hunter16g a écrit:
Je rentre juste de la représentation de ce soir, j'ai beaucoup aimé. Je ne connaissais pas la pièce, même si j'ai lu le livret et écouté quelques extraits avant.

Côté musique : C'est vraiment une très belle partition, malgré quelques longueurs dans le IIe acte (qui sont peut-être liées à l'interprétation, ou à ma fatigue Wink ). L'orchestre est vraiment d'un niveau impressionnant, même si dans certains passages on sent que c'est pas facile ( Mr. Green ), le choeur est vraiment très très bon et les deux chanteurs principaux également. Moïse est très expressif, on voit bien toute la force du sprachgesang.

Côté mise en scène : Il y a de très bonnes idées, c'est très efficace (avec quelques surprises bedo ). C'est assez audacieux, on sent que le metteur en scène a des choses à dire. Après ça passe ou ça casse, moi j'adore Very Happy

Voilà pour mes impressions à chaud, je développerai peut-être après une bonne nuit de sommeil bounce

Merci pour vos impressions,
Je vous souhaite une bonne nuit de sommeil afin d'avoir d'autres détails au sujet de cette représentation qui était très attendue, paraît-il, à Paris.
Ce n'est sans doute pas évident d'assister à un tel opéra, mais d'un autre côté l'aspect théâtral avec la mise en scène et les personnages doivent aider à mieux apprécier la musique dodécaphonique de Schoenberg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Dim 18 Oct 2015 - 10:29

Xavier a écrit:
Montfort a écrit:

 Par contre j'ai été marqué par la production de la Ruhr Triennale notamment grâce à la mise en scène de Wernicke, qui m'a convaincu que Moise est un chef d'oeuvre.
 

Tu es sûr que tu ne voulais pas dire plutôt Decker?
On a pas mal évoqué ce DVD en discographie.

 Bien sur,tu as raison : ma mémoire me trahit !!

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunter16g
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 11/09/2015

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Dim 18 Oct 2015 - 12:46

Quelque détails sur la mise en scène :
en spoiler pour ceux qui veulent garder la surprise:
 

J'ai beaucoup aimé cette mise en scène, mon seul regret est que la danse est assez discrète, elle aurait pu être plus mise en avant dans la scène du veau d'or.


Dernière édition par Hunter16g le Dim 18 Oct 2015 - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3447
Localisation : Alma, Québec
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Dim 18 Oct 2015 - 19:56

Certainement une représentation digne d'intérêt car elle rallie une très vieille histoire biblique avec le dodécaphonisme en plus d'une mise en scène avant-gardiste.
@Hunter16g: merci pour les détails.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
claudeyaacov
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 77
Age : 70
Date d'inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Jeu 22 Oct 2015 - 10:28

Voir le site
http://www.veroniquechemla.info/2015/10/moise-et-aaron-par-arnold-schonberg.html

A été retransmis en direct sur Arte concert et sur le site de l’Opéra national de Paris le 20 octobre 2015,
puis sur Arte le 23 octobre 2015
Sera diffusé en différé sur France Musique le 31 octobre 2015

Claude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musiques-regenerees.fr/
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Ven 23 Oct 2015 - 8:35

Sur au autre forum, ce spectacle suscite beaucoup de réserves, aussi bien sur le plan de la direction d'orchestre, jugée trop lisse, que sur celui de la mise en scène, jugée superficielle : la comparaison qui revient est faite avec Bob Wilson, ce qui pour moi est plutot un grand compliment, celui -ci ayant signé beaucoup de spectacles majeurs.
Une critique, positive pour l'essentiel, avec des réserves sur la mise en scène :

 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=11008

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Ven 23 Oct 2015 - 22:34

Autre critique positive :

 http://www.resmusica.com/2015/10/23/moses-und-aron-le-style-et-lidee-sur-la-scene-de-bastille/

 Personne n'y est encore allé ?
 J'ai hâte d'y etre, meme si à la lecture des différents commentaires je ne suis pas certain d'apprivoiser aisément cette oeuvre très cérébrale.

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80654
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Ven 23 Oct 2015 - 23:06

Montfort a écrit:

 Personne n'y est encore allé ?

Ben si, Hunter16g a fait des commentaires un peu plus haut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Sam 24 Oct 2015 - 9:51

Xavier a écrit:
Montfort a écrit:

 Personne n'y est encore allé ?

Ben si, Hunter16g a fait des commentaires un peu plus haut...

Je n'avais pas ouvert le spoiler - commentaires intéressants.

 En tant qu'organisateur d'un club j'emmène avec moi voir ce spectacle une quarantaine de personnes, je dois m'attendre à une discussion animée à l'entracte...
J'ai déjà connu une situation similaire avec le Lady Macbeth de Chosta à la Bastille : j'avais été pris à parti par plusieurs membres qui s'étaient offusqués de "l'obscénité" de la mise en scène !!

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Sam 24 Oct 2015 - 11:06

On peut voir en replay sur Arte cet opéra, mais s'i il y a beaucoup d'originalité dans la mise en scène, perso je trouve assez grossier et même carrément gènant, ce dégoulignage de goudron sur le sol et tous les personnages,et sur le taureau qu'on a amené spécialement pour une représentation (que fais la SPA?) tout ça pour lui aussi le badigeonner de pétrole.La musique , les chanteurs et les choeurs sont formidables, de toute beauté, mais ce pétrole évoquant le veau d'or, ça me gène,  et tout ce qui est exagèré ne compte pas pour moi , on aurait pu faire quelque chose de plus suggestif à mon avis et de plus jouissif dans le sens festif et tragique.Mais quel bel opéra , époustouflant! Very Happy
PS.j'ai vraiment l'impression qu'on a voulu faire un coup et c'est réussi, il y a beaucoup d'autres choses à dire c'est sûr sur cette mise en scène!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80654
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Sam 24 Oct 2015 - 14:43

Montfort a écrit:


 En tant qu'organisateur d'un club j'emmène avec moi voir ce spectacle une quarantaine de personnes, je dois m'attendre à une discussion animée à l'entracte...
J'ai déjà connu une situation similaire avec le Lady Macbeth de Chosta à la Bastille : j'avais été pris à parti par plusieurs membres qui s'étaient offusqués de "l'obscénité" de la mise en scène !!

Du coup tu as choisi pile le spectacle qu'il fallait pour que ce soit "pire". Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rubber
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 26/03/2013

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Sam 24 Oct 2015 - 15:03

Il n'y a pas d'entracte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Sam 24 Oct 2015 - 16:21

Le problème à mon avis, c'est qu'on va finir par plus parler de la mise en scène que de l'oeuvre musicale elle-même?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80654
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Sam 24 Oct 2015 - 16:32

En même temps, si on connaît déjà l'oeuvre, c'est un peu logique, et c'est comme ça dans beaucoup de discussions autour des représentations d'opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Sam 24 Oct 2015 - 17:09

Xavier a écrit:
Montfort a écrit:


 En tant qu'organisateur d'un club j'emmène avec moi voir ce spectacle une quarantaine de personnes, je dois m'attendre à une discussion animée à l'entracte...
J'ai déjà connu une situation similaire avec le Lady Macbeth de Chosta à la Bastille : j'avais été pris à parti par plusieurs membres qui s'étaient offusqués de "l'obscénité" de la mise en scène !!

Du coup tu as choisi pile le spectacle qu'il fallait pour que ce soit "pire". Mr.Red

 Jusqu'à présent, je n'ai presque jamais regretté mes choix - si, une fois, l'an dernier au TCE, avec ce Solaris qui était vraiment inepte.
 Autrement je compose chaque année une saison d'un dizaine de spectacles, avec en général 2 ou 3 oeuvres sortant des sentiers battus : l'an dernier de mémoire c'était Maria Stuarda et Adriana Lecouvreur.
Cette année c'est la double dose de Schoenberg, avec les Gurre Lieder, oeuvre tout à fait accessible.

 Pour en revenir à Moses, une autre critique : très élogieuse sur l'aspect musical, plus réservé sur la m e s :

 http://www.altamusica.com/concerts/document.php?action=MoreDocument&DocRef=5770&DossierRef=5295

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Dim 1 Nov 2015 - 11:02

Représentation du 31 octobre

 Mise en scène, décors, costumes, lumières : Romeo Castellucci
 Chorégraphie : Cindy van Acker
 Dramaturgie : Piersandra di Matteo, Christian Longchamp

 Moise : Thomas - Johannes Mayer
 Aaron : John - Graham Hall
 Une jeune fille : Julie Davies
 Une malade : Catherine Wyn - Rogers
 Un jeune homme : Nicky Spence
 Ephraimite : Christopher Purves
 Un prêtre : Ralf Lucas
 Les voix du Buisson Ardent : Béatrice Malleret, Isabelle Wnorowska - Pluchart, Marie - Cécile Chevassus, John Bernard, Chae Wok Lim, Julien Joguet

 Choeurs de l'Opéra de Paris, Maîtrise des Hauts de Seine,
 Chefs des choeurs : José - Luis Basso,  Alessandro di Stefano

  Direction : Philippe Jordan.

  Je précise que j'ai lu intégralement le livret avant de me rendre au théâtre, autrement je ne suis pas certain que j'aurais aussi aisément pénétré ce spectacle, très abstrait : en effet Castellucci opte pour une représentation minimaliste, dont visuellement tout référentiel historique ou géographique est banni - si on veut contempler des hébreux dans le désert, il faut plutot revoir "Les Dix Commandements" - il va meme radicalement au delà, dans la première partie : les personnages sont fondus dans une sorte de halo blanc, on devine donc les protagonistes plus qu'on ne les voit réellement - j'ai trouvé que ça fonctionne très bien, l'attention se focalise sur interrogations et les échanges entre les trois protagonistes: Moise, Aaron, et le Peuple d’Israël.
J'ai été moins convaincu par le début du deuxième acte : Castellucci ne sait pas vraiment quoi faire avec ces scènes d'orgies - durant cette séquence le temps semble s'écouler plus lentement - la présence du taureau "Easy rider" est parfaitement anecdotique, et l'idée de symboliser la souillure du peuple par l'écoulement du pétrole fortement simpliste - on retrouve la force et la radicalité du propos lorsque Moise réapparaît, s'affrontant à nouveau avec Aaron - la toute fin est réellement poignante.
Globalement très séduit par cette mise en scène, je suis amené à m'interroger sur les capacités de Castellucci : on l'a comparé à Bob Wilson, ce  qui est pour moi un compliment, sauf que Wilson me semble doté de capacités supérieures, chaque séquence de ses spectacles étant la plupart du temps très achevées sur le plan dramatique et visuel, ce qui n'est pas totalement le cas ici.
Très belle interprétation vocale, notamment du Moise, prodigieux et émouvant.
Mais c'est surtout la performance du choeur - protagoniste essentiel - que je veux saluer - il a travaillé pendant un an pour assimiler cette partition d'une grande richesse, mais d'une difficulté redoutable - les passages fugués sont nombreux.
Enfin l'orchestre et le chef - on voit que Schoenberg est un génie, qui ne s'est pas laissé enfermer dans le sérialisme, mais a réussi à produire une partition 'une diversité et d'une richesse - de timbres notamment. Sous la baguette de Jordan, l'orchestre a été splendide de bout en bout.

Je ne sais pas si il est encore possible de trouver des places, si c'est le cas précipitez -vous !

Enfin il faut reconnaître que ce spectacle constitue pour Lissner un succès : si toutes ses nouvelles productions sont de se niveau, la saison s'annoncera passionnante !

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16450
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Lun 2 Nov 2015 - 13:45

Moise et Aron, donc.  bounce

Comme je l'ai dit, je n'attendais rien eu égard à la sophistication échevelée de l'œuvre. Pouvoir la restituer sur scène constitue une telle gageure qu'il est déjà admirable d'avoir essayé... thumleft

Très bien placé au second balcon (en effet Xavier Wink ), j'ai pu profiter du spectacle dans les meilleures conditions sonores et visuelles. Ce qui m'a frappé d'emblée, c'est la beauté des timbres de l'orchestre qui rend justice à la finesse d'écriture de Schoenberg, c'était frappant dans les passages les plus apaisés. A noter une impressionnante phalange chorale, quel travail!!! thumleft
Moise superbe de Thomas Johannes Mayer, très incarné et investi. farao
Rôles secondaires parfaitement distribués. Smile

Je serais plus circonspect sur la battue de Jordan, certes élégante, mais bien trop lente et prudente pour insuffler l'intensité voulue à l'œuvre ( à cet égard, on a eu droit à une danse du veau d'or émolliente à la fois d'un point de vue sonore et visuel  Neutral ), il manquait (à mon sens) une agressivité et une verdeur dans les accents de l'orchestre, pas assez tranchants à mon goût. Je passe bien vite sur l'Aron (certes méritant) de John Graham-Hall affublé d'un vibrato sinusoïdal.

La mise en scène est bourrée de bonnes idées sur le papier mais dont la réalisation laisse dubitatif.
La distanciation "cinématographique" du premier acte est une excellente idée qui trouve ses limites dans le fait que l'esthétique résolument expressionniste de l'œuvre appelle l'engagement physique des protagonistes, de ce point de vue, le dimension ouvertement désincarnée du premier acte devient rapidement frustrante. Le deuxième acte est plus vivant même si, là encore, il suscite un certain nombre de questions. A quoi sert le taureau (en chair et en os) que l'on fait promener ? qu'est-ce que ça apporte?  

Le mazout pour symboliser la souillure et le pêché, là encore c'est une excellente idée sur le papier, mais sur scène je trouve ça un peu trop stylisé ,voire factice eu égard aux enjeux du livret. C'est trop abstrait et intellectualiste comme démarche théâtrale, à mon sens.

On dira que je chipote. Peut être, mais un point de comparaison existe, la mise en scène du Moise et Aron de Decker. Physique, incarnée, engagée jusqu'à bousculer l'auditeur, elle restitue parfaitement l'âpre puissance de l'œuvre. Plus que cette mise en scène distanciée et esthétisante de Castellucci en tous cas.  bounce

En guise de bilan je dirais que j'ai assisté à un très beau spectacle qui manquait un peu d’intensité et d’impact physique.Trop apollinien.
Ceci sans invalider en rien la somme monstrueuse de travail investie pour ce spectacle. De ce point de vue, c'est admirable. salut salut salut


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Lun 2 Nov 2015 - 14:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80654
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Lun 2 Nov 2015 - 14:32

D'accord sur à peu près tout.
Orchestre vraiment magnifique, mais effectivement, le côté aseptisé de Jordan ne m'a pas aidé à rentrer davantage dans l'oeuvre, au contraire ça ne peut pas aider à s'accrocher, à trouver des repères et de vrais contrastes.
Notamment pour la scène du veau d'or où c'était assez léthargique déjà sur scène, ce qui me semble vraiment problématique et déconnecté de l'oeuvre.
D'accord sur le fait que la mise en scène fonctionnait mieux au I, mais que c'est lent tout de même, en plus avec ces lumières il ne reste rien à voir. (comme dans le Parsifal du même Castellucci)

Mais du coup je ne pourrai pas aller jusqu'à dire "très beau spectacle", non seulement parce que je n'adore toujours pas l'oeuvre, mais aussi parce que le côté statique de la mise en scène et lisse de la direction ne pouvaient effacer l'ennui qui me guette constamment dans cette oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 690
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    Lun 2 Nov 2015 - 16:43

Pareil. Je découvrais l'œuvre, qui m'a assez plu. Mais je me suis beaucoup ennuyé, peut-être à cause de Jordan (je n'avais pas de repères, mais le joli bien léché étant sa marque de fabrique, au moins à l'ONP, je n'ai pas de mal à croire les critiques) mais surtout à cause de l'absence de mise en scène. Certes, l'ambiance visuelle de l'acte I est assez fascinante (même si on se croirait plus dans Games of Thrones, au nord du mur...). Mais une belle image ne fait pas une mise en scène. Or, l'œuvre souffre d'un livret obscur et bavard et il faut à mon avis l'aider à trouver une vie sur scène, d'autant qu'il y a quand même des moments de vrai théâtre là-dedans (l'orgie du II, mais aussi les affrontements en Moïse et Aron). Or, Castelluci ne fait pas grand-chose, c'est statique, aucun personnage n'émerge. Bref, au lieu d'aider l'œuvre à vivre sur scène, il la plombe, l'acte II tombant à plat à tous points de vue.

Dommage pour le travail que l'on imagine effectivement monstrueux sur cette partition et bravo au chœur, effectivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille    

Revenir en haut Aller en bas
 
Moise & Aaron - Schoenberg - Jordan - Castelucci - Bastille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Schoenberg - Opéras et oratorios
» Damnation de Faust - Jordan - Hermanis- Bastille - XII 2015
» Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16
» Don Carlos - Jordan - Warlikowski - Bastille X - XI 17
» Arnold Schönberg: Moïse et Aaron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: