Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Sam 7 Nov 2015 - 13:04



Naxos vient de publier le premier volume.

Freia : Anna Samuil
Fricka : Michelle DeYoung
Loge : Kim Begley
Alberich : Peter Sidhom
Wotan : Matthias Goerne
Fasolt : Kwangchul Youn
Fafner : Stephen Milling
Les Nixes : Eri Nakamura, Aurhelia Varak, Hermine Halseböck


Comme on pouvait s'y entendre, orchestralement, grande transparence, grande fluidité. Assez dans le genre de K. Petrenko à Bayreuth (moins subtil, néanmoins). C'est manifestement quelque chose à la mode, que ce soit chez les analytiques (Weigle) ou chez les coloristes (Haenchen II), à moins que ce ne soit finalement tout simplement le résultat du progrès en matière de prise de son.
En tout cas, c'est superbe (les flûtes et la harpe du premier interlude, du vrai Debussy !).

Vocalement, je suis plus partagé : Nymphes vraiment lourdes opaques, et instables, DeYoung commence vraiment à perdre en fraîcheur, Sidhom un peu gras (et un rien élimé), Begley bon mais pas aussi aisé qu'autrefois (et puis il y a tellement plus spectaculaire dans la concurrence, de Rügamer à Streit…).
Reste Goerne, très cravaté (mais paradoxalement les plus spectaculaires aigus de la discographie), pas très intelligible à force de pâte, et surtout capté comme de façon autonome avec l'orchestre… l'un ne se fond jamais dans l'autre. Goerne est fascinant, mais justement, on finit par se contenter de l'écouter, et le choc est fort lorsqu'il faut revenir à l'intrigue avec l'orchestre et les autres personnages. Très bizarre. Ce devait être plus naturel en vrai…

En tout cas beau et intéressant, même si ce n'est pas le paradis de la voix. Je n'ai pas fini d'écouter, j'amenderai peut-être mon avis à l'usage.

EDIT : Même avis à la fin. Vocalement pas passionnant, mais l'orchestre est très chouette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19065
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Jeu 26 Nov 2015 - 16:46

J'ai écouté... orchestralement, je te rejoins parfaitement : lumineux, clair, aéré et fluide... même des choses que j'avais jamais autant entendu (harpe, vents...).
Après, vocalement, on est quand même pas trop mal je trouve. Les Filles du Rhin ne sont pas très fines oui, mais l'ensemble est cohérent.
Kim Begley s'amuse beaucoup de son Loge. Moins beau oui que d'autres, mais une certaine jubilation dans ce qu'il fait.
Peter Sidhom retrouve un bel Alberich, puissant et un peu ridicule, sans jamais tomber dans la caricature.
Anna Samuil est un peu anonyme, alors que Michelle DeYoung manque un peu de sècheresse à mon goût.
Kwangchul Youn et Stephen Milling sont assez parfaits en géants par contre.
Une belle Erda de Deborah Humble toute en douceur. il lui manque juste un peu de noirceur dans le timbre.
Et Goerne vraiment surprenant! ça claque pas mal je trouve! La largeur de timbre donne un dieu impressionnant.

J'attends avec impatience la suite en tout cas...

Et puis vu le prix, ce serait dommage de s'en passer! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19065
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Mar 9 Aoû 2016 - 13:16

La suite de ce Ring à Hong-Kong...
A été donné Die Walküre en janvier 2016 :
Direction : Jaap van Zweden
Siegmund : Stuart Skelton
Sieglinde : Heidi Melton
Brünnhilde : Petra Lang
Wotan : Matthias Goerne
Fricka : Michelle DeYoung
Hunding : Falk Struckmann
Helmwige : Katherine Broderick
Rossweisse : Laura Nykänen
Gerhilde : Karen Foster
Grimgerde : Okka von der Damerau
Siegrune : Aurhelia Varak
Schwertleite : Anna Burford
Waltraute : Sarah Castle
Ortlinde : Elaine McKrill

En janvier 2017, c'est donc Siegfried qui viendra :
Direction : Jaap van Zweden
Siegfried : Simon O'Neill
Brünnhilde : Heidi Melton
Mime : David Cangelosi
Wanderer : Matthias Goerne
Erda : Deborah Humble
Fafner : Falk Struckmann
L'oiseau : Valentina Farcas
Alberich : Werner van Mechelen


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19065
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Jeu 29 Sep 2016 - 17:09



Sortie prévue mi octobre 2016
(voir distribution ci-dessus...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81135
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Ven 1 Sep 2017 - 1:31

Je suis tout à fait de l'avis de David sur Rheingold, on écoute Goerne et l'orchestre (assez beau mais par moments quand même assez mou, par exemple l'invocation de Donner), le reste n'est pas génial (pas fan de Sidhom et Begley, que j'ai beaucoup entendus à Bastille, ni de De Young), mais ça donne une version qui s'écoute avec plaisir, évidemment.

Quelqu'un a écouté la Walkyrie?
Je suis curieux d'entendre Struckmann dans les rôles de basse, un peu moins du Siegfried d'O'Neill. (et encore Lang en Brünnhilde, malheureusement...)
Et la suite de Goerne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19065
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Ven 1 Sep 2017 - 10:32

Xavier a écrit:
Quelqu'un a écouté la Walkyrie?

Oui j'ai écouté... assez chouette globalement, mais un peu terne aussi... quelque chose d'un peu lisse dans mon oreille j'ai trouvé.
Goerne très beau et nuancé mais pas assez charismatique je trouve pour Wotan.

Citation :
Je suis curieux d'entendre Struckmann dans les rôles de basse, un peu moins du Siegfried d'O'Neill. (et encore Lang en Brünnhilde, malheureusement...)

Ah mais pour Siegfried, ce sera Heidi Melton en Brünnhilde! Very Happy

Citation :
Et la suite de Goerne!

Je l'imagine assez bien en Wanderer!! Very Happy


Sinon, pour la dernière journée :
Siegfried : Daniel BrennaSiegfried
Brünnhilde : Gun-Brit Barkmin
Gunther : Shen Yang
Gutrune : Amanda Majeski
Hagen : Mikhail Petrenko
Alberich : Peter Kálmán
Waltraute : Michelle DeYoung

Prévu pour le 18 janavier à Tokyo...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Ven 1 Sep 2017 - 20:20

Xavier a écrit:
Quelqu'un a écouté la Walkyrie?

Oui, j'ai écouté ça quand c'est sorti.

(Voilà, j'ai retrouvé : http://carnetsol.fr/css/index.php?2016/11/16/2875--carnet-d-ecoutes-n103-die-walkure-goerne-hong-kong-van-zweden .)

Je l'ai écouté deux fois à ce moment-là, pas réessayé depuis, mais j'étais manifestement particulièrement séduit :

Rheingold était très attendu, et pas particulièrement marquant, même pour Goerne, qui sonnait un peu trop absorbé dans l'orchestre et l'acoustique, et pas non plus à son aise pour dire dans ce format un peu ample. La version simultanée parue avec Rattle et la Radio Bavaroise était, elle, captivante, et ça a réglé la question des réécoutes.

En revanche, ici, la réussite est impressionnante. Certes, Jaap van Zweden reste toujours assez lumineux et parfois un peu aimable, les cuivres pas aussi nets que dans les plus grands orchestres de la planète, mais à partir de la fin de l'acte II, le chef semble s'enflammer, et la première moitié du III (après un rare cas de scène de walkyries réellement drolatique) est d'une intensité rarement entendue : tout fuse, tout s'enchaîne, les plaintes, les révoltes, le drame, et le lyrisme de Zweden trouve ici son meilleur usage. Les cordes du Philharmonique de Hong-Kong sont, elles, d'une précision et d'une finesse qu'on n'aurait pas pu rêver dans les meilleures phalanges des années 70.

Côté vocal, en plus, c'est plutôt la fête : Stuart Skelton en forme (et complètement habité à l'acte II), Heidi Melton très intense (dans le genre de Sieglinde-cousine-de-Brünnhilde, c'est assez parfait), Falk Struckmann qui poursuit son élévation vers les sommets (il irradie comme un diamant noir…) et même Petra Lang, sans être séduisante, s'exprime sans effort – timbre peu gracieux, mais pas l'impression qu'elle pousse sa voix –, avec beaucoup d'engagement. Moins convaincu par Michelle DeYoung (plutôt déclinante à présent), mais on ne peut pas se vanter d'avoir souvent ce genre de distribution. Pas tant les noms que le fait qu'ils soient tous simultanément dans leur meilleur jour !

Matthias Goerne offre enfin la palette espérée : alors que l'articulation des mots est un peu lâche (et se perd dans la salle), il réussit le même paradoxe extraordinaire que dans le lied ; la diction est certes très globale, peu acérée, mais le détail de l'expression est comme infini. La douceur de la ligne, la finesse des inflexions, la saveur des phrases sont réellement ineffables. Les graves, souvent sacrifiés si l'on veut des interprètes capables d'éclats dramatiques (et donc pourvus d'aigus stables, on ne peut pas tout avoir…) sont d'un moelleux (et d'une finesse expressive) que je ne crois pas avoir déjà entendu. Et, chose plus étonnante, s'il n'a pas les angles des habituels barytons dramatiques, les épisodes de colère demeurent spectaculaires.

Si l'on aime Goerne, et si l'on veut renouveler l'écoute de l'œuvre (l'un des plus beaux remerciements de Sieglinde, au passage), c'est clairement un des meilleurs choix parmi les parutions récentes (ou anciennes, au demeurant).


Struckmann effectivement très marquant en Hunding, il faut voir pour la suite. Lang vraiment pas mal en Brünnhilde, à défaut d'être particulièrement élégante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81135
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Ven 1 Sep 2017 - 20:50

Très bien, je vais l'écouter prochainement. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Ven 1 Sep 2017 - 23:05

J'ai réécouté le III en lisant la brochure toute fraîche du CNSM.

C'est effectivement un peu impavide, techniquement vraiment rien à redire, mais l'orchestre ne sonne jamais très dramatique.

Sinon, j'aime bien Lang, mais elle chante très en gorge, très rond, très global, pas du tout ton genre (même si elle est dans un jour très correct, ni de ses meilleurs ni de ses moyens). C'est surtout Goerne qui est très différent, fascinant à sa façon, assez décalé et très en mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81135
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Dim 17 Sep 2017 - 1:00

Acte 1 de la Walkyrie: superbe pour la distribution, moins pour l'orchestre et la direction, c'est gentil et mou, très peu d'arêtes pour l'instant, les cordes sont molles notamment.
Les tempi sont plutôt lents, bon pourquoi pas, mais du coup ça n'aide pas à y mettre du nerf. (1er acte à 67 minutes)
Et la prise de son avantage grandement les chanteurs, ça joue peut-être aussi.
Mais sinon, Skelton, Melton et Struckmann, c'est vraiment du très très bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81135
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Mar 19 Sep 2017 - 23:40

Acte 2: l'orchestre est toujours assez beau, sans beaucoup de nerf ni d'arêtes.
Lang, je ne saurais dire si c'est mieux ou pire qu'avec Janowski, mais pour moi c'est nettement moins bon que sa Kundry en DVD. (chez Fischer, ça date de 2012 il est vrai, 2016 ici, peut-être que ça joue)
C'est même assez désagréable voire un peu hululant.
L'incarnation n'est pas fantastique, mais en plus la voix est moche, le vibrato assez incontrôlé.
De Young, c'est un peu mieux, mais ce n'est pas génial, et pas très beau non plus.
Heureusement il y a Goerne, ce 2è acte vaut surtout pour lui. Smile
Du coup on ne se plaint pas que les voix soient très mises en avant (c'est vraiment une version vocale avec accompagnement d'orchestre, ce qui est assez bizarre dans cette musique), car l'orchestre n'est pas forcément passionnant, et on profite pleinement de Goerne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81135
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Ven 29 Sep 2017 - 1:52

Lang je trouve que c'est pire par moments au III, même Melton hulule un peu je trouve dans la scène Sieglinde-Brünnhilde.
Mais c'est assez bien dit, pas froid ou plat en tout cas.

La direction de Zweden bat par moments des records de mollesse quand même... l'orchestre est toujours assez beau et lisse, mais c'est vraiment un Ring à écouter tranquillement, un Ring confortable et joli, si on a peur d'être bousculé c'est parfait. (sauf pour certaines voix!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19065
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Mer 4 Oct 2017 - 14:02



Sortie prévue pour novembre 2017...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19065
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Ven 17 Nov 2017 - 17:36

Première écoute de Siegfried.
Je trouve que orchestralement ça flatte très bien l'orchestre de Van Zweden : ces ambiances un peu glauques des I et II au début!
Plus d'arêtes et de nerfs aussi, j'ai beaucoup aimé l'orchestre et la direction.

O'Neil a un côté jeune chien fou qui me plait bien. Bon c'est pas très gracieux par moments, mais ça fuse bien!
Melton par contre ça passe moyen : assez large et hululé justement!
Goerne un peu terne.
Superbe Mime.
Struckmann pas mal du tout du peu qu'on entend.
Bonne Erda aussi.

Autant le Walkyrie m'a pas passionné, autant je vais revenir à ce Siegfried je pense! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Sam 18 Nov 2017 - 16:43

Écouté les deux premiers actes. L'orchestre est beaucoup plus animé en effet. Pas forcément beaucoup de couleurs, mais toujours très fluide, et moins impavide.

Et vocalement : Cangelosi est un grand Mime, Goerne de miel en Wotan, Struckmann toujours aussi vertigineux dans les emplois de basse… et j'ai adoré O'Neil ! Un tout des meilleurs Siegfried que j'aie entendus, ça se classe aux côtés d'Aldenhoff, Windgassen, Cox et Franz, pour moi.

D'ordinaire, il est disgracieusement nasal, mais ici, avec l'empâtement qu'ont tous les ténors qui veulent faire héroïque, la voix est très bien équilibrée, et puis ça trompette vraiment ! Voilà un Siegfried qu'on doit vraiment bien entendre – c'est souvent ça avec les voix nasales, elles sont peu phonogéniques mais beaucoup plus efficaces en vrai !

Plateau vraiment parfait jusqu'ici, un des plus beaux de toute la discographie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Sam 18 Nov 2017 - 22:18

Comme rien n'est parfait en ce bas monde, l'Oiseau de Valentina Farcas est le plus inadéquat que j'aie entendu : pourquoi ce gros lyrisme épais, très humain, un rien hululant et vieilli, là-dedans où n'importe quel léger fait très bien l'affaire ? (enfin, la voix n'est pas grosse, mais ça ressemble à une Traviata déclinante de soixante ans plus qu'à un lyrique léger de l'âge d'un poussin)

Goerne peut paraître un peu poisseux, oui, mais il reste l'artiste, toujours raffiné, même dans les pages qui semblent moins écrites pour lui comme l'affrontement avec Erda.

Me reste la scène finale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81135
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Sam 18 Nov 2017 - 22:42

Je commence l'écoute, Cangelosi et O'Neill, c'est vrai que ça commence très bien, mais il y a quand même un problème d'équilibre je trouve dans ces enregistrements: si on pousse le volume pour bien entendre l'orchestre, on se prend vraiment les chanteurs en pleine poire, comme si ils étaient à 2 mètres de soi et l'orchestre assez loin derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Sam 18 Nov 2017 - 23:09

Oui, les chanteurs sont en avant, comme dans la plupart des enregistrements d'opéra. (Raison pour laquelle j'aime finalement davantage les captations brutes sans retouches, mais c'est rare, et pas toujours confortable quand on n'est pas familier des œuvres…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81135
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Sam 18 Nov 2017 - 23:12

Oui, mais là ça me semble vraiment exagéré, plus gênant que d'habitude.
C'est bien de ne pas rater une seule note des chanteurs (contrairement à un live ou bien quand on est en salle, et qu'on n'entend pas toujours telle ou telle réplique qui est dans le grave et souvent couverte), mais l'orchestre qui sonne comme de l'accompagnement, dans Siegfried, c'est vraiment bête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Sam 25 Nov 2017 - 0:53

J'ai fini le III et je n'ai pas trouvé ; au contraire, ça me paraît une prise assez transparente, donc même si les voix sont un peu plus en avant (pas tant que ça, en fait) que dans la réalité, on entend très bien. On est loin du Ring de Swarowsky, en la matière !

J'ai beaucoup aimé Heidi Melton, dont le fruité moelleux évoque beaucoup la jeune Herlitzius. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7336
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Sam 25 Nov 2017 - 9:00

DavidLeMarrec a écrit:
J'ai fini le III et je n'ai pas trouvé ; au contraire, ça me paraît une prise assez transparente, donc même si les voix sont un peu plus en avant (pas tant que ça, en fait) que dans la réalité, on entend très bien. On est loin du Ring de Swarowsky, en la matière !

J'ai beaucoup aimé Heidi Melton, dont le fruité moelleux évoque beaucoup la jeune Herlitzius. I love you  

Bon exemple effectivement...et quel dommage. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81135
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Dim 26 Nov 2017 - 0:00

Je remarque que personne ne parle d'Alberich, mais pour ma part je ne le trouve pas terrible, l'interprétation n'est pas insignifiante, mais il y a quelque chose qui me gêne dans sa voix, je le sens en difficulté. (il s'agit de Werner van Mechelen)
Je ne dis pas que c'est rédhibitoire, mais entre Alberich et l'oiseau effectivement problématique, dire qu'il s'agit d'un plateau parfait et d'un des plus beaux de toute la discographie...

Sinon, c'est vrai qu'on s'habitue, la question de l'équilibre me gêne moins au II.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Dim 26 Nov 2017 - 13:33

Ben, Mechelen, c'est un bon chanteur, jamais exceptionnel, qui est par ailleurs en phase déclinante (donc les aigus deviennent plus difficile, le timbre s'effiloche un brin). Oui, un peu terne pour Alberich, mais dans Siegfried, on ne peut pas dire qu'il occupe tout le temps la scène.

Xavier a écrit:
Je ne dis pas que c'est rédhibitoire, mais entre Alberich et l'oiseau effectivement problématique, dire qu'il s'agit d'un plateau parfait et d'un des plus beaux de toute la discographie...

Déjà, un plateau avec un très bon Siegfried, tu peux enlever à peu près tout ce qui a été fait après la retraite de Windgassen… Il y a eu Cox (mais peu documenté), Jerusalem (mais trop bonhomme, autant ses Siegmund sont exceptionnels, autant ses Siegfried me laissent un peu froid), Ch. Franz (mais pas du tout phonogénique), et puis ?

Tu ajoutes une excellente Brünnhilde avec une belle voix, tu as déjà éliminé presque tout le monde. Un Wotan original et parmi les mieux disants, un Fafner magnétique et passionnant… et un excellent Mime (ce qui est plus banal, mais Cangelosi est vraiment très bon). Je ne vois pas beaucoup de plateaux qui peuvent se comparer à ça, où tous les rôles principaux soient non seulement bons mais peu ou prou les meilleurs.


Citation :
Sinon, c'est vrai qu'on s'habitue, la question de l'équilibre me gêne moins au II.

Oui, on entend quand même, ce n'est pas comme dans les vieilles bandes où il manque des morceaux de spectre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81135
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Dim 10 Déc 2017 - 1:18

Polyeucte a écrit:

Melton par contre ça passe moyen : assez large et hululé justement!

Je suis assez d'accord avec Poly, la voix est plutôt belle mais c'est en effet large et hululé dans les notes les plus aigües.
Du coup, ça baisse quand même la moyenne de cette distrib je trouve.
L'orchestre est toujours un peu mou, un peu précautionneux. (ne serait-ce que le prélude du III, il y a quelque chose qui ne prend pas je trouve)
A certains moments il y a une clarté appréciable qui permet de bien entendre la harpe par exemple.

A 0'44 de la piste "Siegfried! Siegfried! Seliger Held", on entend Melton tousser de façon très audible, c'est quand même étonnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81135
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Dim 10 Déc 2017 - 1:28

DavidLeMarrec a écrit:

Déjà, un plateau avec un très bon Siegfried, tu peux enlever à peu près tout ce qui a été fait après la retraite de Windgassen… Il y a eu Cox (mais peu documenté), Jerusalem (mais trop bonhomme, autant ses Siegmund sont exceptionnels, autant ses Siegfried me laissent un peu froid), Ch. Franz (mais pas du tout phonogénique), et puis ?

Tu ajoutes une excellente Brünnhilde avec une belle voix, tu as déjà éliminé presque tout le monde.

Je préfère quand même Jerusalem, et je préfère beaucoup de Brünnhilde (Behrens, Evans, Foster, Theorin...) à Melton, qui me gêne vraiment dans l'aigü, toute la fin est vraiment douloureuse pour elle. (et pour nous)

Citation :
Je ne vois pas beaucoup de plateaux qui peuvent se comparer à ça, où tous les rôles principaux soient non seulement bons mais peu ou prou les meilleurs.

Je pense que Kerl par exemple ferait aussi bien capté de près comme ça, et je trouve qu'il y a vraiment de meilleures Brünnhilde, même en ne prenant que les 5 dernières années.

Après, ça reste une bonne distribution avec également un bel orchestre, mais je ne trouve pas grand chose de très saillant ou de vraiment marquant, hormis Goerne bien sûr et dans une moindre mesure O'Neill qui surprend un peu c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   Dim 10 Déc 2017 - 10:46

Pour la toux, pas étonnant, c'est capté sur le vif…

Xavier a écrit:
Je préfère quand même Jerusalem, et je préfère beaucoup de Brünnhilde (Behrens, Evans, Foster, Theorin...) à Melton,

Behrens au début des années 80, ok, à peu près inégalable dans le genre musical et fluide (à l'opposé, il y a les déclamatrices du genre Pauly ou Schlüter, mais on n'en a pas beaucoup de bandes – pas d'elles en tout cas). Theorin bien sûr.

Evans, pour moi, superbe, sensiblement du même tonnel que Melton.

Foster, j'aime moins quand même, le timbre est un peu gris même si la musicienne est imparable – mais il paraît qu'elle a beaucoup mûri (en bien) ces deux dernières saisons, et je n'ai entendu que des témoignages qui ont déjà trois à neuf ans.


Citation :
Je pense que Kerl par exemple ferait aussi bien capté de près comme ça, et je trouve qu'il y a vraiment de meilleures Brünnhilde, même en ne prenant que les 5 dernières années.

Trop métallique, Kerl de près, pour moi. Ce devrait être très bien, mais pas aussi exaltant.

Pour les Brünnhilde, oui, il y en a plein de superbes ces dernières années (Secunde, Polaski, Herlitzius, Theorin, Dalayman…), mais Melton est sensiblement de ce niveau-là (peut-être moins personnelle, mais elle est jeune, ce doit être sa prise de rôle dans Siegfried… on en reparlera très vite)

Moi, ma frustration, c'est plutôt l'orchestre, qui est très fluide, mais ne met pas forcément en évidence la richesse de la partition, ce qui empêche d'en faire une version ultime pour moi ; mais au niveau de la distribution, c'est peut-être ce que j'ai entendu de mieux – et en tout cas de mieux après 1960 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wagner – RING – Hong-Kong PO, van Zweden
» L'Executeur de Hong Kong!C'est mon blaze!ça en jette?..
» David Lansky-Hong Kong sur Seine
» Wagner - Ring - Haitink
» Wagner - La Tétralogie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: