Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Guillaume de Machaut (1300? - 1377)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Lun 12 Juin 2006 - 0:51

Sur les conseils de Bezout j'ai acquis ce double CD de l'intégrale des motets de Machaut.



23 motets profanes plus inventifs et subtils les uns que les autres: poésies courtoises où la Dame est cause des souffrances du coeur et la (mauvaise) Fortune responsable de la mort désirée du soupirant éconduit.

Rythme et chromatisme sophistiqués et raffinés de ces chants polyphoniques mais qui demeurent toujours compréhensibles.
La complexité incroyable du discours musical n'altère pas la grande sensibilité de ce musicien qui réalise un équilibre parfait entre texte et musique.

Ensemble Musica Nova d'une grande maîtrise dans ce répertoire aussi délicat. A mon sens du grand art.

Je ne résiste pas au plaisir de montrer une page du manuscrit dont sont issus ces motets (BNF 1586) ecrit autour de 1356.




En ce qui concerne sa Messe de Nostre Dame quelqu'un pourrait-il me conseiller sur le choix d'un enregistrement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bezout
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Lun 12 Juin 2006 - 1:15

Pour la Messe, j'ai ce disque



Je ne sais pas si c'est la meilleure des versions, mais elle me convient plutôt bien. Par contre niveau son, on n'a pas la qualité des disques zag-zag Rolling Eyes

Sinon dans ce disque, on peut entendre du Machaut



et j'adore Smile (d'ailleur on y retrouve 2 motets).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: La messe de Machaut   Jeu 15 Juin 2006 - 0:37

De Machaut, il faut absolument écouter la "messe Notre Dame", monument incontournable de l'histoire de la musique: d'abord parce que c'est la première messe polyphonique écrite de la main d'un seul compositeur (la messe de Tournai est antérieure mais les contributions sont multiples) et ensuite parce que c'est une oeuvre de génie (dont il existe même une version techno écoutable sur internet) dont l'apparente austérité et la difficulté d'accès sont la contrepartie d'une profondeur insondable que ne parviennent pas à épuiser les écoutes répétées (je parle en ce qui me concerne). Machaut était le plus grand musicien du XIVème siècle, mais également son plus grand poète, étudié par les littéraires: une personnalité étonnante!
La Messe met en oeuvre une combinatoire rythmique et mélodique dont l'étude est passionnante et qui constitue de la part de son génial compositeur la base d'une véritable stratégie émotionnelle: isorythmie (répétition de structures rythmiques), homophonie, hoquets (qui consistent à entrecouper la ligne mélodique de silences, produisant un effet de halètement, écho entre voix, décalage rythmique etc...).
Par exemple: le gloria et le credo commencent par une section homophonique relativement monotone (déclamation du texte dans toutes les voix), sorte de préparation hypnotique trouée d'épisodes (sortes de "pauses") en valeurs longues d'une très grande beauté, avant le déploiement prodigieux de l'amen final, où brusquement les voix se découplent, formant un superbe mélisme (entrecoupé de nombreux hoquets) mis en valeur par la monotonie précédente, saisissant! Les Hilliard font cela d'une manière remarquable (V discographie)

Trois versions sont idéales chacune à leur manière:



- Les Hilliard se montrent égaux à eux-mêmes: plastique d'une grande beauté formelle, un poil sinistre, souplesse et nervosité, virtuosité... Leur version est complètement tournée vers la modernité, située dans le registre des aigus, ils ne s'embarrassent pas de plain chant, ils se déchaînent dans les deux amens conclusifs du gloria et du credo ainsi que dans l' ite missa est. Dans l' ite missa est final, pris à une vitesse vertigineuse, tout est balayé en 55 secondes de manière fulgurante (1min20 pour Pérès)! Ils jouent de façon remarquable sur les irrégularités rythmiques, conférant aux différentes section un statut différent afin de créer l'émotion (Ex du credo/gloria)
Les deux autres versions qui suivent considèrent l'oeuvre au contraire de façon unitaire:




- L'ensemble Organum et M Pérès. Version profondément tellurique, intense, se situant dans le registre grave (la basse profonde Antoine Sicot), ancrée dans les profondeurs du passé, archaïsante, massive, compacte, homogène, inspirée par les précédentes réalisations de Pérès sur les chants byzantins, elle tente une reconstitution historique, à la différence de la précédente version, que tout oppose. L'ensemble Organum chante à plein poumons, crie dans les aigus, l'ornementation est abondante, certaines voix sont ingrates mais le souffle est puissant, le sanctus par exemple est un monument!
Peut-être la version pour ceux qui ont peur de s'ennuyer, et qui sont prêts à admettre certains archaïsmes vocaux.




- L'ensemble Gilles Binchois et Dominique Vellard: une version céleste après celle, tellurique, des Organum: admirable réalisation aux coloris de vitrail! poétique, intérieure, belle vocalement, dépouillée, à la fois fervente et recueillie, les hoquets sont admirablement rendus. Sans doute moins virtuose que la première, moins puissante et moins intense que la seconde, mais quelle intériorité!

Bref, toutes ces disques rendent compte de l'oeuvre chacun à leur manière, c'est à chacun de faire son choix en fonction de sa vision personnelle.


Observation annexe: Quel dommage que cette musique qui a atteint en plein siècle de l'horreur (famines, peste, guerre...) un degré de perfection absolue, soit réduite à une diffusion confidentielle... Quand on voit les âneries qui font les délices de certains topics... Bref...


Dernière édition par sofro le Mar 3 Juin 2008 - 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Jeu 15 Juin 2006 - 13:29

sofro a écrit:




- L'ensemble Gilles Binchois et Dominique Vellard: une version céleste après celle, tellurique, des Organum: admirable réalisation aux coloris de vitrail! poétique, intérieure, belle vocalement, dépouillée, à la fois fervente et recueillie, les hoquets sont admirablement rendus. Sans doute moins virtuose que la première, moins puissante et moins intense que la seconde, mais quelle intériorité![/size]

C'est l'enregistrement que j'écoutais depuis 15 ans sur une vieille cassette audio vermoulue, je vais sans doute en rester à cette version pour mon réapprovisionnement. Merci.


sofro a écrit:

Observation annexe: Quel dommage que cette musique qui a atteint en plein siècle de l'horreur (famines, peste, guerre...) un degré de perfection absolue, soit réduite à une diffusion confidentielle... Quand on voit les âneries qui font les délices de certains topics... Bref...

Serait-ce mon topic "Opérettes" qui te chagrine, Sofro? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Ven 16 Juin 2006 - 16:59

vartan a écrit:
Serait-ce mon topic "Opérettes" qui te chagrine, Sofro? Shocked
Ménonménon... dans un forum il est légitime de parler de tout. Mais quand on voit par exemple la taille et la fréquentation du topic sur les compositions de Jean Loup Dabadie (c'est comment déjà?), on se dit qu'il y a une injustice... (je n'ose pas imaginer ce qui restera de la musique de ce dernier dans 600 ans...)

Ca fait rien on n'est moins nombreux mais on va faire plus de bruit:


Kyriiiiiiiiiiiiiiiiiie eleeeeeeeeeeiiiiiiiisooooooooon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Ven 16 Juin 2006 - 17:44

En fait, l'enregistrement des Gilles Binchois que tu recommandes de chez Cantus est enregistré en 2003, n'est plus disponible neuf.

Celui que j'écoutais du même ensemble est un plus vieil enregistrement 93 ou 94 je crois (non disponible également):



As-tu un avis comparatif des ces deux versions que j'oriente mes recherches d'occasion correctement?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Ven 16 Juin 2006 - 20:34


C'est celui-là que je possède (avec les vitraux) enregistré en sept 1990. Tu es sûr que l'autre est plus récent et que ce n'est pas une reprise de l'enregistrement de 1990 avec une pochette réactualisée?
Ce sont exactement les mêmes chanteurs en tout cas.



disponible neuf à 11 euros sur Amazon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Ven 16 Juin 2006 - 20:58

C'est mon disquaire qui aime beaucoup la musique ancienne (Part et Wagner) qui m'a dit que la 2° est un nouvel enregistrement 2003 chez Cantus qui a entre temps fait faillite (disque indisponible). Il me conseillait lui aussi cette version 1990 des Binchois comme meilleur interprétation de cette messe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Ven 16 Juin 2006 - 22:39

vartan a écrit:
C'est mon disquaire qui aime beaucoup la musique ancienne (Part et Wagner) qui m'a dit que la 2° est un nouvel enregistrement 2003

Mais Pärt, c'est aussi un peu de la musique ancienne! Il a étudié la musique médiévale, l'organum, l'école Notre Dame, la musique polyphonique des musiciens français et flamands: Machaut, Dufay, Josquin, Ockegem... on retrouve dans son oeuvre les procédés de cette musique ancienne tels que: oppositions homophonie/polyphonie, homorythmie/polyrythmie, et le procédé du hoquet: ces passages en hoquet (procédé rythmique particulier affectant les voix supérieures), on en trouve massivement dans le Kyrie et l'amen conclusif du Gloria de la Messe Notre Dame de Machaut.

Voici des exemples: la voix inférieure mène la mélodie, alors que la voix supérieure est trouée de silences sur les syllabes accentuées de la voix inférieure, créant un effet d'écho, de décalage, de halètement (dans la rapidité)

Le Magnificat de Pärt:

Exemple 1


Exemple 2


Exemple 3


Il est remarquable de voir comment Machaut gère les répétitions mélodiques et rythmiques: j'ai cité l'exemple du Gloria (et du Credo) énoncé de manière syllabique très monotone, dont le flux rythmique est interrompu à plusieurs reprises par un épisode en valeurs longues (d'une magnifique plénitude sonore), constituant une sorte de "répit", avant de repartir jusqu'au bouquet final: l'Amen vocalisé et truffé de hoquets, qui se libère des contraintes!

La Messe de Machaut reste cependant une oeuvre difficile, les contrastes sont peu marqués (unité de l'oeuvre), et un travail d'audition est absolument nécessaire. Mais c'est un monument, une oeuvre considérable pourtant conçue dans une période historique troublée (épidémies, famines, guerres).


Site (en anglais) de l'international Machaut society (université américaine, honte à nous!): http://www.loyno.edu/~avclark/Machaut/imshome.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Sam 17 Juin 2006 - 0:45

C'est alléchant!

Faute de grive... en attendant un disque, j'irai me procurer la partoche qui est éditée chez L'Oiseau-Lyre.

(Le site américain est exhaustif concernant la biblio).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Affaire des deux versions de la messe de Machaut   Sam 17 Juin 2006 - 1:46

J'ai écouté la Messe parue chez Cantus en 2003, sur le site Amazon (extraits courts et compressés de mauvaise qualité): je n'ai pas perçu de différence avec la mienne: c-a-d celle de harmonic records de 1990.
Sur le site de "classica" dans la rubrique de musique médiévale:
http://perso.orange.fr/cmmp/disco.classica.html, je trouve: Réédition de 3 disques Machaut de l'ensemble Gilles Binchois sous le label Cantus ("Le jugement du roi de Navarre", "La messe Nostre Dame", "Le vray remède d'amour") / juil-aout 2003
Il s'agit donc bien de la même version, rééditée sous un autre label.

Pour une critique de ce disque:
http://cholp.free.fr/extraits_de_presse_binchois.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Sam 17 Juin 2006 - 3:39

C'est commandé! Merci Sofro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84262
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Sam 17 Juin 2006 - 12:49

CORO DI VOCI BIANCHE
Merci pour la leçon, Tonton Sofro ! bounce bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Mar 27 Juin 2006 - 1:37

Au fait, cher Sofro, ai bien reçu ma messe, mon vieil enregistrement audio élimé ne rendait plus hommage à ce monument depuis belle lurette, je le redécouvre. C'est bouleversant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaelia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 140
Localisation : Errant dans les sphères lointaines de la Musique
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Lun 21 Aoû 2006 - 11:16

Je ne peux pas m'empêcher de faire une blague que m'a faite mon petit bouchon...

[c'est vraiment pourri je préviens]

Le petit Guillaume voyait souvent ses professeurs marquer sur ses bulletins "aime assez à chahuter"


Mes excuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit bouchon
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 274
Localisation : pont du mont blanc, 3e carton en partant de la gauche...
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Lun 21 Aoû 2006 - 16:57

Elle est très drôle ma blague d'abord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Lun 21 Aoû 2006 - 18:11

Arrêtez donc de minauder sur mon fil toutes les deux, vous allez me faire venir Poulet avec des intentions douteuses qui vont torpiller le sérieux de mon sujet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
avatar

Nombre de messages : 5899
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Lun 21 Aoû 2006 - 19:07

putain j'ai pas compris la blague Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hexachords.com
Pauken
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1865
Age : 30
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Lun 21 Aoû 2006 - 19:12

épèle MACHAUT , Poulet Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
avatar

Nombre de messages : 5899
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Lun 21 Aoû 2006 - 19:14

ok! Ouais elle est pourrie lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hexachords.com
Pauken
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1865
Age : 30
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Lun 21 Aoû 2006 - 19:26

Poulet a écrit:
ok! Ouais elle est pourrie lol!

Bonne coïncidence ceci dit , c'est bien trouvé même si ça ne fera rire que ... Poulet lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brunail38
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 39
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Mar 22 Aoû 2006 - 9:53

C'est marrant, je parlais justement de cette oeuvre et de ses enregistrements avec un très bon ami à moi la semaine dernière... et du coup je prépare un billet pour mon blog là dessus...

En plus des Versions déjà évoquées ici (j'aime beaucoup celle de Dominique Vellard, moins celle de Marcel Peres), il y a aussi à mentionner celle de Jeremy Summerly avec son Oxford Camerata, chez Naxos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavie
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 81
Localisation : entre Vercors, Chartreuse et Belledonne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Dim 12 Nov 2006 - 15:21

Quelqu'un a-t'il écouté "l'amoureus tourment", sorti tout récement ?



C'est Marc Mauillon qui chante, remarquablement accompagné par Vivabiancaluna Biffi et Pierre Hamon (qui assure la direction artistique). A noter que c'est Lauence Heym qui assure la prise de son et l'édition, je crois que c'est elle qui s'occupe (s'occupait ?) des enregistrements de Alessandrini... Le tout sous étiquette Eloquentia.

On peut y écouter le premier lai, "loyauté que point ne délay", apparement dans son intégralité ; c'est absolument magnifique, et, pour tout dire, presque hypnotique. Le texte est chanté sur un même refrain musical tout du long, mais on n'éprouve aucune lassitude ! Et on a réellement l'impression d'être dans la salle à manger du château, avec le troubadour qui chante devant la cheminée... on y passerait la soirée !

D'autres avis ? (avec peut-être des commentaires plus "musicaux" Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Dim 12 Nov 2006 - 18:39

Octavie a écrit:
Quelqu'un a-t'il écouté "l'amoureus tourment", sorti tout récement ?



C'est Marc Mauillon qui chante, remarquablement accompagné par Vivabiancaluna Biffi et Pierre Hamon (qui assure la direction artistique). A noter que c'est Lauence Heym qui assure la prise de son et l'édition, je crois que c'est elle qui s'occupe (s'occupait ?) des enregistrements de Alessandrini... Le tout sous étiquette Eloquentia.

On peut y écouter le premier lai, "loyauté que point ne délay", apparement dans son intégralité ; c'est absolument magnifique, et, pour tout dire, presque hypnotique. Le texte est chanté sur un même refrain musical tout du long, mais on n'éprouve aucune lassitude ! Et on a réellement l'impression d'être dans la salle à manger du château, avec le troubadour qui chante devant la cheminée... on y passerait la soirée !

D'autres avis ? (avec peut-être des commentaires plus "musicaux" Embarassed )

"loyauté que point ne délay": drôle de musique (j'ai écouté un extrait sur Amazon), planante, répétitive et complètement décalée géographiquement (on dirait de la musique orientale), ça a beau être le lai le plus ancien de Machaut et donc non encore formaté par ses principes d'écriture ultérieurs, ça reste surprenant...
Cela fait penser un peu à de la musique de méditation!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pio2001
Néophyte


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Jeu 15 Nov 2007 - 1:54

Bonjour,

Citons l'incontournable Art Musical et Poétique de Guillaume de Machaut (Adès) malheureusement épuisé semble-t-il.

Jean Belliard, haute-contre et récitant, est un exemple vivant d'amour courtois, par son timbre de voix élégant, sa diction parfaite, et son interprétation subtile. On s'y croirait !

Il est à l'opposé complet du récitant de l'Ensemble Gilles Binchois, Jean-Paul Racodon, qui mise sur l'accent pittoresque et l'exagération théâtrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Jeu 15 Nov 2007 - 12:19

Pour rester dans les vieux: un coffret EMI de 1973: "The art of courtly love" par "The early music Consort of London" dirigé par David Munrow.

Le 1er disque concerne Guillaume de Machaut:
-Hareu! Hareu! Helas, ou sera pris confors (motet)
-Amours me fait desirer (ballade)
-Trop plus est belle que biauté - Biauté parce de valour (motet)
-Se je souspir (virelay)
-Quant je suis mis au retour (virelay)
-Mes esperis se combat à Nature (ballade)
-Ma fin est mon commencement (rondeau)
-Douce dame jolie (virelay)
-De Bon Espoir - Puis que la douce rousée (motet)
-De toute flours n'avait (ballade)
-Quant Theseus, Herculès et Jason (double ballade)
-Quant j'ay l'espart (rondeau)
-Phyton, le mervileus serpent (ballade)

Très bel aperçu de l'art de Machaut, par les contre-ténors James Bowman et Charles Brett, le ténor Martyn Hill, et le bariton Geoffrey Shaw.
Les instruments sont des 'reconstruits'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Sam 17 Nov 2007 - 23:05

Pio2001 a écrit:
Bonjour,

Citons l'incontournable Art Musical et Poétique de Guillaume de Machaut (Adès) malheureusement épuisé semble-t-il.

Jean Belliard, haute-contre et récitant, est un exemple vivant d'amour courtois, par son timbre de voix élégant, sa diction parfaite, et son interprétation subtile. On s'y croirait !

Il est à l'opposé complet du récitant de l'Ensemble Gilles Binchois, Jean-Paul Racodon, qui mise sur l'accent pittoresque et l'exagération théâtrale.

Je possède cet album de 2 CD, qui date un peu malheureusement et cela se sent: intonations parfois un peu vieillotes dans les parties vocales, et dans les parties instrumentales on n'échappe pas tout à fait au folklorisme médiéval un peu envahissant qui était pratiqué à l'époque... (même si le niveau est encore acceptable par rapport à d'autres: Clemencic en particulier. Ici ça a quand même de la tenue !)
Par contre: tout à fait d'accord pour Jean Belliard. Très beau timbre, très beau chant qui mérite bien le titre de l'album: poétique et musical, avec plein de sincérité. Très troublant.
J'aime beaucoup "ma fin est mon commencement" et d'autres... Le volet polyphonique n'est pas mal non plus: le motet "felix virgo" qui est une grande oeuvre de Machaut est très bien chanté.

Cerise sur le gâteau: tout cela est très bien enregistré.

C'est un univers musicalement passionnant (en partie grâce au génie du compositeur) effectivement très différent de celui de Vellard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Mar 3 Juin 2008 - 11:38

Pour faire suite à des demandes par MP: il vaut mieux éviter les versions pionnières de la Messe, notamment:





Folklorisme instrumental passé de mode, voix paillardes avinées, polyphonie en bouillie, ambiance de taverne... tout y est !


La version de l'ensemble Gilles Binchois me paraît tout compte fait constituer la référence pour cette oeuvre sublime d'une grande importance historique de surcroît.
C'est une version sensible, humaine, lumineuse, c'est celle qui met le mieux en valeur les gadgets rythmiques de Machaut.

Les Hilliard ont une belle tenue mais sont un peu gris et austères, l'ensemble organum prend ses options habituelles de tout orientaliser (ornementation, plain chant) et de chanter à gorge déployée, ce qui peut déplaire et constitue un parti-pris historique discutable (on est quand même au XIVème siècle), mais fait cependant un sanctus superbe d'intensité. A éviter quand même en première intention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Mar 3 Juin 2008 - 12:53

Et il y a aussi ce disque :

Mais personnellement je ne le trouve vraiment pas passionnant. I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Mar 3 Juin 2008 - 15:03

Moi j'aime bien Hilliard Embarassed Mais je n'ai pas de point de comparaison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Mar 3 Juin 2008 - 21:59

sofro a écrit:
Folklorisme instrumental passé de mode, voix paillardes avinées, polyphonie en bouillie, ambiance de taverne... tout y est !

Merci Sofro, c'est une très bonne description qui confirme tout a fait mes impressions et justifie mes réticences vis à vis de cette interprétation. Je suis vraiment très surpris par le "folklorisme instrumental" que tu évoques : quelle justification lui donnait-on alors ? Il me semblait pourtant qu'à l'exception de la voix humaine et de l'orgue les instruments étaient personae non gratae dans l'enceinte des églises lors des célébrations eucharistiques. Quelle mouche a donc piqué le Deller-Consort ? Deller ne ressuscitait pas un mystère du Moyen-Age mais la première messe composée de l'histoire et il le savait bien... non vraiment, je ne m'explique pas ces choix. Question

@ Jérôme : j'avais acheté un disque de musique italienne par ce Jeremy Summerly et l'Oxford Camerata (Stabat Mater de Pergolèse ?) et j'avais trouvé ça d'une mollesse absolument insupportable. J'ai revendu le disque et depuis je fuis cet ensemble comme la peste. Peut-être que je passe à côté de très bons disques mais je n'ai pas envie de retenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Mar 3 Juin 2008 - 22:04

Citation :
@ Jérôme : j'avais acheté un disque de musique italienne par ce Jeremy Summerly et l'Oxford Camerata (Stabat Mater de Pergolèse ?) et j'avais trouvé ça d'une mollesse absolument insupportable. J'ai revendu le disque et depuis je fuis cet ensemble comme la peste. Peut-être que je passe à côté de très bons disques mais je n'ai pas envie de retenter.
Je les aime bien dans certaines choses, comme Dufay (Missa l'homme armé), mais là il faut bien reconnaître qu'ils sont chiants comme la pluie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7333
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Mar 3 Juin 2008 - 22:29

sofro a écrit:
Machaut était le plus grand musicien du XIVème siècle, mais également son plus grand poète, étudié par les littéraires: une personnalité étonnante!
Bon, je profite de cette manifestation d'engouement pour Machaut pour rentrer un peu dans mon domaine de compétence plus habituel hors de ce forum, et recommander à ceux qui voudraient explorer un aspect différent de l'œuvre de Machaut une merveille d'un autre genre:



Disponible en Livre de Poche -- bon, de grosse poche, quand même (800 pages) --, dans la collection bilingue ancien français/traduction moderne "Lettres gothiques", Le Livre du Voir Dit (=Dit Véridique) est un texte étonnant, un long poème narratif d'inspiration autobiographique: les relations entre le poète/compositeur vieillissant et une jeune admiratrice qui a pris contact avec lui. Dans le cours du poème sont également intégrés - ce qui donne une impression de "montage" très "moderne" - les lettres (en prose), les poèmes et pièces lyriques échangées entre les deux amants au cours de leur relation.

... Et vuelt que toutes les rassemble
Pour les y mettre tout ensemble.
Le Voir Dit veuil je qu'on appelle
Ce traitié que je fais pour elle,
Pour ce que ja n'i mentirai.


("Et elle veut que je réunisse toutes ces choses pour les rassembler en un tout: ce livre que je compose pour elle je veux qu'on l'appelle Dit Véridique, car je n'y dirai rien qui ne soit pas exact.")

Comme le disait Sofro à propos de la Messe de Notre-Dame, il s'agit d'une œuvre qui demandera peut-être un certain effort aux lecteurs qui n'ont pas d'expérience de la littérature médiévale, mais - là encore, comme pour la Messe - il n'est nul besoin non plus d'être médiéviste confirmé pour en goûter les beautés.

Apparemment une partie au moins des pièces lyriques qui apparaissent dans le Voir Dit sont présentées dans l'enregistrement dont parlait Jérôme (ce qui rend d'autant plus dommageable la piètre qualité de celui-ci si elle est avérée, et c'est vrai que comme WoO mon expérience de l'Oxford Camerata de Summerly n'est guère brillante)

jerome a écrit:

...ceci soit dit afin que, même en jouant sur le double statut de poète et compositeur de Machaut, cette contribution ne soit pas considérée comme complètement HS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Mar 3 Juin 2008 - 23:50

Machaut n'a pas de sujet général et il n'existe pas non plus une pléthore d'enregistrements.

Je trouve au contraire très intéressant que tu nous parles de l'homme et de son oeuvre littéraire, tu n'es pas obligé de t'arrêter Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Mer 4 Juin 2008 - 20:51

@eragny, qui aime beaucoup les Hilliard

Les Hilliard ont une plastique très belle et très travaillée, c'est un de leurs atouts, leurs intonations sont justes. Leur approche est moderne mais d'une grande honnêteté vis-à-vis de la musique, ils ne cherchent pas comme Pérès à faire une reconstitution sur la base d'indices historiques ou d'intuitions.
Cependant je les trouve moins émouvants que les Binchois.

@WoO: je pensais surtout à Clemencic en parlant des voix égrillardes et de l'atmosphère de débauche, qui remporte la palme de la version à éviter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Mer 4 Juin 2008 - 21:02

Effectivement, les Hilliard sont très souples, avec de belles et grandes "phrases". Et quand j'ai écouté Binchois, c'est l'effet "haché" qui m'a frappé. Quand à l'aspect historique de la chose, je ne peux pas juger, je ne suis pas assez "spécialisé" pour ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12608
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Ven 26 Sep 2008 - 19:15

Un petit mot pour dire que Harmonia Mundi vient de ressortir ce disque à un prix plus qu'accessible :



Et que je le recommande ! Il est très agréable à écouter, sans doute pas parfait mais je ne saurais dire exactement pourquoi, mais si vous avez envie d'organiser une petite messe surprise avec vos amis catholiques intégristes, c'est probablement LE disque à utiliser à cette occasion !

Non plus sérieusement ça s'écoute avec beaucoup de plaisir ET de concentration... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Ven 26 Sep 2008 - 19:37

Malgré tous les défauts possibles évoqués plus haut par différents commentateurs, ce disque est un de mes préférés dans ce type de répertoire...
Avec Pérès, la messe devient urgente, puissante, concrète.
Je connais peu de disques de musique ancienne où on sente autant de musique.
cheers
EDIT : malgré ces fichus [ü] qui les font ressembler à des camionneurs en tutu. tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Mar 30 Sep 2008 - 1:17

jerome a écrit:
Malgré tous les défauts possibles évoqués plus haut par différents commentateurs, ce disque est un de mes préférés dans ce type de répertoire...
Avec Pérès, la messe devient urgente, puissante, concrète.
Je connais peu de disques de musique ancienne où on sente autant de musique.
cheers
EDIT : malgré ces fichus [ü] qui les font ressembler à des camionneurs en tutu. tongue
C'est vrai: c'est puissant, urgent, profondément tellurique. Pour un choc émotionnel, cela est un choix possible.
J'y mettrais quand même un bémol: tout cela est d'une telle densité, vibre tellement (dans les graves) et ornemente à tel point, que l'on y perçoit plus difficilement la structure que dans certaines autres versions (notamment les "hoquets" sont moins ressentis), la ligne mélodique paraît parfois confuse, elle disparaît parfois sous la masse et sous l'intensité vibratoire. On sent bien qu'il y a la recherche d'un climat (dont l'orientalisme un peu outré et anachronique me paraît quand même sujet à caution, s'agissant du XIVème siècle), et que cela passe avant d'autres préoccupations. Parfois l'ensemble crie sans retenue et donne à la Messe un peu une allure de polyphonie corse !
Certaines choses sont impressionnantes il est vrai, mais c'est une version trop subjective pour être recommandée en première intention.
Pour une version d'un détachement serein, préférer les Vellard, ou alors les Hilliard, nerveux et rythmés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 30
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Mer 1 Oct 2008 - 23:54

Quelqu'un a t'il essayé la nouvelle version de la messe de Notre Dame par l'ensemble Diabolus in Musica sortie récemment?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5556
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Lun 20 Oct 2008 - 15:36

Il me prend soudain l'envie de découvrir un répertoire que j'ai toujours négligé, celui du Moyen-Age et le premier compositeur que j'ai repéré, parce qu'il revient souvent, c'est de Machaut.

Petit caprice personnel, je m'intéresse exclusivement à la musique profane. J'ai trouvé ces quelques disques dont on a, me semble-t-il, pas encore parlé.

Celui-ci semble bien coté.



Chez Hyperion - Hélios, il y a ceux-ci. Le programme mélangeant chansons françaises et anglaises me plaît beaucoup mais, autant j'aime les anglais, autant je crains des prononciations un peu approximatives ce qui me gâcherait le plaisir.





Quelqu'un les connaît?


Dernière édition par Cello le Lun 11 Mai 2009 - 8:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5556
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Lun 10 Nov 2008 - 18:36

Pas d'avis sur les nombreux disques des Gothic Voices consacrés à de Machaut? Tant qu'on est dans les anglais, je vois que l'Orlando Consort a aussi sorti un disque consacré ce compositeur. C'est chez DG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Lun 10 Nov 2008 - 19:37

Cello a écrit:
Tant qu'on est dans les anglais, je vois que l'Orlando Consort a aussi sorti un disque consacré ce compositeur. C'est chez DG.
"Dreams in the pleasure garden", c'est ça ? Je trouve que c'est un bon disque.
Le son d'ensemble est assez proche de ce que font Gérard Lesne et l'organum dans le codex chantilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5556
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Mer 12 Nov 2008 - 8:46

Oui, je pense bien que c'est ce disque-là. Je vais faire une petite descente en ville dans les jours qui viennent. Je verrai si je le trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5556
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Lun 17 Nov 2008 - 9:22

Je viens de l'écouter et c'est pas mal du tout.

Il s'agit d'un CD entièrement à cappela de près de 80 minutes, je craignais que tout se ressemble un peu, avec le risque de décrocher à mi-parcours. Ca n'a heureusement pas été le cas. Passés les premiers morceaux, l'oreille identifie vite des différences entre les chansons. Certaines sont évidentes comme le nombre de voix (1, 2, 3 ou 4), d'autres plus subtiles comme la distinction entre des oeuvres avec des notes tenues et d'autres où les voix démontrent beaucoup plus de mobilité.

Côté interprétation, je ne peux pas comparer avec quoi que ce soit comme je fais mes premiers pas dans ce répertoire. Je me contenterai de dire que les voix sont très belles et s"enroulent" l'une autour de l'autre de façon très vivante. Le Orlando Consort prend un parti interprétatif qui peut sembler étonnant: dans les chansons à plusieurs voix, seule une chante le texte, les autres vocalisent. Ils justifient ce choix en faisant remarquer que dans les manuscrits, le texte ne se trouve en regard que d'une seule partie, les autres ne contenant que les notes. Je crois que d'autres versions proposent d'ailleurs un accompagnement instrumental pour ces voix sans texte. Personnellement, l'idée d'une interprétation entièrement vocale me plaît plus.

Bref, un CD franchement bien fait au service d'une musique merveilleusement étrange à mes oreilles. Je vais continuer à me pencher sur ce genre d'oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Mar 5 Jan 2010 - 21:07

Edit : Il y a pas de fil Général sur Machaut ? Shocked


Dernière édition par Wolferl le Mar 5 Jan 2010 - 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Mar 5 Jan 2010 - 21:27

Wolferl a écrit:
Edit : Il y a pas de fil Général sur Machaut ? Shocked

A toi l'honneur.
J'en écoutais récemment, mais je ne sais plus quoi.

Edit: C'était Le lay de la fonteinne par Davies. C'était rudement bien d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Jeu 21 Oct 2010 - 7:59



Grosse grosse déception. J'attendais cette sortie avec impatience. Musica Nova dans la Messe de Machaut.
Après leurs remarquables et remarquées interprétations des motets de ce même Guillaume ou de l'autre, Dufay (sans doute en l'occurrence leur plus grande réussite), un beau disque Ockeghem et un honorable enregistrement des ballades de Machaut, après tout ça donc, je m'attendais à une interprétation fulgurante, lumineuse et tonique, un parfait complément aux deux superbes versions des Binchois (classique) et des Organum (exotique voire tropicale).
Sans être indigne, c'est assez fade. On finit par s'ennuyer, le tempo choisi est lent sans être compensé par une tension, un esprit de recueillement ou de méditation. Le ton est sans doute volontairement poétique et presque bucolique mais je ne parviens pas à les suivre dans cette esthétique vaporeuse. Les lignes mélodiques sont assouplies par un chant très lié ce qui leur confère une mollesse un peu informe. Quelques moments surprenants vocalement, un contre-ténor miaulant douloureusement dans les mélismes du Christe Eleison, un dessus dont la voix semble instable dans le Sanctus.

A noter deux trois petites choses encore.
C'est une version qui semble se recommander des dernières éditions révisées de cette messe. Des dissonances nouvelles quand on connaît bien l'oeuvre dans ses versions plus anciennes, apportées par des correction d'altération de certaines notes.
Belle idée que de séparer quelques parties de cette messe par de courtes pièces jouées au positif, ce qui était sans doute encore fréquent au XIV° siècle. Des mélodies organales très ornementées.
Les motets proposés avec cette messe sont en trop, cette oeuvre ne supporte pas les enluminures et ces interprétations ne sont pas vraiment transcendantes.
Et déception supplémentaire compte tenu du beau concert qu'ils avaient donné il y a moins d'un an aux Bernardins, c'est l'enregistrement de la diffusion radio qu'il aurait fallu conserver. L'esthétique était tout autre mais le positif déjà présent.

Pendant qu'on y est, un site documentaire quasiment exhaustif sur les oeuvres de Machaut, références bibliographiques, indexation des manuscrits et sources très précise, texte des motets et ballades, encore et toujours mené admirablement par des anglo-saxons, une fac... australienne !



Sinon, pour une messe qui déménage et qui sent plus la poussière et la chaleur de la Terre Sainte que la suavité des vertes prairies du Paradis, vous pouvez toujours vous offrir le voyage pour Dallas où Pérès et sa clique donnent cette messe en décembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Jeu 21 Oct 2010 - 21:10

Merci du compte rendu Natrav Wink

Il faudra que je l'écoute cette version par Pérès un jour, depuis le temps qu'on me dit un peu partout qu'elle est "spéciale", "exotique", ou que sais-je... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   Ven 6 Mai 2011 - 10:24

Réédition pour pas cher des indispensables Machaut de Vellard :

http://www.amazon.fr/Guillaume-Machaut-musique-sacrée-profane/dp/B004QRUJJ0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guillaume de Machaut (1300? - 1377)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guillaume de Machaut (1300? - 1377)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Guillaume de Machaut (1300? - 1377)
» Guillaume de Machaut (1300-1377)
» Guillaume Dufay (1400-1474)
» Mini jumbo TACOMA koa massif+étui 1300 Euros EDIT PHOTOS
» [VIDEO] Mika chez Guillaume Durand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: