Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Monteverdi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Sam 20 Jan 2007 - 2:05

Tout à fait, c'est ce que j'avais d'abord écrit (j'étais plus rapide que toi en fait!), mais je trouvais que ça risquait de faire prétentieux.
J'ai trouvé cette musique longtemps poussiéreuse ado et un jour je suis tombé sur cet Orfeo justement et depuis je n'en décolle plus (ça fait 15-20 ans que je ne m'en lasse pas et comment pourrait-on?). C'est vraiment le truc qu'il ne faut pas forcer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Sam 20 Jan 2007 - 2:07

Oui, il faut laisser tomber et rééssayer beaucoup plus tard. Ca m'a réussi en tout cas.
Ca faisait longtemps que j'avais pas ressenti cette impression de découvrir quelque chose d'essentiel qui m'avait échappé jusque là.
Me reste à me plonger dans les Madrigaux ensuite. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Sam 20 Jan 2007 - 2:13

Xavier a écrit:

Me reste à me plonger dans les Madrigaux ensuite. Smile

J'ai mis des cierges à la cathédrale pour ça!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chipstouille
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 36
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Monteverdi   Jeu 1 Fév 2007 - 21:31

Je me suis plongé dans l'Orfeo il y a peu, c'est bien mieux que tout ce que j'ai pu écouter en baroque sur le XVIIe pour le moment (pas grand chose hein, je vous rassure...?)

Par DAvid, sympa tes commentaires mais euh...

Citation :
Le travail de recherche concernant la technique du vibrato, de l'accentuation de la prosodie du style concitato, la mise en valeur des mélismes ne m'a jamais déçu. J'aurais du mal à choisir entre les deux.
BOn Vibrato, je connais, l'accentuation de la prosodie j'ai une vague idée, mais alors concitato et mélismes, si tu veux bien guider un néophyte, je suis pendu à ton clavier... (enfin...t'as l'idée Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nightfall.fr
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Jeu 1 Fév 2007 - 21:45

Effectivement, la phrase aurait pu être tournée comme les miennes. Mais je me suis dit "mon vieux, qu'est-ce que tu as jargonné sur ce coup-ci, il faut que tu te surveilles". Et puis "l'accentuation de la prosodie", non, je ne le sentais pas.

Normal, la phrase n'est pas de moi. Va réclamer à qui de droit ! Mr. Green


P.S. : Huttenlocher en Orfeo, ce doit être une couleur étonnante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Jeu 1 Fév 2007 - 23:15

DavidLeMarrec a écrit:
Effectivement, la phrase aurait pu être tournée comme les miennes. Mais je me suis dit "mon vieux, qu'est-ce que tu as jargonné sur ce coup-ci, il faut que tu te surveilles". Et puis "l'accentuation de la prosodie", non, je ne le sentais pas.

Normal, la phrase n'est pas de moi.

Crime parfait en quelques mots. Laughing

Bon reprenons:

Style concitato: style agité, complément des styles molle pour humble et temperato pour tempéré. Styles représentatifs pour Monteverdi des passions humaines.

Ces styles correspondent à la seconda pratica, celle qui se lance dans l'accompagnement musical expressif de la poésie. L'émotion est désormais exprimée aussi par le discours musical et non plus seulement par le texte: le vibrato se développe, le texte caractérise la mélodie madrigalesque dont le rythme est en relation directe avec celui-ci: saccadé (concitato) dans les descriptions de batailles, de passions amoureuses... Cette conception nouvelle du madrigal accélère sa fin et amène l'Opéra dont Monteverdi est un des premier maître et qui conservera cette conception.

Cette "pratique" s'oppose à la prima pratica qui correspond à la première façon du madrigal où la musique se doit d'être équilibrée, égale, calme et vouée à une perfection qui devait rappeler l'antiquité.

Pour la prosodie, je voulais maladroitement dire que Monteverdi utilise au mieux la langue italienne qui fera la part si belle dans l'Opéra aux voyelles dans les siècles suivants. Il utilise de façon accentuée les consonnes pour marquer le rythme, augmenter l'expressivité et choisit une poésie qui favorise cette accentuation.

Les mélismes sont les ornementations chromatiques typiques du madrigal sur une seule syllabe, sorte de coquetterie très expressive qui apporte une touche parfois mélancolique à la mélodie parfois monotone de la prima pratica: on y entend des dissonnances marquantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Jeu 1 Fév 2007 - 23:53

vartan a écrit:
Pour la prosodie, je voulais maladroitement dire
En tout cas, j'avais parfaitement compris. Wink

Je défends mon bout de gras, n'hésite pas à défendre le tien. :@:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
chipstouille
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 36
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Monteverdi   Ven 2 Fév 2007 - 16:36

Désolé David, t'avais parfaitement succédé à Vartant dans un dialogue avec Xavier, j'ai lu le truc en diagonale et je n'ai pas tilté le changement d'interlocuteur.

Ca m'apprendra à ne pas utiliser la fonction "citer" tiens.

Et merci pour les explications Vartan, j'avoue que j'ai encore du mal à tout bien saisir (disons que ça ne va pas me sauter aux oreilles la prochaine fois que je tombe dessus...)

C'est peut-être du à ma méconnaissance de l'époque question musique, j'entame juste Monteverdi, et en musique de la renaissance, je n'ai écouté qu'un seul disque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nightfall.fr
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Ven 2 Fév 2007 - 17:10

chipstouille a écrit:


Et merci pour les explications Vartan, j'avoue que j'ai encore du mal à tout bien saisir (disons que ça ne va pas me sauter aux oreilles la prochaine fois que je tombe dessus...)


Au contraire c'est très clair si tu écoutes par exemple le Combattimento di Tancredi e Clorinda et que tu lis la préface de Monteverdi à cette pièce qui explique tout ça.

Ce style est surtout perceptible et éclatant dans le livre VIII, inexistant avant le Livre VI. Très net aussi dans Le Couronnement de Poppée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chipstouille
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 36
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Monteverdi   Ven 2 Fév 2007 - 17:44

C'est bien ce que je pensais, c'est une histoire de méconaissance, c'est tout de suite plus facile une fois qu'on a 2/3 exemples à coller sur des mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nightfall.fr
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Ven 23 Fév 2007 - 1:49

vartan a écrit:
Personnellement, je ne peux plus me passer du DVD d'Aix, vraiment Delunsch et Von Otter, c'est quelque chose!

Tu peux m'en dire plus sur la mise en scène?
Je suis tenté.
Mais je suis aussi tenté par Harnoncourt/Ponnelle qui vient de sortir.
J'en ai vu un extrait chez Ruggieri et tout le monde semblait emballé. (et vu que j'ai adoré l'Orfeo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Ven 23 Fév 2007 - 2:02

J'aime beaucoup la mes d'Aix parce qu'elle repecte l'idée de la simplicité d'un théatre Renaissance.
Elle est très sobre mais pas austère au contraire, méditerranéenne. Les décors évoquent furieusement les fresque pompéiennes (peintures nilotiques et bucoliques) ou les jardins Boboli de Florence. La direction des chanteurs introduit une touche d'érotisme entre les couples, mais suggérée. C'est très beau esthétiquement. Un seul reproche, le Sedov de Sénèque, dans le genre croque-mitaine. Mais scéniquement le couple Von Otter-Delunsch fonctionne parfaitement. De l'humour aussi, du théatre quoi. Le plein air apporte une vie particulière, nocturne, à cette histoire crépusculaire.

Tu vois je suis sous le charme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Ven 23 Fév 2007 - 2:07

Merci.

(pas pour mon compte en banque batman )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Ven 23 Fév 2007 - 2:08

Revends tes autres Ponnelle. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Ven 23 Fév 2007 - 2:12

Jamais de la vie. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Ven 23 Fév 2007 - 2:14

Irréductible ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9401
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: si dolce é'l tormento   Mar 27 Mar 2007 - 0:33

J' avais posé une question au sujet du "si dolce é'l tormento" de Villazon, je crois que Vartan avait dit qu'il faisait partie des Scherzi Musicali. Peut-on me conseiller une interprétation où je peux retrouver cet air (ou madrigal?) ?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Mar 27 Mar 2007 - 0:44

Jaky a écrit:
J' avais posé une question au sujet du "si dolce é'l tormento" de Villazon, je crois que Vartan avait dit qu'il faisait partie des Scherzi Musicali. Peut-on me conseiller une interprétation où je peux retrouver cet air (ou madrigal?) ?
Merci

Je n'en connais qu'une version (mais je n'ai pas vraiment cherché d'autre) que j'ai trouvée dans un coffret Brilliant regroupant quelques raretés et de bon niveau.

Pour 18,28€ tu as 6 CD de Monteverdi:

1-Scherzi musicali + Lamento d'Arianna + Lamento d'Ottavia par Gini(couronnement)

2- le 7° livre de madrigaux en 2 CD par Roberto Gini

3- Il combattimento + Il Ballo dell'Ingrate + Lamento delle Ninfa par Gini

4- Les madrigaux sur les poème du Tasse extraits des 4 premiers livres Par Alessandrini

5- Madrigaux erotici e spirituali par the consort of musicke avec Emma Kirkby...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9401
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Mar 27 Mar 2007 - 1:27

Cela tombe bien, j'aime beaucoup Kirkby… compress
Thanks!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Mar 27 Mar 2007 - 1:29

vartan a écrit:

5- Madrigaux erotici e spirituali par the consort of musicke avec Emma Kirkby...

Tiens j'avais justement trouvé ça en DVD à très bas prix lors des soldes d'Abeille... Pas encore regardé/écouté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Mar 27 Mar 2007 - 1:30

Jaky a écrit:
Cela tombe bien, j'aime beaucoup Kirkby… compress
Thanks!

C'est pour ça que je l'ai mise. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Mar 27 Mar 2007 - 1:31

Xavier a écrit:
vartan a écrit:

5- Madrigaux erotici e spirituali par the consort of musicke avec Emma Kirkby...

Tiens j'avais justement trouvé ça en DVD à très bas prix lors des soldes d'Abeille... Pas encore regardé/écouté.

C'est peut-être pas le meilleur, mais j'ai pas écouté depuis longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supernova
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 242
Localisation : paris
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Monteverdi   Dim 20 Mai 2007 - 11:22

Citation :
[quote=

Quant à Poppée, je n'écoute que deux versions, toutes les autres me lassent.
- Maderna à la Scala, dans un arrangement de Maderna. Cast : Bumbry, Di Stefano, Gencer, Silveri. Très spécial.
-

j'aimerais beaucoup connaître ce disque de Maderna; je croyais qu'il utilisait la version de Benvenuti; tu peux me dire comment me procurer, ou du moins entendre cet enregistrement?

je suis un monteverdimaniaque et j'ai écrit sur le Couronnement; j'ai les enregistrements de
W. Goehr; Pritchard; Harnoncourt I; Curtis 2; Garrido. je crois avoir entendu tous autres (y compris l'horreur de Karajan), sauf justement Maderna, un chef que j'adore dans la musique du 20e s.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Dim 20 Mai 2007 - 14:32

Tous les autres, c'est vraiment courageux vu l'état de la discographie ancienne !

C'est un disque d'extraits. De 67. C'était édité chez Myto.

Je te mets un extrait pour te donner une idée :
http://piloris.free.fr/speranzama.wma

Et une devinette, avec ma version favorite ICI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
supernova
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 242
Localisation : paris
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Monteverdi   Dim 20 Mai 2007 - 15:13

DavidLeMarrec a écrit:
Tous les autres, c'est vraiment courageux vu l'état de la discographie ancienne !

C'est un disque d'extraits. De 67. C'était édité chez Myto.

Je te mets un extrait pour te donner une idée :
http://piloris.free.fr/speranzama.wma

Et une devinette, avec ma version favorite ICI.

je sais que les mss du Couronnement ne donnent qu'un squelette, mais ici la réalisation est un peu fantaisiste, surtout à la fin!

je suis d'accord, aucune version n'est vraiment satisfaisante, mais toutes ont qqch. à nous apporter. J'attends beaucoup d'Alessandrini.

Si j'étais moins nul entechnologie, je joindrais quelques curiosités sonores.

je crois avoir aussi toutes les versions de l'orfeo, y compris des enregistrements de 1907 et l 'intégrale de 1939.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supernova
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 242
Localisation : paris
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Monteverdi   Dim 20 Mai 2007 - 15:47

[quote="vartan"]
Jaky a écrit:
J' avais posé une question au sujet du "si dolce é'l tormento" de Villazon, je crois que Vartan avait dit qu'il faisait partie des Scherzi Musicali. Peut-on me conseiller une interprétation où je peux retrouver cet air (ou madrigal?) ?
Merci

non, pas dans les scherzi musicali, mais plus tot, dans un recueil collectif publié en 1624 à Venise.

Une version merveilleuse: celle de Hugues Cuénod (récital d'airs de Monteverdi publié en 33 t chez BAM en France, Musicdisc aux US). Je possède cela. Si tu le trouves, tu auras bien mérité ta fessée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9401
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Dim 20 Mai 2007 - 15:57

[quote="supernova"]
vartan a écrit:
Jaky a écrit:
J' avais posé une question au sujet du "si dolce é'l tormento" de Villazon, je crois que Vartan avait dit qu'il faisait partie des Scherzi Musicali. Peut-on me conseiller une interprétation où je peux retrouver cet air (ou madrigal?) ?
Merci

non, pas dans les scherzi musicali, mais plus tot, dans un recueil collectif publié en 1624 à Venise.

Une version merveilleuse: celle de Hugues Cuénod (récital d'airs de Monteverdi publié en 33 t chez BAM en France, Musicdisc aux US). Je possède cela. Si tu le trouves, tu auras bien mérité ta fessée.
Dans le coffret indiqué par Vartan l'air fait bien parti des scherzi! Il a peut-être été inclus dans deux recueils…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supernova
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 242
Localisation : paris
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Monteverdi   Dim 20 Mai 2007 - 17:03

je crois pas! j'ai vérifié dans le livre en italien de paolo fabbri c ce qu'il y a de mieux sur monteverdi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Dim 20 Mai 2007 - 20:49

Oui, effectivement Supernova, dans le coffret il est inclu avec d'autres Scherzi... de 1632, mais je vérifie aussi dans le catalogue et il est indiqué dans une compil de 1624 avec:

Ohimè ch'io cado
La mia turca che d'amor
Si dolce è'l tormento.

Les Scherzi de 1632 sont au nombre de dix. Si certains en veulent la liste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Dim 20 Mai 2007 - 22:50

DavidLeMarrec a écrit:
Tous les autres, c'est vraiment courageux vu l'état de la discographie ancienne !

C'est un disque d'extraits. De 67. C'était édité chez Myto.

Je te mets un extrait pour te donner une idée :
http://piloris.free.fr/speranzama.wma

Et une devinette, avec ma version favorite ICI.

Ne mettez donc pas toute la gomme du mauvais goût comme cela avec les nouveaux: laissez leur donc le temps de vous découvrir et de comprendre progressivement à qui ils ont affaire...

Même moi, là, vous me faites peur, c'est dire...


Vous n'avez pas une version en allemand sous le coude, par hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Dim 20 Mai 2007 - 22:52

Mais celle en allemand, Supernova l'a. Neutral


Ne me dites pas que vous trouvez la seconde version (Harnoncourt) mal fichue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
supernova
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 242
Localisation : paris
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Monteverdi   Lun 21 Mai 2007 - 10:02

DavidLeMarrec a écrit:
Mais celle en allemand, Supernova l'a. Neutral


Ne me dites pas que vous trouvez la seconde version (Harnoncourt) mal fichue ?

Eh bien si: l'orchestration avec trompettes et flûtes, la ritournelle finale font très années 30 (arrangements néo-classiques de Respighi en moins bien); la réverb a l'air artificielle. Si c'est Harnoncourt/Ponnelle, je suis franchement déçu.

L'extrait de Maderna est intéressant mais vraiment à côté de la plaque et totalement anachronique, genre R. Strauss. l'orchestration de Benvenuti date des années 1930. Je crois que j'aurais préféré entendre la réalisation que Berio projetait juste avant sa mort. Cela dit, la voix de G. Bumbry est superbe, quoique vraiment trop riche, trop opéra 19e.

Je ne sais pas ce que tu appelles "celle en allemand": même la production Karajan, quoique très Carl-Orffienne (due à un tâcheron nommé Kraack!), est en italien: un gaspillage de voix superbes (rééd. par DGG: je ne l'ai pas (trop dégoûtant), mais en ai entendu un bon peu). Merci en tout cas, David, de m'avoir fait connaître ces deux curiosités. Mais Monteverdi, en tout cas Poppée, appartient encore à l'avenir. Son présent hésite entre la bouffissure et le squelettique. il faut dire que la tâche n'est pas facile avec un opéra de 4 heures réduit aux voix et à un orchestre de trois portées. Et en plus génial. Il faudrait un autre génie pour en faire quelque chose, et ça ne court pas les rues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Lun 21 Mai 2007 - 16:31

supernova a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Mais celle en allemand, Supernova l'a. Neutral


Ne me dites pas que vous trouvez la seconde version (Harnoncourt) mal fichue ?

Eh bien si: l'orchestration avec trompettes et flûtes, la ritournelle finale font très années 30 (arrangements néo-classiques de Respighi en moins bien);
L'intéret est de varier l'instrumentation pour servir la variation de l'expression, ça fait partie d'un tout, avec l'attitude de McNair et le tempo... Moi je trouve ça vraiment remarquablement travaillé.


Citation :
la réverb a l'air artificielle.
C'est un spectacle enregistré par la radio... Exclamation
(et puis on s'en fiche comme de l'an quarante de la réverbe, non ?)

Citation :
Si c'est Harnoncourt/Ponnelle, je suis franchement déçu.
Merci de me supposer un minimum de goût. Evil or Very Mad


Citation :
L'extrait de Maderna est intéressant mais vraiment à côté de la plaque et totalement anachronique, genre R. Strauss.
Ah non ! Ca ne ressemble vraiment pas à du Strauss ! Ce serait plutôt proche des véristes, ce n'est pas très loin de l'orchestre de Leoncavallo, avec ces flots de cordes. A l'aveugle, certains que je ne nommerai pas ont même pris la musique pour du Puccini...

Tu t'attendais à une reconstitution philologique Question

C'est bien sur du n'importe quoi, mais c'est vraiment très beau.


Citation :
Je crois que j'aurais préféré entendre la réalisation que Berio projetait juste avant sa mort.

C'aurait été assez excentrique... Un peu comme lorsque Henze réorchestre Paisiello. Confused En revanche, la réorchestration de Henze pour Ulysse est remarquable !


Citation :
Cela dit, la voix de G. Bumbry est superbe, quoique vraiment trop riche, trop opéra 19e.
Sans blague. Laughing


Citation :
Je ne sais pas ce que tu appelles "celle en allemand":
C'était juste pour taquiner Sofro, à ma connaissance, il n'existe que des versions italiennes sur le marché. Mais Line va bien nous sortir une petite merveille viennoise un de ces jours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Monteverdi   Mer 25 Juil 2007 - 9:56



J'ai fini hier soir le petit bouquin publié cez Actes Sud écrit par Rinaldo Alessandrini, c'est parfait pour un néophyte comme moi, mais ça laisse aussi un peu sur sa faim.

Alessandrini a opté pour un parti pris de non-technicité et a cherché à souligner l'aspect émotionnel de la musique, ce qui rend le livre très facile à lire mais a le défaut de la superficialité.

Après une première partie qui est un résumé de la vie de Monteverdi, pas écrit de façon passionnante, avec contexte de l'époque, les conditions d'exécution, les mouvements musicaux, il passe en revue les oeuvres encore existantes. C'est déjà plus intéressant, et donne envie d'écouter certaines oeuvres que je ne connais pas, comme le recueil " selva morale e spirituale ", le couronnement de Poppée, " Il combattimiento di Tancredi e Clorinda ".

Un chapitre sur la polémique du conservateur Artusi, qui avait écrit un petit texte critique sur Monteverdi, permet à Alessandrini de développer la conception musicale de Monteverdi et la seconde pratique.

Mais c'est la fin du livre qui devient plus intéressante. Une compilation de textes de Monteverdi sur sa musique, des lettres à ses commanditaires et protecteurs sur l'écriture de ses oeuvres. Monteverdi défend mieux Monteverdi que ne le fait Alessandrini.

Mais celui-ci se rattrape dans les dernières pages, avec des courts extraits d'oeuvres, madrigaux, musique religieuse et operas commentés, avec le texte et des remarques sur la musique (dans un style neo-vartanesque comme ici . Alessandrini devient plus vivant et donne une réelle envie de découvrir les oeuvres.

Bien, je suis fin prêt pour cet Orfeo

J'ai trouvé attendrissants les efforts désespérés de Monteverdi pour trouver dans les textes de Platon des indications musicales précises, et sa façon d'établir en vérités immuables les quelques remarques éparses qu'il a trouvé, comme les flûtes doivent décrire la campagne, les cithares la ville...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Mer 25 Juil 2007 - 13:51

J'aime bien ce petit ouvrage, celui d'un "amateur" au bon sens du terme. Alessandrini confie son rapport affectif à cette musique, c'est intéressant. Oui, Monteverdi explique bien ici et là sa technique et elle est sans doute moins imprécise à reconstituer aujourd'hui que des oeuvres vocales plus récentes.

L'Orfeo, oui ! Tu ne risques pas grand chose, si tu deviens accro, à la différence de Wagner, on ne se noie pas dans les oeuvres de Monteverdi malheureusement. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Monteverdi   Ven 28 Déc 2007 - 19:50

Je suis en train d'écouter Le Retour d'Ulysse et décidément, Monteverdi me parle comme jamais... Je suis désolé, vous savez la profondeur insane de mon inculture musicale, c'est dur pour moi de dire autre chose que : « j'aime » ou « j'aime pas » mais bon ça vaut sans doute mieux que de ne rien dire, surtout vu le nombre de messages que je consacre réellement à la musique classique sur ce forum... En attendant, il y a quelque chose de terriblement dense chez Monterverdi, une densité étrange je veux dire, simple, éthérée, le genre d'oeuvres qui donnent à la fois l'impression d'être extrèmement accessible mais aussi terriblement complexe si l'on choisit de s'y immerger vraiment. Enfin, c'est encore très confus bien sûr, mais c'est comme ça que je le ressens sur le coup.

Et puis surtout c'est beau, voilà tout ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6641
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Monteverdi   Ven 28 Déc 2007 - 20:20

Morloch a écrit:


J'ai fini hier soir le petit bouquin publié cez Actes Sud écrit par Rinaldo Alessandrini, c'est parfait pour un néophyte comme moi, mais ça laisse aussi un peu sur sa faim....

C'est ce que j'ai ressenti également à la lecture de ce livre, que j'ai par ailleurs bien aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Sam 29 Déc 2007 - 1:13

Picrotal a écrit:


Et puis surtout c'est beau, voilà tout ! I love you

Ah Picrotal ! Dans mes bras ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Sam 29 Déc 2007 - 1:18

Rubato a écrit:
Morloch a écrit:


J'ai fini hier soir le petit bouquin publié cez Actes Sud écrit par Rinaldo Alessandrini, c'est parfait pour un néophyte comme moi, mais ça laisse aussi un peu sur sa faim....

C'est ce que j'ai ressenti également à la lecture de ce livre, que j'ai par ailleurs bien aimé.

Pour les amoreux de Claudio il faut lire ça. Complet. La bio très fouillée avec beaucoup de documents (lettres). Analyse très complète de chaque oeuvre, des extraits de partition, les rapports avec le milieu musical (Florence) et politique de l'époque. Un catalogue très complet. Des critiques vraiment pertinentes. et 30 € pour ses presque 700 pages.
Se lit comme un roman tout en restant sérieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Literata
Néophyte


Nombre de messages : 2
Age : 47
Localisation : Sud de la France
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Orfeo   Mar 25 Mar 2008 - 6:23

Bonjour!

Je me permets de vous suggérer le CD contenant L'Orfeo, avec John Eliot Gardiner et The Monteverdi Choir, The English Baroque Soloists et His Majesties Sagbutts & Cornetts.
C'est une version superbe, tu vas te régaler!
Literata
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Mar 25 Mar 2008 - 13:49

On en a parlé dans le sujet sur Orfeo, en discographie. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Monteverdi   Mar 10 Juin 2008 - 0:51

Je suis en train de réécouter ce disque:



et je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager mon immense bonheur Laughing

... d'autant que sauf erreur de ma part cette œuvre de Monteverdi n'a pas été mentionnée auparavant.

Publié en 1641, la SELVA MORALE ET SPIRITUALE (Forêt morale et spirituelle) est un recueil qui regroupe 41 pièces sacrées composées par Monteverdi dans le cadre de ses trois décennies d'activité de maître de chapelle de la basilique Saint-Marc à Venise (à partir de 1613). Messe, motets, psaumes, hymnes, quasiment tous les genres de musique religieuse sont représentés, dans une grande, que dis-je? une immense variété de styles, de registres, et d'effectifs.

L'enregistrement dont je dispose, avec l'Ensemble Vocal et Intrumental de Lausanne sous la direction de Michel Corboz (1967), ne comporte malheureusement que des extraits.

Voici la programmation du disque, histoire de vous faire une idée:
1. GLORIA (a 7 voci concertate con stumenti)
2. SALVE REGINA (a 2 voci e basso continuo - due soprani)
3. DIXIT DOMINUS PRIMO (a 8 voci, coro, soli e orchestra)
4. JUBILET (soprano)
5. BEATUS VIR PRIMO (coro e orchestra)
6. PIANTO DELLA MADONNA SOPRA IL LAMENTO DELL'ARIANNA (voce sola)
7. MAGNIFICAT PRIMO (a 8 voci, coro, soli e orchestra)
8. DIXIT DOMINUS SECONDO (a 8 voci, coro, soli et orchestra)

J'ai du mal avec le long Gloria qui ouvre l'enregistrement (qui paraît pourtant être l'une des pièces les plus connues du recueil), mais en dehors de cela, il me procure vraiment des joies... célestes Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Mar 10 Juin 2008 - 1:41

On loue cette version également plus complète certainement.



La variété et l'inventivité que tu signales s'appuie essentiellement sur les recherches de Monteverdi autour du madrigal, ces pièces religieuses en sont la version spirituelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Mer 24 Sep 2008 - 11:58

Je n'aime pas critiquer, mais là... La page Monteverdi de Wikipedia, pleine de bonnes intentions sans doute, mince comme une bio de Pergolese, truffée d'erreurs, de contre-sens et d'oublis gros comme nez au milieu de la figure, rien ou presque sur Orfeo, le VIII° livre considéré comme la perfection du genre...

Povero Claudio !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 30
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Monteverdi   Mer 24 Sep 2008 - 13:21

Comme beaucoup de compositeurs...je pense notamment à Schütz, Lully, Schubert...
Le pire, c'est quand j'ai cherché sur Marschner (que j'irais voir à Rennes en novembre), 3 lignes??
C'est injuste très clairement, Vivaldi à côté a le droit à un Roman (tout comme Mozart, Beethoven, Rameau, Bach, Debussy, Wagner...).

Le problème de wikipédia, c'est que si un de nous se met à faire un long topo sur un compositeur, les risques qu'un abruti car il n'est pas d'accord efface tout d'un clic... ça me foutrais la rage!!

Povero Claudio mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Mer 24 Sep 2008 - 13:41

Là on atteint des sommets ! pété de rire

Citation :
J'ai remis à jour la page pour corriger une erreur manifeste (composition de l'Orfeo en 1609 au lieu de 1909)

Ceci étant dit, la chronologie indique l'Orfeo en 1607 et j'ai trouvé 1608 sur d'autres sites... Je me suis référé à la page wikipedia anglaise pour le choix de 1609.

Quoiqu'on en pense, il semblerait, si les archives malmenées de la cour de Mantoue, brûlées dans les années 1620 par les troupes de l'Empereur et les nombreux témoignages écrits des contemporains, que L'Orfeo fut donné le 22 février 1607 à l'Academia degl'Invaghiti. bedo

C'est l'édition qui date de 1609...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 30
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Monteverdi   Mer 24 Sep 2008 - 22:43

1607 effectivement, sinon l'Arianne aurait été composée avant Orfeo et ensuite, notre cher Claudio est préoccupé de partir de Mantoue et de trouver quelqu'un pour accueillir son fils au Vatican.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Monteverdi   Mer 24 Sep 2008 - 22:49

Pas tout à fait pour son fils qui rentre dans les ordres vers 1621 mais pour rentrer dans la maîtrise de la basilique Saint-Marc (Francesco je crois), l'autre fera des études de médecine (Massimiliano) à Bologne.
Et l'Arianna est écrite juste après L'orfeo. Mr. Green
Sinon, Monteverdi n'a en effet pas séduit le pape en lui écrivant Les Vêpres de la Vierge (difficile ce pape Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 30
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Monteverdi   Mer 24 Sep 2008 - 23:18

vartan a écrit:
Pas tout à fait pour son fils qui rentre dans les ordres vers 1621 mais pour rentrer dans la maîtrise de la basilique Saint-Marc (Francesco je crois), l'autre fera des études de médecine (Massimiliano) à Bologne.
Et l'Arianna est écrite juste après L'orfeo. Mr. Green
Sinon, Monteverdi n'a en effet pas séduit le pape en lui écrivant Les Vêpres de la Vierge (difficile ce pape Rolling Eyes )

En habitué de Palestrina, le choc a du être rude en même temps...je le comprends le saint père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Monteverdi   Ven 26 Déc 2008 - 23:36

Il n'y a pas encore de développements sur le Lamento d'Arianna, Lasciatemi morire, seul passage rescapé d'un opéra entier sur Ariane de 1608.

Ariane est abandonnée sur l'île de Naxos par Thésée, alors que c'est elle qui l'a aidé a ne pas se perdre dans le labyrinthe du Minotaure.

Tout est axé vers l'expression, la musique suit la voix, de façon à première vue très austère. Mais le texte évolue et la musique s'anime avec la fureur d'Ariane, à chaque fois dans les 4 parties de ce Lamento. Vraiment d'une beauté à tomber par terre cette déclamation qui exprime à la fois amour, rage, dépit et désespoir.

J'écoute en boucle depuis plusieurs jours ce passage par Anna Caterina Antonacci dans son récital " Era la notte..."



Magnifique version, tournée vers le théâtre. Un sens du récit, des inflexions dramatiques, c'est hypnotique. Et sans la moindre lourdeur ni chichi, une vraie tragédienne. La voix est dramatique, mais utilisée d'une façon qui évoque aussi certains chants traditionnels méditerranéens, austère et presque rauque. Un must absolu à mon sens (je sens que je vais être déçu par tout ce que je vais entendre maintenant, même avec de meilleurs ensembles pour la musique elle même)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Monteverdi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Monteverdi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Monteverdi - Vêpres de la Vierge
» Claudio Monteverdi : Madrigaux
» Monteverdi - Orfeo
» Claudio Monteverdi (1567-1643)
» Monteverdi - Il Ritorno d'Ulisse in patria

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: