Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5580
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Dim 4 Déc 2016 - 20:50

math a écrit:
Gotlib Shocked Shocked Shocked


Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4080
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Lun 5 Déc 2016 - 9:33

Parsifal a écrit:
math a écrit:
Gotlib Shocked Shocked Shocked


Sad

Très triste nouvelle : c'était un dessinateur et un humoriste de génie : j'ai adoré tout ce qu'il a fait pour "Pilote".

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 49
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Lun 5 Déc 2016 - 10:56

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15978
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Jeu 8 Déc 2016 - 16:14

Greg Lake, le chanteur de King Crimson (première mouture) et d'Emerson, Lake and Palmer est mort d'un cancer à l'âge de 69 ans.

Dire que Keith Emerson est mort en mars dernier...

Quelle hécatombe! Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2888
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Jeu 8 Déc 2016 - 16:18

arnaud bellemontagne a écrit:
Greg Lake, le chanteur de King Crimson (première mouture) et d'Emerson, Lake and Palmer est mort d'un cancer à l'âge de 69 ans.

Dire que Keith Emerson est mort en mars dernier...

Quelle hécatombe! Neutral

En effet, l'année s'achève comme elle a commencé.
Merci pour la nouvelle même si elle est triste, c'est toi me l'apprends.
On lui doit la chanson Lucky Man qu'il a composé à douze ans.
Mais que serait cette chanson sans le solo de Keith.


Dernière édition par Ravélavélo le Ven 9 Déc 2016 - 3:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Jeu 8 Déc 2016 - 16:47

King Crimson est le seul groupe rock dont j'aimais la musique (à part les Beatles, bien entendu).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15978
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Jeu 8 Déc 2016 - 17:01

Dis donc, t'aimes pas les plus mauvais. Smile

Et quelle voix ce Greg Lake! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1422
Age : 31
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Ven 9 Déc 2016 - 1:01

C'est lui qui chantait "Confusion will be my epitaph" et "I talk to the wind" ? Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15978
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Sam 10 Déc 2016 - 18:28

Oui, c'est bien lui qui chantait ça sur le In the Court of the Crimson King considéré comme le premier album de rock progressif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6509
Age : 19
Localisation : Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Ven 16 Déc 2016 - 22:20

Karel Husa.  Sad
Et dire que je n'ai écouté qu'un CD de ses œuvres..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21918
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mar 20 Déc 2016 - 21:35

Neutral Deux monstres sacrés de l'art populaire viennent de nous quitter.

Michèle Morgan, et Léo Marjane, qu'on voit présentée dans les médias comme la doyenne des chanteuses françaises, disparue à 104 ans.

Seule ce soir restera peut-être sa contribution la plus célèbre. Une voix que j'avais découverte avec La Chapelle au clair de lune, et cette romance me trotte encore souvent dans la tête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2194
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mar 20 Déc 2016 - 21:39

J'avais précisé en son temps que je n'utiliserai pas cette rubrique qui, selon moi, fait doublon avec le fil déception.

http://classik.forumactif.com/t8112p400-votre-deception-du-jour-2#1075468
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mar 20 Déc 2016 - 22:25

Dans Les grandes manœuvres (René Clair) et Les Orgueuilleux (Yves Allégret) elle est inoubliable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5580
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mar 20 Déc 2016 - 22:28

Oui tout a fait deux trés beau rôle, pour cette belle et grande actrice.
Peut être ses meilleurs (pour Les Grandes Manœuvres en tout cas je ne suis pas loin de le penser)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21918
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mar 20 Déc 2016 - 22:30

Surprised Êtes vous d'accord avec sa légende qui en fait les plus beaux yeux du cinéma français ?

Quand on voit la photo postée par André, on a diablement envie d'acquiescer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5580
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mar 20 Déc 2016 - 22:32

j'sais pas j'suis pas ophtalmo Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21918
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mar 20 Déc 2016 - 22:33



Mr.Red Bravo pour le romantisme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Dim 25 Déc 2016 - 14:05

Le violoncelliste Heinrich Schiff est décédé le 23 décembre à l'âge de 65 ans. Crying or Very sad

http://next.liberation.fr/culture-next/2016/12/23/heinrich-schiff-un-maitre-du-violoncelle-passe_1537177
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15978
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Lun 26 Déc 2016 - 12:33

George Michael.

La série noire continue... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2871
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Lun 26 Déc 2016 - 14:20

Eh bien, une étrange année pour la musique Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80116
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Lun 26 Déc 2016 - 15:09

George Michael était donc un grand musicien? Genre, vraiment??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15978
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Lun 26 Déc 2016 - 16:18

Qui a dit ça ?

C'est la succession de disparitions dans le monde de la pop qui est troublante (Bowie, Prince, Cohen, Michael...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2871
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Lun 26 Déc 2016 - 17:11

Et un grand danseur !

https://youtu.be/pIgZ7gMze7A?t=12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80116
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Lun 26 Déc 2016 - 17:25

arnaud bellemontagne a écrit:
Qui a dit ça ?  

Un peu tout le monde, partout.
Rien que le fait qu'on en parle ici me surprend en fait.

Déjà, Michael Jackson et David Bowie, des génies qui ont révolutionné la musique, mais alors George Michael...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6509
Age : 19
Localisation : Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Lun 26 Déc 2016 - 17:32

Ils ont autant révolutionné la musique qu'Escaich, quoi'. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2871
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Lun 26 Déc 2016 - 17:32

C'était un chanteur charismatique, avec une très belle voix. Il y a eu quelques très bonnes chansons, un album que personnellement j'apprécie ("Older") beaucoup, un gars très connu dans le milieu.

Voilà , il y a sûrement plus à en dire. C'est sûr que ce n'est pas la révolution pop des quarante dernières décennies, mais ça reste un artiste intéressant et connu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80116
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Lun 26 Déc 2016 - 17:37

Emeryck a écrit:
Ils ont autant révolutionné la musique qu'Escaich, quoi'. Mr. Green

Oui, à peu près, sauf que personne ne soutient qu'Escaich a révolutionné la musique, alors que pour Bowie et Jackson, ça semble admis pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3206
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Lun 26 Déc 2016 - 17:41

arnaud bellemontagne a écrit:
(Bowie, Prince, Cohen, Michael...)
Un peu comme Xavier. Et puis même si je ne connais pas forcément très bien les uns et les autres, il me semble que Bowie, Prince et Cohen étaient tout de même d'une tout autre trempe.

arnaud bellemontagne a écrit:
C'est la succession de disparitions dans le monde de la pop qui est troublante
Jacques Pradel, sors de ce corps!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 15695
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Lun 26 Déc 2016 - 17:46

il n’y a pas que le classique dans la vie, ni que ses critères (et le mépris qui va avec).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 11993
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Lun 26 Déc 2016 - 17:58

J'approuve !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3206
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Lun 26 Déc 2016 - 18:16

lucien a écrit:
il n’y a pas que le classique dans la vie, ni que ses critères (et le mépris qui va avec).
Où as-tu vu du mépris dans mes propos?

Quand je disais «un peu comme Xavier», je voulais surtout dire que le caractère musicalement novateur de Michael Jackson (a fortiori de George Michael) ne m'est jamais paru d'une telle évidence. Pour Leonard Cohen, Prince ou Bowie, c'est sans doute un peu plus discutable (comme, disons, pour Björk, Radiohead ou Aphex Twin). Mais enfin, ces gars-là ne sont pas non plus Bob Dylan, Jimi Hendrix, John Coltrane ou Charley Patton, quoi: ils restent globalement dans le langage et les formats de la pop.

Au demeurant, je peux aussi apprécier de la musique hors du classique et hors de ses critères. Mais pour moi, jazz et blues mis à part, ce n'est pas tellement du côté de la pop innovante que ça se joue - d'ailleurs, hors classique, j'ai plutôt tendance à préférer les gens qui restent «dans les codes» à ceux qui les subvertissent (en gros: Notorious B.I.G. plutôt que Dälek, Joan Baez plutôt que Leonard Cohen).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 15695
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Lun 26 Déc 2016 - 18:21

je réagissais plutôt aux messages de Xavier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15978
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Lun 26 Déc 2016 - 20:38

Xavier a écrit:
Emeryck a écrit:
Ils ont autant révolutionné la musique qu'Escaich, quoi'. Mr. Green

Oui, à peu près, sauf que personne ne soutient qu'Escaich a révolutionné la musique, alors que pour Bowie et Jackson, ça semble admis pour tout le monde.

C'est surtout que personne (ou presque) ne connait Escaich et que lorsque "les gens" parlent de Bowie et de Jackson comme des révolutionnaires de la musique, ils pensent à la musique pop ( je partage d'ailleurs les réserves de Benedictus quant à la stature des pré-cités). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80116
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Lun 26 Déc 2016 - 21:08

Oui je sais bien, et surtout le grand public pense que la musique "classique" ou savante est morte et que plus personne n'écrit ce genre de musique depuis Debussy ou Stravinsky (remarque d'une élève adulte de conservatoire), voire Wagner, l'ami d'Hitler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15978
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Lun 26 Déc 2016 - 21:21

Sad but true.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28549
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Lun 26 Déc 2016 - 23:08

Xavier a écrit:
Oui je sais bien, et surtout le grand public pense que la musique "classique" ou savante est morte et que plus personne n'écrit ce genre de musique depuis Debussy ou Stravinsky (remarque d'une élève adulte de conservatoire), voire Wagner, l'ami d'Hitler...

Et ?

C'est la musique savante qui s'est elle-même condamnée. Quand tu vois que Dutilleux, c'est considéré comme facile, conservateur ... (je prends cet exemple ... mais on pourrait en prendre d'autres), et pourtant à une galaxie du grand public, alors que dire de Amy ou Boulez (entre autres évidemment ... met les noms que tu veux à la place, ça ne change rien au raisonnement) ? Je ne pense pouvoir être accusé de démagogie dans mes propos jusqu'à présent ... mais comment ne pas se poser la question ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3206
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mar 27 Déc 2016 - 0:22

Cololi a écrit:
Et ?

C'est la musique savante qui s'est elle-même condamnée. Quand tu vois que Dutilleux, c'est considéré comme facile, conservateur ... (je prends cet exemple ... mais on pourrait en prendre d'autres), et pourtant à une galaxie du grand public, alors que dire de Amy ou Boulez (entre autres évidemment ... met les noms que tu veux à la place, ça ne change rien au raisonnement) ? Je ne pense pouvoir être accusé de démagogie dans mes propos jusqu'à présent ... mais comment ne pas se poser la question ?

Il me semble que tu te focalises un peu exclusivement sur un seul aspect de la question, celui de la création, qui n'est pas forcément le plus essentiel.

Pourquoi le public de Mozart et de Beethoven est-il si âgé? Pourquoi les nouveaux répertoires conquis depuis trente ou quarante ans (le «baroque» au sens le plus large, la musique plus ou moins entartete, le postromantisme...) n'ont-il finalement que donné naissance à de nouvelles «niches»? Pourquoi, depuis les années 60-70, les «jeunes» ont-il massivement préféré Jim Morrison ou Jimi Hendrix, 2Pac ou Kurt Cobain à Haendel ou Prokofiev? Ce n'est pas la faute à Boulez ou à Amy, je pense... (Et je doute que si Landowski avait gardé la haute main sur les commandes publiques, la situation aurait été bien différente.)

Il y aurait mille autre facteurs à étudier - la structure commerciale des majors du disque, l'évolution des modes de diffusion médiatique, les contenus de programmes et les modes de fonctionnement des institutions qui prennent en charge l'enseignement musical, la sociologie des salles de concert, l'évolution même des langages et des formes des musiques dites populaires...

À mon sens, dans le «tirage de balle dans le pied» que tu évoques, le rôle de «Boulez» (Boulez en tant que paradigme institutionnel et esthétique, bien sûr) me semble au total plutôt jouer à la marge - quand bien même ce serait de la manière exclusivement négative que tu dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80116
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mar 27 Déc 2016 - 3:09

Cololi a écrit:
Xavier a écrit:
Oui je sais bien, et surtout le grand public pense que la musique "classique" ou savante est morte et que plus personne n'écrit ce genre de musique depuis Debussy ou Stravinsky (remarque d'une élève adulte de conservatoire), voire Wagner, l'ami d'Hitler...

Et ?

C'est la musique savante qui s'est elle-même condamnée. Quand tu vois que Dutilleux, c'est considéré comme facile, conservateur ... (je prends cet exemple ... mais on pourrait en prendre d'autres), et pourtant à une galaxie du grand public, alors que dire de Amy ou Boulez (entre autres évidemment ... met les noms que tu veux à la place, ça ne change rien au raisonnement) ? Je ne pense pouvoir être accusé de démagogie dans mes propos jusqu'à présent ... mais comment ne pas se poser la question ?

Se poser la question, ça ne veut pas dire que la réponse est évidente...

Et la question ne se pose pas qu'en musique, les gens qui ne veulent pas "se prendre la tête" et préfèrent regarder et/ou écouter la première daube qui passe à la télé, c'est une réalité et c'est valable aussi pour le cinéma et pour les autres arts.
Combien de gens lisent? Vont au musée? Vont au théâtre? Une petite partie de la population seulement.
De la même façon que la musique contemporaine est ignorée du grand public, Ozu est également 100 fois moins regardé que les blockbusters américains que tu conchies, est-ce qu'il faut pour autant blâmer Ozu?
Est-ce qu'il faut arrêter d'explorer et de créer quand le public ne suit plus?
Est-ce que Beethoven aurait dû édulcorer ses derniers quatuors pour les rendre plus simples pour le public?
Est-ce que Stravinsky aurait dû rendre son Sacre moins dissonant pour plaire à un public plus nombreux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15978
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mar 27 Déc 2016 - 10:58

Mort d'Alphonse Mouzon, batteur emblématique du jazz-rock des 70's et membre légendaire de Weather Report (première période) et de l'Eleventh House de Larry Coryell. Il a également joué avec McCoy Tyner.

Bon voyage Al. Sad

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28549
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mar 27 Déc 2016 - 11:11

Benedictus a écrit:
Cololi a écrit:
Et ?

C'est la musique savante qui s'est elle-même condamnée. Quand tu vois que Dutilleux, c'est considéré comme facile, conservateur ... (je prends cet exemple ... mais on pourrait en prendre d'autres), et pourtant à une galaxie du grand public, alors que dire de Amy ou Boulez (entre autres évidemment ... met les noms que tu veux à la place, ça ne change rien au raisonnement) ? Je ne pense pouvoir être accusé de démagogie dans mes propos jusqu'à présent ... mais comment ne pas se poser la question ?

Il me semble que tu te focalises un peu exclusivement sur un seul aspect de la question, celui de la création, qui n'est pas forcément le plus essentiel.

Pourquoi le public de Mozart et de Beethoven est-il si âgé? Pourquoi les nouveaux répertoires conquis depuis trente ou quarante ans (le «baroque» au sens le plus large, la musique plus ou moins entartete, le postromantisme...) n'ont-il finalement que donné naissance à de nouvelles «niches»? Pourquoi, depuis les années 60-70, les «jeunes» ont-il massivement préféré Jim Morrison ou Jimi Hendrix, 2Pac ou Kurt Cobain à Haendel ou Prokofiev? Ce n'est pas la faute à Boulez ou à Amy, je pense... (Et je doute que si Landowski avait gardé la haute main sur les commandes publiques, la situation aurait été bien différente.)

Il y aurait mille autre facteurs à étudier - la structure commerciale des majors du disque, l'évolution des modes de diffusion médiatique, les contenus de programmes et les modes de fonctionnement des institutions qui prennent en charge l'enseignement musical, la sociologie des salles de concert, l'évolution même des langages et des formes des musiques dites populaires...

À mon sens, dans le «tirage de balle dans le pied» que tu évoques, le rôle de «Boulez» (Boulez en tant que paradigme institutionnel et esthétique, bien sûr) me semble au total plutôt jouer à la marge - quand bien même ce serait de la manière exclusivement négative que tu dis.

Xavier a écrit:
Cololi a écrit:
Xavier a écrit:
Oui je sais bien, et surtout le grand public pense que la musique "classique" ou savante est morte et que plus personne n'écrit ce genre de musique depuis Debussy ou Stravinsky (remarque d'une élève adulte de conservatoire), voire Wagner, l'ami d'Hitler...

Et ?

C'est la musique savante qui s'est elle-même condamnée. Quand tu vois que Dutilleux, c'est considéré comme facile, conservateur ... (je prends cet exemple ... mais on pourrait en prendre d'autres), et pourtant à une galaxie du grand public, alors que dire de Amy ou Boulez (entre autres évidemment ... met les noms que tu veux à la place, ça ne change rien au raisonnement) ? Je ne pense pouvoir être accusé de démagogie dans mes propos jusqu'à présent ... mais comment ne pas se poser la question ?

Se poser la question, ça ne veut pas dire que la réponse est évidente...

Et la question ne se pose pas qu'en musique, les gens qui ne veulent pas "se prendre la tête" et préfèrent regarder et/ou écouter la première daube qui passe à la télé, c'est une réalité et c'est valable aussi pour le cinéma et pour les autres arts.
Combien de gens lisent? Vont au musée? Vont au théâtre? Une petite partie de la population seulement.
De la même façon que la musique contemporaine est ignorée du grand public, Ozu est également 100 fois moins regardé que les blockbusters américains que tu conchies, est-ce qu'il faut pour autant blâmer Ozu?
Est-ce qu'il faut arrêter d'explorer et de créer quand le public ne suit plus?
Est-ce que Beethoven aurait dû édulcorer ses derniers quatuors pour les rendre plus simples pour le public?
Est-ce que Stravinsky aurait dû rendre son Sacre moins dissonant pour plaire à un public plus nombreux?

Justement ... le problème c'est bien la création. Je n'ai jamais pu évacuer l'argument (je veux dire que je n'y trouve rien à répondre pour le contredire) que disait que la création est du côté de la musique dite "populaire".
Après, les autres arguments : le côté commercial pour Alifie, et l'idée que peu de monde fait d'effort pour accéder aux oeuvres pour Xavier, ce sont des arguments que j'ai quand même déjà développé moi-même ici, donc difficile de vous contredire Smile
Mais ce que je voulais dire c'est que ces arguments n'ont jamais évacué ce dont je parlais dans ma 1° phrase.

Je ne pense pas que la littérature et le cinéma aient le même problème.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5580
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mar 27 Déc 2016 - 19:19



/watch?v=fdlc_Fok4dM

Crying or Very sad


Dernière édition par Parsifal le Mar 27 Déc 2016 - 19:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80116
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mar 27 Déc 2016 - 19:22

Cololi a écrit:


Justement ... le problème c'est bien la création. Je n'ai jamais pu évacuer l'argument (je veux dire que je n'y trouve rien à répondre pour le contredire) que disait que la création est du côté de la musique dite "populaire".

Je ne vois pas ce que ça veut dire..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28549
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mar 27 Déc 2016 - 19:34

Xavier a écrit:
Cololi a écrit:


Justement ... le problème c'est bien la création. Je n'ai jamais pu évacuer l'argument (je veux dire que je n'y trouve rien à répondre pour le contredire) que disait que la création est du côté de la musique dite "populaire".

Je ne vois pas ce que ça veut dire..

Que la musique "savante" n'est plus qu'une ombre ... que la création est donc du côté de la musique "populaire".

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80116
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mar 27 Déc 2016 - 19:59

Et pourquoi la "création" (je ne vois pas trop non plus ce que tu veux dire par là) ne serait que d'un côté?

Pourquoi donc écoutes-tu et regardes-tu autant de musique/de films pas du tout populaires?

Penses-tu donc vraiment que ce sont ceux qui font plus d'audience qui ont forcément raison et qui sont forcément les plus inventifs?

Tout cela me semble pour le moins paradoxal par rapport à tes goûts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28549
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mar 27 Déc 2016 - 20:37

Xavier a écrit:
Et pourquoi la "création" (je ne vois pas trop non plus ce que tu veux dire par là) ne serait que d'un côté?

Pourquoi donc écoutes-tu et regardes-tu autant de musique/de films pas du tout populaires?

Penses-tu donc vraiment que ce sont ceux qui font plus d'audience qui ont forcément raison et qui sont forcément les plus inventifs?

Tout cela me semble pour le moins paradoxal par rapport à tes goûts...

Comme écrivait Rousseau dans l'Emile : "j’aime mieux être homme à paradoxes qu’homme à préjugés".

Je t'ai déjà répondu en fait Wink Je ne prétends pas résoudre ces paradoxes : ton argument et celui de Benedictus, je les ai défendus un certains nombre de fois ici. Je ne les renie pas. Simplement l'argument disant que la création musicale, c'est à dire ce qui est vivant, est du côté populaire, et que la musique savant n'est plus qu'une ombre, m'a toujours paru un argument parfaitement recevable.

Et non le cinéma et la littérature ne sont pas dans cette situation. Les excentricités, les délires d'un Godard (pour ne citer que lui) restent très minoritaires. Qui aujourd'hui reprend le jusqu'au boutisme de certains auteurs du Nouveau roman ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80116
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mer 28 Déc 2016 - 2:27

Cololi a écrit:

Je t'ai déjà répondu en fait Wink  Je ne prétends pas résoudre ces paradoxes : ton argument et celui de Benedictus, je les ai défendus un certains nombre de fois ici. Je ne les renie pas. Simplement l'argument disant que la création musicale, c'est à dire ce qui est vivant, est du côté populaire, et que la musique savant n'est plus qu'une ombre, m'a toujours paru un argument parfaitement recevable.

Dans ce cas-là beaucoup beaucoup de compositeurs majeurs n'étaient "qu'une ombre"... non, ça n'a pas de sens.
Confondre création et succès commercial... je ne vois pas pourquoi.

Cololi a écrit:
Et non le cinéma et la littérature ne sont pas dans cette situation. Les excentricités, les délires d'un Godard (pour ne citer que lui) restent très minoritaires. Qui aujourd'hui reprend le jusqu'au boutisme de certains auteurs du Nouveau roman ?

On n'en a pas connaissance, tout simplement, et sans aller jusqu'au "délire", il y a beaucoup de cinéastes indépendants voire marginaux qui ne font pas du populaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3206
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mer 28 Déc 2016 - 10:39

Cololi a écrit:
Simplement l'argument disant que la création musicale, c'est à dire ce qui est vivant, est du côté populaire, et que la musique savant n'est plus qu'une ombre, m'a toujours paru un argument parfaitement recevable.
En gros, est vivant ce dont entend causer un peu partout?

Si on va par là, pourquoi limiter le diagnostic à ici et maintenant? Tout ce que tu dis devait déjà marcher dans les années 30. Mistinguett, Charles Trénet, Django Reinhardt, Fréhel, Jean Sablon, Sidney Bechet, Ray Ventura, c’était ça, la vraie création vivante. Et pas ces compositeurs qui se sont coupés du public, par leur dogmatisme post-sérieldebussyste, sclérosés dans leurs chapelles (l’IRCAM, le Triton, la SMI...) et leurs œuvres d’une complexité inintelligible - les Boulez Schmitt, les Amy Koechlin...

Je suis sûr qu’on pourrait faire remonter ce discours jusqu’au XIIᵉ siècle (le langage trop savant de Pérotin, qui le coupe de la masse des fidèles mais lui vaut la protection des chanoines de Notre-Dame, alors que la vraie création vivante, c’est les chansons de jongleurs...)

Cololi a écrit:
Et non le cinéma et la littérature ne sont pas dans cette situation. Les excentricités, les délires d'un Godard (pour ne citer que lui) restent très minoritaires. Qui aujourd'hui reprend le jusqu'au boutisme de certains auteurs du Nouveau roman ?
Si. C'est juste que tu ne vas pas voir ce cinéma-là (http://www.cinematheque.fr/cycle/cinema-d-avant-garde-13.html, par exemple) et que tu ne lis pas forcément la partie la plus expérimentale du catalogue des Éditions de Minuit ou P.O.L.

Ce qui t'induit en erreur, c'est que tu te réfères à un paradigme (disons: les années 60-70) où une certaine avant-garde a eu une vraie lisibilité sociale: Godard, Robbe-Grillet, Boulez (et pas Dutilleux...) ont alors été des stars, de même que Barthes, Lacan et Foucault. Or, c'est précisément ce moment-là qui a été une exception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28549
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mer 28 Déc 2016 - 11:02

Godard, Robbe-Grillet, Boulez des stars. C'est vrai aujourd'hui ... à l'époque je ne sais pas.
Quant à Barthes, Lacan et Foucault, ce n'est, pour moi, pas le sujet, car ce sont des intellectuels ... et non des artistes. Le propre de l'art, c'est d'être accessible à tous, à l'inverse des travaux scientifiques. Bien sûr chacun a son degré de lecture de l'oeuvre d'art ... toute la différence est là.

Je te concède volontiers ... que mon ignorance crasse peut me construire de semblables illusions. Mais pourquoi y aurait-il eu une exception, dans les années 60/70 ?

Je suis d'accord pour dire que cela pose le problème des époques passées. Mais ... juste une remarque à ce sujet là : nous avons conservé du Moyen Âge à la fois des oeuvres "ambitieuses" (le mot n'est peut-être pas heureux ... mais c'est celui qui me vient) ... et aussi des chansons (et parfois chez un même compositeur : Machaut ... nous a légué les deux).

Bref où est la frontière entre les deux genres ? Je crois que c'est une illusion surtout.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Cricri
Néophyte


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 21/12/2016

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mer 28 Déc 2016 - 18:16

Cololi a écrit:
Le propre de l'art, c'est d'être accessible à tous, à l'inverse des travaux scientifiques.

Je ne suis pas sûr que Pelleas ait été accessible à tous en 1902. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28549
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   Mer 28 Déc 2016 - 18:30

Cricri a écrit:
Cololi a écrit:
Le propre de l'art, c'est d'être accessible à tous, à l'inverse des travaux scientifiques.

Je ne suis pas sûr que Pelleas ait été accessible à tous en 1902. scratch

Je parle d'abordable par essence Smile Dans l'incarnation, c'est un peu différent.
Je veux dire que par principe, il n'y a pas de bagage nécessaire pour l'art, à l'inverse de la science.
Mais en science ... celui qui a la bagage a compris l'essence de l'écrit scientifique ... à l'inverse en art ... chacun arrive avec son vécu, son savoir, sa sensibilité ... et chacun fait le niveau de lecture qu'il peut.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rubrique nécrologique : ils nous ont quittés...
» Farrah Fawcett nous as quitté
» Requiescant In Pace
» [ADIEU] Guillaume Depardieu nous a quitté.
» Mano Solo nous a quitté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: