Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2620
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Jeu 11 Fév 2016 - 10:20

Le premier concert est demain soir. Je rappelle la distribution :

Erika Grimaldi, soprano

Marie Nicole Lemieux, mezzo soprano

Saimir Pirgu, ténor

Michele Pertusi, basse

Orchestre et choeur de Paris

Gianandrea Noseda, direction musicale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Jeu 11 Fév 2016 - 10:25

luisa miller a écrit:
Le premier concert est demain soir. Je rappelle la distribution :

Erika Grimaldi, soprano

Marie Nicole Lemieux, mezzo soprano

Saimir Pirgu, ténor

Michele Pertusi, basse

Orchestre et choeur de Paris

Gianandrea Noseda, direction musicale

S'agissant de Pertusi, je suis curieux d'avoir ton avis ; ça peut constituer un sérieux test en vue du Filippo II à venir, par exemple.
(Ça sera capté/diffusé ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2620
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Jeu 11 Fév 2016 - 11:00

Je ne suis pas inquiète parce que Mimi Pertusi connait parfaitement ce requiem qu'il chante régulièrement (à St Denis l'an dernier par exemple sous a direction de Chung); après ça dépend de l'environnement et la je n'ai aucune indication. Je me pose bien plus de questions sur Filippo II qu'il disait ne pas avoir l'intention d'aborder (c'était pareil pour Guardanio en 2014) Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Jeu 11 Fév 2016 - 11:02

luisa miller a écrit:
Je ne suis pas inquiète parce que Mimi Pertusi connait parfaitement ce requiem qu'il chante régulièrement (à St Denis l'an dernier par exemple sous a direction de Chung)

Oui, pour une raison qui paraîtra assez évidente à celles et ceux qui supportent mes lubies, ici, je suis au courant hehe ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2620
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Dim 14 Fév 2016 - 15:52

bAlexb a écrit:
luisa miller a écrit:
Je ne suis pas inquiète parce que Mimi Pertusi connait parfaitement ce requiem qu'il chante régulièrement (à St Denis l'an dernier par exemple sous a direction de Chung)

Oui, pour une raison qui paraîtra assez évidente à celles et ceux qui supportent mes lubies, ici, je suis au courant hehe ...

Eh oui, n'est ce pas? hehe . Si une certaine Patrizia C. n'existait pas il faudrait l'inventer Very Happy

retour sur le concert de vendredi soir

- Erika Grimaldi : Une voix très prometteuse avec une large tessiture. Des aigus flamboyants, un médium superbe; les graves sont parfois un peu écrasés mais l'ensemble de la soirée est très résussi

- Marie Nicole Lemieux : La mezzo canadienne était en grande forme. Rien à redire sur une performance remarquable.

- Saimir Pirgu : Je suis plus mitigée sur ce ténor. Quelques micro-coupures en début de soirée, quelques attaques prises en dessous et des soucis avec les nuances. J'ai aussi eu la désagréable impression qu'il était peu sur de lui pendant l'Ingemisco; en effet la main bougeait beaucoup, comme s'il cherchait à se rassurer quant à la mise en place.

- Michele Pertusi : A l'instar de ses deux collègues féminines, il était en grande forme. La aussi pas grand chose à dire sur une excellente performance.

- Gianandrea Noseda : je ne connaissais ce chef que de nom. La direction est énergique, claire et précise; l'Orchestre de Paris a fait fort avec une performance globale excellente (je suppose que ça a bien changé depuis 10 ans)

- choeur de l'Orchestre de Paris : j'ai été sciée en découvrant qu'il s'agit d'un choeur amateur, au point que je me suis fait répéter la chose tant je n'y croyais pas. Le requiem de Verdi est particulièrement difficile pour le choeur, très sollicité pendant toute la soirée. Ils ont chanté au même niveau que des choeurs pros et avec une discipline remarquable.

Quelques pointes d'agacement en entendant les tousseurs pendant les silences et la courte pause. Jusqu'à vendredi, je croyais que ce triste "privilège" n'était réservé qu'au public pictavien; mais dans l'ensemble j'ai passé une excellente soirée.


Dernière édition par luisa miller le Dim 14 Fév 2016 - 23:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22886
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Dim 14 Fév 2016 - 16:17

Merci beaucoup pour ce compte-rendu. J'aimerais beaucoup entendre Marie-Nicole Lemieux dans cette œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2620
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Dim 14 Fév 2016 - 16:20

C'était diffusé à la radio (France Musique ou Radio Classique?) en direct vendredi soir. D'ailleurs en voyant les micros, j'ai naïvement cru que c'était enregistré pour un CD Confused . J'ai su après le concert qu'il avait été retransmis en direct Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22886
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Dim 14 Fév 2016 - 18:09

Ah mince car si c'est sur Radio Classique, je ne crois pas qu'il soit disponible en podcast.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Dim 14 Fév 2016 - 18:38

Oui, le chœur était fabuleux, ça claque mais sans sonner jamais gros, épatant, vraiment.

Sinon, assez renversé par Pirgu, que je n'avais jamais trouvé exceptionnel ; là, la maîtrise des nuances et des modes d'émission était souveraine, et pas en mode démonstration, vraiment au service du texte. Par exemple l'alternance de voix mixte pour « Inter oves me locum presta » ou « Hostias », miraculeuse.
La voix paraît un peu fruste de près ou en retransmission, mais lorsqu'elle se déploie dans l'espace, c'est autre chose ! Je crois que c'est la meilleure chose que j'aie entendu en salle dans un rôle de ténor verdien.

Grimaldi, quoique parfaitement inintelligible, était d'un aplomb formidable, c'est autre chose que les starlettes en G. qu'on a habituellement dans les rôles de spinto.

Je ne suis pas fanatique de Lemieux de toute façon (très en gorge, pas forcément très efficace dans le rapport puissance-projection, ni très élégant), et Pertusi m'a paru assez pâle (la voix devient grise et il couvre exagérément, tout en émettant moins de son), mais enfin, on est loin de la médiocrité.

Noseda très vif, tout le temps, mais c'était superbe.

(Si, Luisa, tu l'avais entendu, c'était lui dans le fameux Boléra de Radvanovsky. Mr. Green )


Moi, j'ai été impression par l'absence d'applaudissement entre les pauses, et par le silence à la fin, c'est très rare à Paris. Et a fortiori pour un concert qu'on aurait pu croire assez grand public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2620
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Dim 14 Fév 2016 - 19:06

Ah tiens, c'est la boléra hehe ; j'ai toujours pensé que c'était un boléro que Verdi avait composé pour Elena hehe . J'avais tellement détesté Sondra Radvanovsky que j'avais zappé ce concert.

La disposition des solistes ne les a pas aidés je trouve (Orchestre à fond dans les oreilles tutut ) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19003
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Dim 14 Fév 2016 - 19:50

Génial grandiose magnifique... tout était splendide... une grande claque... Very Happy Very Happy Very Happy (la suite quand je retombe de mon nuage...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2620
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Dim 14 Fév 2016 - 20:04

Polyeucte a écrit:
Génial grandiose magnifique... tout était splendide... une grande claque... Very Happy Very Happy Very Happy (la suite quand je retombe de mon nuage...)

Ca veut dire que tout le monde était en grande forme Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Mer 17 Fév 2016 - 8:13

Des commentaires plus mesurés :

http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=11318

Manifestement pour ce critique, sur le plan vocal, ce n'était pas toujours l'extase....

 Mais, bon, je n'y étais pas.

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19003
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Mer 17 Fév 2016 - 9:48

Enfin il est bien difficile ce critique... J'y était le dimanche 14...
Grimaldi n'a pas le galbe de Leontyne Price oui... mais elle est possédée, avec une voix qui m'a d'abord fait penser à Frittoli puis un peu à la jeune Netrebko : un timbre très expressif, qui sait se faire dur ou tendre en fonction des moments. Manque de pianissimo? Peut-être quelques fois, mais à d'autres ils sont bien là.
Pour Pirgu, vraiment magnifique : timbre solaire sans être trop rayonnant. Et quelle finesse d'expression! Certains trouvaient son interprétation mièvre, moi j'ai été admiratif.
Lemieux commence un peu tremblotante avec un grave forcé... et puis elle s'épanouit pour devenir une vraie douleur vivante. Admirable.
Pertusi toujours un peu cotonneux de timbre, mais belle présence!

Et puis Noseda grandiose, poussant orchestre et choeur dans leurs retranchement, depuis les déferlements qui ne sont jamais criards, jusqu'à des finesses jamais entendues, profitant de l’acoustique de la Philharmonie. Beaucoup de nuances, de changement de dynamique, d'effet magistraux... sans qu'on ait une démonstration. J'ai été tremblant durant une partie du concert tant la charge émotionnelle était forte!

Un immense concert pour ma part!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2620
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Mer 17 Fév 2016 - 10:29

Montfort a écrit:
Des commentaires plus mesurés :

http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=11318

Manifestement pour ce critique, sur le plan vocal, ce n'était pas toujours l'extase....

 Mais, bon, je n'y étais pas.

  Montfort

Il a fumé trop de moquette ce monsieur tutut . Même si Pirgu pour ce que j'ai dit un peu plus haut ne m'a pas séduite le quatuor de solistes était d'un très haut niveau. Je veux bien lui déboucher ses oreilles moi Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2620
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Mer 17 Fév 2016 - 10:31

Polyeucte a écrit:
Pour Pirgu, vraiment magnifique : timbre solaire sans être trop rayonnant. Et quelle finesse d'expression! Certains trouvaient son interprétation mièvre, moi j'ai été admiratif.

Mièvre Shocked ? Il y a deux/trois choses qui ne m'ont pas plu mais il n'était certainement pas mièvre tutut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19003
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Mer 17 Fév 2016 - 10:44

luisa miller a écrit:
Mièvre Shocked ? Il y a deux/trois choses qui ne m'ont pas plu mais il n'était certainement pas mièvre tutut

J'ai lu des critiques comme quoi il chantait ça comme une mélodie napolitaine... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2620
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Mer 17 Fév 2016 - 10:52

Y z'avaient les oreilles mal débouchées alors hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lopatkino
Néophyte


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 14/09/2013

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Mer 17 Fév 2016 - 14:45

Je partage votre enthousiasme, et la plupart de vos impressions.
Un concert globalement exceptionnel !

Chef et chœur formidables.
C'est vrai, Grimaldi ne manque pas d'aplomb, même si au niveau puissance et projection, elle était un peu en deçà des autres solistes.
Et Pertusi a effectivement ce côté "cotonneux" qui, je trouve, donne à sa prestation un aspect un peu terne.
Lemieux monte en puissance et gagne en expressivité tout au long du concert, et trouve un parfait équilibre entre dignité et douleur.
Et, enfin, Pirgu ! Je l'entendais pour la première fois, et j'ai été complètement subjugué et ému. Je rejoins complètement les impressions de DavidLeMarrec à son sujet : les nuances, la maîtrise des types d'émission, l'intelligence du texte, et cette voix qui se déploie magnifiquement dans l'espace... Sans parler d'un timbre beau et pur, bien masculin mais avec quelque chose d'un peu angélique. Un miracle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2620
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Mer 17 Fév 2016 - 16:14

Voila ce qui arrive quand on est placé trop haut Mr.Red . On s'emmêle les oreilles dans les pinceaux Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Jeu 18 Fév 2016 - 9:09

luisa miller a écrit:
Voila ce qui arrive quand on est placé trop haut Mr.Red . On s'emmêle les oreilles dans les pinceaux Mr. Green

 Une autre critique, davantage convergente avec les posts ci - dessus :

 http://www.forumopera.com/verdi-messa-da-requiem-paris-philharmonie-un-requiem-au-scalpel

 Sinon il y a sur un autre forum une Maria Stuarda qui dit avoir raté une bonne partie du concert pour cause de difficulté des transports : une homonyme ?

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2620
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Jeu 18 Fév 2016 - 10:13

Citation :
Sinon il y a sur un autre forum une Maria Stuarda qui dit avoir raté une bonne partie du concert pour cause de difficulté des transports : une homonyme ?

Classik est il devenu une arrière base d'ODB? J'espère que non. C'est bien dommage pour cette personne, mais on s'en fiche, non? Quand on sait qu'on a un concert à la philharmonie qui joue chaque fois à guichet fermé on s'arrange pour arriver à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Jeu 18 Fév 2016 - 10:19

luisa miller a écrit:
C'est bien dommage pour cette personne, mais on  s'en fiche, non? Quand on sait qu'on a un concert à la philharmonie qui joue chaque fois à guichet fermé on s'arrange pour arriver à l'heure.

Wow, le moins qu'on puisse dire, c'est que tu ne fais pas dans le détail, toi hehe !
(Cela étant...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2620
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Jeu 18 Fév 2016 - 10:29

siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19003
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Dim 28 Fév 2016 - 20:28

Juste pour revenir sur Saimir Pirgu... un récital est sorti il y a quelques semaines chez Opus Arte :




Simon Boccanegra: O inferno! Amelia qui!. Sento avvampar nell'anima? Cielo pietoso, rendila
La bohème: Che gelida manina
Faust: Salut! Demeure chaste et pure
Der Rosenkavalier, Op. 59, TrV 227: Di rigori armato il seno
L'arlesiana: È la solita storia del pastore
La traviata: Lunge da lei... De' miei bollenti spiriti
La traviata: Oh mio rimorso! Oh infamia
Roméo et Juliette: L'amour... Ah! lève-toi soleil!
I lombardi alla prima crociata: La mia letizia infondere
Lucia di Lammermoor: Tombe degli avi miei? Fra poco a me ricovero
Werther: Pourquoi me réveiller?
Rigoletto: Ella mi fu rapita! Parmi veder le lagrime
Macbeth: O figli? Ah, la paterna mano
Luisa Miller: Oh! Fede negar potessi agl'occhi miei? Quando le sere al placido
Rigoletto: La donna è mobile

Rien de bien original dans le programme, mais un très beau chant! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2620
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Dim 28 Fév 2016 - 20:36

J'irai y jeter une oreille. J'espère que ça sonnera mieux que pour le requiem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Dim 28 Fév 2016 - 21:56

C'est passionnant parce qu'on peut entendre toutes les coutures, mais de ce fait, ce n'est pas complètement convaincant : vraiment un chant fait pour s'épanouir dans l'espace – à la Philharmonie, c'était miraculeux. En retransmission, c'est toujours plus frustrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2620
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Dim 28 Fév 2016 - 23:04

DavidLeMarrec a écrit:
C'est passionnant parce qu'on peut entendre toutes les coutures, mais de ce fait, ce n'est pas complètement convaincant : vraiment un chant fait pour s'épanouir dans l'espace – à la Philharmonie, c'était miraculeux.  En retransmission, c'est toujours plus frustrant.  

Ah bon Shocked ? J'ai été assez frustrée moi Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Dim 28 Fév 2016 - 23:21

Ah oui, le changement de mécanisme selon les besoins expressifs (Ingemisco d'anthologie, Hostias d'une délicatesse incroyable), et la qualité de la déclamation…

Mais j'étais loin : plus on est près, plus on entend les coutures (même à Bastille, j'avais trouvé ça un brin fruste).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2620
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Lun 29 Fév 2016 - 0:11

Hostias délicat Shocked ? C'est la ou il y a eu des fausses notes et des attaques par dessous. L'Ingemisco était mieux chantant, mais que d'effets de manche Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Lun 29 Fév 2016 - 0:18

Des fausses notes ? Il y a des bandes, il sera aisé de vérifier, mais non, décidément pas.

Après, quelquefois son aperto coperto est un peu appuyé et crée des attaques différées (comme tant d'autres), mais justement, rien remarqué de tel pour l'Hostias largement en mécanisme II.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
andika
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 27
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Mar 31 Oct 2017 - 11:34

DavidLeMarrec a écrit:
Moi, j'ai été impression par l'absence d'applaudissement entre les pauses, et par le silence à la fin, c'est très rare à Paris. Et a fortiori pour un concert qu'on aurait pu croire assez grand public.  

Encore heureux qu'il y ait du silence à la fin du Libera Me ! Non mais, même si c'est Paris, on n'est pas des sauvages ! Ne sous estime pas le public de la Philharmonie !

Avant les 50 ans de l'orchestre de Paris, je me remémore mes meilleurs souvenirs avec lui. Ce concert, j'y étais le 14 février 2016 et ça a été une claque pour moi. Un très grand moment, j'en garde une profonde émotion. Ce tuba mirum dont coulait la lave, ce Dies irae irréel, tous ces moments fous.

Voici ce que j'avais écrit à chaud à l'époque.

D'ailleurs, en parlant d'opéra, ce requiem y ressemble terriblement. La manière dont sont traités les solistes y ressemble fortement. Chacun a un rôle très fort, chacun a son solo, son moment de gloire.

Il est tellement impressionnant d'assister à ce requiem dans la salle de concert, on ne peut pas retrouver ça ailleurs. L'effectif est trop imposant pour retranscrire ce que ça représente. Tellement de musiciens, qu'il y avait même quatre trompettistes dans les gradins !

Les dynamiques sont très variées, on commence avec un pianissimo qui est vraiment prodigieux, vu le monde qui joue en même temps, vu le nombre de personnes qui chantent mais très rapidement, on arrive au fameux Dies Irae. Et là, c'est parti pour presque une heure non stop. Pas de pause entre les parties, ce Dies Irae est un tout. Et le thème du Dies est une sorte de refrain, on l'entend au moins cinq fois il me semble tout au long du Requiem. Un tutti fortissimo avec un max de percussion et le choeur qui chante à fond, c'est impressionnant. Cette musique est souvent utilisée au cinéma ou dans la publicité d'ailleurs. Du coup, le titre de mon article était tout trouvé !

Ce requiem est épique, mais il a également des passages plus doux, certains solos de la soprano sont très émouvants, les larmes ne sont jamais loin. J'ai retenu également un solo de basson dans le Quid sum miser.

On passe vraiment par toutes les émotions. D'un autre côté, il y a des passages tellement grandioses, limite héroïques (ce Tuba mirum putain de merde !), de telle sorte que j'ai du mal à les imaginer joués dans une église.

Toutefois, je crains qu'il n'y ait pas de meilleur hommage à un mort que ce requiem et d'ailleurs, cette musique semble être à même de les réveiller les morts !

En conclusion, c'était un concert sublime, salué par une ovation d'une bonne dizaine de minutes qui a suivi un long silence de cathédrale après le dernier accord du Libera me. Puis j'ai vu le chef, Gianandrea Noseda embrasser la partition, j'ai trouvé ça génial. Ce requiem, l'écouter en entier chez moi, je trouve ça un peu difficile. Mais en concert, il fait dans les 1h40 et on ne voit pas le temps passer. J'ai vraiment l'impression d'avoir vécu un grand moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andika.over-blog.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Mar 31 Oct 2017 - 12:20

andika a écrit:
Encore heureux qu'il y ait du silence à la fin du Libera Me ! Non mais, même si c'est Paris, on n'est pas des sauvages ! Ne sous estime pas le public de la Philharmonie !

Je ne préjuge de rien du tout, et je ne juge pas ceux qui applaudissent tôt (sauf peut-être les fanfarons qui applaudissent sur la dernière note d'une fin pas évidente, pour bien montrer à leurs amis l'étendue de leur compétence). Je faisais simplement le constat que, même à la Philharmonie, la norme est d'applaudir très vite (pas seulement à Paris, dans le monde entier : il suffit qu'il y ait une personne pressée dans la salle, forcément il n'y a plus de silence).

Personnellement, ça me frustre, mais je ne suis pas l'arbitre des élégances (ce qui est heureux, au moins pour la mode vestimentaire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2620
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Mar 31 Oct 2017 - 12:21

@ andika : Pas un mot sur les quatre solistes ni sur le choeur scratch . Un peu étonnant, quand même Neutral  .

Sinon, après avoir vu à Parme le requiem dirigé par Callegari, celui de la philharmonie, que j'avais vu le 12 février 2016, me parait un peu fade. Et pourtant Pertusi et Zanellato se valent; mais Callegari y a été tellement remarquable que Noseda me parait être à des années lumières de son collègue.


Dernière édition par luisa miller le Mar 31 Oct 2017 - 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4182
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Mar 31 Oct 2017 - 13:07

andika a écrit:
Puis j'ai vu le chef, Gianandrea Noseda embrasser la partition, j'ai trouvé ça génial.
La partition était consentante, j'espère?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andika
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 27
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Mar 31 Oct 2017 - 13:29

DavidLeMarrec a écrit:
andika a écrit:
Encore heureux qu'il y ait du silence à la fin du Libera Me ! Non mais, même si c'est Paris, on n'est pas des sauvages ! Ne sous estime pas le public de la Philharmonie !

Je ne préjuge de rien du tout, et je ne juge pas ceux qui applaudissent tôt (sauf peut-être les fanfarons qui applaudissent sur la dernière note d'une fin pas évidente, pour bien montrer à leurs amis l'étendue de leur compétence). Je faisais simplement le constat que, même à la Philharmonie, la norme est d'applaudir très vite (pas seulement à Paris, dans le monde entier : il suffit qu'il y ait une personne pressée dans la salle, forcément il n'y a plus de silence).

Personnellement, ça me frustre, mais je ne suis pas l'arbitre des élégances (ce qui est heureux, au moins pour la mode vestimentaire).

Je te taquinais, je trouve aussi cela dommage qu'on applaudisse trop tôt à la fin d'un concert. J'ai ouïe dire que les applaudissements avaient été très prématurés après la 3ème de Mahler donnée par l'orchestre de Paris en 2016 pour les adieux de Paavo Jarvi. Je trouve ça criminel d'applaudir directement après la dernière note de la fin de l'adagio de la 3ème de Mahler. Mais encore heureux, certaines partitions imposent le silence à la fin. Il faut être fou pour hurler à la fin du Libera me ou encore à la fin de la 9ème de Mahler. Les deux Tragiques auxquelles j'ai assisté cette caison, à chaque fois j'ai eu du silence après le Finale. Donc si les gens applaudissent trop tôt, c'est que le chef et les musiciens ont échoué à transmettre le bon message à mon avis.

luisa miller a écrit:
@ andika : Pas un mot sur les quatre solistes ni sur le choeur scratch . Un peu étonnant, quand même Neutral  .

Sinon, après avoir vu à Parme le requiem dirigé par Callegari, celui de la philharmonie, que j'avais vu le 12 février 2016, me parait un peu fade. Et pourtant Pertusi et Zanellato se valent; mais Callegari y a été tellement remarquable que Noseda me parait être à des années lumières de son collègue.

Je plaide coupable. J'ai radicalement changé ma façon d'écrire mes impressions sur les concerts à partir de cette année car j'occultais beaucoup de chose. Il y a deux ans, j'étais moins rigoureux, j'en suis désolé. Mais les voix ne m'ont pas marqué outre mesure ce jour là, encore que le choeur, quel choeur oui ! Mais l'ensemble m'a marqué !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andika.over-blog.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19003
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Mar 31 Oct 2017 - 16:16

luisa miller a écrit:
Sinon, après avoir vu à Parme le requiem dirigé par Callegari, celui de la philharmonie, que j'avais vu le 12 février 2016, me parait un peu fade. Et pourtant Pertusi et Zanellato se valent; mais Callegari y a été tellement remarquable que Noseda me parait être à des années lumières de son collègue.

Carrément? Parce que ce Requiem par Noseda était quand même une claque formidable, j'en avais des frissons tout le long.
Honnêtement, pour avoir entendu Callegari quelques fois, je n'ai jamais trouvé dans ses prestations l'énergie et la fougue qu’insuffle Noseda. Bien sûr, je n'ai pas entendu ce Requiem dont tu parles, mais si Noseda semble un peu fade, je crois que je n'aurais pas survécu à Callegari!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2620
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Mar 31 Oct 2017 - 22:28

Il faudra que je le réécoute (celui par Noseda), mais je me suis pris une telle claque à Parme que forcément ça risque de faire bizarre. La différence se fera sur le Dies Irae qui était une vraie tuerie le 7 octobre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2620
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Jeu 16 Nov 2017 - 15:38

J'ai réécouté au moins le début du requiem de 2016 à la Philharmonie. Rien à faire Callegari est une tête au dessus de Noseda qui avait pourtant fait fort avec l'Orchestre de Paris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19003
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Jeu 16 Nov 2017 - 15:47

luisa miller a écrit:
J'ai réécouté au moins le début du requiem de 2016 à la Philharmonie. Rien à faire Callegari est une tête au dessus de Noseda qui avait pourtant fait fort avec l'Orchestre de Paris

Et du coup, qu'a-t-il de plus? Juste par curiosité...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2620
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   Jeu 16 Nov 2017 - 19:18

Quoi de plus? La gnaque et le mordant. J'avais dit plus haut que le Dies Irae serait déterminant; et celui de Callegari est un poil plus dynamique et fort que celui de Noseda. J'ai grandement apprécié le concert de l'an dernier mais celui que j'ai vu le mois dernier était plus "cadré" et rigoureux malgré un quatuor très inégal (cf mon CR dans le sujet sur le festival Verdi 2017).

Perso un quatuor comme celui ciPirozzi/Lemieux/Aronica (ni Pirgu, ni Poli ne m'ont vraiment convaincu)/Zanellato ou Pertusi avec Callegari à la baguette me conviendrait très bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02   

Revenir en haut Aller en bas
 
philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» philharmonie requiem de Verdi 12/02 et 14/02
» Requiem de Verdi
» Requiem de Verdi
» Philharmonie - Requiem Mozart - De Billy - Janvier 2016
» Philharmonie - Requiem de Mozart, Minkowski (mars 2016)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: