Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le disque du jour du Jazz-Club

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Thelonious
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 43
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Le disque du jour du Jazz-Club   12/3/2016, 12:19

Le disque du jour

Pourquoi du jour ? Pour ne pas fixer la limite à un par semaine. Ce qui ne veut pas forcément dire qu’on doit en poster un par jour. Vous me suivez ?

Pour commencer, un disque que j’imagine faisant l'unanimité.



Sortie en 1964.

1.Song for My Father
2.The Natives Are Restless Tonight
3.Calcutta Cutie
4.Que Pasa
5.The Kicker
6.Lonely Woman

Horace Silver (piano), Carmell Jones (trompette), Joe Henderson (saxophone ténor), Teddy Smith (contrebasse), Roger Humphries (batterie)

pistes 3 et 6 :

Horace Silver (piano), Blue Mitchell (trompette), Junior Cook (saxophone ténor), Eugene Taylor (contrebasse), Roy Brooks (batterie)

Il existerait trois versions de ce disque: une, sans Calcutta Cutie (http://horacesilver.com/silverpages/inside.php?mod=tracks&recordID=93), celle que je vous propose et une avec quatre titres supplémentaires. Si un de vous a plus d'infos...

On le trouve sur le Tube, mais je ne doute pas que [tous] les membres du Jazz-club possédent cette merveille.

L’album s’ouvre sur une très sympathique Bossa Nova « Song for my Father » et se ferme sur une inoubliable balade « Lonely Woman » (pas celle d’Ornette).

Pour ma part, le morceau phare de cet enregistrement est Calcutta Cutie : original, sans démonstration de force, marche langoureuse ou la touche orientalisante s’exprime par la voix singulière du piano de Silver, entrecoupée de passage Swing d’une grande efficacité. Mouvement du meilleur effet.

Des ambiances différentes à chaque titre, une économie de moyens de bon aloi et d’excellents solistes. Discothèque idéale.


Dernière édition par Thelonious le 12/3/2016, 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1431
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   12/3/2016, 14:36

C’est un disque que j’ai acquis depuis peu quand j’ai vu qu’Alifie et Arnaud le tenaient en haute estime.

A ce jour je n’y ai rien trouvé qui pourrait me le faire considérer autrement qu’un très bon disque de hard bop parmi beaucoup d’autres.

Je l’écoute présentement pour y déceler des spécificités qui me permettrait de le mettre au niveau d’un "Saxophone Colossus" de Sonny Rollins, d'un Clifford Brown/Max Roach (avec ou sans le même Rollins) ou de n’importe quel Miles Davis/John Coltrane, c’est-à-dire dans l’écume du genre.

   et ça y est, je viens encore de mettre les doigts où il ne faut pas ! On va m'y taper dessus

J'ai la dernière version, avec 4 titres en bonus track.


J'aime bien l'idée de ce fil, je crois qu'on va s'y amuser (et s'y écharper) beaucoup hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelonious
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 43
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   12/3/2016, 15:11

Dark a écrit:
et ça y est, je viens encore de mettre les doigts où il ne faut pas ! On va m'y taper dessus

Pas du tout, enfin pas moi. On peut juste le voir comme un très bon disque de Hard-Bop.
Ce qui en fait un disque génial, amha, c'est Calcutta Cutie et Lonely Woman qui me chatouille les oreilles et me le rende indispensable.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13530
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   12/3/2016, 16:04

Thelonious a écrit:
Il existerait trois versions de ce disque: une, sans Calcutta Cutie ( http://horacesilver.com/silverpages/inside.php?mod=tracks&recordID=93 ), celle que je vous propose et une avec quatre titres supplémentaires. Si un de vous a plus d'infos...

A mon avis, ta disco détaille tout simplement les séances par date : le lien que tu as donné correspond à une des deux de l'album original (sans les bonus tracks ajoutées ultérieurement). Wink



www.discogs.com/fr/The-Horace-Silver-Quintet-Song-For-My-Father-Cantiga-Para-Meu-Pai/release/2400742
https://en.wikipedia.org/wiki/Song_for_My_Father_(album)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelonious
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 43
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   12/3/2016, 17:09

Merci, Monsieur Alifie de ces informations supplémentaires.

Sinon t'en penses quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13530
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   12/3/2016, 17:37

Je ne connais pas (encore) les bonus tracks, mais c'est, je pense, l'album que je préfère de Silver... bien que Lonely Woman ait failli me rendre dans un de tes bt !  

Sinon, votre idée intitiale étant, si je me souviens bien, de proposer cette écoute à un cercle plus large que les 3 ou 4 qui se courent habituellement après au jazz-club, un lien d'écoute en streaming :

http://tidido.com/u17592186103324/playlists/56e43c2e3fa4dff33e8b4569   #1-6 : album original   #7-10 : bonus tracks de la réédition en cd


Pas le temps de l'écouter moi-même aujourd'hui (quelques sangliers sur le feu), donc juste ceci à ajouter pour l'instant, la reprise du jazzman éthiopien Mulatu Astatke, https://fr.wikipedia.org/wiki/Mulatu_Astatke , sous le titre Yèkèrmo Sèw (son tube) :

http://culturebox.francetvinfo.fr/live/musique/jazz-blues/mulatu-astatke-yekermo-sew-live-nancy-jazz-pulsations-216703
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelonious
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 43
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   12/3/2016, 17:44

Alifie a écrit:
Sinon, votre idée intitiale étant, si je me souviens bien, de proposer cette écoute à un cercle plus large que les 3 ou 4 qui se courent habituellement après au jazz-club

C'est pour ça que j'ai noté que c'était disponible sur le tube mais merci pour le lien mains .

C'est vrai que j'avais mis ça en BT, j'avais oublié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13530
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   12/3/2016, 17:50

Sinon, tout de même, parce que c'est si bon, un peu de délation : darkmagus n'aime pas les pianistes, pas étonnant donc qu'il soit insensible à Calcutta Cutie et Lonely Woman !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1431
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   12/3/2016, 19:33

Alifie a écrit:
Sinon, tout de même, parce que c'est si bon, un peu de délation : darkmagus n'aime pas les pianistes, pas étonnant donc qu'il soit insensible à Calcutta Cutie et Lonely Woman !

Mauvaise tongue    ça n'est pas que je n'aime pas, c'est que je suis moins sensible en jazz et uniquement en jazz au jeu des pianistes, je n'ai pas les clés pour en comprendre les subtilités du discours, je trouve vite que ça bavarde à vide. J'aime quelques pianistes, mais se sont surtout des pianistes percussifs ou iconoclastes: Hank Jones (uniquement pour son toucher "perlé" et ouaté), Thelonious Monk, Cecil Taylor, Lennie Tristano...mais je ne comprends rien à des génies comme Bud Powell, Ahmad Jamal ou Bill Evans...et beaucoup d'autres. J'aimerais, mais je ne sais pas !  Par contre pas de problème avec le piano avant bop, Earl Hines, Art Tatum, ça me va ! (pas trop longtemps quand même) hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelonious
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 43
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   12/3/2016, 19:58

Dark a écrit:
mais je ne comprends rien à des génies comme Bud Powell, Ahmad Jamal ou Bill Evans.

affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13530
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 01:29

darkmagus a écrit:
Alifie a écrit:
Sinon, tout de même, parce que c'est si bon, un peu de délation : darkmagus n'aime pas les pianistes, pas étonnant donc qu'il soit insensible à Calcutta Cutie et Lonely Woman !

Mauvaise tongue

En l'occurrence, pas tant que ça, puisque les deux meilleurs titres de l'album sont bien, comme le dit plus haut Thelonious, ces deux-ci, où on entend essentiellement Silver au piano. Après avoir réécouté l'album original (les bonus tracks, ce sera pour demain), je trouve que n'est encore esquissé (Silver l'a enregistré à plusieurs reprises), malgré le solo de Joe Henderson, le caractère hypnotique de Song for my Father, si bien mis en valeur, en en ralentissant le tempo, par Mulatu Astatke dans sa reprise sous un autre titre.

Quelques versions live (où Silver est plutôt très percussif dans son jeu de piano, darkmagus), à commencer par celle-ci, avec Bill Hardman, Bennie Maupin et Billy Cobham : /watch?v=NFjmWI-d6d4

ou encore celle-ci, avec Tom Harrell et Bob Berg, au festival Umbria Jazz : /watch?v=VGhyc3Me97c?feature=dir#t=37m15s

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13530
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 11:23

Je viens d'écouter les bonus tracks de l'album : drunken pour le jeu de piano de Silver, qui allie un swing exceptionnel avec une sorte de douceur mélancolique, qui explique peut-être que darkmagus, qui aime les pianistes percussifs comme Monk ou Cecil Taylor, ne trouve pas son compte avec Horace Silver, dont c'est pourtant une des caractéristiques principales (je comprends mieux aussi pourquoi dans ton bt qui m'a rendu marteau, j'ai eu tant de mal avec Lonely Woman et ai balayé à peu près tous les pianistes du hard bop, plus quelques autres plus incongrus, avant de retrouver Silver).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1431
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 11:31

Alifie a écrit:
Je viens d'écouter les bonus tracks de l'album : drunken pour le jeu de piano de Silver, qui allie un swing exceptionnel avec une sorte de douceur mélancolique, qui explique peut-être que darkmagus, qui aime les pianistes percussifs comme Monk ou Cecil Taylor, ne trouve pas son compte avec Horace Silver, dont c'est pourtant une des caractéristiques principales

Je n'ai pas cité non plus Horace Silver parmi les pianistes dont le discours m'échappait totalement,j'ai apprécié en son temps ses thèmes de référence que sont "Senor blues" et "Cool eyes" qui fut un de mes premiers disques de jazz, et puis j'ai surtout donné mon avis sur l'ensemble du disque, je n'ai pas axé mon écoute sur Silver. Je vais réécouter de toute façon le disque en lisant vos avis à tous les deux, comme je l'ai dit, j'ai besoin de clés pour ouvrir mes sens aux subtilités pianistico-jazziques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1217
Age : 26
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 11:34

Actuellement en week-end, je ne peux pas participer ; mais je salue cette idée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13530
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 11:56

darkmagus a écrit:
Alifie a écrit:
Je viens d'écouter les bonus tracks de l'album : drunken pour le jeu de piano de Silver, qui allie un swing exceptionnel avec une sorte de douceur mélancolique, qui explique peut-être que darkmagus, qui aime les pianistes percussifs comme Monk ou Cecil Taylor, ne trouve pas son compte avec Horace Silver, dont c'est pourtant une des caractéristiques principales

Je n'ai pas cité non plus Horace Silver parmi les pianistes dont le discours m'échappait totalement,j'ai apprécié en son temps ses thèmes de référence que sont "Senor blues" et "Cool eyes" qui fut un de mes premiers disques de jazz,  et puis j'ai surtout donné mon avis sur l'ensemble du disque, je n'ai pas axé mon écoute sur Silver. Je vais réécouter de toute façon le disque en lisant vos avis à tous les deux, comme je l'ai dit, j'ai besoin de clés pour ouvrir mes sens aux subtilités pianistico-jazziques

Il ne s'agit pas non plus de t'embêter systématiquement, malgré ton appel à te taper dessus dans ton premier post du fil. kiss Mais, bien que j'ai déjà eu l'occasion grâce à lui d'écouter en boucle Lonely Woman, ça ne me serait pas forcément venu spontanément à l'esprit si Thelonious n'avait pas proposé cette écoute, le plus remarquable pour moi dans cet album, même si Song For My Father est une des compositions les plus connues d'Horace Silver, c'est bien son jeu de piano : je me rappelle avoir lu dans une notice quelconque "qu'il avait réintroduit dans le hard-bop le jeu percussif du boogie-woogie", ce qui me semble un peu court, d'abord parce qu'il y a Monk avant lui dans les pianistes bop et aussi parce qu'il laisse beaucoup d'espace dans son jeu sur les tempos lents : le Lonely Woman de cet album est vraiment une pure merveille (je sens que je suis reparti pour me le passer en boucle comme à l'époque du bt de Thelonious Smile ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1431
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 12:03

Alifie a écrit:
le Lonely Woman de cet album est vraiment une pure merveille

Après nouvelle écoute j'en conviens volontiers*, mais je jugeais le disque dans son ensemble comparativement aux chefs-d'oeuvre du genre, sans séparer le jeu des intervenants.

*    même s'il m'arrive toujours de déceler des facilités dans le jeu des pianistes, y compris ici, choses que j'entends peut-être moins dans celui des souffleurs  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13530
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 12:23

Voilà pour le coup une bonne occasion de te ! Ce que tu appelles facilité, c'est tout simplement de la simplicité, ce qui n'est pas donné à tout le monde (je ne citerais pas un saxophoniste lénifiant que tu adores). Quant à ta manie de vouloir toujours hiérarchiser entre chefs d'oeuvre incontournables et productions de seconde zone ou entre grands, moyens et petits maîtres, tu sais déjà ce que j'en pense : n'aurais-tu pas été accro, lorsque tu étais , au hit-parade d'Europe 1 (on ne saurait comparer Tiny Yong avec Frank Alamo ou Herbert Léonard, etc...) ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roderick
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2942
Age : 42
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 14:06

Deuxième écoute aujourd'hui de ce monument du jazz que je ne connaissais pas ( Embarassed ).
Quelques notes prise au fil de cette écoute :
Song for my father : une douce mélancolie, j'aime beaucoup la partie de piano (~1'50-4') moins la suite (à partir de 6' j'attends un peu le morceau suivant)
The Native are Restless Tonight : Là j'aime beaucoup les envolées du sax et de la trompette entre 45" et 3'05 et le piano qui suit me touche moins, la partie basse/batterie est sympathique mais sans plus... L'impression finale que ce morceau est trop court pour que chaque instrument s'exprime...
Calcutta Cutie : J'adore déjà le début du morceau, un peu erratique, j'aime beaucoup le thème, et puis là à partir de 1'50, le piano  I love you  et les changements de couleur grâce à la basse sont très agréables, la partie de batterie propose une belle respiration (5'-6') avant la reprise du thème et une fin de morceau toute en douceur à la basse... Mon morceau préféré.
Que Pasa? : Pas passionné au départ (-> 1'45) et là ma partie de piano préférée de l'album avec cette note lancinante qui ponctue les envolées successives (->3'40). Et en plus un superbe sax.
The Kicker : Morceau que j'aime le moins, excepté peut-être pour la trompette. Je trouve ça un peu tape-à-l'oeil et décousu.
Lonely Woman : Un cadre feutré, confortable presque langoureux, un écrin pour le piano, en même temps toujours cet infime "retard" de la basse qui maintient tout au long du morceau en alerte, qui annonce ce quelque chose en plus qui va survenir au piano au milieu de la dernière minute du dernier morceau de ce magnifique album.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1431
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 14:08

Shocked    Ahhh, la mauvaise foi d’Alifie


Alifie a écrit:
Ce que tu appelles facilité, c'est tout simplement de la simplicité, ce qui n'est pas donné à tout le monde


Non, la simplicité que je préfère appeler sobriété c’est Monk (ou Miles Davis hors piano), mais je suis d'accord, ça n'est pas donné à tout le monde.  siffle

Alifie a écrit:
je ne citerais pas un saxophoniste lénifiant que tu adores.


Je n’adore pas Charles Lloyd, je l’écoute simplement sans déplaisir.   Disons pour te faire plaisir que nous avons tous nos faiblesses, et que tu as aussi les tiennes même si tu te gardes d'en faire part   Wink

Alifie a écrit:
Quant à ta manie de vouloir toujours hiérarchiser entre chefs d'oeuvre incontournables et productions de seconde zone ou entre grands, moyens et petits maîtres, tu sais déjà ce que j'en pense

Bien bien, tu ne hiérarchise pas, (Alifie n'a pas de manie), donc pour toi les formations de Wynton Marsalis sont à ranger au niveau du quintet de Miles Davis, Charles Lloyd à celui de John Coltrane, Mezz Mezzrow et Sydney Bechet itou, quant à Paul Bley, il équivaut à un pianiste lambda je présume ? je prends note, je prends note...   Mr.Red


Alifie a écrit:
n'aurais-tu pas été accro, lorsque tu étais , au hit-parade d'Europe 1 (on ne saurait comparer Tiny Yong avec Frank Alamo ou Herbert Léonard, etc...) ? [size=10]

Non monsieur, au contraire de toi, je hiérarchisais déjà, j'écoutais déjà des chefs d'oeuvres moi (Brel, Brassens, Ferré etc...)  


Quand j’avais dit qu’on s’écharperait, et en plus sur un disque censé faire consensus;  Razz

Mais une chose encore Alifie, nous avons tous tendance à croire que notre avis est universel, toi autant (plus ?) que les autres,Twisted Evil  et que quiconque a un avis différent est forcément dans l'erreur, pourtant, certains sur le forum osent avouer leur aversion pour Mozart, Schubert, Chopin ou Wagner sans que ça gêne grand monde, est-ce que les mêmes réticences deviendraient un problème dès qu’on touche au jazz, le jazz serait un tout indissociable duquel il ne faudrait rien enlever, et surtout pas ce que son voisin aime, sous peine d’anathème ?  What the fuck ?!?


Dernière édition par darkmagus le 13/3/2016, 14:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16669
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 14:11

mais qu’ils sont méchants entre eux. rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelonious
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 43
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 14:21

Je te rejoins Alifie; ce qui est vraiment très beau dans ce Lonely Woman, c'est la simplicité, l'exposition du thème tout en accords plaqués et arpégés, ce chant Blues et le phrasé très rythmique pour une ballade. C'est d'une efficacité redoutable.

Alifie a écrit:
je ne citerais pas un saxophoniste lénifiant que tu adores

Si, c'est qui, je veux savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelonious
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 43
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 14:23

lucien a écrit:
mais qu’ils sont méchants entre eux. rabbit

Pas du tout, ce n'est que de l'amour, des échanges entre personnes qui s'estiment I love you .

Et toi Lucien, un commentaire à faire sur ce disque?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelonious
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 43
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 14:28

Merci Roderick pour ce commentaire détaillé, je réécoute les parties que tu cites mains .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13530
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 14:31

darkmagus a écrit:
Shocked    Ahhh, la mauvaise foi d’Alifie

Ah, mais la mauvaise foi est totalement indispensable dans une saine polémique, Victor ! (aussi éculé que lamentable, je sais). Tu en uses d'ailleurs toi-même avec une insurpassable maestria :

Citation :
donc pour toi les formations de Wynton Marsalis sont à ranger au niveau du quintet de Miles Davis

Là, je dois m'avouer vaincu, pour ne pas dire terrassé !  

Citation :
Mais une chose encore Alifie, nous avons tous tendance à croire que notre avis est universel, toi autant (plus ?) que les autres,Twisted Evil  et que quiconque a un avis différent est forcément dans l'erreur, pourtant, certains sur le forum osent avouer leur aversion pour Mozart, Schubert, Chopin ou Wagner sans que ça gêne grand monde, est-ce que les mêmes réticences deviendraient un problème dès qu’on touche au jazz, le jazz serait un tout indissociable duquel il ne faudrait rien enlever, et surtout pas ce que son voisin aime, sous peine d’anathème ?  What the fuck ?!?

Pfff, il n'est décidément pas possible de discuter avec un type qui n'aime pas les (délicieuses) cordes dans le jazz !!! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelonious
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 43
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 14:36

Alifie a écrit:
Pfff, il n'est décidément pas possible de discuter avec un type qui n'aime pas les (délicieuses) cordes dans le jazz !!! Rolling Eyes

Oh la vilaine provocation Twisted Evil .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13530
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 14:48

Thelonious a écrit:
Alifie a écrit:
je ne citerais pas un saxophoniste lénifiant que tu adores

Si, c'est qui, je veux savoir.
silent
Spoiler:
 

Thelonious a écrit:
lucien a écrit:
mais qu’ils sont méchants entre eux. rabbit

Pas du tout, ce n'est que de l'amour, des échanges entre personnes qui s'estiment I love you .

Si certains font parfois du Fabienne Pascaud ici, avec d'autres on approche de vraiment très près Patrick Sébastien. Mr. Green

Citation :
Et toi Lucien, un commentaire à faire sur ce disque?

Je pense pouvoir répondre à sa place...

Spoiler:
 

Blague à part, je vous recommande (enfin à tous, sauf à lulu) l'album Hat Hut de Ran Blake que j'écoute en ce moment et les (très belles) versions live en vidéo de Song for my father dont j'ai posté les liens plus haut. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16669
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 15:22

comme d’habitude je suis exclus. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelonious
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 43
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 15:34

Alifie a écrit:
avec d'autres on approche de vraiment très près Patrick Sébastien

J'ai fait un gros travail pour devenir plus "glucose" et moins fesse .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelonious
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 43
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 15:35

lucien a écrit:
comme d’habitude je suis exclus. Sad

Mais non, vas y lâche toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13530
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 15:48

lucien a écrit:
comme d’habitude je suis exclus. Sad

C'est pour ton bien ! Il est inutile de se faire du mal quand on n'aime que le jazz le plus geek (pour Ran Blake, faudrait voir, mais peut-être avec un autre album que celui-ci, en solo de préférence).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1431
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 17:00

Alifie a écrit:


Pfff, il n'est décidément pas possible de discuter avec un type qui n'aime pas les (délicieuses) cordes dans le jazz !!! Rolling Eyes

Laughing



bon, après cet échauffement, si on passait à un disque sujet à polémique maintenant ?


Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelonious
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 43
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 17:21

darkmagus a écrit:



bon, après cet échauffement, si on passait à un disque sujet à polémique maintenant ?


Mr.Red

J'en ai plein sous le coude, si vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 21:55

Thelonious a écrit:
L’album s’ouvre sur une très sympathique Bossa Nova « Song for my Father »

Bossa nova ?
Plutôt "West indies", façon Cap verdean blues, avec lequel il y a pour moi analogie (et pour lequel j'ai une petite préférence).

C'est mon thème préféré du disque.
Quelque chose qui rappelle la simplicité d'un riff de big band des années 30, avec juste 2 voix trompette-ténor pour donner de la profondeur harmonique au thème, puis chacun prend son chorus (bon, dans les années 50 on prend plus son temps...), réexposition du thème, et rideau. Simple, efficace, du meilleur goût. Pas la peine de chercher à faire compliqué pour faire de la belle musique.

On parlait plus haut du jeu de Horace Silver et de ses analogies avec le boogie, je vois pas trop (et pour Monk, plutôt que le boogie, c'est le piano stride à la James P. Jonhson -que Monk avait en haute estime-). Par contre, à certains moments, le mimétisme avec le Herbie Hancock de jeunesse est frappante. Celui-ci aurait pu puiser à plus mauvaise source...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13530
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   13/3/2016, 22:09

néthou a écrit:
Thelonious a écrit:
L’album s’ouvre sur une très sympathique Bossa Nova « Song for my Father »

Bossa nova ?
Plutôt "West indies", façon Cap verdean blues, avec lequel il y a pour moi analogie (et pour lequel j'ai une petite préférence

Les deux, mon général, c'est d'ailleurs ainsi que Silver introduit le morceau dans le concert de Copenhague en n&b, où Bill Hardman prend un solo très classieux.

néthou a écrit:
C'est mon thème préféré du disque.

J'en ai écouté différentes versions en boucle toute la soirée, dont celle de l'album au moins 3 ou 4 fois : j'amende donc mon rie d'hier soir (on ne devrait jamais poster dans un état où le I don't want that le dispute à la drink ).

Bien vu pour Hancock. Wink

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5500
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   14/3/2016, 10:15

1.Song for My Father
Délicieux balancement, joli thème aux cuivres. C'est vrai qu'il y a du proto-Hancock dans ce piano.

2.The Natives Are Restless Tonight
Une bonne grosse jam, sympa mais sans plus. Solo enroué de Henderson assez jouissif quand même.

3.Calcutta Cutie
Excellent ce thème qui serpente sans fin, en passant par quelques recoins bizarres! J'ai bien envie de le repiquer à la guitare. Le grand moment du disque pour moi jusqu'à présent.

4.Que Pasa
OK, OK, tout commence un peu à se ressembler. Tiens, c'est encore le sax qui me sort de ma torpeur, un petit frelon cette fois.

5.The Kicker
Ah, ça s'anime, comme le titre pouvait le laisser supposer. Pas mal le solo de Silver, première fois que je le remarque.

6.Lonely Woman
Oui, beau thème qui regarde un peu vers 'Round Midnight.

Bilan

Un bon disque sur lequel je trouve au moins un grand titre à réécouter: Calcutta Cutie. Ça ronronne un peu parfois, ce qui m'empêche de le considérer comme un indispensable. Heureusement qu'on a deux morceaux qui chauffent et surtout Henderson pour animer le tout et donner du caractère. Presque toutes ses interventions m'ont fait tendre l'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16460
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   14/3/2016, 11:07

J'ai du mal a concevoir l'album sans :
- Sanctimonious Sam
- Que Pasa (Trio Version)
- Sighin' and Cryin'
- Silver Treads Among My Soul

D'autant que je trouve la version trio de Que Pasa supérieure à celle en quintette.

Bon, j'ai tant et tant loué cet album merveilleux et gorgé d'énergie positive que je ne sais pas trop quoi ajouter... Smile

Pour prolonger l'interrogation de Dark Magus, je vais tenter de dire pourquoi je trouve à ce disque un petit quelque chose qui le met (AMHA) au dessus d'un Saxophone Colossus, d'un Round About Midnight ou d'un At Basin Street...

Le soin apporté à l'écriture et aux thèmes, tout simplement. Certes, les interventions solistes n'ont pas le charisme d'un Rollins, d'un Miles, d'un Trane ou d'un Brownie, mais Silver arrive à créer des atmosphères moites par des moyens aussi simples qu'astucieux (je pense à Calcutta Cuite entre autres).Dans le même esprit je pourrais convoquer le Moanin d'Art Blakey(que j'adore presque autant que ce Song for my father).Là encore, un Golson soliste pourrait faire sourire face à Rollins ou Trane, mais quel talent dans l'écriture des thèmes et le travail sur les climats! (cf. Drum Thunder Suite ).Bref, pour le Hard Bop je suis plus fan de Silver et de Golson compositeurs que de Rollins et Trane improvisateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   14/3/2016, 12:32

arnaud bellemontagne a écrit:
Bref, pour le Hard Bop je suis plus fan de Silver et de Golson compositeurs que de Rollins et Trane improvisateurs.

Oh oh, voilà de quoi lancer un débat intéressant...
(l'avis d'Arnaud, que je ne partage pas vraiment, ne manque pas de pertinence).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1431
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   14/3/2016, 13:52

Cello a écrit:


Un bon disque. Ça ronronne un peu parfois, ce qui m'empêche de le considérer comme un indispensable.

voilà, c'est exactement ce que je voulais dire (ce que j'ai dit d'ailleurs avant que ça ne monte dans les tours Laughing ).  

Ceci dit, je conçois très bien qu'Arnaud ou Alifie (Thelonious semblant être plus ou moins de notre avis) puissent l'entendre autrement, leur écoute étant axée sur d'autres critères (intervention pianistique pour Alifie, compositions pour Arnaud)

En tout cas, je suis favorable à la poursuite de ce fil.  thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13530
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   14/3/2016, 17:12

Tss, tss, tu as vite fait de ranger dans ton camp Thelonious, qui a tout de même choisi d'ouvrir son fil avec cet album-ci (puisque tu ne retrouvais pas ton Mezz Mezzrow).

M'en fiche un peu (bis) de savoir s'il faut le classer au dessus ou en dessous de tel ou tel autre, mais j'aurais du mal à le considérer simplement comme un bon disque de hard-bop parmi d'autres. Pour une fois que les bonus tracks ont un sens, je suis pleinement d'accord avec arnaud : ainsi étendu *, cet album devient un disque de compositeur (combien d'autres albums, à part Kind of Blue, renferment deux titres au potentiel aussi obsessionnel que Song for My Father et Lonely Woman) et de pianiste, plus qu'un classique album de hard bop (ceux où Joe Henderson brille avec son habituelle élégance ne manquent pas dans le catalogue Blue Note).

Une observation encore : pour avoir cédé hier au pouvoir obsessionnel de Song for My Father en en multipliant les écoutes de versions par Silver lui-même (je recommande aussi, bis encore, la première des deux au moins de l'album que Ran Blake a consacré à Horace Silver), ce qui n'est pas très compliqué, puisque il y a un effet de spirale difficilement résistible dans ce morceau et variant souvent d'une interprétation à l'autre, comme dans les deux dont j'ai posté les liens vidéos : Silver, dont on peut voir la concentration sur n'importe quelle vidéo de ses concerts (quand on ne l'a pas vu, pour jouer encore les papys du forum, sur scène), ne s'y répète à peu près jamais dans ses solos : sacré compositeur, pianiste et musicien donc !

mains Merci donc à Thelonious pour cette séance d'écoute partagée d'un album de toute 1ère catégorie ( Mr. Green ).


* vu sur jazzdisco.org, quand Thelonious a ouvert le fil, qu'il existe une 4ème séance, où les prises ont été multipliées mais dont aucune n'a été conservée, ce qui n'était pas forcément accordé à tout le monde, même chez Blue Note, et en dit long à mon avis sur le soin et l'importance accordés par Silver à cet album en particulier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1431
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   14/3/2016, 17:32

Alifie a écrit:
Tss, tss, tu as vite fait de ranger dans ton camp Thelonious, qui a tout de même choisi d'ouvrir son fil avec cet album-ci


Alifie a écrit:
j'aurais du mal à le considérer simplement comme un bon disque de hard-bop parmi d'autres.


tutut

Thelonious a écrit:
On peut juste le voir comme un très bon disque de Hard-Bop.

et darkie a dit:

A ce jour je n’y ai rien trouvé qui pourrait me le faire considérer autrement qu’un très bon disque de hard bop parmi beaucoup d’autres.


pété de rire


Dernière édition par darkmagus le 14/3/2016, 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelonious
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 43
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   14/3/2016, 17:34

Citation :
Tss, tss, tu as vite fait de ranger dans ton camp Thelonious, qui a tout de même choisi d'ouvrir son fil avec cet album-ci

Même si j'ai dit que je comprenais qu'on puisse considérer cet album juste comme un bon disque de Hard-Bop, je le tiens personnellement pour un monument du genre.
La force des compositions, l'efficacité du jeu de Silver...

Citation :
mains Merci donc à Thelonious pour cette séance d'écoute partagée d'un album de 1ère catégorie ( Mr. Green )

Attention, si on me laisse choisir le 2nd. J'en ai un qui devrait diviser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13530
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   14/3/2016, 20:05

darkmagus a écrit:
A ce jour je n’y ai rien trouvé qui pourrait me le faire considérer autrement qu’un très bon disque de hard bop parmi beaucoup d’autres.

Pfff, m'en fiche, moi je lui mets


Thelonious a écrit:
Attention, si on me laisse choisir le 2nd. J'en ai un qui devrait diviser !

What the fuck ?!? Hum ! Si jamais c'est

:
 

tutut je passe mon tour pour ma chronique Télérama, non mais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1431
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   14/3/2016, 20:15

Alifie a écrit:


What the fuck ?!? Hum ! Si jamais c'est

:
 




tutut je passe mon tour pour ma chronique Télérama, non mais !



pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelonious
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 43
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   14/3/2016, 21:07

Non, c'est pire affraid .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13530
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   14/3/2016, 21:44

Un nouveau jeu pour nous occuper pendant le reste de la semaine ? scratch

Idea :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelonious
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 43
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   14/3/2016, 21:49

Quel boutefeu ce Alifie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13530
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   14/3/2016, 22:13

Plus soporifique que Charles Lloyd, je ne vois vraiment pas * : on est bien obligé de se rabattre sur les seconds choix.

* pour preuve de ma très grande tolérance, injustement mise en cause par darkmagus, qui ne recule, on le sait, devant aucun argument de mauvaise foi, j'ai même John Abercrombie sur mon avatar (en train de tricoter à l'arrière-plan à droite de Gil Evans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelonious
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 43
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   14/3/2016, 22:34

J'ai également un concurrent pour le nouveau jeu proposé par Monsieur Alifie.

Spoiler:
 

Il a vraiment une bonne tête de vainqueur.

On pourrit le fil, il y aura des représailles, c'est sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13530
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   14/3/2016, 23:38

tutut N'ayant absolument pas ton mauvais esprit, je pensais simplement à deviner le prochain disque que tu vas poster, pas le moins du monde à proposer un hit-parade des jazzmen les plus I don't want that ...

Spoiler:
 

Thelonious a écrit:
On pourrit le fil

C'est comme ça sur tous ceux que tu ouvres, il me semble. siffle

D'ailleurs, luisa, si tu ne boudes plus, tes habituelles contributions seraient tout à fait bienvenues sur ce fil, vu le ton que lui a donné Thelonious (moi, je n'y suis évidemment pour rien). kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5500
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   15/3/2016, 15:46

arnaud bellemontagne a écrit:


Pour prolonger l'interrogation de Dark Magus, je vais tenter de dire pourquoi je trouve à ce disque un petit quelque chose qui le met (AMHA) au dessus d'un Saxophone Colossus, d'un Round About Midnight ou d'un At Basin Street...

Le soin apporté à l'écriture et aux thèmes, tout simplement. Certes, les interventions solistes n'ont pas le charisme d'un Rollins, d'un Miles, d'un Trane ou d'un Brownie, mais Silver arrive à créer des atmosphères moites par des moyens aussi simples qu'astucieux (je pense à Calcutta Cuite entre autres). Dans le même esprit je pourrais convoquer le Moanin d'Art Blakey(que j'adore presque autant que ce Song for my father).Là encore,  un Golson soliste pourrait faire sourire face à Rollins ou Trane, mais quel talent dans l'écriture des thèmes et le travail sur les climats! (cf. Drum Thunder Suite ).Bref, pour le Hard Bop je suis plus fan de Silver et de Golson compositeurs que de Rollins et Trane improvisateurs.

J'ai pas mal repensé à ce que tu écrivais hier et je dois dire que je suis en partie d'accord avec toi.

Plus j'y songe et plus je me dis en effet que les thèmes ici sont très travaillés, sensiblement plus que ceux que l'on trouve sur un simplement "bon" album de jazz. Je suis en train de réévaluer vers le haut cet album à l'aune de ton argumentation.

Cela dit, le placer au-dessus de Saxophone Colossus ou Round About Midnight, ça je ne m'y risquerais pas. Parce que les improvisations sur Song for my Father me semblent quand même un peu banales, à part celles de Henderson. Et à mon sens, l'improvisation est l'essence du jazz, plus que les thèmes, un peu comme le développement - et non la mélodie - est l'essence du classique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le disque du jour du Jazz-Club   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le disque du jour du Jazz-Club
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Brendan O'Neill
» Eddy Clearwater, Jazz club Lionel Hampton, 29/03/07
» [Jazz] Dix-huit albums pour l'île déserte
» Les pochettes Jazz
» Hatfield and The North : The Rotter's club (1975)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Autres styles-
Sauter vers: