Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Philharmonie - Ives, Messiaen - 10/04/16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80112
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Philharmonie - Ives, Messiaen - 10/04/16   Sam 2 Avr 2016 - 14:13

C'est finalement Muraro qui tiendra le piano dans la Turangalîla.

Dimanche 10 avril 2016, 16h30

Charles Ives
The Unanswered Question

Olivier Messiaen
Turangalîlâ-Symphonie

Orchestre de Paris
Paavo Järvi, direction
Roger Muraro, piano
Cynthia Millar, ondes Martenot

http://philharmoniedeparis.fr/sites/default/files/documents/npgs_10_04_op.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80112
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ives, Messiaen - 10/04/16   Lun 11 Avr 2016 - 4:36

Première Turangalîla à la Philharmonie de Paris, et une belle réussite.

La pièce de Ives n'est vraiment pas faite pour cette salle, où chaque tousseur sonne comme un soliste au même titre que la trompette en coulisses...
Dommage, sinon c'était très beau.

Sinon la Turangalîla sonne tout autrement ici qu'au TCE (Salonen-Philharmonia l'an dernier), on perd peut-être un peu en netteté, en clarté des plans sonores, il vaut mieux bien connaître l'oeuvre pour s'y retrouver, notamment dans le 4è mouvement, mais quelle beauté des timbres, quelle sonorité enveloppante, notamment dans le Jardin du sommeil d'amour!
Joie du sang des étoiles proprement ébouriffante, et un final où on se rend compte de tout ce que la salle peut encaisser sans saturer!
Muraro toujours aussi enthousiasmant dans cette musique, Järvi parfait, je regrette juste le début du 2è mouvement un peu précipité et certains passages du 7è où les détachés de cuivres ne ressortaient pas toujours bien, mais c'est assez peu de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ofrex
Néophyte


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ives, Messiaen - 10/04/16   Lun 11 Avr 2016 - 20:28

Xavier a écrit:
Première Turangalîla à la Philharmonie de Paris, et une belle réussite.

La pièce de Ives n'est vraiment pas faite pour cette salle, où chaque tousseur sonne comme un soliste au même titre que la trompette en coulisses...
Dommage, sinon c'était très beau.

Sinon la Turangalîla sonne tout autrement ici qu'au TCE (Salonen-Philharmonia l'an dernier), on perd peut-être un peu en netteté, en clarté des plans sonores, il vaut mieux bien connaître l'oeuvre pour s'y retrouver, notamment dans le 4è mouvement, mais quelle beauté des timbres, quelle sonorité enveloppante, notamment dans le Jardin du sommeil d'amour!
Joie du sang des étoiles proprement ébouriffante, et un final où on se rend compte de tout ce que la salle peut encaisser sans saturer!
Muraro toujours aussi enthousiasmant dans cette musique, Järvi parfait, je regrette juste le début du 2è mouvement un peu précipité et certains passages du 7è où les détachés de cuivres ne ressortaient pas toujours bien, mais c'est assez peu de choses.

J'ai été très déçu par cette Turangalîla, aucune couleur, aucun rythme, et un final foutraque. Très inférieur à Salonen l'an dernier ou  Cambreling il y a quelques années à Pleyel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80112
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ives, Messiaen - 10/04/16   Lun 11 Avr 2016 - 21:56

"Aucun rythme", il faudrait peut-être expliciter pour que ça veuille dire quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81143
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ives, Messiaen - 10/04/16   Lun 11 Avr 2016 - 22:26

Bienvenue Ofrex !

Pourtant, à Pleyel, je me figure mal quel genre de bouillie ce pouvait donner : à en juger par la Quatrième d'Ives (dirigée par Metzmacher, qui les tient plutôt bien !), on ne percevait plus que de la saturation et des volumes, lorsqu'il y avait trop de son et de polyphonie. Alors les gerbes de la Turangalîla… Non ?

(Véritable question : je n'y étais pas, ni alors, ni hier.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
ofrex
Néophyte


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ives, Messiaen - 10/04/16   Mar 12 Avr 2016 - 11:04

DavidLeMarrec a écrit:
Bienvenue Ofrex !

Pourtant, à Pleyel, je me figure mal quel genre de bouillie ce pouvait donner : à en juger par la Quatrième d'Ives (dirigée par Metzmacher, qui les tient plutôt bien !), on ne percevait plus que de la saturation et des volumes, lorsqu'il y avait trop de son et de polyphonie. Alors les gerbes de la Turangalîla… Non ?  

(Véritable question : je n'y étais pas, ni alors, ni hier.)  

Certains on un avis tranché sur la qualité acoustique respectives des salles de concert. À mon humble avis, cela dépend beaucoup de l’emplacement où l’on est. Il m’est arrivé plusieurs fois de changer de place à l’entracte, la différence de rendu sonore peut être spectaculaire.
Maintenant chaque fois que l’on construit une nouvelle salle de concert, la com de la salle pilonne avec le message : l’acoustique de cette nouvelle salle est extraordinaire, et les journalistes répètent. Je me souviens de l’époque où l’on disait que l’acoustique de Bastille est au top.
Pour revenir à la Turangalîla, la bouillie, le gloubiboulga ce n’était pas à Pleyel avec Cambreling c’était dimanche. Le denier mouvement en particulier était une catastrophe, du grand n’importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80112
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ives, Messiaen - 10/04/16   Mar 12 Avr 2016 - 12:22

Eh ben on va dire que tu devais être mal placé. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1603
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ives, Messiaen - 10/04/16   Mar 12 Avr 2016 - 20:38

Bonjour à tous,

me voici de retour, pour plus longtemps que la dernière fois, j'espère...

J'y étais aussi, et, pour ma part, à l'arrière-scène. Par rapport à Pleyel (le Philar avec Chung il y a bien cinq ans), je donne l'avantage à cette nouvelle salle : effectivement pour la clarté, et surtout pour l'absence de saturation qui était intenable à Pleyel. Évidemment, ça vient de mon placement, je ne voyais pas les percussions à cause du mur de fond de la scène, et je ne prenais pas le tout en pleine face (j'ai vu tout de même une petite dizaine de spectateurs du parterre sortir entre les mouvements en ayant l'air bien assommés).
Il y avait juste un effet bizarre, c'était la caisse claire, que j'entendais distinctement de tout le reste et venant d'en haut, comme si le percussionniste était en haut de l'arrière-scène !


Pour l'Unanswered Question, je peux comparer avec Radio-France (Présences l'année dernière) : beaucoup plus de plans sonores ici (trompette extrêmement lointaine, cordes vraiment piano), malheureusement gâchés, comme dit Xavier, par des toux qui partaient toutes les 10 secondes de tous les coins de la salle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ofrex
Néophyte


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ives, Messiaen - 10/04/16   Mer 13 Avr 2016 - 11:10

Xavier a écrit:
Eh ben on va dire que tu devais être mal placé. Smile

Retour à la Philharmonie hier pour écouler le LSO avec Rattle. En première partie Couleurs de la cité céleste. Fabuleux concert, en particulier le Messiaen. On mesurait le gouffre qui sépare l’orchestre de Paris d’un des meilleurs orchestres du moment ( 52€ en première catégorie, Laurent Bayle écrase les prix).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81143
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ives, Messiaen - 10/04/16   Sam 16 Avr 2016 - 13:52

Ofrex a écrit:
Certains on un avis tranché sur la qualité acoustique respectives des salles de concert. À mon humble avis, cela dépend beaucoup de l’emplacement où l’on est. Il m’est arrivé plusieurs fois de changer de place à l’entracte, la différence de rendu sonore peut être spectaculaire.

Complètement. On peut même entendre un chanteur, voire un instrumentiste, jouer juste ou faux selon l'emplacement – en haut ou en bas, les harmoniques de la voix ne se diffusent pas de la même façon (j'ai aussi eu des effets de retours avec double audition de la même note quand le chanteur se plantait à un endroit précis de la scène), et à l'arrière-scène de la Philharmonie, par exemple, la réverbération crée des retards qui donnent l'illusion de gros pains chez les pianistes.

Mais précisément, à Pleyel, de tous les postes d'observation, la salle avait une limite assez étroite en matière de volume sonore : le détail du spectre disparaissait totalement dans les grands tutti, même pour des œuvres d'effectif moyen.


Citation :
Maintenant chaque fois que l’on construit une nouvelle salle de concert, la com de la salle pilonne avec le message : l’acoustique de cette nouvelle salle est extraordinaire, et les journalistes répètent. Je me souviens de l’époque où l’on disait que l’acoustique de Bastille est au top.

Oui, la propension à servir la soupe est assez incroyable – ce fut le cas pour la Philharmonie, même si en l'occurrence, ça s'est révélé vrai sur bien des aspects (remplissage, nouveau public, et pour partie sur les qualités de la salle, en tout cas en ce qui concerne l'impression physique de proximité).

Bastille, d'ailleurs, ce n'est pas si mal pour une salle de cette taille : on entend remarquablement l'orchestre, vraiment parfait pour du concert symphonique. Même de la musique de chambre serait envisageable, en fait. En revanche, si on veut percevoir le grain des voix et avoir une vague image des mots chantés, il est recommandé de ne pas être trop loin… Depuis les places pour les pauvres, comparé à Garnier, on n'est vraiment pas mal ; je suppose que le côté égalitaire du « tout le monde voit la même chose » a dû beaucoup séduire les commentateurs.


Citation :
Pour revenir à la Turangalîla, la bouillie, le gloubiboulga ce n’était pas à Pleyel avec Cambreling c’était dimanche. Le denier mouvement en particulier était une catastrophe, du grand n’importe quoi.

Je n'y étais pas. (Mais si on est mal placé à la Philharmonie, c'est-à-dire dans un gros tiers des places vendues, ce peut être particulièrement infâme, bien plus que des pires places de Pleyel.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philharmonie - Ives, Messiaen - 10/04/16   

Revenir en haut Aller en bas
 
Philharmonie - Ives, Messiaen - 10/04/16
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mode à transposition limitée de Messiaen
» Messiaen : Oeuvres pour orgue
» Messiaen - Musique vocale
» Split IVES / AMORT
» Messiaen - Offrandes oubliées, l'Ascension...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: