Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vaughan Williams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23113
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Sam 17 Oct 2015 - 15:16

nugava, in playlist, a écrit:

Mélomaniac a écrit:

Ralph Vaughan Williams (1872-1958) :

Symphonie n°5 en ré majeur

= Vernon Handley, Orchestre philharmonique de Liverpool


(Emi, septembre 1986)

drunken Peut-être la plus envoûtante symphonie jamais écrite...


Alors là, je suis bien d'accord. Le premier mouvement !!! Dommage que je ne possède que l'intégrale Brynden Thomson (Très bien d'ailleurs, mais pas au mieux dans la cinquième)...


ovni231 a écrit:

Mélomaniac a écrit:

drunken Peut-être la plus envoûtante symphonie jamais écrite...


... De RVW ? Mr. Green


tutut Depuis trois siècles, dans tout le corpus symphonique occidental, Russie incluse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82383
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Sam 17 Oct 2015 - 15:20

Il y a erreur, ce n'est pas le fil Czerny ici. cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16599
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Sam 17 Oct 2015 - 16:41

Mélomaniac a écrit:
nugava, in playlist, a écrit:

Mélomaniac a écrit:

Ralph Vaughan Williams (1872-1958) :

Symphonie n°5 en ré majeur

= Vernon Handley, Orchestre philharmonique de Liverpool


(Emi, septembre 1986)

drunken Peut-être la plus envoûtante symphonie jamais écrite...


Alors là, je suis bien d'accord. Le premier mouvement !!! Dommage que je ne possède que l'intégrale Brynden Thomson (Très bien d'ailleurs, mais pas au mieux dans la cinquième)...


ovni231 a écrit:

Mélomaniac a écrit:

drunken Peut-être la plus envoûtante symphonie jamais écrite...


... De RVW ? Mr. Green


tutut Depuis trois siècles, dans tout le corpus symphonique occidental, Russie incluse.


Tu le penses vraiment?
Nonobstant toute la littérature symphonique de Haydn à Dutilleux?
Bon ben va falloir que j'essaie. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Sam 17 Oct 2015 - 16:45

Par pitié, essaie aussi la 3 (et la 6) avant de détester te prononcer sur ce compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Age : 31
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Sam 17 Oct 2015 - 20:29

Je suis absolument d'accord à propos de la 5ème... Le premier mouvement est physiquement émouvant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Sam 17 Oct 2015 - 23:03

Je trouve ça tout à fait joli (sauf la Romanza qui m'écœure un peu), mais dans le genre "bucolique" la 3 est vraiment d'une autre trempe...(J'ai l'impression de radoter, mais apparemment je ne l'ai jamais dit sur ce fil Mr.Red )
Dans la 5, c'est peut-être le final que je préfère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Dim 18 Oct 2015 - 3:07

DavidLeMarrec a écrit:
Il y a erreur, ce n'est pas le fil Czerny ici. cool-blue  

Tu sait, à force d'en parler certains l'on écouté ou du moins essayer… Neutral
Czerny, le compositeur qui a pris la plume 861 fois de trop!Hihi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6847
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Ven 25 Aoû 2017 - 12:53

Benedictus a écrit:

AlexCorzoma a écrit:
Sinon, oui ! Il y a des gens qui connaissent Vaughan Williams ici. Trop méconnu en France, mais il me touche beaucoup, je ne saurais pas dire pourquoi. J'ai l'impression qu'il a influencé la musique de films.
Il en a même composé, par exemple pour 49th Parallel de Michael Powell, et sa Sinfonia antarctica (la 7, vraiment chouette) provient de sa partition pour le film Scott of the Antarctic.

Ah oui, j'aime beaucoup ce film et j'avais oublié que la musique était de lui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mar 29 Aoû 2017 - 16:55


Job, A Masque for Dancing
Sir Andrew Davis / Orchestre Philharmonique de Bergen, Alexander Kagan (violon), Sigurd Melvær Øgaard (orgue)
Bergen, V.2016
Chandos


Une chouette découverte! Alors que je me souvenais de la version Boult (LSO, EMI, 1970) comme d’un épais pensum, j’ai découvert une œuvre, certes parfois un peu grandiloquente et souvent trop délayée, mais qui fourmille de trouvailles - des passages modaux un peu tourmentés, des tournures archaïsantes un peu bizarres, des danses vénéneuses mais pas sans rebond, des climaxes aux combinaisons orchestrales presque décadentes. L’évocation de l’univers de William Blake y est vraiment très réussie.

Comme dans les Elgar d’Oramo à Stockholm, la netteté de trait et les coloris astringents de ces orchestres nordiques apportent décidément quelque chose dans le répertoire symphonique britannique - où les choses intéressantes sont souvent dans ces détails que les gros orchestres londoniens très ronds ont tendance à masquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6847
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mar 29 Aoû 2017 - 17:40

J'ai lu un article sur cette parution mais je ne sais plus où !

C'est sorti récemment il me semble ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5758
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mar 29 Aoû 2017 - 21:45

Benedictus a écrit:

Job, A Masque for Dancing
Sir Andrew Davis / Orchestre Philharmonique de Bergen, Alexander Kagan (violon), Sigurd Melvær Øgaard (orgue)
Bergen, V.2016
Chandos


Une chouette découverte! Alors que je me souvenais de la version Boult (LSO, EMI, 1970) comme d’un épais pensum, j’ai découvert une œuvre, certes parfois un peu grandiloquente et souvent trop délayée, mais qui fourmille de trouvailles - des passages modaux un peu tourmentés, des tournures archaïsantes un peu bizarres, des danses vénéneuses mais pas sans rebond, des climaxes aux combinaisons orchestrales presque décadentes. L’évocation de l’univers de William Blake y est vraiment très réussie.

Oui Boult m'avait un peu ennuyé dans cette œuvre pourtant très réputé, alors qu'en fait c'est une pièce vraiment remarquable et envoutante pourvu qu'elle soit dirigé avec clarté et fermeté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80899
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mar 29 Aoû 2017 - 23:18

Oui, il y a aussi la version Lloyd-Jones qui est très bien. (Naxos)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 36
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Ven 1 Sep 2017 - 21:10

Je viens de me lancer dans une intégrale des symphonies de Vaughan Williams (dans l'ordre, même si a priori ce sont plutôt les symphonies "violentes", notamment les 4 et 6, qui m'attirent le plus). Jusqu'ici je crois bien que je n'avais entendu que la deuxième (la seule que j'ai en CD à la maison) et la 7 (le sous-titre Antartica m'avait attiré) et je n'en gardais vraiment pas un grand souvenir.

Pour cette première symphonie marine, j'avais quelques réticences (je préfère de la musique purement instrumentale dans mes symphonies) mais j'ai été dans l'ensemble séduit : malgré quelques longueurs (notamment dans les passages chantés par les solistes), il y a vraiment de beaux moments (dans le dernier mouvement notamment) et c'est de la musique agréable et bien fichue. Pas de quoi rentrer dans la catégorie des oeuvres que j'ai envie de réécouter régulièrement, mais c'est plaisant. Hop, je passe à la deuxième !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 36
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Ven 1 Sep 2017 - 22:12

La London Symphony (la deuxième donc) reste pour moi relativement anecdotique : quelques bonnes idées par-ci par-là mais trop isolées, il y a vraiment des tunnels dans lesquels je ne trouve pas grand chose à me mettre das l'oreille. Allez, le scherzo que je trouve assez proche dans l'esprit de Holst est sympathique, mais ça ne me suffit pas vraiment. Après, ça reste gentiment joli, mais je ne suis pas assez rentré dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Ven 1 Sep 2017 - 22:16

Ah oui, la 2 est finalement la seule que je n'aime vraiment pas. Comme tu dis: anecdotique et beaucoup de tunnels. En revanche, la 3, bien interprétée, ça peut être une petite merveille. (Je te trouve bien sévère avec la 1, que je trouve assez enthousiasmante!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82383
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Ven 1 Sep 2017 - 22:57

Oui, c'est vraiment la plus faible – celle par laquelle j'ai commencé aussi, qui mêlée aux poèmes symphoniques, m'a longtemps rendu assez allergique à RVW…

J'aime particulièrement les 3 et 5, plus apaisées et lumineuses (mais avec un discours autrement dirigé que la contemplation douceureuse de la 2), mais les 4 et 6 sont impressionnantes effectivement, et la 7 assez à part (et réussie aussi).

Vraiment, il ne faut pas s'arrêter à la 2 – et j'aime beaucoup la 1, mais ce qui suit n'a plus rien à voir.

C'est un peu l'inverse de Bax, qui a écrit sept fois la même chose sous diverses formes, RVW a vraiment essayé beaucoup de postures symphoniques très différentes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5758
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Sam 2 Sep 2017 - 0:29

Personnellement mes préféré sont les 3 (l'entame mystérieuse et cette plainte finale, je marche a chaque fois) et 6 que je trouve magnifique de bout en bout
Aprés j'aime beaucoup la 1 aussi (un peu longue certes mais comme benedictus je la trouve enthousiasmante), personne ne parle jamais de la 8 mais personnellement je l'aime beaucoup, comme la 9, je doit réécouter la 7 (mais je me souviens l'avoir beaucoup aimé) la 5 est très belle mais ne me parle pas autant que les autres
la 2 j'avais plutôt aimé la première fois que je l'ai entendu, je trouve toujours qu'il y a des thèmes marquants et très beaux mais ça peine a former un tout parfaitement cohérent d’où ces longs tunnels, j'ai du mal a la réécouter. La 4 je la trouve un peu vaine dans sa rage, c'est impressionnant bien sur, intéressant certainement mais au final je trouve que ça beugle surtout du vent et en plus c'est un peu moche. La 6 au contraire me parait vraiment consistante et très inspiré dans sa noirceur vraiment une grande symphonie a mes oreilles (la 4 fait presque brouillon a côté).

Vaughan Williams a effectivement essayé beaucoup de choses différentes dans ses symphonies (c'est leur intérêt) mais il y a quand même une griffe sonore très reconnaissable, je serais bien en peine de la définir mais je l'entend nettement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Sam 2 Sep 2017 - 0:57

Parsifal a écrit:
Personnellement mes préféré sont les 3 (l'entame mystérieuse et cette plainte finale, je marche a chaque fois)  et 6 que je trouve magnifique de bout en bout
[...]
La 4 je la trouve un peu vaine dans sa rage, c'est impressionnant bien sur, intéressant certainement mais au final je trouve que ça beugle surtout du vent et en plus c'est un peu moche. La 6 au contraire me parait vraiment consistante et très inspiré dans sa noirceur vraiment une grande symphonie a mes oreilles (la 4 fait presque brouillon a côté).

Vaughan Williams a effectivement essayé beaucoup de choses différentes dans ses symphonies (c'est leur intérêt) mais il y a quand même une griffe sonore très reconnaissable, je serais bien en peine de la définir mais je l'entend nettement.

Entièrement d'accord avec tout ça. mains

C'est peut-être le corpus - et l'œuvre - les plus insaisissables que je connaisse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 36
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Sam 2 Sep 2017 - 10:31

J'ai continué mon exploration ce matin avec la troisième symphonie 'Pastorale'. C'est effectivement une oeuvre très apaisée et contemplative, pas forcément ma came (oui, je sais, je suis pénible), ça manque un peu d'animation pour moi. C'est beau, mais je ne suis pas rentré dans tous les mouvements : étonnant solo de trompette dans le deuxième (j'aime bien) mais le dernier mouvement avec cette soprano qui chante sans paroles m'a laissé sur ma faim. Par contre, j'ai réécouté un bout de la première et il est bien possible que j'aie été sévère, en fait après avoir laissé reposer un peu et écouté les deux suivantes, j'ai bien envie d'y revenir. Je crois que je la reprogrammerai en fin de parcours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 36
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Sam 2 Sep 2017 - 19:54

Trois symphonies de plus pour aujourd'hui, mais je n'ai été vraiment convaincu par aucune des trois Confused . Concernant les deux symphonies "violentes", la 4 et la 6, cette dernière me semble avoir un discours plus clair et structuré. Mais j'ai un problème, j'entends beaucoup de similitudes avec du Chostakovitch (surtout dans les deux derniers mouvements)... en moins bien (pour moi on est très loin de la 8ème de Chosta pour comparer avec une symphonie "de guerre"). Bref, pas mal, mais pas du tout premier choix. Je pensais avoir trouvé mon graal Vaughanien avec la cinquième, le premier mouvement m'ayant franchement emballé (quel beau thème ample pour débuter, c'est très lyrique mais vraiment maitrisé, pour moi clairement le plus beau mouvement de ces six premières symphonies), mais malheureusement je suis beaucoup plus dubitatif sur le reste, notamment les deux derniers mouvements qui me semblent s'égarer dans des développements pas franchement palpitants. Dommage, mais je ne désespère pas de découvrir une symphonie que j'aime de bout en bout dans les trois qui me restent Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5758
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Sam 2 Sep 2017 - 20:36

Par gout je suis plus attiré par Vaughan Williams, mais je ne conteste pas la supériorité des meilleurs symphonie de Chostakovitch (plus moderne, plus audacieux, plus radical dans la noirceur tragique et le sarcasme ironique) cela dit je trouve quand même Chosta assez inégal, avec de longs tunnels dans certaines œuvres et d'autres, pourtant immédiatement séduisantes, qui perdent de leur intérêt à la réécoute (la 5, la 7 par exemple, la 10 aussi m'a plutôt ennuyé), ça reste bien, hein, mais je n'y reviens pas forcément souvent  le contraire de mes symphonies préférées de VW (la 3 et la 6) qui ont toujours gagnées en pouvoir de fascination. Mais bon chez les russes j'ai toujours préféré Prokofiev alors...
Et si il y a des accents chostakovien chez VW, ça reste toujours très personnel, même la 4 que je n'aime pas du tout, garde une originalité qui lui est propre, ça mérite mieux que d'être considéré comme le chosta du pauvre.


Dernière édition par Parsifal le Sam 2 Sep 2017 - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Sam 2 Sep 2017 - 21:05

Parsifal a écrit:
Et si il y a des accents chostakovien chez VW, ça reste toujours très personnel, même la 4 que je n'aime pas du tout, garde une originalité qui lui ait propre, ça mérite mieux que d'être considérè comme le chosta du pauvre.
Pareil. D'autant que RVW possède un talent d'orchestrateur que je trouve supérieur (l'orchestre de Chostakovitch est toujours le même, un peu opaque, un peu grisâtre, avec des effets peu variés - les ritournelles aigrelettes de la petite harmonie, les roulements obsédants de caisse claire), et que, comme le disait aussi Golisande, le corpus est beaucoup plus divers dans son esthétique (toujours le même postromantisme amer, avec ses éclats sarcastiques et ses thrènes déprimés chez Chosta - là où RVW alterne postromantisme généreux, pastoralisme à l'anglaise, grimaces soviétisantes, impressionnisme expérimental...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5758
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Sam 2 Sep 2017 - 21:12

Benedictus a écrit:
Parsifal a écrit:
Et si il y a des accents chostakovien chez VW, ça reste toujours très personnel, même la 4 que je n'aime pas du tout, garde une originalité qui lui ait propre, ça mérite mieux que d'être considérè comme le chosta du pauvre.
Pareil. D'autant que RVW possède un talent d'orchestrateur que je trouve supérieur (l'orchestre de Chostakovitch est toujours le même, un peu opaque, un peu grisâtre, avec des effets peu variés - les ritournelles aigrelettes de la petite harmonie, les roulements obsédants de caisse claire), et que, comme le disait aussi Golisande, le corpus est beaucoup plus divers dans son esthétique (toujours le même postromantisme amer, avec ses éclats sarcastiques et ses thrènes déprimés chez Chosta - là où RVW alterne postromantisme généreux, pastoralisme à l'anglaise, grimaces soviétisantes, impressionnisme expérimental...)


mains
"impressionnisme expérimental"
tu pense a la 7? il faut vraiment que je la réécoute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Sam 2 Sep 2017 - 22:12

Parsifal a écrit:
"impressionnisme expérimental"
tu pense a la 7? il faut vraiment que je la réécoute
Exactement. (Oui, il faut lui redonner sa chance - le conseil vaut aussi pour Roupoil - parce que ce n'est forcément une œuvre qui livre ses richesses musicales à la première écoute, en dépit de son apparente évidence narrative et figuraliste.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5758
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Sam 2 Sep 2017 - 22:25

En fait je l'avais aimé, mais c'est surtout que c'est l'une des premières que j'ai écouté, elle a été recouverte par les autres dans mon souvenir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 36
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Sam 2 Sep 2017 - 22:53

Tout à fait d'accord avec vous sur le fait que Vaughan Williams est beaucoup plus varié et son orchestration moins, euh, primaire que Chostakovitch, je n'avais fait cette comparaison que sur la 6ème (et même vraiment les deux derniers mouvements, je le répète) qui pour le coup me semble se rapprocher pas mal des symphonies contemporaines de Chosta. Bref, pas d'inquiétude, la 7ème sera en (ré)-écoute bientôt, probablement demain (je fais quand même des pauses avec autre chose pour ne pas saturer, même si c'est varié je ne tiens pas à me faire les neuf symphonies en deux jours !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Sam 2 Sep 2017 - 23:02

Parmi les symphonies de VW il n'y a que la 2 et la 4 que je n'arrive vraiment pas à aimer (et je n'ai jamais écouté la 8 Embarassed )... Sinon, il y a toujours quelque chose de magnétique dans un coin, que ce soit la pure séduction sonore un peu basique (la 5 que je n'arrive pas à détester) où l'étrangeté fuyante (certains passages de la 6 ou de la 9, cette dernière particulièrement fascinante pour moi).
J'ai peu écouté la 7, mais elle m'a laissé une impression un peu mitigée de patchwork, avec des moments vraiment beaux et originaux et d'autres plus "hollywoodiens" -- mais je vais lui donner (au moins) une nouvelle chance. Razz
Pour ce qui est de la comparaison avec Chostakovitch, ce sont tout de même deux univers musicaux aussi radicalement différents que pouvaient l'être l'URSS et l'Angleterre post-victorienne - et une des raisons qui font que je n'aime pas la 4e de VW (contrairement à celle de Chosta) est que Ralphy essaie de nous pondre du Chosta à la sauce anglaise et que (à mon avis) ça ne prend pas.
Parmi ce que je connais, si je devais comparer les symphonies de Chosta à un autre compositeur non soviétique, ce serait avec le suédois Allan Pettersson...
(Et présentement j'écoute du Guillaume Dufay, et c'est magnifique drunken )
(Edit : mais je suis tout de même passé à la 8e de Chosta...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80899
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Dim 3 Sep 2017 - 1:14

Je viens de réécouter cette 3è, c'est vrai que c'est très beau.

J'avais dû l'écouter une seule fois et très distraitement il y a longtemps; je comprends pourquoi j'étais passé à côté, effectivement c'est très serein, apaisant, et pour moi moins marquant que les 4, 6 et 7, mais pas du tout moins bon.
Pas ma préférée donc, mais vraiment, j'aime beaucoup tout de même. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Dim 3 Sep 2017 - 1:30

Very Happy Et le premier mouvement ressemble vraiment à du Ravel "invertébré" (dans un sens non-péjoratif : une harmonie ravélienne dans un chewing-gum anglo-debussyste Mr.Red )... (Et il faut écouter Handley, qui sait re-vertébrer le chewing-gum à l'anglaise...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5758
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Dim 3 Sep 2017 - 16:44

Golisande a écrit:
(dans un sens non-péjoratif : une harmonie ravélienne dans un chewing-gum anglo-debussyste Mr.Red )...

j'aime tes précautions oratoires non-péjorative qui aboutissent au chewing-gum Laughing

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 36
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Dim 3 Sep 2017 - 18:44

Aujourd'hui, je confirme que la 7 méritait une réécoute, même si je ne suis pas emballé de bout en bout, il y a vraiment de bons moments, notamment dans les mouvements extrêmes où l'utilisation de la voix et de la machine à vent m'ont vraiment semblé intéressants. En fait c'est très curieux, parce que si on m'avait fait écouter l'oeuvre à l'aveugle j'aurais juré ne jamais l'avoir entendue, alors que je sais très bien que ce n'est pas le cas ! Les mouvements intermédiaires m'ont moins séduit mais je pense que je l'écouterai à nouveau prochainement.

Et à la suite, un gros coup de coeur pour la 8 qui est sûrement ma préférée du lot (en attendant la dernière), à la fois plus classique dans sa forme mais riche en surprises, notamment au niveau de l'orchestration vraiment très inspirée. À noter un gag assez invraisemblable : j'acoute depuis la première ces symphonies dans la version Handley sur musicme, et il y a manifestement un bug de fichier sur le troisième mouvement de la huitième, qui y est remplacé par une 40ème de Mozart qui s'insère assez moyennement dans l'ensemble drink . Mais le fait d'avoir changé de version en cours de route (je me suis rabattu su Boult) ne modère pas mon enthousiasme cheers .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 36
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Lun 4 Sep 2017 - 22:17

Eh bien voila, intégrale achevée avec une neuvième qui m'aura laissé relativement indifférent. Je vais laisser reposer en écoutant un peu autre chose, mais celles que j'ai le plus envie de réentendre sont (par ordre de préférence) la 8ème, la 7ème, et en fait la 1ère (qu'à la réflexion j'ai vraiment sous-estimée à la première écoute siffle ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
AlexCorzoma
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 235
Localisation : France
Date d'inscription : 18/08/2017

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mar 5 Sep 2017 - 13:43

Je vais bientôt me faire ça :


De ce que j'ai écouté pour l'instant, ça m'a l'air correct niveau interprétation. On me contredira probablement. On y trouve les grands tubes, des Concertos aussi, pleins de trucs. Mais je laisse ça de côté pour l'instant, je dois me faire un Stravinsky. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mar 5 Sep 2017 - 13:53

AlexCorzoma a écrit:
Je vais bientôt me faire ça :
Spoiler:
 
De ce que j'ai écouté pour l'instant, ça m'a l'air correct niveau interprétation. On me contredira probablement.
Non, pour Greensleeves et Lark Ascending, Marriner est assez adéquat. (Pour les autres, je ne sais pas.)
Si tu aimes ce genre-là, tu peux aussi essayer les Butterworth (A Shropshire Lad, The Banks of Green Willow) et les Delius (The Walk to the Paradise Garden, A Song Before Sunrise, Summer Night on the River) de Marriner et l'Academy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlexCorzoma
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 235
Localisation : France
Date d'inscription : 18/08/2017

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mar 5 Sep 2017 - 14:04

Benedictus a écrit:
AlexCorzoma a écrit:
Je vais bientôt me faire ça :
Spoiler:
 
De ce que j'ai écouté pour l'instant, ça m'a l'air correct niveau interprétation. On me contredira probablement.
Non, pour Greensleeves et Lark Ascending, Marriner est assez adéquat. (Pour les autres, je ne sais pas.)
Si tu aimes ce genre-là, tu peux aussi essayer les Butterworth (A Shropshire Lad, The Banks of Green Willow) et les Delius (The Walk to the Paradise Garden, A Song Before Sunrise, Summer Night on the River) de Marriner et l'Academy.

Greensleeves et Lark Ascending me touchent beaucoup. Mais j'ai envie d'explorer d'autres œuvres. Sortir de ces tubes. J'ai l'impression de manquer des tas de choses. J'avais écouté sa Symphonie n°9, ça m'avait surpris : ça tranche avec ce qu'on connait de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mar 5 Sep 2017 - 14:17

Ah, mais il faut que tu écoutes toutes les autres symphonies, alors!
En plus, ce que Roupoil, Parsifal, Golisande, Xavier, David et moi-même en avons dit ces jours-ci devrait te permettre de te repérer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlexCorzoma
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 235
Localisation : France
Date d'inscription : 18/08/2017

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mer 6 Sep 2017 - 17:00

Franchement, la 6ème et la 9ème sont très grandes. J'ai réécouté la 9ème, j'ai écouté la 6ème deux fois de suite. Avec pour la 6ème un deuxième mouvement inouï. J'ai rarement été aussi dérangé par une musique. Sinon, j'ai écouté la version de Greensleeves sur ce CD, je la trouve supérieure aux version que j'ai déjà entendu. Plus lyrique, avec un rythme plus appuyé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5758
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mer 25 Oct 2017 - 0:43


Tiré du fil Bax:

Golisande a écrit:
[HS Vaughan Williams]
1: choucroute anglaise

C'est plus un gros gelly cake, mais qui possède la majesté d'un vaste récif battu par les flots, c'est un peu trop long et pompeux mais c'est quand même très beau et pas sans classe.

Golisande a écrit:
5: confiture

pas faux Mr.Red
(mais ça vaut que pour la romanza)

Golisande a écrit:
7: Hollywood


1) je ne vois pas pourquoi cela doit forcément être un défaut
2) on a pas écoutez les mêmes musiques hollywoodienne, parce qu'au delà de l'origine filmique je n'entend pas beaucoup d'Hollywood dans cette description musical assez austère d'un désert de glace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mer 25 Oct 2017 - 10:51

J'ai dit que j'allais les réécouter (sauf la 1, parce que j'ai pas envie Razz ), mais la 7 m'avait fait l'effet d'une grosse machine descriptive - ou au moins ostensiblement évocatrice - un peu indigeste aussi, dans un genre très différent de la 1... Mais mon écoute était peut-être biaisée par le titre (j'ai un peu de mal avec références trop précises dans les titres) et le fait qu'il s'agisse au départ d'une musique de film.
Concernant la 5, elle a un côté insaisissable à force d'être lisse et minimaliste dans son discours / langage harmonique uniformément serein et consonant, qui fait que j'y reviens de temps en temps - mais je reste sur ma faim à chaque fois comme si la symphonie s'achevait sans avoir vraiment commencé... et puis il y a cette romanza qui est une vraie punition (je me demande comment il a osé, a moins que ce ne soit un geste purement conceptuel).


Dernière édition par Golisande le Mer 25 Oct 2017 - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5758
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mer 25 Oct 2017 - 10:59

Golisande a écrit:
J'ai dit que j'allais les réécouter (sauf la 1, parce que j'ai pas envie Razz )

Tu as tort Wink


Oui grosse machine descriptive ça peut correspondre a la 7, c'est clairement de la musique descriptive mais je ne vois pas en quoi c'est forcément rédhibitoire d'autant qu'ici je trouve que c'est très réussit, tu avais écouté avec ou sans récitant?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mer 25 Oct 2017 - 11:14

Sans récitant : j'avais envie d'entendre une symphonie, pas un oratorio dramatique (ceci expliquant peut-être cela).
La 1, je l'ai beaucoup écoutée il y a deux ou trois ans parce que j'aimais bien son côté "Belle Époque", mais je crois que j'en ai un peu abusé (or ce n'est pas tout à fait assez génial pour supporter ce genre de traitement pale ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5758
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mer 25 Oct 2017 - 11:24

Golisande a écrit:

La 1, je l'ai beaucoup écoutée il y a deux ou trois ans parce que j'aimais bien son côté "Belle Époque", mais je crois que j'en ai un peu abusé (or ce n'est pas tout à fait assez génial pour supporter ce genre de traitement pale ).

Oui ce n'est clairement pas celle que je réécouterais le plus souvent, c'est long et un peu "too much" par endroit, mais c'est quand même une bien belle symphonie.

Clairement la 7 est bizarre mais cette bizarrerie fait tout son charme je trouve ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mer 25 Oct 2017 - 20:37

Cinquième symphonie : en la réécoutant je me rends compte que je la connais par cœur - et en effet je l'ai écoutée un bon paquet de fois, le problème étant que,  chaque fois, ça me glisse dessus...
Il y a de très beaux moments (même le début de la Romanza marmeladesque), et globalement ça a plutôt de la gueule, c'est élégant ; mais j'ai de plus en plus souvent l'impression que Vaughan Williams aurait été un très grand compositeur de musique de films (d'aventure, historiques, peplums, etc.), mais qu'il s'est cantonné à tort à la musique pure...
Là, j'entends / je vois une suite de séquences avec des chevaliers avançant dans des paysages de landes sauvages (pour les batailles c'est plutôt dans la 4e), mais cela ne suffit pas à faire une symphonie satisfaisante à mon avis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mer 25 Oct 2017 - 21:00

La Sixième, c'est décidément une autre paire de manches, plus question de fausse musique de film (même si ça reste très cinématographique).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mer 25 Oct 2017 - 22:16

Antarctica : en fait, je trouve cela bien moins personnel (et donc original) que la symphonie précédente, et pour le coup le côté musique-de-film revient en force (pour cause)...
Au risque de redonder un peu, VW excelle dans le genre et on ne peut que regretter qu'il n'en ait pas fait davantage, mais une "symphonie" pour moi c'est autre chose.
Cela dit je trouve les 3e et 4e mouvements bien plus puissants que les autres, et du coup ils se suffisent à eux-mêmes....
(Je précise que tout ça ne m'évoque pas spécialement un paysage de glace, c'est beaucoup trop bigarré et bavard...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mer 25 Oct 2017 - 22:50

J'écoute pour la première fois la Huitième... que je trouve assez chiante (mais j'en ai peut-être un peu marre de Vaughan Williams pour ce soir Mr.Red , je vais passer à autre chose et réessaierai éventuellement demain)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7217
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mer 25 Oct 2017 - 23:10

J'étais tombé par hasard sur la 8e à un moment où j'avais voulu tester les symphonies de RVW, et je te confirme qu'elle n'est effectivement pas terrible ! Les mouvements lents s'étirent un peu vainement (même si je crois me souvenir que la cavatine est un peu mieux que la Fantasia initiale), et les flonflons du scherzo, franchement... hehe Reste la toccata finale qui à défaut d'être une œuvre de génie est sympathique et a le bon goût d'être expédiée en cinq minutes.

Heureusement qu'après j'avais tenté l'Antartica, qui m'a fait bien meilleure impression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mer 25 Oct 2017 - 23:28

Et finalement, quelles sont tes symphonies préférées ? (j'imagine que tu t'es déjà exprimé sur ce fil, donc si tu ne réponds pas j'irai fouiner sans vergogne Mr.Red )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5758
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mer 25 Oct 2017 - 23:31

Elle est très bien la huitième carton rouge
je la trouve trés amusante moi!

bavard pourquoi pas, mais bigarré a propos de la septième je ne vois pas non, c'est même ce côté un peu terne qui m'en avait un peu éloigné après avoir découvert les autres (pourtant c'est la première a m'avoir accroché plus ou moins immédiatement les autres j'ai eut besoin de plusieurs écoutes avant de les apprivoiser et ce fut notamment le cas de la huitième  siffle ), alors qu'a la réécoute je la trouve vraiment belle, et même assez fascinante

Golisande a écrit:
mais j'ai de plus en plus souvent l'impression que Vaughan Williams aurait été un très grand compositeur de musique de films (d'aventure, historiques, peplums, etc.), mais qu'il s'est cantonné à tort à la musique pure...

je n'entend rien de peplumesque chez Vaughan Williams...
(a part a certains endroit de la 6 et dans la 2 presque tout le temps, sauf que dans la 6 c'est transcendé et dans la 2 c'est raté hehe ) je ne goute pas tellement sa musique de film d'ailleurs, et je le trouve toujours plus contemplatif que narratif ou même véritablement spectaculaire Mr.Red
C'est pour ça que j'ai longtemps été un peu indifférent a son ballet job (que j'aime maintenant)

Sinon c'est vraiment la musique vocale que j'aime chez lui, pas tout bien sur mais On Wenlock Edge, les célébrissime songs of travel, the willow wood cantata et surtout The Five Tudors Portraits (un chef d’œuvre vraiment)


Dernière édition par Parsifal le Mer 25 Oct 2017 - 23:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7217
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Mer 25 Oct 2017 - 23:46

Golisande a écrit:
Et finalement, quelles sont tes symphonies préférées ?  (j'imagine que tu t'es déjà exprimé sur ce fil, donc si tu ne réponds pas j'irai fouiner sans vergogne Mr.Red )

En fait non, pas encore exprimé, et en fait je n'ai pas encore fini mon tour de ces symphonies. Outre la 8e, je connais et apprécie à des degrés divers la 1ère ("Sea Symphony"), la 3e ("Pastoral"), la 5e, la 7e ("Antartica") et la 9e (initialement inspirée de Tess d'Urberville). Il manque donc encore à ma connaissance les n°2, 4 et 6. J'espère juste pour moi que Vaughan Williams n'était pas du genre à réussir un coup sur deux, vu que la seule que je connaisse avec un numéro pair est d'assez loin celle que j'aime le moins ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vaughan Williams   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vaughan Williams
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vaughan Williams - Symphonies
» Les deux Quatuors à cordes de Ralph Vaughan Williams
» Vaughan Williams
» Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)
» An Introduction To Robert Pete Williams (2006)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: