Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bartok: le Château de Barbe-bleue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
AuteurMessage
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Dim 6 Avr 2014 - 22:45

Je suis d'accord avec David. L'allemand ne me fait pas fuir si c'est bien fait.

Et en effet c'est en allemand, HMV Japon le confirme :

http://www.hmv.co.jp/en/artist_Bartok-1881-1945_000000000018574/item_Duke-Bluebeard-s-Castle-German-Kubelik-Lucerne-Festival-Orchestra-F-Dieskau-Seefried-1962-Monaural_5716832
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80498
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Dim 6 Avr 2014 - 22:46

DavidLeMarrec a écrit:
Quel serait le problème ?  Les rythmes sont-ils si sacrés ?  Plutôt qu'une prosodie écorchée, des coupures ou des inexactitudes, il est plus loisible d'entendre une traduction bien maîtrisée, non ?

Les rythmes sont changés oui, et même certaines notes. (la toute première phrase de Barbe-Bleue par exemple)
Ca m'embête profondément.  Neutral

Bizarrement je l'ai écouté deux ou trois fois en anglais sans que ça me gêne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Dim 6 Avr 2014 - 22:58

Xavier a écrit:

Bizarrement je l'ai écouté deux ou trois fois en anglais sans que ça me gêne.

C'est vrai que ça passe mieux en anglais. Le live de Levine avec Ramey et Norman est excellent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Dim 6 Avr 2014 - 23:00

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Quel serait le problème ?  Les rythmes sont-ils si sacrés ?  Plutôt qu'une prosodie écorchée, des coupures ou des inexactitudes, il est plus loisible d'entendre une traduction bien maîtrisée, non ?

Les rythmes sont changés oui, et même certaines notes. (la toute première phrase de Barbe-Bleue par exemple)
Ca m'embête profondément.  Neutral

Bizarrement je l'ai écouté deux ou trois fois en anglais sans que ça me gêne.

Tu as eu une mauvaise expérience avec la version Fricsay si mes souvenirs sont exacts mais peut-être qu'ici il n'y aura pas coupures en plus de l'allemand
Ceci dit , je reste partisan d'une oeuvre dans la langue pour laquelle elle a été composée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Dim 6 Avr 2014 - 23:03

Xavier a écrit:
Ca m'embête profondément.  Neutral
Pourquoi, la veine mélodique de l'original est tellement géniale et évidente que changer des détails fait effondrer le château de cartes ? scratch

Même dans Verdi qui est pourtant beaucoup moins libre en la matière, ça ne gêne pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Dim 6 Avr 2014 - 23:07

LeKap a écrit:
Ceci dit , je reste partisan d'une oeuvre dans la langue pour laquelle elle a été composée
Ça peut paraître une évidence, mais plus le temps passe, moins j'en suis persuadé. À quoi bon conserver la langue originale si elle est mal réalisée, et que le public ne peut pas s'en approcher ? Autant utiliser une traduction décente, chantée de façon expressive.

Le Château en hongrois par de vrais magyarophones, c'est parfait. Mais si c'est pour entendre des gens mâchonner le hongrois qui est déjà une langue très étrangère...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80498
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Dim 6 Avr 2014 - 23:10

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Ca m'embête profondément.  Neutral
Pourquoi, la veine mélodique de l'original est tellement géniale et évidente que changer des détails fait effondrer le château de cartes ? scratch

Même dans Verdi qui est pourtant beaucoup moins libre en la matière, ça ne gêne pas...

Dans une oeuvre que j'ai dû écouter une bonne cinquantaine de fois au moins, ça m'embête énormément qu'on change des notes ou des rythmes, que ce soit du Mozart, du Bartok ou du Dutilleux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Dim 6 Avr 2014 - 23:25

DavidLeMarrec a écrit:
LeKap a écrit:
Ceci dit , je reste partisan d'une oeuvre dans la langue pour laquelle elle a été composée
.....
Le Château en hongrois par de vrais magyarophones, c'est parfait. Mais si c'est pour entendre des gens mâchonner le hongrois qui est déjà une langue très étrangère...


Tout à fait d'accord avec toi , mais on a quand même d'excellentes versions chantées par des étrangers (boulez I , kertecz , haitink, ...)


Dernière édition par LeKap le Dim 6 Avr 2014 - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Dim 6 Avr 2014 - 23:26

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Ca m'embête profondément.  Neutral
Pourquoi, la veine mélodique de l'original est tellement géniale et évidente que changer des détails fait effondrer le château de cartes ? scratch

Même dans Verdi qui est pourtant beaucoup moins libre en la matière, ça ne gêne pas...

Dans une oeuvre que j'ai dû écouter une bonne cinquantaine de fois au moins, ça m'embête énormément qu'on change des notes ou des rythmes, que ce soit du Mozart, du Bartok ou du Dutilleux...
Ah, et tu fais quoi quand on te joue une version alternative ? Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80498
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Dim 6 Avr 2014 - 23:28

J'angoisse.  Mr.Red 

Non mais c'est vrai, rien que la version grave du rôle de Barbe-Bleue, qu'on ne fait plus maintenant d'ailleurs, ça m'agace prodigieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Dim 6 Avr 2014 - 23:28

LeKap a écrit:
Tout à fait d'accord avec toi , mais on a quand d'excellentes versions chantées par des étrangers (boulez I , kertecz , haitink, ...)
Oui, bien sûr, mais ça permet tout de même se familiariser avec l'œuvre et de varier les plaisirs.

Cela dit, tu ne cites pas vraiment les cas que je visais par l'excellence magyarophone... Boulez I, ok, ils sont totalement possés par le texte, mais Kertész ou Haitink, on ne peut vraiment pas parler d'évidence linguistique (même si le second est une excellente version).

Je visais vraiment les versions avec des hongrois authentiques (auxquelles il faut ajouter Boulez I, en effet).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Sam 31 Mai 2014 - 3:53

Un nouvel enregistrement live du Château. Salonen, le Philharmonia, Tomlinson et De Young.

Même casting que celui du concert du TCE il y a deux ou trois ans ; ici la prise a été faite à Vienne en 2011. Je n'ai pas une passion pour Tomlinson, qui, vaillant mais toujours aussi rustique, en faisait des tonnes - sans doute pour compenser une voix vieillissante de plus en plus réduite au parlando -, ni pour De Young, assez insignifiante, mais j'ai gardé un bon souvenir de la direction de Salonen.



http://www.amazon.fr/Bluebeards-Castle-Château-Barbe-bleue-Bartok/dp/B00IDCQ466/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1401500818&sr=1-2&keywords=bluebeard+castle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80498
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Sam 31 Mai 2014 - 17:05

Je l'ai écouté d'une oreille, ça n'est pas génial, surtout à cause de la distribution.
Tomlinson avec Haitink dans les années 90, on aime ou on n'aime pas, mais là... et De Young effectivement quelconque.
Salonen c'est bien, mais ça n'apporte rien de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80498
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Dim 6 Juil 2014 - 1:44

Version Elder, un live de 1992. (en anglais)

Très belle version même si on a entendu des orchestres encore plus beaux que le BBC Wales dans cette oeuvre. (quelques soucis de justesse des violons parfois mais c'est pour pinailler)
Belle distribution, Sally Burgess et Gwynne Howell.
On peut juste regretter les bruitages excessifs lors des ouvertures de porte et quelques bruits et toussotements dans le public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80498
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Dim 6 Juil 2014 - 2:23

Il y a une version Ozawa 1980 avec Minton et Howell, disponible ici: http://www.bso.org/Merchandise/Detail/38120

On peut en écouter de courts extraits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6640
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Mar 24 Nov 2015 - 17:45

Je réécoutais la version Boulez/ Nimsgern - Troyanos: quelle belle version! Troyanos impressionnante, et Nimsgern excellent. L'orchestre de Boulez au top.
C'est certainement l'une de mes versions préférées!
Un grand moment d'écoute! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fgero
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 864
Age : 48
Localisation : 78
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Mar 24 Nov 2015 - 20:49

Je découvrirai une nouvelle "version" dimanche prochain à Garnier Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80498
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Mar 24 Nov 2015 - 23:26

Rubato a écrit:
Je réécoutais la version Boulez/ Nimsgern - Troyanos: quelle belle version! Troyanos impressionnante, et Nimsgern excellent. L'orchestre de Boulez au top.
C'est certainement l'une de mes versions préférées!
Un grand moment d'écoute! Smile

On peut difficilement trouver mieux!
Je crois que c'est un enregistrement qui fait plus ou moins l'unanimité sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6640
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Mer 25 Nov 2015 - 8:44

Xavier a écrit:
Rubato a écrit:
Je réécoutais la version Boulez/ Nimsgern - Troyanos: quelle belle version! Troyanos impressionnante, et Nimsgern excellent. L'orchestre de Boulez au top.
C'est certainement l'une de mes versions préférées!
Un grand moment d'écoute! Smile

On peut difficilement trouver mieux!
Je crois que c'est un enregistrement qui fait plus ou moins l'unanimité sur le forum.

Oui, il manque juste le prologue.
Au même niveau je mettrais bien celle d'Ivan Fischer/László Polgár-Ildiko Komlosi (avec prologue).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80498
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Mer 25 Nov 2015 - 12:14

Oui, pour moi ce sont les deux meilleures, assez nettement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Mar 26 Avr 2016 - 15:28

Une version avec Ozawa est annoncée pour la semaine du 24/06 sur amazon.fr
Je n'ai pas plus d'informations

A tenir à l'oeil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Mar 26 Avr 2016 - 15:31

Désolé

Mais Xavier en avait déjà parlé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80498
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Mar 26 Avr 2016 - 16:09

Oui, sauf que jusqu'alors ça n'est sorti qu'au Japon semble-t-il.
http://www.hmv.co.jp/en/artist_Bartok-1881-1945_000000000018574/item_Duke-Bluebeard-s-Castle-Ozawa-Saito-Kinen-Orchestra-Goerne-Zhidkova_5047373
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Mar 26 Avr 2016 - 16:18

Bonjour Xavier
Donc mon intervention n'était pas si polluante que cela
Restons vigilants

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Mar 26 Avr 2016 - 16:24

Xavier a écrit:
Oui, sauf que jusqu'alors ça n'est sorti qu'au Japon semble-t-il.
http://www.hmv.co.jp/en/artist_Bartok-1881-1945_000000000018574/item_Duke-Bluebeard-s-Castle-Ozawa-Saito-Kinen-Orchestra-Goerne-Zhidkova_5047373

Zhidkova drunken !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Mar 26 Avr 2016 - 16:25

Avec Goerne , çà va plaire à David ( pas qu'à lui du reste)
et le Saito Kinen orchestra , j'achète d'office

Ton lien précédent était relatif à une autre version avec le Boston Symphony Ochestra

Ozawa aurait donc sévi à 2 reprises dans cette oeuvre

Mmmmmmm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Mar 26 Avr 2016 - 16:26

bAlexb a écrit:
Xavier a écrit:
Oui, sauf que jusqu'alors ça n'est sorti qu'au Japon semble-t-il.
http://www.hmv.co.jp/en/artist_Bartok-1881-1945_000000000018574/item_Duke-Bluebeard-s-Castle-Ozawa-Saito-Kinen-Orchestra-Goerne-Zhidkova_5047373

Zhidkova drunken !!!


j'avoue ne pas connaître cette dame
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Mar 26 Avr 2016 - 17:19

bAlexb a écrit:
Xavier a écrit:
Oui, sauf que jusqu'alors ça n'est sorti qu'au Japon semble-t-il.
http://www.hmv.co.jp/en/artist_Bartok-1881-1945_000000000018574/item_Duke-Bluebeard-s-Castle-Ozawa-Saito-Kinen-Orchestra-Goerne-Zhidkova_5047373

Zhidkova drunken !!!

Avec Zidkova, tu as aussi la version du LSO dirigée par Gergiev! Very Happy

Et le couple l'avait chanté à Pleyel il y a 4 ans!
http://classik.forumactif.com/t6398-pleyel-bartok-barbe-bleue-dohnanyi-10-11-10-12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Mar 26 Avr 2016 - 18:12

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
Xavier a écrit:
Oui, sauf que jusqu'alors ça n'est sorti qu'au Japon semble-t-il.
http://www.hmv.co.jp/en/artist_Bartok-1881-1945_000000000018574/item_Duke-Bluebeard-s-Castle-Ozawa-Saito-Kinen-Orchestra-Goerne-Zhidkova_5047373

Zhidkova drunken !!!

Avec Zidkova, tu as aussi la version du LSO dirigée par Gergiev! Very Happy

Oh oui:bounce: !
Et je suis toujours aussi impressionné par son impact, en direct, dans Fricka pour le Ring de Metzmacher/Dorn à Genève. Une autorité naturelle, quelque chose d'impérieux sans ostentation, sans besoin de démonstration ; d'anguleux aussi (beaucoup d'arêtes, dans son chant ; mots et phrasé) ; et une voix longue cependant, élancée qui par certains côtés m'avait évoqué, sur le moment, la jeune Flagstad.
Et j'arrête ; et je Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Mar 26 Avr 2016 - 20:12

bAlexb a écrit:
Oh oui:bounce: !
Et je suis toujours aussi impressionné par son impact, en direct, dans Fricka pour le Ring de Metzmacher/Dorn à Genève. Une autorité naturelle, quelque chose d'impérieux sans ostentation, sans besoin de démonstration ; d'anguleux aussi (beaucoup d'arêtes, dans son chant ; mots et phrasé) ; et une voix longue cependant, élancée qui par certains côtés m'avait évoqué, sur le moment, la jeune Flagstad.
Et j'arrête ; et je Arrow

Non mais je partage pas mal ton point de vue sur Zidkova! J'aime beaucoup en tout cas... et je regrette que sa Kundry de Lyon n'ait pas été enregistrée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80498
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Mer 5 Avr 2017 - 23:23

Je viens de voir un très récent concert filmé à Berlin, dirigé par Simon Rattle:
https://www.digitalconcerthall.com/en/concert/23488 (c'est payant, mais on peut voir un extrait)

C'est une très belle réussite, un des tout meilleurs Barbe-Bleue entendus récemment, sinon le meilleur.
D'abord, pour une fois, on a deux chanteurs vraiment adéquats.
Gabor Bretz, assez reconnu je crois dans ce rôle depuis un moment, basse hongroise parfaitement à sa place ici, très nuancé, avec certaines répliques presque parlées, notamment une qui m'a frappé, quand il demande à Judith de pas ouvrir les deux dernières portes, presque gentiment, naïvement.
Et Rinat Shaham, que je ne connaissais pas, mezzo avec le grave requis et le contre-ut bien assuré, mais aussi avec une grande souplesse expressive, un vibrato assez léger qu'elle sait varier, une palette qui va de la plus grande douceur à la furie de la fin de la 6è porte, en passant par la séduction, cette richesse qu'on n'a que trop rarement je trouve, et cela passe autant par sa voix que son visage. On peut éventuellement ressentir par moments que la voix est un peu légère par rapport aux De Young, Gubanova ou Zhidkova entendues récemment (je ne parle même pas des horreurs Charbonnet ou Michael), mais pour moi c'est plutôt un avantage, et c'est à mon sens une bien meilleure Judith.
Bien sûr Rattle ici ne donne pas une lecture hyper personnelle, mais même si on peut préférer des lectures plus tranchantes, c'est vraiment très réussi, très dramatique, un vrai beau Barbe-Bleue quoi, et puis Berlin, forcément, ça sonne bien.
Aucun décalage ou autre défaut important de ce type, ce qui n'est pas forcément évident dans cette oeuvre en concert.
Il me semble que dernièrement on a rarement eu les trois protagonistes (les deux chanteurs et l'orchestre) sans faille en concert ou au disque.
Prologue en allemand, sous-titres en allemand et anglais.


Dernière édition par Xavier le Jeu 6 Avr 2017 - 0:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80498
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Mer 5 Avr 2017 - 23:25

En relisant les messages précédents je m'aperçois que j'ai oublié de parler de la récente version Ozawa avec Goerne et Zhidkova, il faudrait que je la réécoute pour en dire plus, en tout cas c'est une belle version. (qui ne m'a pas marqué outre mesure cependant, mais il y a le Barbe-Bleue de Goerne, ça n'est pas rien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sehnsucht
Néophyte


Nombre de messages : 11
Age : 30
Localisation : Berlin / Zurich
Date d'inscription : 22/03/2016

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Ven 7 Avr 2017 - 19:12

Xavier a écrit:
Je viens de voir un très récent concert filmé à Berlin, dirigé par Simon Rattle:
https://www.digitalconcerthall.com/en/concert/23488 (c'est payant, mais on peut voir un extrait)

C'est une très belle réussite, un des tout meilleurs Barbe-Bleue entendus récemment, sinon le meilleur.
D'abord, pour une fois, on a deux chanteurs vraiment adéquats.
Gabor Bretz, assez reconnu je crois dans ce rôle depuis un moment, basse hongroise parfaitement à sa place ici, très nuancé, avec certaines répliques presque parlées, notamment une qui m'a frappé, quand il demande à Judith de pas ouvrir les deux dernières portes, presque gentiment, naïvement.
Et Rinat Shaham, que je ne connaissais pas, mezzo avec le grave requis et le contre-ut bien assuré, mais aussi avec une grande souplesse expressive, un vibrato assez léger qu'elle sait varier, une palette qui va de la plus grande douceur à la furie de la fin de la 6è porte, en passant par la séduction, cette richesse qu'on n'a que trop rarement je trouve, et cela passe autant par sa voix que son visage. On peut éventuellement ressentir par moments que la voix est un peu légère par rapport aux De Young, Gubanova ou Zhidkova entendues récemment (je ne parle même pas des horreurs Charbonnet ou Michael), mais pour moi c'est plutôt un avantage, et c'est à mon sens une bien meilleure Judith.
Bien sûr Rattle ici ne donne pas une lecture hyper personnelle, mais même si on peut préférer des lectures plus tranchantes, c'est vraiment très réussi, très dramatique, un vrai beau Barbe-Bleue quoi, et puis Berlin, forcément, ça sonne bien.
Aucun décalage ou autre défaut important de ce type, ce qui n'est pas forcément évident dans cette oeuvre en concert.
Il me semble que dernièrement on a rarement eu les trois protagonistes (les deux chanteurs et l'orchestre) sans faille en concert ou au disque.
Prologue en allemand, sous-titres en allemand et anglais.
J'étais dans la salle le soir du concert qui fut filmé (les concerts des Berliner sont généralement donnés les jeudi, vendredi et samedi et c'est d'ordinaire la représentation du samedi soir qui est filmée). J'ai pu me replacer après la première partie  (création d'un concerto pour piano de HK Gruber par Emanuel Ax - bof) au dixième rang de l'orchestre pile face au chef et aux chanteurs et je confirme : les chanteurs étaient vraiment remarquables et l'orchestre comme d'hab magnifique. Bref, soirée envoûtante.
Prochain concert pour moi avec les Berliner et Jansons à la Philharmonie le 29 avril pour la 1ère de Sibelius, le 1er concerto pour clarinette de Weber (par Andreas Ottensamer) et encore Bartok avec la suite du Mandarin. Miam !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fgero
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 864
Age : 48
Localisation : 78
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Mer 10 Mai 2017 - 0:56

Xavier a écrit:

Et Rinat Shaham, que je ne connaissais pas, mezzo avec le grave requis et le contre-ut bien assuré, mais aussi avec une grande souplesse expressive, un vibrato assez léger qu'elle sait varier, une palette qui va de la plus grande douceur à la furie de la fin de la 6è porte, en passant par la séduction, cette richesse qu'on n'a que trop rarement je trouve, et cela passe autant par sa voix que son visage.

En effet, ce dernier point m'a aussi marqué.
Et sur le reste c'est une bien belle représentation, chanceux Sehnsucht.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bartok: le Château de Barbe-bleue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
 Sujets similaires
-
» Bartok - Le Château de Barbe-Bleue
» Bartok: le Château de Barbe-bleue
» Paul Dukas : Ariane et Barbe-Bleue
» Dukas : Ariane et Barbe-Bleue - Pleyel 15/04/2010
» Garnier - Barbe-Bleue, Voix humaine - Salonen nov-déc. 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: