Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez
 

 Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16

Aller en bas 
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83584
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 Empty
MessageSujet: Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16   Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 EmptyJeu 16 Juin 2016 - 12:26

Gustav Mahler
Symphonie n° 3

Orchestre de Paris
Choeur de l'Orchestre de Paris
Choeur d'enfants de l'Orchestre de Paris
Paavo Järvi, direction
Michelle DeYoung, alto
Lionel Sow, chef de choeur


Ce sera le dernier concert de Paavo Järvi à la tête de l'orchestre de Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8187
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16   Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 EmptyJeu 16 Juin 2016 - 17:21

J'y serai, en principe. Je tâcherai de me fendre d'un commentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87208
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16   Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 EmptyJeu 16 Juin 2016 - 23:28

Je me demande si ce n'était pas DeYoung pour ma première Troisième de Mahler, il y a quinze ans (je n'avais pas du tout aimé l'œuvre d'ailleurs). Ou plutôt Stutzmann, plus très sûr.

Vous croyez que ça vaudra la peine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8187
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16   Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 EmptyJeu 16 Juin 2016 - 23:54

DavidLeMarrec a écrit:
Vous croyez que ça vaudra la peine ?  
Non.

D'abord, l'œuvre est trop longue, ça commence par un gros brame pénible de cuivres en rut, ça se termine sur un adagio dégoulinant de sentimentalisme et entre les deux il y a des petits braillards qui font ding-dong, une mezzo qui essaye de couvrir un cor de sourdine en mâchonnant du Nietzsche (histoire se la péter intello) et une espèce de faux menuet viennois à cinquante violons (entre Rameau par Jean-François Paillard et le Concert de Nouvel An, quoi).

En plus, pourquoi aller écouter Järvi et l'Orchestre de Paris, si ce n'est pour ce snobisme qui consiste à vouloir entendre des transitions et des tuilages, des violons détaillés et des bois avec du grain, hein?

Mais j'irai, histoire de pouvoir dire que ça ne valait pas Beethoven ou Brahms par Vienne ou le Concertgebouw, et de faire des commentaires sur la robe de Michelle DeYoung. (L'idéal, ce serait qu'elle se décommande pour pouvoir en tirer quelques jérémiades bien senties.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87208
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16   Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 EmptyJeu 16 Juin 2016 - 23:58

Bon, si on peut dire du mal du physique de la chanteuse, alors je vais faire comme toi, je vais me forcer à venir.

Mais des concerts en plus de quatre mouvements, sans fugue et sans air de ténor, c'est un peu frustrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8187
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16   Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 EmptyVen 17 Juin 2016 - 0:11

Ouais. Et ils auraient quand même pu faire l'effort de jouer cette symphonie avec des coupures, histoire de caser un concerto pour piano que tout le monde connaît en première partie.

Et puis, mon regret, c'est qu'on n'ait pas confié à JonaaaaaaAAAAAAs! la partie de contralto, puisque c'est apparemment son nouveau cœur de répertoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4273
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16   Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 EmptyVen 17 Juin 2016 - 0:30

Ah bon Kaufmann est surdoué au point de pouvoir chanter TOUTES les parties d'une partition donnée Shocked ? Diantre, va falloir que je me penche sur ce cas unique de l'art lyrique Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8187
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16   Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 EmptyVen 17 Juin 2016 - 0:54

Faut croire, du moins dans Mahler: http://www.theatrechampselysees.fr/saison/orchestres-residents/orchestre-philharmonique-de-vienne-1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8187
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16   Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 EmptyDim 19 Juin 2016 - 2:34

Donc, premières impressions à chaud: Michelle DeYoung avait une robe bleue, elle a reçu un bouquet; Paavo Järvi aussi (enfin, lui aussi il a reçu un bouquet, il ne portait pas de robe bleue mais son habituelle veste de smoking sur chemise blanche sans col). L'Orchestre de Paris a aussi offert au chef une lettre de Berlioz à Pauline Viardot. Voilà.

Bon, trêve de mauvais esprit: le concert était splendide - la plus belle 3e de Mahler que j'aie entendue. On retrouvait toutes les qualités de Järvi avec cet orchestre, peut-être encore plus sensible dans cette œuvre que dans les 5e de Bruckner et de Sibelius: un manière de construire une tension par la gestion conjointe, extraordinairement ferme mais nuancée des tempi et de la dynamique; une science assez extraordinaire des transitions qui procédait ici d'un art consommé des «tuilages» (une façon de faire entrer très précisément les instruments dans l'écho de la phrase qui s'achève).

Il faut enfin souligner les progrès accomplis par l'orchestre grâce à Järvi: la précision des attaques, la lisibilité des textures (en particulier aux cor), la qualité des timbres (en particulier ceux de la petite harmonie, fortement typés), la virtuosité des soli (premier violon et trombone dans le I, cor de postillon dans le III), la grande cohésion rythmique (le dialogue serré entre les timbales et les cordes à la fin du finale...) - tout cela est devenu d'un niveau extraordinaire, infiniment supérieur au souvenir que j'avais de cet orchestre il y a une douzaine d'années.

Le résultat était que cette 3e, si longue (et dont on sent facilement au disque les quelques «tunnels» dans les mouvements intermédiaires), ne m'a jamais semblé longue, ce soir.

Le Kräftig. Entschieden initial (qui a toujours été un de mes mouvements préférés dans toute l'œuvre symphonique de Mahler) était magnifique, avec alternant des récitatifs de cuivres idéalement cabrés, des passages intermédiaires mystérieux et frémissants (avec ces cordes comme suspendues, ces cuivres en sourdine...) et des fanfares déchaînées comme jamais.

Même dans les mouvements intermédiaires, l'attention ne retombait jamais: le Tempo di Menuetto était était étonnant de grâce, de transparence et de couleurs, traversé de rythmes de danse ondoyants (sans rien de la mièvrerie épaisse qu'on y entend parfois) - un peu dans l'esprit de ce qu'on avait pu entendre dans la 4e par Harding; le Comodo. Scherzando (peut-être encore plus difficile à réussir) valait autant par l'espèce de miroitement d'une petite harmonie à la franchise de timbre idéale et le déhanchement rythmique d'une espèce de Ländler déjeté que par la poésie du solo de cor de postillons. Dans le IV, j'ai été très impressionné par Michelle DeYoung dont la voix passait admirablement bien et sans effort apparent, avec des consonnes très nettes (là où l'on n'entend souvent qu'une suite de voyelles engorgées) - mais aussi, et peut-être encore plus, par la façon dont Järvi faisait ressortir les détails de l'orchestration du mouvement (alors qu'on y entend la plupart du temps qu'une espèce de pate très homogène et un peu informe). Le V était lui aussi très réussi, avec un chœur d'enfant remarquablement peu braillard mais très net d'intonation et de timbre (le chœur féminin m'a paru un rien plus opaque, mais c'était sans doute lié à la différence de placement dans la salle); là aussi, belles couleurs orchestrales assez vives (en revanche, mais Michelle DeYoung n'y est pour rien, je n'ai jamais été totalement convaincu par la partie de mezzo - d'ailleurs, la 4e, qui en développe le matériau thématique, ne peut-elle pas s'entendre comme un correctif à ce mouvement de la 3e?)

Enfin, le Langsam. Ruhevoll. Empfunden final était absolument parfait: pris à un rythme assez vif, il donnait l'impression d'une sorte de grand mouvement spiralé: au lieu de se voir disséminé en de multiples épisode (comme chez Abbado, par exemple), le grand thème principal, souligné par un art très éloquent des phrasés (avec une sorte de pathos discret que j'ai trouvé très, très émouvant), assurait ici par ses métamorphoses et ses retours une sorte de continuité ascendante, soulignée jusqu'à la péroraison finale par de très belles gradations de dynamiques.

Un triomphe, et un triomphe mérité. Je crois vraiment qu'entre le concert de ce soir et la 4 de Harding, j'ai entendu cette année à la Philharmonie et avec l'Orchestre de Paris deux des mes plus beaux concerts mahlériens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83584
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16   Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 EmptyDim 19 Juin 2016 - 2:37

Concert fantastique.
J'ai pu me replacer au 1er rang du 1er balcon latéral, autant dire que ça a été cosmique.
Les 2è et 3è mouvements ne m'ont pas du tout ennuyé, contrairement au concert de Cleveland en début de saison.
Le choeur d'enfants était excellent, la direction de Järvi admirable, il a conduit tout cela avec maestria et sans temps morts, c'était un magnifique dernier concert pour lui à la tête de cet orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sergio
Mélomane averti
sergio

Nombre de messages : 262
Date d'inscription : 19/07/2010

Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16   Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 EmptyDim 19 Juin 2016 - 11:51

Ce concert arrivait après deux splendides troisièmes cette saison (Cleveland et Los Angeles).

Finalement c'était une bonne idée puisque chaque version a été différente des autres et que l'Orchestre de Paris n'a aucunement démérité à côté des deux orchestres au prestige international incontestablement supérieur.

Paavo Jarvi est absolument remarquable par la franchise et le naturel de son approche de Mahler et l'Orchestre de Paris a offert un festival de sonorités allant du velouté le plus caressant à l'agreste et au grinçant indispensables dans Mahler.

Ne serait il pas le premier directeur artistique de l'Orchestre de Paris à partir sous les acclamations de l'orchestre et du public ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87208
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16   Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 EmptyDim 19 Juin 2016 - 12:52

Bon, on va faire comme si j'avais écrit le compte-rendu de Benedictus, ça ira plus vite.

J'ai été frappé par la diversité de la manière de Järvi, vraiment différente d'une œuvre à l'autre : la tension jamais relâchée dans la Cinquième de Tchaïkovski ou dans les 5,6,7 de Sibelius, la discontinuité assumée dans la Cinquième de Bruckner… ce soir, c'était encore différent, avec la même science des tuilages et des transitions (pour un chef aussi rigoureux, la battue reste très mobile dans les ponts, beaucoup de changements de tempo très adroits pour joindre deux sections), sans chercher à bâtir une arche continue, se laissant le loisir de visiter les épisodes secondaires sans toujours regarder vers l'apothéose finale.

C'était absolument parfait effectivement, et même dans les mouvements centraux moins substantiels, le temps passait comme rien – alors que j'avais trouvé ça assez long avec Cleveland et Welser-Möst, parce que tous les phrasés retombaient au lieu de s'enchaîner aux suivants (à rebours de la logique de ce qui est écrit, donc).

On mesure l'effet du travail de Järvi lorsqu'on entend le bis préparé par Aïche : tout à coup, indépendamment des approximations, le spectre sonore se bouche et s'effondre (alors que tous leurs Sibelius avec Järvi sont aérés, incisifs, verts !). Espérons que Harding continue à les faire travailler !

En tout cas, un mandat formidable, aussi bien pour la programmation originale que pour les interprétations de référence entendues à chaque fois sous la baguette de Järvi (jamais entendu de meilleurs Bruckner, de meilleurs Tchaïkovski, de meilleurs Mahler, de meilleurs Sibelius…).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Resigned
Mélomaniaque
Resigned

Nombre de messages : 1188
Age : 35
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16   Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 EmptyDim 19 Juin 2016 - 13:18

J'ai vraiment apprécié la manière dont étaient gérées les transitions vers les moments plus "rustiques" du premier mouvement ... et j'ai vraiment du mal à expliquer pourquoi, c'est comme si le son était un peu velouté, comme des échappées oniriques (même si ensuite Jaarvi a laché les fauves), et du coup l'ensemble du mouvement s'est déployé avec un remarquable naturel.
Deuxième mouvement extraordinaire; troisième également, même si la fin m'a un peu déçu... d'habitude le cri des animaux me glace le sang et le final me le me met en ébullition... là j'ai trouvé ça un poil bâclé.
Le dernier mouvement était également d'une fluidité incroyable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16   Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Philharmonie - Mahler 3 P.Järvi - 18/06/16
» Mahler et son quatuor
» Deuxième symphonie de Mahler
» Mahler : Votre intégrale idéale & Autres considérations
» Alma Maria Mahler (1879-1964)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: