Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Votre dernier film visionné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3081
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 13 Juil 2016 - 11:12

David devrait aussi voir les Furies et Johnny Guitar, non ? (si un jour effectivement, il laisse tomber la musique pour le cinéma).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 13 Juil 2016 - 12:07

arnaud bellemontagne a écrit:
Emeryck a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
Emeryck a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
Cololi a écrit:
Emeryck a écrit:

Je n'aime pas beaucoup Godard : Prénom Carmen m'a beaucoup agacé, j'ai trouvé ça bourré de prétention et d'arrogance gratuite ; par contre j'ai bien aimé les premiers Godard comme À bout de souffle et Le mépris.

Là on est assez d'accord.

Citation :

Je trouve Rivette et Lynch beaucoup plus difficiles que Godard, personnellement.

Lynch ... justement je n'ai encore vraiment osé ^^.


Mulholland Drive, quel film extraordinaire!!!colors

Peut être le plus beau film que j'ai jamais vu...I love you

Tu as vu Lost Highway ?

Oui, je l'ai vu. J'ai beaucoup aimé, mais j'ai trouvé Mulholland Drive plus abouti, plus plastique, plus léché, moins brut de décoffrage dans ses effets comme dans sa construction.
C'est vrai. Je crois que je préfère Lost Highway cependant, le Mystery man m'a beaucoup fasciné, dois-je dire.

Il fout les chocottes. pale
hehe
Il y a un personnage assez équivalent dans Inland Empire, qui marque sans doute un peu moins, mais tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 13 Juil 2016 - 18:59

Rafael Cherkaski : Sorgoï Prakov, my European Dream       2013
WOW. Surprised
Très marquant.


Dernière édition par Emeryck le Mer 13 Juil 2016 - 20:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 13 Juil 2016 - 19:11

Francesco a écrit:
David devrait aussi voir les Furies et Johnny Guitar, non ? (si un jour effectivement, il laisse tomber la musique pour le cinéma).
Il me semble lui avoir déjà signalé Johnny Guitar. The Furies, oui, très bien vu: en pensant «western-mélo», je comptais lui en proposer un avec Barbara Stanwyck, mais Forty Guns me paraissait peut-être un peu trop spécial, et je n'avais pas pensé à celui-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5596
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 14 Juil 2016 - 19:15

Francesco a écrit:
David devrait aussi voir les Furies et Johnny Guitar, non ? (si un jour effectivement, il laisse tomber la musique pour le cinéma).

Oui les furies pourrait te plaire David, en plus c'est en noir et blanc et on est plus du côté du grand mélodrame familial!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 14 Juil 2016 - 20:37

Pialat : Police

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 14 Juil 2016 - 20:46

Au fait ... ce soir, je conseille à tous le film A Touch of Zen du taiwannais King Hu (sur Arte). Vraiment un grand chef d'oeuvre.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Fitzcarraldo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Albion
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Ven 15 Juil 2016 - 14:47

J'ai vu que certains parlaient de David Lynch, dont j'adore les films I love you
Pour ceux qui découvrent, avez-vous essayé Blue Velvet, Elephant Man, Dune... Eraserhead?


Parmi les films que j'ai vus récemment:

*L’étrange couleur des larmes de ton corps. C'est dans le genre des Giallo italiens. Esthétiquement c'est très joli, au niveau des images, de la musique, de la mise en scène, on se croirait presque dans un Argento. Par contre l'histoire n'a aucun sens; j'ai lu que c’était voulu d'ailleurs, et qu'il n'y avait aucune explication.

*Mais ne nous délivrez pas du mal. Absolument superbe.

*The Reptile (La femme reptile) des productions Hammer. Il était quatre heures du matin et je me suis endormie avant d'avoir vu le monstre. Dommage.

*Zardoz. Complètement barré.

*La très belle réédition blu-ray de The Fog (de Carpenter)

*Carnival of Souls (1962). Très "freaky" et une omniprésence de l'orgue qui n'est pas pour me déplaire  Smile

*Invasion of the Body Snatchers (1956). Génial!


Dernière édition par Fitzcarraldo le Sam 16 Juil 2016 - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Ven 15 Juil 2016 - 18:43

Fitzcarraldo a écrit:
J'ai vu que certains parlaient de David Lynch, dont j'adore les films I love you
Pour ceux qui découvrent, avez-vous essayé Blue Velvet, Elephant Man, Dune... Eraserhead?
Je n'ai pas encore essayé Elephant man et Dune personnellement, mais pas sûr que Dune me plaise..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3110
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Ven 15 Juil 2016 - 19:41

Emeryck a écrit:
Fitzcarraldo a écrit:
J'ai vu que certains parlaient de David Lynch, dont j'adore les films I love you
Pour ceux qui découvrent, avez-vous essayé Blue Velvet, Elephant Man, Dune... Eraserhead?
Je n'ai pas encore essayé Elephant man et Dune personnellement, mais pas sûr que Dune me plaise..

Elephant Man (1980, en noir et blanc), oui, très bon film, Anthony Hopkins joue dedans.
Le pire avec ce film, c'est qu'il relate une histoire vraie,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitzcarraldo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Albion
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Ven 15 Juil 2016 - 19:59

Dune ne peut pas plaire à tout le monde, soit.

Pour Elephant Man, c'est vrai, le type s'appelait Joseph Merrick, et non pas John comme dans le film.

Et le terrifiant Blue Velvet? il faut le voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Ven 15 Juil 2016 - 22:36

Ford : My darling Clementine

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 16 Juil 2016 - 22:37

Lang : Règlements de compte

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4123
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 17 Juil 2016 - 10:17

Robert Altman : Pret à porter.

Je pensais que ce film de 1994 aurait mal vieilli : eh bien pas du tout, ça se regarde très bien - évidemment, l'intrigue n'est qu'un vague prétexte pour dresser un portrait savoureux et acide de l''univers de la mode, en faisant cohabiter une pléiade d'acteurs, de créateurs et de divins modèles : Claudia, Naomi, Carla...
On revoit avec plaisir quelques figures aujourd'hui éloignées ou disparues comme Gianfranco Ferre ou Thierry Mugler.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitzcarraldo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Albion
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 17 Juil 2016 - 11:27

Stage Fright (1987) - Soavi

Don't Be Afraid of the Dark (2010) - Del Toro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3110
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 17 Juil 2016 - 15:40

Le Bal des Vampires (Polanski, 1967)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petrus
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2016

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 17 Juil 2016 - 17:46

Ravélavélo a écrit:
Le Bal des Vampires (Polanski, 1967)

J'adore ce film thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 17 Juil 2016 - 21:49

Fitzcarraldo a écrit:
Dune ne peut pas plaire à tout le monde, soit.

Pour Elephant Man, c'est vrai, le type s'appelait Joseph Merrick, et non pas John comme dans le film.

Et le terrifiant Blue Velvet? il faut le voir.
Enfin, je vais le regarder, tout de même.

Oui, je l'ai vu et j'ai beaucoup aimé (comme tous les films de Lynch que j'ai vus).  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 17 Juil 2016 - 22:06

Stanley Kubrick : A Clockwork Orange       1971
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile


Dernière édition par Emeryck le Mar 19 Juil 2016 - 23:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitzcarraldo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Albion
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 18 Juil 2016 - 12:17

Emeryck a écrit:
Fitzcarraldo a écrit:
Dune ne peut pas plaire à tout le monde, soit.

Pour Elephant Man, c'est vrai, le type s'appelait Joseph Merrick, et non pas John comme dans le film.

Et le terrifiant Blue Velvet? il faut le voir.
Enfin, je vais le regarder, tout de même.

Oui, je l'ai vu et j'ai beaucoup aimé (comme tous les films de Lynch que j'ai vus).  Smile

mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitzcarraldo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Albion
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 18 Juil 2016 - 18:51

The VVitch (2015).
J'ai beaucoup aimé. La mise en scène est superbe. La musique aussi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 19 Juil 2016 - 8:00

Herzog : Personne ne veut jouer avec moi
Herzog : La ballade du petit soldat

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Fitzcarraldo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Albion
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 19 Juil 2016 - 11:38

Cololi a écrit:
Herzog : Personne ne veut jouer avec moi
Herzog : La ballade du petit soldat

cheers J'aime beaucoup Herzog. Je ne connais pas ces films par contre. Ce sont des documentaires?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 19 Juil 2016 - 11:51

Fitzcarraldo a écrit:
Cololi a écrit:
Herzog : Personne ne veut jouer avec moi
Herzog : La ballade du petit soldat

cheers J'aime beaucoup Herzog. Je ne connais pas ces films par contre. Ce sont des documentaires?

Oui vu ton pseudo, je me doute hehe
Le 1° non, c'est une fiction de 14 minutes, le 2° effectivement c'est un documentaire.

Je ne sais pas si tu as les coffrets, mais si ce n'est pas le cas, je te les conseille :



http://www.potemkine.fr/Potemkine-film/Coffret-werner-herzog-volume-2-coffret-werner-herzog-vol-2/pa61m3f250.html



http://www.potemkine.fr/Potemkine-film/Coffret-werner-herzog-volume-3-coffret-werner-herzog-vol-3/pa61m3f251.html

Hélas ... ce ne sont pas des intégrales ... il manque des docus (par ex ... il en a fait un sur Gesualdo ... il ne fait pas partie des coffrets Neutral ).

Je n'ai pas le volume 1 ... car il m'intéressait moins ... j'ai juste pris Aguirre en version en dehors des coffrets 2 et 3.

Note que pas mal de docus n'existent pas en dehors des coffrets.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Fitzcarraldo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Albion
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 19 Juil 2016 - 12:05

Cololi a écrit:
Oui vu ton pseudo, je me doute  hehe

D'oh!


Cololi a écrit:

Je ne sais pas si tu as les coffrets, mais si ce n'est pas le cas, je te les conseille

Hélas ... ce ne sont pas des intégrales ... il manque des docus (par ex ... il en a fait un sur Gesualdo ... il ne fait pas partie des coffrets Neutral ).

Je n'ai pas le volume 1 ... car il m'intéressait moins ... j'ai juste pris Aguirre en version en dehors des coffrets 2 et 3.

Note que pas mal de docus n'existent pas en dehors des coffrets.

Je n'ai pas ces coffrets, mais j'en ai deux de Herzog chez moi:
*un coffret de films avec Even Dwarfs Started Small, The Enigma of Kaspar Hauser, Fata Morgana, Heart of Glass et Stroszek.
*un coffret Herzog/Kinski avec Aguirre, Nosferatu, Woyzeck, Fitzcarraldo, Cobra Verde et My Best Fiend.

J'ai aussi un ou deux documentaires sur ma skybox que j'avais enregistrés mais pas encore vus. Tes coffrets m’intéressent en tout cas, je vais les mettre sur la liste d'achats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 19 Juil 2016 - 12:17

Au passage ... il y a très peu de chances d'avoir un volume 4
(pour 2 raisons ... invoquées par Potemkine eux-mêmes :
1/ A compter des films post 2000, tout a été édité en édition simple
2/ les droits sont répartis auprès de pas mal de boites dont quelques majors et du coup très difficiles à obtenir)

Du coup je te conseille, pour ce qui est post 2000 :



et


_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Fitzcarraldo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Albion
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 19 Juil 2016 - 12:40

Ah oui Grizzly Man je l'ai, mais pas encore vu Embarassed (c'est le problème de l'abondance...)

Je note pour les deux autres, je te dirai ce que j'en pense après les avoir vus Smile




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitzcarraldo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Albion
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 20 Juil 2016 - 23:53

Mon programme pour cette nuit:






Si je ne dors toujours pas:
Village of the Damned (1960)
Children of the Damned (1964)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3110
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 21 Juil 2016 - 0:01

Bof...
Grizzly Man, je l'ai vu, un fait vécu, un drame horrible mais quand on court trop après, c'est ce qui arrive, une mort en direct, mais c'est censuré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3110
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 21 Juil 2016 - 0:04

A propos des gros nounours pas toujours très très gentils, je préfère A couteaux tirés avec Kopkins et surtout Grizzly Park, histoire de rigoler un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Ven 22 Juil 2016 - 23:22

Sirk : Le Temps d'aimer et le temps de mourir

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 23 Juil 2016 - 23:19

Jacques Tati : Les vacances de monsieur Hulot       1953
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy hehe


Dernière édition par Emeryck le Dim 24 Juil 2016 - 1:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup
avatar

Nombre de messages : 1012
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 23 Juil 2016 - 23:59

Fitzcarraldo a écrit:
Mon programme pour cette nuit:








J'adore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 24 Juil 2016 - 0:46

Penn : Little Big Man

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 25 Juil 2016 - 11:23

Kieslowski : Le décalogue - Un seul dieu tu adoreras
Kieslowski : Le décalogue - Tu ne commettras point de parjure

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18866
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 25 Juil 2016 - 11:29

Florence Foster Jenkins : Assez impressionnant comme on se prend de tendresse pour cette femme dans ce film. La prestation de Maryl Streep n'y est sûrement pas pour rien tant elle est touchante même dans sa démesure... et voir Hugh Grant en protecteur intéressé mais qui finalement est avant tout protecteur... Magnifique...
Impressionnant aussi le chant de Maryl Streep... faut certes, mais quelle technique tout de même! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Fitzcarraldo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Albion
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 25 Juil 2016 - 14:13

tod a écrit:
Fitzcarraldo a écrit:
Mon programme pour cette nuit:








J'adore

cheers Enfin un qui connaît!
C'est un de mes films préférés, tous genres confondus. Par contre chaque fois que je le vois la chanson me reste en tete pendant des jours "I've written a letter to daaaaaddyyyyyyyy" Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5596
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 25 Juil 2016 - 17:38

Ravélavélo a écrit:
Bof...
Grizzly Man, je l'ai vu, un fait vécu, un drame horrible mais quand on court trop après, c'est ce qui arrive, une mort en direct, mais c'est censuré.

C'est très TRÈS bien Grizzly Man, il y a dans ce film bien plus que le fait divers dramatique qui lui sert de matière narrative, c'est un film qui soulève pas mal de question sur le rapport de l'homme a la nature aujourd'hui particulièrement animé de bonnes intentions, et son attitude ambigu a l'égard de la "mort en direct" laisse aussi beaucoup d'interrogation (pas tant sur Herzog qui a toujours assumés sa part d'ombre et sa fascination pour le danger et le mal ne serait-ce qu'a travers sa relation avec Klaus Kinsky) que sur notre attitude de spectateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 25 Juil 2016 - 18:05

Quelques petits commentaires.

Cololi a écrit:
Ford : My darling Clementine

Pas mal ... pour du western américain. Photographie et lieux magnifiques ... c'est vraiment à cela qu'il faut s'attacher ... de même que la belle prestation de Fonda. Même l'histoire n'est pas trop mal ... pour du western américain ... mais je ne peux pas dire que l'histoire me bouleverse pour autant ... ni que les habitudes toutes protestantes du cinéma américain m'enthousiasment.
Le haut du panier en la matière.

Cololi a écrit:
Lang : Règlements de compte

Là aussi très belle photographie, mes assez classe même si  peut être un peu trop classique. Scénario pas trop mauvais ... qui  tient le spectateur ... mais pourquoi un happy end ... surtout d'une façon aussi plate ... c'est désespérant  Neutral  Et encore le puritanisme horripilant ...
Ca ne suffit pas à gâcher le film ... c'est un bon film ... mais pas plus.

Cololi a écrit:
Herzog : Personne ne veut jouer avec moi
Herzog : La ballade du petit soldat

Sympathiques.

Cololi a écrit:
Sirk : Le Temps d'aimer et le temps de mourir

Une très bonne surprise ! Moi qui m'attendais à un truc trop américain ... Et là j'ai appris ensuite que Sirk était allemand d'origine  Mr. Green
C'est peut être pour ça que c'est bon !
Un chef d'oeuvre.

Cololi a écrit:
Penn : Little Big Man

Génial ! Un chef d'oeuvre mélant comédie et tragédie d'une façon hyper originale.

Cololi a écrit:
Kieslowski : Le décalogue - Un seul dieu tu adoreras
Kieslowski : Le décalogue - Tu ne commettras point de parjure

Très intéressant dans la façon et le rythme : à voir !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3110
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 25 Juil 2016 - 18:46

Parsifal a écrit:
Ravélavélo a écrit:
Bof...
Grizzly Man, je l'ai vu, un fait vécu, un drame horrible mais quand on court trop après, c'est ce qui arrive, une mort en direct, mais c'est censuré.

C'est très TRÈS bien Grizzly Man, il y a dans ce film bien plus que le fait divers dramatique qui lui sert de matière narrative, c'est un film qui soulève pas mal de question sur le rapport de l'homme a la nature aujourd'hui particulièrement animé de bonnes intentions, et son attitude ambigu a l'égard de la "mort en direct" laisse aussi beaucoup d'interrogation (pas tant sur Herzog qui a toujours assumés sa part d'ombre et sa fascination pour le danger et le mal  ne serait-ce qu'a travers sa relation avec Klaus Kinsky) que sur notre attitude de spectateur.

Le film est très bien fait, Werner Herzog, rien à redire, c'est un hommage à un ami, là n'est pas la question.
Timothy Treawell a couru après sa mort, ça lui était égal de mourir, c'est ça que je trouve discutable, ce n'est pas parce qu'on se prétend l'ami des animaux (des grizzlys dans une contrée surpeuplée d'ursidés de cette espèce), que ceux-ci seront bienveillants envers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5596
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 25 Juil 2016 - 19:12

Ravélavélo a écrit:
Parsifal a écrit:
Ravélavélo a écrit:
Bof...
Grizzly Man, je l'ai vu, un fait vécu, un drame horrible mais quand on court trop après, c'est ce qui arrive, une mort en direct, mais c'est censuré.

C'est très TRÈS bien Grizzly Man, il y a dans ce film bien plus que le fait divers dramatique qui lui sert de matière narrative, c'est un film qui soulève pas mal de question sur le rapport de l'homme a la nature aujourd'hui particulièrement animé de bonnes intentions, et son attitude ambigu a l'égard de la "mort en direct" laisse aussi beaucoup d'interrogation (pas tant sur Herzog qui a toujours assumés sa part d'ombre et sa fascination pour le danger et le mal  ne serait-ce qu'a travers sa relation avec Klaus Kinsky) que sur notre attitude de spectateur.

Le film est très bien fait, Werner Herzog, rien à redire, c'est un hommage à un ami, là n'est pas la question.
Timothy Treawell a couru après sa mort, ça lui était égal de mourir, c'est ça que je trouve discutable, ce n'est pas parce qu'on se prétend l'ami des animaux (des grizzlys dans une contrée surpeuplée d'ursidés de cette espèce), que ceux-ci seront bienveillants envers lui.

Herzog ne connaissais pas Treadwell et le film n'est pas du tout un hommage, ce qui est très intéressant c'est justement la distance critique qu'il développe a l'égard de Treadwell (d'autant plus que cette distance est absente des films vidéo de Treadwell, qui sont aussi superbe qu'énervant) Il y a un moment dans le film ou Herzog en voix off développe sa vision de la nature a l'opposée de celle de Treadwell. Bien sur que Treadwell allait au devant de sa mort mais son attitude niaise a l'égard des animaux (dont il a une vision totalement anthropomorphisé) correspond a la vision de beaucoup d'écologiste du "Dimanche" qui ne voit plus Bambi comme une fable allégorique et enfantine mais comme la réalité.
Le regard d'Herzog sur Treadwell est loin d'être indulgent, il en fait un fou dans la lignée des personnage de Klaus Kinsky.

Cololi a écrit:
Et encore le puritanisme horripilant ...

Alors a propos de Lang je ne serais pas foncièrement en désaccord sur le puritanisme (mais il m'aparait bien plus allemand qu'américain Mr.Red ) mais j'aimerais bien savoir ce que tu appelle le puritanisme des films américains tu l'utilise tellement a tort et a travers et pour des choses tellement différente qu'a un moment je ne sais plus vraiment de quoi tu parle... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3110
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 25 Juil 2016 - 19:50

Parsifal a écrit:
Ravélavélo a écrit:
Parsifal a écrit:
Ravélavélo a écrit:
Bof...
Grizzly Man, je l'ai vu, un fait vécu, un drame horrible mais quand on court trop après, c'est ce qui arrive, une mort en direct, mais c'est censuré.

C'est très TRÈS bien Grizzly Man, il y a dans ce film bien plus que le fait divers dramatique qui lui sert de matière narrative, c'est un film qui soulève pas mal de question sur le rapport de l'homme a la nature aujourd'hui particulièrement animé de bonnes intentions, et son attitude ambigu a l'égard de la "mort en direct" laisse aussi beaucoup d'interrogation (pas tant sur Herzog qui a toujours assumés sa part d'ombre et sa fascination pour le danger et le mal  ne serait-ce qu'a travers sa relation avec Klaus Kinsky) que sur notre attitude de spectateur.

Le film est très bien fait, Werner Herzog, rien à redire, c'est un hommage à un ami, là n'est pas la question.
Timothy Treawell a couru après sa mort, ça lui était égal de mourir, c'est ça que je trouve discutable, ce n'est pas parce qu'on se prétend l'ami des animaux (des grizzlys dans une contrée surpeuplée d'ursidés de cette espèce), que ceux-ci seront bienveillants envers lui.

Herzog ne connaissais pas Treadwell et le film n'est pas du tout un hommage, ce qui est très intéressant c'est justement la distance critique qu'il développe a l'égard de Treadwell (d'autant plus que cette distance est absente des films vidéo de Treadwell, qui sont aussi superbe qu'énervant) Il y a un moment dans le film ou Herzog en voix off développe sa vision de la nature a l'opposée de celle de Treadwell. Bien sur que Treadwell allait au devant de sa mort mais son attitude niaise a l'égard des animaux (dont il a une vision totalement anthropomorphisé) correspond a la vision de beaucoup d'écologiste du "Dimanche" qui ne voit plus Bambi comme une fable allégorique et enfantine mais comme la réalité.
Le regard d'Herzog sur Treadwell est loin d'être indulgent, il en fait un fou dans la lignée des personnage de Klaus Kinsky.


Merci pour tes précisions, ça me bouleverse encore d'en parler et ça fait plus de cinq ans que je n'ai pas vu le film.
On est d'accord que Treadwell est allé au-devant de sa mort, c'est l'essentiel.
Et Herzog qui fait de Treadwell un fou comme tu dis, j'avais oublié cet aspect.
Je serais incapable de revoir ce film, je trouve ça trop épouvantable parce que c'est arrivé pour de vrai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 25 Juil 2016 - 19:54

Oh beh ... le personnage principal ... rencontre une très belle femme ... qui a l'air tout à fait disposée ... et au lieu de se consoler de sa femme précédente (certes assassinée Mr. Green ) ... il trouve le moyen de l'envoyer dans une autre chambre !
Et même les relations entre le personnage principal et sa femme ... c'est d'une bienséance hyper formatée ...

Et en plus ... c'est l'image de l'américain moyen optimiste ... qui croit à la justice ... au bien ... qui élève trèèèèss bien ses enfants ... et il finit par gagner (normal c'est un gentil, le Dieu des USA doit être avec lui pété de rire ).

C'est vraiment tout ça qui plombe le film. Un film noir c'est censé être désabusé !!! Il n'y a rien de noir là dedans.

J'ai très clairement préféré le Sirk ... pour comparer deux Allemands qui ont du fuir dans les années 30 ... Sirk n'échappe pas à certains codes hollywoodiens ... mais j'ai trouvé qu'il en faisait quelque chose d'original. Lang a été davantage contaminé par Hollywood (les 2 premiers : Fury et J'ai le droit de vivre sont vraiment bons (et même très très bon pour le 2°) ... mais ensuite ... Neutral Neutral Neutral )

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13288
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 25 Juil 2016 - 21:14

Cololi a écrit:
Oh beh ... le personnage principal ... rencontre une très belle femme ... qui a l'air tout à fait disposée ... et au lieu de se consoler de sa femme précédente (certes assassinée Mr. Green ) ... il trouve le moyen de l'envoyer dans une autre chambre !

Tss, tss, tu as un pris un abonnement à Marc Dorcel TV pour imaginer ainsi des galipettes entre Glenn Ford et Gloria Grahame ?



Citation :
Et même les relations entre le personnage principal et sa femme ... c'est d'une bienséance hyper formatée ...

Et en plus ... c'est l'image de l'américain moyen optimiste ... qui croit à la justice ... au bien ... qui élève trèèèèss bien ses enfants ... et il finit par gagner (normal c'est un gentil, le Dieu des USA doit être avec lui pété de rire ).

C'est vraiment tout ça qui plombe le film. Un film noir c'est censé être désabusé !!! Il n'y a rien de noir là dedans.

On ne peut plus noir et désabusé au contraire - le happy end est anecdotique, dans le portrait que Lang dresse de la corruption et de la violence à l'oeuvre dans la société américaine (le film est de 1953, tout de même). Le personnage lisse de Glenn Ford/Dave Bannion se rapproche progressivement, dans sa soif de vengeance, de ceux qu'il veut détruire (formidable Lee Marvin).

The Big Heat était, il me semble, le film préféré de Lang pour sa période américaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5596
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 25 Juil 2016 - 21:34

Cololi a écrit:
Oh beh ... le personnage principal ... rencontre une très belle femme ... qui a l'air tout à fait disposée ... et au lieu de se consoler de sa femme précédente (certes assassinée Mr. Green ) ... il trouve le moyen de l'envoyer dans une autre chambre !
Et même les relations entre le personnage principal et sa femme ... c'est d'une bienséance hyper formatée ...

admettons, cela dit tu reconnais toi même qu'il y a une certaine cohérence dans l'attitude du personnage (sa femme vient d'être assassiné), c'est vrai que dans mon souvenir le film est trés prude et parfaitement conforme au code Hays, mais ça n'est pas représentatif de tous les films américains de Lang (même si il est vrai qu'il était assez prude) et ça n'a pas représentatif non plus du cinéma américain de l'époque. Si l'érotisme est toujours caché, diffus, détourné du fait de ce code Hays, il est tout de même présent et les rapports Homme/femme (et aussi entre femme et entre homme, ce n'est jamais dit explicitement mais c'est largement suggéré dans plein de film) ne sont pas aussi formaté que tu le crois ou du moins pas toujours sous l'angle "idyllique" que tu reproche a Réglement de comptes. Aprés le code Hays a partir de son entrée en vigueur a forcé les producteurs, réalisateurs et scénaristes a passé par des moyens détourné le symbolisme ou les dialogues a double sens plus ou moins subtil. Bon c'est sur que chez Lang qui était absolument dépourvu d'humour ça ne se trouve pas souvent.
Et de toute façon américain ou allemand les films de Lang sont toujours très puritain, que la question de la sexualité soit mise sous le tapis ou exhibé tout au long du film elle est presque toujours connoté négativement ouvertement assimilés a la déviance, au mal ou a la mort : Metropolis joue quand même énormément sur la symbolique de la prostituée de Babylone avec les scènes de débauches qui symbolise la décadence de la ville haute, dans La Rue rouge il est fortement impliqué que Gene Tierney est une prostitué et c'est elle qui finalement pousse le brave Edward G Robinson au mal, c'est également parce qu'il aura fantasmé sur elle que ce même Edward G Robinson se trouve dans une situation inextricable dans La femme au portrait, je ne parle même pas de House by the river (chef d’œuvre en ce qui me concerne) ou la pulsion sexuelle est assimilé au viol et au meurtre.
Je t'accorde que cette vision noir de la sexualité est infiniment plus intéressante et moins prude que ce lisse Règlement de Compte, mais elle est bien plus puritaine a mon avis.

Cololi a écrit:
Et en plus ... c'est l'image de l'américain moyen optimiste ... qui croit à la justice ... au bien ... qui élève trèèèèss bien ses enfants ... et il finit par gagner (normal c'est un gentil, le Dieu des USA doit être avec lui pété de rire ).

Je comprend ce qui t'agace ici (et je n'ai pas vu le film depuis assez longtemps pour pouvoir contre-argumenter de toute façon je n'avais pas était démesurément enthousiasmé par le film, surtout a cause de la mise en scéne un peu trop séche a mon gout) mais ça n'a plus grand chose a voir avec le puritanisme.

Cololi a écrit:
J'ai très clairement préféré le Sirk ... pour comparer deux Allemands qui ont du fuir dans les années 30 ... Sirk n'échappe pas à certains codes hollywoodiens ... mais j'ai trouvé qu'il en faisait quelque chose d'original. Lang a été davantage contaminé par Hollywood (les 2 premiers : Fury et J'ai le droit de vivre sont vraiment bons (et même très très bon pour le 2°) ... mais ensuite ... Neutral Neutral Neutral )

Tout d’abord je te rejoins dans l'appréciation des deux films celui de Lang est trés inférieur a celui de Sirk qui est un chef d’œuvre
Mais tu compare deux films qui n'ont rien a voir et qui n'appartienne pas au même genre, le film de Sirk est un mélodrame le film de Lang un policier ce ne sont donc pas les mêmes codes, le Sirk est adapté d'un roman d'Erich Maria Remarque et dispose donc d'une caution littéraire relativement prestigieuse que n'a pas le film de Lang, bref l'un n'est pas moins hollywoodien que l'autre ce sont juste deux films différents appartenant à des genres différents et qu'Hollywood à l'époque était plus divers et moins monolithique que tu veux bien le croire. Mr. Green

(aprés les origines de Sirk ont leur importance, lui n'a jamais été nazi et a quitté l'Allemagne avant la guerre son ex femme était membre du parti, et a éloigner leur fils de lui l'élévant dans l'idéologie hitlerienne, il a finis par perdre son fils de vue et n'a pas pu le retrouver après la guerre, et je crois qu'il est mort sur le font soviétique, évidemment ça a marqué ce film précis)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 25 Juil 2016 - 22:01

Alifie a écrit:
Tss, tss, tu as un pris un abonnement à Marc Dorcel TV pour imaginer ainsi des galipettes entre Glenn Ford et Gloria Grahame ?

pété de rire

Citation :
On ne peut plus noir et désabusé au contraire - le happy end est anecdotique, dans le portrait que Lang dresse de la corruption et de la violence à l'oeuvre dans la société américaine (le film est de 1953, tout de même). Le personnage lisse de Glenn Ford/Dave Bannion se rapproche progressivement, dans sa soif de vengeance, de ceux qu'il veut détruire (formidable Lee Marvin).

Oui, mais je trouve tout ça très sage. Et moi j'imaginais plutôt la définition d'un film noir, comme une sorte de policier mais avec le côté très désabusé, le côté crapuleux, à l'atmosphère étouffante. On en est loin. Je ne vois pas le happy end ... même expédié en 10 secondes chrono (voilà comment détruire un film !), a son importance : cet homme là reprend son travail ... il est content ... il s'est vengé ... bon beh voilà tout reprend son cour. Non ça ne marche pas du tout.

Parsifal a écrit:
admettons, cela dit tu reconnais toi même qu'il y a une certaine cohérence dans l'attitude du personnage (sa femme vient d'être assassiné), c'est vrai que dans mon souvenir le film est trés prude et parfaitement conforme au code Hays, mais ça n'est pas représentatif de tous les films américains de Lang (même si il est vrai qu'il était assez prude) et ça n'a pas représentatif non plus du cinéma américain de l'époque. Si l'érotisme est toujours caché, diffus, détourné du fait de ce code Hays, il est tout de même présent et les rapports Homme/femme (et aussi entre femme et entre homme, ce n'est jamais dit explicitement mais c'est largement suggéré dans plein de film) ne sont pas aussi formaté que tu le crois ou du moins pas toujours sous l'angle "idyllique" que tu reproche a Réglement de comptes. Aprés le code Hays a partir de son entrée en vigueur a forcé les producteurs, réalisateurs et scénaristes a passé par des moyens détourné le symbolisme ou les dialogues a double sens plus ou moins subtil. Bon c'est sur que chez Lang qui était absolument dépourvu d'humour ça ne se trouve pas souvent.
Et de toute façon américain ou allemand les films de Lang sont toujours très puritain, que la question de la sexualité soit mise sous le tapis ou exhibé tout au long du film elle est presque toujours connoté négativement ouvertement assimilés a la déviance, au mal ou a la mort : Metropolis joue quand même énormément sur la symbolique de la prostituée de Babylone avec les scènes de débauches qui symbolise la décadence de la ville haute, dans La Rue rouge il est fortement impliqué que Gene Tierney est une prostitué et c'est elle qui finalement pousse le brave Edward G Robinson au mal, c'est également parce qu'il aura fantasmé sur elle que ce même Edward G Robinson se trouve dans une situation inextricable dans La femme au portrait, je ne parle même pas de House by the river (chef d’œuvre en ce qui me concerne) ou la pulsion sexuelle est assimilé au viol et au meurtre.
Je t'accorde que cette vision noir de la sexualité est infiniment plus intéressante et moins prude que ce lisse Règlement de Compte, mais elle est bien plus puritaine a mon avis.

Cette dimension prude (le protestantisme explique peut être la chose)  de Lang ... ne m'avait pas frappé, mais il est vrai que les sujets des films que j'ai vu de lui, ne permettait pas trop d'en juger. Dépourvu d'humour ... ça c'est clair.
Après effectivement il me reste du chemin à faire !

Citation :
Je comprend ce qui t'agace ici (et je n'ai pas vu le film depuis assez longtemps pour pouvoir contre-argumenter de toute façon je n'avais pas était démesurément enthousiasmé par le film, surtout a cause de la mise en scéne un peu trop séche a mon gout) mais ça n'a plus grand chose a voir avec le puritanisme.

Oui rien à voir (au 1° degré au moins), c'est pour ça que j'ai dit "et en plus". Mais ça complète malencontreusement les codes que je sens.

Citation :
Tout d’abord je te rejoins dans l'appréciation des deux films celui de Lang est trés inférieur a celui de Sirk qui est un chef d’œuvre
Mais tu compare deux films qui n'ont rien a voir et qui n'appartienne pas au même genre, le film de Sirk est un mélodrame le film de Lang un policier ce ne sont donc pas les mêmes codes, le Sirk est adapté d'un roman d'Erich Maria Remarque et dispose donc d'une caution littéraire relativement prestigieuse que n'a pas le film de Lang, bref l'un n'est pas moins hollywoodien que l'autre ce sont juste deux films différents appartenant à des genres différents et qu'Hollywood à l'époque était plus divers et moins monolithique que tu veux bien le croire. Mr. Green

(aprés les origines de Sirk ont leur importance, lui n'a jamais été nazi et a quitté l'Allemagne avant la guerre son ex femme était membre du parti, et a éloigner leur fils de lui l'élévant dans l'idéologie hitlerienne, il a finis par perdre son fils de vue et n'a pas pu le retrouver après la guerre, et je crois qu'il est mort sur le font soviétique, évidemment ça a marqué ce film précis)

On peut éviter la comparaison bien sûr ... mais vu que c'étaient 2 films américains des années 50 (bref ce que j'aime a priori le moins au cinéma), et par 2 réalisateurs presque du même âge et tous deux allemands fuyant aux EU ...
Je veux dire par là ... que le mélo de Sirk ... a priori c'est un genre qui je devrais fuir + période hollywwod classique ... ça faisait beaucoup ... et que le "film noir" pouvait peut être, au contraire me réconcilier partiellement avec cette période.
Et bien curieusement (ou pas effectivement), c'est l'inverse qui s'est produit. Car tout est dans la manière. Comment dire : j'arrive à accepter le côté policé des deux personnages du couple ... et même à y trouver une "plus-value", et à trouver ça touchant ... car il n'y a pas que cela, et que le cocktail est très réussi. Et puis ... franchement l'héroïne a certes le physique bien formaté pour jouer cela ... mais les dialogues, le scénario ... et même son expression montre quelque chose de bien plus profond que ces rôles de femmes exaspérants dans l'Hollywood de cette période. Même remarque d'ailleurs pour le héros ... trop formaté, policé physiquement ... mais il campe qq un de bien plus intéressant que cela. Voilà pourquoi ça fonctionne.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Ven 29 Juil 2016 - 22:33

Molinaro : Le dos au mur

Encore une grande réussite de Molinaro dans le film noir.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18866
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Ven 29 Juil 2016 - 22:51

La Tortue Rouge : Très belle fable que ce dessin animé. Au début le dessin est un peu frustre mais on s'y fait et au final il y a une beauté et une fluidité graphique qui correspond parfaitement à l'histoire.

Superbe découverte! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 30 Juil 2016 - 22:41

Suzuki : Détective bureau 2-3

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)


Dernière édition par Cololi le Sam 30 Juil 2016 - 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18866
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 30 Juil 2016 - 23:22

Pour continuer à faire baisser la moyenne :
Independence Day, Resurgence : Moui... bon on rit toujours un peu avec certains personnages mais alors les héros... des jeunes, bien faits de leurs personnes, gentils tout plein... on est loin de la bande de barrés du premier! Après ça se regarde très bien quand même... mais j'ai souvenir d'un premier un peu moins formaté!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre dernier film visionné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné.
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: