Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lectures (5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28453
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Sam 28 Jan 2017 - 8:52

achevé ??? J'ai même pas fini le 1° tome Sad

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15886
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Sam 28 Jan 2017 - 18:19

Tu iras plus vite à ta troisième lecture. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28453
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mer 1 Fév 2017 - 9:10

arnaud bellemontagne a écrit:
Tu iras plus vite à ta troisième lecture. Smile

Je commence le monologue du grand Inquisiteur study

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15886
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mer 1 Fév 2017 - 11:26

Un sommet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1179
Age : 33
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mer 1 Fév 2017 - 11:27

tod a écrit:

ça a vieilli, Zweig.....
Et bien plus que moi Razz

Eh bien moi La pitié dangereuse, Le joueur d'échec, Le monde d'hier, c'est assez haut dans mon panthéon littéraire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28453
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Ven 3 Fév 2017 - 11:24

arnaud bellemontagne a écrit:
Un sommet.

Oui Surprised

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2760
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Jeu 9 Fév 2017 - 23:34

Quelques pages de Maîtres anciens de Thomas Bernhard qui fêterait aujourd'hui ses 86 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15886
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Ven 10 Fév 2017 - 10:49

Heidegger en prend pour son grade. Quelle volée! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2760
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Ven 10 Fév 2017 - 14:07

arnaud bellemontagne a écrit:
Heidegger en prend pour son grade. Quelle volée! hehe

Et pas rien que lui!
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28453
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Lun 13 Fév 2017 - 13:39


_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Lun 13 Fév 2017 - 17:41

Les opinions de Gracq sont pénibles (et pas toujours vertigineuses), ce sont vraiment les fictions qui valent la peine. Je crois que tu as fait Argol ou le Ténébreux, c'est ça, et peut-être un Balcon ? Parce que le Balcon et les Syrtes, ça ne fait pas beaucoup, mais ça permet d'aller à ce qui est vraiment important chez lui. Ses bougonneries sur le système littéraire ou ses notes de lecture, bof. (Mais justement, ses entretiens, c'est la seule chose que je n'ai pas parcouru, peut-être qu'il y a des perles, tu raconteras.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28453
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Lun 13 Fév 2017 - 17:59

C'était plus par curiosité qu'autre chose. Il parle du lien entre sa formation de géographe et ses écrits ... et il y a même un peu de place pour la musique.
Je n'ai lu qu'Argol. Mais ... j'ai lu un extrait du Balcon ... et ça me donne très envie. Mais le prochain ça sera les Syrtes.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 14 Fév 2017 - 0:24

Le Rivage des Syrtes, c'est le plus beau roman de langue française. Voilà.

Mais le Balcon aussi mérite le détour, en effet, et puis on sent le regard de l'historien, sans que ce soit du tout téléologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28453
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 14 Fév 2017 - 8:46

DavidLeMarrec a écrit:
Le Rivage des Syrtes, c'est le plus beau roman de langue française. Voilà.

Ah oui carrément ? Bon, et bien tant mieux Smile

Pour le reste tu oublies qu'il n'a pas écrit que des romans et des essais sur la littérature. Il a écrit des nouvelles (La Presqu'île) ... de la poésie en prose (Liberté grande, mais étant donné que ses romans sont déjà de la poésie ... je suis curieux de lire ça), et même du théâtre (Le Roi pêcheur ... même si j'imagine que ce n'est pas impérissable).

Citation :

Mais le Balcon aussi mérite le détour, en effet, et puis on sent le regard de l'historien, sans que ce soit du tout téléologique.

Je sens que ça va me plaire bounce

La suite des événements : Le Rivage des Syrtes, La Peste, le 2° tome des Mémoires ... et l'intégrale de Dostoievski hehe

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3133
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 14 Fév 2017 - 10:33

Pour le côté géographe, c'est surtout les descriptions du Rivage, de La Presqu'île (la nouvelle éponyme) et l'incipit d'Argol qui sont remarquables; et puis il y a Les Eaux étroites et La Forme d'une ville, dont la construction est complètement topographique.

Sinon, oui, le Balcon est très bien, et en plus ça se relit bien.

Parce qu'avec le Rivage, j'ai un problème (apparemment partagé par pas mal de bons lecteurs): après une première lecture absolument éblouie, envoûtée, émerveillée, à l'adolescence (pour le coup, quand on lit ça, et a fortiori quand on s'en souvient, on se dit: le plus beau roman de langue française), je n'ai jamais pu le relire: à chaque fois, ça me tombait des mains. Je me demande en fait si le Rivage n'est pas un chef-d'œuvre pour grands adolescents (un peu comme David qualifiait Mémoires d'Hadrien de «roman pour lycéens» - j'aurais plutôt tendance à parler de «roman de khâgneux» pour ce dernier; en revanche, les Mémoires se relisent plutôt bien.)
Je le dis d'ailleurs de façon non péjorative, hein: je pense que ce livre a une capacité d'enchantement puissante, mais pas forcément reconductible, et que son lecteur idéal n'est pas forcément un adulte rassis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 14 Fév 2017 - 10:55

Cololi a écrit:
Il a écrit des nouvelles (La Presqu'île) ... de la poésie en prose (Liberté grande, mais étant donné que ses romans sont déjà de la poésie ...
… et inversement, ça poésie en prose est plutôt de la micro-nouvelle que de la poésie. Ce n'est pas mal, mais ça se lit plus comme de la fiction ou des Mémoires que comme de la poésie, je trouve – et c'est même plutôt moins bien écrit que les romans.

Dans le recueil de La Presqu'île, j'aime surtout « La Route », qui est précisément un bout de… roman, inachevé. Une des plus belles choses qu'il ait écrites, même si c'est très court.

--

Benedictus a écrit:
Parce qu'avec le Rivage, j'ai un problème (apparemment partagé par pas mal de bons lecteurs): après une première lecture absolument éblouie, envoûtée, émerveillée, à l'adolescence (pour le coup, quand on lit ça, et a fortiori quand on s'en souvient, on se dit: le plus beau roman de langue française), je n'ai jamais pu le relire: à chaque fois, ça me tombait des mains. Je me demande en fait si le Rivage n'est pas un chef-d'œuvre pour grands adolescents (un peu comme David qualifiait Mémoires d'Hadrien de «roman pour lycéens» - j'aurais plutôt tendance à parler de «roman de khâgneux» pour ce dernier; en revanche, les Mémoires se relisent plutôt bien.)
Je le dis d'ailleurs de façon non péjorative, hein: je pense que ce livre a une capacité d'enchantement puissante, mais pas forcément reconductible, et que son lecteur idéal n'est pas forcément un adulte rassis.

J'aime à me penser comme jeune, mais je l'ai lu il y a trois ans, le Rivage. Mr. Green Donc adolescent, plus vraiment – je n'aurais sans doute pas aimé ça, adolescent, parce qu'il y a quand même une épure d'action et de sentiments, tout est dans la langue, dans l'évocation, dans la qualité architecturale des phrases et des paysages. C'est une pure question d'équilibre, et tout paraît si parfait que je conçois très bien que cet équilibre se déplace au fil d'une vie de lecteur.

Après, relire des romans, à part Onéguine, je n'ai pas le temps (et ne vois pas complètement l'intérêt non plus). Plutôt des nouvelles : Mérimée et Ščepanović surtout. Il y a tellement à découvrir…
Cela dit, le Balcon (lu il y a pas loin de dix ans) et plus tard le Rivage, pourquoi pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28453
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 14 Fév 2017 - 11:15

La Route justement ... je ne sais pas si tu es au courant ... mais en 2014, Corti a sorti un inédit total :  Les Terres du couchant ... un roman non terminé d'où sont tirées les pages de La Route.

Je suis totalement d'accord avec toi sur la relecture.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 14 Fév 2017 - 11:56

Cololi a écrit:
La Route justement ... je ne sais pas si tu es au courant ... mais en 2014, Corti a sorti un inédit total :  Les Terres du couchant ... un roman non terminé d'où sont tirées les pages de La Route.

Oui, j'ai vu ça, mais j'en ai assez du format Corti, j'attends que ça sorte en numérique (j'ai lu les Syrtes sur liseuse). Et j'ai peu eu le loisir de lire des romans dernièrement, je suis plutôt dans une période utilitaire et disparate (troubles du XVIe russe, rapports de la Cour des Comptes, politique culturelle sous la Révolution, et bien sûr Richard Miller, ces derniers mois).

Mais oui, je suis curieux de lire ça, même si on ne m'en a pas dit un bien immense – c'est paraît-il du bon Gracq, sans être non plus du grand Gracq. Comme je suis rarement d'accord avec qui que ce soit, je devrai le lire de toute façon. Mr. Green


Citation :
Je suis totalement d'accord avec toi sur la relecture.

Oui, pour avoir le temps de relire, il faut déjà avoir le temps de lire, et même de lire en trop.

J'ai essayé de lire quelques grands romans emblématiques, bien sûr, mais d'une manière générale, je trouve que le roman prend trop de temps et de place, pour un propos qui pourrait tenir dans une nouvelle. Une fois qu'on a vu comment fonctionnait le style, vers où tendait l'intrigue, c'est quand même conçu pour occuper le temps, ce qui me paraît un but bizarre. Alors pour les relire, il faut vraiment que, comme le dit Benedictus, j'éprouve le besoin de me confronter à des impressions de jeunesse.

Ce n'est pas comme relire une épopée, qui est une matrice symbolique qu'il faut périodiquement réactiver (refait Dante il n'y a pas si longtemps, et j'ai reprogrammé Milton et Arany prochainement).

Les Syrtes, ce doit être le dernier grand roman patrimonial que j'ai lu, pour tout dire… (En revanche mis le nez dans des romans populaires, pour me tenir au courant : Harry Potter, Hunger Games, Divergent, mais ça doit moins obtenir ton assentiment je suppose.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3133
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 14 Fév 2017 - 12:09

DavidLeMarrec a écrit:
Après, relire des romans, à part Onéguine, je n'ai pas le temps (et ne vois pas complètement l'intérêt non plus).  
Ça dépend. Pour les gros pavés qui sont des univers à eux seuls (la Jérusalem délivrée, la Recherche, La Montagne magique, les grands Dostoïevski, les grands Faulkner, Illusions / Splendeurs, les Claude Simon, certains Butor, La Mort le roi Artus, La Semaine Sainte...), si, ça a un intérêt, ne serait-ce que dans la mesure où de toute manière, on ne les lit jamais réellement in extenso, il y a toujours des passages qu'on lit très en diagonale (voire qu'on saute) et que ce sont rarement les mêmes d'une lecture à l'autre: de sorte que chaque lecture produit quasiment une nouvelle œuvre par réorganisation du matériau.

Après, pour les romans plus «resserrés» et plus équilibrés, je serais assez d'accord: à moins de les avoir lus une première fois très jeune (et donc de n'avoir pas tout saisi), l'intérêt est assez limité: relire La Princesse de Clèves, Thérèse Desqueyroux, Au-delà du fleuve et sous les arbres, La Chute, Pays de neige, Le ravissement de Lol V. Stein ou Les émigrants (pour ne parler que de romans adorés en première lecture) ne m'a pas apporté énormément. La seule exception, pour moi, ce serait peut-être les Giono tardifs (Un roi sans divertissement, Le Moulin de Pologne...) dont l'enchantement se tarit assez peu (mais je n'ai dû les lire que deux ou trois fois).

De toute manière, comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, je ne lis presque plus de littérature fictionnelle ou poétique, et trouve finalement beaucoup plus stimulants des études historiques ou géographiques (voire de sciences humaines au sens large) ou des essais de vulgarisation scientifique. (Et accessoirement des polars anglo-saxons bien construits mais sans prétentions littéraires.)


Dernière édition par Benedictus le Mar 14 Fév 2017 - 12:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28453
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 14 Fév 2017 - 12:20

@David

Je n'ai déjà pas le temps de lire le génial ... ni même "ce qui m'intéresse" ... alors le médiocre, n'en parlons pas

En fait on est pas du tout d'accord sur la relecture hehe
Excuse moi, mais ta vision "utilitaire" de la lecture romanesque, me parait plus que contestable.
D'abord le roman agit sur nous ... sans que nous nous en apercevions ... car il y a potentiellement tout dans le roman : poésie, psychologie, philosophie (voire parfois de l'histoire) ... que sais-je encore ... Bien sûr tout cela n'est pas formalisé ... mais au lieu de voir cela comme une faiblesse ... on peut voir ça au contraire comme une force. Donc en lisant un roman (du moins un bon), on devient beaucoup plus riche.
C'est également faire peu de cas, du plaisir de lecture : le plaisir au 1° degré (l'intrigue) ... et tous les autres qui viennent se greffer là dessus (style, réflexion ... non de l'auteur ... mais de la réflexion que cela provoque en nous, après avoir identifié celle de l'auteur). Et cela ... ne peut se faire comme tu semble l'indiquer en lisant quelques pages (on a vu vers où va l'intrigue, on croit voir le style ... et basta on arrête là).

Tu m'effraies Mr. Green
Mets toi aux maths et à la physique hehe

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 14 Fév 2017 - 12:29

Cololi a écrit:
Je n'ai déjà pas le temps de lire le génial ... ni même "ce qui m'intéresse" ... alors le médiocre, n'en parlons pas

Suzanne Collins est une très grande romancière. Smile


Citation :
Excuse moi, mais ta vision "utilitaire" de la lecture romanesque, me parait plus que contestable.
D'abord le roman agit sur nous ... sans que nous nous en apercevions ... car il y a potentiellement tout dans le roman : poésie, psychologie, philosophie (voire parfois de l'histoire) ... que sais-je encore ... Bien sûr tout cela n'est pas formalisé ... mais au lieu de voir cela comme une faiblesse ... on peut voir ça au contraire comme une force. Donc en lisant un roman (du moins un bon), on devient beaucoup plus riche.

Mais j'ai lu les romans, c'est même une grande partie de ma formation, et je crois en effet qu'il est utile et souhaitable de les lire. En ce qui me concerne, je constate simplement que je n'en ressens plus autant le besoin, et que d'autres genres me nourrissent davantage. Je n'en tire pas de généralité sur ce que doivent faire les autres, je donne un témoignage isolé, un point de vue parmi un milliard d'autres possibles.


Citation :
C'est également faire peu de cas, du plaisir de lecture : le plaisir au 1° degré (l'intrigue) ... et tous les autres qui viennent se greffer là dessus (style, réflexion ... non de l'auteur ... mais de la réflexion que cela provoque en nous, après avoir identifié celle de l'auteur). Et cela ... ne peut se faire comme tu semble l'indiquer en lisant quelques pages (on a vu vers où va l'intrigue, on croit voir le style ... et basta on arrête là).

Je n'ai pas dit que je ne les lisais pas en entier, j'ai voulu suggérer que je considérais que l'auteur pouvait très bien produire le même effet en réduisant l'œuvre de moitié, voire des deux tiers. Et c'est mon opinion sur tous les romans, même sur les plus grands – non pas que les pages seraient à couper parce que faibles, simplement on a déjà vu ce qu'il voulait dire.
(Par ailleurs les grands romans ou considérés comme tels sont rarement ceux qui ont une intrigue palpitante… Flaubert ou Dostoïevski, hein.)


Citation :
Mets toi aux maths et à la physique hehe

Les maths, c'est compliqué dans les livres, mais la physique, oui, ça fait partie des mes lectures majoritaires ces dernières années. Et puis quantité de documents d'époque, ce qui est encore le plus exaltant, fût-ce un bout de contrat de droit d'auteur ou d'autorisation de représentation. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Provencal
Néophyte


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 14 Fév 2017 - 12:52

J'ai lu Soumission, mon premier Houellebecq, j'ai bien aimé. Afin de me faire une idée sur cet auteur qu'on présente comme le plus grand romancier français ou le plus grand escroc, je vais lire son Goncourt, La carte et le territoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3133
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 14 Fév 2017 - 13:30

Provencal a écrit:
J'ai lu Soumission, mon premier Houellebecq, j'ai bien aimé. Afin de me faire une idée sur cet auteur qu'on présente comme le plus grand romancier français ou le plus grand escroc, je vais lire son Goncourt, La carte et le territoire.
À mon avis, tout en se lisant bien, La Carte et le territoire est le moins intéressant (parce que le plus consensuel - celui du moins où les enjeux thématiques semblent les moins forts, avec une dimension presque ludique dans la narration, et une fin très irénique).
Je te recommanderais plutôt Extension du domaine de la lutte (moins ample de construction mais percutant), et puis Les Particules élémentaires et Plateforme (ses deux meilleurs romans, je pense).

Ce n'est ni un grand écrivain (mais sans doute un grand romancier) ni un escroc: c'est quelqu'un qui sait avant tout extrêmement bien mettre en fiction les non-dits et les points aveugles de l'idéologie dominante (même si implicite) des sociétés occidentales contemporaines. À ce titre déjà, c'est passionnant; j'aime assez aussi son espèce d'ironie un peu morne; en revanche, côté style, c'est vraiment écrit avec les pieds (bien sûr, son projet n'est pas là, mais c'est ça qui me le rend toujours un peu pénible à lire sur la durée).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28453
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 14 Fév 2017 - 15:21

DavidLeMarrec a écrit:

Suzanne Collins est une très grande romancière. Smile  

Je n'en sais rien du tout, mais tu as bien compris ce que je voulais dire  Mr.Red


Citation :

Mais j'ai lu les romans, c'est même une grande partie de ma formation, et je crois en effet qu'il est utile et souhaitable de les lire. En ce qui me concerne, je constate simplement que je n'en ressens plus autant le besoin, et que d'autres genres me nourrissent davantage. Je n'en tire pas de généralité sur ce que doivent faire les autres, je donne un témoignage isolé, un point de vue parmi un milliard d'autres possibles.

Je te concède volontiers être dans une autre configuration donc ... Personnellement j'adore lire des livres d'histoire ... mais ... je préfère un très bon roman (je dis bien "très bon"). Mais je ressens le besoin des deux ...

Citation :
Je n'ai pas dit que je ne les lisais pas en entier, j'ai voulu suggérer que je considérais que l'auteur pouvait très bien produire le même effet en réduisant l'œuvre de moitié, voire des deux tiers. Et c'est mon opinion sur tous les romans, même sur les plus grands – non pas que les pages seraient à couper parce que faibles, simplement on a déjà vu ce qu'il voulait dire.
(Par ailleurs les grands romans ou considérés comme tels sont rarement ceux qui ont une intrigue palpitante… Flaubert ou Dostoïevski, hein.)

Mais je n'ai jamais imaginé que tu faisais une telle chose  hehe
Mais je n'en demeure pas moins en total désaccord.  hehe

Citation :
Les maths, c'est compliqué dans les livres, mais la physique, oui, ça fait partie des mes lectures majoritaires ces dernières années. Et puis quantité de documents d'époque, ce qui est encore le plus exaltant, fût-ce un bout de contrat de droit d'auteur ou d'autorisation de représentation. I love you

shaking

C'est étrange ... moi c'était quand j'étais lycéen que je pensais trouver le Graal dans les sciences (j'entends sciences dures) ... tout en étant fasciné par la littérature et la philosophie (finalement c'était à égalité à l'époque).
C'était surtout que j'avais l'esprit beaucoup trop rigide pour réussir dans les matières littéraires ... il m'a fallu de nombreux exercices d'assouplissement pour faire de l'histoire hehe  (et ce n'est jamais vraiment gagné)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 14 Fév 2017 - 16:08

Cololi a écrit:
C'est étrange ... moi c'était quand j'étais lycéen que je pensais trouver le Graal dans les sciences (j'entends sciences dures) ... tout en étant fasciné par la littérature et la philosophie (finalement c'était à égalité à l'époque).
C'était surtout que j'avais l'esprit beaucoup trop rigide pour réussir dans les matières littéraires ... il m'a fallu de nombreux exercices d'assouplissement pour faire de l'histoire hehe  (et ce n'est jamais vraiment gagné)

Hé bien justement, j'ai été largement baigné dans la fiction, et je trouve salutaire, surtout à présent que l'état actuel de la science est en libre accès (ce qui n'était pas le cas il y a quinze ans…), de se frotter un peu au réel, ça remet au moins autant de perspective que la fiction. Ça démontre juste que nous avons l'un comme l'autre eu besoin de trouver un équilibre, nous ne faisons tout simplement pas le balancier dans le même ordre. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5562
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 14 Fév 2017 - 16:11

DavidLeMarrec a écrit:
(Par ailleurs les grands romans ou considérés comme tels sont rarement ceux qui ont une intrigue palpitante… Flaubert ou Dostoïevski, hein.)

Pour Dostoïevski ça se discute, ça dépend quand même pas mal de ce que l'on appelle palpitant, cette peinture des tourments intérieurs ne se compare pas tout a fait la description d'une vie de platitude comme on  trouve chez  Flaubert. Et même si l’intérêt premier n'est pas là, l'intrigue de Salammbô n'est pas exactement un long fleuve tranquille.

Et puis bon quid de romancier comme Dickens, les sœurs Brontë, Hugo (je sais que ce n'est pas le roman qui t'attire le plus chez lui, mais je pense qu'on peut le considérer comme un grand romancier d'autant que Jean Valjean ou Quasimodo parle plus  au gens qu qu'a la bouche d'ombre ou a l'épopée du ver), Melville, Stendhal, ou même Balzac.
Sans oublier que si l'on parle de grand roman, avec le temps pas mal de roman populaire ont acquis leur lettre de noblesse peut on vraiment exclure aujourd'hui les œuvres de Dumas de la catégorie des grands romans? de Jules Verne?

Avec Dostoievski et Flaubert on est quand même dans des cas limites est-ce qu'on peut vraiment les considéré comme représentatif? a la rigueur ils sont représentatif de l'évolution qu'a pris le genre romanesque, dans ce que l'on considère habituellement comme son versant noble, au XXe siècle, mais bon si en parle de grand roman patrimonial l'horizon est tout de même un peu plus vaste.

DavidLeMarrec a écrit:


Hé bien justement, j'ai été largement baigné dans la fiction, et je trouve salutaire, surtout à présent que l'état actuel de la science est en libre accès (ce qui n'était pas le cas il y a quinze ans…), de se frotter un peu au réel, ça remet au moins autant de perspective que la fiction.

là par contre je te rejoins depuis un an ou deux je ressent un peu le même besoin, sans perdre forcément mon intérêt pour la fiction (et dans la mesure ou j'ai du temps a y consacré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28453
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 14 Fév 2017 - 16:37

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
C'est étrange ... moi c'était quand j'étais lycéen que je pensais trouver le Graal dans les sciences (j'entends sciences dures) ... tout en étant fasciné par la littérature et la philosophie (finalement c'était à égalité à l'époque).
C'était surtout que j'avais l'esprit beaucoup trop rigide pour réussir dans les matières littéraires ... il m'a fallu de nombreux exercices d'assouplissement pour faire de l'histoire hehe  (et ce n'est jamais vraiment gagné)

Hé bien justement, j'ai été largement baigné dans la fiction, et je trouve salutaire, surtout à présent que l'état actuel de la science est en libre accès (ce qui n'était pas le cas il y a quinze ans…), de se frotter un peu au réel, ça remet au moins autant de perspective que la fiction.

Mais un bon roman est obligé de parler du réel. La fiction permet sûrement d'en parler même mieux (à condition peut être que ça ne soit pas trop idéaliste justement).

Citation :
Ça démontre juste que nous avons l'un comme l'autre eu besoin de trouver un équilibre, nous ne faisons tout simplement pas le balancier dans le même ordre. Smile

Oui, c'est vrai, on peut voir ça comme cela.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28453
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mer 15 Fév 2017 - 12:28

J'avais zappé deux éléments Surprised :

DavidLeMarrec a écrit:
j'ai lu les Syrtes sur liseuse

Sad Il est du côté obscur.

Citation :
rapports de la Cour des Comptes

affraid pendu
(il parait que ça pense des comptables ... m'enfin je demande des preuves fleurs )

Bref ... tu veux vraiment que je fasse une attaque zen

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Provencal
Néophyte


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mer 15 Fév 2017 - 23:34

Merci Benedictus. C'est effectivement écrit avec facilité ! Ses romans se lisant vite, j'essaierai de m'y attaquer d'ici peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28453
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 14 Mar 2017 - 20:43

En // de Dosto :


_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5822
Age : 23
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Jeu 23 Mar 2017 - 11:30

Je ne sais pas où poser cette question,

Une certaine Jacqueline Le Vaillant Byrne, dans une thèse que je suis en train de feuilleter, évoque une oeuvre de Colette dont je ne trouve fichtre pas la moindre trace nul part, comme si elle n'existait pas, et ça commence à me rendre fou ^^ :

voici la référence, telle que madame Jacqueline l'a écrit : « Au bout de trois jours, elle a pris la poupée l'a couchée sur ses bras et...s'est mise à la bercer » ( Le Silence des enfants C C #2 24 [ je ne sais pas à quoi ça correspond ] )

Est–ce que quelqu'un parmi vous peut m'aider Smile ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roderick
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2777
Age : 42
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Jeu 23 Mar 2017 - 13:47

Visiblement un article de Marie-Claire du 31 mars 1939

http://bruitdespages.blogspot.fr/2012/03/jaime-etre-gourmande-de-colette.html

L'ouvrage dont il est question :

https://www.amazon.fr/Jaime-%C3%AAtre-gourmande-Colette/dp/2851979469
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5822
Age : 23
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Ven 24 Mar 2017 - 12:16

Fantastique ! Je ne sais comment te remercier . Je me sers de cette référence dans mon mémoire de première année de master, et ça commençait à m'agacer, quelque peu, de ne pas réussir à élucider ce mystère ..

Merci beaucoup kiss !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4053
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Dim 26 Mar 2017 - 13:44


Lucia Berlin : Manuel à l'usage des femmes de ménage.

J'ai offert ce livre à ma femme, qui ne l'a pas encore lu.
L'auteure est morte en 2004 - elle a écrit ce recueil de nouvelles, largement autobiographique.
Née en 1936, elle a eu une vie cabossée : 3 mariages, des moments de bonheur, mais aussi beaucoup de détresse due à son entourage : alcool , drogue, délinquance, démence... Elle a exercé des professions difficiles : femme de ménage, assistante médicale ..souvent dans le sud ouest des USA, au Chili, au Mexique
L'univers qu'elle décrit est souvent violent, mais au milieu de tout ça, elle semble indestructible...

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15886
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Lun 27 Mar 2017 - 0:06

Relecture des Fictions de Borges. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28453
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mer 29 Mar 2017 - 17:00

Au fait, Les Frères Karamazov viennent de détrôner Illusions perdues au titre de meilleur roman de tous les temps

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5562
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mer 29 Mar 2017 - 17:04

Cololi a écrit:
Au fait, Les Frères Karamazov viennent de détrôner Illusions perdues au titre de meilleur roman de tous les temps

tiens je croyais que tu aurais choisit la recherche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15886
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mer 29 Mar 2017 - 17:12

Cololi a écrit:
Au fait, Les Frères Karamazov viennent de détrôner Illusions perdues au titre de meilleur roman de tous les temps

Je savais que ça allait te coller au plafond. Mr.Red

@Parsifal:moi aussi je choisis la recherche. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28453
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mer 29 Mar 2017 - 17:17

Non, pas la Recherche, malgré toute l'admiration ...

Car les thèmes abordés par Dostoievski sont beaucoup plus proches de mes obsessions.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mer 29 Mar 2017 - 17:18

Cololi a écrit:
Au fait, Les Frères Karamazov viennent de détrôner Illusions perdues au titre de meilleur roman de tous les temps

Oh.

Karamazov, je veux bien, mais Illusions perdues, il n'y a pas un peu de gras pour être le meilleur ? C'est très beau, certes, mais le style est un peu épais.

S'il fallait décerner des palmes, outre Onéguine qui est bien sûr hors concours, j'y verrais plus logiquement quelqu'un avec une écriture plus précise (Flaubert évidemment), ou alors qui assume le grandiose façon Hugo ou Tolstoï (ou Dostoïevski, oui, ça me paraît plus logique), qui crée un univers propre (façon Proust). Indépendamment de mes goûts d'ailleurs (puisque Hugo romancier n'est pas mon premier choix, et j'aime bien Proust sans être totalement fasciné).

Tu aurais quelques secondes pour élaborer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5562
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mer 29 Mar 2017 - 17:57

arnaud bellemontagne a écrit:


@Parsifal:moi aussi je choisis la recherche. Wink

de ta part ça ne m'étonne pas Mr. Green

mais je ne l'ai toujours pas lu (c'est prévu mais je ne m'y mettrais pas avant la fin de la thése), c'est juste que j'avais lu l'enthousiasme de Cololi du coup je pensais que c'était son alpha et omega!

pour ma part en ne considérant que mes gouts personnel,  les sommets seraient plutôt L'homme qui rit et  Wuthering Height

objectivement Dickens ou Dostoievski pourraient constituer a mes yeux la quintessence du genre romanesque, ne serait que parce qu'ils en représentent deux aspects très différents


Dernière édition par Parsifal le Mer 29 Mar 2017 - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3133
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mer 29 Mar 2017 - 18:09

Ou alors, pourquoi pas, le diptyque Illusions / Splendeurs, qui, lui, forme vraiment un univers - mais pour Illusions seul, je serais un peu de l'avis de David: chez Balzac (dont je reste assez fan), il y a quand même plus dense et plus abouti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15886
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mer 29 Mar 2017 - 18:27

Oui en diptyque, voire en triptyque (avec le père Goriot) ça fonctionne encore mieux.
Côté Panthéon, j'ajouterais tout de même le Quichotte. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28453
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mer 29 Mar 2017 - 22:45

Bon, d'abord les considérations d'ordre lipidique, chères à David, et aux membres de l'Université ... peu m'en chaut hehe
Cette assertion, ne méritait pas tant de sérieux, car ma culture littéraire est des plus limitées.
J'adjoins bien volontiers Splendeurs et misères des courtisanes à Illusions perdues ... car entre la scène finale de ce dernier avec Vautrin en prêtre espagnol ... et la scène de la prison dans le premier cité (et la fuite de Vautrin sur les toits) ... c'est déjà digne des plus grands éloges. Je m'étais fait la remarque, qu'effectivement citer le 1° sans le second ... n'avait pas grand sens.
Je ne connais pas tout Balzac ... loin de là ...

Après du peu que je connais de Stendhal / Flaubert / Hugo, j'avoue assez largement préférer Balzac. La raison fondamentale ... c'est que chez Balzac ... c'est un monde. Il n'écrit pas des romans séparés ... mais des bouts d'un même monde. Ce n'est pas tant la récurrence de certains personnages ... mais l'impression d'unité ... et la capacité hors du commun à peindre son temps. A tel point qu'on a l'impression d'être très familier de ce monde ... encore aujourd'hui. Ce qui n'est bien sûr qu'une illusion ... mais le tour de magie n'en est que plus impressionnant.
Capacité proche de celle de Proust, il est vrai. Et la Recherche ... est un des mondes les plus fascinants qui soit. Alors monde très différent ... avec une langue très raffinée et sophistiquée ... mais ce n'est qu'un moyen littéraire ... pas une fin.

Tolstoï => pas lu !
Don Quichotte => oui ... c'est pas loin ! Je vénère.
Dickens ou Dostoievski => beh tu sais ... Zweig rajoute Balzac à ce duo pour en faire son trio de maîtres. Je n'ai pas lu Dickens.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mer 29 Mar 2017 - 22:54

Cololi a écrit:
Cette assertion, ne méritait pas tant de sérieux

C'est juste manière de causer… Il n'y a pas de meilleur roman, de toute façon, ça n'a pas de sens. (Et puis vu qu'Anatole France et Suzanne Collins figurent au sommet de l'art du roman pour moi, je ne vais pas aller jouer à l'arbitre des élégances…)

Vu tout ce que tu as déjà lu, je me demandais ce qui te faisait pencher particulièrement pour ce Balzac-là. Vu que tu as des exigences beaucoup plus macrostructurelles que moi – de jolis vers, de bonnes blagues, ça me suffit, toi il te faut de quoi te nourrir politiquement, de quoi te donner le vertige aussi…


Citation :
Ce n'est pas tant la récurrence de certains personnages ... mais l'impression d'unité ... et la capacité hors du commun à peindre son temps. A tel point qu'on a l'impression d'être très familier de ce monde ...

C'est beaucoup plus clair maintenant, merci. (Et c'est très vrai.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5562
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Jeu 30 Mar 2017 - 1:23

Cololi a écrit:

Dickens ou Dostoievski => beh tu sais ... Zweig rajoute Balzac à ce duo pour en faire son trio de maîtres. Je n'ai pas lu Dickens.

le jour ou tu voudras le lire je conseille Les Grandes Espérances (mais je ne suis pas fan de la traduction française folio de celui-ci) et David Copperfield en priorité, le conte des deux cités aussi!

David tu as des conseils pour Anatole France? seul Les Dieux ont Soif semble se trouver très facilement, en tout cas par chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6419
Age : 19
Localisation : Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Jeu 30 Mar 2017 - 18:53

Emeryck a écrit:
Gilles Deleuze : L'image-mouvement : Cinéma 1        1983 

Mais ce n'est pas facile, c'est le moins qu'on puisse dire...  hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5562
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Jeu 30 Mar 2017 - 19:23

Emeryck a écrit:
Emeryck a écrit:
Gilles Deleuze : L'image-mouvement : Cinéma 1        1983 

Mais ce n'est pas facile, c'est le moins qu'on puisse dire...  hehe

bof Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6419
Age : 19
Localisation : Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Jeu 30 Mar 2017 - 19:27

Parsifal a écrit:
Emeryck a écrit:
Emeryck a écrit:
Gilles Deleuze : L'image-mouvement : Cinéma 1        1983 

Mais ce n'est pas facile, c'est le moins qu'on puisse dire...  hehe

bof Mr. Green
scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3133
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Jeu 30 Mar 2017 - 19:37

Ouvrage foisonnant mais aussi très discutable (et donc, à ce titre même, très stimulant).
D'ailleurs, je te recommande aussi (j'imagine que Parsifal l'a déjà lu) sa discussion critique par Jacques Rancière, «D'une image l'autre? Deleuze et les âges du cinéma», in: La Fable cinématographique, Seuil «La Librairie du XXᵉ siècle», 2001. (On trouve aussi dans ce livre un magnifique essai sur les westerns d'Anthony Mann*.)

* qui sont les plus beaux films du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lectures (5)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lectures (5)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Christian OLIVIER : Lectures
» Lectures
» Lectures Rock 'n roll pertinentes
» Textes à multiples lectures.
» Lectures (4)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: