Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Ven 15 Avr 2011 - 1:05

soliste du bédat a écrit:
Polyeucte a écrit:
Une version filmée avec Price?? Shocked Où????

Sinon, Poulenc voulant que l'oeuvre soit chanté dans la langue du pays, c'est logique que ce soit en anglais aux USA!
dans les archives NBC..... malheureusement!!!!

Ah oui... comme la Tosca ou la Flûte Enchantée quoi Rolling Eyes

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Ven 15 Avr 2011 - 1:16

aurele a écrit:
Verrett dans l'air de Madame Lidoine "My daughters, I wanted to save you", du moins il me semble car je ne distingue pas trop les paroles : /watch?v=vQs5kuWhCPA

Le timbre est magnifique, les envolées dans l'aigu ne lui posent aucun problème. Il y a une sensibilité immense qui ressort de son interprétation, la tendresse du personnage est parfaitement rendue. Cela donne envie d'entendre le live en question en intégralité.

Hum... un peu quand même sur les bords... pour entendre des aigus sans aucun soucis, écoute Leontyne Price... C'est magique!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22824
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Ven 15 Avr 2011 - 1:21

Price chante en français il me semble d'après l'extrait disponible sur le tube. J'ai mis le début dans l'après-midi mais je réécouterai. Elle essaye de faire des efforts pour prononcer mais c'est peine perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Ven 15 Avr 2011 - 1:24

aurele a écrit:
Price chante en français il me semble d'après l'extrait disponible sur le tube. J'ai mis le début dans l'après-midi mais je réécouterai. Elle essaye de faire des efforts pour prononcer mais c'est peine perdue.

Oui, en récital c'est en français. il existe aussi un enregistrement en anglais... avec Crespin de Madame de Croissy...
Pour la diction, c'est quand même assez soigné! Et après la bouillie de Verrett en anglais Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22824
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Ven 15 Avr 2011 - 1:29

Cette bouillie chez Verrett est suprenante et impardonnable presque. Néanmoins, je ne vais pas redire ce que j'ai dit sur son interprétation qui m'a touché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22824
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Jeu 19 Mai 2011 - 21:22

Deux critiques très divergentes au niveau de la mise en scène de Tcherniakov en ce qui concerne la parution en DVD de la production de Munich :

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=2594&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=55

http://www.resmusica.com/article_9385_dvd_opera_bel_air_classiques_dialogues_des_carmelites_chez_les_ingalls.html

J'aurais tendance à adhérer à la critique de forumopera car je connais la réputation de ce metteur en scène et car j'ai vu sa production catastrophique de Don Giovanni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Jeu 19 Mai 2011 - 21:29

T'es quand même super fort pour adhérer à une critique sur un spectacle que tu n'as pas vu, et pour une oeuvre que, à priori, tu ne maitrises pas entièrement si je ne me trompe pas hehe
Mais c'est Tcherniakov... donc c'est forcément mauvais Laughing

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17523
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Jeu 19 Mai 2011 - 21:31

Cela dit, il y a Bernard Richter, ça ne peut être que formidable donc. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22824
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Lun 11 Juil 2011 - 14:59

C'est un très bel opéra avec des passages d'une très forte intensité dramatique et une orchestration très fine, épurée. Le destin de ces religieuses est très touchant. Avoir appréhendé l'oeuvre par quelques extraits mais surtout par le DVD de la production de Marthe Keller de l'Opéra du Rhin de 1999 est une très bonne chose selon moi.

La direction de Jan Latham-Koenig est d'une très grande justesse. L'ambiance de l'oeuvre est parfaitement rendue. Les passages de forte tension dramatique et les passages plus intimistes sont parfaitement soulignés.
La mise en scène de Marthe Keller est d'une grande beauté, très épurée mais aussi très respectueuse du livret. Le final en particulier est saisissant dans cette production.

Anne-Sophie Schmidt que je découvrais à travers ce rôle a une très jolie voix, une diction idéale, une jeunesse et fragilité qui conviennent parfaitement au personnage. Elle a quelque chose dans le regard par ailleurs. Son interprétation du rôle est d'une grande justesse tant vocale qu'en terme d'incarnation. Les tourments de Blanche sont parfaitement mis en évidence. Elle fait preuve d'une belle vaillance dans l'aigu.
Laurence Dale est un Chevalier de la Force de très belle tenue sur le plan du chant et convaincant sur le plan dramatique bien que le rôle soit assez secondaire car c'est un opéra de femmes. C'est le premier rôle dans lequel je l'ai entendu même si je le connais de réputation.
Hedwig Fassbender que j'ai entendu et vu cette saison à Nancy dans le rôle de La Princesse étrangère dans Rusalka n'a pas la plus belle voix qui soit. Néanmoins, elle en impose car elle a une personnalité dramatique incontestable et une présence scénique évidente. Sa composition du personnage ingrat de Mère Marie est à mon avis de très haute volée. La diction pour une non française est de très bonne tenue et il y a un vrai travail sur le texte en terme d'intentions, de mise en valeur.
Nadine Denize en Madame de Croissy est sensationnelle. La voix n'est pas si ingrate et en tout cas beaucoup mieux que dans Herodiade de Massenet sous la direction de Plasson, enregistrement antérieur pourtant. Le registre grave est impressionnant, il y a de très belles couleurs dans l'aigu également. Son interprétation est pleine de relief et scéniquement, elle a une sacrée présence. Son incarnation est pleine d'humanité, de sensibilité avec cette rudesse par ailleurs du personnage. Dans la mort, elle est fascinante, bouleversante. Une sacrée puissance verbale se dégage de toute son interprétation. La diction n'est pas irréprochable, certains mots passent un peu à la trappe mais ce n'est pas bien grave en comparaison d'un tel choc.
Patricia Petibon qui a fait sa prise de rôle en Blanche cette saison à Vienne, rôle dans lequel je serais curieux au moins de la voir est une Constance idéale. Il y a cette juvénilité dans la voix et physique, cette fraîcheur très appréciable et idéale pour camper ce personnage. Elle est un rayon de soleil même si le personnage n'est pas toujours gai non plus, ce qu'elle arrive également parfaitement à rendre. La voix a évolué depuis ce témoignage, s'est un peu corsée et a pris une ampleur supplémentaire mais elle était idéale pour ce rôle à l'époque.
Je découvrais également Valérie Millot par ce DVD. Il y a quelques duretés dans cette voix mais une expressivité incontestable. Il y a de grandes qualités sur le plan de l'élocution en particulier. C'est une excellente Madame Lidoine. Son interprétation de "Mes filles voilà que s'achève notre première nuit" est très émouvante, intense. C'est un véritable cri du coeur.
Didier Henry est un bon Marquis de la Force.
Les seconds rôles c'est-à-dire les autres carmélites et les autres rôles masculins complètement avec efficacité sans être toujours parfaits la distribution.

Ce DVD est un témoignage essentiel concernant cette oeuvre et il est à posséder à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Lun 11 Juil 2011 - 15:10

aurele a écrit:
Ce DVD est un témoignage essentiel concernant cette oeuvre et il est à posséder à mon avis.

Il y a aussi quand même la version Dervaux quand même qui reste un jalon indispensable!

Pour Anne-Sophie Schmidt, je ne l'imagine pas en blanche, la voix que je connais étant trop dramatique, trop mature et "raide" pour camper cette jeune fille qui a peur de tout! Que ce soit son récital (magnifique!) ou son Odette du Charles VI d'Halévy...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22824
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Lun 11 Juil 2011 - 15:15

Ne connaissant pas Schmidt dans d'autres choses, je peux te dire que j'ai beaucoup aimé ce qu'elle fait en Blanche. La version Dervaux vient de ressortir en collection économique. Si je l'écoute, ce sera pour Crespin, Gorr et Scharley. Denise Duval en Blanche n'est pas idéale à ma connaissance. La version Nagano pourrait m'intéresser également. J'en ai entendu des extraits d'ailleurs, notamment de Gorr en Madame de Croissy. Il y a sinon la version Marty avec Lott en Blanche et Crespin, impressionnante déjà en anglais au Met en vidéo en Madame de Croissy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Lun 11 Juil 2011 - 15:20

aurele a écrit:
Ne connaissant pas Schmidt dans d'autres choses, je peux te dire que j'ai beaucoup aimé ce qu'elle fait en Blanche. La version Dervaux vient de ressortir en collection économique. Si je l'écoute, ce sera pour Crespin, Gorr et Scharley. Denise Duval en Blanche n'est pas idéale à ma connaissance. La version Nagano pourrait m'intéresser également. J'en ai entendu des extraits d'ailleurs, notamment de Gorr en Madame de Croissy. Il y a sinon la version Marty avec Lott en Blanche et Crespin, impressionnante déjà en anglais au Met en vidéo en Madame de Croissy.

Denise Duval a pourtant LA voix du rôle (Mr.Red)... vue que Poulenc l'aimait énormément et que au final, le rôle a été créé par elle à Paris... (voir même écrit pour elle... à vérifier... autant pour Madame Lidoine, Poulenc avait d'autres chanteuses en tête que Crespin, autant pour Blanche, Duval me semble tellement logique et adaptée!)


_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81162
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Lun 11 Juil 2011 - 16:25

Polyeucte a écrit:
Pour Anne-Sophie Schmidt, je ne l'imagine pas en blanche, la voix que je connais étant trop dramatique, trop mature et "raide" pour camper cette jeune fille qui a peur de tout! Que ce soit son récital (magnifique!) ou son Odette du Charles VI d'Halévy...
En Blanche, elle ressemble vraiment à une Duval d'aujourd'hui. Donc c'est très bien. Very Happy

aurele a écrit:
Denise Duval en Blanche n'est pas idéale à ma connaissance.
Tu t'es mal renseigné. Mr. Green

C'est un style particulier, il y a des limites sur la lettre dans certains rôles, mais aussi une telle personnalité... En Blanche, c'est irrésistible, c'est la chanteuse qui se fond le mieux dans la prosodie de Poulenc, en fait elle chante tout de cette façon. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3065
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Lun 11 Juil 2011 - 16:30

On peut aussi trouver ça absolument insupportable.

Dieu sait que j'aime les voix âpres, acides, sèches ou ce que vous voulez de malaimable mais alors là ce squelette jauni de timbre, ces miaulements systématique et cette hystérie permanente dans le phrasé ... je n'entends que ça.

Mais en fait je ne suis pas trop amoureux de la version Dervaux, qui sent un peu la vieille France, mais pas au meilleur sens du terme pour moi (et puis Duval + GORR c'est trop pour mes chastes oreilles.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Lun 11 Juil 2011 - 16:48

Francesco a écrit:
Mais en fait je ne suis pas trop amoureux de la version Dervaux, qui sent un peu la vieille France, mais pas au meilleur sens du terme pour moi (et puis Duval + GORR c'est trop pour mes chastes oreilles.)

Petite nature va! Mr.Red
Mais je comprend... tu dois préférer Gorr en Madame de Croissy j'imagine! hehe

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81162
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Lun 11 Juil 2011 - 16:49

Francesco a écrit:
On peut aussi trouver ça absolument insupportable.
Jugement rarement entendu, parce que la voix n'a rien d'intrinsèquement effrayant, c'est un peu rêche, mais ça ne beugle pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3065
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Lun 11 Juil 2011 - 16:53

DavidLeMarrec a écrit:
Francesco a écrit:
On peut aussi trouver ça absolument insupportable.
Jugement rarement entendu, parce que la voix n'a rien d'intrinsèquement effrayant, c'est un peu rêche, mais ça ne beugle pas.

Oh ce n'est pas ce que la voix peut avoir de rèche qui m'effraie, c'est plutôt ce que la chanteuse en fait. Ca me donne vraiment des frissons, comme quand on fait grincer une craie sur un tableau.

@Polyeucte : as-tu vu le fil Magnard.
Gorr je l'aime bien quand elle crie dans Médée, ça peut passer pour des intentions expressives. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Lun 11 Juil 2011 - 16:57

Francesco a écrit:
@Polyeucte : as-tu vu le fil Magnard.
Gorr je l'aime bien quand elle crie dans Médée, ça peut passer pour des intentions expressives. Mr. Green

J'y vais... Mr.Red (fut que tu écoutes son Ortrud! Tu vas adorer je pense! hehe)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81162
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mar 12 Juil 2011 - 13:27

Francesco a écrit:
Oh ce n'est pas ce que la voix peut avoir de rèche qui m'effraie, c'est plutôt ce que la chanteuse en fait. Ca me donne vraiment des frissons, comme quand on fait grincer une craie sur un tableau.
Vraiment bizarre, je n'arrive pas à voir ce qui te déplaît. La façon un peu prosaïque de déclamer, cette "diction Cocteau" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80117
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Ven 9 Nov 2012 - 23:40

Quelques mots sur le DVD Nagano/Tcherniakov: la mise en scène n'est pas si décalée qu'on a pu le lire, quand on pense qu'il y a une action en justice pour ça!...
D'accord, Tcherniakov change la fin, comme tant de metteurs en scène changent la fin de tel ou tel opéra... Pour le reste c'est tout à fait dans l'esprit de l'oeuvre, on n'est pas dépaysé, et c'est très bien fait.
Les carmélites sont cloîtrées dans une pièce unique du début à la fin, qui n'occupe qu'une petite partie de la scène.
Tout ça fonctionne très bien, et la fin, certes différente de ce qui est dans le livret, est je trouve poignante et réussie.
J'ai juste quelques réserves sur Gritton (Blanche), qu'on ne comprend pas toujours très bien, et dont la non-francophonie est un peu gênante, au contraire d'Isokoski (Lidoine) qui s'en tire très bien.
Il y a une belle Constance (Guilmette) et une Madame de Croissy particulièrement poignante. (Sylvie Brunet)
Globalement, je recommande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Ven 9 Nov 2012 - 23:52

Super! ça me donne envie du coup! Very Happy
Merci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80117
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Ven 9 Nov 2012 - 23:54

Et j'ai oublié de citer Bernard Richter qui est formidable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4080
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: LES DIALOGUES DES CARMELITES   Lun 29 Avr 2013 - 15:08

Un peu surpris que cette oeuvre majeure ne soit pas couverte : j'ouvre le fil.
La saison lyrique prochaine donnera l'opportunité de pas mal parler de cet opéra, puisque, sauf erreur il sera donné au TCE, à l'opéra de Lyon, et aussi au Met.

La discographie n'est pas immense : Dervaux, Nagano, mais peut-être aurons-nous de nouvelles versions ou des DVD captés parmi ces nouvelles productions.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Lun 29 Avr 2013 - 15:17

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80117
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Lun 29 Avr 2013 - 15:38

Oui c'était un des premiers sujets du forum, et la discographie était parfois mêlée au reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80117
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Dim 15 Sep 2013 - 0:01

Je remets ça ici, c'était en Playlist:

Polyeucte a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Polyeucte a écrit:
Xavier a écrit:
Ah quand même, moi j'adore Dubosc ici. Et l'orchestre de Nagano est superbe.
En fait, en Blanche, je ne sais que choisir entre Dubosc, Lott et Duval... drunken
Mais oui, Nagano offre des choses magnifique. Y a juste une Mère Marie un peu juste je trouve... Embarassed
Lott c'est dans quelle version?

EDIT: ah oui, c'est Marty, je n'ai pas écouté cette version.
Orchestralement moins bien que Nagano, vocalement moins bien que les deux...
Assez d'accord... mais la Première Prieure de Crespin, ça reste quelque chose! drunken
En fait, je ne sais que choisir entre Sharley, Gorr et Crespin hehe

Après c'est sûr que Marty pâlit par rapport à Dervaux et Nagano... à tous les égards sauf pour Blanche! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5869
Age : 23
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 26 Fév 2014 - 12:05

Pfihoulala . . . 
Je viens enfin de découvrir le Dialogue des Carmélites  Sad  Sad  Mon Dieu ... le Salve Regina final, j'ai rarement autant pleurer !! D'ailleurs je pleure toujours ! Ca vient de finir il y a quelques secondes à peine, j'en tremble encore ... c'est ÉNORME !!!


Une oeuvre incroyable, pourtant j'ai bien mis un bon gros acte pour rentrer dedans et comprendre la force de cette musique !


Oh la vache !!!  


Dernière édition par Rav-phaël le Mer 26 Fév 2014 - 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 26 Fév 2014 - 12:18

bonjour chers amis, j'ai regardé sur internet et durant ces 7 dernières années, on dirait que Les Dialogues des Carmélites avaient été produits dans de nombreuses villes européennes, bon Paris, Hambourg, mais aussi Milan, Munich, etc.
pourquoi selon vous ?
l'anniversaire de la naissance ou de la mort de Poulenc ? le désir de rétablir un compositeur ou une oeuvre pas assez interpretée ?
merci si vous en savez plus que moi....ce qui ne devrait pas être difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28549
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 26 Fév 2014 - 12:45

hommepiano a écrit:
bonjour chers amis, j'ai regardé sur internet et durant ces 7 dernières années, on dirait que Les Dialogues des Carmélites avaient été produits dans de nombreuses villes européennes, bon Paris, Hambourg, mais aussi Milan, Munich, etc.
pourquoi selon vous ?
l'anniversaire de la naissance ou de la mort de Poulenc ? le désir de rétablir un compositeur ou une oeuvre pas assez interpretée ?
merci si vous en savez plus que moi....ce qui ne devrait pas être difficile.

Parce qu'il n'y a aucun opéra créé après 1950 (à ma connaissance) qui ce soit véritablement imposé à part les Dialogues justement.
(même Saint François qui a connu pas mal de production dans le monde, ce n'est pas ce que j'appelle du répertoire)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 26 Fév 2014 - 13:04

Rav-phaël a écrit:
Pfihoulala . . . 
Je viens enfin de découvrir le Dialogue des Carmélites  Sad  Sad  Mon Dieu ... le Salve Regina final, j'ai rarement autant pleurer !! D'ailleurs je pleure toujours ! Ca vient de finir il y a quelques secondes à peine, j'en tremble encore ... c'est ÉNORME !!!


Une oeuvre incroyable, pourtant j'ai bien mis un bon gros acte pour rentrer dedans et comprendre la force de cette musique !


Oh la vache !!!  

Moi je ne peux même pas pleurer durant le Salve Regina... je suis incapable de bouger... Confused Je trouve ça tellement fort et glaçant... Confused
Mais sinon oui, une oeuvre fascinante... si jamais tu as le temps, je te conseil de regarder la vidéo du Théâtre des Champs Elysées... Mise en scène d'Olivier Py, distribution parfaite, direction superbe... Un de mes plus grands moments à l'opéra en fait!
http://concert.arte.tv/fr/dialogues-des-carmelites-mis-en-scene-par-olivier-py

Cololi a écrit:
hommepiano a écrit:
bonjour chers amis, j'ai regardé sur internet et durant ces 7 dernières années, on dirait que Les Dialogues des Carmélites avaient été produits dans de nombreuses villes européennes, bon Paris, Hambourg, mais aussi Milan, Munich, etc.
pourquoi selon vous ?
l'anniversaire de la naissance ou de la mort de Poulenc ? le désir de rétablir un compositeur ou une oeuvre pas assez interpretée ?
merci si vous en savez plus que moi....ce qui ne devrait pas être difficile.

Parce qu'il n'y a aucun opéra créé après 1950 (à ma connaissance) qui ce soit véritablement imposé à part les Dialogues justement.
(même Saint François qui a connu pas mal de production dans le monde, ce n'est pas ce que j'appelle du répertoire)

Pour la qualité de l'oeuvre tout simplement... Cette oeuvre est quand même très régulièrement donnée, un peu partout depuis sa création! Elle a été créée à La Scala de Milan, ensuite à Paris, puis rapidement à conquis le monde.
Pourquoi? Peut-être parce qu'elle reste assez "sobre" dans sa modernité... peut-être pour son livret? peut-être parce que l'ambiance y est très particulière? Peut-être pour ses distributions qui donnent vie à bon nombre de personnages passionnants?

Ou alors un peu de tout ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
opera
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 26 Fév 2014 - 13:23

Plusieurs avantages à monter Les Dialogues :
- répondre au cahier des charges (réel ou simplement de ligne artistique) réclamant de la musique d'après la seconde guerre (cf Cololi)
- un livret très bien construit dont la principale originalité est de tirer les larmes du public sans avoir recours au classique schéma soprano-qui-se-sacrifie-pour-sauver-le-ténor-contre-le-méchant-baryton
- la distribution ne demande aucun chanteur masculin cher, un jeune ténor peu connu et quelques vieilles gloires suffisent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 26 Fév 2014 - 13:37

opera a écrit:
- la distribution ne demande aucun chanteur masculin cher, un jeune ténor peu connu et quelques vieilles gloires suffisent

Oui, mais ça demande quand même au moins trois grandes dames en pleine forme! Mère Marie, Madame Lidoine et Blanche... voir même aussi Constance...
Donc ça compense je pense question "cout de la distribution"!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
opera
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 26 Fév 2014 - 13:44

Je crois qu'un ténor standard type Secco ou Giordani coûte nettement plus cher qu'une Gens, une Petibon, une Koch... Alors je ne parle pas d'un Kaufmann, d'un Florez dont le cachet doit être au moins trente fois supérieur à celui d'une Piau.

Ce n'est pas qu'une question de prix d'ailleurs, si on demande aux chanteuses que j'ai citées de faire Les Dialogues, elles disent oui tout de suite, alors que pour avoir un bon ténor dans quoi que ce soit, il faut aligner le bon rôle, le bon entourage, le bon théâtre, le bon metteur en scène en plus du bon cachet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 26 Fév 2014 - 13:54

Moui... pour moi Secco/Giordani, c'est d'un point de vue reconnaissance presque moins connu que Gens ou Petibon...
Après je ne suis pas du tout au courant si il y a tant de différences de cachet que ça entre ténor et soprano par exemple!

Et des rôles de ténor où le ténor dit oui tout de suite, je pense bien qu'il y en au aussi dans le genre! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
opera
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 26 Fév 2014 - 13:57

A quoi tu penses ? Parce que moi je vois pas quel rôle de ténor est gratifiant, rare et pas trop dur...

Polyeucte a écrit:
Moui... pour moi Secco/Giordani, c'est d'un point de vue reconnaissance presque moins connu que Gens ou Petibon...
voilà justement ! mais les ténors sont tellement rares et tellement demandés pour tous les Verdi et Puccini programmés partout qu'il y a surenchère dans les cachets, même pour ceux qui ne marqueront pas l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 26 Fév 2014 - 14:03

opera a écrit:
A quoi tu penses ? Parce que moi je vois pas quel rôle de ténor est gratifiant, rare et pas trop dur...
Comme ça?
Hum... Pénélope de Fauré (beau rôle pour Ulysse quand même! Very Happy), Le Roi Arthus (superbe rôle de Lancelot)... et puis Polyeucte de Gounod (rôle titre, charisme...)
Après, ça peut être difficile (je ne pense pas que les trois rôles de Dialogues soient particulièrement simples à chanter et interpréter! hehe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
opera
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 26 Fév 2014 - 14:07

tu cites les rôles que toi tu rêverais de chanter si tu étais ténor... mais propose ça à Secco, Giordani, Kaufmann et Florez, je pense qu'ils prendront le temps de la réflexion.

Les rôles des Dialogues ne sont pas faciles mais ce n'est rien comparé à d'autres rôles du répertoire comme Norma, Brünnhilde ou Elektra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 26 Fév 2014 - 14:10

opera a écrit:
tu cites les rôles que toi tu rêverais de chanter si tu étais ténor... mais propose ça à Secco, Giordani, Kaufmann et Florez, je pense qu'ils prendront le temps de la réflexion.

Tout comme tu proposes un rôle du dialogue à Netrebko, Garança, Gheorghiu et d'autres grandes chanteuses internationales, elles réfléchiront.
Mais propose ces rôles de ténor à un ténor français qui peut les chanter, et je doute qu'il hésite beaucoup (ou alors c'est qu'il veut uniquement chanter des Werther/Cavaradossi et autres rôles archi connus...

Citation :
Les rôles des Dialogues ne sont pas faciles mais ce n'est rien comparé à d'autres rôles du répertoire comme Norma, Brünnhilde ou Elektra.
Moins exténuants, mais avec des tessitures tout de même impressionnantes pour Mère Marie et Blanche, des personnages autrement plus complexes que Norma ou Brünnhilde dans la caractérisation...
Non, je ne pense pas que ce soit très loin question difficulté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81162
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 26 Fév 2014 - 14:13

Cololi a écrit:
Parce qu'il n'y a aucun opéra créé après 1950 (à ma connaissance) qui ce soit véritablement imposé à part les Dialogues justement.
(même Saint François qui a connu pas mal de production dans le monde, ce n'est pas ce que j'appelle du répertoire)
Effectivement, les Dialogues sont un des rares à être jouée très régulièrement. Sinon Vanessa, Saint François, Le Grand Macabre, Lear, L'Amour de loin ou Julie ont pas mal été programmés, mais pas au point de ne plus être des événements.

Tu peux quand même ajouter aux Dialogues trois Britten d'après 50 : Billy Budd, The Turn of the Screw et A Midsummer Night's Dream, qui sont donnés partout en Europe et régulièrement.


Polyeucte a écrit:
Oui, mais ça demande quand même au moins trois grandes dames en pleine forme! Mère Marie, Madame Lidoine et Blanche... voir même aussi Constance...
Donc ça compense je pense question "cout de la distribution"!
Il est vrai que les ténors sont particulièrement chers, mais le coût principal d'une distribution repose avant tout sur le nombre de participants (dans un opéra à quatre personnages, même si un soliste célèbre gagne quatre fois le cachet des autres, ça coûte toujours moins cher qu'un opéra à vingt solistes, et ça remplit mieux). Les Dialogues réclament un orchestre fourni, énormément de personnages, dont sept solistes de premier plan (le Marquis débute l'opéra, et le Chevalier est tellement emblématique qu'on le distribue généralement à des chanteurs prestigieux), avec cinq femmes assez virtuoses (là aussi, souvent des distributions de prestige).
Ajoutez à cela les incessants changements de tableau – donc des coûts fixe de décor importants, auxquels il faut ajouter la main-d'œuvre de la machinerie le soir du spectacle.

Non, les Dialogues, ça doit coûter très cher.


Par exemple, lorsqu'on programme la Flûte de Besson à Bastille, on est déficitaire (trop de cachets), avec Rigoletto de Savary, on est excédentaire (peu de rôles principaux, moins de décors).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 26 Fév 2014 - 14:30

bonjour à tous, les cachets en général sont intégralement pour les chanteurs ou ces cachets sont partagés entre les chanteurs, producteurs, agents, maisons de disques, etc.
moi les airs que j'aime le plus sont : le chevalier et sa soeur......." est-ce là l'honneur que l'on donne à un frèèèèèèère......" ou
l'air "mes soeurs voilà que s'achève notre première nuit de prison....un peu difficile..."

ces 2 airs de très loin sont les passages que j'aime le plus dans cet opéra...

au fait pour rire un peu je verrais bien une version hollywood des dialogues des carmélites avec....whoopi Goldberg ...et vous pas ?? pété de rire 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81162
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 26 Fév 2014 - 14:33

hommepiano a écrit:
au fait pour rire un peu je verrais bien une version hollywood des dialogues des carmélites avec....whoopi Goldberg ...et vous pas ??  
Si, mais considérant l'état actuel de sa voix, plutôt dans le Marquis de la Force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5869
Age : 23
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 26 Fév 2014 - 18:35

Polyeucte a écrit:
Moi je ne peux même pas pleurer durant le Salve Regina... je suis incapable de bouger... Confused Je trouve ça tellement fort et glaçant... Confused
Mais sinon oui, une oeuvre fascinante... si jamais tu as le temps, je te conseil de regarder la vidéo du Théâtre des Champs Elysées... Mise en scène d'Olivier Py, distribution parfaite, direction superbe... Un de mes plus grands moments à l'opéra en fait!
http://concert.arte.tv/fr/dialogues-des-carmelites-mis-en-scene-par-olivier-py

Je me suis pris une sacrée claque ! C'est plus que glaçant, c'est même déchirant !! Et en même temps quelle jouissance j'ai ressenti ! Faut dire que ce choeur à la Poulenc, c'est magique ! J'aurais jamais cru que ces formules poulenquiennes qu'on connait par coeur allait un jour provoquer chez moi un tel déversement de larmes, même si je n'ai jamais considéré Poulenc comme un compositeur "léger" et simplement "divertissant" ! Il y a toujours cette part de dépression chez lui, ce filtre qui colore sa musique sans qu'on l'aperçoive. Dans l'ombre, Poulenc est un grand axieux !

Mais là ça dépasse tout !  Sad 

Merci du conseil !
J'ai déjà regardé quelques vidéos du final pour me faire une idée de ce que ça peut donner visuellement. Un peu déçu (j'aimerais bien voir la guillotine tomber !   ), mais ça peut être une bonne expérience, même si pour le moment j'ai quelques appréhensions !
Merci  Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 26 Fév 2014 - 19:26

Rav-phaël a écrit:
j'aimerais bien voir la guillotine tomber !   )
moi aussi rav-phael et chanté par un castrat......on aurait donc comme final une histoire sans queue ni tête............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 26 Fév 2014 - 20:46

Vous avez remarqué ? Les Dialogues, c'est toujours réussi. Avez-vous jamais entendu parler d'un échec, d'un ratage ou d'une horreur ?
La musique est tellement belle que rien n'arrive à la gâcher, le propos tellement simple et grave, le drame tellement épuré et efficace qu'aucun metteur en scène ne parvient à vraiment les manquer ni à les tuer ; à la rigueur il peut y avoir des problèmes de distribution et de diction, mais c'est assez rare, et ça n'empêche pas la réussite. Même la production du Met était belle. Signe du chef-d'oeuvre ? Signe aussi peut-être que ceux qui le montent sont conscients de ce qu'ils font ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syrinx
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 6
Localisation : Montigny-sur-Loing
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Jeu 27 Fév 2014 - 3:37

Merci pour le lien ! Moi qui adore cette oeuvre et venait de relire la pièce de Bernanos, j'allais passer à côté.
Belle mise en scène, très juste, et superbe distribution.
Quelle musique ! Mais aussi, quel texte...

Hippolyte a écrit:
Vous avez remarqué ? Les Dialogues, c'est toujours réussi. Avez-vous jamais entendu parler d'un échec, d'un ratage ou d'une horreur ?
C'est vrai. C'est sans doute le sujet qui ne se prête guère à la fantaisie.
(Un peu discutable tout de même, la version Tcherniakov, mais on ne va pas relancer la polémique de la page précédente où tout a été dit en positif comme en négatif)

poet75 a écrit:
J'aime Bernanos, mais je ne pense pas que ce texte soit ce qu'il a fait de mieux. J'aime Poulenc, mais j'aurais préféré qu'il choisisse un autre livret que celui-là.
Très étonnée ! Je trouve au contraire que c'est une de ses plus belle oeuvres (voire la plus belle), son "testament spirituel" comme  disent certains critiques.
Mis en musique, cela donne tout de même une oeuvre qui n'a pas d'équivalent (j'espérais trouver quelque chose d'analogue avec "Jeanne au bûcher", mais pour le coup, j'ai été déçue par le texte).
Mais je m'aperçois que cet avis a été posté en 2005. J'arrive un peu "après la bataille", excusez-moi, mais je viens de m'inscrire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Jeu 27 Fév 2014 - 17:14

Syrinx a écrit:
Hippolyte a écrit:
Vous avez remarqué ? Les Dialogues, c'est toujours réussi. Avez-vous jamais entendu parler d'un échec, d'un ratage ou d'une horreur ?
C'est vrai. C'est sans doute le sujet qui ne se prête guère à la fantaisie.
sinon on pourrait imaginer une scène finale à la Gérard Oury emmenant les soeurs vers la guillotine en 2CV......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1422
Age : 31
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 28 Oct 2015 - 3:24


J'en suis arrivé à la fin de l'acte 2, et je suis ébahi par le soin apporté à ce spectacle... Une très belle direction d'acteurs et une mise en scène d'une sobriété... (Je ne m'attendais pas à ça avec Py)...
La distribution est magnifique... (Je crois avoir vu un autre DVD avec Petitbon en Constance et Piau en Blanche... Est-ce possible ?)
Plowright est ravagée comme il faut... Et les deux rôles principaux masculins ! C'est du luxe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80117
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 28 Oct 2015 - 3:27

nugava a écrit:
(Je crois avoir vu un autre DVD avec Petitbon en Constance et Piau en Blanche... Est-ce possible ?)

Non je ne crois pas, il y a un DVD avec Petibon en Constance effectivement, mais c'est Anne-Sophie Schmidt qui chante Blanche.
Ca date de 1999, c'est dirigé par Latham-Koenig, Marthe Keller à la mise en scène, on a évoqué cette version précédemment je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2003
Age : 25
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Mer 12 Avr 2017 - 12:16



Je suis dans une période Poulenc assez intense en ce moment et au programme d’hier soir : le visionnage de ce DVD qui m’a été offert.

Le choix du sujet m’a assez vite interpellé car, tout de même, se lancer au cours des années 1950 dans l’écriture d’un opéra traitant de religieuses martyrisées sous la Révolution était, non seulement totalement anachronique mais aussi et surtout extrêmement périlleux comme défi à relever.

Toujours est-il qu’à travers cet opéra, Poulenc nous livre à mon sens une de ses plus grandes œuvres. En effet, plus qu’une histoire de religieuses, le fait qu’il s’agisse finalement d’une grande réflexion sur l’existence humaine (à travers le sujet de la mort) a donné naissance à une musique d’une grande beauté et intériorité j’ai trouvé. On est loin du Bal Masqué et autres Rhapsodie Nègre. Evidemment, on retrouve la patte Poulenquienne dans la mesure où il alterne rapidement entre moments de grande tendresse (mais pas de musique « légère » dans cet opéra) et passages plus graves voire tragiques. J’ai eu le plaisir de retrouver les sonorités de l’Aubade, du Stabat Mater évidemment et autres pièces de cette veine.

J’ai beaucoup aimé le tout début de l’œuvre (avec ces quelques accords et mélodies ascendantes revenant maintes fois dans l’opéra) qui nous plonge directement dans cette atmosphère faite de questionnements. Le portrait complexe de Blanche est ainsi dressé par les échanges entre son père et son frère, nous préparant ainsi à son apparition. La scène de l’agonie de la Mère Supérieure est aussi impressionnante, comme si, au pied du mur, la peur de mourir l’envahissait soudainement. Le court dialogue entre Blanche et Sœur Constance m’a marqué par le « on ne meurt pas pour soi mais les uns pour les autres »…

Le deuxième acte a aussi ses beaux moments via l’introduction de chants religieux en latin comme sait bien le faire Poulenc. J’ai été ému par l’arrivée du frère et les échanges avec Blanche où il ne semble plus la reconnaître. Il essaye, en vain, de la faire changer d’avis mais la décision de Blanche est immuable. C’est au Carmel qu’elle trouve son refuge.

Evidemment, le dernier acte, à mon avis le sommet émotionnel de l’opéra est poignant et m’a fait penser, dans une toute autre esthétique au Finale du Lady Macbeth de Chostakovitch. L’annonce du geôlier (la condamnation à mort) notamment est l’ultime turning point qui nous tient en haleine jusqu’au bout. Le destin de ces sœurs est scellé et le discours musical amène, via de superbes interludes orchestraux à la conclusion à la fois glaçante et bouleversante que l’on sait. J’ai adoré la mise en scène de cette épreuve où l’exécution des sœurs est suggérée par les percussions dans un Salve Regina inexorable s’amenuisant à mesure que la guillotine fait son œuvre.

J’ai été grandement touché par cet opéra, la mise en scène d’Olivier Py n’ayant fait qu’accentuer cela. L’idée des tableaux se déplaçant latéralement ou des murs se déplaçant diagonalement en formant une croix donne un superbe rendu. J’ai trouvé Patricia Petibon très à cœur dans son rôle et avec une très belle voix, certains aigus difficiles sont atteints sans difficulté. Petite réserve pour Plowright mais à un âge vénérable comme le sien, on pardonne tout à fait. Les rôles masculins sont vraiment à la hauteur et la direction de Rhorer, nette, incisive et émouvante à la fois.

Grand spectacle qui devait être impressionnant en salle, ravi de cette découverte !

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cybele
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 12/10/2016

MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   Sam 22 Avr 2017 - 15:34

Découverte très récente pour ma part, j'ai d'abord commencé par dévorer le roman dont est issu cet opéra (de Georges Bernanos). D'après ma grand-mère, cette œuvre fut le roman fard à sa publication posthume en 1949, ce qui explique son adaptation rapide en pièce de théâtre puis en opéra et enfin en film. Il est en plus inspiré de faits réels.
Au fond, le sujet religieux n'est que le cadre de l'histoire qui traduit bien trop sujets philosophiques tels que la mort, l'angoisse, l'envie de vivre, le doute, la liberté... à titre personnel avant d'écouter un opéra, j'ai besoin de m'imprégner du texte ou de l'histoire comme une préparation à l'écoute pour davantage profiter de la partition, du choix des instruments, du timbre, des phrasés, etc...

Poulenc laisse en plus aux voix une expression toute particulière, l'orchestre les accompagne et leur laisse vraiment le champ (chant) libre pour s'exprimer. Un chef d’œuvre à écouter sans retenue. Surtout le Salve Regina

Fin d'année 2017 je vais pouvoir le voir à l'opéra, et je m'en fais une joie Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poulenc - Dialogues des Carmélites (+ discographie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Saison 2010-2011 Vienne
» Joan Sutherland
» Opéra de Lyon, 2013-2014
» Hector Berlioz (discographie sélective)
» Schumann - Musique de chambre, discographie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: