Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Technique violonistique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Technique violonistique   Ven 2 Déc 2011 - 1:00

On va donc devoir découper ses propres chats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28543
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Technique violonistique   Ven 2 Déc 2011 - 9:04

antrav a écrit:
On va donc devoir découper ses propres chats.

Ou se décider à jouer le baroque sur instrument moderne Mr.Red

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Technique violonistique   Ven 2 Déc 2011 - 12:33

Angela Merkel a réagi : « Ach, il y a tes rèkles européennes, ja et, meine kleine europäischen Freunde, il fa falloir les respecter, nos meilleures orchestres te Allemagne chouent afec tes cordes audorisées par nos zervices à Bruzelles, zi la Italien, la Frankreich ou Angleterre feulent continuer à chouer sur tes fieilles cordes réaczionnaires anti-allemantes et mondrer leur incapazité à faire breuve de zivilisation en rezpecdant les réglemendazions, elles n'ont qu'à zortir te l'Union européenne. De toute fazon fous ne gombrenez rien à la musique allemante, nous allons émedre des regomantazions offizielles bour la ponne inderprédazion des œuvres ingriminées. » Donc tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Technique violonistique   Ven 2 Déc 2011 - 12:46

De toute façon, c'est moins cher aux Etats-Unis bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Technique violonistique   Ven 2 Déc 2011 - 12:51

Plus sérieusement, ça m'étonnerait fort qu'un « lobby » aussi dérisoire que les baroqueux fasse changer quoi que ce soit aux règles en vigueur. Ou alors il faudra amender les règlements et tout ça peut prendre dix ans, bref, le temps suffisant pour faire mourir tous les ensembles spécialisés. Non, ils vont sortir des dérogations sur un coin de table, ça continuera comme ça jusqu'à ce que la dérogation expire et que le problème se pose de nouveaux. Évidemment, l'insécurité juridique va de toute façon pousser les industries à fermer cette activité, on ne produire pas longtemps ce type de cordes en Europe.
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7140
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Technique violonistique   Ven 2 Déc 2011 - 17:06

discobole a écrit:
Angela Merkel a réagi : « Ach, il y a tes rèkles européennes, ja et, meine kleine europäischen Freunde, il fa falloir les respecter, nos meilleures orchestres te Allemagne chouent afec tes cordes audorisées par nos zervices à Bruzelles, zi la Italien, la Frankreich ou Angleterre feulent continuer à chouer sur tes fieilles cordes réaczionnaires anti-allemantes et mondrer leur incapazité à faire breuve de zivilisation en rezpecdant les réglemendazions, elles n'ont qu'à zortir te l'Union européenne. De toute fazon fous ne gombrenez rien à la musique allemante, nous allons émedre des regomantazions offizielles bour la ponne inderprédazion des œuvres ingriminées. » Donc tout va bien.
pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7140
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Technique violonistique   Ven 2 Déc 2011 - 17:13

discobole a écrit:
Plus sérieusement, ça m'étonnerait fort qu'un « lobby » aussi dérisoire que les baroqueux fasse changer quoi que ce soit aux règles en vigueur. Ou alors il faudra amender les règlements et tout ça peut prendre dix ans, bref, le temps suffisant pour faire mourir tous les ensembles spécialisés. Non, ils vont sortir des dérogations sur un coin de table, ça continuera comme ça jusqu'à ce que la dérogation expire et que le problème se pose de nouveaux. Évidemment, l'insécurité juridique va de toute façon pousser les industries à fermer cette activité, on ne produire pas longtemps ce type de cordes en Europe.
C'est exactement ça. Ces mesures ne tueront sans doute pas brutalement l'industrie des cordes en boyau en Europe, mais à petit feu, sûrement, ça arrivera...

C'est un peu comme le problème des bois en lutherie. Au nom de l'écologie et de la protection des forêts, les meilleurs épicéas sont devenus quasiment inacessibles pour la fabrication d'instruments de musique, que ce soit pour des petits ateliers artisanaux ou des grands comme Gibson, ce qui n'était pas le cas jusqu'aux années 60-70. Ça touche principalement les guitares mais j'imagine que les instruments du quatuor ne sont pas épargnés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
noorvensen
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Petite question concernant l'écriture pour violon   Jeu 26 Juil 2012 - 2:56

J'écris ici car j'ai une formation uniquement pour des instruments à claviers, et je ne connais vraiment rien au violon.

Or, j'ai un contact qui me demande de faire une transcription d'un morceau de musique traditionnel en vue d'un mariage, mais pour violon seul.
Du coup, je voudrais quand-même retranscrire un minimum les harmoniques et je voulais savoir quel était l'écart maximal qu'un violon pouvait jouer en même temps (tierce, quarte...?)
Je pars de la supposition qu'évidemment un violoniste ne peut pas jouer plus de deux notes en même temps, mais je peux là aussi me tromper...

Aussi, le violon s'écrit en clé de sol ou en clé d'ut 1 ?
Je sais que ce sont des questions qui peuvent sembler stupides mais comme je ne connais que les pianos et orgues.....

merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80114
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Technique violonistique   Jeu 26 Juil 2012 - 5:59

On écrit le violon en clé de sol, regarde quelques partitions pour voir comment c'est fait. Wink

La tierce est justement difficile, vu que l'instrument est accordé en quintes. (sol-ré-la-mi)

Les quartes peuvent être malaisées, voire impossibles, par exemple il est impossible de jouer sol-do dans le grave, étant donné que seule la corde de sol peut donner ces deux notes.
Par contre du coup les quintes sont aisées (même position sur les deux cordes), les sixtes très faisables aussi.
On trouve toutes sortes d'intervalles si une des cordes joue à vide évidemment, mais attention aux octaves, difficiles à rendre justes.

A la limite il vaudrait peut-être mieux que ce soit le violoniste qui va jouer qui s'en occupe, non?
Parce que là ça va te demander un peu de boulot de te mettre à tout ça si tu ne connais pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Violons   Mar 9 Oct 2012 - 12:32

"Kreisler" Guarneri of 1733 Fritz Kreisler
"David Guarneri del Gesu" of 1740 Jascha Heifetz
"Ysaye" Guarneri del Gesu of 1740 Isaac Stern
"Kochanski" Guarneri del Gesu of 1741 Aaron Rosand
"Lord Wilton" Guarneri del Gesù of 1742 Yehudi Menuhin
"Le Duc" Guarneri del Gesu of 1743 Henry Szeryng
"Paganini" or "Il Cannone" Guarneri del Gesu of 1743 Nicolas Paganini

"Conde de Fontana" Strad of 1702 David Oistrakh
"Cremonese" Strad of 1715 Joseph Joachim
"Soil" Strad of 1715 Itzhak Perlman
"Emiliani" Strad of 1743 Anne-Sophie Mutter

Régalez-vous
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Technique violonistique   Mar 9 Oct 2012 - 13:34

C'est à dire? Si j'ai à peu près compris que à la fin on a le nom d'un violoniste... le reste... ? Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80114
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Technique violonistique   Mar 9 Oct 2012 - 14:34

Ce sont des instruments, Polyeucte. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18812
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Technique violonistique   Mar 9 Oct 2012 - 14:48

Ah ok! J'avais pas du tout pensé à un instrument! Embarassed
Merci d'avoir éclairé ma lanterne geek ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Chris3
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Technique violonistique   Ven 30 Mai 2014 - 12:23

Je suis tombé (sans me faire de mal, rassurez-vous) sur le blog d'une chercheuse acousticienne qui travaille au CNRS, Claudia Fritz. Jeune, charmante et iconoclaste, elle a voulu vérifier si les violons réalisés par les maîtres de Crémone à la fin du XVIIè méritaient bien leur réputation quant à une qualité de son inégalée.

Voici comment elle a procédé, en bonne scientifique qu'elle est (avec l'aide du luthier Joseph Curtin) :
1er test sous forme d'expérience randomisée en double aveugle, réalisé lors de la 18è compétition internationale de violon d'Indianapolis (IVCI) en septembre 2010 : 21 violonistes professionnels (dont Jean-Jacques Kantorow), plongés dans la pénombre et munis de lunettes de soudeur, ont dû évaluer pendant 20 minutes uniquement à l'oreille 6 violons d'exception (3 modernes et 3 anciens, 2 Strad et un Guarneri del Gesu, ceux-ci ayant une valeur marchande cent fois supérieure à ceux-là !!!) et dire lesquels ils préféraient dans une pièce à l'acoustique sèche où des draps avaient été tendus pour atténuer encore un peu plus la réflexion du son. Enfin, du parfum avait été appliqué sur la mentonnière de chaque violon (poncé pour l'occasion...) afin de masquer l'odeur du vernis. Bref, aucun moyen d'identifier l'instrument, même pour des experts !

Une fois les résultats connus (comparaison et classement en fonction de différents critères tels que facilité de jeu, projection, timbre, clarté...), il s'est avéré que les violons d'aujourd'hui ne le cédaient en rien à ceux d'hier, à la stupéfaction générale et en contradiction avec
le postulat du spécialiste Andreas Langhoff : « N'importe quel musicien vous dira immédiatement s'il joue sur un instrument antique ou sur un instrument moderne ». Mieux (si j'ose dire  Cool  ) : le moins bien noté des 6 fut un des Strad, qui appartient pourtant à un célèbre concertiste, qui avait bien voulu le prêter pour l'occasion...

John Soloninka, l'un des violonistes sélectionnés, a déclaré à ce sujet : « C'était passionnant. Je pensais moi aussi être capable d'établir une différence, mais j'en ai été incapable » et « Si après cette étude vous faîtes des critiques mesquines et rejetez cette étude, alors vous êtes dans le déni. Si nous-même, au nombre de vingt-et-un dans des conditions de contrôle, ainsi que mille cinq cents personnes dans un hall n'avons pu repérer aucune différence, et cela en accord avec des études antérieures alors il est temps d'enterrer le mythe des violons anciens »
Samuel Zygmuntowicz, un luthier réputé, a défini cette étude comme « hautement crédible » ajoutant qu'elle « est une douche froide pour les vieux mythes et que c'est vraisemblablement une excellente nouvelle pour tous les jeunes musiciens qui ne pourront jamais s'offrir de tels violons ».
Bien sûr, il y a eu comme à chaque fois des grincheux : un autre des participants, Earl Carlyss, membre du Quatuor Juilliard, a critiqué cette expérience en affirmant : « C'est une manière tout à fait inappropriée de rechercher la qualité de ces instruments ; ce qui fait la suprématie des violons anciens, c'est la manière dont ils résonnent dans une salle de concert aux oreilles des spectateurs et non pas le fait que des violonistes les apprécient dans une chambre d'hôtel."

Mais justement, sur son blog, Claudia Fritz, fait remarquer que son objectif était moins d'étudier les qualités objectives des instruments que les préférences subjectives des violonistes dans des conditions fixées.

Vous pensez bien que le mythe étant ainsi écorné, bien d'autres ont crié au scandale ! Une bonne partie de la petite communauté des professionnels du violon s'est émue des conclusions obtenues et a critiqué à tout va cette démarche. Tout y est passé: le choix du lieu, la durée du test, la compétence des solistes, la qualité des instruments anciens, le fait qu'ils auraient été mal accordés…

Mais notre Claudia nationale est tenace ! Afin de confirmer ces résultats, elle a donc décidé de renouveler l'audition, cette fois in situ, c'est-à-dire en salle de concert. Un second test à l'aveugle a été organisé à l'auditorium de Vincennes en septembre 2012, réunissant 10 virtuoses et 12 violons, 6 anciens (dont 5 Strad) et 6 récents. Là encore, rien n'avait été laissé au hasard afin de ne pas troubler l'appréciation. Les interprètes étaient interrogés sur le violon qu'ils choisiraient s'ils devaient jouer en concert sans avoir leur propre instrument. La réponse fut cette fois sans appel: six des dix solistes préféraient un violon moderne au roi stradivarius !!!

Claudia Fritz a donc bien prouvé que notre entendement était faussé par la réputation de l'instrument, sa supériorité n'étant plus avérée comme on le pensait.

Quelle est la morale de cette histoire ? Penser aux générations de violonistes qui ont utilisé un stradivarius pourrait intervenir dans l'appréciation de l'artiste. Fort du sentiment de piloter l'excellence, ce dernier se surpasse. Jouer avec donne des ailes à tout violoniste et l'oblige au meilleur. La perfection de son jeu viendrait de la vénération que le musicien lui porte.
A contrario, il faut aussi envisager les progrès techniques de la lutherie moderne. Aidée par les études des scientifiques, elle a cherché à atteindre l'excellence des sons d'antan (Cf. par exemple les travaux de l'Empa en Suisse) et a priori, semble y être parvenu...

Malgré tout, la légende demeure, toujours bien vivace, tel un allegro. Encore aujourd'hui, il reste l'apanage des plus grands solistes... Et je ne parle pas du prix !! Prenons l'alto "MacDonald" (non sponsorisé par le fast food, il doit son nom à l'un de ses propriétaires, Godfrey Bosville, baron Macdonald III, qui l'acheta vers 1820). Il appartenait à Peter Schid­lof, du Quatuor Amadeus, et c'est sa famille qui l'a mis en vente aux enchères, après son décès, chez Sotheby's, qui l'estime quand même, vu l'excellence de son état (le vernis est d'origine...) à plus de 45 millions de dollars (32,6 millions d'euros) !!! A ce prix-là, seul un collectionneur richissime peut se l'offrir, comme un diamant ou un tableau de maître... Bref, les instruments anciens, en dépit de cette tentative de démythification, ont encore de beaux jours devant eux !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ScareDe2
Farceur québécois
avatar

Nombre de messages : 905
Age : 18
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Technique violonistique   Lun 7 Sep 2015 - 20:55

J'ai ma copine qui me casse les noisettes avec son violoncelle. Quand je l'entend pratiquer j'ai le gout de sauter par la fenetre. Tiens voila un video-tutorial https://www.youtube.com/watch?v=EJ9S82NAGGI Je vous le conseille a tous vivement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Technique violonistique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Technique violonistique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une bonne tab technique de slide
» Technique pianistique
» Un peu de technique au Dobro
» Technique du piano
» Une reprise sympa de Cortez... (dérapage technique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: