Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Master musicologie... ça use ça use !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chopinesque34
Néophyte


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Master musicologie... ça use ça use !   Jeu 29 Déc 2016 - 16:06

Bonjour chers musiciens,mélomanes et je l'espère étudiants en musicologie!

Le triturage de cerveau qui m'accable me pousse à venir ici pour obtenir vos avis!

Je suis en M1 musicologie, et j'ai un joli (?) petit (GROS) mémoire à rédiger! Je suis bien embêtée car j'ai plusieurs idées que mes professeurs ont repoussé pour des raisons de praticité au niveau de la recherche. Au feu mon idée de travailler sur l'influence de la musique tzigane dans la musique pour piano de Liszt, beaucoup trop vaste, pas mal de littérature en allemand, au feu mon idée de travailler sur la pédalisation au piano! ce sujet m'intéresse vivement mais les bouquins incontournables traitant du sujet sont en anglais. Je suis prise par le temps, je dois travailler mon piano en parallèle en vue de préparer un concours et être à la fac en même temps n'est vraiment pas facile.
J'aimerais partir sur l'évocation de la nature dans la musique pour piano. Vaste sujet! pas beaucoup de bibliographie,( nature et musique de reibel, oui!incontournable...) où je n'ai pas tous les outils pour la trouver! j'ai raté pas mal de cours à la fac à cause de ma santé. Je ne sais plus où donner de la tête

Quelqu'un est-il en mesure de me conseiller, d'aiguiller mes recherches? = bases de données de documentation musicale, etc..


Un grand merci à ceux qui me guideront un tant soit peu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81041
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Master musicologie... ça use ça use !   Ven 30 Déc 2016 - 2:38

Bienvenue Chopinesque !

Quelques réactions et pistes (qui valent ce qu'elles valent !).

♦ Liszt est sans doute un sujet piégeux : les spécialistes ont déjà établi les parentés de beaucoup d'œuvres, et on se rend compte que pour les rhapsodies honroises par exemple, les thèmes qu'il invente tiennent plutôt du folklore roumain (même pas hongrois ou tzigane). Sans doute assez technique pour un sujet qui ne t'occuperait que quelques mois. Et puis il faudrait choisir une portion du catalogue, sinon rien qu'à l'écouter, tu en aurais jusqu'à juin !

♦ La pédalisation (et sa prévision / son rejet / le silence des compositeurs) est un sujet passionnant, mais en effet, il doit y avoir beaucoup d'anglais (et plutôt soutenu) à lire.

♦ À mon avis, la nature dans la musique pour piano est vraiment trop large (et probablement banal). Il faudrait le centrer sur un corpus restreint et avec une vraie problématique : par exemple, l'accompagnement des lieder (traitant de la nature) est-il figuratif ou non (figuratif stylisé chez Schubert, puis de moins en moins figuratif, avec des tas d'exceptions et cas limites – Mondnacht ou Schöne Fremde chez Schumann) ? Ou encore le traitement de la nature dans les miniatures de Sibelius : quels moyens mis en œuvre. Partition en main, il y a beaucoup de choses à dire. Et sans doute pas mal de littérature secondaire à lire.
Mais il faudrait se limiter à très peu de compositeurs, ou alors le faire dans une tranche temporelle minime, sinon c'est gigantesque, trop large même pour une thèse d'État.

Pour te guider, tu devrais fouiner dans les bases DUMAS des différentes maisons (CNRS, Universités…). Elles contiennent les sujets déjà traités, ça peut te donner des idées de ce qui est attendu.

Bonne chasse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Provencal
Néophyte


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: Master musicologie... ça use ça use !   Ven 30 Déc 2016 - 12:56

Bonjour ! Vaste sujet que les mémoires sur le piano. Je m'y intéresse aussi. Tes profs ont éliminés les sujets tarte à la crème mais il doit rester quantité de sujets à étudier.
Je me demande quand même si on attend la même originalité (et bien sûr exhaustivité) pour un mémoire de M1 que pour une thèse. Si tu tiens vraiment à étudier Liszt et particulièrement ses Rhapsodies, peut-être y'a t-il quelque chose à en dire, et j'imagine que tu souhaites rester dans un répertoire que tu connais relativement si tu dois passer beaucoup de temps au piano.
Je prends en compte en tous cas les remarques précises de David car je découvre le monde de la recherche, mes remarques sont celles d'un néophyte.

(Pour ma part j'espère une entrée en M1 l'année prochaine (à la fac ou, soyons optimistes, un Conservatoire, nécessitant une grosse préparation) avec deux sujets vaguement définis qu'il faut que j'affine urgemment :
- les titres dans les pièces de piano des auteurs français de la première moitié du XXème (sujet plutôt esthétique), et
- l'influence de la musique notamment germanique post-romantique sur les compositeurs de musique de films (plutôt analytique) sur lequel je pense avoir plus à dire,
sujets j'en ai peur beaucoup traités. Il faut que j'en reparle à mes profs. Là aussi je suis néophyte et toute remarque sera la bienvenue.)

Mais je ne floode pas plus ton sujet, en créerai un à l'occasion et te souhaite bonne chance, je suivrai ton topic avec intérêt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81041
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Master musicologie... ça use ça use !   Ven 30 Déc 2016 - 13:18

En recherche, il existe une règle simple : plus le sujet (et particulièrement les compositeurs) est fréquent ou célèbre, plus il faut d'approfondissement (et être vraiment minutieux).

Si vous voulez qu'on vous laisse un peu tranquille ou ne pas avoir à lire des milliers de pages de littérature secondaire pour vérifier ce qui a déjà été dit ou produire une bibliographie cohérente… il faut choisir les chemins de traverse.

Si vous aimez le langage de Mahler, regardez peut-être plutôt du côté de Tyberg (enfin, pas Tyberg, certaines partitions, bien qu'enregistrées, n'ont jamais été éditées, je ne suis pas sûr que les copies du manuscrit soient lisibles ni même disponibles…). Si vous voulez explorer les débuts du romantismes, Spohr ou Czerny est sans doute plus raisonnable que Beethoven ou Schubert, etc.

De même, pour les thématiques larges, l'influence de Nielsen sur la musique de film (à suppose qu'elle soit identifiable…) doit être moins traitée que celle de R. Strauss, et l'évocation des intérieurs de maison constituer un corpus moins fréquent que les pièces se référant à l'amour ou aux fleurs.

Si vous avez peu de temps (ou simplement l'envie d'explorer quelque chose qui n'ait pas déjà été mieux fait), il faut peut-être se tourner vers des secteurs moins fréquentés, en rapport avec des styles ou des sujets qui vous intéressent, quitte à les déplacer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Provencal
Néophyte


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: Master musicologie... ça use ça use !   Ven 30 Déc 2016 - 14:20

Merci pour ces éléments de bon sens, je vais tenter d'affiner mes premières réflexions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5824
Age : 23
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Master musicologie... ça use ça use !   Ven 30 Déc 2016 - 17:01

Provencal a écrit:

– Les titres dans les pièces de piano des auteurs français de la première moitié du XXème ( sujet plutôt esthétique ) 



Attention avec ce genre de sujet à ne pas trop aller, justement, dans la réflexion esthétique, ou philosophique, en négligeant la musique même ! Je dis ça en connaissance de cause ( étant en M1 ), c'est ce qu'on a reproché a mon mémoire de fin de Licence  Wink  . Je vois aussi l'idée de Chopinesque34 autour de l'évocation de la nature dans la musique pour piano qui pose le même danger à éviter ! C'est exactement le type de sujet que j'ai choisi ( concernant pour moi l'évocation de l'enfant et de l'enfance ). Il faut aller dans la partition, et faire des liens concrets entre le sujet poétique et sa traduction en musique.

David à raison, il faut éviter la généralité, trouver une problématique concrète et, si j'en crois mon directeur de recherche ( que je crois à 100%  ^^ ), plus la problématique est précise, plus ton travail pourra produire de la qualité, et plus tu ressembleras à un vrai chercheur tel qu'on aime en voir  Mr.Red  ! J'ai commencé par travailler sur toute l'histoire de la musique, grossière erreur ! Alors je me suis limité à quelques oeuvres, puis une seule, puis une seule partie de cette oeuvre et là encore, à en croire mon directeur de recherche, si c'est possible de faire toute une analyse autour de quelques mesures seulement .. histoire de me faire comprendre le principe, il faut croire que c'est ce qu'on nous demande.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3133
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Master musicologie... ça use ça use !   Ven 30 Déc 2016 - 18:02

Rav-phaël a écrit:
plus la problématique est précise, [...] et plus tu ressembleras à un vrai chercheur tel qu'on aime en voir Mr.Red ! [...] il faut croire que c'est ce qu'on nous demande.[/font]
D'un autre côté, c'est logique aussi qu'on cherche à valider les compétences techniques et méthodologiques d'un étudiant avant de voir s'il est en mesure de produire un grand métadiscours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Provencal
Néophyte


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: Master musicologie... ça use ça use !   Ven 30 Déc 2016 - 20:11

Merci de ce témoignage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81041
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Master musicologie... ça use ça use !   Sam 31 Déc 2016 - 2:56

Benedictus a écrit:
Rav-phaël a écrit:
plus la problématique est précise, [...] et plus tu ressembleras à un vrai chercheur tel qu'on aime en voir  Mr.Red  ! [...] il faut croire que c'est ce qu'on nous demande.[/font]
D'un autre côté, c'est logique aussi qu'on cherche à valider les compétences techniques et méthodologiques d'un étudiant avant de voir s'il est en mesure de produire un grand métadiscours.

Et puis c'est un travers assez pénible de la musicologie : combien de notices, et même d'articles scientifiques publiés en revue, font surtout un résumé biographique ou un commentaire littéraire du livret (n'étant pas spécialistes de ça, ce peut aller de très pertinent, utile, clair et complet jusqu'à la paraphrase de prof de première peu scrupuleux…). La valeur ajoutée d'un musicologue va être de relier l'époque, le sujet, le livret à ce que contient précisément la musique.

Si c'est pour citer des lettres de Liszt et dire qu'il s'intéressait au folklore, c'est un travail que des historiens feront plus méthodiquement. En revanche, regarder de près l'harmonie et tracer des parallèles, c'est plus intéressant. (Mais sur Liszt, ça a évidemment été très généreusement fait !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Provencal
Néophyte


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: Master musicologie... ça use ça use !   Jeu 9 Fév 2017 - 20:04

Ce message pour tenir au courant les gens que ça pourrait intéresser, de mon idée de projet de recherche ! Je pense partir sur la musique de films ; c'est je pense le sujet dans lequel j'ai le plus de choses à dire.
C'est un sujet à la mode, voire vu comme "facile" peut-être, l'image pouvant j'imagine constituer un cache-misère pour l'analyste peu scrupuleux. Je m'intéresse au ciné des années 70, l'idée serait d'étudier la "confrontation" de la musique savante et populaire (tradition de l'orchestre symphonique, du jazz et développement du rock) dans les films du Nouvel Hollywood et de la Nouvelle Vague. Cela est très large mais je ne vois pas pour l'instant écarter l'une des deux aires géographiques, à voir.

Il est peut-être plus difficile de défendre un tel sujet dans un Conservatoire, la fac semblant s'en être pas mal emparée (beaucoup de cours de musique à l'image en fac) mais les CNSM disposent d'un département musique à l'image, à titre de comparaison. La condition est bien sûr la réussite au concours de master.

Encore une fois je suis novice en la matière (aucun enseignement de méthodo quasiment, éloignement du monde de la musicologie pendant plusieurs années) et mon approche est certainement naïve, j'ai quelques mois pour la consolider. j'ai reçu des réserves de la part de mon prof de culture musicale sur le danger de l'étalement et de l'examen de musique trop "commerciale" dans un tel sujet (à voir son avis définitif sur cet intitulé), et attends un avis d'un prof de fac mais c'est ce qui me motive le plus actuellement ! J'ai compris que plus on va dans le détail, mieux c'est.
Je suis bien sûr ouvert à vos éventuelles remarques !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Master musicologie... ça use ça use !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Master musicologie... ça use ça use !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charlie Parker : Bird/The Savoy Recordings (Master Takes) (1944-1948)
» Master Class : Stephen Fry and Hugh Laurie (Dr House)
» ENGL GIG MASTER 15 WATTS
» [New album] Master's Hammer - Mantras
» Qobuz, que pensez-vous des versions master ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: