Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Playlist (121)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
AuteurMessage
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Ven 20 Jan 2017 - 21:44

Iskender a écrit:
Ravélavélo a écrit:
P. I. Tchaïkovski
* Symphonie no. 5
3e mvt: Valse -  Allegro moderato
Royal Liverpool Philharmonic Orchestra
Vasily Petrenko


Tiens, du même album hier j'ai écouté la 1ère. Superbe. La deuxième moitié de l'intégrale sort ce mois-ci je crois.

Critique, avec clips sonores (cliquer sur "listen"):

http://www.prestoclassical.co.uk/r/Onyx/ONYX4162?utm_source=News-2017-01-20&utm_medium=email

Perso je trouve son Chostakovich plutôt scolaire. Je ne sais pas ce que ça donne dans Tchaikovsky. À découvrir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12128
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 4:53

André a écrit:
Perso je trouve son Chostakovich plutôt scolaire.

Ah, je ne suis donc pas le seul à avoir éprouver ce sentiment à l'égard de son intégral.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 5:32

Pour je ne sais quelle raison, Petrenko est perçu comme un chef intéressant. Ce n'est pas ce que j'ai entendu dans les symphonies 1, 3 et 11 de DSCH. Je ne suis pas du genre à jeter la serviette rapidement, mais ces 2 disques (1+3 et 11) m'ont semblé sans grand relief, ce qui est presque un crime pour la 11ème. Bon prince, et toujours prêt à contre-vérifier (37 ans de travail dans une banque ça marque Laughing ), j'ai écouté ces disques plusieurs fois. Ben non, ça ne vaut pas tripette. Désolé. Surtout pas avec un orchestre britannique (les pires pour le répertoire russe).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80272
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 8:29

Pour moi c'est l'équilibre parfait dans cette musique, l'orchestre est magnifique en plus.
Sa version de la 5è s'était assez bien classé dans l'écoute comparée qui avait été faite ici; personnellement j'avais été conquis de bout en bout, peut-être plus que par n'importe quelle autre version. (idem pour les autres symphonies de Chostakovitch écoutées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 68
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 8:58

ovni231 a écrit:
André a écrit:
Perso je trouve son Chostakovich plutôt scolaire.

Ah, je ne suis donc pas le seul à avoir éprouver ce sentiment à l'égard de son intégral.  


Idem : je possède 6 ou 7 symphonies par Petrenko, toutes doublées ou triplées par d’autres chefs…et je préfère toujours les autres, quels qu’ils soient.  

Bon, ce n'est pas inécoutable hein ! Mais comme par hasard, j’ai toujours l’impression de tomber sur un mauvais jour quand j’écoute une version Petrenko…c’est peut-être vrai après tout, le hasard fait parfois mal les choses   hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12128
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 15:52

André a écrit:
Pour je ne sais quelle raison, Petrenko est perçu comme un chef intéressant...
j'ai écouté ces disques plusieurs fois. Ben non, ça ne vaut pas tripette. Désolé...
Surtout pas avec un orchestre britannique (les pires pour le répertoire russe).

Je me pose exactement la même question. Cela dit, le chef avait l'air bien plus inspiré dans la première symphonie de Tchaikovsky avec un orchestre scandinave (vidéo sur youtube).
J'ai tenté plusieurs fois le disque avec la cinquième symphonie (bof, bof aussi).
Je suis totalement d'accord avec ta dernière remarque, les orchestres britanniques sont parfaitement déconseillés pour le répertoire soviétique (sauf exception de l'orchestre de la BBC ou un orchestre de Londres sous la direction de Rostropovitch).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3201
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 16:28

André a écrit:
Iskender a écrit:
Ravélavélo a écrit:
P. I. Tchaïkovski
* Symphonie no. 5
3e mvt: Valse -  Allegro moderato
Royal Liverpool Philharmonic Orchestra
Vasily Petrenko


Tiens, du même album hier j'ai écouté la 1ère. Superbe. La deuxième moitié de l'intégrale sort ce mois-ci je crois.

Critique, avec clips sonores (cliquer sur "listen"):

http://www.prestoclassical.co.uk/r/Onyx/ONYX4162?utm_source=News-2017-01-20&utm_medium=email

Perso je trouve son Chostakovich plutôt scolaire. Je ne sais pas ce que ça donne dans Tchaikovsky. À découvrir ?

J'aime tellement ce mouvement de symphonie, un thème-fétiche parmi mes préférences, c'est excellent, rien cependant qui se démarque des autres versions que je connais: Karajan deuxième mouture sur DG et surtout Markevitch en long-jeu Philips.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22365
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 21:33

André a écrit:

Pour je ne sais quelle raison, Petrenko est perçu comme un chef intéressant. Ce n'est pas ce que j'ai entendu dans les symphonies 1, 3 et 11 de DSCH. Je ne suis pas du genre à jeter la serviette rapidement, mais ces 2 disques (1+3 et 11) m'ont semblé sans grand relief


Smile Oui, cette version de la 11° n'est guère passionnante, en partie à cause de la captation famélique.
Les prises de son de cette intégrale s'avèrent assez compliquées à gérer : matière plutôt fine, dynamique très importante. Particulièrement préjudiciable au début de la 2°.
Ceci dit, d'un point de vu interprétatif, la 1° et surtout la 3° sont très réussies.

Voilà un extrait de ce que j'en avais écrit sur un autre site :

Citation :

Aux commandes de ce doyen des orchestres britanniques, l'impétrant obtient une précision prosodique, un contrôle omnipotent qui annoncent probablement une des futures grandes baguettes du XXI° Siècle, et en tout cas un exceptionnel rythmicien.

Une Symphonie n°1 écrite en 1925 pour épater les professeurs du Conservatoire de Saint Petersbourg (fût-ce par un pied-de-nez), une Symphonie n°3 comme devoir de propagande : on se sentirait autorisé à briquer le brio ostentatoire, grossir le trait, gonfler les effets racoleurs.
C'est tout le contraire ici.

Petrenko passe l'opus 10 au crible d'une absolue netteté, millimètre les phrasés, contrôle impérieusement la dynamique.
A la fin du premier mouvement (mesure 279, 7'17), écoutez ainsi comment il dompte la marche des trombones et tuba scandée par timbales et altos.
« Plus c'est rapide, mieux c'est, tant qu'il n'y a pas de confusion. Mais pas plus lent que noire à 176 » conseillait Chostakovitch en 1927 comme consigne métronomique pour le foudroyant début de l'Allegro. Comme maints confrères, Petrenko y déroge (noire à 154 jusque 0'57), pour mieux clarifier l'articulation. Mais il respecte la noire à 84 du Meno mosso (-3'18) où flûte et clarinette doivent se contraindre à l'inexpressivité : une atmosphère lugubre fort bien restituée ici. En revanche, je trouve la transition (mesure 75, 3'53-) jouée un peu trop lentement.
Contrairement à un Kurt Sanderling qui y souligne l'influence wagnérienne, le chef russe raréfie l'air du Largo qu'il parcourt comme un paysage fantomatique, prisonnier d'un attentiste statisme qui préfigure la "Place du Palais" de la Symphonie n°11. A 1'51, le trompettiste arbore sa sonnerie non comme une semonce mais comme un vestige de gloire militaire, comme un clairon au crépuscule du champ d'honneur.
Après la mesure 51, que le compositeur décrivait comme une marche funèbre, les cordes anglaises exhalent des relents éthérés, percés par un hautboïste qui résonne dans un horizon blafard. Mesures 101-110 (7'47-8'32), le chant de trompette revient hanter tel un spectre les décombres du terrain de bataille.
Une ambiance glacée que le jeune maestro maintient dans l'amorce du Finale, au lieu d'y aiguiser le suspense, ce qui singularise l'irruption de l'Allegro molto à 1'50. On mesure l'irréaliste prestesse qu'y réclamait Chostakovitch (noire à 208 !) quand on constate le tempo déjà très rapide que réussissent ici les troupes de Liverpool : noire à 155 jusque la mesure 101, où les archets triple-crochent un « sul ponticello » particulièrement gerçant.
A 2'21, on doit admirer le staccato forcené des cuivres fortissimo, que Leonard Bernstein recommandait de mitrailler comme au marteau-piqueur.
Pour le Meno mosso (2'57), le violoniste solo exprime sa partie en évitant le contresens de la romantisation excessive.
Pour le climax du Molto meno mosso (5'54-6'25), saluons la rigueur et la pureté d'intonation, d'une confondantes stabilité et lisibilité, sans foucade. Dans le Largo (6'50), le violoncelliste ouate sa cantilène de douceur sans trop creuser le sentimentalisme : un juste équilibre émotionnel.
A 8'34, les violons abordent la coda prudemment (et très legato), puis accélèrent progressivement, selon une coordination agogique qu'on sent très étudiée. Toutefois, leur Piu mosso (9'14-9'32) se limite bien à blanche =96 (comme précisé en 1927, et non plus 132 comme dans la rédaction initiale) ce qui accentue le contraste avec le véhément Presto conclusif. On n'y blâmera pas l'orchestre de ne pouvoir atteindre cette inhumaine blanche=168, mais on se lèvera pour applaudir l'aboutissement d'une exceptionnelle maîtrise instrumentale et stylistique, aussi intelligible qu'intelligente : débarrassant cette oeuvre de tout vaniteux héroïsme néotchaïkovskien, et préfigurant le langage épuré, désabusé qui culminera dans la Symphonie n°15, dans laquelle on attend impatiemment Petrenko car il devrait parfaitement la réussir.

Je connais peu d'interprétations convaincantes de la Symphonie n°3, triviale, désultoire et affublée d'un choeur célébrant le 1er Mai -hormis celle de Kondrachine qui parvenait à lui conférer une salutaire unité par une diction autoritaire.
Petrenko emprunte une autre voie : dans le Piu mosso, il scénarise, raconte avec la vitalité d'un reportage, focalise le détail descriptif comme des bribes de paroles populaires qui fusent un jour de liesse.
Il serre à bloc l'anxieuse scansion de l'Allegro, comme une foule pressée d'entendre le discours de son tribun. A 4'05, le voilà en chaire ! Il harangue, lance des anathèmes, lève le poing, exhorte ses militants. Une étonnante véhémence maintient la tension vers la conclusion chorale qui ne peut être sauvée que par un chef à poigne, ce qui est le cas ici : fulgurant !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 22:35

On dirait que nous parlons d'un disque différent ! hehe . Ce sont des choses qui arrivent. J'ai des enthousiasmes qui demeurent solitaires, ou peu partagés. À d'autres endroits je n'entends rien qui se démarque, alors que d'autres sortent le luth et la harpe. Par exemple, je n'ai jamais accroché sur les disques "mythiques" enregistrés par Carlos Kleiber sur DGG (Beethoven, Schubert, Wagner, Brahms). Ils m'impressionnent tous, mais ne me transportent pas.

...........................................................................

Par contre, en voici un qui me transporte complètement: la 5ème de Bruckner jouée de façon inouïe par le formidable Gewandhausorchester de Leipzig sous Franz Konwitschny. Certains chefs (Gielen, Suitner) parviennent à faire de la 5ème une oeuvre une oeuvre brillante et dramatique. Peu réussissent de façon convaincante à donner la pleine mesure de son immensité (Klemperer si, mais Karajan non).

Prise de son mono d'une très grande amplitude, sans saturation ni décoloration.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 22:39

La prise de son mono de qualité, confère cette impression que tu ressens, alors que si la même version était disponible en stéréo, tu serais moins emballé car tu ressentirais un relâchement dans une tension que tu ressens via la restitution monophonique. Je me trompe?
C'est mon impression quand durant de nombreuses années, j'appréciais la Pathétique de Tchaïkovsky par Monteux chez RCA surtout distribué en mono, jusqu'au jour ou j'ai mis la main sur la même version mais rare en version stéréophonique. Le son n'était plus comme
j'étais habitué.



Stéréo


Dernière édition par plenum le Sam 21 Jan 2017 - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22365
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 22:45


Les Tuyaux de la Nuit...





Au programme ce soir : G.A. Homilius - J. Pachelbel - J.F. Dandrieu - F. Mendelssohn - C.M. Widor - G. Lehotka




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16208
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 22:47

Debussy: Pelleas et Melisande (Abbado)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28736
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 22:49

Haydn : Quatuor à cordes op.76 n°1 (Buchberger)
Haydn : Quatuor à cordes op.76 n°2 "Les Quintes" (Buchberger)
Haydn : Quatuor à cordes op.76 n°3 "Empereur" (Buchberger)

Gesualdo : 5° livre de madrigaux (La Venexiana)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22365
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 22:54

1) Gottfried August Homilius (1714-1785) :

Praeludia zu geistlichen Liedern, HoWV 8

= Felix Marangoni, orgue Zanin de l'église Sant Antonio de Padoue

(Brilliant, juin 2011)

Smile Peu d'albums entièrement consacrés à cet émule dresdois de Bach, dont le catalogue repose sur trente-huit préludes de choral fort bien troussés.
Couleurs et souffle agréable de cet orgue flambant neuf, interprétation vive mais justement un peu trop pressée : dommage que la régularité du phrasé ne ménage pas une respiration plus narrative, et gomme l'expressivité de ces pages au demeurant très séduisantes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 23:02

L'album Arion par Guillard à l'orgue des Blancs Manteaux reste un must.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 23:03

plenum a écrit:
La prise de son mono de qualité, confère cette impression que tu ressens, alors que si la même version était disponible en stéréo, tu serais moins emballé car tu ressentirais un relâchement dans une tension que tu ressens via la restitution monophonique. Je me trompe?
C'est mon impression quand durant de nombreuses années, j'appréciais la Pathétique de Tchaïkovsky par Monteux chez RCA surtout distribué en mono, jusqu'au jour ou j'ai mis la main sur la même version mais rare en version stéréophonique. Le son n'était plus comme
j'étais habitué.



Stéréo

Je crois que tu as mis le doigt dessus: il y a une transparence mais aussi une solidité à cette image sonore qui sont assez renversantes. C'est le cas d'ailleurs de plusieurs des disques de ce coffret. Je ne m'attendais pas à apprécier à ce point l'aspect purement sonore de ces gravures de plus de 60 ans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 23:27

Cololi a écrit:
Gesualdo : 5° livre de madrigaux (La Venexiana)
Et tu as aimé? C'est méchamment tarabiscoté, mais assez sublime, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28736
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 23:31

Benedictus a écrit:
Cololi a écrit:
Gesualdo : 5° livre de madrigaux (La Venexiana)
Et tu as aimé? C'est méchamment tarabiscoté, mais assez sublime, je trouve.

J'ai bien aimé. Il va me falloir plusieurs écoutes pour apprécier pleinement, mais j'aime déjà pas mal. Harmoniquement ça frotte pas mal.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 23:33

Viva la frottola sacra! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 23:35

Cololi a écrit:
Harmoniquement ça frotte pas mal.
En effet... hehe
Mais du coup, une fois que tu auras digéré ça, les compositions pour chœur de Rihm ou Nono passeront comme une lettre à la poste... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28736
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 23:43

Benedictus a écrit:
Cololi a écrit:
Harmoniquement ça frotte pas mal.
En effet... hehe
Mais du coup, une fois que tu auras digéré ça, les compositions pour chœur de Rihm ou Nono passeront comme une lettre à la poste... Wink

hehe

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22365
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Sam 21 Jan 2017 - 23:46


Église Saint-Jean-Baptiste de Mollau (France, Haut-Rhin)


2) Johann Pachelbel (1653-1706) :

Präludium, Fuga & Ciacona en ré mineur
Ciacona en fa mineur
Partita sur Christus, der ist mein Leben
Aria Sebaldina
Toccata & Ricercare en ut mineur

= Werner Jacob, orgue Callinet de l'église Saint-Jean-Baptiste de Mollau

(Virgin, octobre 1988)

Smile Un des Callinet les mieux conservés, ici enregistré avant son relevage de 2011.
Pour en savoir plus sur l'instrument : http://decouverte.orgue.free.fr/orgues/mollau.htm
Moelleux des fonds (qui rappellent la suavité des flûtiaux sud-allemands) et brio des mixtures, mais pour Pachelbel on souhaiterait aussi une palette élargie vers la sonorité galbée-pincée de tuyaux à taille étroite.
Interprétation consciencieuse mais un peu prude, par cet organiste qui avait engrangé une intégrale Bach chez Emi dans les années 1970.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22365
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Dim 22 Jan 2017 - 0:09

3) Jean-François Dandrieu (1682-1738) :

Tous les bourgeois de Chartres
Michau qui causoit ce grand bruit
Puer nobis nascitur


= Håkan Martinsson, orgue Menzel de l'église St. Eskil d'Haninge

(Ifo, 2001)

santa Histoire de se replonger un peu dans l'ambiance de Noël...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22365
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Dim 22 Jan 2017 - 1:17


Cathédrale de Riga (Lettonie)


4) Félix Mendelssohn (1809-1847) :

Sonate n°1 en fa mineur, Op. 65
Sonate n°2 en ut mineur, Op. 65
Sonate n°3 en la majeur, Op. 65
Prélude et Fugue en ut mineur, Op. 37 n°1
Prélude et Fugue en sol majeur, Op. 37 n°2

= Edouard Oganessian, orgue Walcker de la Cathédrale de Riga

(Saphir, avril 2009)

Smile Un gros joujou postromantique (124 jeux dès 1884)
qui signe l'esthétique de cette interprétation large, suffisamment sensible pour échapper à la rigidité,
et dont l'étagement des plans sonores permet quelques subtils dégradés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12128
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Dim 22 Jan 2017 - 1:49

Rodion Chtchédrine (1932-)

The Left-Hander (2013)

Opera in two acts after the novella "Lefty" by Nikolai Leskov

Andrei Popov - The Left-Hander
Edward Tsanga - Ataman Platov
Vladimir Moroz - Alexander I / Nicolas I
Kristina Alieva - The Flea
Maria Malksakova - Princess Charlotte
Andrei Spekhov - English Under-Skipper

Mariinsky Orchestra Soloists, Chorus and Orchestra
Valery Gergiev

(27-28 July 2013 in Mariinsky II, St. Perersburg, Russia)

Sad Sad Sad Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22365
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Dim 22 Jan 2017 - 2:02


La Cathédrale d'Århus (Danemark)


5) Charles-Marie Widor (1844-1937) :

Symphonie n°9 "gothique" en ut mineur, Op. 70

= Bjørn Boysen, orgue Frobenius de la Cathédrale d'Århus

(Simax, mars 2006)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Dim 22 Jan 2017 - 2:12



2 heures 30 de beauté pure. Un programme varié dans ses choix d'oeuvres profanes et sacrées, avec soliste(s) ou a cappella, avec accompagnement d'orchestre ou d'orgue. L'Introït initial est pour orchestre seul, une superbe méditation pour violon et orchestre.



Dernière édition par André le Dim 22 Jan 2017 - 2:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22365
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Dim 22 Jan 2017 - 2:33


L'église luthérienne de Siófok (Hongrie, -Somogy)


6) Gábor Lehotka (1938-2009) :

Suite Française

Entrée - Petite Fugue avec basse continue - Dialogue sur trompette - Variations - Danse - Ornements sur les flûtes - Passacaille avec coda

= Miklós Teleki, orgue Aquincum de l'église luthérienne de Siófok

(Hungaroton, 2011)

Smile Le compositeur est un des plus grands organistes hongrois du second XX° siècle.
Ces pièces ne sont en rien un pastiche de l'orgue Grand-Siècle, mais plutôt des inventions postromantiques pleines de caractère et surtout de poésie, pimentée par une pointe de folklore mitteleuropa.
Construit par la manufacture Aquincum de Budapest, ce petit instrument (17 jeux) date de 2004. Les tuyaux de pédale et du clavier principal saillissent en surplomb, ceux du positif se situent en boîte expressive au-dessus de la console.
L'église a été designée par l'architecte Imre Makovecz (1935-2011).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28736
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Dim 22 Jan 2017 - 9:24

Haydn : Quatuor à cordes op.74 n°1 (Buchberger)
Haydn : Quatuor à cordes op.74 n°2 (Buchberger)
Haydn : Quatuor à cordes op.74 n°3 "Cavalier" (Buchberger)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Mohirei
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Dim 22 Jan 2017 - 10:35

Franck : Sonate pour violon et piano (Menuhin & Oborin)
Debussy : Sonate pour violon et piano (Menuhin & Oborin)

drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Dim 22 Jan 2017 - 16:57



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3201
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Dim 22 Jan 2017 - 17:02

plenum a écrit:
j'appréciais la Pathétique de Tchaïkovsky par Monteux chez RCA surtout distribué en mono.




J'ai ce disque en long-jeu.
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3201
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Dim 22 Jan 2017 - 17:08

Pour revenir à la Cinquième Symphonie de Tchaïkovski, il y a aussi la très belle version électrisante de Mravinski avec l'Orchestre de Léningrad, version des plus intéressantes pour son intensité dramatique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80272
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Dim 22 Jan 2017 - 18:23

Berg: 3 pièces opus 6/Rattle 2011

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy +

Debussy: La Mer/Pintscher 2015

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

(vidéos de la Philharmonie de Berlin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28736
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Dim 22 Jan 2017 - 18:28

Machaut : Chansons du recueil "Le voir dit" (The Orlando Consort)

Tournemire : L'œuvre pour orgue - volume I (Boucher)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80272
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Dim 22 Jan 2017 - 19:46

Dutilleux: Tout un monde lointain/Mork, Jansons (2016)

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Ravel: Shéhérazade/Kozena, Rattle (2012)

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Nielsen: Pan et Syrinx/Rattle

Very Happy Very Happy Very Happy Smile

(vidéos de la Philharmonie de Berlin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Dim 22 Jan 2017 - 21:01



Fin de l'écoute du coffret Delius avec A Village Romeo and Juliet. J'avais déjà cette version isolément, mais ne l'avais pas entendue depuis près de 2 ans. Une réécoute après avoir pris connaissance des oeuvres chorales et des autres opéras donne un résultat assez particulier: j'entends et reconnais le langage délien à chaque mesure, chaque instant. C'est comme voir les fresques de la Chapelle sixtine dans un livre vs visiter la chapelle dans le cadre d'une visite de plusieurs jours à travers Rome.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80272
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Dim 22 Jan 2017 - 23:08

Nystroem: Symphonie n°3 "symphonie de la mer"/Svetlanov

Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Lun 23 Jan 2017 - 1:14

Schubert: les symphonies nos 1 et 2 cheers

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80272
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Lun 23 Jan 2017 - 2:06

Sibelius: Mélodies (orchestration de Rautavaara pour certaines)/Finley, Gardner

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

A la fin de sa vie, Sibelius ne s'est pas contenté d'écrire puis de détruire ce qu'il restait de sa 8è symphonie, il a aussi orchestré une mélodie, Kom nu hit, död, opus 60 n°1, l'année même de sa mort. Un petit bijou.


Dernière édition par Xavier le Lun 23 Jan 2017 - 2:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80272
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Lun 23 Jan 2017 - 2:19

Sibelius: Les Océanides/Gardner

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Puis une 2è fois avec la partition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 49
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Lun 23 Jan 2017 - 12:08

Xavier a écrit:
Sibelius: Les Océanides/Gardner

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Puis une 2è fois avec la partition.

Tiens ben il faudrait que je les écoute sans partition. Parce que ça fait justement partie des oeuvres pour lesquelles je sors la partition à chaque fois. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16208
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Lun 23 Jan 2017 - 15:40

Schoenberg:5 pièces pour orchestre (Boulez)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80272
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Lun 23 Jan 2017 - 18:32

Szymanowski: Slopiewnie/Montalvo, Steffens

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22365
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Lun 23 Jan 2017 - 20:53


Les Tuyaux de la Nuit...





Au programme ce soir : H. Praetorius - J.S. Bach - F. Mendelssohn - C.M. Widor - L. Boëllmann - M. Dupré




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80272
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Lun 23 Jan 2017 - 20:57

Hosokawa: Landscape V/Liebreich

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22365
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Lun 23 Jan 2017 - 21:57


Porte de l'Elbe et Stephanskirche de Tangermünde (Allemagne, Saxe-Anhalt)


1) Hieronymus Praetorius (1560-1629) :

Magnificat quinti toni
Magnificat sexti toni
Magnificat septimi toni
Magnificat octavi toni
Magnificat germanice

= Friedhelm Flamme, orgue Scherer de la Stephanskirche de Tangermünde

(CPO, août 2007)

Smile L'instrument par excellence dans ce répertoire, mais l'interprète (comme souvent) ne brille pas par son imagination.
Très bonne lecture, au demeurant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Lun 23 Jan 2017 - 22:04

Flamme est souvent ''pisse-froide''.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16208
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Lun 23 Jan 2017 - 22:11

Dutilleux :Métaboles (Tortelier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22365
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Playlist (121)   Lun 23 Jan 2017 - 22:17

plenum a écrit:

Flamme est souvent ''pisse-froide''


On lui doit notamment de s'être aventuré dans une large anthologie de l'orgue baroque nord-allemand, où à défaut d'offrir des lectures exaltantes on peut saluer l'encyclopédisme de la démarche, sur des instruments qu'on entend assez rarement au disque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Playlist (121)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Playlist (121)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pop française (Playlist)
» Playlist participative : années 80
» Playlist (31)
» Chanson française-Playlist
» Playlist Radio latitude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: