Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 TCE 2017/2018

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81252
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Mer 22 Mar 2017 - 9:36

Patzak a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Idem pour les Brahms de Järvi : ça tombe en même temps qu'Ives 4 à la Philharmonie, que j'adore

Oui, et Ives 4 (que j'aime beaucoup aussi) n'est joué qu'une fois (un peu bizarre, d'habitude l'OP joue chaque programme 2 fois) Sad

Oh, j'ai vécu pire dilemme (Gruppen en même temps que le Ruggiero de Francesca Cavalli… deux raretés exaltantes difficiles à départager…). J'aurais bien aimé entendre la Chambre de Brême, mais enfin, dans Brahms, de toute façon, un orchestre reste un orchestre.

Je suppose que la sollicitation de plusieurs formations complémentaires (et le remplissage d'un programme très ambitieux) ont plaidé pour la date unique. Le couplage avec Rebel est bizarre (mais pourquoi pas), avec Harvey bienvenu, mais il va falloir survivre en regardant le plafond pendant Widmann… pourquoi ne jouent-ils que sa musique ? Il en compositeur en résidence pour deux lustres ?

(Comme la salle est claire, il est sera facile d'apporter de la lecture.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 308
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Jeu 23 Mar 2017 - 19:27


Au moins le TCE envoit la brochure (recue aujourd'hui) avant d'ouvrir les abonnements! Quelques infos sur les principaux concerts symphoniques:

Vienne/Mehta joueront le Concerto pour orchestre de Bartok (5/10)
St Petersbourg jouera Tchaikovsky 4 et 5 et les concertos de violon de Brahms et Tchaikovsky (8,9/11)
Eschenbach jouera le Meme Programme (Tchaikovsky 5 + concerto) avec le LPO le 12/2....
Mahler 3 par le National/Ticciati (18/1)
Janssons/Radio Bavaroise joueront Schumann 1 + à compléter (26/3)
Deutsche Kammerphilharm/Jarvi joueront Brahms 3+1 puis 4+2 (4,5/4)
Vienne/Orozco-Estrada joueront.... deux concertos (Bartok2,Beethoven3) (lol!) +... 3 mvts de Petrouchka (sic...; 10/4)
Zurich/Bringuier = Brahms concerto 1 + Elgar Enigma (12/4)
Philharmonia/Salonen = Beethoven 2 + Mahler 1 (17/4)
Rotterdam/YNS = Tchaikovsky 4! + concerto 4 de Rachmaninoff par Yuja Wang Smile
Dresde/Thielemann concerto 2 List + Heldenleben (29/5)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Jeu 23 Mar 2017 - 19:31

C'est cauchemardesque, ces grands interprètes qui jouent tous la même chose...
Le programme de la Philharmonie est vraiment très très aventureux en comparaison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 308
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Jeu 23 Mar 2017 - 19:35

Oui, enfin, à la Phillharmonie, c'est l'Orchestre de Paris qui est assez aventureux, les grands orchestres invités jouent aussi des tubes, quand-meme (à part Muti!).

En fait, je trouve qu'il y a inversion des roles: la PP devait attirer un nouveau public de novices: ca pourrait se faire avec les grands classiques du repertoire, mais c'est le TCE qui va le plus dans ce sens. Ce n'est pas inutile d'avoir une theatre (le TCE) qui propose des oeuvres tres connues et des orchestres (certains) un peu moins prestigieux pour un public moins connaisseur, mais ca devait etre un peu le role de la PP (qui fait les deux: tubes et raretés, pop et abscond). Bon, de beaux programmes au TCE qd-meme, Bartok/Vienne, Janssons, Dresde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Jeu 23 Mar 2017 - 19:59

Patzak a écrit:
Oui, enfin, à la Phillharmonie, c'est l'Orchestre de Paris qui est assez aventureux, les grands orchestres invités jouent aussi des tubes, quand-meme (à part Muti!).

C'est vrai, mais même, Dudamel vient jouer Salonen-Varèse-Chosta, c'est déjà moins tubesque quand même.

En tout cas ça fait quelque chose de plus riche et varié sur le papier. (bon évidemment, il y a beaucoup plus de concerts déjà)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3320
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Jeu 23 Mar 2017 - 21:19

Patzak a écrit:
attirer un nouveau public de novices: ca pourrait se faire avec les grands classiques du repertoire
Ça, rien n'est moins sûr. D'expérience, chaque fois que j'ai eu la chance de pouvoir «convertir» des amis étrangers au classique, ça a été avec des répertoires plus ou moins de «niche», différents en fonction de leurs propres préférences musicales (en gros: plutôt du contemporain pour des amateurs d'électro bizarre; plutôt du baroque roots et du lied pour des folkeux et amateurs de musiques du monde; plutôt du premier XXᵉ chambriste ou pianistique pour des jazzeux). À l'inverse, les grands classiques du répertoire symphonique avaient auprès d'eux une image presque rebutante. De ce point de vue, les programmes de la Cité de la Musique ancienne manière me paraissaient très bien calibrés pour cette mission.

(Et puis Mehta / Vienne pour du Bartók, ça ne fait pas super-envie, je trouve.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Jeu 23 Mar 2017 - 21:25

Oui, il n'y a pas de règles, et tout dépend de la culture des novices en question, en tout cas la meilleure option c'est de ne pas se cantonner toujours au même répertoire et au TCE c'est malheureusement ça. (opéra baroque et bel canto, récitals de chant idem, symphonique tubes XIXè + un petit Stravinsky ou un petit Bartok par ci par là)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28612
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 7:13

Je ne serai jamais d'accord avec cette vision trop déterministe.
Evidemment que nous ne partons pas de rien. Et je suis bien d'accord que ces bases nous déterminent énormément. Mais nous avons la possibilité, dés lors que nous en avons conscience de dépasser cela ... et je crois personnellement que c'est même un devoir (bien au-delà de la musique évidemment). Dés lors, le degré de dépassement possible dépend du degré de conscience que nous avons. Cela implique, effectivement, de ne pas jamais croire qu'on est arrivé à destination, et de conserver cette tension en nous ... tout en sachant très bien à l'avance qu'on arrivera pas au bout.

Ce n'est pas pour défendre la programmation de telle ou telle salle, n'étant pas parisien, je ne les connais pas.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 308
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 8:17

Benedictus a écrit:
Patzak a écrit:
attirer un nouveau public de novices: ca pourrait se faire avec les grands classiques du repertoire
Ça, rien n'est moins sûr. D'expérience, chaque fois que j'ai eu la chance de pouvoir «convertir» des amis étrangers au classique, ça a été avec des répertoires plus ou moins de «niche», différents en fonction de leurs propres préférences musicales (en gros: plutôt du contemporain pour des amateurs d'électro bizarre; plutôt du baroque roots et du lied pour des folkeux et amateurs de musiques du monde; plutôt du premier XXᵉ chambriste ou pianistique pour des jazzeux).

C'est sur que des choix fins en fonction de chaque personne c'est le mieux, et un répertoire varié aussi. Disons que quelqu'un qui aime ou commence à aimer le classique mais a peu de temps et de connaissances a quand meme intéret à découvrir les grands chefs d'oeuvre ("tubes") si souvent joués: Beethoven 5, le Sacre.... en priorité plutot que Schnittke 8 ou Martinu 3... il me semble. De la meme facon, je conseilerais à un jeune de lire le Rouge et le Noir avant Armance, ou la Route des Flandres avant Histoire (que personnellement je préfère).... Bon, vaste question, plutot HS... Smile

En tout cas, le TCE avait toujours eu le National avec sa programmation plutot mixte qu'a un grand orchestre "chez lui", maintenant il n'a plus que des visiteurs (je ne parle pas de l'O de Chambre de Paris, qui reste bien sur).

@Coloi "Je ne serai jamais d'accord avec cette vision trop déterministe." pas bien compris de quelle vision tu parles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4105
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 9:34


J'ai reçu la brochure - j'irai bien à la conférence demain et je ferai des commentaires circonstanciés après.
C'est vrai que la première impression donne le sentiment d'une programmation tournée vers les tubes lyriques ou symphoniques - il y a 4 ou 5 spectacles qui m'intéressent - et il y a aussi la programmation de musique de chambre qui mérite d'etre regardée de près...

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 12:51

Cololi a écrit:
Je ne serai jamais d'accord avec cette vision trop déterministe.

Tu réponds à qui? Je n'ai pas trop compris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
m.gruber
Mélomane averti


Nombre de messages : 196
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 13:19

Si une salle souhaite présenter uniquement de grandes oeuvres par de grands musiciens, je ne pense pas que ça constitue réellement un problème; surtout dans une ville comme Paris où l'offre est conséquente.

Et pour savoir un peu ce qu'il est de la réalité du public :
- Combien parmi vous ont déjà entendu toutes les symphonies de Beethoven, Mahler, Brahms, Tchaïkovsky, Schumann en concert ?
- Combien d'entre vous viendront écouter Schoenberg et Schnittke ce soir à Radio France, dirigés par un grand chef ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 308
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 13:28

m.gruber a écrit:
Si une salle souhaite présenter uniquement de grandes oeuvres par de grands musiciens, je ne pense pas que ça constitue réellement un problème; surtout dans une ville comme Paris où l'offre est conséquente.

Et pour savoir un peu ce qu'il est de la réalité du public :
- Combien parmi vous ont déjà entendu toutes les symphonies de Beethoven, Mahler, Brahms, Tchaïkovsky, Schumann en concert ?
- Combien d'entre vous viendront écouter Schoenberg et Schnittke ce soir à Radio France, dirigés par un grand chef ?

Plutot d'accord. A propos de ce soir, je vais écouter non Schnittke mais Béatrice & Bénédicte, qui n'est pas non plus un tube!

L'année derniere à la PP on a eu Quatre fois Mahler 3: il y a aussi de la répétition...


Dernière édition par Patzak le Ven 24 Mar 2017 - 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
m.gruber
Mélomane averti


Nombre de messages : 196
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 13:39

Erratum : c'est Stravinsky et non Schoenberg ce soir. Mais c'est le septuor. Qui a déjà entendu cette oeuvre ne serait-ce qu'au disque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28612
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 14:36

Patzak a écrit:


@Coloi "Je ne serai jamais d'accord avec cette vision trop déterministe." pas bien compris de quelle vision tu parles

Xavier a écrit:
Cololi a écrit:
Je ne serai jamais d'accord avec cette vision trop déterministe.

Tu réponds à qui? Je n'ai pas trop compris.

A Benedictus et à toi. Je voulais par là contredire deux idées : mettre les gens dans des cases et deuxièmement l'idée souvent entendue ici que "si on aime pas le classique, c'est parce qu'on ne joue que certains compositeurs".

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3320
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 14:48

m.gruber a écrit:
- Combien parmi vous ont déjà entendu toutes les symphonies de Beethoven, Mahler, Brahms, Tchaïkovsky, Schumann en concert ?
Beethoven et Brahms, oui, toutes (et au moins deux fois pour celles de Brahms et pour les symphonies impaires de Beethoven). Mahler, toutes sauf la 8 (et au moins deux fois pour les 6, 7 et 9). Tchaïkovski, seulement les trois dernières et sans grand enthousiasme (cela dit, si j'avais l'occasion d'entendre les trois premières, je tenterais). Schumann, toutes sauf la 1 (ce que je regrette).

m.gruber a écrit:
- Combien d'entre vous viendront écouter Schoenberg et Schnittke ce soir à Radio France, dirigés par un grand chef ?
Si je vivais encore de votre côté de la Méditerranée, tout aurait dépendu des œuvres: un concerto de Schoenberg et la 1ᵉ Symphonie de Schnittke, probablement pas; le concerto pour alto de Schnittke et une Symphonie de chambre de Schoenberg, oui (à moins qu'il n'y ait eu le même soir quelque chose de plus rare et que j'aurais tenu encore davantage à entendre, comme une tragédie lyrique pré-ramiste, de l'Ars subtilior ou une création de Dufourt, Manoury ou Jarrell).


Dernière édition par Benedictus le Ven 24 Mar 2017 - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 15:04

m.gruber a écrit:
Si une salle souhaite présenter uniquement de grandes oeuvres par de grands musiciens, je ne pense pas que ça constitue réellement un problème; surtout dans une ville comme Paris où l'offre est conséquente.

C'est parce que tu confonds grandes oeuvres et oeuvres les plus connues, on ne sera jamais d'accord là-dessus.
En plus ce n'est même pas qu'une question d'oeuvres mais même de répertoire: en opéra, quasi-uniquement du baroque et du bel canto, en récital idem, et en symphonique 90% de XIXè siècle. (et que du très connu effectivement)

Par contre, oui, heureusement, il y a bien d'autres salles et d'autres programmations.
Ca explique d'ailleurs pourquoi je vais au TCE en moyenne une fois par an environ.


Dernière édition par Xavier le Ven 24 Mar 2017 - 15:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 15:06

m.gruber a écrit:
Erratum : c'est Stravinsky et non Schoenberg ce soir. Mais c'est le septuor. Qui a déjà entendu cette oeuvre ne serait-ce qu'au disque ?

Si tu es en train de dire que Radio France propose des programmes plus originaux que le TCE, je ne peux qu'être d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 15:06

Cololi a écrit:
Patzak a écrit:


@Coloi "Je ne serai jamais d'accord avec cette vision trop déterministe." pas bien compris de quelle vision tu parles

Xavier a écrit:
Cololi a écrit:
Je ne serai jamais d'accord avec cette vision trop déterministe.

Tu réponds à qui? Je n'ai pas trop compris.

A Benedictus et à toi. Je voulais par là contredire deux idées : mettre les gens dans des cases et deuxièmement l'idée souvent entendue ici que "si on aime pas le classique, c'est parce qu'on ne joue que certains compositeurs".

Sauf que je n'ai dit ni l'un ni l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3320
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 15:16

Cololi a écrit:
Xavier a écrit:
Cololi a écrit:
Je ne serai jamais d'accord avec cette vision trop déterministe.
Tu réponds à qui? Je n'ai pas trop compris.
A Benedictus et à toi. Je voulais par là contredire deux idées : mettre les gens dans des cases et deuxièmement l'idée souvent entendue ici que "si on aime pas le classique, c'est parce qu'on ne joue que certains compositeurs".
Oh, ce n'était pas du déterminisme a priori; au contraire, juste un constat empirique:
1. je ne faisais que préciser d'où venaient les amis que j'ai eu la chance de pouvoir «convertir au classique», et par quels biais j'avais pu le faire. Honnêtement, tu ne sens pas, intuitivement, que tu auras plus de chances d'accrocher un fan d'Autechre ou d'Aphex Twin avec du Murail, du Messiaen ou du Reich qu'avec du Vivaldi?
2. je ne faisais que rapporter l'idée générale de propos que, eux, m'avaient tenus. (C'était d'ailleurs moins «je n'aime pas le classique parce qu'on ne joue que certains compositeurs» que «d'après le peu que j'avais entendu, je ne pensais pas que le classique pouvait aussi ressembler à ça».)

m.gruber a écrit:
Erratum : c'est Stravinsky et non Schoenberg ce soir. Mais c'est le septuor. Qui a déjà entendu cette oeuvre ne serait-ce qu'au disque ?
En concert, une seule fois, et c'était il y a plus de vingt ans. De toute manière, il ne doit pas y avoir tant de version que ça, au disque: j'ai celle d'Ashkenazy chez Decca, je suppose qu'il doit y avoir une version Columbia dirigée par le compositeur, et sans doute pas grand-chose d'autre. En effet: quand on pense au nombre de Sacres du printemps au disque comme au concert...


Dernière édition par Benedictus le Ven 24 Mar 2017 - 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
m.gruber
Mélomane averti


Nombre de messages : 196
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 15:29

Xavier a écrit:
m.gruber a écrit:
Si une salle souhaite présenter uniquement de grandes oeuvres par de grands musiciens, je ne pense pas que ça constitue réellement un problème; surtout dans une ville comme Paris où l'offre est conséquente.

C'est parce que tu confonds grandes oeuvres et oeuvres les plus connues, on ne sera jamais d'accord là-dessus.
Je ne confonds rien du tout : les grandes oeuvres et les oeuvres les plus connues se chevauchent en grande partie. Après libre à vous de penser que les symphonies de Brahms ne sont pas des grandes oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16045
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 15:34

Benedictus a écrit:
Cololi a écrit:
Xavier a écrit:
Cololi a écrit:
Je ne serai jamais d'accord avec cette vision trop déterministe.
Tu réponds à qui? Je n'ai pas trop compris.
A Benedictus et à toi. Je voulais par là contredire deux idées : mettre les gens dans des cases et deuxièmement l'idée souvent entendue ici que "si on aime pas le classique, c'est parce qu'on ne joue que certains compositeurs".
Oh, ce n'était pas du déterminisme a priori; au contraire, juste un constat empirique:
1. je ne faisais que préciser d'où venaient les amis que j'ai eu la chance de pouvoir «convertir au classique», et par quels biais j'avais pu le faire. Honnêtement, tu ne sens pas, intuitivement, que tu auras plus de chances d'accrocher un fan d'Autechre ou d'Aphex Twin avec du Murail, du Messiaen ou du Reich qu'avec du Vivaldi?

Absolument, tout comme on orientera un fan de Magma ou de King Crimson plutôt vers un programme Bartók/Stravinsky que vers un concert Mozart ou un récital Bellini/Donizetti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16045
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 15:35

m.gruber a écrit:
Xavier a écrit:
m.gruber a écrit:
Si une salle souhaite présenter uniquement de grandes oeuvres par de grands musiciens, je ne pense pas que ça constitue réellement un problème; surtout dans une ville comme Paris où l'offre est conséquente.

C'est parce que tu confonds grandes oeuvres et oeuvres les plus connues, on ne sera jamais d'accord là-dessus.
Je ne confonds rien du tout : les grandes oeuvres et les oeuvres les plus connues se chevauchent en grande partie. Après libre à vous de penser que les symphonies de Brahms ne sont pas des grandes oeuvres.

Qui a dit ça? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 15:40

m.gruber a écrit:
Xavier a écrit:
m.gruber a écrit:
Si une salle souhaite présenter uniquement de grandes oeuvres par de grands musiciens, je ne pense pas que ça constitue réellement un problème; surtout dans une ville comme Paris où l'offre est conséquente.

C'est parce que tu confonds grandes oeuvres et oeuvres les plus connues, on ne sera jamais d'accord là-dessus.
Je ne confonds rien du tout : les grandes oeuvres et les oeuvres les plus connues se chevauchent en grande partie. Après libre à vous de penser que les symphonies de Brahms ne sont pas des grandes oeuvres.

Sauf que tu fais semblant d'ignorer ce que j'ai toujours dit, ainsi que d'autres ici qui pensent à peu près la même chose: je ne dis pas que les oeuvres les plus connues ne sont pas de grandes oeuvres (même si je pense qu'il peut arriver que ce ne soient pas toujours les plus grandes et en tout cas qu'on a le droit d'en discuter et de discuter leur statut indéboulonnable), je dis que nombre de grandes oeuvres ne sont pas très connues. (et pas assez jouées)
Je peux faire une phrase dans ton style: libre à toi d'ignorer tout ce qui est moins connu, quitte à passer à côté de chefs d'oeuvre.

Je peux être que partiellement d'accord avec ta première phrase, car ça dépend si grande partie veut dire 95% ou 60%.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28612
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 19:17

Benedictus a écrit:
Cololi a écrit:
Xavier a écrit:
Cololi a écrit:
Je ne serai jamais d'accord avec cette vision trop déterministe.
Tu réponds à qui? Je n'ai pas trop compris.
A Benedictus et à toi. Je voulais par là contredire deux idées : mettre les gens dans des cases et deuxièmement l'idée souvent entendue ici que "si on aime pas le classique, c'est parce qu'on ne joue que certains compositeurs".
Oh, ce n'était pas du déterminisme a priori; au contraire, juste un constat empirique:
1. je ne faisais que préciser d'où venaient les amis que j'ai eu la chance de pouvoir «convertir au classique», et par quels biais j'avais pu le faire. Honnêtement, tu ne sens pas, intuitivement, que tu auras plus de chances d'accrocher un fan d'Autechre ou d'Aphex Twin avec du Murail, du Messiaen ou du Reich qu'avec du Vivaldi?
2. je ne faisais que rapporter l'idée générale de propos que, eux, m'avaient tenus. (C'était d'ailleurs moins «je n'aime pas le classique parce qu'on ne joue que certains compositeurs» que «d'après le peu que j'avais entendu, je ne pensais pas que le classique pouvait aussi ressembler à ça».)

Mais justement ... pour moi, l'enjeu le plus important c'est de dépasser les apparences. Ici il s'agit simplement de les conforter dans la continuité de l'esthétique qu'ils apprécient déjà. Certes ils se sont défaits d'un préjugé ... mais peut-être pour en créer un autre plus solide encore.
Tu me diras qu'il faut bien commencer par quelque chose ... Certes. Mais je me méfie beaucoup, dans notre société aux valeurs consuméristes, et qui laisse croire au "chacun ses goûts" (chose à laquelle je ne disconviens pas ... mais pas dans les modalités, et l'idéologie qu'il y a derrière) de ce jugement ... car il pousse à certains effets pervers.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 15880
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 19:31

passer d’Autechre à Messiaen, je t’assure qu’on est très loin de conforter une esthétique qu’on apprécie déjà ; c’est plutôt une question de réceptivité(s).
enfin, pour moi l’essentiel, plus que ces hypothétiques associations, c’est que si, voulant découvrir l’univers classique, on n’écoute que ce qu’on connait déjà passivement et pour lequel on a de lourdes préconceptions, le déclic sera pratiquement impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3320
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 20:05

Cololi a écrit:
Mais justement ... pour moi, l'enjeu le plus important c'est de dépasser les apparences. Ici il s'agit simplement de les conforter dans la continuité de l'esthétique qu'ils apprécient déjà. Certes ils se sont défaits d'un préjugé ... mais peut-être pour en créer un autre plus solide encore.
Tu me diras qu'il faut bien commencer par quelque chose ... Certes. Mais je me méfie beaucoup, dans notre société aux valeurs consuméristes, et qui laisse croire au "chacun ses goûts" (chose à laquelle je ne disconviens pas ... mais pas dans les modalités, et l'idéologie qu'il y a derrière) de ce jugement ... car il pousse à certains effets pervers.
scratch Ce que tu es en train de nous dire, c'est qu'en ce moment tu es plongé dans Spahlinger, c'est ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 15880
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Ven 24 Mar 2017 - 20:26

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28612
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Sam 25 Mar 2017 - 7:25

Benedictus a écrit:
Cololi a écrit:
Mais justement ... pour moi, l'enjeu le plus important c'est de dépasser les apparences. Ici il s'agit simplement de les conforter dans la continuité de l'esthétique qu'ils apprécient déjà. Certes ils se sont défaits d'un préjugé ... mais peut-être pour en créer un autre plus solide encore.
Tu me diras qu'il faut bien commencer par quelque chose ... Certes. Mais je me méfie beaucoup, dans notre société aux valeurs consuméristes, et qui laisse croire au "chacun ses goûts" (chose à laquelle je ne disconviens pas ... mais pas dans les modalités, et l'idéologie qu'il y a derrière) de ce jugement ... car il pousse à certains effets pervers.
scratch Ce que tu es en train de nous dire, c'est qu'en ce moment tu es plongé dans Spahlinger, c'est ça?

Rolling Eyes ... ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 308
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Sam 25 Mar 2017 - 9:32


Ouverture des abonnements cette apres-midi. (Il faut activer ou créer son compte en ligne avant.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4105
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Dim 26 Mar 2017 - 9:27


J'ai raté le tout début du speech de Soubie, donc j'ignore si des informations ont été données sur le taux de remplissage, le profil du public etc..
Il a affirmé - AMHA contre l'évidence - que la concurrence de le Philharmonie, de l'auditorium de Radio France, la Seine Musicale n'avait pas de conséquences sur le TCE. Il est notamment évident que certains grands orchestres ont quitté l'avenue Montaigne pour la Philharmonie.
Globalement la saison prochaine le TCE donnera environ 200 spectacles, la Philharmonie plus de 400 !
Sur le contenu de la programmation :
Les opéras en version scénique :
Reprise des Dialogues : incontournable pour ceux qui ne l'ont pas vu en 2013 - je n'y retournerai pas pour des questions de dates
Barbier : pourquoi donner une nouvelle fois cet opéra ? Élément intéressant : une distribution B composée exclusivement de jeunes chanteurs - les quelques images diffusées sur le travail de Pelly ne donnent pas envie.
Alcina - production de Zurich avec Bartoli : peu de dates, et très cher
Orféo de Gluck - mis en scène par Carsen, avec Jarrousky, Petibon et Barath - j'irai.

Beaucoup d'opéras en V C : Faust, Pelléas, L'Italienne, Cenerentola (quelle imagination !), Rinaldo, Giulio Cesare, Macbeth, Butterfly (distribution d'Orange avec Jaho) ; j'irai voir Attila, et peut etre Lucia pour Jessica Pratt.

Orchestres invités : programmation pas très variée, avec beaucoup de "tubes" - je m'interroge sur la manière dont est construite cette programmation : est - ce que le TCE a son mot à dire sur le programme ou est - ce le choix exclusif de l'orchestre invité ? J'irai écouter la Radio Bavaroise et la Staatskapelle de Dresde.

Récitals vocaux : Florez, Jarrousky, Dessay, Faggioli, Villazon, Scholl, Cencic, Devieilhe, Crebassa, Prohaska, Yende.

Récitals de piano et musique de chambre : une trentaine de propositions, sans compter les concerts du dimanche matin.

Voilà : nettement moins excitant que la Philharmonie mais de beaux restes.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2249
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Dim 26 Mar 2017 - 20:25

A coup sûr j'irai pour Dialogues des Carmélites peut-être Attila mais sans certitude. Sinon en effet Lucia, Traviata, Barbiere, par exemple, sont si souvent donnés qu'on aimerait voir autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Dim 26 Mar 2017 - 20:28

Au final, il y a un ou deux concerts qui m'intéressent, mais à des dates qui sont déjà prises pour moi.

Du coup je n'irai surement qu'une fois au TCE la saison prochaine, pour Pelléas. Comme cette saison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81252
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Dim 26 Mar 2017 - 21:20

À bien y regarder, c'est comme la Philharmonie, les orchestres invités y jouent des scies (les Viennois, Dresdois, Munichoix ont-ils si peur de ne pas remplir sur leur nom ?), tandis que le principal orchestre résident (l'Orchestre de Chambre de Paris) explore vraiment de très jolies choses, plein de raretés et de très belles œuvres peu données, de styles divers. Les récitals de piano sortent aussi de l'ordinaire, pour certains. En fait, même si le centre de gravité du répertoire n'est pas le même, il y a beaucoup de points communs avec l'offre symphonique de la Philharmonie (où c'est l'Orchestre de Paris qui fait tout le boulot).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4105
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Lun 27 Mar 2017 - 6:11


Une précision :" L'Italienne" est donnée par les forces du R O F de Pesaro, dirigées par Mariotti - ça ne change rien au fait que ces rossiniens distingués auraient pu choisir une oeuvre un peu moins rebattue pour montrer leur talent !!

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 308
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Lun 27 Mar 2017 - 7:44


J'irai voir Butterfly par Mikko Franck, Samson&Dalila par l'ONF, la Messe en Si, Mahler 3 par l'ONF, et Brahms/Bartok par Vienne/Mehta.

Benedictus a écrit:
[(Et puis Mehta / Vienne pour du Bartók, ça ne fait pas super-envie, je trouve.)
Du temps de Bartok, Vienne était la capitale de l'Austro-Hongrie; c'est probablement l'orchestre qui a le lien traditionnel le plus fort avec la musique d'Europe centrale avec la Philharmonie Tcheque; de plus, je ne vois pas beaucoup d'orchestres qui peuvent jouer Bartok avec plus de virtuosité que la Philharmonie de Vienne... (Je suppose que tu les as déja entendus en concert?) Quant à Mehta, ce n'est peut-etre pas un spécialiste de Bartok mais c'est un tres grand professionnel qui a fait de beaux Mahler et Wagner et fera ca tres bien à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4105
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Lun 27 Mar 2017 - 8:18

Patzak a écrit:

J'irai voir Butterfly par Mikko Franck, Samson&Dalila par l'ONF, la Messe en Si, Mahler 3 par l'ONF, et Brahms/Bartok par Vienne/Mehta.

Benedictus a écrit:
[(Et puis Mehta / Vienne pour du Bartók, ça ne fait pas super-envie, je trouve.)
Du temps de Bartok, Vienne était la capitale de l'Austro-Hongrie; c'est probablement l'orchestre qui a le lien traditionnel le plus fort avec la musique d'Europe centrale avec la Philharmonie Tcheque; de plus, je ne vois pas beaucoup d'orchestres qui peuvent jouer Bartok avec plus de virtuosité que la Philharmonie de Vienne... (Je suppose que tu les as déja entendus en concert?) Quant à Mehta, ce n'est peut-etre pas un spécialiste de Bartok mais c'est un tres grand professionnel qui a fait de beaux Mahler et Wagner et fera ca tres bien à mon avis.

La tradition austro - hongroise de l'orchestre, c'était il y a très longtemps....
Et Mehta est un chef sans imagination : malgré la qualité de l'orchestre, on peut craindre une exécution très routinière.
La Mahler 3 par l'ONF : ce sera dirigé par Ticciati - très jeune chef qui a du potentiel : pas certain néanmoins qu'il aura les épaules pour diriger une oeuvre aussi - génialement - complexe....

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 308
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Lun 27 Mar 2017 - 8:32

Montfort a écrit:
Patzak a écrit:

Benedictus a écrit:
[(Et puis Mehta / Vienne pour du Bartók, ça ne fait pas super-envie, je trouve.)
Du temps de Bartok, Vienne était la capitale de l'Austro-Hongrie; c'est probablement l'orchestre qui a le lien traditionnel le plus fort avec la musique d'Europe centrale avec la Philharmonie Tcheque; de plus, je ne vois pas beaucoup d'orchestres qui peuvent jouer Bartok avec plus de virtuosité que la Philharmonie de Vienne... (Je suppose que tu les as déja entendus en concert?) Quant à Mehta, ce n'est peut-etre pas un spécialiste de Bartok mais c'est un tres grand professionnel qui a fait de beaux Mahler et Wagner et fera ca tres bien à mon avis.
La tradition austro - hongroise de l'orchestre, c'était il y a très longtemps....

C'est sur, mais Vienne est restée en Europe centrale quand-meme (à 300 km de Budapest) Smile et j'imagine que les musiciens se voient comme tels; je suppose que quand ils étaient au conservatoire on ne leur faisait pas jouer que du Johan Strauss....

Montfort a écrit:

Et Mehta est un chef sans imagination : malgré la qualité de l'orchestre, on peut craindre une exécution très routinière.
 

Jamais entendu au concert (et rarement au disque) mais ca me semble un peu sévere quand je vois la carriere qu'il a faite: il ne doit pas etre nul quand-meme. On peut craindre la routine, oui. (Le roi de la routine, c'était Maazel, pas Mehta.) On verra!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4105
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Lun 27 Mar 2017 - 9:28

Patzak a écrit:
Montfort a écrit:
Patzak a écrit:

Benedictus a écrit:
[(Et puis Mehta / Vienne pour du Bartók, ça ne fait pas super-envie, je trouve.)
Du temps de Bartok, Vienne était la capitale de l'Austro-Hongrie; c'est probablement l'orchestre qui a le lien traditionnel le plus fort avec la musique d'Europe centrale avec la Philharmonie Tcheque; de plus, je ne vois pas beaucoup d'orchestres qui peuvent jouer Bartok avec plus de virtuosité que la Philharmonie de Vienne... (Je suppose que tu les as déja entendus en concert?) Quant à Mehta, ce n'est peut-etre pas un spécialiste de Bartok mais c'est un tres grand professionnel qui a fait de beaux Mahler et Wagner et fera ca tres bien à mon avis.
La tradition austro - hongroise de l'orchestre, c'était il y a très longtemps....

C'est sur, mais Vienne est restée en Europe centrale quand-meme (à 300 km de Budapest) Smile et j'imagine que les musiciens se voient comme tels; je suppose que quand ils étaient au conservatoire on ne leur faisait pas jouer que du Johan Strauss....

Montfort a écrit:

Et Mehta est un chef sans imagination : malgré la qualité de l'orchestre, on peut craindre une exécution très routinière.
 

Jamais entendu au concert (et rarement au disque) mais ca me semble un peu sévere quand je vois la carriere qu'il a faite: il ne doit pas etre nul quand-meme. On peut craindre la routine, oui. (Le roi de la routine, c'était Maazel, pas Mehta.) On verra!

Le Concerto pour orchestre est une des grandes oeuvres symphoniques du XXème siècle : ça ne peut pas etre joué de manière plan - plan - au passage Bartók a beaucoup ouvré pour recueillir l'héritage musical traditionnel de son pays, mais dans cette oeuvre, ce n'est pas flagrant. Je place Mehta dans la meme catégorie que Maazel - mais peut etre l'excellence de l'orchestre compensera - t - elle la possible placidité du chef, dont évidemment je ne dirai pas que c'est un chef nul...

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 308
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Lun 27 Mar 2017 - 9:47


Pour aller dans ton sens, j'ai encore un souvenir choqué d'un Sacre que Maazel a donné avec Vienne au TCE il y a quelques années Sad une catastrophe... J'espere que ce Bartok sera au contraire tres bien. (pas donné si souvent que d'ailleurs)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16045
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Lun 27 Mar 2017 - 12:18

Montfort a écrit:



Le Concerto pour orchestre est une des grandes oeuvres symphoniques du XXème siècle


Mouais...concernant les grandes oeuvres du XXème siècle, il y a plus éloquent dans le catalogue de Bartok, je pense. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tomseche89
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2011

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Lun 27 Mar 2017 - 12:34

Mehta est un chef honnête et à la battue très rassurante pour les musiciens parait-il, mais totalement allergique à la prise de risques aujourd'hui. C'est assez difficile de faire plus classique et convenu je trouve. Et comme les Wiener risquent de venir en pilote automatique, ça ne m'attire pas trop.

L'ONF dans la 3e de Mahler, je ne vois pas bien comment ça peut tenir la comparaison avec les superbes versions entendues récemment à Paris (Dudamel, Franck...).

De toute façon, j'évite généralement le symphonique au TCE. Le contraste acoustique avec la Philharmonie est trop douloureux à subir, surtout dans le romantique/post-romantique systématiquement choisi par les orchestres invités (par contre jusqu'à Beethoven le TCE est parfait).

Je ferai peut-être une ou deux exceptions pour Rotterdam/Nézet Séguin (toujours très bien), pour la Tonhälle Zürich, pour la Staatskapelle de Dresde (mais ça sera pris d'assaut) et bien sûr pour Salonen/Philharmonia (avec la 2e de Beethoven, phénoménale il y a 2 ans).
Et pourquoi pas 1 ou 2 concerts de l'Orchestre de chambre de Paris (l'exceptionnel Dausgaard vient diriger la 2e de Bruckner !).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3320
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Lun 27 Mar 2017 - 13:31

Juste pour préciser mes réserves sur Mehta / Vienne dans Bartók:
- Plus que par une (très hypothétique) «identité mitteleuropéenne» (ou germanique), je trouve que Vienne se distingue par une forte idiosyncrasie sonore (image globalement claire, cordes acides, harmonie un peu nasillarde) qui ne me parait pas spécialement coller à ce que j'attends dans Bartók - où j'attends a priori une image plus sombre, des textures plus arachnéennes, des cordes plus «lisses»; ce à quoi beaucoup d'orchestres, y compris allemands ou américains, me paraissent davantage correspondre (les «musiques nocturnes» avec Vienne risquent d'être bien peu nocturnes...)
- Plus que par son caractère routinier, la direction de Mehta m'a toujours semblé se distinguer par sa propension à un spectaculaire un peu facile; dans le Concerto pour orchestre, qui ne peut que trop se prêter à ce genre de lecture «à l'effet» (à la différence de la Musique pour cordes...) mais y perd alors le seul intérêt que j'y trouve personnellement (le côté architectural et formel), ça n'est pas quelque chose qui m'attire énormément (alors que dans le Mandarin, davantage - j'y avais beaucoup aimé Gergiev et le LSO, la saison dernière à la Philharmonie).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 684
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Lun 27 Mar 2017 - 14:45

Benedictus a écrit:

- Plus que par une (très hypothétique) «identité mitteleuropéenne» (ou germanique), je trouve que Vienne se distingue par une forte idiosyncrasie sonore (image globalement claire, cordes acides, harmonie un peu nasillarde) qui ne me parait pas spécialement coller à ce que j'attends dans Bartók

Sur l'absence d'identité d'Europe centrale, assez d'accord, et j'ajouterais que Vienne joue Bartok assez régulièrement mais moins que le grand répertoire germanique. Pour le reste Shocked Shocked Shocked Shocked  Tu décris un orchestre français des années 50 là... les cordes de Vienne sont parmi les plus soyeuses de la planète, l'harmonie extrêmement ronde (le hautbois viennois est certes un peu plus nasillard que le hautbois français, mais le son s'est rapproché du standard international) et l'image globale est résolument germanique : c'est moins sombre que Berlin, mais très dense. Les contrebasses jouent à l'allemande, ce qui donne une assise grave importante. C'est bien plus sombre qu'Amsterdam, par exemple (qui est à la fois rond et assez clair), mais l'extrême soyeux des violons donne une lumière particulière.

Si je vais au concert de Mehta, ce sera de toute façon pour le Haydn...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 308
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Lun 27 Mar 2017 - 14:59

Benedictus a écrit:
Juste pour préciser mes réserves sur Mehta / Vienne dans Bartók:
- Plus que par son caractère routinier, la direction de Mehta m'a toujours semblé se distinguer par sa propension à un spectaculaire un peu facile; dans le Concerto pour orchestre, qui ne peut que trop se prêter à ce genre de lecture «à l'effet» (à la différence de la Musique pour cordes...) mais y perd alors le seul intérêt que j'y trouve personnellement (le côté architectural et formel), ça n'est pas quelque chose qui m'attire énormément (alors que dans le Mandarin, davantage - j'y avais beaucoup aimé Gergiev et le LSO, la saison dernière à la Philharmonie).

Compris. Mais je suis curieux de l'entendre et l'occasion semble pas mal.

Bien sur que Vienne est tres "international", mais je me dis que les musiciens viennois doivent se sentir "mittel-europééens" à la base et pas juste autrichiens ou germaniqiues; voir leur beau Smetana récemment avec Barenboim (ou je suis le seul à avoir aimé? malgré la fin un peu tonitruante).

Je ne suis pas sur non plus qu'ils soient plus en mode "pilote automatique" qu'on orchestre parisien le 3e jeudi du mois... je pense que c'est variable Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4105
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   Mar 28 Mar 2017 - 13:54


J'ai mon abonnement :
Lucia : pour découvrir Jessica Pratt
Attila
Orfeo
Radio Bavaroise
Staatskapelle Dresde

Montfort

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TCE 2017/2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
TCE 2017/2018
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Helloween - Tournée reformation! 2017-2018
» Opéra National de Paris - Saison 2017-2018 (programmation)
» Orchestre de Paris 2017-2018
» Philharmonie de Paris, Cité de la musique - 2017-2018
» TCE 2017/2018

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: