Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Philharmonie - Hommage à Boulez - 18/03/17

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79901
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Philharmonie - Hommage à Boulez - 18/03/17   Ven 17 Mar 2017 - 1:34

Samedi 18 mars, 20h30
Grande salle Pierre Boulez

Arnold Schönberg
Symphonie de chambre n° 1

Anton Webern
Drei Orchesterlieder, op. posthume
Deux Lieder, op. 8, pour soprano et ensemble
Cinq Lieder spirituels, op. 15, pour soprano et ensemble
Concerto op. 24, pour 9 instruments
Trois Lieder, op. 18, pour soprano, clarinette et guitare
Trois Textes populaires, op. 17, pour voix, violon, clarinette
Cinq Pièces op. 10

Pierre Boulez
Sur Incises, pour trois pianos, trois harpes et trois percussions/claviers

Ensemble intercontemporain
Matthias Pintscher, direction
Yeree Suh, soprano

J'y vais évidemment surtout pour Schoenberg et Webern, mais c'est aussi l'occasion de donner une chance à Sur Incises, que je ne crois pas avoir déjà écouté en entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Philharmonie - Hommage à Boulez - 18/03/17   Ven 17 Mar 2017 - 11:13

Impatient d'entendre la Symphonie de chambre, une de mes œuvres cultes. Cool
Et curieux de voir ce que Sur Incises va donner (notamment les passages rapides et virtuoses).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Philharmonie - Hommage à Boulez - 18/03/17   Ven 17 Mar 2017 - 21:49

J'y serai aussi. Je n'ai jamais apprécié les lieder de Webern, je tente donc de les voir en direct (sans être toutefois bien placé pour la voix).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Philharmonie - Hommage à Boulez - 18/03/17   Dim 19 Mar 2017 - 1:12

Je développerai demain mais pour moi ce concert a été un pensum absolu. Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Philharmonie - Hommage à Boulez - 18/03/17   Dim 19 Mar 2017 - 14:53

D'accord, moi ça m'a plu. Malgré les cors un peu proéminents pour moi à l'arrière-scène dans la Symphonie de chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Philharmonie - Hommage à Boulez - 18/03/17   Dim 19 Mar 2017 - 15:10

Petit problème dès la symphonie de chambre: le son d'ensemble manquait de densité et d'ampleur (j'étais pourtant dans le parterre et plutôt assez bien placé), ce qui m'a rendu la lisibilité du contrepoint difficile (et dieu sait que c'est un élément crucial dans cette pièce); la puissante inspiration de Schoenberg permet de passer outre sans toutefois atténuer ce sentiment de frustration...

C'est avec Webern que les choses ont commencé à franchement se gâter pour moi.
Une succession de lieder tous plus elliptiques et disjoints les uns que les autres.On me dira "mais c'est ça Webern!", et bien je trouve que cette musique aphoristique et refermée sur elle même ne passe pas du tout sur scène. Pris en sandwich entre 2 séries de lieder abscons, le concerto pour neuf instruments n'en est paru que plus incongru, voire involontairement comique (surtout le dernier mouvement). J'avais un peu l'impression d'avoir affaire à un happening.Terrible sentiment. Neutral

Les choses ne se sont pas améliorées avec Sur incises.Même problème de présence sonore que pour la symphonie de chambre... dans une oeuvre d'une telle complexité (et d'une telle longueur) c'est proprement rédhibitoire. Je me suis copieusement ennuyé.
Au delà de ça, je pense tout simplement que cette oeuvre est incapable de me procurer l'intensité physique et émotionnelle que j'attends d'un concert (ne parlons même pas de Webern  Laughing ).

Résultat des courses : Webern et Boulez sur disque à l'occasion, mais en concert c'est terminé pour moi. salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Philharmonie - Hommage à Boulez - 18/03/17   Dim 19 Mar 2017 - 17:35

Justement, les lieder de Webern me laissent perplexe au disque, alors que c'était passionnant à voir fonctionner sur scène, je trouve.

Pas enchanté non plus par Sur incises, ça finit par être un peu monotone du point de vue sonore, mais ça reste impressionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
m.gruber
Mélomane averti


Nombre de messages : 185
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: Philharmonie - Hommage à Boulez - 18/03/17   Dim 19 Mar 2017 - 21:14

La Kammersymphonie était brouillonne, mais le planning ultra-chargé de l'EIC sur ces derniers jours n'a pas dû arranger les choses.

Un enseignement remarquable est que l'on peut quasiment remplir la Philharmonie avec un tel programme, un public jeune (ce n'était clairement pas le public du TCE) et enthousiaste (longs applaudissements pour toutes les oeuvres). C'est très encourageant, plus que le remplissage des concerts où l'Orchestre de Paris n'a rien à faire de ce qu'il joue (typiquement dans le premier romantisme).

Pour le Webern et le Boulez je trouve ça absurde d'écouter ça au disque plutôt qu'en salle, surtout qu'on n'a pas nécessairement mieux au disque (pour les symphonies de Beethoven c'est différent). C'est vrai pour n'importe quelle oeuvre, mais le travail ultra raffiné sur les timbres et les résonances de ces compositeurs ne prend sens qu'au concert (dans l'op.10 de Webern c'était éloquent). Et la virtuosité transcendante réclamée par Boulez a un impact totalement en réalité, il y a une tension inhérente à la difficulté que l'on perçoit moins au disque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Hommage à Boulez - 18/03/17   Dim 19 Mar 2017 - 22:26

m.gruber a écrit:
Pour le Webern et le Boulez je trouve ça absurde d'écouter ça au disque plutôt qu'en salle,

Des fois oui, des fois non…

¶ Ça dépend du placement (en l'occurrence, Arnaud, l'acoustique du parterre est désagréablement brouillonne, même bien placé…) : si on a les meilleures places, soit. Mais pour cela, encore faut-il s'y prendre assez tôt et / ou y mettre le prix.

¶ Ça dépend des œuvres (certaines ne gagnent rien en salle, d'autres s'y révèlent).

¶ Et, surtout, on ne peut écouter ces œuvres souvent qu'avec le disque.

Autant je peux me passer du concert sans difficulté (c'est un luxe, un moyen de comprendre des tas de choses dans l'économie des œuvres, effectivement), autant avoir la liberté d'y réaccéder sans cesse par le disque m'est tout à fait indispensable.

Je ne crois pas qu'on puisse postuler que la vérité des œuvres ne se trouve qu'en vrai : certains équilibres sonores (les voix solistes, l'impact physique des Wagner-Mahler-Strauss…), mais enfin, l'essentiel, on l'a quand même au disque, quelle que soit la prise de son (hors vieilles bandes sur le vif où il manque des bouts de spectre, hein).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
m.gruber
Mélomane averti


Nombre de messages : 185
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: Philharmonie - Hommage à Boulez - 18/03/17   Dim 19 Mar 2017 - 22:42

Les frémissements weberniens sont difficiles à saisir au disque, à moins d'avoir un système hi-fi extraordinaire.

Et l'impact physique est constitutif de bien des esthétiques depuis au moins le milieu du XIXème. Combien de personnes qui disent n'importe quoi sur Bruckner et qui ne sont jamais aller écouter ses symphonies en salle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Hommage à Boulez - 18/03/17   Dim 19 Mar 2017 - 22:48

m.gruber a écrit:
Les frémissements weberniens sont difficiles à saisir au disque, à moins d'avoir un système hi-fi extraordinaire.

L'attention du concert aide, mais sinon, non, justement c'est une musique sans impact physique, donc un disque dans une prise de son décente (mais a-t-on vraiment des disques de Webern faits dans une cave de Bayreuth en 1935 ?) sur un mauvais système suffit tout à fait.


Citation :
Et l'impact physique est constitutif de bien des esthétiques depuis au moins le milieu du XIXème.

C'est très vrai, et ça décuple le plaisir lorsqu'on sent ces variations d'intensité chez les grands symphonistes ou compositeurs d'opéra de la période… néanmoins, c'est une amplification plus qu'une révélation, on entend très bien ces choses au disque.


Citation :
Combien de personnes qui disent n'importe quoi sur Bruckner et qui ne sont jamais aller écouter ses symphonies en salle ?

Honnêtement, je ne trouve pas que voir Bruckner change grand'chose. Comprendre sa logique d'enrichissement des unissons, de discontinuités (comme s'il ajoutait des mixtures, changeait de clavier…) est beaucoup plus décisif à mon sens.
Mais oui, c'est une musique qui claque très bien en salle, du moins quand elle est bien joué – traumatisme barenboimien récent (un chef que je ne prévois pas de réécouter un jour).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79901
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Hommage à Boulez - 18/03/17   Lun 20 Mar 2017 - 1:27

Je ne suis pas tout à fait de l'avis d'Arnaud.
La symphonie de chambre était quand même vraiment pas mal, mais à mon avis manquait un peu de mordant et de tranchant, sans doute à cause de l'acoustique de la salle; il vaut mieux jouer ça à la Cité à mon sens.
Je n'ai pas du tout aimé la toute fin où Pintscher a ralenti et posé l'accord final de façon tranquille et presque apaisée, tout le contraire de ce qui est sur la partition.

Pour moi les premiers Webern qui ont été joués sont des bijoux, ce sont les 3 lieder avec orchestre opus posthume de 1913, une vraie merveille.
J'étais légèrement derrière la chanteuse mais ça n'était pas très grave, je l'entendais tout de même assez bien et la voix se fondait avec le reste.
Après, la plupart des autres lieder m'ont un peu ennuyé, je n'aime pas tout Webern, loin de là (le concerto opus 24, ça oui, c'est bien un pensum), mais il y a eu un autre moment de grâce avec l'opus 10.

Pour ce qui est de Sur incises, c'est loin de me passionner, mais là au contraire j'ai trouvé l'acoustique parfaite pour l'oeuvre, ça donnait une belle ampleur sonore aux percussions et aux réponses entre tous les instruments, ça donnait même un bain sonore assez agréable dans l'ensemble.
Bon sinon, j'ai quand même regardé ma montre...

http://concert.arte.tv/fr/les-40-ans-de-lensemble-intercontemporain-hommage-pierre-boulez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philharmonie - Hommage à Boulez - 18/03/17   

Revenir en haut Aller en bas
 
Philharmonie - Hommage à Boulez - 18/03/17
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Philharmonie 23-04-15 Beethoven-Wagner-Boulez-Barenboïm
» philharmonie : saison 2016 - 2017
» Philharmonie - Debussy Stravinsky Nijinsky Roth - Oct 2016
» Pierre Boulez Chef d'Orchestre
» Pierre Boulez vs Pendu (2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: