Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Art Ensemble of Chicago

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 68
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Art Ensemble of Chicago   Mer 19 Avr 2017 - 19:37

L'Art Ensemble Of Chicago est un groupe instrumental issu de l'AACM. ( Association for the Advancement of Creative Musicians) association créée à Chicago en 1965 à l'initiative du pianiste Muhal Richard Abrams, cette association (à ce jour toujours active) est une sorte de coopérative de jeunes musiciens locaux pratiquant essentiellement le free jazz et le jazz expérimental et dont le but principal est de promouvoir les musiques afro-américaines d’avant garde.


D'abord quartette en 1967 comprenant le trompettiste Lester Bowie, les saxophonistes Joseph Jarman et Roscoe Mitchell et le bassiste Malachi Favors), il deviendra le Roscoe Mitchell Sextet, puis le Roscoe Mitchell Art Ensemble (avec Robert Crowder à la batterie).
Après cette période de tâtonnement dans la dénomination et dans les effectifs, l'Art Ensemble of Chicago voit le jour à Paris sous sa forme, en 1969 et les années suivantes. Plus tard l'intégration de (Famoudou) Don Moye à la batterie en 1970 achève la mutation : le quartette est dorénavant quintette.
Le groupe s'enrichira ponctuellement d'autres membres : le maître spirituel Muhal Richard Abrams (1973-74) ou Cecil Taylor (1984), mais en n'intégrant que pour quelques enregistrements les vocalistes Fontella Bass (1970), Chicago Beau (1970) et même, à l'occasion d'un disque et d'une série de concerts au Vieux-Colombier, Brigitte Fontaine (1969-70). Des musiciens africains les rejoindront ponctuellement également, dont le percussioniste malien Baba Sissoko

Chacun de ses membres joue au fil des enregistrements de multiples instruments: accordéon, flûtes, cors, saxophones et clarinettes divers, banjo, guitare, basson, balafon, clocheset percussions diverses, celesta, basse Fender, trompette, bugle, mélodica, hautbois, piccolo, vibraphone, sirènes, divers sifflets et sonnettes

Les spécificités de l’Art Ensemble : Le polyinstrumentisme d’où découle une grande diversité de climats sonores, et le polystylisme: dans la forme (passant d’une musique quasi statique au free le plus débridé, du bruitisme au bop le plus classique), et le fond (rythmes africains,  échos de musique contemporaine, évocations des grands anciens du jazz, clins d’œil à la musique classique européenne ou à la préhistoire du jazz), débordant même de rares fois vers le rock ou le reggae, le tout souvent parsemés d’humour, voire d’ironie ou de sarcasme (parodie de marches militaires ou pastiche de musiques de cirque).


Les prestations de l'AEOC tiennent de la bacchanale, du culte panique, de la cérémonie vaudou et de la recherche contemporaine, mais dans un déroulement maîtrisé, un cérémonial méticuleux.

C’est à Paris qu’ils ont enregistré leurs premiers disques en 1969, devenus des classiques.

Le groupe sera un des plus stables du jazz, chaque membre s’évadant occasionnellement pour des enregistrements hors Art Ensemble

L’Art Ensemble a survécu quelques années après la mort de deux de leurs fondateurs, Lester Bowie en 1999 et Malachi Favors en 2004.

On ne peut pas n’avoir écouté qu’un seul disque de l’AEC pour s’en faire une opinion, leur musique est trop diversifiée pour cela, tantôt sombre et inquiète, tantôt exacerbée et révoltée, ou bien luxuriante et joyeuse, ou encore délicate et intimiste, avec des mélodies d’une beauté et/ou d’une délicatesse époustouflantes

L’ AEOC nous propose un voyage permanent dans l’histoire du jazz passée au travers d’un prisme résolument contemporain et des climats changeant d’un album à l’autre, souvent au sein même de certains albums.

ci-dessous les meilleurs disques selon moi, parmi la presque quarantaine que je connais, choix tout relatif et en l’absence de toute objectivité, j’ai mis en gras ceux qui me paraissent indispensables.

A Jackson in Your House Paris, 23 juin 1969
The Spiritual Paris, 26 juin 1969
People in Sorrow Paris, 7 juillet 1969
Message to Our Folks Paris, 12 août 1969
Brigitte Fontaine Comme à la Radio 15 novembre 1969
Go Home avril 70
Certain Blacks Paris, 10 février 1970
Les Stances A Sophie Paris, 22 juillet 1970
With Fontella Bass 13 août 1970
Bap-Tizum Ann Arbor 9 juillet 1972
Fanfare for the Warriors Chicago, sept. 1973
Nice Guys Ludwigsburg, mai 1978
Full Force New-York, janvier 1980
Urban Bushmen (2 LP) Munich, 4 mai 1980
The Third Decade juin 1984
Ancient to the Future, Vol. 1 17 mars 1987
Art Ensemble of Soweto New-York, déc. 1989/janv.1990
Art Ensemble of Chicago & Lester Bowie’s Brass Fantasy, Live at the Tokyo Music Joy février 1990
Coming Home Jamaica Déc. 1995 / Janv.1996
Tribute to Lester Chicago, sept. 2001
Reunion (Live) Rome 22 janvier 2003
The Meeting Madison, 27 fév. 2 mars 2003

Edit: présent dans une précédente sélection mais oublié dans celle-ci comme me l'a fait remarquer l'intransigeant (mais amical kiss  ) Alifie:

Non-cognitive Aspects of the City - Live at Iridium 30 mars - 4 avril 2004


Dernière édition par darkmagus le Ven 21 Avr 2017 - 15:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16351
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Art Ensemble of Chicago   Mer 19 Avr 2017 - 20:14

merci ! Very Happy
j’essaierais bien de m’y mettre prochainement...
une question quand même, bien que je doute qu’elle soit pertinente (c’est toujours un truc qui m’intrigue en jazz « avancé », pour être un peu plus large que free), mais si tu sais y apporter des éléments de réponse ça m’intéresse : y a-t-il une part d’écriture (préalable) dans les enregistrements/performances de cet ensemble, et si oui à quel point ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Art Ensemble of Chicago   Mer 19 Avr 2017 - 20:23

cheers Merci pour cette présentation, à la fois très juste et très synthétique!

J'aurais sans doute proposé à peu de choses près la même discographie sélective. J'y aurais peut-être juste ajouté le Live in Paris du 5 octobre 1969 (2 CD Actuel).
En revanche, merci pour la partie post-Urban Bushmen que je connais très mal.
Sinon, le disque avec Brigitte Fontaine, on peut s'y risquer même si on est hermétique à la chanson-française-à-textes-décalée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13332
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Art Ensemble of Chicago   Mer 19 Avr 2017 - 21:02

Annoncé depuis longtemps et paru en février dernier :



On peut en lire de longs extraits (l'ouvrage, une somme, fait 336 pages) sur :
https://books.google.fr/books?id=CNIZDgAAQBAJ&printsec=frontcover&source=gbs_ViewAPI&output=embed&redir_esc=y#%257B%257D
Wink

P.S. sur le site de l'auteur, 3 enregistrements de l'Art Ensemble en écoute (visionnage pour le dernier), cf. http://paulsteinbeck.com/av
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13332
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Art Ensemble of Chicago   Mer 19 Avr 2017 - 23:25

darkmagus a écrit:
D'abord quartette en 1967 comprenant le trompettiste Lester Bowie, les saxophonistes Joseph Jarman et Roscoe Mitchell et le bassiste Malachi Favors), il deviendra le Roscoe Mitchell Sextet, puis le Roscoe Mitchell Art Ensemble (avec Robert Crowder à la batterie).

Sachant que je ne te contredis point, mais plutôt wikipédia, le premier batteur de l'Art Ensemble est en fait Phillip Wilson, venu de Saint-Louis avec Lester Bowie (Thurman Barker et Robert Crowder le remplaceront occasionnellement après qu'il ait rejoint le Butterfield Blues Band). On l'entend notamment sur l'album Old/Quartet *. Dans les bonnes feuilles de son ouvrage, Paul Steinbeck lui attribue la paternité de l'usage intensif des percussions, qui deviendra une des marques de fabrique de l'Art Ensemble. Wink

* :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 68
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Art Ensemble of Chicago   Mer 19 Avr 2017 - 23:48

Benedictus a écrit:
cheers Merci pour cette présentation, à la fois très juste et très synthétique!

Merci, mais comme Alifie avec sa redoutable sagacité s'en est aperçu, j'ai pas mal emprunté à Wikipedia, avec pas mal d’élagage et quelques apports personnels, parce-que presque tout ce qui y est écrit me convient, que je suis paresseux, et que j’aurai dit plus ou moins la même chose en moins bien. Laughing

Benedictus a écrit:
J'aurais sans doute proposé à peu de choses près la même discographie sélective. J'y aurais peut-être juste ajouté le Live in Paris du 5 octobre 1969 (2 CD Actuel).
En revanche, merci pour la partie post-Urban Bushmen que je connais très mal.?

ce live fait partie des disques qui me sont inconnus, j'irai y jeter une oreille . Wink

Benedictus a écrit:
Sinon, le disque avec Brigitte Fontaine, on peut s'y risquer même si on est hermétique à la chanson-française-à-textes-décalée?

Ben, si tu es capable de déconnecter les voix et de ne te concentrer que sur la musique, ça doit être possible hehe pour moi les deux sont indissociables
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 68
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Art Ensemble of Chicago   Jeu 20 Avr 2017 - 0:00

lucien a écrit:
y a-t-il une part d’écriture (préalable) dans les enregistrements/performances de cet ensemble, et si oui à quel point ?

Je ne sais pas, le bouquin qu’Alifie a présenté et que j’attends depuis des décennies m’en apprendra peut-être plus, quoiqu’il en soit, je suis toujours dubitatif sur la défiance envers l’improvisation, d’abord parcequ’à répéter les mêmes morceaux soir après soir, disques après disques, (et l’Art Ensemble est spécialiste, comme Monk, de la répétition des mêmes thèmes) la part d’improvisation est finalement réduite à son minimum, la mémoire jouant le rôle de la portée noircie sur papier à musique, et que de plus, l’improvisation, si elle comporte sa part de scories, contient aussi souvent des fulgurances géniales qui ne seraient pas passées au travers de la raison du lendemain.

j’ai lu d’ailleurs quelque part que Chopin composait souvent ainsi, en improvisant puis en notant de mémoire le résultat de son imagination immédiate, un peu à la façon des poètes surréalistes, info ou intox ? je ne tarderai pas à le savoir hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 68
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Art Ensemble of Chicago   Jeu 20 Avr 2017 - 0:02

Alifie a écrit:
Annoncé depuis longtemps et paru en février dernier :



On peut en lire de longs extraits (l'ouvrage, une somme, fait 336 pages) sur :
https://books.google.fr/books?id=CNIZDgAAQBAJ&printsec=frontcover&source=gbs_ViewAPI&output=embed&redir_esc=y#%257B%257D
Wink

P.S. sur le site de l'auteur, 3 enregistrements de l'Art Ensemble en écoute (visionnage pour le dernier), cf. http://paulsteinbeck.com/av

ça c'est une grande, belle et bonne nouvelle, depuis le temps que j'attendais la parution d'un bouquin sérieux (j'espère qu'il le sera) sur mes free-jazzmen préférés cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16351
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Art Ensemble of Chicago   Jeu 20 Avr 2017 - 0:05

qu’on soit clair, je n’ai aucune défiance envers l’improvisation !
c’est seulement que je crois savoir que certains musiciens de jazz écrivent, plus ou moins précisément, d’autres non, et ça m’intéresse.


Dernière édition par lucien le Jeu 20 Avr 2017 - 0:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 68
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Art Ensemble of Chicago   Jeu 20 Avr 2017 - 0:13

lucien a écrit:
qu’on soit clair, je n’ai aucune envers l’improvisation !
c’est seulement que je crois savoir que certains musiciens de jazz écrivent, plus ou moins précisément, d’autres non, et ça m’intéresse.

OK, c'était juste pour dire, comme disent les enfants Very Happy

pour être clair à mon tour, il faudrait que je me plonge dans les articles que j'ai les concernant sur diverses revues de jazz étalées sur des décennies Crying or Very sad pas sûr d'en avoir envie dès demain, et surtout pour un résultat incertain, mais j'y songerai quand même, à moins qu'Alifie ne nous sorte la réponse dans le quart d'heure qui suit, ça ne m'étonnerai même pas Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16351
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Art Ensemble of Chicago   Jeu 20 Avr 2017 - 0:15

oh, ne te fatigue pas pour moi, simple curiosité de ma part, je vivrai très bien sans. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13332
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Art Ensemble of Chicago   Jeu 20 Avr 2017 - 0:18

darkmagus a écrit:
Benedictus a écrit:
cheers Merci pour cette présentation, à la fois très juste et très synthétique!

Merci, mais comme Alifie avec sa redoutable sagacité s'en est aperçu, j'ai pas mal emprunté à Wikipedia, avec pas mal d’élagage et quelques apports personnels, parce-que presque tout ce qui y est écrit me convient, que je suis paresseux, et que j’aurai dit plus ou moins la même chose en moins bien.  Laughing

Sur les années précédant la période parisienne, on s'y perd un peu de toute façon, vu le caractère coopératif de l'AACM : Jarman n'a rejoint la formation qu'en 1969 et Leroy Jenkins, qui a été, avec Braxton, Steve McCall et Leo Smith *, membre de l'autre formation de l'AACM s'étant installée à Paris à la fin des années 60, a aussi été associé au premier Art Ensemble, au moins le temps d'un concert (lu aussi en parcourant le bouquin de Paul Steinbeck).

*qu'on entend en lieu et place de Lester Bowie, avec Joseph Jarman, Roscoe Mitchell et Malachi Favors, sur (l'hautement recommandable, Benedictus) Comme à la radio, improprement signé donc par "Brigitte Fontaine et l'Art Ensemble of Chicago"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13332
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Art Ensemble of Chicago   Jeu 20 Avr 2017 - 0:32

darkmagus a écrit:
lucien a écrit:
qu’on soit clair, je n’ai aucune envers l’improvisation !
c’est seulement que je crois savoir que certains musiciens de jazz écrivent, plus ou moins précisément, d’autres non, et ça m’intéresse.

OK, c'était juste pour dire, comme disent les enfants  Very Happy

pour être clair à mon tour, il faudrait que je me plonge dans les articles que j'ai les concernant sur diverses revues de jazz étalées sur des décennies  Crying or Very sad   pas sûr d'en avoir envie dès demain, et surtout pour un résultat incertain, mais j'y songerai quand même, à moins qu'Alifie ne nous sorte la réponse dans le quart d'heure qui suit, ça ne m'étonnerai même pas  Razz

scratch J'ai un peu de mal à vous suivre : les purs improvisateurs sont rares dans le jazz, même dans le free européen, me semble-t-il. Quant à l'Art Ensemble, à part Odwalla, le thème concluant leurs concerts, les compositions signées par les différents membres de la formation ouvrent à tout coup le champ à de longues improvisations, ce qui est à peu près un invariant du jazz (sauf chez Johnny Hodges, qui était réputé pour répéter à l'identique ses solos chez Ellington, à la fois par paresse et parce qu'il en était satisfait... peut-être aussi, va savoir, parce que l'intarissable Paul Gonsalves l'énervait un poil).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16351
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Art Ensemble of Chicago   Jeu 20 Avr 2017 - 0:36

Alifie a écrit:
ce qui est à peu près un invariant du jazz

c’est-à-dire que je suis complètement largué sur le principe même du jazz. Embarassed

bon, ne m’en voulez pas, mais je vais d’abord continuer à écouter cette chère Irène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13332
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Art Ensemble of Chicago   Jeu 20 Avr 2017 - 0:51

darkmagus a écrit:
Alifie a écrit:
Annoncé depuis longtemps et paru en février dernier :


depuis le temps que j'attendais la parution d'un bouquin sérieux (j'espère qu'il le sera) sur mes free-jazzmen préférés  cheers

On ne peut plus sérieux pour ce que j'en ai déjà lu * : tu peux donc commencer à brûler des cierges en espérant une traduction française. Smile

* et quasiment officiel : la parution de l'ouvrage a été associée au cinquantenaire de l'AACM et célébrée par un concert

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16209
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Art Ensemble of Chicago   Jeu 20 Avr 2017 - 14:47

lucien a écrit:
qu’on soit clair, je n’ai aucune défiance envers l’improvisation !
c’est seulement que je crois savoir que certains musiciens de jazz écrivent, plus ou moins précisément, d’autres non, et ça m’intéresse.

Il y a beaucoup d'écriture chez Braxton (notamment ses quartettes). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Art Ensemble of Chicago   

Revenir en haut Aller en bas
 
Art Ensemble of Chicago
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Art Ensemble Of Chicago - The Third Decade
» Sweet home Chicago
» Tous ensemble
» Chicago Blues Festival 2009
» Big four ensemble au Sonic Sphere festival

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Autres styles-
Sauter vers: