Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Seine musicale - 2017-2018

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80176
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: La Seine musicale - 2017-2018   Lun 24 Avr 2017 - 20:46

L'inauguration a eu lieu ce week-end, voici la vidéo du concert:
http://culturebox.francetvinfo.fr/opera-classique/musique-classique/concert-d-inauguration-de-la-seine-musicale-avec-l-equilbey-254609

J'irai écouter la Grande Messe en ut de Mozart en juin.


Dernière édition par Xavier le Lun 26 Juin 2017 - 1:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tomseche89
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: La Seine musicale - 2017-2018   Jeu 27 Avr 2017 - 9:03

Après avoir été longtemps sous-doté en salles symphoniques, Paris est devenue largement excédentaire en 2 ans !

Je ne suis pas encore allé voir cette salle, mais j'ai du mal à en comprendre l'intérêt pour l'instant.

Géographiquement, elle s'adresse surtout à l'ouest parisien, très éloigné de la Philharmonie. Mais sur la ligne 9 du métro, il y a déjà l'Auditorium de Radio France, qui n'est jamais plein. Et un peu plus loin, on trouve le TCE (jamais rempli à ras bord hors soirée de gala).

Artistiquement, je n'ai rien contre l'Insula Orchestra ni contre Equilbey (je les ai entendus dans un joli programme Beethoven à la Philharmonie à la Toussaint, c'était très correct), mais de là à leur offrir une salle... D'ici le mois de juin, il n'y a qu'un seul orchestre invité (l'excellente BBC galloise dirigée par Sondergaard dans la 5e de Sibelius, ça peut valoir le déplacement), quelques quatuors, une "soirée festive" autour de Jarrousky et un récital de Menahem Pressler où la place la moins chère est vendue 40€.

Reste à espérer que l’acoustique soit au rendez-vous et que la programmation s'étoffe un peu, comme c'est le cas désormais à la Maison de la Radio (où il ne manque plus qu'une communication et un accueil dignes de ce nom).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Seine musicale - 2017-2018   Dim 30 Avr 2017 - 3:42

tomseche89 a écrit:
Artistiquement, je n'ai rien contre l'Insula Orchestra ni contre Equilbey (je les ai entendus dans un joli programme Beethoven à la Philharmonie à la Toussaint, c'était très correct), mais de là à leur offrir une salle... D'ici le mois de juin, il n'y a qu'un seul orchestre invité (l'excellente BBC galloise dirigée par Sondergaard dans la 5e de Sibelius, ça peut valoir le déplacement), quelques quatuors, une "soirée festive" autour de Jarrousky et un récital de Menahem Pressler où la place la moins chère est vendue 40€.

Oui, je me suis posé les mêmes questions : pourquoi une salle supplémentaire, et pourquoi cette programmation très clairsemée et pas exactement grand public…

J'ai quand même quelques hypothèses :

¶ Équilbey a un réseau exceptionnel, sans commune mesure avec son talent (beaucoup plus mesuré, disons) de chef d'orchestre (pour le chœur, c'est différent, Accentus, avec les mêmes chanteurs que d'autres ensembles, est l'une des toutes plus belles formations au monde, rien de moins). Alors qu'elle n'est vraiment pas extraordinaire sur le podium (assez terne) et même pas particulièrement communicative avec le public (on ne peut pas dire que ce sont ses grands gestes qui trompent l'assistance sur sa valeur !), elle a trouvé les subventions pour un orchestre à sa main, et maintenant un complexe entier sur ce qui était peut-être la friche la plus convoitée de France !

¶ Le neuf-deux a une ambition, de crois, d'autonomie par rapport à Paris : le département aime bien vanter la richesse de son patrimoine propre, et il n'est pas impossible que les représentants aient eu envie d'avoir leur propre salle de concert, un peu jaloux de Radio-France (voire, mais est-ce concevable, des bouseux du Nord).

Et il n'est pas impossible qu'il y ait à terme un public pour une programmation variée, dans une zone excentrée mais très peuplée, qui ne manque pas de ressources et où la densité en mélomanes est probablement assez élevée, fournissant des contingents à bien d'autres salles (parisiennes).

--

Effectivement, programmation étrange : des choses très grand public (West Side Story) et d'autres assez confidentielles (du quatuor à cordes en quantité) pour ne pas dire carrément interlopes (la soirée pour chœur de Rachmaninov et Chtchédrine !).

Je suppose que ça établira progressivement un profil et des dominantes, pour l'instant ça fait un peu danseuse qu'on n'a pas trop prévu comment occuper. Smile

Pour le lieu, la tarification n'est pas du tout délirante, d'ailleurs. J'attends l'occasion pour essayer (L'Ange Scellé est le même soir qu'Aladdin de Nielsen à la Philharmonie, et comme ce n'est du Chtchédrine vraiment fade…). On m'a dit du bien de l'acoustique et de l'ambiance, en tout cas.

--

Citation :
Reste à espérer que l’acoustique soit au rendez-vous et que la programmation s'étoffe un peu, comme c'est le cas désormais à la Maison de la Radio (où il ne manque plus qu'une communication et un accueil dignes de ce nom).

En effet. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4112
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: La Seine musicale - 2017-2018   Jeu 4 Mai 2017 - 9:43


Je suis allé y faire un tour le 1er mai : c'était évidemment fermé, mais j'ai pu apprécier la qualité architecturales et la bonne intégration dans l'environnement urbain.
Manifestement l'auditorium est aussi une réussite :
http://www.batiactu.com/edito/confort-acoustique-un-atouts-seine-musicale-48877.php?MD5email=49b3501bc576dd69685b027b60cf86db&utm_source=news_actu&utm_medium=edito

Il y a un jardin sur la toiture, mais il n'était pas accessible ce jour là.

Prochaine étape : un concert.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tomseche89
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: La Seine musicale - 2017-2018   Lun 12 Juin 2017 - 18:59

La programmation 2017/2018 est en ligne.
J'ai surtout regardé les orchestres invités étrangers : Cincinatti dirigé par Langrée pour deux programmes pas très originaux (Brahms 1 et Dvorak 9), le Philharmonique de Varsovie (dans la 1ère symphonie de Weinberg), et le Symphonique d'Helsinki (Mahler 9 par Mälkki, pas dit que ça soit la meilleure salle pour jouer ce type de répertoire).
Le concert d'Astrée viendra jouer le Magnificat et le Dixit Dominus.
Chez Insula Orchestra, à noter un Egmont mis en scène avec vidéo & théâtre, un week-end Farrenc, le Requiem de Cherubini, un concert Mozart rares (Litanies d'Autel et Thamos), un opéra (la Nonne Sanglante de Gounod, qui sera joué à Favart), et des choses plus classiques (concertos de Beethoven, la symphonie de Bizet...).

Un peu de musique de chambre, très peu de récitals (en tout et pour tout, Angelich et une pianiste italienne).

Tarifs très accessibles, de 10 à 45€ en général, et toutes les places ont une excellente visibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Seine musicale - 2017-2018   Mar 13 Juin 2017 - 0:05

Merci d'en avoir fait état, le site est vraiment pénible à consulter : il faut d'abord dénicher le bon calendrier, puis si on a le malheur de cliquer sur un concert pour voir le détail, en revenant en arrière, on repart en septembre ! Sauf pour les jours où il y a plusieurs concerts, là on ne peut pas faire de clic droit, donc il faut l'ouvrir d'abord en clic gauche, puis faire le clic droit…

Il y a aussi un très beau week-end baroque italien : polychoralités romaines (en parallèle avec Charpentier), et le Requiem de Cherubini.

Programmes pas toujours précis d'ailleurs :

¶ Il n'existe pas de Symphonique d'Helsinki. Est-ce le Philharmonique de la ville (mouais), ou le Symphonique de la Radio Finlandaise (hourrah) ?
Bon, de toute façon, Mahler par Mälkki, déjà qu'elle sonne raide et étique même dans le contemporain, ça va être bien triste. Confused (Quand Nott, qui explose de couleurs dans le contemporain, paraît lui-même déjà assez corseté dans Mahler, quoique convaincant.)

¶ Il y a deux Requiem de Cherubini. Le programme mentionne le premier, en ut mineur, écrit pour Louis XVI… mais seul un ténor est programmé, alors qu'il y a quatre solistes… serait-ce le rare ré mineur ? (bon, les deux sont magnifiques, parmi les plus beaux Requiem jamais écrits, je viens de toute façon)


tomseche89 a écrit:
Cincinatti dirigé par Langrée pour deux programmes pas très originaux (Brahms 1 et Dvorak 9)

Le Brahms est quand même couplé avec On the Waterfront (le plus beau Bernstein symphonique, à mon sens) et le Portrait de Lincoln de Copland, deux œuvres qui ont certes été données récemment à la Philharmonie, mais qui ne sont pas tout à fait des standards non plus !

(Après, il faudra survivre à Brahms par Krivine. Et c'est le soir de Mahler 6 par Harding. Dure existence que celle du mélomane planificateur.)


Citation :
le Philharmonique de Varsovie (dans la 1ère symphonie de Weinberg),

Et dirigé par Kaspszyk ! cheers


Citation :
Un peu de musique de chambre, très peu de récitals (en tout et pour tout, Angelich et une pianiste italienne).

C'est Pacini, une spécialiste des transcriptions virtuoses XIXe.


Je découvrirai donc la salle en 2018 (ne serait-ce que pour Cherubini et Benevoli-Charpentier !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
tomseche89
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: La Seine musicale - 2017-2018   Mar 13 Juin 2017 - 11:13

Je vois que Malkki est directrice musicale du Philharmonique d'Helsinki, donc ça sera a priori celui-ci... Dommage car effectivement, les vidéos du Symphonique de la radio finlandaise sont superbes avec Lintu !

Je pense que j'irai aussi entendre Cincinatti (j'irai entendre Mahler 6 par Harding le mercredi), rien que pour voir à quoi ressemble cet orchestre (Lincoln Portrait est sympa oui, entendu à la Philharmonie par l'ONDIF, mais pas vraiment une pièce de démonstration pour un orchestre en tournée). Et Langrée a une bonne réputation (je ne le connais pas dans Brahms, en revanche Krivine que tu mentionnes peut-être par erreur a donné de belles symphonies ces dernières années !).

C'est vrai que le site n'est pas très pratique (il n'y a même pas de rubrique "Saison 2017-2018" par exemple), en revanche pour le choix des places c'est parfait, tous les tarifs réduits sont accessibles à l'unité et sur plan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 684
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: La Seine musicale - 2017-2018   Mar 13 Juin 2017 - 12:43

De tous les sites que je fréquente ou ai brièvement fréquentés pour obtenir des informations sur la programmation, en France ou à l'étranger, celui de la Seine est de loin le pire. Trouver le calendrier est difficile, le consulter est pénible, à ce niveau-là de fouillis, c'est unique.

Par curiosité, j'irai sans doute voir Cincinatti et la baroquerie avec Daucé, vu l'originalité du programme.

Je me demande quand même quelles relations ont pu conduire à offrir une salle à Equilbey et son assez obscur orchestre. Accentus est très bon, certes, et je n'ai rien contre Equilbey, mais il y a une certaine disproportion entre sa notoriété et le fait de mettre une salle à ses pieds (les autres ensembles étant les invités d'Insula !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Seine musicale - 2017-2018   Mar 13 Juin 2017 - 13:39

tomseche89 a écrit:
Je vois que Malkki est directrice musicale du Philharmonique d'Helsinki, donc ça sera a priori celui-ci... Dommage car effectivement, les vidéos du Symphonique de la radio finlandaise sont superbes avec Lintu !

Et oui, et leur niveau instrumental comme leur plasticité stylistique sont sans commune mesure, à mon sens. Pourtant, ils ont eu pour partie les mêmes directeurs musicaux (Berglund, Kamu, Segerstam !). Mais Saraste et Oramo pendant les trente dernières années, ça fait une différence !

Il y a longtemps que je n'ai pas entendu le Philharmonique, cela dit, ils se sont probablement largement bonifiés comme les autres orchestres.


Citation :
Et Langrée a une bonne réputation (je ne le connais pas dans Brahms, en revanche Krivine que tu mentionnes peut-être par erreur a donné de belles symphonies ces dernières années !).

Ah oui, pardon. Langrée c'est très bien, assez transparent, perméable aux mouvements HIP, très bon dans Mozart, formidable dans Franck-Chausson-Debussy, il devrait bien se tirer de Brahms.


Stolzing a écrit:
Par curiosité, j'irai sans doute voir Cincinatti et la baroquerie avec Daucé, vu l'originalité du programme.

Quand même étrange de faire voisiner ces tubes absolus avec du quatuor… et des programmes très spécialisés (les polychoralités romaines du premier XVIIe, sérieusement !)

Cette saison, il y avait déjà le programme a cappella Rachmaninov-Chtchédrine, dans le genre de la niche dans la niche ! (je ne m'en plains pas, évidemment)


Citation :
Je me demande quand même quelles relations ont pu conduire à offrir une salle à Equilbey et son assez obscur orchestre. Accentus est très bon, certes, et je n'ai rien contre Equilbey, mais il y a une certaine disproportion entre sa notoriété et le fait de mettre une salle à ses pieds (les autres ensembles étant les invités d'Insula !).  

Équilbey est très implantée politiquement, elle a un grand pouvoir de persuasion / fascination / autorité sur les mécènes privés et publics, même si on ne sent pas ce charisme lorsqu'elle dirige (pas mal, mais assez platement). Les ressources qu'elle obtient par rapport à la notoriété mince de son ensemble purement à sa main (pas mauvais du tout au demeurant) ou à son statut d'interprète sont sans commune mesure avec la simple considération artistique. Apparemment, elle a ce pouvoir-là.

Par ailleurs, j'ai lu de façon un peu plus officielle que le Neuf-Deux (M. Devedjian et autres édiles) était jaloux de la Philharmonie et souhaitait avoir sa danseuse son monument événementiel de prestige pour y faire pendant, donc l'occasion fait le larron.

Je suis avant tout frappé par le nombre de dates non affectées : il n'y a pas pour l'instant de programmation très régulière comme pour les véritables salles de concert statutaires – on sent l'objet de prestige qu'on remplit de temps à autre.


… Encore une fois, je ne m'en plains pas, je ne paie pas d'impôts dans les Hauts, ça élargit l'offre (avec des programmes assez étonnants, des orchestres jamais invités) et les tarifs sont très modiques (comme le souligne Tomseche, le système de réservation est limpide et avantageux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80176
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La Seine musicale - 2017-2018   Hier à 2:13

J'ai découvert la salle à l'occasion de la Messe en ut mineur de Mozart dirigée par Equilbey, ce dimanche.

Déjà le périple n'était pas si long que ça: en fait ça m'a pris 15 minutes de plus que pour aller à la Philharmonie, ce qui n'est pas énorme finalement.
J'ai bien aimé la salle, et l'acoustique.
C'est du genre sec, mais pas ce n'est pas désagréable, ni dur ni agressif, en tout cas avec ce type d'effectif. (pour donner une idée, il n'y avait que 4 violoncelles et 3 contrebasses)
Ca sonnait vraiment bien de là où j'étais, clair, avec suffisamment d'ampleur, même si c'est évidemment très loin de la Philharmonie à ce niveau-là.
J'étais placé en bergerie au 2è balcon. (10 euros)
Place tout à fait satisfaisante j'ai trouvé, on n'a pas les genoux trop serrés, par contre on est du coup un peu plus loin du bord donc il faut se pencher un petit peu pour vraiment bien tout voir.
De cette place l'acoustique était tout à fait équilibrée entre solistes (placés juste devant le choeur), choeur et orchestre.

Pour ce qui est du concert lui-même j'ai été agréablement surpris par l'Insula orchestra, je n'en avais pas entendu beaucoup d'éloges, pourtant c'était vraiment bon, dirigé de façon incisive par Equilbey mais sans être trop raide ou rêche.
Baroqueux mais sans excès.
Les solistes étaient très bien. (même si j'ai été surpris par la façon bizarre dont Eriksmoen prononçait "Et incarnatus ést", voire preque "ist")
En revanche la conception du spectacle m'a semblé un peu gadget, inutile: tout d'abord 25 minutes d'interviews pour présenter l'oeuvre, avec Equilbey, une soliste de l'orchestre... puis le concert filmé en direct et projeté derrière l'orchestre, avec divers gros plans des interprètes, plans de vagues, etc...
Pour une diffusion internet, ok, mais pour les spectateurs qui sont "réellement" au concert, ça sert à quoi??
En plus cela peut entraîner une perception contradictoire des choses, lorsqu'on a un gros plan sur une chanteuse qu'on entend un peu de côté par exemple, ce type de choses...
En réalité on essaie de faire oublier qu'on a eu un concert de seulement 55 minutes avec du remplissage et des projections gadgets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anaëlle
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1384
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: La Seine musicale - 2017-2018   Hier à 23:56

J'y étais également (orchestre, un peu excentrée à droite).


Très belle salle, avec une acoustique moins réverbérée que la Philharmonie, mais qui claque bien.

Je rejoins Xavier sur la conception générale du concert : la vidéo introductive était sympathique, mais loin d'être indispensable, (du moins elle aurait largement pu être raccourcie et plus synthétique), tandis que les différents plans sur la Seine et l'orchestre pendant la représentation m'ont semblé pour le coup vraiment inutiles.

Les ridicules remarques formelles mises de côté, j'ai trouvé le concert en lui-même passionnant, tant pour l'oeuvre que j'ai redécouverte en salle, que pour l'interprétation (les solistes, en effet).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Seine musicale - 2017-2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Seine musicale - 2017-2018
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Helloween - Tournée reformation! 2017-2018
» Opéra National de Paris - Saison 2017-2018 (programmation)
» Orchestre de Paris 2017-2018
» Philharmonie de Paris, Cité de la musique - 2017-2018
» TCE 2017/2018

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: