Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Francisco Araiza (1950-)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2364
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Francisco Araiza (1950-)   Lun 1 Mai 2017 - 18:21

wikipédia a écrit:
Il apprend le chant avec Irma Gonzalez au Conservatoire National de musique de Mexico et fait en 1970 ses débuts à Mexico dans Fidelio de Beethoven. En 1974, il va en Europe pour suivre les master-classes de Richard Holm et Erik Werba. Après trois ans au "Badisches Staatstheater" de Karlsruhe, il devient chanteur à l'Opéra de Zurich en 1977. Herbert von Karajan le choisit pour enregistrer La Flûte enchantée avec Edith Mathis, Karin Ott et Janet Perry. En 1980, il est invité au Festival de Salzbourg et poursuit depuis une carrière internationale. Aujourd'hui il est aussi professeur de chant.

Sa disco

https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss/260-8216405-7396922?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Dclassical&field-keywords=francisco+araiza
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18874
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Francisco Araiza (1950-)   Lun 1 Mai 2017 - 18:54

Et un avis sur ce ténor finalement connu mais pas tant que ça? Des choix principaux en discographie?

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2364
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Francisco Araiza (1950-)   Lun 1 Mai 2017 - 19:09

Je n'ai jamais vu Araiza en direct. J'ai souvenir d'un excellent mozartien (die zauberflöte (celle avec Karajan à la baguette n'est pas la meilleure à cause d'un Van Dam pas à sa place en sarastro entre autre) Cosi, Idoménéo, Don Giovanni par exemple); mais il était excellent aussi dans le bel canto romantique (la Lucia des Chorégies dOrange dont on parlait sur le fil dédié à Cassello, même si la voix n'était indéniablement plus aussi éclatante, mais aussi Il viaggio a Reims par exemple). En reparcourant sa disco j'ai vu une version des Contes d'Hoffmann et un ou deux Berlioz, un Faust ...

Perso je ne saurais trop recommander La flûte et Idonénéo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Francisco Araiza (1950-)   Lun 1 Mai 2017 - 22:58

Ce qui est étonnant chez Araiza, c'est que bien que d'école italienne et spécialisé dans le romantisme italo-français, il est par-dessus tout impressionnant dans le lied qu'il a en réalité beaucoup pratiqué.

Très bel allemand, très expressif, pour moi de très loin le plus beau Winterreise pour ténor (et l'un des plus éloquents de tous de toute façon) – il en existe une vidéo captée dans des conditions de studio, diffusée à la télévision au début des années 90 et qui a resurgi en ligne. De splendides Schumann aussi en concert : pas du tout trompettants comme on pourrait s'y attendre, au contraire un moelleux, des nuances, et un sens du texte exceptionnel, surtout pour un ténor.

Dans Mozart, Donizetti ou Massenet, il est très bien, mais n'a pas du cette maîtrise, ce calme intégraux qu'on trouve, de façon inattendue, dans ce répertoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2364
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Francisco Araiza (1950-)   Lun 1 Mai 2017 - 23:05

DavidLeMarrec a écrit:
Ce qui est étonnant chez Araiza, c'est que bien que d'école italienne et spécialisé dans le romantisme italo-français, il est par-dessus tout impressionnant dans le lied qu'il a en réalité beaucoup pratiqué.

Très bel allemand, très expressif, pour moi de très loin le plus beau Winterreise pour ténor (et l'un des plus éloquents de tous de toute façon) – il en existe une vidéo captée dans des conditions de studio, diffusée à la télévision au début des années 90 et qui a resurgi en ligne. De splendides Schumann aussi en concert : pas du tout trompettants comme on pourrait s'y attendre, au contraire un moelleux, des nuances, et un sens du texte exceptionnel, surtout pour un ténor.

Dans Mozart, Donizetti ou Massenet, il est très bien, mais n'a pas du cette maîtrise, ce calme intégraux qu'on trouve, de façon inattendue, dans ce répertoire.

Ah tiens, j'ignorais ce point de détail. Il faudra que j'aille y jeter une oreille Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Francisco Araiza (1950-)   Lun 1 Mai 2017 - 23:09

Il faut dire qu'il n'a, je crois, publié aucun disque dans ce répertoire. Surprised (Et la célébrité d'un chanteur, hors cas exceptionnels comme Goerne, Bostridge, Gerhaher ou S. Genz, se fait très rarement sur ce répertoire. A fortiori pour un ténor « verdien » !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2364
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Francisco Araiza (1950-)   Lun 1 Mai 2017 - 23:13

Bon, j'espère que ToiTube a ça en réserve Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Francisco Araiza (1950-)   Lun 1 Mai 2017 - 23:17

C'est là où je les avais trouvés, notamment un récital Schumann tokyoïte et cette étrange vidéo officielle mais non commercialisée du Winterreise, prise dans une grange jonchée de feuilles mortes avec un pianiste francophone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3081
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Francisco Araiza (1950-)   Mar 2 Mai 2017 - 10:49

Polyeucte a écrit:
Et un avis sur ce ténor finalement connu mais pas tant que ça? Des choix principaux en discographie?

Il m'a absolument stupéfait en Des Grieux avec Gruberova (elle-même habitée), je crois que c'est le plus bel interprète du rôle que j'ai jamais entendu (à part Kaufmann hors concours et sachant que je déteste Kraus) pour le moelleux, les nuances, la ligne, le confort vocal aussi. Vraiment une très belle voix, expressive, chaleureuse et aérienne à la fois. Et parfaitement assorti à la nature précise et belcantiste de sa partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18874
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Francisco Araiza (1950-)   Mar 2 Mai 2017 - 11:14

Francesco a écrit:
Polyeucte a écrit:
Et un avis sur ce ténor finalement connu mais pas tant que ça? Des choix principaux en discographie?

Il m'a absolument stupéfait en Des Grieux avec Gruberova (elle-même habitée), je crois que c'est le plus bel interprète du rôle que j'ai jamais entendu (à part Kaufmann hors concours et sachant que je déteste Kraus) pour le moelleux, les nuances, la ligne, le confort vocal aussi. Vraiment une très belle voix, expressive, chaleureuse et aérienne à la fois. Et parfaitement assorti à la nature précise et belcantiste de sa partenaire.

Hum... Manon avec Grubi? Voilà qui peut tenter mon côté sombre...

Perso, je ne garde un souvenir que de son Idreno à Aix où il faisait un peu pâle figure face aux monstres Caballé, Horne et Ramey...
Ah si et puis il doit être aussi dans un Voyage à Reims d'Abbado si je me souviens bien. mais la voix ne m'a pas vraiment marqué dans ce répertoire!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3081
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Francisco Araiza (1950-)   Mar 2 Mai 2017 - 18:58

C'est en DVD. Moi je les trouve affolants tous les deux (même si, évidemment, Gruberova en courtisane peut physiquement prêter à sourire, avec sa gaucherie scénique et ses manières) : elle est aquatique, vénéneuse et innocente à la fois, un miracle de raffinement (et j'ai toujours trouvé son timbre paradoxalement, étant donné sa clarté, voire sa froideur, très sexuel). C'est un peu Lulu chez Massenet. Et par comparaison, l'ardeur mâle et latine mais contrôlée d'Araiza, ressort d'autant mieux. Ses airs à elle sont, of course, des feux d'artifice vocaux, mais on a vraiment envie de se rouler voluptueusement dans "le rêve" ou dans "Fuyez douces images", tellement lui est en voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
@lm@viv@
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 546
Localisation : Complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 26/07/2010

MessageSujet: Re: Francisco Araiza (1950-)   Mar 2 Mai 2017 - 19:33

Francesco a écrit:
C'est en DVD. Moi je les trouve affolants tous les deux (même si, évidemment, Gruberova en courtisane peut physiquement prêter à sourire, avec sa gaucherie scénique et ses manières) : elle est aquatique, vénéneuse et innocente à la fois, un miracle de raffinement (et j'ai toujours trouvé son timbre paradoxalement, étant donné sa clarté, voire sa froideur, très sexuel). C'est un peu Lulu chez Massenet. Et par comparaison, l'ardeur mâle et latine mais contrôlée d'Araiza, ressort d'autant mieux. Ses airs à elle sont, of course, des feux d'artifice vocaux, mais on a vraiment envie de se rouler voluptueusement dans "le rêve" ou dans "Fuyez douces images", tellement lui est en voix.

Je confirme à 100%...une fois qu'on a réussi à se faire à Gruberova ( je parle pour moi) ou qu'on ferme les yeux de temps en temps pour limiter l'insupportable, c'est une bien belle représentation et l'ami Araiza, qui parfois vous fend l'âme, est, dans son habit de curé sulpicien aussi craquant physiquement que vocalement. C'est beau, quoi! Il faudrait que je revoie cela à l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18874
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Francisco Araiza (1950-)   Mar 2 Mai 2017 - 21:10

Bon ben voilà... je vais voir ça pour le trouver! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3081
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Francisco Araiza (1950-)   Mer 3 Mai 2017 - 8:53

@lm@viv@ a écrit:
Francesco a écrit:
C'est en DVD. Moi je les trouve affolants tous les deux (même si, évidemment, Gruberova en courtisane peut physiquement prêter à sourire, avec sa gaucherie scénique et ses manières) : elle est aquatique, vénéneuse et innocente à la fois, un miracle de raffinement (et j'ai toujours trouvé son timbre paradoxalement, étant donné sa clarté, voire sa froideur, très sexuel). C'est un peu Lulu chez Massenet. Et par comparaison, l'ardeur mâle et latine mais contrôlée d'Araiza, ressort d'autant mieux. Ses airs à elle sont, of course, des feux d'artifice vocaux, mais on a vraiment envie de se rouler voluptueusement dans "le rêve" ou dans "Fuyez douces images", tellement lui est en voix.

Je confirme à 100%...une fois qu'on a réussi à se faire à Gruberova ( je parle pour moi) ou qu'on ferme les yeux de temps en temps pour limiter l'insupportable, c'est une bien belle représentation et l'ami Araiza, qui parfois vous fend l'âme, est, dans son habit de curé sulpicien aussi craquant physiquement que vocalement. C'est beau, quoi! Il faudrait que je revoie cela à l'occasion.

Voilà.

Je me demande si son Faust est aussi bien. J'avoue avoir un peu peur de l'impavidité de Te Kanawa pour les palpitations de Marguerite, mais ne serait-ce que par curiosité, cette intégrale Philips me tente.

Et, mais c'est personnel, je suis aussi un fan de la version "Grand Oratorio" de La Flute par Karajan (avec une de mes reines de la nuit favorites, des Dames à tomber par terre et le merveilleux couple Araiza-Mathis).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3081
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Francisco Araiza (1950-)   Mer 3 Mai 2017 - 8:58

Et j'avais complètement oublié à quel point il était parfait aussi en Lindoro dans L'Italienne à Alger avec Valentini-Terrani. C'est un des premiers disques que j'ai acheté, il vocalise comme un ange qui aurait les pieds sur terre. Vraiment très beau, suave et élégant.

Non, vraiment, il est bon dans tout, et finalement, je me rends compte que j'ai beaucoup plus de disques avec lui que ce que je pensais (les Contes par exemple, La Wally, le dvd du met de La Flute avec Battle et Serra ...)

Il est devenu chef, maintenant ?

https://www.amazon.fr/Marija-Vidovic-favorite-Bellini-Puccini/dp/B012HOEMYQ/ref=sr_1_64?ie=UTF8&qid=1493794536&sr=8-64&keywords=Araiza+Francisco
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3081
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Francisco Araiza (1950-)   Mer 3 Mai 2017 - 8:59

et ce dont parlait David, je crois (15 euros en import)

https://www.amazon.fr/Franz-Schubert-Winterreise-Dichterliebe-Francisco/dp/B01EGQPNI2/ref=sr_1_73?ie=UTF8&qid=1493794705&sr=8-73&keywords=Araiza+Francisco
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18874
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Francisco Araiza (1950-)   Mer 3 Mai 2017 - 9:39

Francesco a écrit:
Je me demande si son Faust est aussi bien. J'avoue avoir un peu peur de l'impavidité de Te Kanawa pour les palpitations de Marguerite, mais ne serait-ce que par curiosité, cette intégrale Philips me tente.

Jamais osé pour la même réserve sur Te Kanawa... plus Nesterenko que je n'aime pas trop en général et qui risque de nous faire le gros méchant à la Christoff...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3081
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Francisco Araiza (1950-)   Mer 3 Mai 2017 - 9:54

Mieux vaut acheter le Schubert/Schumann en Allemagne en revanche.

https://www.amazon.de/Schubert-Winterreise-Dichterliebe-Francisco-Araiza/dp/B00NRD3AB8/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1493797915&sr=8-2&keywords=Araiza+Schubert


Oui, on imagine mal Te Kanawa se donner en Marguerite, c'est sûr. Mais si le Faust d'Araiza est à la hauteur de son Des Grieux ou de son Hoffmann, il devrait être fantastique.

Je suis maintenant assez curieux de l'Idomeneo et du Don Giovanni aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2364
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Francisco Araiza (1950-)   Mer 3 Mai 2017 - 9:54

Francesco a écrit:
Et j'avais complètement oublié à quel point il était parfait aussi en Lindoro dans L'Italienne à Alger avec Valentini-Terrani. C'est un des premiers disques que j'ai acheté, il vocalise comme un ange qui aurait les pieds sur terre. Vraiment très beau, suave et élégant.

Non, vraiment, il est bon dans tout, et finalement, je me rends compte que j'ai beaucoup plus de disques avec lui que ce que je pensais (les Contes par exemple, La Wally, le dvd du met de La Flute avec Battle et Serra ...)

Il est devenu chef, maintenant ?

https://www.amazon.fr/Marija-Vidovic-favorite-Bellini-Puccini/dp/B012HOEMYQ/ref=sr_1_64?ie=UTF8&qid=1493794536&sr=8-64&keywords=Araiza+Francisco

Chef? Pourquoi pas après tout. Domingo quand il ne se prend pas pour ce qu'il n'est pas fait aussi de la direction d'orchestre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3081
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Francisco Araiza (1950-)   Jeu 4 Mai 2017 - 12:22

http://www.momox-shop.fr/francesco-araiza-die-schoene-muellerin-audio-cd-M0B00000E315.html?variant=UsedGood

Une Belle Meunière de studio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Francisco Araiza (1950-)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Francisco Araiza (1950-)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» magnatone lapsteel 1940/1950
» Olivier Greif (1950-2000)
» Laurent Petitgirard (1950)
» Nouvelle acquisition...Martin 00018 1950...Photos Inside!!
» Enregistrements libres de droits en libre écoute (2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: