Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Votre dernier film visionné

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22  Suivant
AuteurMessage
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2997
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 23 Jan 2018 - 14:52

Bénédictus, ne nous mêle pas à vos élucubrations s'il te plait batman . Ma jumelle et moi même avons autre chose à faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Prosopopus
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

MessageSujet: Mais ça ne m'était pas destiné ?   Mar 23 Jan 2018 - 15:17

Ah non, moi je trouve qu'il y a du bon et du mauvais chez l'un comme chez l'autre, je n'ai aucune préférence particulière, j'ai vu un peu plus de Rohmer il me semble et effectivement Rivette semble parfois un peu plus fantasque mais sorti de cela...
(il y a du franchement indigeste chez Rivette : l'Amour fou, ça pique un peu tout de même)

Sinon pour des choses plus légères, il y avait eu il y a deux-trois ans un film français assez charmant, Maestro sur le tournage du dernier Rohmer, l'adaptation de l'Astrée. C'est du point de vue d'un des acteurs plus habitué du cinéma populaire, le disparu Jocelyn Quivrin et sous une forme à peine romancée, le réalisateur joué par Lonsdale s'appellant Cédric Rovère. C'est un beau film sur le cinéma d'auteur, et un bel hommage à Rohmer, tout en rappelant un peu La nuit américaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7270
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 23 Jan 2018 - 15:24

Parsifal a écrit:
puritanisme d'un Haneke 
Ah tiens, ça faisait longtemps !  cheers
Cololi a écrit:
Rivette c'est génial
Oui !! 
Parsifal a écrit:
Rivette (...) j'ai toujours trouvé le bonhomme insupportable.
Pourquoi ?
Benedictus a écrit:
Là, ça commence furieusement à ressembler à «calbo vous parle de Wagner et du Don Giovanni de René Jacobs.»

Je pense qu'on a tous compris, depuis le temps: Rohmer est un cinéaste ridicule et en dessous de médiocre, et ceux qui apprécient ses films sont de pauvres pédants que leur snobisme empêche de comprendre quoi que ce soit au cinéma.

Dommage, l'idée d'un fil où des mélomanes auraient pu aussi discuter de cinéma était sympa, au départ.
mains
Je suis tout à fait d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7270
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 23 Jan 2018 - 15:28

Prosopopus a écrit:
Ah non, moi je trouve qu'il y a du bon et du mauvais chez l'un comme chez l'autre, je n'ai aucune préférence particulière, j'ai vu un peu plus de Rohmer il me semble et effectivement Rivette semble parfois un peu plus fantasque mais sorti de cela...
(il y a du franchement indigeste chez Rivette : l'Amour fou, ça pique un peu tout de même)
Sorti de cela ?
Ils n'ont pas grand-chose à voir, effectivement. Il y a des choses absolument géniales chez Rivette : Céline et Julie vont en bateau et - quoi qu'on en dise - Out 1. Il y a une folie vraiment incroyable, je trouve. Il n'y a - pour l'instant - que Noroît que je trouve raté. Il faut que je voie L'Amour Fou mais ç'a l'air génial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prosopopus
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 23 Jan 2018 - 15:59

Tu me cites un peu ce que je n'aime pas en fait, Céline et Julie vont en bateau et dans le même style Pont du Nord j'ai vraiment du mal, je trouve ça parfois un peu indigent sur la mise en image, les astuces pour camoufler le manque de moyens (dans Pont du Nord il y a au début un effet de montage pour mettre en scène un accident de mobylette avec utilisation du hors champ et du bruitage comme dans les séries les plus fauchées). Et Bulle Ogier et Juliet Berto ont beau avoir un charme certain, elles jouent parfois atrocement mal. La scène de cabaret avec Juliet Berto Shocked

En fait je suis client de l'aspect loufoque mais je trouve qu'il y a souvent mieux à la même époque que ce soit dans ce que peuvent faire alors Savary ou Bouteille, Themroc ou les films de Bunuel, sans compter les nouvelles vagues des pays de l'est ou certains films de Fassbinder. Il y a un tel foisonnement dans le cinéma européen d'alors, dans ce style moderne un peu onirique et brumeux que j'avais été très déçu par ces Rivette.

Pour l'instant j'ai préféré ses films classiques, La religieuse ou La belle noiseuse

L'amour fou c'est un peu raide tout de même, du noir et blanc à peine monté, plus de 4 heures, Jean-Pierre Khalfon a un peu du mal à être intelligible tout du long.

Il y a évidemment un vrai style, je comprends que l'on puise accrocher à son cinéma, mais je suis resté un peu sur le côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7270
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 23 Jan 2018 - 16:19

Alors, oui, Rivette, c'est souvent cheap. Mais franchement, je ne trouve pas ça dérangeant car ce n'est pas vraiment ce qui importe, je trouve. Je ne me souviens plus de la scène dont tu parles, mais en tout cas je les aime beaucoup : Juliet Berto est vraiment très bien dans son rôle de paumée dans Out 1, par exemple.

Oui, mais les réalisateurs que tu cites sont quand même fortement éloignés de Rivette, stylistiquement, en tout cas. Pour moi, Rivette est vraiment singulier - bon, je sais, ce n'est pas très original de dire ça, mais c'est réellement ce que je pense.

J'avais bien aimé La Religieuse mais c'est loin d'être mon préféré ; je préfère ses films-fleuves.

Après, oui, je comprends qu'on puisse ne pas accrocher au style de Rivette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1752
Age : 53
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 23 Jan 2018 - 17:11

J'abonde dans le sens d'Emeryck. J'aime Rohmer et j'aime (encore plus) Rivette, même si le deux me semblent vraiment très différents.

Rivette c'est en effet souvent cheap, mais il l'assume totalement au point d'en faire un élément constitutif de son style. Il y a dans son cinéma un côté ludique, autodérisoire, un refus de se prendre au sérieux, que je trouve tout à fait jubilatoires et qu'Out 1 illustre à merveille.

La Religieuse est à cet égard presque une erreur de parcours, tant il est en effet « classique », pour ne pas dire conventionnel. J'adore par contre La belle noiseuse, mais ne qualifierais vraiment pas ce film de classique.

@ Emeryck. As-tu vu Duelle ? J'aime beaucoup ce film aussi ...

Et, pour terminer, il va de soi qu'on peut ne pas aimer Rivette ... Et c'est bien sûr vrai pour Rohmer aussi. Mais cela ne devrait pas être objet de débats tant c'est évident, et finalement... peu intéressant  Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7270
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 23 Jan 2018 - 17:17

Anaxagore a écrit:
J'abonde dans le sens d'Emeryck. J'aime Rohmer et j'aime (encore plus) Rivette, même si le deux me semblent vraiment très différents.

Rivette c'est en effet souvent cheap, mais il l'assume totalement au point d'en faire un élément constitutif de son style. Il y a dans son cinéma un côté ludique, autodérisoire, un refus de se prendre au sérieux, que je trouve tout à fait jubilatoires et qu'Out 1 illustre à merveille.

La Religieuse est à cet égard presque une erreur de parcours, tant il est en effet « classique », pour ne pas dire conventionnel. J'adore par contre La belle noiseuse, mais ne qualifierais vraiment pas ce film de classique.

@ Emeryck. As-tu vu Duelle ? J'aime beaucoup ce film aussi ...

Et, pour terminer, il va de soi qu'on peut ne pas aimer Rivette ... Et c'est bien sûr vrai pour Rohmer aussi. Mais cela ne devrait pas être objet de débats tant c'est évident, et finalement... peu intéressant  Smile .
Je suis d'accord ; et franchement, je pense que sans ce côté cheap, ça ne fonctionnerait plus très bien.

C'est le premier Rivette que j'ai vu, je n'en ai plus trop de souvenirs. Je vais le revisionner prochainement.  Smile

Oui, c'est clair !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1670
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 23 Jan 2018 - 20:41

Un cinéma de la rue Champollion, à Paris, passe l'Atalante, de Jean Vigo (1934).

Je l'avais vu il y a longtemps à la télévision, et j'ai été surpris par la netteté des images. Toutefois, j'ai l'impression que la version du montage choisie est très travaillée, presque trop aboutie. L'histoire est tellement linéaire et les symboles si clairs qu'on pense très souvent à l'Aurore de Murnau. Dans mon souvenir, c'était plus fantaisiste et moins cohérent. Et puis, on ne voit plus Michel Simon qui fume avec son nombril ! Enfin c'est très beau de toute manière, notamment la musique de Jaubert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7270
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 23 Jan 2018 - 21:02

Bertram a écrit:
Un cinéma de la rue Champollion, à Paris, passe l'Atalante, de Jean Vigo (1934).
Ah oui, j'avais vu en y passent cette semaine ! Je voulais y aller mais... je n'ai pas pu.  Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio_Salieri
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 22
Localisation : Cenabum - Aurelianis
Date d'inscription : 18/01/2018

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 23 Jan 2018 - 21:26

Dernier film : Astérix contre César ...

Ça m'a fait mal aux yeux en tant qu'historienne, bon je ne regardais pas le film pour sa qualité historique, heureusement. Et en tant que modeste numismate, je me suis sentie obligée d'analyser la vision d'une monnaie antique complètement anachronique ...  salut  

Mais vraiment nul de mon point de vue. Il ne vaut pas Mission Cléopâtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eusèbe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 714
Age : 41
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 23 Jan 2018 - 22:47

J'arrive un peu tard dans le débat, mais, si ce n'est qu'ils sont français, ont un nom qui commence par R et ont écrit dans les mêmes années aux Cahiers du cinéma, il n'y a pas grand chose de commun entre Rivette et Rohmer.

L'univers de Rivette est profondément romanesque, et joue avec les ficelles (espions, énigmes) et les atmosphères. C'est très ludique, comme le dit Anaxagore, on sait qu'on est dans une histoire (et c'est souvent souligné par le fait que les personnages fassent du théâtre dans le film)

L'artificialité de Rohmer relève plutôt de la stylisation: c'est une épure pour parvenir à la vérité sentimentale et morale des êtres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prosopopus
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 24 Jan 2018 - 10:34

Hum...
Je ne suis pas trop d'accord, il y a tout de même des rapprochements assez nombreux entre les deux (plus à mon sens qu'avec les autres réalisateurs de la Nouvelle vague). Que ce soit l'improvisation constante dans le jeu des comédiens, l'esprit de troupe, les nombreuses citations et inspirations tirées de la littérature, que ce soit Balzac chez Rivette ou Marivaux chez Rohmer, le refus d'une certaine forme de sensationnalisme (là où Godard et Truffaut sont beaucoup plus portés sur les effets), le recours à des séquences très peu découpées.

Après, oui, sur le fond il y a une différence entre les films plus intimes de Rohmer et les expérimentations plus ludiques chez Rivette mais si l'on s'en tient à certains films, Perceval chez Rohmer ou L'amour fou chez Rivette, le dyptique sur Jeanne d'arc de Rivette ou La femme de l'aviateur chez Rohmer, la frontière n'est pas si marquée entre les deux.

Rivette est plus libertaire, là où Rohmer est plus intime, mais leurs univers ne sont pas si éloignés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5847
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 24 Jan 2018 - 12:38

Benedictus a écrit:

Je pense qu'on a tous compris, depuis le temps: Rohmer est un cinéaste ridicule et en dessous de médiocre, et ceux qui apprécient ses films sont de pauvres pédants que leur snobisme empêche de comprendre quoi que ce soit au cinéma.

Ou et quand ais-je suggéré que ceux qui appréciaient Rohmer était de pauvres pédants que leur snobisme empêche de comprendre quoique ce soit au cinéma?
Nulle part et ça ne reflète certainement pas ce que je pense de toi ou d'Emeryck, je vous ais toujours considéré comme des contributeurs intéressant sympathique. D'ailleurs si je pensais que vous étiez des pédants snobs je ne vous répondrais tout simplement pas, donc si l'on pouvait éviter les insinuations déplaisantes...
La plupart de mes remarques sur Rohmer elles sont de l'ordre de la blague plus que d'autres chose, personne n'est obligé de les relever et elles n'ont pas vocation a être pris au sérieux.
Aprés il me semble que qu'il m'est arrivé de parler sérieusement de Rohmer et que mes arguments n'ont jamais été de l'ordre de l'attaque personnelle contre ses défenseurs, et je leur sait gré de m'avoir amené a nuancé certaine de mes positions, et poussé vers certains films de Rohmer que j'ai pu apprécié (souvent des films atypique dans sa filmographie cela dit) comme la marquise d'O ou Astrée.
Après je n'aime toujours pas Rohmer en général, je n'aime pas cette fausse maladresse qui veut se faire passer pour un décalage poétique ou ironique avec des dialogues envahissant et sur-écrit qui souvent mouline dans le vide, j'y trouve une préciosité assez insupportable (sauf dans des entreprises maniéristes comme La marquise d'O et  Astrée). En tout cas je n'ai jamais reproché leur prétention qu'aux films de Rohmer et pas a ses spectateurs qui sont d'ailleurs libre de me contester je serais très heureux de nuancer un peu plus mes détestations (voire a terme de les abandonner) mais ça ne se feras pas avec des faux procès.

Et pour ce qui est de discuter de cinéma, très bien, il me semble que je n'ai pas fait que lancer des piques contre Rohmer en le rapprochant de Verhoeven. J'ai aussi parlé de son regard de moraliste, de son sens de la distanciation. C'est peut être léger mais on peut trouver matière a discuter cinéma là dedans, et je veux bien mettre le second degré en sourdine, de toute façon si pour que ça me fasse passer pour le méchant méprisant qui empêche la discutions on ne m'y reprendras pas de si tôt...

Emeryck a écrit:
Parsifal a écrit:
puritanisme d'un Haneke
Ah tiens, ça faisait longtemps !  cheers

Non c'était il y a une semaine. J'ai le droit d'utiliser les exemples (que j'ai en tête parce que récent) que je veux pour argumenter en l’occurrence la complaisance (tout a fait réflexive cela dit) de Verhoeven est justement ce a quoi Haneke objecte, pourquoi pas mais je trouve qu'il fait d'une manière très déplaisante et un peu hypocrite je m'en suis déjà expliquer, là ça me donnait juste un appui pour parler du rapport de Verhoeven a la violence.
Je me suis quand même fendu d'un long message et tout ce qu'on en retient c'est un clin d’œil ironique sur Rohmer et une comparaison dépréciative pour Haneke  toute deux relativement anecdotique au regard de l'ensemble de mon propos c'est un peu agaçant. Il me semble que j'ai parlé d'autre chose et beaucoup plus longuement.

Emeryck a écrit:
Parsifal a écrit:
Rivette (...) j'ai toujours trouvé le bonhomme insupportable.
Pourquoi ?

A cause (entre autre) de ce fameux article: http://simpleappareil.free.fr/lobservatoire/index.php?2009/02/24/62-de-l-abjection-jacques-rivette
sans dire que la question d'une éthique de la représentation est futile, je pense quand même qu'un film reste un film et que personne ne mérite l'abjection ou le mépris pour un travelling de mauvais gout.
Plus significativement j'ai le souvenir d'une interview ou il jugeait ses collègues en hésitant pas a recourir a l'insulte Spielberg et Haneke sont des ordures, Kubrick est une machine dépourvu de sentiment humain, bref je l'avais trouvé déplaisant. Je veux bien qu'on se pose des questions de morales, que l'on soit révulser par un film (et je peux comprendre pourquoi on peut vouloir au réalisateur) mais est-ce une raison pour jeter l’opprobre sur les hommes qui sont derrière. Kubrick, Spielberg et Haneke étaient déjà suffisamment connus en France pour que ça ne pèse pas sur leur réception. Mais Pontecorvo après l'article de Rivette est resté l'homme qui a franchi un degrés dans l'abjection alors qu'il n'était coupable que de maladresse. les anathèmes de Rivette toute sa carrière, encore aujourd'hui on le cite plus souvent en raison de ce film et de cet article. Je trouve qu'il y a une forme d'irresponsabilité dans ce genre de déclaration de la part d'un critique. L'impact négatif sur la réputation d'un homme ça me semble moralement plus concret qu'un film.  
Après je sais bien que Rivette n'est pas le seul artiste langue de vipère (loin de là). Je ne suis pas un admirateur de Rivette (je ne connais pas bien son cinéma) donc je n'ai pas l'indulgence que je peux avoir quand Bergman ou Welles casse du sucre sur leur collègue, donc mon opinion de Rivette n'est pas fixé.


Dernière édition par Parsifal le Mer 24 Jan 2018 - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prosopopus
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 24 Jan 2018 - 14:27

Pontocorvo n'a pas réellement souffert de l'article, et il est il me semble plus connu aujourd'hui pour son La bataille d'Alger, pour le coup dépourvu d'effets de cinéma et offrant un spectacle documentaire sans réel point d'accroche, sans qu'on sache si le film est pour ou contre quoique ce soit. Au final il a beaucoup plus souffert du gouvernement français que de Rivette.

J'aime beaucoup cet article personnellement.
Mais je suis sensible à cet argumentaire, et quand Spielberg fait un montage de suspense dans la scène de douche de La liste de Schindler, oui je trouve que c'est une ordure.
Surtout je trouve que ça manque un peu actuellement cet aspect frondeur dans les prises de positions critiques et artistiques. On se recroqueville sur notre patrimoine à coup de restauration, de rétrospectives, on encense les morts sans trop voir les vivants, le tout dans un recours permanent à la nostalgie.
Aujourd'hui Les Cahiers s'extasient devant l'énième resucée de Twin Peaks (tout aussi réussie soit-elle) mais je ne vois pas quel serait leur cheval de bataille (bon je ne l'ai pas lu depuis un bail, pas plus que Positif).
Les batailles d'esthétique manquent un peu.
(ah l'époque bénie où l'on pouvait déclarer un duel à cause d'un entrefilet un peu critique dans un journal sur sa dernière création)
("Comment M. Parsifal ? Le genou de Claire est une merde snobinarde et sentimentaliste tout juste digne d'un film d'Alain Tanner ? Soit... Mes témoins viendront vous chercher céans à 8 heures. Vous aurez le choix des armes. Cordialement. Benedictus")


Sinon l'article auquel tu penses c'est celui-là je crois :
https://www.lesinrocks.com/1998/03/25/cinema/actualite-cinema/jacques-rivette-la-sequence-du-spectateur-11231297/

Et là oui c'est plus particulier mais c'est un entretien à bâtons rompus, pas une prise de position critique très étayée (par contre je pense que son opinion sur Spielberg, Woo et Haneke était assez ferme). Le pire à mon avis c'est peut-être le jugement sur Titanic et cette pauvre Kate Winslett qualifiée de "débandante".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5847
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 24 Jan 2018 - 15:27

Prosopopus a écrit:
Pontocorvo n'a pas réellement souffert de l'article, et il est il me semble plus connu aujourd'hui pour son La bataille d'Alger, pour le coup dépourvu d'effets de cinéma et offrant un spectacle documentaire sans réel point d'accroche, sans qu'on sache si le film est pour ou contre quoique ce soit. Au final il a beaucoup plus souffert du gouvernement français que de Rivette.

J'en entend beaucoup plus parler pour Kappo et son travelling soit disant abject (être transformer en cas d'école c'est terrible) que pour La bataille d'Alger même si ce film est très connus aussi. Et quand bien même ça ne change rien au fait que l'insulte n'est pas acceptable.

Prosopopus a écrit:
J'aime beaucoup cet article personnellement.
Mais je suis sensible à cet argumentaire, et quand Spielberg fait un montage de suspense dans la scène de douche de La liste de Schindler, oui je trouve que c'est une ordure.

Le mérite de l'article de Rivette est de poser la question d'une éthique de la représentation, dans l'ensemble je trouve son argumentaire pauvre, en tout cas emporter par l'outrance de la prise de position. J'ai d'ailleurs plus l'impression qu'il affirme un impératif morale plus qu'il ne l'argumente (peut-il en être autrement si l'on se place du côté de la morale de toute façon?).
Spielberg n'est pas une ordure a cause d'une scène, que de toute manière personne n'a pris la peine de comprendre. Le suspense (tout relatif d'ailleurs de cette scène il ne dure nullement or la durée est justement un critère et ne joue pas vraiment sur le principe de plaisir paradoxale qu'on peut trouver dans un vrai film a suspense) est justement lié a la possibilité de la représentation d'une chambre a gaz, possibilité que Spielberg refuse explicitement en mettant en scène la possibilité de ce voyeurisme (le hublot)  pour le refuser l'image plongée soudain dans le noir puis les douches qui sont de vraies douches.
Le cinéma américain fonctionne sur un principe d'immersion, Spielberg ici ne fait que restituer et partager l'expérience de ce groupe de femme sans qu'il faille y voir une volonté de racolage ou de spectaculaire. Du reste comme toujours chez Spielberg le suspense s'inscrit dans la perspective d'un croyant ou la catastrophe peut toujours être éviter au dernier moment par la grâce divine (toute la mise en scéne de Spielberg joue là dessus avec ces mains qui se léve vers le ciel, devant une lumière éclatante qui tranche dans les ténèbres)
On peut trouver cette profession de foi déplacer dans un tel cadre (mais Spielberg n'en est pas moins parfaitement sincère), on peut estimer que l'on a pas le droit de représenter les camps de concentration, mais assimiler ceux qui le font a des "ordures" c'est tomber dans une outrance que j'estime parfaitement intolérable surtout parce qu'on insinue ainsi une sorte de complicité a postériori avec l'horreur nazi ce qui me parait encore plus déplacer que ce qui a motivé l'indignation au départ. D'autant qu'il n'y a rien de pornographique dans le film de Spielberg (et on peut tout a fait juger Rivette hypocrite puisqu'il défend Verhoeven tout en lui prêtant une certaine ambivalence a l'égard des clichés néo-fascistes de l'armée américaine qu'il prétend moquer).
Bref je conçois qu'on puisse trouver Kappo ou La liste de Shindler maladroit et/ou consternant mais je pense qu'on peut éviter de tomber dans l'insulte (a l'égard de personne que l'on ne connait pas), ce qui au fond ne fait que discréditer le message que l'on voulait transmettre au départ.
Très honnêtement la critique la plus intelligente sur La liste de Shindler c'est celle de Kubrick disant que la liste de Shindler en se concentrant sur un sauvetage passe finalement a côté de l'histoire de l'holocauste puisque des millions d'autres ont péris. Aprés je ne trouve pas foncièrement néfaste de se consacrer au destin d'un juste (surtout que celui-ci n'est certainement pas présenté comme un saint).

Prosopopus a écrit:
Les batailles d'esthétique manquent un peu.
(ah l'époque bénie où l'on pouvait déclarer un duel à cause d'un entrefilet un peu critique dans un journal sur sa dernière création)
("Comment M. Parsifal ? Le genou de Claire est une merde snobinarde et sentimentaliste tout juste digne d'un film d'Alain Tanner ? Soit... Mes témoins viendront vous chercher céans à 8 heures. Vous aurez le choix des armes. Cordialement. Benedictus")

hehe
Je suis d'accord pour dire que des positions tranché et ferme sont nécessaire a un vrai débat, mais les attaques personnelle dont était coutumier les Rivette, Truffaut et consort ça me consterne plus qu'autre chose, je n'ai jamais aimé le culte de mauvaise foi que certain admire dans la critique, ça donne peut être des textes intéressant littérairement parlant mais a la fin on ne discute plus des films mais plus de ce qu'en pense untel ou untel. C'est pour ça que j'aime bien André Bazin, ou même le Rohmer critique, il pouvait être provocateur aussi, mais c'était toujours appuyé par des remarques réellement pénétrante sur la mise en scène et une solide culture. Là ou les autres (Godard et Truffaut en particulier) étaient souvent dans l’esbroufe.


Prosopopus a écrit:
Sinon l'article auquel tu penses c'est celui-là je crois :
https://www.lesinrocks.com/1998/03/25/cinema/actualite-cinema/jacques-rivette-la-sequence-du-spectateur-11231297/

Et là oui c'est plus particulier mais c'est un entretien à bâtons rompus, pas une prise de position critique très étayée (par contre je pense que son opinion sur Spielberg, Woo et Haneke était assez ferme). Le pire à mon avis c'est peut-être le jugement sur Titanic et cette pauvre Kate Winslett qualifiée de "débandante".

C'est bien les commentaires sur Spielberg, Haneke et Kubrick qui m'avait consterné (Woo aussi, mais ça m'avait moins choqué car ça me parait rester plus centré sur les films que sur sa personne). Effectivement le jugement sur Titanic est assez peu classe (que ce soit la remarque sur Kate Winslett ou les ados boutonneuses un peu grosse)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prosopopus
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 24 Jan 2018 - 16:04

Je suis d'accord avec ce que tu écris, ou plutôt j'y suis sensible, mais c'est vraiment un souci d'éthique de la représentation.
Il faudrait que je revois La Liste mais il me semblait que la scène de la douche était montée avec celle de Schindler attendant sur le quai l'arrivée du train des survivantes et s'inquiétant des raisons du retard, si le train allait bien arriver, etc.

Après j'avoue volontiers être peu client de Spielberg, et du coup les effets reposant sur une certaine sensiblerie me semblent de trop, voire complètement hors propos (le gilet rouge de la petite fille) pour un tel sujet.

(alors que je suis plus coulant lorsque Fuller finit son The Big Red One dans un camp)


EDIT :

Bon c'est mal mais j'ai regardé l'extrait.
Alors il y a juste un insert sur Oskar disant dans son bureau : "Elles sont à Auchwitz, elles n'ont jamais été envoyées ici."
Ensuite avant la scène de tonte, le groupe est parqué dans une cour avec en arrière-plan une cheminée fumante. Et une petite-fille lance un "où est-on maman ?"
(sans parler de la musique ici très présente en timbales inquiétantes)

Pour moi c'est trop, vraiment...

("Du coup il se trouve que vous vous égarez M. Parsifal, mes témoins se joindront à ceux de M. Benédictus, je vous prie de croire que vous allez dérouiller sec.")



Dernière édition par Prosopopus le Mer 24 Jan 2018 - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roderick
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3173
Age : 43
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 24 Jan 2018 - 16:18

Prosopopus a écrit:
"Comment M. Parsifal ? Le genou de Claire est une merde snobinarde et sentimentaliste tout juste digne d'un film d'Alain Tanner ? Soit... Mes témoins viendront vous chercher céans à 8 heures. Vous aurez le choix des armes. Cordialement. Benedictus"

En ces lieux, on préfère : Zum Gottesgericht! Zum Gottesgericht! Wohlan! et Xavier plante son épée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5847
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 24 Jan 2018 - 16:55

Prosopopus a écrit:
Je suis d'accord avec ce que tu écris, ou plutôt j'y suis sensible, mais c'est vraiment un souci d'éthique de la représentation.
Il faudrait que je revois La Liste mais il me semblait que la scène de la douche était montée avec celle de Schindler attendant sur le quai l'arrivée du train des survivantes et s'inquiétant des raisons du retard, si le train allait bien arriver, etc.

La scène dont tu parle existe mais la scène de la douche est d'un seul tenant, on est avec les femmes du début a la fin c'est leur expérience que fait partager Spielberg pas les angoisses de Schindler.
Aprés pardonne moi mais a partir du moment ou l'on décide de raconter l'histoire d'Oskar Schindler on ne peut pas vraiment faire l'économie de cet épisode d'Auschwitz qui est (me semble-t'il) parfaitement attesté et le montage alterné ne participe pas vraiment d'un suspense (on ne craint pour la vie des femmes que dans la scène des douches).

Pour le reste je comprend que l'on aime pas ce genre d'effet, mais je ne crois pas que Spielberg ait franchie des limites éthiques avec un film que je trouve très digne (ce qui n'explique pas l'émotion).  Kappo était effectivement dérangeant avec son histoire d'amour mélo  dans les camps de concentration (ça ne suffit pour autant pas a le considérer comme une ordure)

Je suis bien plus dérangé par la vengeance juive de Tarantino qui transforme un cinéma en four crématoire pour nazi dans Inglorious Basterd. J'aime Tarantino mais là pour moi il y a une forme de bêtise et d'irresponsabilité morale dans cette espéce de justification d'un spectacle pervers qui n'est au fond que la satisfaction d'un instinct sadique. Ça ne fait pas de Tarantino une ordure ça n'est qu'un film, en revanche j'aurais voulu voir un peu plus de réserve dans l’accueil délirant réservé a ce film (mais on se fout ce sont des nazis, c'est des méchants) quand on se permet de vouer Spielberg aux gémonies pour avoir oser faire a sa manière un film qui fait de la mémoire un enjeu, qui respecte l'Histoire et filme le sursaut éthique (puisqu'on arrête pas d'en parler) d'un homme amorale soudain confronté a l'horreur.
Je veux bien qu'on soit déranger par les choix esthétiques de Spielberg mais ça m'apparait incroyablement futile (au delà des sensibilité personnel qui appartiennent a chacun bien sur) au regard des enjeux et du propos réel de ce film. D'autant que si on peut les trouver discutable rien n'est vulgaire ou irrespectueux aussi bien du spectateurs que des personnes qui ont inspiré ce film. Et ça ne justifie en aucun cas le qualificatif d'ordure.

Prosopopus a écrit:

("Du coup il se trouve que vous vous égarez M. Parsifal, mes témoins se joindront à ceux de M. Benédictus, je vous prie de croire que vous allez dérouiller sec.")

je veux bien voir ça

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4974
Age : 43
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 24 Jan 2018 - 19:09

Parsifal a écrit:
Ou et quand ais-je suggéré que ceux qui appréciaient Rohmer était de pauvres pédants que leur snobisme empêche de comprendre quoique ce soit au cinéma?
Nulle part et ça ne reflète certainement pas ce que je pense de toi ou d'Emeryck, [...] D'ailleurs si je pensais que vous étiez des pédants snobs je ne vous répondrais tout simplement pas, donc si l'on pouvait éviter les insinuations déplaisantes...
J'avais dû mal comprendre ce message, à l’époque, et le smiley qui l’orne. Au temps pour moi.

Parsifal a écrit:
La plupart de mes remarques sur Rohmer elles sont de l'ordre de la blague plus que d'autres chose, personne n'est obligé de les relever et elles n'ont pas vocation a être pris au sérieux.
Personnellement, quand je me rends compte qu’une blague ne fait rire que moi et peut en outre être peu agréable pour certains de mes interlocuteurs, j’évite juste de la ressortir pour un oui ou pour un non. (D’ailleurs, à la suite du message cité plus haut, je me suis abstenu de toute nouvelle «blague» sur Kubrick.) Ça rend juste les échanges un peu plus engageants que de faire l’inverse.
Parsifal a écrit:
et je veux bien mettre le second degré en sourdine,
Pardon encore: je n’avais perçu le «second degré» dans tes «blagues», dans la mesure où elles me semblaient recouper tes argumentations les plus sérieuses.
Parsifal a écrit:
je serais très heureux de nuancer un peu plus mes détestations (voire a terme de les abandonner) mais ça ne se feras pas avec des faux procès. [...] de toute façon si pour que ça me fasse passer pour le méchant méprisant [...] on ne m'y reprendras pas de si tôt...
Mon but n’était pas de te faire nuancer tes détestations, ni de te faire passer pour méchant ou méprisant: seulement de te faire remarquer que je commençais à trouver ce ressassement tout simplement lourd. (Ce n’est ni un «faux procès» ni une «insinuation»: juste un franc reproche.)

Parsifal a écrit:
pour que ça me fasse passer pour le méchant méprisant qui empêche la discutions on ne m'y reprendras pas de si tôt... [...] Et pour ce qui est de discuter de cinéma, très bien,
Encore une fois, je ne t’accuse pas d’empêcher la discussion, simplement de la rendre peu engageante par ces vannes systématiques. C’est d’autant plus dommage que tes contributions sont riches et stimulantes, mais par elles-même déjà un peu intimidantes (sur le fond comme dans la forme) dans le cadre d’un forum dont la vocation première n’est pas de discuter de façon serrée sur l’esthétique cinématographique entre spécialistes de niveau universitaire.

Par ailleurs, si tu le souhaites, je suis à ta disposition, non pas demain à l’aube au Pré-aux-Clers comme le suggérait Prosopopus, mais pour continuer cette discussion en MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5847
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 24 Jan 2018 - 20:50

Benedictus a écrit:
Mon but n’était pas de te faire nuancer tes détestations, ni de te faire passer pour méchant ou méprisant: seulement de te faire remarquer que je commençais à trouver ce ressassement tout simplement lourd. (Ce n’est ni un «faux procès» ni une «insinuation»: juste un franc reproche.)

J'avais bien compris, mais si tu l'avais formulé directement comme ça, non seulement ça aurait été plus direct mais également plus sympathique que de me prêter des pensées et des intentions que je n'ai jamais formulés, qui n'ont jamais été les miennes et qui de fait me font passer pour un type méprisant.

Pour le reste je répond en mp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7270
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 25 Jan 2018 - 18:00

Marguerite Duras : India Song        1975

I don't want that
Je me suis rarement autant ennuyé devant un film. Ça se veut poétisant, mais je trouve ça plutôt ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5847
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 25 Jan 2018 - 18:52

Ah ben voila on peut tomber d'accord! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7270
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 25 Jan 2018 - 19:11

Parsifal a écrit:
Ah ben voila on peut tomber d'accord! Mr. Green
hehe

Pour répondre à ce qui s'est dit au-dessus, les trolls ne me dérangent pas vraiment - même s'ils sont parfois un peu lourds. Et simplement, ta remarque sur Haneke - en tout cas, la manière dont tu l'as énoncée, n'était pas très agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29323
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 25 Jan 2018 - 19:13

Tout ça me fait penser que ça fait longtemps que je n'ai pas trollé sur le cinéma américain des années 50 Mr.Red

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5847
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 25 Jan 2018 - 19:19

Emeryck a écrit:
Et simplement, ta remarque sur Haneke - en tout cas, la manière dont tu l'as énoncée, n'était pas très agréable.

Et tu t'appelle Michael Haneke?
parce que je ne vois pas en quoi tu pouvais prendre cette remarque personnellement.

Autant je peux comprendre pour mon insistance sur Rohmer, mais là ça m'échappe un peu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 14075
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 25 Jan 2018 - 19:23

drapeau tentative de diversion :
Emeryck, il existe un double hautement poétique et tout à fait passionnant d'India Song : Son nom de Venise dans Calcutta désert, cf. /watch?v=_0fRFcOfDh8

A propos de cette séquence, Lonsdale raconte avec son flegme habituel dans ses entretiens d'A voix nue (France Q, 2011, toujours en ligne) qu'il a enregistré ses hurlements dans les couloirs de la Maison de la Radio, faisant ainsi régner la terreur pendant des heures dans cet établissement encore noble à l'époque. Razz  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7550
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 25 Jan 2018 - 19:25

.


Dernière édition par Rubato le Jeu 25 Jan 2018 - 19:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29323
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 25 Jan 2018 - 19:29

Sacré Lonsdale Laughing C'est pour ça qu'on l'aime !
Mais que ce soit clair : c'est un génie.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7270
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 25 Jan 2018 - 19:37

Parsifal a écrit:
Emeryck a écrit:
Et simplement, ta remarque sur Haneke - en tout cas, la manière dont tu l'as énoncée, n'était pas très agréable.

Et tu t'appelle Michael Haneke?
parce que je ne vois pas en quoi tu pouvais prendre cette remarque personnellement.

Autant je peux comprendre pour mon insistance sur Rohmer, mais là ça m'échappe un peu?
Voilà ce à quoi je faisais référence :

Parsifal a écrit:
Emeryck a écrit:
Très moralisateur, ça me semble un peu abusif ; mais oui, il y a de ça.

Ah non ça ne l'est pas du tout, c'est un sermon sur la représentation de la violence, le voyeurisme au cinéma, avec culpabilisation et punition du spectateur (et il suffit d'ouvrir n'importe quel entretien d'Haneke pour comprendre sa vision des choses trés claire a ce sujet...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5847
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 25 Jan 2018 - 19:40

d'accord là c'est plus clair (je voyais mal le probléme dans le message sur Verhoeven), j’admets que je peux être assez brusque dans mes réaction.
Pour ce que tu as souligné si la formulation écrite peut paraitre un peu sèche c'était pensé dans un sens indicatif et non dépréciatif (du type tu connais rien etc), j'écris vite surtout dans les messages du coup je ne fait pas toujours attention a ma formulation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7270
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 25 Jan 2018 - 20:01

D'accord, ce n'est pas très grave, ça peut arriver !  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2997
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 25 Jan 2018 - 20:06

Cololi a écrit:
Tout ça me fait penser que ça fait longtemps que je n'ai pas trollé sur le cinéma américain des années 50 Mr.Red

Y a vraiment des coups de pied aux fesses qui se perdent fesse . Tu ferais mieux d'aller en Bonheur du jour pour nous dire que tu as déchiré grave à tes partiels siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7270
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Ven 26 Jan 2018 - 23:30

Krzysztof Kieslowski : Tu ne mentiras pas        1988
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7270
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 27 Jan 2018 - 14:13

Jean-Pierre Melville : Léon Morin, prêtre        1961

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7270
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 27 Jan 2018 - 23:03

Krzysztof Kieslowski : Tu ne convoiteras pas la femme d'autrui        1988
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile + I love you


Dernière édition par Emeryck le Dim 28 Jan 2018 - 10:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29323
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 27 Jan 2018 - 23:21



Tavernier : Un dimanche à la campagne



Tarkovski : Andreï Roublev

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2997
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 28 Jan 2018 - 0:18

Col, rassure moi, tu avais vu Un dimanche à la campagne à sa sortie, n'est ce pas? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29323
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 28 Jan 2018 - 9:18

luisa miller a écrit:
Col, rassure moi, tu avais vu Un dimanche à la campagne à sa sortie, n'est ce pas? Smile

Laughing  Je n'avais même pas 4 ans

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)


Dernière édition par Cololi le Dim 28 Jan 2018 - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1752
Age : 53
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 28 Jan 2018 - 11:13

Cololi a écrit:



Tarkovski : Andreï Roublev

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2997
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 28 Jan 2018 - 11:24

Cololi a écrit:
luisa miller a écrit:
Col, rassure moi, tu avais vu Un dimanche à la campagne à sa sortie, n'est ce pas? Smile

Laughing  Je n'avais même pas 4 ans

Ah oui, en effet hehe . Ceci dit, ça a dû passer une bonne centaine de fois à la télé hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83436
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 28 Jan 2018 - 23:32

Bien, il est temps de mettre un peu de bon goût dans cet océan de productions de second ordre.

Pour moi, dernier film visionné :

Pride, Prejudice and Zombies
de Burr STEERS



Une merveille !  La screenplay de Burr Steers lui-même reprend littéralement les dialogues du roman, mais dans un environnement totalement décalé, au milieu d'entraînements à l'arme blanche et de hordes de zombies.

L'univers en lui-même est assez cohérent pour un film aussi fantaisiste (Londres protégé par une double ceinture, elle-même protection à l'envers une fois Londres tombé), le period drama s'articule assez bien dans cet univers alternatif (où les dangers ne sont plus les suborneurs mais les body snatchers), même si le sens métaphorique des zombies n'y est pas systématiquement clair…

Pour le reste, c'est un régal absolu d'incongruité, entre les portions du roman, les références aux adaptations  précédentes (la baignade de Darcy, comme chez Langton en 95), les duels au sabre avec des vivants et des pas si vivants, les scènes de guerre apocalyptiques… et en toutes circonstance cet accent English upper class. Sans être cohérent de bout en bout (difficile, en moins de 2h, de couvrir à la fois le roman et ses nouvelles attributions), c'est assez irrésistible.

On y retrouve les habitués des productions de la BBC : Lily James (Rose dans Downton Abbey, Natacha dans le dernier War and Peace), Sam Riley (le commissaire de SS-GB), Matt Smith (le Duc d'Édimbourg dans The Crown, pas la BBC, soit, mais accent à l'avenant), et il m'a semblé apercevoir Mathew Baynton (un des Anciens dans Yonderland, Jamie dans You, Me and the Apocalypse, le personnage principal de The Wong Ones)…

Non, la seule frustration, c'est la fin : les deux excès (mariage insouciant alors que c'est la fin du monde / justement la fin du monde) sont assemblés sans humour, il manque un peu la pirouette qui donne du sens à l'ensemble, qui puisse clore la métaphore. Même juste un misérable gag, un zombie qui jette son chapeau ou qui félicite la mariée.

Mais globalement, toute cette virtuosité de parole (un des P&P les mieux dits qu'on puisse trouver…) au service de ce nonsense, c'est délicieux.

Je vois que les critiques ont été dures, je suppose que c'est très décevant si on veut voir un period drama sérieux, ou un film d'horreur (de fait, on ne voit pas beaucoup de sang). Mais enfin, qui peut prendre ce titre, cette affiche et cette promesse au sérieux ? Ça offre plus qu'on ne pouvait soupçonner, vraiment.

--

Je regarde très peu de films, mais je dois dire que j'ai été très clairvoyant dans la poignée testée ces dernières années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2997
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 29 Jan 2018 - 10:35

Ca, ce n'est  pas du bon goût David. C'est du TRES mauvais goût Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83436
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 29 Jan 2018 - 12:46

Assurément, mais je ne te donnerai le droit de le dire qu'une fois que tu l'auras regardé avec la nouvelle BO tirée des chefs-d'œuvre de Richard WAGNER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2997
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 29 Jan 2018 - 13:45

Je n'ai besoin d'aucune permission pour dire que tu as mauvais goût Mr. Green . Et le jour ou j'écouterai d'autres Wagner les poules auront des dents hehe . En plus je déteste les films d'horreur, donc je ne suis pas prête de le regarder quelle que soit la BO tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83436
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 29 Jan 2018 - 17:18

Je crois qu'une des raisons pour lesquelles le film a été mal reçu est qu'il ne ressemblait pas vraiment à un film d'horreur, justement. C'est du period drama second degré avec quelques moments d'action dans une atmosphère apocalyptique. Ça ne fait pas peur du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4974
Age : 43
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 29 Jan 2018 - 18:19

J'avais lu ton article ce matin et tout au long du jour je m'étais émerveillé de ta verve loufoque (bien dans la veine de ton projet d'opéra de zombies.)
Et puis ce soir, je découvre que ce film existe en vrai. Neutral
(Et, je te l'accorde, ça a l'air bien moins ennuyeux que celui que j'ai vu, avec Colin Frith mais sans les zombies.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1670
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 29 Jan 2018 - 21:54

DavidLeMarrec a écrit:


On y retrouve les habitués des productions de la BBC : Lily James (Rose dans Downton Abbey, Natacha dans le dernier War and Peace), Sam Riley (le commissaire de SS-GB), Matt Smith (le Duc d'Édimbourg dans The Crown, pas la BBC, soit, mais accent à l'avenant)

Matt Smith fut bien une des stars de la BBC galloise, puisqu'il a été l'avant-dernier Docteur Who, virevoltant et un peu puéril. Et il y a aussi Charles Dance.

C'est vrai que c'est amusant comme film, et en plus c'est assez beau, cette évolution apocalyptique des paysages arcadiano-austiniens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83436
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 29 Jan 2018 - 23:57

Benedictus a écrit:
J'avais lu ton article ce matin et tout au long du jour je m'étais émerveillé de ta verve loufoque (bien dans la veine de ton projet d'opéra de zombies.)

Tu te moques, mais je vois très bien à quoi ça ressemblerait, et ça révolutionnerait le genre, aussi bien la notion de personnage que la temporalité théâtrale lyrique.

Théâtres, je suis ouvert à toute collaboration (je suis cher, certes).


Citation :
Et puis ce soir, je découvre que ce film existe en vrai. Neutral
(Et, je te l'accorde, ça a l'air bien moins ennuyeux que celui que j'ai vu, avec Colin Frith mais sans les zombies.)

C'est déjà beaucoup plus court que la miniserie de Langton 95 (avec Firth en Darcy, qui est ensuite resté l'emblème de ce type de rôle, et même du personnage – il réapparaît dans les pastiches de Bridget Jones), que j'aime beaucoup, mais qui reste, malgré ses libertés avec le détail des dialogues, dans l'objectif d'une véritable adaptation fidèle à l'esprit, comme la BBC les fait admirablement.

Là, on est dans la fantaisie pure, même si les parties d'origine sont finalement réalisées de façon très soignées (la première fois que je suis convaincu par les scènes du cousin pasteur).


Bertram a écrit:
C'est vrai que c'est amusant comme film, et en plus c'est assez beau, cette évolution apocalyptique des paysages arcadiano-austiniens.

Oui, plastiquement, il y a de bien belles choses (et c'est filmé de façon très mobile).

Et puis les pastiches de films d'action poseur au milieu des bals et des émois très égotistes des héros d'Austen, c'est assez jubilatoire.

Je donne beaucoup de jalons majeurs du grand cinéma pour ce genre d'amusette roborative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Belcore
Mélomane averti


Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 30 Jan 2018 - 8:16

Kapo de Pontecorvo.

J'ai vu ce film récemment sur le câble et j'ai découvert ensuite la critique venimeuse de Rivette, auquel s'était joint un association se déportés...

J'avoue mon incompréhension face à cette polémique - bien entendu c'est un film, pas forcément exempt de maladresses, mais dans l'ensemble il restitue bien l'horreur du système concentrationnaire nazi.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre dernier film visionné
Revenir en haut 
Page 21 sur 22Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22  Suivant
 Sujets similaires
-
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné.
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: