Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Votre dernier film visionné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
Roderick
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3007
Age : 42
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Ven 27 Oct 2017 - 13:34

Benedictus a écrit:
Belcore a écrit:
Je ne suis pas certain que ce passé soit connu de beaucoup de nos concitoyens, et qu'il soit enseigne.
Si, en classe de 4ᵉ, de façon assez approfondie.
Ainsi qu'au CM1.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O.
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1238
Age : 26
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Ven 27 Oct 2017 - 15:00

Roderick a écrit:
Benedictus a écrit:
Belcore a écrit:
Je ne suis pas certain que ce passé soit connu de beaucoup de nos concitoyens, et qu'il soit enseigne.
Si, en classe de 4ᵉ, de façon assez approfondie.
Ainsi qu'au CM1.

Ah oui, je m'en souviens très bien. C'était déjà le cas de mon temps.

Et on a pas mal de chances d'évoquer à nouveau l'esclavage en cours de français, notamment quand on travaille sur les auteurs du XVIIIe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomane averti


Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 28 Oct 2017 - 9:32

Oriane a écrit:
Roderick a écrit:
Benedictus a écrit:
Belcore a écrit:
Je ne suis pas certain que ce passé soit connu de beaucoup de nos concitoyens, et qu'il soit enseigne.
Si, en classe de 4ᵉ, de façon assez approfondie.
Ainsi qu'au CM1.

Ah oui, je m'en souviens très bien. C'était déjà le cas de mon temps.

Et on a pas mal de chances d'évoquer à nouveau l'esclavage en cours de français, notamment quand on travaille sur les auteurs du XVIIIe.

Tant mieux : j'ai un souvenir d'une séance de travail sur ce thème que j'avais organisé à titre bénévole dans un lycée en zone sensible, et j'avais eu l'impression que c'était plutôt une découverte pour les élèves de terminale.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5761
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 28 Oct 2017 - 10:21

Je me souviens aussi qu'en quatriéme, j'avais étudié le code noire (une lecture fort édifiante)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 28 Oct 2017 - 14:08

Belcore a écrit:

Tant mieux : j'ai un souvenir d'une séance de travail sur ce thème que j'avais organisé à titre bénévole dans un lycée en zone sensible, et j'avais eu l'impression que c'était plutôt une découverte pour les élèves de terminale.

Belcore

C'est normal: le programme de 4è est oublié depuis longtemps quand les élèves sont en terminale.
Et le programme de 5è, je te dis pas. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7030
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 28 Oct 2017 - 15:50

Lars von Trier : Epidemic        1987

Very Happy Very Happy Very Happy Smile

Jim Jarmusch : Paterson        2016

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy + I love you

Jacques Audiard : De battre mon cœur s'est arrêté         2005

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomane averti


Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 29 Oct 2017 - 10:16

Finalement je vais aller voir "Blade runner II"...
Il ne passe pas à Belle - Ile où je vais rester une semaine; il y a une salle qui a un programmation plutôt ambitieuse, mais pendant les vacances scolaires, priorité aux mômes !!
Je pourrai voir " Au revoir là haut" - pas lu le livre...
J'emmène aussi quelques DVD : "Marie - octobre", "Zéro dark thirty" et la saison I d'"Engrenages".
Je pourrai peut etre terminer les quelques 800 pages du tome II des mémoires de la Comtesse de Boigne  - je lis le passage consacré au règne de Charles X : je ne sais pas si cela présente un intérêt pour les historiens, personnellement j'y trouve beaucoup de plaisir - le récit du couronnement à Reims : délectable...

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7030
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 29 Oct 2017 - 16:13

Krzysztof Kieślowski : Brève Histoire d'Amour        1988

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile + I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbajuan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 797
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 30 Oct 2017 - 17:54

David Soren : Capitaine Superslip

La dernière production en date des studios Dreamworks est moins bête que son titre ne le laisse suggérer Mr. Green

C'est même franchement drôle par moments, si l'on ne craint pas trop l'humour prout. Et c'est agréable de retrouver des films d'animation au graphisme un peu naïf, ça tranche avec les grosses machines hyper-léchées auxquelles on est habitué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7030
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Oct 2017 - 21:10

À la Cinémathèque hier :

Lev Koulechov : La Journaliste        1927

Very Happy Very Happy Very Happy Smile +

Alexandra Kokhlova : Sacha        1930
Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7030
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 1 Nov 2017 - 9:42

Jean-Luc Godard : Nouvelle Vague        1990

Very Happy Very Happy Very Happy
C'est amusant les citations à tue-tête, mais bon... ça s'essouffle quand même assez (très ?) vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5761
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 1 Nov 2017 - 10:19

C'est surtout trés chiant, a force d'être bordélique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7030
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 1 Nov 2017 - 10:33

Parsifal a écrit:
C'est surtout trés chiant, a force d'être bordélique...
J'avoue que...  Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29072
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 1 Nov 2017 - 10:38

Tu sais Emeryck, il y a plein de bons films à voir, sans se fader tous les mauvais Godard

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7030
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 1 Nov 2017 - 10:40

Cololi a écrit:
Tu sais Emeryck, il y a plein de bons films à voir, sans se fader tous les mauvais Godard
Mais je vois aussi des bons films.  hehe
Je veux simplement explorer la filmographie de Godard parce qu'elle m'intrigue assez.  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anaëlle
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1484
Age : 16
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 2 Nov 2017 - 12:03

hier à la filmothèque :
Scott : Blade Runner
Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6907
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 2 Nov 2017 - 12:46

.


Dernière édition par Rubato le Dim 5 Nov 2017 - 10:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29072
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 4 Nov 2017 - 23:09



Salle : L'Odyssée



Yates : Bullitt

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16617
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 4 Nov 2017 - 23:22

Scorsese : Gangs of New York

J'ai trouvé ça un peu long en dépit de la qualité de la réalisation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 4 Nov 2017 - 23:29

Je n'ai pas vu celui-là, mais franchement, ça n'est pas un peu toujours la même chose, les films de mafieux de Scorsese?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16617
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 4 Nov 2017 - 23:38

Celui-ci se distingue par son côté "revisitation" du New York pittoresque du 19ème siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7256
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 4 Nov 2017 - 23:52

Un des meilleurs Scorsese selon moi. Je n'y perçois aucune longueur particulière, la réalisation est géniale, Leonardo DiCaprio et Daniel Day-Lewis y tiennent chacun un de leurs meilleurs rôles et délivrent une de leurs meilleures performances.

Et en l'occurrence ce n'est pas tellement un "film de mafieux" qu'un film sur les fondations de l'Amérique : pour mémoire le film se passe à l'époque de la guerre de Sécession, entrelaçant (et faisant finalement s'entrechoquer, pour le dire euphémistiquement)
  1. une destinée individuelle (un fils cherche à venger son père, tué par un chef de gang rival),
  2. un tableau "de classe" (la vie des couches populaires dans le New York de l'époque, les tensions violentes entre immigrés de fraîche date, Irlandais, et immigrés de plus longue date qui se considèrent comme "natifs", les tentatives d'organisation politique),
  3. et une page d'Histoire (les émeutes ultra-violentes contre la conscription, noyées dans le sang en retour par les autorités, rouleau-compresseur qui vient écraser l'affrontement individuel prévu, voir figure 1).


Et puis réduire Scorsese aux "films de mafieux", bon... Mean Streets, Goodfellas / Les Affranchis, évidemment ; mettons celui-là au compte ; The Departed / Les Infiltrés, même si déjà c'est un peu tangent ; et tant qu'à faire ajoutons le premier épisode de la série télé Broadwalk Empire.... ça fait donc en étendant la chose au maximum quatre films et un épisode de série, ça reste en fait très minoritaire sur une carrière de plus d'une trentaine de long-métrages.

À ce compte-là, ça aurait autant (voire proportionnellement plus) de sens de dire "franchement, ça n'est pas toujours la même chose, les films de science-fiction de Kubrick ?" Et je ne parle pas de "ça n'est pas toujours la même chose, les drames psychologiques de Bergman ?" siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29072
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 4 Nov 2017 - 23:55

Octavian a écrit:
Un des meilleurs Scorsese selon moi. Je n'y perçois aucune longueur particulière, la réalisation est géniale, Leonardo DiCaprio et Daniel Day-Lewis y tiennent chacun un de leurs meilleurs rôles et délivrent une de leurs meilleures performances.

Et en l'occurrence ce n'est pas tellement un "film de mafieux" qu'un film sur les fondations de l'Amérique : pour mémoire le film se passe à l'époque de la guerre de Sécession, entrelaçant (et faisant finalement s'entrechoquer, pour le dire euphémistiquement)

  1. une destinée individuelle (un fils cherche à venger son père, tué par un chef de gang rival),
  2. un tableau "de classe" (la vie des couches populaires dans le New York de l'époque, les tensions violentes entre immigrés de fraîche date, Irlandais, et immigrés de plus longue date qui se considèrent comme "natifs", les tentatives d'organisation politique),
  3. et une page d'Histoire (les émeutes ultra-violentes contre la conscription, noyées dans le sang en retour par les autorités, rouleau-compresseur qui vient écraser l'affrontement individuel prévu, voir figure 1).


Et puis réduire Scorsese aux "films de mafieux", bon... Mean Streets, Goodfellas / Les Affranchis, évidemment ; mettons celui-là au compte ; The Departed / Les Infiltrés, même si déjà c'est un peu tangent ; et tant qu'à faire ajoutons le premier épisode de la série télé Broadwalk Empire.... ça fait donc en étendant la chose au maximum quatre films et un épisode de série, ça reste en fait très minoritaire sur une carrière de plus d'une trentaine de long-métrages.

À ce compte-là, ça aurait autant (voire proportionnellement plus) de sens de dire "franchement, ça n'est pas toujours la même chose, les films de science-fiction de Kubrick ?" Et je ne parle pas de "ça n'est pas toujours la même chose, les drames psychologiques de Bergman ?" siffle

Il y a Casino aussi (comment as tu pu l'oublier ?) Smile
Mais justement ... Mean Streets ... c'est quand même assez différent des autres ... les Infiltrés aussi.

J'ai pas vu Gangs of New York ... le BR français est ultra pourri niveau qualité (bidouillages numériques délirants). J'attends toujours un bon master

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 4 Nov 2017 - 23:57

Octavian a écrit:

Et puis réduire Scorsese aux "films de mafieux", bon...

Ben non, ce n'est pas ce que j'ai dit!

J'ai dit "les films de mafieux de Scorsese", parce que ça occupe une bonne partie de sa filmographie, et que personnellement je trouve que ces films se ressemblent et me lassent. (par exemple les Affranchis, Casino... pour moi c'est du pareil au même, et puis y a toujours Joe Pesci dans le même rôle  Laughing )

Par contre j'adore Taxi Driver, After hours, Les Nerfs à vif, A tombeau ouvert, Shutter Island...

C'était une question, parce que justement je ne les connais pas tous, et il y en a que je n'ai vraiment pas aimés... donc je voulais savoir si mon impression était fondée ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 5 Nov 2017 - 0:03

Octavian a écrit:
Mean Streets, Goodfellas / Les Affranchis, évidemment ; mettons celui-là au compte ; The Departed / Les Infiltrés, même si déjà c'est un peu tangent ; et tant qu'à faire ajoutons le premier épisode de la série télé Broadwalk Empire.... ça fait donc en étendant la chose au maximum quatre films et un épisode de série, ça reste en fait très minoritaire sur une carrière de plus d'une trentaine de long-métrages.

Apparemment, 25 longs-métrages.
Mais reconnais que ses "films de mafieux" font partie de ses plus connus, c'est quand même en partie à ça qu'il est identifié par le grand public. (pas à Kundun, After hours ou A tombeau ouvert)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29072
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 5 Nov 2017 - 0:05

Ca c'est sûr.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7256
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 5 Nov 2017 - 0:10

Cololi a écrit:
Il y a Casino aussi (comment as tu pu l'oublier ?) Smile

Ah oui, my bad, tu as bien raison. Donc un de plus.

Xavier a écrit:
Octavian a écrit:

Et puis réduire Scorsese aux "films de mafieux", bon...

Ben non, ce n'est pas ce que j'ai dit!

J'ai dit "les films de mafieux de Scorsese", parce que ça occupe une bonne partie de sa filmographie, et que personnellement je trouve que ces films se ressemblent et me lassent. (par exemple les Affranchis, Casino... pour moi c'est du pareil au même, et puis y a toujours Joe Pesci dans le même rôle  Laughing )

Par contre j'adore Taxi Driver, After hours, Les Nerfs à vif, A tombeau ouvert, Shutter Island...

C'était une question, parce que justement je ne les connais pas tous, et il y en a que je n'ai vraiment pas aimés... donc je voulais savoir si mon impression était fondée ou non.

Au temps pour moi, là encore, si j'ai surinterprété (parce que c'est quand même c'est une image qui lui colle à la peau et du coup ça ressemblait à un discours souvent entendu). Mais bon, encore une fois, "une bonne partie de sa production", en rajoutant Casino que j'avais oublié, ça reste quand même en-dessous d'1/6e de sa filmo (et encore, sans compter dans le calcul la dizaine de courts et moyens métrages...).

Alors disons juste que par rapport à ceux que tu cites, je place Gangs of New York trèèès largement au-dessus de Shutter Island, par exemple.

Xavier a écrit:
Apparemment, 25 longs-métrages.

25 long-métrages de fiction. 10 documentaires. 2 épisodes de télé. Plus les court et moyens-métrages mentionnés ci-dessus.

Xavier a écrit:
Mais reconnais que ses "films de mafieux" font partie de ses plus connus, c'est quand même en partie à ça qu'il est identifié par le grand public. (pas à Kundun, After hours ou A tombeau ouvert)

C'est bien ce que je dis, oui. Et c'est bien la vision que je critique, justement. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29072
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 5 Nov 2017 - 0:15

Et Silence est magnifique.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 5 Nov 2017 - 0:16

Octavian a écrit:


Xavier a écrit:
Mais reconnais que ses "films de mafieux" font partie de ses plus connus, c'est quand même en partie à ça qu'il est identifié par le grand public. (pas à Kundun, After hours ou A tombeau ouvert)

C'est bien ce que je dis, oui. Et c'est bien la vision que je critique, justement. Mr. Green

Ben alors faut qu'il arrête d'en faire. Mr. Green

Surtout que le reste est super les 3/4 du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29072
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 5 Nov 2017 - 0:20

N'attaque pas Casino rambo

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 5 Nov 2017 - 0:21

Cololi a écrit:
N'attaque pas Casino rambo

Ben précisément c'est celui qui m'a achevé sur ce genre de films. Laughing
J'ai eu l'impression de voir un remake des Affranchis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29072
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 5 Nov 2017 - 0:22

Certes ! Et alors ? Quand c'est bon ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 5 Nov 2017 - 0:23

Et alors vu que les Affranchis m'ennuyaient déjà passablement... (tout comme le Parrain, mais ce n'est pas Scorsese)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29072
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 5 Nov 2017 - 0:26

Xavier a écrit:
Et alors vu que les Affranchis m'ennuyaient déjà passablement... (tout comme le Parrain, mais ce n'est pas Scorsese)

Ah beh mince alors je peux pas appuyer sur "Bannir" Shit

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7256
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 5 Nov 2017 - 0:40

En même temps Scorsese a grandi dans cette atmosphère-là (le début des Affranchis est notoirement très autobiographique), on peut comprendre que ça marque. Et oui c'est une image qui lui est associée, du coup, mais ce n'est pas parce que le grand public se fait une certaine image (faussée, donc, qui plus est) qu'il doit être obligé de s'en défendre particulièrement, si ?

Par ailleurs je pense aussi (ô stupeur) que Le Parrain est un chef-d'œuvre. Mr. Green Pas tellement dans sa représentation du monde mafieux, d'ailleurs, mi-folklorique mi-fantasmée, que pour tout le reste : la leçon de cinéma permanente de la réalisation, l'itinéraire du personnage de Michael / Al Pacino...

Si je devais exprimer une opinion moins populaire, je dirais plutôt que c'est le volet suivant dont je n'ai jamais bien compris pourquoi il était de bon ton de le trouver si supérieur. J'y vois surtout une juxtaposition, dont je n'ai jamais perçu la nécessité interne, de deux films en un : un "historique" qui est une sorte de sous-Il était une fois en Amérique de Leone, un "au présent" qui malgré quelques scènes extrêmement réussies (la virée cubaine, la barque évidemment...) ressemble beaucoup trop largement à une redite du précédent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5761
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 5 Nov 2017 - 1:37

Octavian a écrit:

Si je devais exprimer une opinion moins populaire, je dirais plutôt que c'est le volet suivant dont je n'ai jamais bien compris pourquoi il était de bon ton de le trouver si supérieur. J'y vois surtout une juxtaposition, dont je n'ai jamais perçu la nécessité interne, de deux films en un : un "historique" qui est une sorte de sous-Il était une fois en Amérique de Leone, un "au présent" qui malgré quelques scènes extrêmement réussies (la virée cubaine, la barque évidemment...) ressemble beaucoup trop largement à une redite du précédent.

1°) le sous Il était une fois Amérique:
petit rappel chronologique:
-Le parrain II 1974
-Il était une fois en Amérique 1984
Ensuite même en considérant uniquement la partie consacrée à Vito Corleone, les deux films partent dans des directions relativement différentes. L'un est un mélodrame en forme de saga familiale ou le poids du fatum est insurmontable, l'autre est, malgré le classicisme de la mise en scène, un trompe l’œil moderniste sur le passage du temps, le souvenir, la fin d'une époque et de ses illusion, si l'ensemble est dramatique ni la famille, et le destin ne sont pas des enjeux fondamentaux de l'intrigue. Il était une fois en Amérique ne parle de l'émigration, pourtant un thème central du Parrain 2.

2°) la structure du Parrain II:
Cette structure est tout a fait cohérente, le parrain est une tragédie familiale qui lorgne ouvertement vers le modèle antique. En inscrivant en parallèle, les histoires respectives du père et du fils, il mythifie les origines de cette dynastie criminelle (le village de Corleone en Italie, le meurtre originelle, le déracinement) et incarne la fatalité qui pousse le fils a suivre le même chemin que son père tout en jouant sur le décalage entre l'ascension de l'un et les difficultés de l'autre. Surtout cette allez-retour entre présent et passé assimile l'histoire de la famille Corleone à l'Histoire des États Unis (qui est l'autre sujet de ce deuxième film): l'importance de l’immigration, et le traitements des immigrés au début du XXe siècle, et indirectement les dessous de la politique américaine, intérieures et extérieures des années 60. C'est aussi un regard ironique sur les différentes étapes d'une réussite a l'Américaine (excepté que le mythe méritocrate du self made man s'incarne dans le milieu du crime organisé)

3°) Redite
Il y a des répétitions, mais on peut difficilement les réduire a une simple redite, les enjeux ne sont plus les mêmes:Le premier film raconte comment Michael, rattrapé par sa famille, devient ce qu'il ne voulait pas être au départ, le second le montre à la tête de son empire mafieux subissant l'impact de ses choix du premier épisode (et notamment le délitement progressif de sa famille) et c'est une différence de taille, la perspectives ne peut plus être la même (et ça Coppola l'a bien saisi, son film n'est pas un remake maquillé en suite coucou star wars 7). De toute façon la structure tragique impose une certaine circularité les personnages se retrouvant inévitablement amené a reproduire les mêmes erreurs et les mêmes crimes.

Le parrain est un chef d’œuvre oui, mais le deuxième volet est encore meilleures, plus complexe, plus mythologique et plus riche: sa portée est nettement plus vaste (toute cette idée d'une histoire parallèle de l'Amérique à travers la mafia, même fantasmée, n'était pas vraiment développée dans le premier).
De toute façon bien que le troisième volet soit nettement inférieur, il faut vraiment voir la trilogie comme un ensemble (et ne serait que pour son final, je peux pardonner beaucoup de chose a ce Parrain III) c'est là que la saga prend toutes son ampleur.


Sinon Gangs of New York est un très bon film, imparfait cela dit (je n'aime vraiment pas le tout début, visuellement ça ne passe pas pour moi) et Casino est un chef d’œuvre (que je préfère aux Affranchis)


Dernière édition par Parsifal le Dim 5 Nov 2017 - 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29072
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 5 Nov 2017 - 8:58

Il va sans dire que les deux premiers volets du Parrain, sont d'authentiques chefs d'œuvre.

Et pour Scorsese ... Casino est un chef d'œuvre (en dessous du Parrain malgré tout), et un peu moins Les Affranchis.
Mais oui ... il est de bon ton j'ai l'impression de snober cette partie de la filmo de Scorsese.

Par contre Octavian ... certes Il était une fois en Amérique compte parmi ce qui s'est fait de mieux dans l'histoire cinéma, mais le Parrain 2 n'est vraiment pas loin.
Et le passage le switch présent/passé y est très réussi.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7030
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 5 Nov 2017 - 9:53

Alain Resnais : Van Gogh        1948

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5761
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 5 Nov 2017 - 14:11

Revu Le Conformiste de Bertolucci

C'est définitivement un film décoratif ou le travail sur la lumière, le cadre, les couleurs et les formes semblent primer sur tout le reste, au point de paraitre corseté. Ceci dit ça ne l’empêche pas d'être un chef d’œuvre, le meilleur film de Bertolucci sans doute, l'aspect écrasant des architectures soigneusement travaillé par le cadre entre merveilleusement en résonance avec ce thème du désir pathologique et rigide de normalité, Trintignant possède une présence troublante dans ce rôle a la fois transparent et fuyant. Une chose est certaine je trouve mille fois plus de poésie dans ce formalisme outrancier et assumés ou la modernité s'insére dans une narration somme toutes encore balisé, que dans les métaphysiquerie existentialo-chiante d'un Antonioni (j'ai aussi essayé de revoir l'avventura récemment pour un cours Mr. Green )

J'ai aussi vu Détroit de Bigelow

C'est très bon, le scénario qui aurait pu tomber dans un didactisme un peu pénible est dépassé par la mise en scène physique de Bigelow qui lui donne corps avec un réalisme éprouvant qui m'a beaucoup fait penser a Cassavetes ne serait-ce que dans le traitement des personnages et l'enchainement des événements qui tout en étant soigneusement planifié narrativement parait sur le coup réellement contingent. Au delà du racisme, le film est presque une étude comportementaliste du sadisme et des relation de dominations en état de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7256
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 5 Nov 2017 - 14:20

Je sais bien que je n'aurai pas gain de cause sur Le Parrain II Laughing et en plus mes souvenirs commencent vraiment à être trop lointains pour que je puisse argumenter dans le détail, *mais*. Mr. Green

Sans aller jusqu'à dire, comme George Lucas l'avait paraît-il fait à Coppola, "tu as deux films, tu dois en jeter un", je continue de penser que si présenter les origines "mythiques" de la famille avait effectivement un intérêt, on n'aurait rien perdu à ce que ce soit fait en deux films d'1h40 plutôt qu'en un seul de 3h20. Ou alors il eût fallu que les parallèles entre les deux époques soient plus marqués, plus explicités, plus organiques. Le seul fragment "ancien" dont je vois l'intérêt en tant que flashback inséré dans la partie "présente" est le tout dernier, avec le jeune Michael ostracisé par les siens. Pour le coup, il y a un vrai effet de parallèle, qui montre que quel que soit le parti qu'il prenne  — celui de l'ordre en s'engageant dans les Marines ou celui du crime en acceptant de perpétuer l'héritage familial —, le personnage est toujours condamné à la solitude. De plus il vient de faire exécuter celui qui était son seul soutien à l'époque. Mais pour tout ce qui précède, j'ai l'impression qu'on zigzague entre les deux époques de façon totalement gratuite, on pourrait insérer les scènes avec le jeune Vito à n'importe quel autre moment (ou en faire un film à part) que ça ne changerait rien.

Pour ce qui est du sentiment de redite sur la partie "Michael", on retrouve quand même largement d'un film à l'autre la même structure, de l'ouverture pendant une grande fête familiale (mariage, première communion) qui sert d'occasion / de couverture à des rencontres "d'affaire" qui se passent mal, jusqu'à l'explosion de violence en séries de meurtres en montage serré pour finir, donc, sur Michael seul. Autant pour ce dernier point, comme dit ci-dessus, je vois bien le côté "structure tragique", autant pour le reste ça me semble vraiment pousser un peu loin la répétition. Et ce n'est pas arrangé par le fait que la réalisation me semble vraiment moins inspirée, et/ou travaillée, dans ces "resucées" que dans leurs équivalents dans l'original. Par exemple, au début du premier Parrain, toute la séquence est bâtie, cinématographiquement parlant, sur un jeu d'opposition entre l'extérieur, la fête avec la foule des invités, traitée en plans larges très lumineux, et l'intérieur, son versant privé et sombre (littéralement comme figurativement) dans le bureau du vieux Vito Corleone, en plans serrés et en clair-obscur. Je ne me souviens de rien de tel (ni reprise du procédé, ni, ce qui serait mieux, trouvaille d'autre chose d'aussi fort) dans la réception du Parrain II où tout, il me semble, est filmé plus banalement.

Pour déplacer un peu le sujet, certains ici ont-ils vu A Most Violent Year de J.C. Chandor, avec Oscar Isaak et Jessica Chastain, sorti il y a un peu moins de trois ans ? Pas un total chef-d'œuvre, mais je recommande. J'y repense car s'il ne s'agit pas d'un "film de mafieux"TM mais d'une histoire de petit patron, sur fond de deuxième choc pétrolier et de prémices du déchaînement du néolibéralisme, j'avais pourtant été frappé, pendant la projection, par le fait qu'on pouvait tout à fait le voir comme une sorte de "Parrain en réduction". Pour faire de l'auto-citation de ce que j'écrivais, ailleurs, à l'époque, le film fonctionne comme
Citation :
la chronique feutrée d'une corruption, qui voit un tenant exemplaire de toutes les valeurs et les vertus de l'American Way of Life en venir à se renier totalement – à accepter sans plus ciller le recours à la violence comme à la magouille, qu'elle soit financière ou politique, ou le sacrifice d'un employé encombrant – tout en restant persuadé d'arpenter "the path that is most right", le chemin "le plus droit possible" vers le succès. Et en continuant, également, à délivrer des leçons de morale à ce propos, et à se donner en modèle. Est-il besoin de préciser qu'on n'est toujours pas sorti de ce monde-là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5761
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 5 Nov 2017 - 14:45

Non je n'ai pas vu, Chandor fait partie des américains contemporains qui m'intriguent beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7030
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 6 Nov 2017 - 23:12

Kenji Mizoguchi : Le Destin de Madame Yuki        1950

Very Happy Very Happy Very Happy Smile +


Dernière édition par Emeryck le Jeu 9 Nov 2017 - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomane averti


Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 7 Nov 2017 - 16:18

Duvivier : Marie - Octobre.

J'ai regardé ce film pour découvrir Danielle Darrieux, que je ne connais que de nom.
Le film présente un intérêt limité : du pas mauvais théâtre filmé.
Mais  après l'avoir vu, je ne suis pas plus avancé sur D. D. : le film met en relief une série d'acteurs talentueux, Paul Meurisse, Bernard Blier, Lino Ventura, Serge Reggiani... A coté d'eux D. D. n'existe pratiquement pas - avis aux connaisseurs : que faut -il regarder pour la découvrir vraiment ??

Chandor a signé un film remarquable : Margin call - qui expliquait d'une manière brillante, et cinématographiquement aboutie, la crise des subprimes..
A most violent year n'est pas mal, mais loin d’être aussi réussi - P S pour Octavian " les prémices du déchainement du néolibéralisme" : c'est quoi ce sabir ???

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5761
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 7 Nov 2017 - 16:31

Belcore a écrit:
P S pour Octavian " les prémices du déchainement du néolibéralisme" : c'est quoi ce sabir ???


Rolling Eyes
c'est visiblement pour faire parler Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4237
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 7 Nov 2017 - 16:50

Belcore a écrit:
A coté d'eux D. D. n'existe pratiquement pas - avis aux connaisseurs : que faut -il regarder pour la découvrir vraiment ??
D'abord, et avant tout, ses grands rôles dans des chefs-d'œuvre canoniques: les trois Ophüls (La Ronde, Le Plaisir, Madame de ...) et L'Affaire Cicéron (Five Fingers) de Mankiewicz. Ensuite, quelques bons Decoin (La Vérité sur Bébé Donge), Autant-Lara (Le Rouge et le Noir) et Duvivier (Pot-Bouille) de la même époque.

A voir aussi, ceux où elle incarne de seconds rôles de femmes mûres puis de vieille dame (Landru de Chabrol, Le Cavaleur de Broca, évidemment Les Demoiselles de Rochefort et Une chambre en ville de Demy, Le Lieu du crime de Téchiné.)

Et puis un grand chef-d'œuvre méconnu: En haut des marches de Vecchiali.

Parsifal a écrit:
Belcore a écrit:
P S pour Octavian " les prémices du déchainement du néolibéralisme" : c'est quoi ce sabir ???
Rolling Eyes
c'est visiblement pour faire parler Belcore
hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomane averti


Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 8 Nov 2017 - 9:12

Parsifal a écrit:
Belcore a écrit:
P S pour Octavian " les prémices du déchainement du néolibéralisme" : c'est quoi ce sabir ???


Rolling Eyes
c'est visiblement pour faire parler Belcore

Et d'ailleurs je vais en rajouter une couche....
D'abord ce rapprochement est absurde dans le contexte du film,
Ensuite, il est calamiteux sur le plan de la syntaxe
Enfin, sur un tel forum, on pourrait espérer ne pas retrouver des expressions qui font l'ordinaire des démagogues d’extrême droite ou d’extrême gauche...

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5761
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 8 Nov 2017 - 11:18

Belcore a écrit:
Parsifal a écrit:
Belcore a écrit:
P S pour Octavian " les prémices du déchainement du néolibéralisme" : c'est quoi ce sabir ???


Rolling Eyes
c'est visiblement pour faire parler Belcore

Et d'ailleurs je vais en rajouter une couche....
D'abord ce rapprochement est absurde dans le contexte du film,
Ensuite, il est calamiteux sur le plan de la syntaxe
Enfin, sur un tel forum, on pourrait espérer ne pas retrouver des expressions qui font l'ordinaire des démagogues d’extrême droite ou d’extrême gauche...

d’abord on s'en fout,
ensuite quand on a recours à l'argument grammaticale c'est peut être que l'on avait pas grand chose à dire au départ (et surtout a moins d'être un prof de français dans le cadre d'un cours, ça ne se fait pas, c'est désagréable et ça s'appelle manquer de savoir vivre)
Enfin si pour une fois ce n'est pas toi qui a introduit la politique (cela dit la phrase d'Octavian n’appelait pas commentaire et le bon sens aurait été de la laisser tomber tranquillement dans l'oubli), tu n'as pas à te montrer désagréable à coup  de procès d'intention, on a le droit de critiquer le libéralisme économique sans pour autant être assimilé à un démagogue d'extrême droite ou d’extrême gauche (mais c'est une tactique toujours efficace pour décrédibiliser son adversaire et éviter un débat équilibré et argumenté, c'est à se demander qui est réellement le démagogue ici), et on a le droit sur un forum de ne pas se voir assigner par un inconnu tout un programme idéologique à partir d'une petite phrase sortie de son contexte.


Dernière édition par Parsifal le Mer 8 Nov 2017 - 13:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7256
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 8 Nov 2017 - 12:00

Parsifal a écrit:
la phrase d'Octavian n’appelait pas commentaire et le bon sens aurait été de la laisser ou elle était

En effet. Ceci étant, j'avais laissé passer la première remarque, mais il est un point où, quand on se fait sciemment marcher sur les pieds à plusieurs reprises et avec gros clins d'œil à l'appui, il devient malpoli de ne pas répondre.

Belcore a écrit:
D'abord ce rapprochement est absurde dans le contexte du film,

Le film se passe en 1981, l'orée de la fameuse décennie des "années fric", l'année du début du mandat présidentiel de Ronald Reagan aux USA, Margaret Thatcher étant quant à elle au pouvoir en Angleterre depuis deux ans. Son personnage principal est un patron qui, au début, croit aux règles, au respect des lois, à une certaine idée de gestion traditionnelle doublée d'un idéal d'intégrité, dans un secteur économique qui nous est présenté comme peu regardant en la matière tant qu'il y a de l'argent à se faire ; puis le film nous montre ce même personnage s'affranchir progressivement de ces mêmes règles et de ces mêmes lois.

Il ne me semble pas absurde d'y voir une volonté de corréler ce mouvement à un changement de "l'air du temps" dans le monde de l'entreprise, et une dynamique de dérégulation plus large, vers lesquels le film (dans mon souvenir) pointe à plusieurs reprises en toile fond du parcours de son "héros", dont le parcours peut dans ce cas être perçu comme symptomatique.

Certes, c'est une lecture "politique" de l'œuvre, mais qui, déjà, il y a quelques semaines, sur ce même topic, me disait qu'il est difficile d'aborder certains films "sans aborder son contenu, qui est intrinsèquement politique...." ?

Belcore a écrit:
Ensuite, il est calamiteux sur le plan de la syntaxe

Stylistiquement, il y a des questions de goûts et de couleurs, mais syntaxiquement ? Waouh ! Les concours de "qui a la plus grosse", ce n'est pas trop mon truc, mais en tant qu'ex-prof de français, qui depuis ma reconversion travaille notamment avec des labos du CNRS et des départements universitaires spécialisés en linguistique, j'adoooore qu'on m'explique que je ne sais pas parler la France.  Laughing Mais je t'en prie, explique-moi à quel point la complémentation du nom par un groupe prépositionnel est une violation de notre grammaire, je suis curieux.

Belcore a écrit:
Enfin, sur un tel forum, on pourrait espérer ne pas retrouver des expressions qui font l'ordinaire des démagogues d’extrême droite ou d’extrême gauche...

Outre que je te trouve très mal placé pour faire ici de telles remarques (la paille, la poutre, tout ça siffle ), et sans même m'attarder par ailleurs, par respect de la charte du forum, sur le rapprochement effectué, il est quand même amusant de voir une personne qui se réclame d'un courant en ignorer l'histoire. Ou alors c'est qu'il m'avait échappé que Milton Friedman et les autres théoriciens de l'école de Chicago étaient "des démagogues d'extrême droite ou d'extrême gauche". Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roderick
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3007
Age : 42
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 8 Nov 2017 - 13:48

Surtout, s'indigner d'un morceau de phrase isolé et pas très virulent comme celui-ci deux jours après la sortie des Paradise Papers... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7030
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 8 Nov 2017 - 18:59

Roman Polanski : Che ?        1972

Very Happy Very Happy +
Rigolo, mais franchement pas fou.


Dernière édition par Emeryck le Jeu 9 Nov 2017 - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre dernier film visionné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné.
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: