Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Votre dernier film visionné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20
AuteurMessage
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4633
Age : 43
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 11 Jan 2018 - 23:08

C'est très différent: White Heat est un chef-d'œuvre du film noir, filmé de manière très sèche, avec un Cagney qui cabotine génialement - et un final d'anthologie. Je pense que tu devrais aimer.

Mais je garde un souvenir émerveillé de Distant Drums, qui a côté «beau livre d'images». La façon extrêmement fluide dont la caméra de Walsh filme la nature (le bayou, la progression dans les hautes herbes avec de magnifiques effets de lumière et de vent...) et la stature de Coop' drunken

Mais tu aimeras peut-être davantage ses westerns plus tardifs, par exemple The Tall Man, avec Clark Gable et Jane Russell, qui mêle un humour truculent et cynique (les scènes de drague entre Clark Gable et Jane Russell) et un sens à la fois épique et décontracté du récit (malgré quelques transparences ratées et un Robert Ryan un peu trop détaché) ou A Distant Trumpet (une sorte de relecture pro-indienne des films de cavalerie de Ford, où les héros vieillissants et désabusés seraient au contraire remplacés par des jeunes pleins d'humour.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9277
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 11 Jan 2018 - 23:13

Le citoyen d'honneur

un film argentin de Mariano Cohn et Gastón Duprat
une petite merveille d’humour grinçant, un écrivain argentin prix nobel de littérature revient dans son village natal après 40 ans
quelques jours pour être nommé citoyen d'honneur

ça vaut vraiment d’être vu

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7207
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 11 Jan 2018 - 23:27

Benedictus a écrit:
C'est très différent: White Heat est un chef-d'œuvre du film noir, filmé de manière très sèche, avec un Cagney qui cabotine génialement - et un final d'anthologie. Je pense que tu devrais aimer.

Mais je garde un souvenir émerveillé de Distant Drums, qui a côté «beau livre d'images». La façon extrêmement fluide dont la caméra de Walsh filme la nature (le bayou, la progression dans les hautes herbes avec de magnifiques effets de lumière et de vent...) et la stature de Coop' drunken

Mais tu aimeras peut-être davantage ses westerns plus tardifs, par exemple The Tall Man, avec Clark Gable et Jane Russell, qui mêle un humour truculent et cynique (les scènes de drague entre Clark Gable et Jane Russell) et un sens à la fois épique et décontracté du récit (malgré quelques transparences ratées et un Robert Ryan un peu trop détaché) ou A Distant Trumpet (une sorte de relecture pro-indienne des films de cavalerie de Ford, où les héros vieillissants et désabusés seraient au contraire remplacés par des jeunes pleins d'humour.)
Je pense que je ne suis pas trop westerns... mais je vais retenter.
Je peux comprendre mais franchement, moi... ça m'a plutôt ennuyé.  hehe Surtout après la beauté de Vers la lumière.
Je note, merci !  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7207
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 11 Jan 2018 - 23:29

Krzysztof Kieslowski : Tu ne tueras point        1988
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile I love you
Quelle noirceur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1656
Age : 52
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Ven 12 Jan 2018 - 1:48

Emeryck a écrit:
Naomi Kawase : Vers la lumière        2018
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile + I love you

Ouaaah ça a l'air bien Very Happy . J'aime en général beaucoup les films de Naomi. Faut que je voie ça ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7207
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Ven 12 Jan 2018 - 15:50

Anaxagore a écrit:
Emeryck a écrit:
Naomi Kawase : Vers la lumière        2018
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile + I love you

Ouaaah ça a l'air bien Very Happy . J'aime en général beaucoup les films de Naomi. Faut que je voie ça ...
C'est vraiment très beau, et il y a des moments particulièrement intenses. Le sujet est aussi très intéressant : comment retranscrire les plans par l'audiodescription - même si en réalité, ce métier ne se passe pas aussi bien que dans le film.
Je ne connais pas les autres films de Kawase, mais ça pique ma curiosité, du coup.  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5815
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Ven 12 Jan 2018 - 23:10

Les Heures Sombres, Joe Wright

Il s'agit bien du grand drame patriotique que l'on pouvait attendre, avec reconstitution luxueuse, stoïcisme britannique et solidarité nationale, cependant si Churchill n'en sortiras surement pas diminué (pourquoi le devrait-il d'ailleurs) et si le film ne cherche aucunement a déconstruire la légende, ce n'est pas une célébration révérencieuse comme semble le croire certains critique français. On peut comprendre certaine réserve sur la scène du métro (qui effectivement parait un peu forcée même si il semble que Churchill ait bien recherché ce genre de contact avec les londoniens ordinaires durant la guerre hors de toute cadre officiel ou médiatique) réserve également sur certains maniérismes de Wright comme la répétition pas toujours justifié des plongée zénithale sur Churchill, Londres, ou les champ de batailles (quand elle sont justifiées en revanche elle fournissent certains grand moment de montage qu'on est en droit de trouvé excessif mais qui dans leur absence de bon gout témoigne d'une audace lyrique pas si courante et bienvenue).
Mais dans l'ensemble le film est visuellement racée, d'une classe absolu et comme dans son Pride and Prejudice ou Atonement, les maniérismes de Wright sont le plus souvent lié aux impressions, sentiment, sensations des personnages. Personnages soigneusement développé (pour les plus important en tout cas), ce qui m'a le plus surpris c'est l'absence de jugement a l'emporte pièce sur les partisans de la paix. Chamberlain et Halifax. Si Halifax passe quand même pour un carriériste froid et calculateur, ses arguments ne sont pas caricaturés et on se surprend a plusieurs reprise dans le film a se ranger aux côté de sa prudence et de son rationalisme, alors que Churchill immédiatement sympathique (non pas en dépit, mais grâce à ses défauts) se présente quand même comme un dépressif, alcoolique pas toujours cohérent et exagérément romantique.
C'est dans ce portrait d'un homme pas encore grand, qui doit justement au milieu des doutes et de l'hostilité générale se hisser a la hauteur de sa tache, que le film touche juste, grâce a un Gary Oldman transformé qui livre sans doute la performance de sa vie (d'autant plus impressionnante qu'il s'agit là d'une vraie transformation étonnant dépourvue des maniérisme que l'on peut trouver chez Meryl Streep/Thatcher ou Daniel Day Lewis/Lincoln, l'acteur s'efface complétement derrière son rôle). On pourra regretter que le film de Wright ne traite pas tellement de l'action parlementaire (probablement intense) de la période, mais c'est simplement que contrairement au Lincoln de Spielberg son sujet n'est pas la démocratie, la vérité, l'éthique et la manipulation, mais comment un homme se transforme en légende. Le traitement des discours, des mots de Churchill est emblématique de cette mythologie que le film entretient tout en la prenant clairement comme sujet.
Bref j'aime beaucoup, je sens que ça seras une opinion minoritaire mais c'est très supérieur au Dunkerque de Nolan (film original mais déséquilibrer et manquant d'une véritable direction) parce qu'au moins c'est cohérent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7207
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 13 Jan 2018 - 17:30

Michael Haneke : Funny Games        1997

Very Happy Very Happy Very Happy Smile Shocked pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16866
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 13 Jan 2018 - 18:34

Un film terrible. Le voir a été une véritable torture psychologique. shaking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7330
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 13 Jan 2018 - 19:16

arnaud bellemontagne a écrit:
Un film terrible. Le voir a été une véritable torture psychologique. shaking

Je n'ai jamais voulu voir ce film !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81132
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 13 Jan 2018 - 19:31

C'est vrai que je ne vois pas d'autre film qui fasse cet effet-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5815
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 13 Jan 2018 - 19:47

C'est surtout trés moralisateur

(bon aprés ça reste un film intéressant hein, c'est juste très sentencieux comme tous les Haneke)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7207
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 13 Jan 2018 - 20:31

Parsifal a écrit:
C'est surtout trés moralisateur

(bon aprés ça reste un film intéressant hein, c'est juste très sentencieux comme tous les Haneke)
Oui, il est très intéressant. Très moralisateur, ça me semble un peu abusif ; mais oui, il y a de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29238
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 13 Jan 2018 - 23:22



Duvivier : La fête à Henriette

Très bon cru !



Eastwood : Un monde parfait

Pas l'opus parfait, c'est sûr. Reste quand même un certain charme.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7207
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 13 Jan 2018 - 23:26

Krzysztof Kieslowski : Tu ne seras pas luxurieux        1988
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Je préfère l'adaptation Brève histoire d'amour, cela dit.


Dernière édition par Emeryck le Dim 14 Jan 2018 - 12:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5815
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 14 Jan 2018 - 1:12

Emeryck a écrit:
Très moralisateur, ça me semble un peu abusif ; mais oui, il y a de ça.

Ah non ça ne l'est pas du tout, c'est un sermon sur la représentation de la violence, le voyeurisme au cinéma, avec culpabilisation et punition du spectateur (et il suffit d'ouvrir n'importe quel entretien d'Haneke pour comprendre sa vision des choses trés claire a ce sujet...). Après la dimension réflexive un peu brechtienne du film est original.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7207
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 14 Jan 2018 - 12:06

Parsifal a écrit:
Emeryck a écrit:
Très moralisateur, ça me semble un peu abusif ; mais oui, il y a de ça.

Ah non ça ne l'est pas du tout, c'est un sermon sur la représentation de la violence, le voyeurisme au cinéma, avec culpabilisation et punition du spectateur (et il suffit d'ouvrir n'importe quel entretien d'Haneke pour comprendre sa vision des choses trés claire a ce sujet...). Après la dimension réflexive un peu brechtienne du film est original.
Je n'ai pas dit que tu avais tort. Et, effectivement, Haneke réagit contre la "banalisation de la violence" (c'est mot pour mot ce qu'il dit), et - par les appels directs aux spectateurs dans le film - lui fait remarquer qu'il a un statut de voyeur ; mais il aurait pu faire quelque chose de largement plus moralisateur, comme Kieslowski dans le premier épisode du Décalogue, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5815
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 14 Jan 2018 - 13:32

Emeryck a écrit:
Parsifal a écrit:
Emeryck a écrit:
Très moralisateur, ça me semble un peu abusif ; mais oui, il y a de ça.

Ah non ça ne l'est pas du tout, c'est un sermon sur la représentation de la violence, le voyeurisme au cinéma, avec culpabilisation et punition du spectateur (et il suffit d'ouvrir n'importe quel entretien d'Haneke pour comprendre sa vision des choses trés claire a ce sujet...). Après la dimension réflexive un peu brechtienne du film est original.
Je n'ai pas dit que tu avais tort. Et, effectivement, Haneke réagit contre la "banalisation de la violence" (c'est mot pour mot ce qu'il dit), et - par les appels directs aux spectateurs dans le film - lui fait remarquer qu'il a un statut de voyeur ; mais il aurait pu faire quelque chose de largement plus moralisateur, comme Kieslowski dans le premier épisode du Décalogue, par exemple.

Pour être moralisateur il n'y a pas besoin d'un contenu religieux. Quand un film laisse aussi peu de liberté au spectateur sur ce qu'il doit penser et en plus de ça le met directement en accusation oui je pense que ça n'a pas exagérer de dire que c'est trés moralisateur.
En plus de ça son discours sur la banalisation de la violence et d'une banalité et d'un simplisme assez consternant, on lui pardonne, un peu, parce qu'il reste quand même un cinéaste qui ose expérimenté sans se préoccuper du confort du spectateur, mais le discours derrière un Funny Game est profondément déplaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2827
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Hier à 12:46

Star Wars épisode 8 : on prend les mêmes et on recommence. C'est le dernier film de Carrie Fisher décédée pendant le montage de cet épisode à grand spectacle (comme d'habitude)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7330
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Hier à 12:57



Magnifique ! I love you I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81132
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Hier à 14:19

luisa miller a écrit:
Star Wars épisode 8 : on prend les mêmes et on recommence.

Tu trouves?
Je trouve qu'il y a quand même beaucoup de choses très originales. (et je ne dis pas qu'elles sont toutes convaincantes)
En plus ça change de réalisateur à chaque fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7207
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Hier à 17:25

Parsifal a écrit:
Emeryck a écrit:
Parsifal a écrit:
Emeryck a écrit:
Très moralisateur, ça me semble un peu abusif ; mais oui, il y a de ça.

Ah non ça ne l'est pas du tout, c'est un sermon sur la représentation de la violence, le voyeurisme au cinéma, avec culpabilisation et punition du spectateur (et il suffit d'ouvrir n'importe quel entretien d'Haneke pour comprendre sa vision des choses trés claire a ce sujet...). Après la dimension réflexive un peu brechtienne du film est original.
Je n'ai pas dit que tu avais tort. Et, effectivement, Haneke réagit contre la "banalisation de la violence" (c'est mot pour mot ce qu'il dit), et - par les appels directs aux spectateurs dans le film - lui fait remarquer qu'il a un statut de voyeur ; mais il aurait pu faire quelque chose de largement plus moralisateur, comme Kieslowski dans le premier épisode du Décalogue, par exemple.

Pour être moralisateur il n'y a pas besoin d'un contenu religieux. Quand un film laisse aussi peu de liberté au spectateur sur ce qu'il doit penser et en plus de ça le met directement en accusation oui je pense que ça n'a pas exagérer de dire que c'est trés moralisateur.
En plus de ça son discours sur la banalisation de la violence et d'une banalité et d'un simplisme assez consternant, on lui pardonne, un peu, parce qu'il reste quand même un cinéaste qui ose expérimenté sans se préoccuper du confort du spectateur, mais le discours derrière un Funny Game est profondément déplaisant.
Je sais bien et ce n'est pas ce que j'affirme.
Oui, je suis finalement d'accord avec tout ce que tu dis par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eusèbe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 687
Age : 41
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Hier à 18:01

Je ne trouve pas Le Décalogue moralisateur. Ca m'intéresserait que tu développes ton impression, parce qu'il me semble que Kieslowski montre plutôt une perplexité (vis-à-vis du rationalisme scientifique dans le I, donc en cela, on peut le retrouver réactionnaire), mais il n'impose pas de réponse et laisse les questions ouvertes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29238
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Hier à 18:04

Rubato a écrit:


Magnifique ! I love you I love you I love you I love you

C'est moi qui t'ai donné l'idée ? Very Happy

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7330
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Hier à 19:28

Cololi a écrit:
Rubato a écrit:


Magnifique ! I love you I love you I love you I love you

C'est moi qui t'ai donné l'idée ? Very Happy

Je ne pense pas. Tu en avais parlé ? Smile
Je crois que c'est en faisant des "recherches" sur le site de l'éditeur que ce film m'a inspiré. Wink

C'est d'une beauté !! Gros coup de cœur. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29238
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Hier à 19:41

Cololi a écrit:


Reitz : Heimat

Shocked Surprised Sad
Immense chef d'œuvre. D'un côté une reconstitution minutieuse de l'Allemagne rurale du milieu du XIX°, très détaillée, très réaliste ... et dans le même temps ... le sujet, la façon de filmer ... tout est onirique à souhait. Il fait froid ... la mort peut torturer ce petit village ... mais cette même nature se trouve sublimée, dont la beauté est sans cesse célébrée ... alors qu'on ne parle que d'exode au Brésil ... soit disant un paradis.
Chaque plan, chaque image même semble travaillé pour en tirer le maximum de force.
Et puis, l'histoire me touche particulièrement (évidemment).
A voir à tout prix !

(au passage ... Herzog joue un tout petit rôle dedans !)
(et je rajoute que c'est une fresque de 3h45)

A quoi ça sert que Ducros se décarcasse Sad

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7207
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Hier à 19:51

Eusèbe a écrit:
Je ne trouve pas Le Décalogue moralisateur. Ca m'intéresserait que tu développes ton impression, parce qu'il me semble que Kieslowski montre plutôt une perplexité (vis-à-vis du rationalisme scientifique dans le I, donc en cela, on peut le retrouver réactionnaire), mais il n'impose pas de réponse et laisse les questions ouvertes.
Oui, c'est vrai, il est sceptique vis-à-vis du rationalisme scientifique ; cependant, à la fin d'Un seul dieu tu adoreras : après l'échec de la science, le personnage se rend à l'église. Bon, d'accord, il y va et bouscule le miséreux édifice où sont posées les bougies. On peut se demander quelles sont ses motivations : le renverse-t-il parce qu'au fond la science a échoué face à la nature (au divin) ? Ce n'est pas impossible d'autant plus qu'au début de cet épisode, me semble-t-il, Irena demande à l'enfant (ou au père, je ne sais plus) s'il croit en dieu et il lui répond fermement que non. Et puis, en regard du contenu exposé dans cet épisode - fragmenté entre la foi et la science, le titre implique un choix entre ces deux domaines disjoints et Kieslowski nous a bien montré que la science a échoué...
Bon, je ne suis pas sûr, ce n'est peut-être pas très pertinent, d'autant plus qu'on n'est pas très loin de la psychologisation. Je ne sais pas trop, je dis peut-être des bêtises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5815
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Hier à 20:39

Emeryck a écrit:

Je sais bien et ce n'est pas ce que j'affirme.

Je ne sais pas de quoi tu parle parce que la seule chose a laquelle je répond c'est ça:
Emeryck a écrit:
Très moralisateur, ça me semble un peu abusif ; mais oui, il y a de ça.

siffle

Tu me dit que Haneke aurait pu faire largement plus moralisateur cf kieslowski, la seule chose qui puisse rendre Kieslowski plus moralisateur me semble être sa religiosité. Ça donne peut être une dimension plus évidente au moralisme mais ça ne le rend pas plus excessif que Haneke (et pas que dans Funny Game) qui va quand même très loin dans le côté père fouettard (c'est ce qui rend le film difficile plus que la violence elle même)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7207
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Hier à 21:03

Parsifal a écrit:
Emeryck a écrit:

Je sais bien et ce n'est pas ce que j'affirme.

Je ne sais pas de quoi tu parle parce que la seule chose a laquelle je répond c'est ça:
Emeryck a écrit:
Très moralisateur, ça me semble un peu abusif ; mais oui, il y a de ça.

siffle

Tu me dit que Haneke aurait pu faire largement plus moralisateur cf kieslowski, la seule chose qui puisse rendre Kieslowski plus moralisateur me semble être sa religiosité. Ça donne peut être une dimension plus évidente au moralisme mais ça ne le rend pas plus excessif que Haneke (et pas que dans Funny Game) qui va quand même très loin dans le côté père fouettard (c'est ce qui rend le film difficile plus que la violence elle même)
Eh bien, je n'affirmais pas que 'aspect moralisateur supposait nécessairement un aspect religieux.

Bah, je ne pense pas que ce soit l'aspect religieux de Kieslowski qui rende les choses plus moralisatrices : c'est plus son côté la science, vous avez vu, c'est pas bien. Bon, après, ce sont des choses totalement différentes, hein !  hehe

Oui, c'est vrai que Haneke va loin dans ce domaine (et même dans Le Septième Continent, même si c'est moins grandiloquent - par contre, dans Amour ?) mais ça m'a moins choqué/énervé que dans le premier épisode du Décalogue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7330
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Hier à 22:13

Cololi a écrit:
Spoiler:
 

A quoi ça sert que Ducros se décarcasse Sad

Désolé ! Neutral Je ne viens pas de façon régulière sur le fil.

J'adhère totalement à ton commentaire bien sûr ! Smile

L'histoire bien sûr, très prenante, et la réalisation avec ce scope noir & blanc magnifique, ces petits effets de couleurs discrets, très poétiques (voir affiche) et des plans à couper le souffle.
Il y a longtemps que je n'avais pas vu un si beau film.
Comme tu l'as dit, chef d'œuvre. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre dernier film visionné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 20 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20
 Sujets similaires
-
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné.
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: