Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cenerentola Dantone Galienne - juin juillet Garnier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4112
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Cenerentola Dantone Galienne - juin juillet Garnier   Ven 2 Juin 2017 - 10:30


L'ONP continue à faire preuve de peu d'audace dans la programmation de Rossini - mais j'aime beaucoup ce compositeur, et cette oeuvre, donc j'y vais.

Mes deux précédentes Cenerentola placent la barre haute :
Di Donato et Florez à Garnier
Bartoli avec l'Opéra de Zurich à Pleyel.

Les réflexions de Galienne sur l'oeuvre :
https://www.operadeparis.fr/magazine/guillaume-gallienne-met-en-scene-la-cenerentola?utm_source=Selligent&utm_medium=email&utm_campaign=&utm_content=&utm_term=_

Si il est vrai que le livret repose sur un arrière - plan tragique - la filiation niée - l'oeuvre est intrinsèquement bouffe : espérons qu'il saura éviter le contresens...
Sur le plan vocal, la plupart des chanteurs sont peu connus - Teresa Iervolino est une jeune alto qui a déjà beaucoup de rôles rossiniens à son répertoire.
Une fois encore on pourra juger du savoir - faire de Lissner en matière de distribution.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4112
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Cenerentola Dantone Galienne - juin juillet Garnier   Dim 11 Juin 2017 - 9:51


Les échos de la première sont catastrophiques : Gallienne, qui comme tout le monde a lu Bettelheim, s'est semble - t- il employé à vider l'oeuvre de tout ce qui fait son charme et sa légèreté, pour en donner une lecture "brechtienne" !
Une demie surprise après avoir lu ses déclarations dans les médias, et "Guillaume et les garçons" était un film narcissique d'un ennui insondable.
A part Iervolino il ne semble pas que le coté vocal ou instrumental rééquilibre les choses.

J'en reparlerai après l'avoir vue le 30 juin - quelqu'un d'autre doit - il y aller ?

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4112
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Cenerentola Dantone Galienne - juin juillet Garnier   Ven 16 Juin 2017 - 12:42

Ce spectacle suscite des réactions curieuses :

Sur le forum des glossophiles, il y a pour l'instant un seul compte rendu, négatif - ensuite ce spectacle a engendré un très volumineux - 150 posts - échange sur la nature du travail de Gallienne :
Est - ce du Regietheater
Mais alors, qu'est - ce au juste que le R T? Et qui sont les metteurs en scène rentrant dans cette catégorie ?
Mais aussi, le Regietheater, c'est bien, ou pas ??
Interminables échanges, dans l'ensemble plutot sérieux, mais totalement H S par rapport au spectacle ", et qui AMHA relève plutot du sexe des anges....

Autre situation intéressante, le Figaro de ce jour :
Dans le cahier "Et vous", critique argumentée et sévère "Gallienne balayé par la Cenerentola" signée de Christian Merlin.
Dans le magazine, sous le titre "Guillaume Gallienne, maintenant l'opéra", François Delétraz se livre à un panégyrique du spectacle...
"On tient ici le parfait exemple d'un art lyrique de haut niveau qui est aussi un divertissement grand public"...

Jusqu'à maintenant la critique est majoritairement réservée, sinon franchement hostile, mais en matière artistique les jugements ne se tranchent pas à la majorité !!

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tomseche89
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Cenerentola Dantone Galienne - juin juillet Garnier   Sam 17 Juin 2017 - 22:55

J'y étais mercredi, disons que c'est un spectacle idéal pour attirer des novices qui seraient effrayés par l'opéra et ses clichés (on ne va rien comprendre à l'histoire, la mise en scène sera moderne, quelle horreur) : là, tout le monde connaît l'intrigue, les décors sont assez jolis, il y a les 2-3 gags de circonstances qui font hurler de rire les people du parterre, 2-3 airs qu'on applaudit, la musique se laisse écouter facilement, et tout est bien qui finit bien.

Pourtant c'est assez ennuyeux et l'opéra bouffe est bien loin. Il y a pourtant un vrai travail de direction d'acteurs, mais ça ne prend pas trop, ça reste assez rigide et l'orchestre est d'une mollesse rare, pas aidé par le chef.
Heureusement il y a le magnifique Alidoro de Tagliavini (très impressionnant, alors que son Escamillo était assez neutre) et les mimiques de Muraro, qui campe un Don Magnifico bien mal nommé. Les 2 pestes s'en sortent plutôt bien (quelques petits décalages au tout début mais rien de bien méchant).
Iervolino chante bien mais on a du mal à être séduit par son personnage.

Bref, il faut plutôt retourner voir Rigoletto ou Carmen !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cenerentola Dantone Galienne - juin juillet Garnier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cenerentola Dantone Galienne - juin juillet Garnier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» One n°70 - Juin-Juillet 2011
» Cosi fan tutte - ONP Garnier, juin-juillet 2011
» La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010
» Janacek La petite renarde rusée Bastille Juin-Juillet 2010
» Paris Hip-Hop 2009 : Programmation Juin - Juillet 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: