Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Opéra de Bordeaux 2017-2018

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29072
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mar 29 Aoû 2017 - 18:44

Bon ... je vais faire un réquisitoire encore plus dur que l'année dernière (ce qui n'est pas peu dire).

Je pense qu'il faudrait supprimer cette institution ... et verser l'argent à de petits compagnies, l'argent serait nécessairement mieux utilisé !

D'abord ... et c'est devenu l'habitude ... un programme rachitique. De moins en moins d'opéra ... non seulement en nombre (et en longueur, et en mise en scène ... bref en terme de moyen) ... mais aussi en nombre de représentations.

Exemple : Pelléas et Mélisande, officiellement comptant comme 1 opéra au calendrier ... deux représentations !!!
C'est un véritable scandale.
Mais ce n'est pas tout ... les tarifs ont explosé ! Alors qu'il y a encore quelques années la catégorie 1 était à 80€ ... c'est désormais 110€ !!!
Mieux : comme certains opéras sont à l'Auditorium ... qu'il a plus de place ... et que la visibilité est meilleurs qu'au grand théâtre ... la proportion de place en catégorie 1 est énormissime (du moins pour l'opéra). Résultat ... le peu de place en 2° et 3° catégorie (80€ la 2° quand même !!) ... sont bouffées par les abonnés (et certainement les comités d'entreprise ...).

Pelléas ... est à l'Auditorium ... mais Elektra aussi (il n'y a pas le choix avec la taille de l'orchestre pour cette dernière, il est vrai).

Ca donne envie de plastiquer cette institution  Evil or Very Mad

Le pire étant qu'avec la parisianisation de Bordeaux, et la grégarité des classes privilégiées ... et le fait que ce sont des salles de taille modeste ... ils n'auront aucune difficulté à remplir

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)


Dernière édition par Cololi le Mar 29 Aoû 2017 - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4234
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mar 29 Aoû 2017 - 18:58

Je viens de regarder la programmation. Tu as tort de te plaindre.
Deux bonnes nouvelles, par exemple:
- Le 10 décembre, vous aurez les meilleurs théorbiste et claveciniste de la jeune génération, et aux places les moins chères on n'entendra probablement qu'eux.
- Barenboïm viendra juste jouer du piano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82426
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mar 29 Aoû 2017 - 23:10

L'Opéra de Bordeaux est la plus chère des maisons de Province. En revanche, cette année, c'est aussi de loin la saison la plus exaltante. (Ce ne sont pas des mots en l'air, je les ai toutes lues en juillet.)

Certes, il y a Lucia avec Behr et Sempey, mais au moins ils ont mis les seconds couteaux dans l'opéra qui n'a pas lui-même grand intérêt.

Sinon :
¶ Mârouf (un petit bijou)
¶ Pelléas avec Barbeyrac et Duhamel (deux représentations, complètes d'ailleurs m'a-t-on dit, mais la dernière fois qu'ils l'ont donné, il y a quinze ans, c'était assez vide)
¶ Elektra avec Brimberg, M.-A. Henry, Palmer, Delunsch, Mortagne, Alvaro, Morel, Pasturaud, Legay, Tréguier !
¶ Pinocchio de Boemans, la création contemporaine la plus attendue, et par des gens capables de réussir
¶ Il Pirata, un Bellini rare (qui n'est pas fabuleux, mais c'est toujours mieux qu'un Donizetti rare)
¶ La Vie parisienne avec Minko, Gillet, M.-A. Henry, Extrémo, Hys, Fouchécourt, Barrard, H. Deschamps !

C'est une très, très belle saison.

Dans les autres théâtres, il y a un ou deux titres noyés dans un océan de standards plus ou moins bien distribués, là, c'est quand même bombance !

Après, les prix, il faut accepter d'être dans les dernières catégories pour ne pas se ruiner, en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80923
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mar 29 Aoû 2017 - 23:14

DavidLeMarrec a écrit:

¶ Elektra avec Brimberg, M.-A. Henry, Palmer, Delunsch, Mortagne, Alvaro, Morel, Pasturaud, Legay, Tréguier !

Rassure-moi, il y a deux distributions dans ce que tu dis là?  What the fuck ?!?

DavidLeMarrec a écrit:
¶ Pinocchio de Boemans, la création contemporaine la plus attendue, et par des gens capables de réussir.

Plus tout à fait une création je crois, ça a été donné cet été. (et c'est disponible sur Arte concert)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82426
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mar 29 Aoû 2017 - 23:41

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

¶ Elektra avec Brimberg, M.-A. Henry, Palmer, Delunsch, Mortagne, Alvaro, Morel, Pasturaud, Legay, Tréguier !

Rassure-moi, il y a deux distributions dans ce que tu dis là?  What the fuck ?!?

Non, c'est juste du luxe dans tous les recoins : Brimberg, Henry, Palmer, Mortagne, Alvaro pour les rôles principaux, mais aussi Delunsch en Cinquième Servante (!!), Aurélia Legay en Confidente, Tachdjian en Précepteur, Tréguier en vieux serviteur, et même Anaïk Morel, Salomé Haller et Julie Pasturaud en Servantes !

Oui, ça ne change rien, ils chantent deux phrases (sauf la Cinquième Servante, un peu plus saillante), mais ça situe assez bien le degré de luxe de la production !


Citation :
DavidLeMarrec a écrit:
¶ Pinocchio de Boesmans, la création contemporaine la plus attendue, et par des gens capables de réussir.

Plus tout à fait une création je crois, ça a été donné cet été. (et c'est disponible sur Arte concert)

Je disais création parce que c'est nouvellement composé, effectivement la production tourne partout en France (dont en Île-de-France, il me semble – Favart printemps 2018 ?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29072
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mer 30 Aoû 2017 - 9:03

DavidLeMarrec a écrit:
L'Opéra de Bordeaux est la plus chère des maisons de Province. En revanche, cette année, c'est aussi de loin la saison la plus exaltante. (Ce ne sont pas des mots en l'air, je les ai toutes lues en juillet.)

Certes, il y a Lucia avec Behr et Sempey, mais au moins ils ont mis les seconds couteaux dans l'opéra qui n'a pas lui-même grand intérêt.

Sinon :
¶ Mârouf (un petit bijou)
¶ Pelléas avec Barbeyrac et Duhamel (deux représentations, complètes d'ailleurs m'a-t-on dit, mais la dernière fois qu'ils l'ont donné, il y a quinze ans, c'était assez vide)
¶ Elektra avec Brimberg, M.-A. Henry, Palmer, Delunsch, Mortagne, Alvaro, Morel, Pasturaud, Legay, Tréguier !
¶ Pinocchio de Boemans, la création contemporaine la plus attendue, et par des gens capables de réussir
¶ Il Pirata, un Bellini rare (qui n'est pas fabuleux, mais c'est toujours mieux qu'un Donizetti rare)
¶ La Vie parisienne avec Minko, Gillet, M.-A. Henry, Extrémo, Hys, Fouchécourt, Barrard, H. Deschamps !

C'est une très, très belle saison.

Dans les autres théâtres, il y a un ou deux titres noyés dans un océan de standards plus ou moins bien distribués, là, c'est quand même bombance !

Après, les prix, il faut accepter d'être dans les dernières catégories pour ne pas se ruiner, en effet.

Ca ne contredit pas vraiment mes remarques.

Le nombre d'opéra baisse régulièrement depuis un certain nombre d'années (on dirait la morbide politique déflationniste de la BCE ...) ... et cela se cumule à :
La hausse des tarifs ... proprement scandaleuse (qui dépasse très largement l'inflation)
Le nombre de représentation en baisse !

Quand une institution comme celle-là pompe tout le budget culturel des collectivité locales ... et reçoit même de l'argent de l'Etat ... je suis désolé, c'est un scandale. Cela n'a plus rien du service public !

Au passage c'est la 1° fois de ma vie (mais sûrement pas la dernière) que je vais me priver d'opéra pour cause d'argent. Je voulais seulement voir Pelléas ... et Elektra ... et bien Pelléas à 110€ ... je dis non, c'est scandaleux. Je pourrais malgré tout les mettre, mais je ne veux pas cautionner ce qui arrive dans cette institution !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80923
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mer 30 Aoû 2017 - 9:47

A Garnier et Bastille la catégorie dépasse souvent les 200 euros... mais c'est vrai qu'il y a quand même beaucoup de places pas chères.

Quoi qu'il en soit te priver ne servira à rien, si comme le dit David les représentations sont complètes...
Tu vas te priver de Pelléas et Elektra et la saison prochaine tu vas dire qu'il n'y a rien d'intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2643
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mer 30 Aoû 2017 - 10:27

Xavier a écrit:
A Garnier et Bastille la catégorie dépasse souvent les 200 euros... mais c'est vrai qu'il y a quand même beaucoup de places pas chères.

Quoi qu'il en soit te priver ne servira à rien, si comme le dit David les représentations sont complètes...
Tu vas te priver de Pelléas et Elektra et la saison prochaine tu vas dire qu'il n'y a rien d'intéressant!

Ca ne serait qu'une fois de plus hehe . Et comme cololi aime se faire du mal, tant pis pour lui s'il se prive de deux opéras qu'il apprécie:DD

David, tu n'es pas sérieux quand tu parles de Sempey comme un second couteau ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29072
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mer 30 Aoû 2017 - 10:49

Xavier a écrit:
A Garnier et Bastille la catégorie dépasse souvent les 200 euros... mais c'est vrai qu'il y a quand même beaucoup de places pas chères.

Quoi qu'il en soit te priver ne servira à rien, si comme le dit David les représentations sont complètes...
Tu vas te priver de Pelléas et Elektra et la saison prochaine tu vas dire qu'il n'y a rien d'intéressant!

Oui, ça ne changera rien du tout ... je présume qu'en baissant le nombre de représentations ... et avec l'arrivée des parisiens ici ... cette politique va non seulement continuer ... mais s'amplifier.
Mais non ... je ne veux pas cautionner cela. Donc ... et bien pas de Pelléas.
Elektra j'ai réussi à avoir à 40€ ... en 3° catégorie. Mais j'étais tellement écoeuré que j'ai failli ne même pas la prendre.

Mais Garnier et Bastille sont des scandales nationaux. Je l'ai toujours écrit ici.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80923
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mer 30 Aoû 2017 - 10:52

Cololi a écrit:

Elektra j'ai réussi à avoir à 40€ ... en 3° catégorie. Mais j'étais tellement écoeuré que j'ai failli ne même pas la prendre.

C'est comment en 3è catégorie?
Ce sont les moins chères?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29072
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mer 30 Aoû 2017 - 11:09

Xavier a écrit:
Cololi a écrit:

Elektra j'ai réussi à avoir à 40€ ... en 3° catégorie. Mais j'étais tellement écoeuré que j'ai failli ne même pas la prendre.

C'est comment en 3è catégorie?
Ce sont les moins chères?

Je ne sais pas trop. Je pense que ça ne doit pas être trop mauvais, vu que c'est l'auditorium, et non le grand théâtre ... mais ça reste à voir.
Oui, ce sont les moins chères. Et pour Pelléas, les 3° catégories sont à 50€ Laughing (2° cat à 80 !)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80923
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mer 30 Aoû 2017 - 11:11

Ben si les places sont bonnes, ça n'est pas tellement pire qu'ailleurs.
50 euros pour une place d'opéra correcte où on voit bien, ça n'est pas scandaleux.
Après, c'est la hausse soudaine qui te scandalise... mais je ne crois pas que ce soit propre à Bordeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29072
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mer 30 Aoû 2017 - 11:48

Oh ... je ne prétends pas que ce soit propre à Bordeaux. Ce n'en est pas moins scandaleux.

Mais à l'auditorium, le nombre de place en 2° et 3° catégorie est faible en comparaison de la 1°. Et ça reste cher pour de la 3° cat

Ce qui me scandalise également, c'est le nombre de représentations. Cette politique de déflation (déflation des représentations concomitamment à la hausse des prix ... les deux sont liés dans leur esprit), vraiment, symptomatique de notre époque, je n'ai pas de mots assez durs pour la qualifier.

Cela fait suite à une saison qui vient de s'écouler, proprement ineptes. Et quand il y a des titres (oh ... pas beaucoup ... c'est pas la révolution) intéressants ... on se fait plomber ... et bien non !!!

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19013
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mer 30 Aoû 2017 - 11:50

Benedictus a écrit:
- Le 10 décembre, vous aurez les meilleurs théorbiste et claveciniste de la jeune génération, et aux places les moins chères on n'entendra probablement qu'eux.

Oui, et on a d'ailleurs le même programme à Paris! Very Happy
Mais le programme est quand même chouette. Oui pas énormément de productions d'opéra, mais des distributions très solides voir même assez excitante (on retrouve la pâte de Minko dans l'Elektra par exemple! hehe).
Et que de petits concerts avec la fine fleur du jeune chant!! Very Happy Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82426
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mer 30 Aoû 2017 - 13:47

Cololi a écrit:
Ca ne contredit pas vraiment mes remarques.

Ça ne les contredit même pas du tout. Je dis simplement que c'est cher, mais que c'est de la haute qualité – nettement plus original (voire mieux distribué, indépendamment du prestige des noms…) qu'à l'Opéra de Paris, et que dans la plupart des autres maisons de Province. Cela, il faut aussi s'en féliciter.

Il y a eu une époque pas si lointaine où il n'y avait pas plus de titres, et que des scies pas très bien distribuées… J'aurais sans doute accepté une augmentation de tarif relativement volontiers dans ce cadre.

Après, sur la question des prix eux-mêmes, je suis assez d'accord avec toi :

¶ 50€ en dernière catégorie, c'est vraiment cher dans l'absolu (considérant qu'il s'agit de spectacle subventionné, supposément pour le rendre accessible au plus grand nombre, en tant que patrimoine). C'est plus cher que les dernières catégories à l'Opéra Royal de Versailles, même pour les soirées scéniques ! Et le prestige n'est quand même pas comparable (ni le coût de la vie en région parisienne…).

¶ Ça veut dire aussi, comme tu le soulignes à demi-mot, priver toute une catégorie de personnes de l'accès à ces spectacles : tout le monde les finance avec ses impôts, mais l'accessibilité du prix facial des places est capital pour ne pas décourager ou fidéliser un public.

Après, vu la qualité proposée, ça le mérite sans doute (et c'est toujours moins cher que les concerts debout de vedettes du rock / de la pop / de la chanson).

De même, le nombre de représentations, je ne vois pas trop le problème… on calibre de façon à remplir (en considérant que même avec une salle pleine, on perd de l'argent chaque soir où on joue Elektra, et probablement même Pelléas…). Ça te laisse moins de choix de dates, mais je ne vois pas trop le problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82426
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mer 30 Aoû 2017 - 13:50

Luisa a écrit:
David, tu n'es pas sérieux quand tu parles de Sempey comme un second couteau ? Shocked

Sérieux, non, c'est un gros raccourci. Mais je n'aime pas du tout son esthétique vocale : très couvert (trop, c'est même bridé, il a d'ailleurs bien évolué en ce sens ces derniers mois), très peu nuancé (pour cette raison, mais aussi par sensibilité), un timbre très uniforme, une voix plutôt bâtie par le bas que par le haut… exactement ce que je n'aime pas, dans un secteur où la concurrence est vaste (peut-être le type de voix le plus courant et pas les rôles les plus difficiles).

Il chante bien, hein, mais quand j'ai le choix je vais plutôt écouter quelqu'un d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29072
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mer 30 Aoû 2017 - 21:19

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Ca ne contredit pas vraiment mes remarques.

Ça ne les contredit même pas du tout. Je dis simplement que c'est cher, mais que c'est de la haute qualité – nettement plus original (voire mieux distribué, indépendamment du prestige des noms…) qu'à l'Opéra de Paris, et que dans la plupart des autres maisons de Province. Cela, il faut aussi s'en féliciter.

Il y a eu une époque pas si lointaine où il n'y avait pas plus de titres, et que des scies pas très bien distribuées… J'aurais sans doute accepté une augmentation de tarif relativement volontiers dans ce cadre.

Après, sur la question des prix eux-mêmes, je suis assez d'accord avec toi :

¶ 50€ en dernière catégorie, c'est vraiment cher dans l'absolu (considérant qu'il s'agit de spectacle subventionné, supposément pour le rendre accessible au plus grand nombre, en tant que patrimoine). C'est plus cher que les dernières catégories à l'Opéra Royal de Versailles, même pour les soirées scéniques !  Et le prestige n'est quand même pas comparable (ni le coût de la vie en région parisienne…).

¶ Ça veut dire aussi, comme tu le soulignes à demi-mot, priver toute une catégorie de personnes de l'accès à ces spectacles : tout le monde les finance avec ses impôts, mais l'accessibilité du prix facial des places est capital pour ne pas décourager ou fidéliser un public.

Après, vu la qualité proposée, ça le mérite sans doute (et c'est toujours moins cher que les concerts debout de vedettes du rock / de la pop / de la chanson).

De même, le nombre de représentations, je ne vois pas trop le problème… on calibre de façon à remplir (en considérant que même avec une salle pleine, on perd de l'argent chaque soir où on joue Elektra, et probablement même Pelléas…). Ça te laisse moins de choix de dates, mais je ne vois pas trop le problème.

Honnêtement ... non, tu ne me convaincs pas. Car oui ... Elektra et Pelléas arrivent enfin à l'ONBA (jamais vu à l'affiche ...) ... mais c'est normal pour une maison d'opéra. Ce qui est anormal c'est de ne pas les avoir eu plus tôt !

Non, je ne connais pas les prix pour le rock, la pop ou la variété ... mais j'ai envie de dire : aucun rapport. Je parle de salles subventionnées. Et puis je ne suis pas de ceux qui pensent que seul le prix empêche une population sociologiquement plus brassée d'aller à l'opéra ... Non, il est évident que c'est avant tout culturel (l'habitude, tout simplement). Mais ... ça ne veut pas dire pour autant que l'on ne vient pas de franchir une barre importante ... qui empêche effectivement ceux qui le voudraient d'y aller.

Et sur le nombre de représentation, tu ne vois pas le problème ? Moins de représentations = moins cher. Augmentation des tarifs = plus d'argent dans les caisses. Donc c'est une double escroquerie.
Et je l'ai expliqué : plus ils réduisent le nombre de places ... plus ils peuvent se permettre de les augmenter. C'est inique comme procédé !

Franchement, je ne veux plus rien avoir à faire avec cette mascarade.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82426
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mer 30 Aoû 2017 - 21:46

Cololi a écrit:
Car oui ... Elektra et Pelléas arrivent enfin à l'ONBA (jamais vu à l'affiche ...) ... mais c'est normal pour une maison d'opéra. Ce qui est anormal c'est de ne pas les avoir eu plus tôt !

Non. Il y a peu de titres chaque année, donc on ne peut pas faire le tour du répertoire aussi vite. Par ailleurs, le public bordelais était traditionnellement plutôt porté sur l'opéra baroque ou l'opéra italien, voire l'opéra français romantique, les autres répertoires ne sont pas faciles à remplir (sauf peut-être Wagner), c'était prendre un risque.

Elektra a été donné à la fin des années 90 (1999, je crois), Pelléas à peine plus tard. Que des titres plutôt difficiles (et, pour Elektra, qui réclament un très gros orchestre) ne soient pas joués très régulièrement est normal.

Les Noces de Figaro ont mis quinze ans à être redonnées, par exemple, et on pourrait continuer avec les Rossini et Verdi du fonds de répertoire qui ne sont pas donnés… Chacun pourrait râler sur ceci ou cela. Autant à Paris ou Vienne, il y a assez de titres par an pour qu'on puisse faire rouler avec régularité les œuvres du grand répertoire (et encore, ça râlait parce qu'on n'avait pas eu la Forza ou Aida depuis très longtemps…), autant dans les plus petits théâtres, les directeurs font des choix, et avoir une saison équilibrée (artistiquement et financièrement) ne peut pas passer par l'exhaustivité de tout jouer chaque saison…

Ça me paraît vraiment un mauvais procès.


Citation :
Et sur le nombre de représentation, tu ne vois pas le problème ? Moins de représentations = moins cher. Augmentation des tarifs = plus d'argent dans les caisses. Donc c'est une double escroquerie.
Et je l'ai expliqué : plus ils réduisent le nombre de places ... plus ils peuvent se permettre de les augmenter. C'est inique comme procédé !

Oui, c'est peut-être stratégique, mais vu ce que ça demande en coûts fixes, ils doivent chercher à équilibrer par tous les moyens. Je n'ai pas les chiffres pour en juger. La seule chose qui me choque, c'est que les places les moins chères soient déjà très chères, et mettent donc d'office dehors les plus modestes (50€ en dernière catégorie, on ne fait pas ça souvent dans une année si on a salaire sous la médiane) ou découragent les spectateurs occasionnels. 100€ pour être traité comme un roi, admettons, mais 50€ pour être dans un coin lointain…


Citation :
Franchement, je ne veux plus rien avoir à faire avec cette mascarade.

Honnêtement, je trouve que tu cherches vraiment les raisons d'être en colère… Autant je comprends et respecte complètement ton aversion pour Amazon (qui a un impact sur la société), autant là… tu as une offre (publique) fixe dans un lieu donné, tu vas voir ce qui t'intéresse selon le prix que tu peux / veux mettre. Le boycott de principe n'a pas de sens évident, ici.

Je n'aime pas du tout la politique de l'Opéra de Paris, donc je ne vais voir que ce qui m'intéresse chez eux, et quand je peux m'en passer, je vais voir ailleurs ou je vais me promener dans les bois. Pour autant, j'y ai passé d'excellents moments, ne pas prendre de places pour un spectacle déjà subventionné et de toute façon complet, ça n'a pas d'impact… Si on ne doit acheter qu'à des institutions qu'on aime inconditionnellement… bon courage pour te nourrir. Mr. Green

Si tu veux, ton grief financier me paraît un peu court pour supprimer toute envie de profiter de la plus belle programmation artistique de France… Honnêtement, je les ai toutes lues, Bordeaux fait dans le grand luxe cette année (d'où peut-être les augmentations de prix).

En revanche, tu pourrais tout à fait agir au niveau local, écrire des courriers de protestation, rejoindre d'autres spectateurs en colère. Mais te priver de Pelléas ou d'Elektra (et honnêtement, va voir Mârouf !), c'est dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80923
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mer 30 Aoû 2017 - 23:03

Oui, j'ai peur que tu ne fasses que te punir toi-même, Cololi... depuis le temps que tu attends Pelléas à Bordeaux, et maintenant qu'il arrive, tu n'y vas pas... c'est juste dommage pour toi. Neutral

(en plus j'imagine dans quel état je serais si je n'avais qu'un Pelléas tous les 15 ans, il y en a tous les ans à Paris, et régulièrement des novuelles productions... en tout cas, ce qui est sûr c'est que si c'était le cas, je ne lésinerais pas sur le prix)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2643
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mer 30 Aoû 2017 - 23:33

Cololi a peut-être un pêché à expier Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82426
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Mer 30 Aoû 2017 - 23:59

Très vraisemblablement :

http://musicontempo.free.fr/pasbien.mp3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29072
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Jeu 31 Aoû 2017 - 8:16

Je n'ai jamais prétendu que ça changera quoi que ce soit à la politique de l'ONBA Laughing

Seulement, il y a une autre certitude : je ne veux pas cautionner cela. Donc non, ça sera sans moi.

Non, non, David ... je suis désolé, mais deux représentations ... il y a quelques années, même les créations contemporaines avaient droit à plus !! (du genre 4 représentations)

Et je n'ai pas besoin de me chercher des raisons d'être en colère, l'ONBA en trouve à elle seule suffisamment.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19013
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Jeu 31 Aoû 2017 - 9:44

Cololi a écrit:
Non, non, David ... je suis désolé, mais deux représentations ... il y a quelques années, même les créations contemporaines avaient droit à plus !! (du genre 4 représentations)

Enfin regarde dans d'autres villes...
Avignon, tu n'as que deux représentations aussi pour une production... a Marseille, qui est quand même beaucoup plus grand comme ville, le Barbier de Séville a seulement 5 représentations, Lohengrin 3 et Hérodiade 4...
Donc 2 représentations d'Elektra à Bordeaux, ça ne me choque pas vraiment quand on voit le budget que doit représenter une soirée...

Pour Pelléas, de toute façon, même 2 c'est déjà trop. Ils ont qu'à faire une seule avec tous les insomniaques de Bordeaux et ça devrait aller! Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82426
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Jeu 31 Aoû 2017 - 15:07

Disons que je ne vois pas trop l'intérêt de te punir, alors que vu qu'il y a peu d'offre qui t'intéresse à Bordeaux, tu peux justement t'offrir une place un peu plus chère… Mais comme Pelléas est absolument complet (des amis – des Parisiens qui volent le pain des Bordelais – ont voulu réserver à l'ouverture, tout était parti dans les abos !), de toute façon, hein, tu peux toujours faire semblant que c'est par indignation, nous n'y verrons que du feu. Mr. Green

Cololi a écrit:
Non, non, David ... je suis désolé, mais deux représentations ... il y a quelques années, même les créations contemporaines avaient droit à plus !! (du genre 4 représentations)

En version de concert, la tradition est de n'avoir qu'une représentation de toute façon.

Je te vois bien avec ta banderole…

Rendez-nous les créations contemporaines sur quatre soirs !

Ça semble bien ton premier souci quand tu écoutes de la musique, qu'on joue suffisamment les créations.


Je ne cherche absolument pas à te convaincre (de toute façon tu vas déjà à Elektra et tu ne peux pas aller à Pelléa, et manifestement tu te contremoques de mon conseil sur Mârouf qui, lui, est au Grand-Théâtre, non ?), simplement tes raisons paraissent très, très exotiques vu de l'extérieur. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80923
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Jeu 31 Aoû 2017 - 15:17

DavidLeMarrec a écrit:
Mais comme Pelléas est absolument complet (des amis – des Parisiens qui volent le pain des Bordelais – ont voulu réserver à l'ouverture, tout était parti dans les abos !), de toute façon, hein, tu peux toujours faire semblant que c'est par indignation, nous n'y verrons que du feu. Mr. Green

Non non, il reste des places en 1ère catégorie pour les deux dates.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82426
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Jeu 31 Aoû 2017 - 15:29

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Mais comme Pelléas est absolument complet (des amis – des Parisiens qui volent le pain des Bordelais – ont voulu réserver à l'ouverture, tout était parti dans les abos !), de toute façon, hein, tu peux toujours faire semblant que c'est par indignation, nous n'y verrons que du feu. Mr. Green

Non non, il reste des places en 1ère catégorie pour les deux dates.

Je fais suivre l'information. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29072
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Jeu 31 Aoû 2017 - 15:49

Polyeucte a écrit:
Cololi a écrit:
Non, non, David ... je suis désolé, mais deux représentations ... il y a quelques années, même les créations contemporaines avaient droit à plus !! (du genre 4 représentations)

Enfin regarde dans d'autres villes...
Avignon, tu n'as que deux représentations aussi pour une production... a Marseille, qui est quand même beaucoup plus grand comme ville, le Barbier de Séville a seulement 5 représentations, Lohengrin 3 et Hérodiade 4...
Donc 2 représentations d'Elektra à Bordeaux, ça ne me choque pas vraiment quand on voit le budget que doit représenter une soirée...

Pour Pelléas, de toute façon, même 2 c'est déjà trop. Ils ont qu'à faire une seule avec tous les insomniaques de Bordeaux et ça devrait aller! Mr.Red

DavidLeMarrec a écrit:
Disons que je ne vois pas trop l'intérêt de te punir, alors que vu qu'il y a peu d'offre qui t'intéresse à Bordeaux, tu peux justement t'offrir une place un peu plus chère… Mais comme Pelléas est absolument complet (des amis – des Parisiens qui volent le pain des Bordelais – ont voulu réserver à l'ouverture, tout était parti dans les abos !), de toute façon, hein, tu peux toujours faire semblant que c'est par indignation, nous n'y verrons que du feu. Mr. Green

Cololi a écrit:
Non, non, David ... je suis désolé, mais deux représentations ... il y a quelques années, même les créations contemporaines avaient droit à plus !! (du genre 4 représentations)

En version de concert, la tradition est de n'avoir qu'une représentation de toute façon.

Je te vois bien avec ta banderole…

Rendez-nous les créations contemporaines sur quatre soirs !

Ça semble bien ton premier souci quand tu écoutes de la musique, qu'on joue suffisamment les créations.


Je ne cherche absolument pas à te convaincre (de toute façon tu vas déjà à Elektra et tu ne peux pas aller à Pelléa, et manifestement tu te contremoques de mon conseil sur Mârouf qui, lui, est au Grand-Théâtre, non ?), simplement tes raisons paraissent très, très exotiques vu de l'extérieur. hehe

Franchement, comment pouvez-vous dire des choses pareilles ?

Marseille ... n'a pas une tradition opératique à la hauteur sa taille, c'est vrai. Mais ce n'est pas la cas de Bordeaux, je ne vois pas le rapport. C'est Marseille qui devrait faire bien plus ... pas Bordeaux encore moins.

Quant à David, vraiment, tu ne veux pas comprendre ce que je dis. Je n'ai jamais dit que je raffolais des créations contemporaines ... (mais où as tu lu ça ?) Je disais simplement que l'argument du "on remplit pas" ... c'est un argument à la con (il n'y pas d'autres mots). Car si il y a quelques années Bordeaux faisait un effort sur une création contemporaine ... et partant du principe que c'est ce qui remplit le moins ... pourquoi alors aujourd'hui Pelléas se retrouve à 2 représentations, et Elektra à 3 ???
Quant à "version concert", c'est totalement contestable, et ce pour plusieurs raisons :
-> souvent les opéras sur plusieurs soirs à l'auditorium, ont une mise en scène. Certes réduite, mais on ne peut pas appeler cela de concert. Mais ... c'est moins cher qu'une vraie mise en scène (là encore ..........)
-> admettons que ce ne soit pas une vraie mise en scène ... ou même (c'est arrivé pour les Rameau par ex) que ce soit vraiment une version concert ... et bien le titre compte comme un opéra ... ce qui est une belle escroquerie !!! Je me souviens encore des opéras où il y avait 10 ... voire 11 ou 12 représentations (certes c'était Traviata / Carmen ... mais les autres opéras avaient peu de représentations en moins). Et oui ... je parle bien de l'ONBA.

Et ça ne répond pas à d'autres de mes objections :
-> l'auditorium est plus grand que le grand théâtre (350 place en plus) ... et la 1° catégorie est l'écrasante majorité (contrairement au grand théâtre).
Cela, allié à une hausse des prix sans précédent ... et une baisse du nombre de représentations ... montre qu'on se fout de notre gueule.

Non, non et re-non ... il va falloir arriver avec des biscuits pour contredire tout ça. Je ne comprends pas, pourquoi vouloir à tout prix (c'est le cas de le dire) défendre les politiques ultra-conservatrices de ces institutions ??

Et bien sûr qu'il reste des places ... en 1° catégorie Rolling Eyes

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80923
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Jeu 31 Aoû 2017 - 15:55

Cololi a écrit:

Non, non et re-non ... il va falloir arriver avec des biscuits pour contredire tout ça. Je ne comprends pas, pourquoi vouloir à tout prix (c'est le cas de le dire) défendre les politiques ultra-conservatrices de ces institutions ??

Ben, pour ma part, je ne cherche pas à te contredire, il y a surement beaucoup de vrai dans ce que tu dis.
Ce que je ne comprends pas c'est que tu cherches à jouer ce rôle justement (te positionner, boycotter), surtout que comme tu l'as dit, le boycott est inutile, et oublier que tu es juste spectateur. (pour ma part je suis incapable de me priver d'un nouveau Pelléas, surtout si ça se faisait aussi rare!)
Si tu vas très peu à l'opéra à Bordeaux parce qu'il y a peu de choix et peu de choses qui t'intéressent, est-ce qu'il est bien utile de te priver pour de tels principes?
En plus, les 110 euros tu pourrais les mettre, si tu ne vas que deux fois par an à l'opéra au lieu d'y aller 10 fois à 20 euros, par exemple... même si je peux très bien comprendre qu'on puisse avoir comme principe de ne pas dépasser telle ou telle somme pour une place de spectacle.
Sans parler de l'Opéra de Paris, à l'Opéra-Comique ou au TCE aussi les 1ère catégorie sont largement au-dessus de 100 euros pour un opéra en scénique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80923
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Jeu 31 Aoû 2017 - 16:12

Cololi a écrit:

Et ça ne répond pas à d'autres de mes objections :
-> l'auditorium est plus grand que le grand théâtre (350 place en plus) ... et la 1° catégorie est l'écrasante majorité (contrairement au grand théâtre).
Cela, allié à une hausse des prix sans précédent ... et une baisse du nombre de représentations ... montre qu'on se fout de notre gueule.

Je me lamente régulièrement de ce genre de phénomènes à l'Opéra de Paris (sauf pour le nombre de représentations, on n'a clairement pas ce problème), mais voilà, je n'ai qu'une vie... alors: est-ce qu'on arrête d'aller au spectacle sous prétexte qu'on nous arnaque? Ou bien on essaie d'en profiter quand même parce qu'on aime ça, dans la mesure de nos moyens? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19013
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Jeu 31 Aoû 2017 - 16:28

Cololi a écrit:
Franchement, comment pouvez-vous dire des choses pareilles ?

Marseille ... n'a pas une tradition opératique à la hauteur sa taille, c'est vrai. Mais ce n'est pas la cas de Bordeaux, je ne vois pas le rapport. C'est Marseille qui devrait faire bien plus ... pas Bordeaux encore moins.

Oui, Marseille pourrait peut-être prétendre à des saisons comme Strasbourg ou Lyon, mais franchement, c'est loin d'être mauvais non plus. Pense à des villes comme Rennes où il n'y a pas grand chose!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29072
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Jeu 31 Aoû 2017 - 16:52

Ah mais comme je l'ai déjà écrit, je prétends pas que ça change d'un atome leur politique.

Je me prends à rêver que les dirigeants lisent ceci ... hehe (mais ça ne va pas plus loin)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82426
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Jeu 31 Aoû 2017 - 17:34

Cololi a écrit:
Marseille ... n'a pas une tradition opératique à la hauteur sa taille, c'est vrai. Mais ce n'est pas la cas de Bordeaux, je ne vois pas le rapport. C'est Marseille qui devrait faire bien plus ... pas Bordeaux encore moins.

Mais non, Marseille a un bon orchestre et une grande tradition lyrique, justement. Il y a peu de dates, là aussi, mais c'est une maison historiquement beaucoup plus active de Bordeaux, sans même parler du travail des directeurs successifs pour valoriser le répertoire français (Reyer, Ibert, Honegger, Sauguet, Damase…) ou embaucher le meilleur des distributions italiennes.


Citation :
Je n'ai jamais dit que je raffolais des créations contemporaines ...

Non, c'était juste amusant de te voir les porter en sautoir, il y avait un effet exotique charmant qui m'a beaucoup diverti. Mais j'ai bien compris ton propos. (Moi je trouve ça plutôt rationnel, en fait : comme chaque représentation fait perdre de l'argent, autant donner un maximum de titres différents qui seront tous complets…)

Pour le reste, il faudrait regarder le budget, ce qui entre avec la subvention, ce qui sort avec les coûts de fonctionnement, et la répartition entre les postes de chaque production… Difficile de trancher en parlatn dans l'absolu.


Citation :
Je me souviens encore des opéras où il y avait 10 ... voire 11 ou 12 représentations (certes c'était Traviata / Carmen ... mais les autres opéras avaient peu de représentations en moins). Et oui ... je parle bien de l'ONBA.

Moi je me souviens très bien aussi de la période où il y a avait 6 opéras par saison (de 6 représentations chacun), dont deux opérettes, un diptyque Mort de Cléopâtre / Voix humaine (ça comptait comme opéra) et la Flûte enchantée. Et même pas avec des chanteurs célèbres ni particulièrement excellents (la grande vedette, c'était Delunsch dans la Voix humaine…).
Là, tu pleures un peu, d'accord.

Ça dépend des périodes, de l'argent disponible, des postes de dépense qu'on privilégie. Les comptes doivent être publics, il faudrait regarder. On m'avait dit que la masse salariale de la partie administrative était disproportionnée par rapport aux autres maisons, ce qui l'empêchait, avec plus d'argent, de faire aussi bien que d'autres. Aujourd'hui, il faudrait voir où on en est.

Elektra, entre les musiciens supplémentaires et le cachet des artistes (nombreux, bons, célèbres et dans des rôles lourds…), ce doit être un très fort surcoût, on ne peut pas jouer ça cinq fois, c'est sûr.

Après, oui, d'après tous les éléments que tu donnes, tout est optimisé financièrement… Est-ce pour combler un déficit et ensuite pouvoir faire des productions plus audacieuses, des représentations plus nombreuses, ou bien s'asseoir sur un tas d'or comme à l'ONP ? Je ne puis le dire.


Citation :
Je ne comprends pas, pourquoi vouloir à tout prix (c'est le cas de le dire) défendre les politiques ultra-conservatrices de ces institutions ??

En réalité je suis assez d'accord avec toi : je n'irais pas voir un spectacle, même bon, aussi cher (ça met un stress trop important si on est fatigué de sa journée ou si son voisin est pénible !). Et je l'ai dit, je trouve que c'est un problème fondamental autour d'un service financé par la collectivité.

Ce qui fait réagir, c'est surtout l'exagération et la logique étrange de ton propos :

¶ Tu parles d'institution conservatrice. C'est tout le contraire, le programme n'a jamais été aussi original que cette année ! Et pour cela, je suis prêt à beaucoup pardonner.

¶ Tu dis toujours que rien ne passe à Bordeaux, et quand ça passe enfin tu trouves des excuses pour ne pas y aller. Quand tu allais à Paris tu prenais des places de catégories hautes aussi, plus le train… là ça passe à Bordeaux, mais pour leur montrer ton dégoût, tu ne veux pas y aller. Tout ça paraît assez incohérent.

Mais encore une fois : tu vas aller voir Elektra, et Pelléas est trop cher, donc au bout du compte c'est vraiment juste pour papoter que je te réponds, hein. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 53
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Dim 3 Sep 2017 - 3:05

[quote="Xavier"]
DavidLeMarrec a écrit:


DavidLeMarrec a écrit:
¶ Pinocchio de Boemans, la création contemporaine la plus attendue, et par des gens capables de réussir.

Plus tout à fait une création je crois, ça a été donné cet été. (et c'est disponible sur Arte concert)

Et à la Monnaie en septembre, puis en province en France, et à Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80923
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Dim 3 Sep 2017 - 3:15

A Paris tu sais pour quand c'est prévu? (et dans quelle salle?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82426
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   Dim 3 Sep 2017 - 11:38

Xavier a écrit:
A Paris tu sais pour quand c'est prévu? (et dans quelle salle?)

Premier semestre 2018, à l'Opéra-Comique. (La seule maison qui n'a pas fini de publier sa saison, par ailleurs susceptible d'accueillir une production contemporaine de cette ampleur, et qui a déjà travaillé avec Boesmans…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Opéra de Bordeaux 2017-2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
Opéra de Bordeaux 2017-2018
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Helloween - Tournée reformation! 2017-2018
» Opéra National de Paris - Saison 2017-2018 (programmation)
» Orchestre de Paris 2017-2018
» Philharmonie de Paris, Cité de la musique - 2017-2018
» TCE 2017/2018

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: