Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Philharmonie] Barenboim & Berlin dans Mozart 23, Bruckner 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tomseche89
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: [Philharmonie] Barenboim & Berlin dans Mozart 23, Bruckner 9   Mer 13 Sep 2017 - 10:57

Mozart : Concerto pour piano n°23
Bruckner : Symphonie n°9

Staatskapelle Berlin
Daniel Barenboim, piano et direction

Dernière étape de l'intégrale Bruckner par Barenboim. Étonnamment, il n'en rajoute pas dans les 2 premiers mouvements de la 9e (1er vraiment classique, et le 2e est même assez vif et mordant !), évidemment dans une optique toujours cathédralesque. Et puis arrive un Adagio complètement hors du temps : lentissime, presque à l'arrêt, invraisemblable de plénitude sonore et de fondus à gogo (allez sur Philharmonie Live et écoutez le début de l'Adagio, plus personne n'ose demander un son pareil aux cordes !).
C'est sans doute très contestable, peut-être même scandaleux... mais quel pied Mr.Red En fait c'est un peu comme manger du Nutella : on sait que c'est gras et pas recommandé, mais 1 fois par an on craque et on dégomme le pot.
Bon, il faut dire aussi que la Staatskapelle Berlin était dans un très grand soir.

On oubliera assez vite le concerto : pas bien vivant (on s'en doutait) ni même bien articulé, et un orchestre définitivement trop épais pour ce répertoire.

Accueil chaleureux mais pas délirant non plus, alors qu'après les symphonies 1-2-3 que personne ne connaît en janvier, c'était standing ovation systématique.

A noter une distribution de rose à chaque musicien de l'orchestre, c'était interminable à tel point que Barenboim n'est pas revenu saluer. Pas de conférence avec le public non plus, pourtant annoncée au micro par une sbire de la Philharmonie juste avant le début du concert, avant d'être contredite par un autre employé à la fin de l'entracte (pour une raison "d'emploi du temps de l'orchestre").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: [Philharmonie] Barenboim & Berlin dans Mozart 23, Bruckner 9   Mer 13 Sep 2017 - 19:37

Décidément, les conférences. hehe

La Neuvième peut peut-être convenir à Barenboim, oui, mais j'avoue que je n'ai pas eu le cran de pousser sa dernière intégrale jusque là.

L'orchestre n'est pas du tout intrinsèquement opaque, d'ailleurs – les Schumann, même avec Barenboim, sont au contraire très lisibles ! –, c'est bel et bien une volonté du chef, avec un son comme on ose plus en demander, comme tu dis. Vraiment l'ancien monde (et c'était pas forcément mieux avant Mr. Green ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
 
[Philharmonie] Barenboim & Berlin dans Mozart 23, Bruckner 9
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Philharmonie Intégrale Bruckner - Barenboim SK Berlin
» Y a-t-il des compositeurs de génie au XXème siècle?
» Pleyel 19/4/12 SB/Barenboim Mozart/Bruckner
» Pleyel 23/09/2011 Mozart/Bruckner Philhar/Leleu/Chung
» Jules Boucherit, un Juste parmi les Nations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: