Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Philharmonie] – Verdi, Falstaff – OP, Harding

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82070
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: [Philharmonie] – Verdi, Falstaff – OP, Harding   Ven 29 Sep 2017 - 15:27

Donné ce soir et dimanche dans une belle distribution.

Tellement donné que j'offre deux places pour ce soir :
http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2017/09/28/2959-o-la-berceuse-avec-ta-fille-et-l-innocence .


Dernière édition par DavidLeMarrec le Ven 29 Sep 2017 - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80640
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: [Philharmonie] – Verdi, Falstaff – OP, Harding   Ven 29 Sep 2017 - 15:28

Est-ce que ce n'est pas une oeuvre où on perd quand même pas mal avec la version de concert?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82070
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: [Philharmonie] – Verdi, Falstaff – OP, Harding   Ven 29 Sep 2017 - 15:32

Xavier a écrit:
Est-ce que ce n'est pas une oeuvre où on perd quand même pas mal avec la version de concert?

C'est une des rares œuvres de Verdi où l'orchestre a une grande place, donc à peu près la seule qui me semble être vraiment intéressante à la Philharmonie. (Moi, la version de concert ne me pose pas de problème, justement c'est déjà très vivant.)

Je crois en revanche que ça a souffert de la compétition, dans un mois, de la production de l'Opéra – avec Luisi et Terfel, donc au moins aussi appétissante…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Belcore
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: [Philharmonie] – Verdi, Falstaff – OP, Harding   Sam 30 Sep 2017 - 10:00

J'avais remarqué ce concert malheureusement inaccessible pour moi à cause des dates.
Les commentaires sur la première sont enthousiastes : la distribution vocale est exemplaire, il y a une mise en espace qui fonctionne bien et Harding se révèle une nouvelle fois un chef verdien d'envergure.


Ceux qui pourront aller à la représentation de dimanche seront vernis !!

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 325
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: [Philharmonie] – Verdi, Falstaff – OP, Harding   Sam 30 Sep 2017 - 11:16

DavidLeMarrec a écrit:
ça a souffert de la compétition, dans un mois, de la production de l'Opéra – avec Luisi et Terfel, donc au moins aussi appétissante…

En tout cas, Harding a mis la barre tres haut, dans les conditions tres différentes et assez idéales finalement de la Philharmonie: grande proximité de l'orchestre et des chanteurs, orchestre sans fosse mais parfaitement maitrisé, pas de mise en scène mais une mise en espace très animée et efficace avec des chanteurs très habitués de leurs roles, sans pupîtres ni partitions. Quelques accessoires et éclairages et un vrai jeu d'acteurs. Acoustique et proximité idéales au fond du 1er balcon centre où j'étais facilement replacé; beaucoup de places libres au 2nd balcon et pas mal de gens replacés au 1er. Orchestre un peu plus présent qu'en version scénique, mais Harding toujours tres attentif aux chanteurs, et entendre un peu plus l'orchestre dans Falstaff c'était tres bien. Harding dirige avec une énergie, une finesse et une maitrise carrément toscaniniennes.... Smile Orchestre superbe, avec des ensembles (certains ultra rapides) d'une belle virtuosité et des passages nocturnes ou mélancoliques pleins de poésie et de nostalgie. Un plateau à peu pres idéal: tres content d'entendre Maestri en live! moins jeune mais égal à sa réputation: belle voix homogène, beau legato verdien, et énorme intelligence du role, ne cabotine jamais, légèrement costumé à la derniere scene mais je ne vous en dis pas plus....Smile  Frittoli bien en voix et tres à l'aise sur scène; tres beau couple d'amants et une Dame Quickly au beau chant classe qui n'en fait pas trop. Maltman tres classe aussi en Ford, voix magnifique. Les chanteurs sont le + souvent sur le plateau "du choeur", surélevé derriere l'orchestre (et doivent bien sonner aux places de coté), mais ils se déplacent partout et viennent meme s'adresser directement au chef.... Smile Ah, les VC ne sont plus ce qu'elles étaient...

Bref, entendre un tel chef d'oeuvre dans ces conditions, c'est une chance énorme. Espérons que Harding fera d'autres opéras en "vc" à Paris.... (J'étais tres sceptique sur des opéras à la Philharmonie: je mange mon chapeau, en attendant Elektra....)

PS J'étais bluffé de voir que la mise en espace n'est créditée à personne, c'est donc Harding? Ouaouh!
PPS Mon seul regret, je ne suis pas libre dimanche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82070
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: [Philharmonie] – Verdi, Falstaff – OP, Harding   Sam 30 Sep 2017 - 12:24

Oui, outre que l'œuvre est absolument jubilatoire en concert (ça foisonne en permanence, et puis la circulation des motifs, les effets d'orchestration, les citations, tout ça fonctionne tellement bien en vrai !), on avait du tout premier choix. La direction, la qualité de l'orchestre, la mise en espace sobre mais prenante (je suppose, moi, que chacun a importé ses habitudes des différentes productions, d'où l'absence de crédit), le climat général (vraiment agréable quand les lumières sont baissées…) et bien sûr la distribution de tout premier choix, bien sûr Maestri qui est le Falstaff du moment depuis assez longtemps, mais aussi les seconds rôles : Iervolino en Quickly (glorieuse mais sans effets poitrinés), Polverelli en Meg (la voix n'a pas bougé depuis les disques des années 90…), Botta en Cajus (très finement focalisée), Conners en Bardolfo (avec un profil inhabituellement héroïque), et même Luperi (déclinant mais très sonore, pas étonnant qu'il ait cumulé les Commendatore)…
Moins enthousiaste que l'assistance sur Lisette Oropesa : le médium n'est pas très nettement focalisé et projeté, toute l'émission plutôt vaporeuse (pas du tout italienne…) : on l'entend plutôt mal et on ne comprend pas grand'chose non plus. Mais les aigus sur « luna » étaient merveilleux (toute une histoire de jeunesse passait là-dedans). Ça me fascine toujours, toutes les chanteurs réussissent cet endroit, alors qu'il y a ce si bémol (ou ce si, je ne suis plus sûr) surexposé, déconnecté, sur une voyelle difficile, et que toutes ne sont pas des lyriques légers… En tout cas, ça fait toujours son effet.

À l'Opéra, où j'ai prévu d'aller aussi, la distribution me fait légèrement plus envie sur le papier (Luisi, Terfel…), mais on est sensiblement sur les mêmes cîmes en théorie, dans une salle qui flatte aussi très bien les orchestres (mais de façon tout à fait opposée). Il faut voir maintenant si ça s'incarne de façon aussi enthousiasmante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2509
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: [Philharmonie] – Verdi, Falstaff – OP, Harding   Sam 30 Sep 2017 - 12:38

Je verrai Falstaff à Parme avec une distribution alléchante sur le papier, donc même si j'avais été parisienne j'aurais passé mon tour tant il me semble étrange de présenter Falstaff en VC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 325
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: [Philharmonie] – Verdi, Falstaff – OP, Harding   Sam 30 Sep 2017 - 12:50

Je m'apercois que ces "mises en espace" où on chante par coeur sans pupitres et il y a un jeu d'acteurs, ca marche vraiment bien meme (ou surtout?) pour des opéras comme Falstaff ou Nozze di Figaro (au TCE en juin). C'est vivant et on se concentre sur d'autres choses... Bien sur, on n'a pas exactement les scenes nocturnes dans la nature....

Je vais aussi voir la production à Bastille prochainement, qui devrait etre superbe aussi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82070
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: [Philharmonie] – Verdi, Falstaff – OP, Harding   Sam 30 Sep 2017 - 13:37

luisa miller a écrit:
Je verrai Falstaff à Parme avec une distribution alléchante sur le papier, donc même si j'avais été parisienne j'aurais passé mon tour tant il me semble étrange de présenter Falstaff en VC.

Moi il me semble au contraire que, peut-être contre-intuitivement, il est moins gênant d'avoir un opéra très mobile en version de concert (même derrière des pupitres, parce que ce qu'on a eu hier soir était ni plus ni moins une mise en scène sans décors…) que lorsqu'il s'agit d'œuvres déjà statiques où la mise en scène peut aider.

(Mais de toute façon, sauf quand les mises en scène sont vraiment passionnantes, les versions de concert me stimulent plus en général : on voit l'orchestre, les chanteurs sont centrés sur l'essentiel, et on ne nous impose pas des images pauvres – car, sans nous flatter beaucoup, je crois que l'imagination de la plupart des spectateurs surpasse l'essentiel des toiles peintes et projections vidéos…)

Par ailleurs, comme le souligne Patzak, les versions de concert sont de plus en plus souvent mises en espace, ou au minimum un peu jouées, ça change les choses.

Évidemment, si je peux avoir un Lubek & Roussat ou un Patiès, j'accours…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 325
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: [Philharmonie] – Verdi, Falstaff – OP, Harding   Sam 30 Sep 2017 - 13:41

DavidLeMarrec a écrit:
[(Mais de toute façon, sauf quand les mises en scène sont vraiment passionnantes, les versions de concert me stimulent plus en général : on voit l'orchestre, les chanteurs sont centrés sur l'essentiel, et on ne nous impose pas des images pauvres – car, sans nous flatter beaucoup, je crois que l'imagination de la plupart des spectateurs surpasse l'essentiel des toiles peintes et projections vidéos…)

+1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2509
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: [Philharmonie] – Verdi, Falstaff – OP, Harding   Sam 30 Sep 2017 - 14:04

DavidLeMarrec a écrit:
luisa miller a écrit:
Je verrai Falstaff à Parme avec une distribution alléchante sur le papier, donc même si j'avais été parisienne j'aurais passé mon tour tant il me semble étrange de présenter Falstaff en VC.

Moi il me semble au contraire que, peut-être contre-intuitivement, il est moins gênant d'avoir un opéra très mobile en version de concert (même derrière des pupitres, parce que ce qu'on a eu hier soir était ni plus ni moins une mise en scène sans décors…) que lorsqu'il s'agit d'œuvres déjà statiques où la mise en scène peut aider.

(Mais de toute façon, sauf quand les mises en scène sont vraiment passionnantes, les versions de concert me stimulent plus en général : on voit l'orchestre, les chanteurs sont centrés sur l'essentiel, et on ne nous impose pas des images pauvres – car, sans nous flatter beaucoup, je crois que l'imagination de la plupart des spectateurs surpasse l'essentiel des toiles peintes et projections vidéos…)

Par ailleurs, comme le souligne Patzak, les versions de concert sont de plus en plus souvent mises en espace, ou au minimum un peu jouées, ça change les choses.

Évidemment, si je peux avoir un Lubek & Roussat ou un Patiès, j'accours…

Jusqu'à présent je n'ai vu Falstaff que mis en scène (l'italien et le français), alors je ne m'imagine vraiment pas le voir en VC. Et puis je suis assez curieuse de voir ce que De Candia et Kiria (le 15/10) feront du rôle titre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: [Philharmonie] – Verdi, Falstaff – OP, Harding   Sam 30 Sep 2017 - 14:32

Patzak a écrit:
Je m'apercois que ces "mises en espace" où on chante par coeur sans pupitres et il y a un jeu d'acteurs, ca marche vraiment bien meme (ou surtout?) pour des opéras comme Falstaff ou Nozze di Figaro (au TCE en juin). C'est vivant et on se concentre sur d'autres choses... Bien sur, on n'a pas exactement les scenes nocturnes dans la nature....

Je vais aussi voir la production à Bastille prochainement, qui devrait etre superbe aussi Smile

C'était aussi très réussi pour l'Orfeo de Gardiner.

 Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Philharmonie] – Verdi, Falstaff – OP, Harding   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Philharmonie] – Verdi, Falstaff – OP, Harding
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Verdi-Falstaff
» Verdi -Falstaff
» Falstaff
» Falstaff de Verdi
» Customize ton Verdi !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: