Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bach JS. Sonates pour viole de gambe et clavecin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1717
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Bach JS. Sonates pour viole de gambe et clavecin   Sam 4 Nov 2017 - 9:56

3 sonates, c'est trop peu pour constituer un corpus, et sans doute sont-elles des pièces réunies à posteriori : « le Kappelmeister écrivit des morceaux indépendants que l’on ne peut replacer dans une perspective ordonnée » écrit Alberto Basso. Rien ne conclut en effet à la volonté d’en faire un recueil. Bien que l’on puisse lire dans Wikipédia : « sur une copie des BWV 1028 et 1029, …, figurent les chiffres romains V et VI, suggérant que, tels les Sonates et partitas pour violon ou les Suites pour violoncelle seul, elles faisaient partie d'un recueil de six œuvres ». Le peu d’évidence dans l’unité formelle des trois sonates : schéma de la sonate d’église en 4 mouvement pour les deux premières, forme tripartite pour la dernière : BWV 1029, plaide plutôt pour des œuvres indépendantes.

Œuvres vraisemblablement nées à Köthen (selon Alberto Basso) sans doute à la faveur de la présence de Christian Ferdinand Abel, virtuose de la viole, et du Prince Léopold, lui même excellent amateur. Mais ce n’est pas si sûr ; comme l’écrit Geneviève Soly :  « Nous datons traditionnellement les sonates pour clavecin obligé et viole de gambe de l'époque de Köthen mais cette hypothèse, tel que l'a démontré Laurence Dreyfus dans son excellente édition publiée en 1985 chez Peters, est hautement improbable. Les seuls faits connus (analyse stylistique et analyse des sources) tendent plutôt à prouver qu'elles datent de la période de Leipzig, à partir de 1735. ».

Proches ou peut-être donc ultérieures aux suites pour violoncelle en ce qui concerne la période de composition. Comme le fait de nouveau remarquer Alberto Basso : la viole chez Bach traverse la chronologie des compositions (les présentes sonates, sixième Brandebourgeois, cantates, Saint Mathieu, Saint Jean). De même pour le violoncelle (les suites, les cantates avec violoncelle picolo).  Coexistence de formes déjà presque archaïques (la viole, la sonate d’église) et d’expérimentations modernes (le violoncelle et une recherche «abstraite» dont le propos va bien au delà de la suite de danses) . Comme si chez Bach, rien ne s’effaçait.

La multiplicité des violes (viole à sept cordes pour BWV 1029), le rôle concertant et vocal du clavecin ont fait éclore de superbes interprétations qui proposent des alliages savoureux (violoncelle picolo et orgue pour Bylsma et Bob van Asperen, ténor ou basse de violon et orgue - pour partie - à nouveau pour Cocset / Cuiller / Myron). Superbes enlacements, si cantabile, du positif et du violoncelle piccolo ou de la viole.

Enfin, les trois œuvres réunies sont bien courtes (j’imagine l’approbation enthousiaste de certains à la lecture de cette phase, et me voilà plongé illico dans la plus profonde affliction) et permettent, pour notre bonheur, un couplage en format CD avec d’autres œuvres. Au delà du minutage, l’intérêt réside bien sûr dans la lecture proposée : De la juxtaposition heureuse par Savall et Koopman, deuxième version, avec la sonate en trio BWV 529 (pour orgue), au parcours très construit et magnifiquement éloquent de Cocset, qui relie ces sonates aux chorals et trio (pour orgue)

Mes interprétations préférées

- Savall – Koopman 1978
- Savall – Koopman 2000
- Cocset – Cuiller – Myron
- et découverte récente (merci Ravélavélo) : Bylsma – Bob van Asperen









Sources
- Alberto Basso, Jean-Sébatien Bach
- Tout Bach, collections bouquins, article d’Antoine Mignon
- Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sonates_pour_viole_de_gambe_(Bach), avec une discographie assez exhaustive.
- Geneviève Soly, livret des sonates pour clavecin https://www.analekta.com/album/?soly-genevieve-j-s-bach-sonates-pour-clavecin.1108.html

Et pour goûter : https://www.francemusique.fr/emissions/la-tribune-des-critiques-de-disques/les-sonates-pour-viole-et-clavecin-de-jean-sebastien-bach-22151
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Bach JS. Sonates pour viole de gambe et clavecin   Sam 4 Nov 2017 - 20:06

Moi j’aime Kuijken/Leonhardt, Weber/Hill et Pandolfo/ Hünninger. Si vous aimez l’orgue il y a Patxi Montero / Daniele Boccaccio, je n’aime pas le ton de l’orgue qu’Asperen utilise. Si vous aimez le violoncelle, Isserlis/Egarr n'est pas mal.

La musique est parfois  comme des sonates en trio, avec au moins trois voix indépendantes et également importantes. Chaque voix devrait être  limpide. En plus  une partie du drame de la musique devrait être la conséquence des rapports, des tensions même,  entre les voix.

Harnoncourt a rédigé un très bel essai sur les sonates, dans son livre avec Monteverdi dans le titre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1717
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Bach JS. Sonates pour viole de gambe et clavecin   Sam 11 Nov 2017 - 0:28

xoph a écrit:
...La multiplicité des violes (viole à sept cordes pour BWV 1029), le rôle concertant et vocal du clavecin ont fait éclore de superbes interprétations qui proposent des alliages savoureux (violoncelle picolo et orgue pour Bylsma et Bob van Asperen... Superbes enlacements, si cantabile, du positif et du violoncelle piccolo ou de la viole.

Mandryka a écrit:
... je n’aime pas le ton de l’orgue qu’Asperen utilise.
La musique est parfois  comme des sonates en trio, avec au moins trois voix indépendantes et également importantes. Chaque voix devrait être  limpide. En plus  une partie du drame de la musique devrait être la conséquence des rapports, des tensions même,  entre les voix.

Merci pour tes pistes, dont beaucoup me sont inconnues.

Je voulais revenir sur l’interprétation Bylsma / Van Asperen, et sur la tension (nécessaire) dont tu parles. Mes termes : "savoureux", "enlacement" évoquent plus une fusion qu'une tension. Ils étaient sans doute hâtifs et peuvent laisser augurer d'une interprétation par trop sucrée, où tout se fond. Je ne pense pas que ce soit le cas, au contraire. Passé les affinités de timbres, la vocalité des deux instruments, leur capacité à "tenir" le son; bref, une familiarité que ne recèle pas le duo plus différencié viole de gambe / clavecin, on est bien loin d'une mélasse indistincte.
> L'équilibre des voix, du fait de la "portée" de l'orgue (même "de poche") met en valeur le rôle effectivement majeur de la partie (des deux parties, car comme tu le soulignes: ce sont des sonates en trio) clavier.
> La fraicheur et la verve volubile de l'orgue (même si on est globalement dans des timbres boisés) évitent tout effet d'empâtement
> Surtout la tension naît moins d'opposition que de distance: un enlacement certainement, mais qui fait place au vide (les images visuelles me sont les plus immédiates: celle ci par exemple)
Spoiler:
 
Ou du relais sans fin qui s’opère entre les voix où chacune semble, tour à tour, porter l'autre.

Tout ceci ne m'empêche bien sûr pas d'adorer les versions plus "classiques" (Savall / Koopman)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomane averti


Nombre de messages : 422
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Bach JS. Sonates pour viole de gambe et clavecin   Sam 11 Nov 2017 - 7:57

Pouvez dire quelques mots sur l'évolution de Savall/Koopman I et II ? Je ne connais que me 1er.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1717
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Bach JS. Sonates pour viole de gambe et clavecin   Ven 17 Nov 2017 - 22:52

Mais volontiers, c'est toujours un plaisir de se plonger dans ces œuvres

Quelques données factuelles:
• V1
Emi / Virgin Classik 1978
- Viole de Gambe, Barak Norman, London 1697
- Clavecin, Sébastien Garnier 1747
• V2
AliaVox 2000*
- Viole de Gambe, Barak Norman, London 1697 (sonate II)
- Viole de Gambe, Pellegrino Zanetti, Venezia 1550 (sonate I et III)
- Viole de Gambe, altus Andreas Doerffel, Klingenthal 1757 (sonate IV, transcription de la sonate en trio pour orgue BWV 529)
- Clavecin Christian Zell, Hamburg 1737

Et une écoute un peu suivie de la "mal aimée" BWV 1028 en ré majeur, avec pourtant un mouvement lent à fendre les pierres.
Savall utilise la même viole (contrairement à BWV 1027 et 29), ça tombe bien pour s'y repérer.

Tempos: plus marqués dans V2 (andante 5'15 contre 4'50; allegro 3'44 contre 4'02)
Equilibre clavecin / viole: je ne dirais pas plus équilibré dans V2 (il s'agit plutôt d'un tourbillon qui vous emporte) mais le clavecin y prend vraiment sa place égale à celle de la viole (ce sont des sonates en trio après tout).
Tout me semble plus intense dans cette version V2: plus de mordant, d'accroche, de contraste, cantabile des mouvements lents plus assumés (parfois à la limite de la rupture). J'y sens une forme d'emportement vital que l'on sent souvent chez Koopman (ah ! ses Brandebourgeois et la ronde folle du sixième) et Savall (que j'aime) en oublierait qu'il joue de la viole (que j'aime). Magnifique tension des cavalcades du clavecin et des sons étirés ad infinitum de la viole.

Dans tous les cas c'est superbe, mais je dois dire que la seconde version (et à une rapide réécoute, il en est de même pour les deux autres sonates) est pour moi encore plus attachante

*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomane averti


Nombre de messages : 422
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Bach JS. Sonates pour viole de gambe et clavecin   Sam 18 Nov 2017 - 9:48

Merci pour cette superbe comparaison, je vais donc me laisser tenter par Savall/Koopman II.

J'ai écoulé un bout de Bysmal/Asperen c'est très différent des autres avec l'orgue/violoncelle qui me plait pas mal au point de vue mélange de sonorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bach JS. Sonates pour viole de gambe et clavecin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bach JS. Sonates pour viole de gambe et clavecin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C.P.E. Bach
» Prokofiev Sonates pour piano
» Les sonates pour flute de J.S. Bach.
» Sergueï Prokofiev (1891-1953) - Sonates pour piano
» Luciano Sgrizzi, clavecin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: