Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Philharmonie - Escaich Fauré Duruflé - Slatkin 26/11/17

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81156
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Philharmonie - Escaich Fauré Duruflé - Slatkin 26/11/17   Mar 21 Nov 2017 - 1:34

Dimanche 26 novembre 2017
16:30

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie de Paris

Maurice Ravel
Pavane pour une infante défunte

Thierry Escaich
Concerto pour orgue n°3

Gabriel Fauré
Pavane

Maurice Duruflé
Requiem (version de 1947)

Orchestre national de Lyon
Chœur Spirito
Jeune Choeur symphonique
Leonard Slatkin, direction
Thierry Escaich, orgue
Christianne Stotijn, mezzo-soprano
Ariunbaatar Ganbaatar, baryton
Nicole Corti, chef de choeur

Beau programme, n'est-ce pas? Smile

Le 3è concerto pour orgue d'Escaich a été crée en juillet au Japon.
http://brahms.ircam.fr/works/work/41579/

Le même concert sera donné à Lyon la veille, le samedi 25.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1467
Age : 31
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Philharmonie - Escaich Fauré Duruflé - Slatkin 26/11/17   Mar 21 Nov 2017 - 21:35

Grâce à toi, j'apprends qu'Escaich a composé deux autres concertos pour orgue... J'avais adoré le premier... C'est dans le même style ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81156
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Escaich Fauré Duruflé - Slatkin 26/11/17   Mar 21 Nov 2017 - 21:42

Comment le savoir?
Il n'y en a pas trace pour l'instant.

Après, son style n'évolue pas énormément avec le temps, donc il y a des oeuvres plus ou moins inspirées que d'autres, mais pas de rupture stylistique d'une oeuvre à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81156
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Escaich Fauré Duruflé - Slatkin 26/11/17   Dim 26 Nov 2017 - 23:54

Le concert a débuté par une Pavane de Ravel très très lente, comme interminable.
C'était très beau, mais pas mon type d'interprétation préféré.
Après, dans le genre, c'était très réussi.
Très beaux timbres, très belle et délicate harpe.

Je crois que je préfère le 1er concerto pour orgue d'Escaich (il faut dire que je l'ai beaucoup écouté), mais tout de même son 3è est assez réussi également, je crois qu'il a vraiment réussi à redonner un peu de crédibilité à un genre assez rare, et ça sonne vraiment bien dans cette salle.
Je suis souvent réservé sur la fin de ses oeuvres, là encore ça m'a paru pas clair, pas vraiment convaincant, ça s'adoucit pour retrouver l'atmosphère du premier mouvement, soudaine ça re-explose pour 10 secondes et boum, accord final.
Il a ensuite fait une improvisation sur la Pavane de Ravel, improvisation à mon avis trop courte pour être vraiment bien construite, avec les premières notes de la pièce de Ravel répétées un très grand nombre de fois, je pense que l'ensemble du public a pu comprendre sur quoi il improvisait. Smile

Très jolie Pavane de Fauré, avec un beau choeur, avant le Requiem de Duruflé, oeuvre que j'ai toujours aimée et toujours écoutée dans la version dirigée par Maurice Duruflé lui-même (chez Erato), mais là j'ai parfois trouvé ça un peu terne, et je me demandais si ce n'était pas en partie dû à l'orchestre.
Les timbales, par exemple, m'ont paru bien sourdes, et certains moments m'ont paru un peu flous, un peu mous.
L'In Paradisum final était vraiment superbe, les gens qui sortent leurs glaires sur les derniers accords mériteraient un châtiment exemplaire.
Les solistes étaient finalement Nikolay Borchev (qui a remplacé le remplaçant) et Virginie Verrez.
Contrairement à d'autres récents concerts de la Philharmonie, ils étaient devant l'orchestre.
Je les ai trouvés corrects, sans plus.
L'orgue (avec encore Thierry Escaich) était une nouvelle fois réglé trop fort, j'ai trouvé, pour le Duruflé.

Voilà, malgré quelques réserves, je ne regrette pas d'avoir choisi la musique face au tennis. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tomseche89
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 426
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Philharmonie - Escaich Fauré Duruflé - Slatkin 26/11/17   Lun 27 Nov 2017 - 9:06

Xavier a écrit:
j'ai parfois trouvé ça un peu terne, et je me demandais si ce n'était pas en partie dû à l'orchestre.
Les timbales, par exemple, m'ont paru bien sourdes, et certains moments m'ont paru un peu flous, un peu mous.

Après coup, je vois très bien ce que tu veux dire. Sur le moment, pour moi qui découvrais l'oeuvre, j'ai trouvé ça superbe. On sent très bien les emprunts au grégorien, mais entourés d'une brume qui donne un climat vraiment particulier à l'oeuvre. Tout en haut du 2e balcon, l'orgue s'insérait très bien (vendredi et samedi, placé plus près au 1er balcon, je me sentais un peu plus agressé).
Le concerto pour orgue était très réussi également : je crois que c'est la première fois que j'ai envie de réécouter tout de suite une (quasi) création ! C'était assez aéré et jamais massif. Le concerto d'Eric Tanguy la veille était agréable aussi, plus touffu, ça me semblait plus conforme à ce qu'on entend dans les partitions contemporaines (le vendredi, le concerto d'Eötvös intégrait également un ogre Hammond, j'ai trouvé ça intéressant au début mais assez peu passionnant au final).

En tout cas, beau week end Orchestres en fête autour de l'orgue.
L'Orchestre des Pays de la Loire a donné d'excellentes Planètes vendredi (vraiment une très solide formation), et les Lillois ont enflammé la Symphonie n°3 de Saint-Saëns, avec une lecture vraiment fougueuse d'Alexandre Bloch, quitte à perdre un peu de mystère.
Beaucoup d'enfants dans la salle les deux premiers soirs, que ce soient des classes entières ou bien des familles. Je n'ai pas trouvé le public pire différent de d'habitude, les traditionnelles toux et ouvertures de bonbons/paquets de mouchoirs augmentant comme chaque année à mesure que le thermomètre baisse...

(Pas regretté non plus d'avoir manqué le match de Pouille, en revanche si Tsonga était allé en 5 sets j'aurais hésité !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philharmonie - Escaich Fauré Duruflé - Slatkin 26/11/17   

Revenir en haut Aller en bas
 
Philharmonie - Escaich Fauré Duruflé - Slatkin 26/11/17
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Philharmonie - Escaich Fauré Duruflé - Slatkin 26/11/17
» Philharmonie - Copland, Ligeti, Strauss - Slatkin 6/02/2016
» Requiem de Fauré
» Maurice Duruflé (1902-1986)
» Maurice Duruflé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: