Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Saison 18 - 19 à l'ONP

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 694
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mar 30 Jan 2018 - 17:23

On a ce type d'échanges tous les ans...
Cela devient du radotage...
L'ONP qui a une jauge cumulée supérieure à 4500 places ne peut pas etre géré comme un théatre d'avant - garde !!
La direction prend des risques mesurés, mais c'est légitime de programmer une proportion significative de blockbusters que le public plébiscite, à tort ou à raison !!
Globalement il y a un recherche dans le choix des metteurs en scène et des distributions vocales, qui sont nettement meilleures que précédemment.
Certains risques s'avèrent payants : Jephta, que personnellement j'ai modérément apprécié, a eu du succès, Only the sound a aussi trouvé son public.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3816
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mar 30 Jan 2018 - 17:27

Patzak a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
absence de mise en valeur du répertoire local
Il y a pourtant les Troyens, les Huguenots, les Indes Galantes, Berenice et Carmen, non?

Pour la réservation tres précoce, je trouve que ca ne change pas grand chose par rapport à avril (la Philharmonie, l'OP, etc): c'est super tot dans les deux cas.

Quant au site, un peu long ce matin mais il a tres bien marché.... (seul piege, certaines places supplementaires non-dispo).

Les troyens de Tcherniakov d'après Berlioz ? Connaissant le bonhomme, c'est le seul opéra que je n'ai pas envie d'aller voir A CAUSE du "metteur en scène"


Belcore a écrit:
On a ce type d'échanges tous les ans...

Peut-être parce que chaque année il y a un point de détail qui fait qu'il y a "ce type d'échanges"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 414
Age : 60
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mar 30 Jan 2018 - 17:51


Je trouve idiot de donner la Traviata toutes les cinq minutes, je suis bien d'accord (meme si c'est tres beau).

David parle des Soldaten: je crois que c'est prévu dans 2-3 ans, justement.

Les opéras francais rares vont plutot etre donnés en version de concert, au TCE (la Reine de Chypre) ou à la Philharmonie. L'ONP a donné Béatrice & Bénédicte en VC il y a deux ans,c'est vrai qu'ils pourraient le faire plus souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mar 30 Jan 2018 - 17:56

Adalbéron a écrit:
Je suis bien d'accord, mais ça intéresserait quelle part du public en pourçentage ceux qui aimeraient voir autre chose qu'une annuelle Traviata, Carmen ou Tosca ?
Je me souviens avoir été à une Affaire Makropoulos dans une Bastille à peine aux deux tiers remplie.

C'était une reprise, d'un opéra en tchèque (à mon avis même pas très bon), avec un metteur en scène qui fait plutôt peur (même si c'était tout à fait sage), et surtout sans vedettes.

Une nouvelle production d'un opéra en français/italien/anglais/russe avec un metteur en scène plus consensuel (du genre Carsen) ou mieux en cour (Castellucci), avec une ou deux stars, ça se remplirait très bien. Moses und Aron était assez plein, malgré les aspects livret religieux pataud + inachevé + atonal…
Et si jamais on va à Garnier, alors on pourrait donner Oui-Oui de Grisey, ce serait plein.

C'est bien ce que je leur reproche : ils ont un public captif, qui ira à l'ONP quoi qu'on y joue, surtout s'il y a une affiche célèbre. Il faut en profiter pour ne pas donner que Traviata (qu'il faut donner aussi, là n'est pas la question) !


Citation :
La situation est encore plus critique du côté de la danse, où vous n'avez strictement rien du "répertoire maison".

Si, un peu… dans les soirées de l'École de danse !  J'y ai vu du Sauguet et du Damase et cette saison aussi c'est original, même si on récupère à nouveau l'infâme Paulli.

Pour la danse, le problème est un peu différente (mais pire, en effet) : il n'y a rien entre les tubes absolus et la création contemporaine. Tout le patrimoine entre les deux a disparu. J'aimerais bien entendre ce qu'on jouait comme ballets en 1890, en 1930… sans même espérer qu'on nous redonne Noverre ou la version originale de la Fille mal gardée. Évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mar 30 Jan 2018 - 18:08

Belcore a écrit:
On a ce type d'échanges tous les ans...

Évidemment, puisque les saisons successives suivent ce schéma : plus cher, moins audacieux.


Citation :
L'ONP qui a une jauge cumulée supérieure à 4500 places ne peut pas etre géré comme un théatre d'avant - garde !!
La direction prend des risques mesurés, mais c'est légitime de programmer une proportion significative de blockbusters que le public plébiscite, à tort ou à raison !!

Personne ne dit le contraire. Ne serait-ce que parce qu'une majorité du public va occasionnellement à l'Opéra, et dans ce cas, il n'y a aucune raison de ne pas aller voir Don Giovanni et autres valeurs sûres, qu'on sait qu'on aime, et dans de grandes distributions. Évidemment.

Mais une institution publique et supposément emblématique du pays ne mette pas en valeur le patrimoine, ou ne renouvelle pas les goûts, n'offre pas autre chose que l'habituel, c'est attristan.


Citation :
Globalement il y a un recherche dans le choix des metteurs en scène et des distributions vocales, qui sont nettement meilleures que précédemment.

Très vrai, mais ça n'a pas de rapport avec la question que je soulevais (ou plutôt abonde : avec l'envie de voir Castellucci ou Kaufmann, on peut faire voir autre chose que Tosca ou Carmen).


Citation :
Certains risques s'avèrent payants : Jephta, que personnellement j'ai modérément apprécié, a eu du succès, Only the sound a aussi trouvé son public.

Jephtha n'est pas vraiment un risque : du Haendel avec les Arts Flo, ça remplit. Oui, les créations (assez bien attribuées, je trouve : Francesconi, Saariaho, Jarrell, et avec le concept sympa de lien avec la littérature française) trouvent leur public et sont assez bien réussies, très luxueusement distribuées aussi, ça fait plaisir.


Patzak a écrit:
David parle des Soldaten: je crois que c'est prévu dans 2-3 ans, justement.

On m'a dit ça, mais il y avait aussi les Gezeichneten, plusieurs fois prévus (sous Gall, sous Joel), même Wozzeck de Gurlitt qui avait été évoqué comme possible. Attendons (moi je n'adore pas ça, mais ça plairait à une large frange du public parisien, en particulier celui féru de théâtre).


Citation :
Les opéras francais rares vont plutot etre donnés en version de concert, au TCE (la Reine de Chypre) ou à la Philharmonie. L'ONP a donné Béatrice & Bénédicte en VC il y a deux ans,c'est vrai qu'ils pourraient le faire plus souvent.

Mais pourquoi les mettre dans ce placard par principe ? Ce qui se donne au TCE, oui, mais c'est le travail de Bru Zane, comme à Versailles, pas celui de l'Opéra de Paris, qui a pourtant des moyens colossaux.

Si on donnait le centième de ce budget à la Compagnie de L'Oiseleur, on en aurait des découvertes ! Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3816
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mar 30 Jan 2018 - 18:40

Patzak a écrit:


Je trouve idiot de donner la Traviata toutes les cinq minutes, je suis bien d'accord (meme si c'est tres beau).

David parle des Soldaten: je crois que c'est prévu dans 2-3 ans, justement.

Les opéras francais rares vont plutot etre donnés en version de concert, au TCE (la Reine de Chypre) ou à la Philharmonie. L'ONP a donné Béatrice & Bénédicte en VC il y a deux ans,c'est vrai qu'ils pourraient le faire plus souvent.

Surtout que dans le répertoire Verdien il y a des opéras qui sont plutôt rares : I lombardi, Jérusalem, Stiffelio, Un giorno di regno, Aroldo, Oberto par exemple. Maintenant si on extrapole aussi bien côté français qu'italien il y a un boulot de recherche monstrueux à effectuer  tant la production est très importante quasiment dès le XVIIe siècle et jusqu'à nos jours. Je ne suis pas certaine que Lissner soit prêt à sortir de sa zone de confort. Et une ennième Traviata ou une Xième Lucia di Lammermoor rapporteront forcément plus d'argent qu'une série d'Africaine ou qu'une série de Jérusalem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 672
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mer 31 Jan 2018 - 1:03

DavidLeMarrec a écrit:
Adalbéron a écrit:
Je suis bien d'accord, mais ça intéresserait quelle part du public en pourçentage ceux qui aimeraient voir autre chose qu'une annuelle Traviata, Carmen ou Tosca ?
Je me souviens avoir été à une Affaire Makropoulos dans une Bastille à peine aux deux tiers remplie.

C'était une reprise, d'un opéra en tchèque (à mon avis même pas très bon), avec un metteur en scène qui fait plutôt peur (même si c'était tout à fait sage), et surtout sans vedettes.

Une nouvelle production d'un opéra en français/italien/anglais/russe avec un metteur en scène plus consensuel (du genre Carsen) ou mieux en cour (Castellucci), avec une ou deux stars, ça se remplirait très bien. Moses und Aron était assez plein, malgré les aspects livret religieux pataud + inachevé + atonal…
Et si jamais on va à Garnier, alors on pourrait donner Oui-Oui de Grisey, ce serait plein.

C'est bien ce que je leur reproche : ils ont un public captif, qui ira à l'ONP quoi qu'on y joue, surtout s'il y a une affiche célèbre. Il faut en profiter pour ne pas donner que Traviata (qu'il faut donner aussi, là n'est pas la question) !


Citation :
La situation est encore plus critique du côté de la danse, où vous n'avez strictement rien du "répertoire maison".

Si, un peu… dans les soirées de l'École de danse !  J'y ai vu du Sauguet et du Damase et cette saison aussi c'est original, même si on récupère à nouveau l'infâme Paulli.

Pour la danse, le problème est un peu différente (mais pire, en effet) : il n'y a rien entre les tubes absolus et la création contemporaine. Tout le patrimoine entre les deux a disparu. J'aimerais bien entendre ce qu'on jouait comme ballets en 1890, en 1930… sans même espérer qu'on nous redonne Noverre ou la version originale de la Fille mal gardée. Évidemment.

Je l'avais vu avec Angela Denoke, c'est quand même, sinon une vedette, une chanteuse qui est demandée et réputée (bon c'est pas Kaufmann ou Netrebko, oui, ou à l'époque Dessay ou Villazon).

Bien évidemment, sur le fond, je te suis David, mais on peut tout aussi bien dire que la mission de l'ONP est, en tant que grande scène nationale et internationale, de proposer les grandes oeuvres du répertoire en réunissant les meilleures artistes possibles du moment...
Pour l'instant, je ne râle pas trop, je suis jeune et une certaine quantité des oeuvres qui seront données l'an prochain, je les verrai pour la première fois sur scène (Huguenots, Boccanegra, Il Primo Omiccidio, Troyens, Rusalka, Otello, Forza).

Oui, mais tu remarqueras que parmi les tubes il n'y a ni Giselle, ni La Sylphide, ni Coppelia, ni Le Corsaire, ni Paquita, ni La Source (que des oeuvres créées à l'Opéra de Paris).
Je ne sais pas par ailleurs s'il y a des balletomanes qui demandent la récréation d'oeuvres comme Le Poisson doré, La Fille du Danube, Pâquerette, Les Mohicans, La Filleule des fées, mais eux n'ont pas de Palazzeto Bru Zane ou de Ballet Rara (enfin pas à ma connaissance — mais il faudrait d'immenses moyens, pas seulement ceux qu'on peut mobiliser pour un enregistrement studio, certes) Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 694
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mer 31 Jan 2018 - 9:10

Je ne suis évidemment pas David, dont d'ailleurs je n'arrive pas à comprendre concrètement ce qui le satisferai

Quand je dis que cet échange confine au radotage, c'est que tous les ans on a ce même échange stérile : oui il y a des oeuvres, artistes etc... que j'aimerais voir qui ne figurent pas dans la programmation - mais comme je l'ai écrit il y a suffisamment de choses cette année pour satisfaire ma soif de découvertes cette saison.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19658
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mer 31 Jan 2018 - 9:28

Comment satisfaire David? Éviter la pseudo rareté et que l'ONP ose vraiment des recréations! Qu'il ose prendre son rôle dans la remise en avant du répertoire de l'opéra français.

Trouves-tu logiques qu'il faille aller à Munich pour entendre Le Tribut de Zamora de Gounod? Que ce soit l'Opéra-Comique qui remonte en fin d'année Hamlet de Thomas? Que Le Prophête ait droit à trois production en 2 ans (Essen, Toulouse, Berlin) mais que Paris n'ose finalement qu'un Huguenots cette année... Que LULLY soit totalement absent (et l'opéra baroque français en général... en dehors des Indes mais franchement, entre le metteur en scène et Bastille, j'ai quelques doutes. Pourtant la distribution est génialissime!).
Les recréations sont franchement "faciles" dans le sens où ça remplira toujours vu que ce ne sont pas de si grandes raretés que ça. Monter Le Roi Arthus était déjà beaucoup plus osé : compositeur inconnu, ouvrage taxé de copie de Wagner... Mais Lissner semble beaucoup plus réservé et ne présente comme des "raretés" que des ouvrages qui sont au final montées assez régulièrement dans le monde, sauf à l'ONP depuis des décennies.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mer 31 Jan 2018 - 10:04

Adalbéron a écrit:
Je l'avais vu avec Angela Denoke, c'est quand même, sinon une vedette, une chanteuse qui est demandée et réputée (bon c'est pas Kaufmann ou Netrebko, oui, ou à l'époque Dessay ou Villazon).

Denoke est très réputée parmi les amateurs (et de toute façon, à ce niveau, on ne trouvera pas des tocards sortis de nulle part dans des premiers rôles), mais je ne crois pas qu'elle fasse venir des gens sur son nom comme Stemme ou Meier, par exemple.


Citation :
on peut tout aussi bien dire que la mission de l'ONP est, en tant que grande scène nationale et internationale, de proposer les grandes oeuvres du répertoire en réunissant les meilleures artistes possibles du moment...



Citation :
Pour l'instant, je ne râle pas trop, je suis jeune et une certaine quantité des oeuvres qui seront données l'an prochain, je les verrai pour la première fois sur scène (Huguenots, Boccanegra, Il Primo Omiccidio, Troyens, Rusalka, Otello, Forza).

Pareil pour moi, là-dedans je n'ai vu que Rusalka (que je suis enchanté de revoir, même si j'aurais aimé une distribution plus slavophile comme la dernière fois – Ignjatović-Aknesova, Černoch, Kolosova, Diadkova, Ivashchenko, Axentii, Gnidii !). Mais ce sont des choses que je peux voir n'importe où, alors que toute une partie du répertoire (ce qui n'est pas romantique italien, en gros…) n'est pas représentée.

Je ne fais pas du tout le même grief au petites maisons (qui souvent osent, d'ailleurs) si elles programment 5 Verdi-Mozart sur 6 titres, il faut bien survivre. Mais sur le nombre de productions et l'argent énorme de la subvention, se contenter d'être une usine à tubes et grosses affiches, c'est bien dommage. Quand on voit comment la Monnaie propose des œuvres beaucoup plus diverses, avec une saison d'une dizaine de productions…


Citation :
Oui, mais tu remarqueras que parmi les tubes il n'y a ni Giselle, ni La Sylphide, ni Coppelia, ni Le Corsaire, ni Paquita, ni La Source (que des oeuvres créées à l'Opéra de Paris).
Je ne sais pas par ailleurs s'il y a des balletomanes qui demandent la récréation d'oeuvres comme Le Poisson doré, La Fille du Danube, Pâquerette, Les Mohicans, La Filleule des fées, mais eux n'ont pas de Palazzeto Bru Zane ou de Ballet Rara (enfin pas à ma connaissance — mais il faudrait d'immenses moyens, pas seulement ceux qu'on peut mobiliser pour un enregistrement studio, certes) Laughing

Pas forcément d'immenses moyens si on le fait entrer au répertoire, comme on a fait avec la merveilleuse production Ashton-Lanchberry de la Fille mal gardée.

Après, je suis mauvais juge sur le ballet, j'y vais pour la musique, ou au moins pour le rapport entre la danse et la musique, donc les œuvres purement décoratives à base de variations et de ballets enchâssés, comme les divertissements ramistes ou pis, le belcanto romantique, ça ne m'intéresse pas vraiment. Donc pour la musique Giselle ou Coppélia, même le Corsaire suivant l'état de la partition, bien sûr ; Sylphide, Paquita et Source, déjà beaucoup moins. Je trouve que c'est une tradition un peu close – les mêmes productions où l'on finit par se contenter de comparer les générations de danseurs, sur des décennies…

C'est très bien que ça existe, mais c'est le côté musée-de-Garnier, je me sens moins concerné à vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mer 31 Jan 2018 - 10:10

Belcore a écrit:
Je ne suis évidemment pas David, dont d'ailleurs je n'arrive pas à comprendre concrètement ce qui le satisferai

C'est très simple : il y a des ouvrages que seul l'Opéra de Paris peut donner, en termes de moyens demandés. Et certains sont susceptibles de plaire à un large public, ou des parts importantes du patrimoine. Ce serait bien que, étant financé par la collectivité, le but de la maison ne se limite pas à de jolies distributions dans Verdi.

Pour le reste, je l'ai dit, les distributions sont magnifiques, les créations bien choisies (j'aimerais aussi qu'on en fasse dans d'autres langages plus tradi, mais c'est une question complètement différente).

En trois ans, sur peu ou prou 70 séries, on a eu 3 véritables raretés : la Fille de Neige, Cellini et les Huguenots.

Mais oui, vu tout ce qu'il y a ailleurs, ça me suffit aussi. Je trouve juste cette paresse rageante, lorsque je vois ce que de petites compagnies ou maisons se démènent par ailleurs pour ressusciter Paladilhe, Godard, André Bloch, Cras, Magnard, Lioncourt, Ibert, Honegger, Damase… Et elles le font sans garantie de remplir, alors que ça ne coûterait rien à l'ONP.

Donc en gros, ce que je voudrais, c'est la politique de Lyon, Toulouse ou Bruxelles à Paris. Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19658
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mer 31 Jan 2018 - 10:26

DavidLeMarrec a écrit:
Donc en gros, ce que je voudrais, c'est la politique de Lyon, Toulouse ou Bruxelles à Paris. Voilà.

Ou Marseille! Qui propose quand même tous les ans au moins une vraie rareté (La Chartreuse de Parme, Salambo, Hérodiade, Cléopâtre, L'Aiglon... et je crois que se profil une Reine de Saba!!!)
Pourtant, les salles sont peu pleines parfois... Pour Honneger par exemple c'était moitié vide!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3816
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mer 31 Jan 2018 - 10:36

Belcore a écrit:
Je ne suis évidemment pas David, dont d'ailleurs je n'arrive pas à comprendre concrètement ce qui le satisferai

Quand je dis que cet échange confine au radotage, c'est que tous les ans on a ce même échange stérile : oui il y a des oeuvres, artistes etc... que j'aimerais voir qui ne figurent pas dans la programmation - mais comme je l'ai écrit il y a suffisamment de choses cette année pour satisfaire ma soif de découvertes cette saison.

Belcore

Et comme je le dis c'est que tous les ans il y a quelque chose qui cloche. C'est un peu mieux que d'habitude mais pour les metteurs en scène, par exemple, il y a des progrès à faire. Notamment en virant Tcherniakov et Warli à coups de pieds au derrière. Et pour les oeuvres Lissner pourrait éviter de programmer une ennième Traviata en mettant un Gounod rare par exemple (Poly en a cité un mais il y en a d'autres) ou un Verdi rare (j'en ai cité quelques un) ou un opéra français rare.

Et je ne pense pas qu'il s'agisse "d'échanges stériles" quand on pointe du doigt ce qui ne va pas dans les programmations successives de l'ONP. Ce qui est valable pour Lissner l'était tout autant pour ses prédécesseurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 414
Age : 60
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mer 31 Jan 2018 - 10:37

DavidLeMarrec a écrit:

En trois ans, sur peu ou prou 70 séries, on a eu 3 véritables raretés : la Fille de Neige, Cellini et les Huguenots.

Aussi une très bonne Béatrice et Bénédicte la saison passée, Une seule exécution en "version de concert" mais en fait une mise en espace, quasiment une mise en scène.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 694
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mer 31 Jan 2018 - 12:37

Désolé, mais je n'arrive pas à comprendre "ce qui ne va pas " dans la programmation de l'ONP ...

David cite une liste de compositeurs dont personne ne peut dire si ils ont jamais composé la moindre oeuvre lyrique présentable - et le précédent du Roi Arthus devrait inciter à la circonspection... et je n'ai pas le souvenir qu'à Lyon, Bruxelles.. ces compositeurs aient jamais été mis au programme.
Par ailleurs justifier que l'ONP doive sa lancer dans des explorations programmatiques ésotériques par le fait qu'il est subventionné est un peu étonnant : subventions = "argent gratuit" ???
Personnellement je trouve suspect l'argument : ONP  = répertoire français : et pourquoi pas des chanteurs exclusivement français pendant qu'on y est..

Après quand on regarde la totalité des programmes des théâtres européens, on trouvera toujours de temps en temps un théâtre qui programme une oeuvre qu'on voudrait bien voir à l'ONP, mais ça ne prouve absolument rien.

Donc oui, cette discussion est inutile.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mer 31 Jan 2018 - 14:13

Belcore a écrit:
David cite une liste de compositeurs dont personne ne peut dire si ils ont jamais composé la moindre oeuvre lyrique présentable

Ne prends pas ta propre méconnaissance pour un fait universel : ces œuvres ont été données sur scène ou enregistrées au disque (et il n'est pas interdit, au demeurant, de se plonger dans une partition ou les recommandations de musicologues pour se demander si on va remonter une œuvre, lorsque c'est son métier…).

L'Aiglon d'Ibert et Honegger, par exemple, a été donné (et même repris !) à Marseille, à Tours, à Montréal, gravé en disque chez Decca (avec Gillet, Barrard, Dupuis, Lemieux, Nagano…). Tu écoutes ce que tu veux sur ton temps libre, mais de là à décréter que personne n'a d'idée de ce que ça vaut…


Citation :
Par ailleurs justifier que l'ONP doive sa lancer dans des explorations programmatiques ésotériques par le fait qu'il est subventionné est un peu étonnant : subventions = "argent gratuit" ???

= argent qui doit servir à quelque chose d'autre que le pur divertissement. Sinon autant subventionner Jul.


Citation :
Personnellement je trouve suspect l'argument : ONP = répertoire français : et pourquoi pas des chanteurs exclusivement français pendant qu'on y est..

C'est un exemple, parce qu'il y a tout un héritage, des partitions et des matériels d'orchestreà portée de main dans leur bibliothèque. Mais s'ils veulent se faire une spécialité du répertoire slovène et bulgare, je ne les retiens pas.


Citation :
Donc oui, cette discussion est inutile.

Oh, mais dans ce cas, sens-toi très libre de t'en retirer. Souffre que je fasse cependant comme il me plaît. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mer 31 Jan 2018 - 14:18

Polyeucte a écrit:
Ou Marseille! Qui propose quand même tous les ans au moins une vraie rareté (La Chartreuse de Parme, Salambo, Hérodiade, Cléopâtre, L'Aiglon... et je crois que se profil une Reine de Saba!!!)
Pourtant, les salles sont peu pleines parfois... Pour Honneger par exemple c'était moitié vide!

C'était une reprise, pour Honegger (et l'aura de baroqueuse de d'Outrac ne fonctionne peut-être pas aussi bien chez le public marseillais). Effectivement, sur moins d'une dizaine de titres, depuis longtemps (avant même Auphan ?), la règle est de proposer une rareté absolue. Il y avait eu Colombe de Damase, L'Héritière, et il y a plus longtemps Sigurd…


Patzak a écrit:
Aussi une très bonne Béatrice et Bénédicte la saison passée, Une seule exécution en "version de concert" mais en fait une mise en espace, quasiment une mise en scène.

Oui, mais c'est souvent donné ! En dix ans, je l'ai vu passer deux ou trois fois à Paris. En Province aussi (moi-même vu sur scène à Bordeaux, avec Delunsch, BUM et Ragon, au début des années 2000). Il y a eu toute une période de fièvre Berlioz à ce moment-là, c'est vrai, mais ses œuvres restent globalement assez à l'affiche.

On pourrait se satisfaire de ce format (une seule soirée, pas de décor) pour des œuvres plus rares, pourquoi pas. (Là aussi, Radio-France faisait ce genre d'expérience, et j'ai l'impression que c'est beaucoup moins le cas.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 694
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Jeu 1 Fév 2018 - 11:18

Je vais remettre une pièce dans la machine...

J’apprécie beaucoup l'argument du "pur divertissement" : lorsque je verrai Parsifal dans quelques semaines, j’essaierai de me souvenir que je suis là pour me "divertir" !!!
Par ailleurs tu n'as pas montré en quoi la programmation de Lyon, Bruxelles, etc... est supérieure à celle de l'ONP : le biais est toujours le même, on trouve toujours des exemples isolés de choses intéressantes ailleurs qu'on aimerait bien voir à Paris, mais ça ne constitue pas une vue globale..

Enfin je suis un peu étonné de ta liste de "véritables nouveautés": trois œuvres ?? Comme je ne peux pas imaginer que ta mémoire soit prise en défaut, j'en viens à me demander quel(s) critère(s) sophistiqué(s) tu utilises pour aboutir à ce résultat ??
Pour ma part, en utilisant un critère simple : oeuvre jamais donnée à l'ONP, j'arrive à une liste légèrement plus étoffée :

Fanciulla del West - eh oui, ça n'avait jamais été donné avant à l'ONP
Cardillac
Mathis der Maler
Sancta Susanna
Eliogabalo
Donna del Lago
Trompe la mort
Adriana Mater
Only the sound
Jephta
Demofoonte
The rake's progress - à vérifier, mais il me semble que la production à Garnier était la première à l'ONP
Et lors de la saison prochaine :
Bérénice
Il primo omicidio
Et je ne cite que de mémoire, car il y en a eu d'autres, en particulier dans le répertoire contemporain..
Ensuite on doit se demander si la programmation de nouveautés doit être une dimension cardinale dans une saison : personnellement je le pense, mais pas sur que la majorité du public y adhère.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 414
Age : 60
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Jeu 1 Fév 2018 - 11:45


David ne listait que les 3 dernieres années.

Si on remonte plus loin je crois qu'il y a eu le Nain de Zemlinsky, non? Tres interessant mais pas vu malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82532
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Jeu 1 Fév 2018 - 12:10

Oui, c'était bien. (même si c'est le Zemlinsky le plus donné, alors qu'en ce moment même on redécouvre le Cercle de craie à Lyon)

Evidemment, si on prend comme critère les opéras jamais donnés auparavant à l'Opéra de Paris, ça en fait beaucoup, vu que le répertoire est toujours très peu aventureux!
Le Nain de Zemlinsky devient une rareté, en effet, le Roi Arthus aussi (donné à Strasbourg je crois déjà auparavant), même un Rimsky c'est déjà un exploit.

Si on prend par contre les opéras jamais donnés en France auparavant (ou même rarement), on en trouvera plus dans d'autres villes, et ça c'est pas tout à fait normal.
Evidemment, quand on joue Carmen, la Flûte enchantée, la Traviata et Tosca 3 saisons sur 4, ça prend déjà beaucoup de place...

Belcore a écrit:
Fanciulla del West - eh oui, ça n'avait jamais été donné avant à l'ONP

Voilà, c'est exactement ce que je disais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Jeu 1 Fév 2018 - 13:12

Belcore a écrit:
Je vais remettre une pièce dans la machine...

Oh, mais c'est toi qui dis que la conversation est sans intérêt, de mon côté tu peux en parler autant que tu veux, il y a des discussions beaucoup moins intéressantes que la question du répertoire (et des devoirs éventuels à ce sujet).


Citation :
J’apprécie beaucoup l'argument du "pur divertissement" : lorsque je verrai Parsifal dans quelques semaines, j’essaierai de me souvenir que je suis là pour me "divertir" !!!

Bon, d'une manière générale, l'opéra reste là pour faire joli, mais tu as raison, divertissement ne colle pas bien à tout. Je visais surtout, tu l'auras compris, la quantité vertigineuse d'opéras italiens XIXe depuis la transition Lissner.


Citation :
Par ailleurs tu n'as pas montré en quoi la programmation de Lyon, Bruxelles, etc... est supérieure à celle de l'ONP : le biais est toujours le même, on trouve toujours des exemples isolés de choses intéressantes ailleurs qu'on aimerait bien voir à Paris, mais ça ne constitue pas une vue globale..

Je ne l'ai pas fait parce que c'est très facile à vérifier en regardant les différentes saisons, mais si tu veux plus d'éléments, regarde par exemple Lyon et Marseille dans ce relevé : http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2017/09/22/2958-operas-2017-2018-raretes-et-beaux-plateaux-en-province . Rapporte ça au nombre de productions dans ces maisons (une dizaine, une quinzaine à Lyon ?), à la rareté des œuvres (création française pour Kreiderkreis, et ce devait quasiment être le cas pour les Gezeichneten de la saison passée), à leurs moyens financiers… l'écart est vertigineux.


Citation :
Enfin je suis un peu étonné de ta liste de "véritables nouveautés": trois œuvres ?? Comme je ne peux pas imaginer que ta mémoire soit prise en défaut, j'en viens à me demander quel(s) critère(s) sophistiqué(s) tu utilises pour aboutir à ce résultat ??
Pour ma part, en utilisant un critère simple : oeuvre jamais donnée à l'ONP, j'arrive à une liste légèrement plus étoffée :

« Véritable nouveauté », disons création française (hors créations, je parle de patrimoine). La Fille de Neige n'avait jamais dû être donnée en russe en France, par exemple.

Pour ta liste, je parlais des trois saisons environnantes : la dernière, celle en cours et la prochaine. Bien sûr qu'il y a eu sous Mortier (et même sous Joel) des choses rares (plutôt germaniques pour l'un, plutôt italiennes pour l'autre). En gros, celles faites par Lissner ou en collaboration avec lui, période pendant laquelle ce déséquilibre s'est aggravé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Jeu 1 Fév 2018 - 13:19

Patzak a écrit:
Si on remonte plus loin je crois qu'il y a eu le Nain de Zemlinsky, non? Tres interessant mais pas vu malheureusement.

Et Gioconda, Rimini-Zandonai…


Xavier a écrit:
Oui, c'était bien. (même si c'est le Zemlinsky le plus donné, alors qu'en ce moment même on redécouvre le Cercle de craie à Lyon)

Et c'est une production qui datait de Gall (ou des débuts de Mortier ?), reprise bien plus tard sous Joel !

Je crois que c'est la Tragédie florentine qui est le plus souvent donnée, ça a beaucoup tourné en province entre 2005 et 2015, disons. Ça avait aussi été donné par Armin Jordan avec un des orchestres de Radio-France, me semble-t-il.


Citation :
Si on prend par contre les opéras jamais donnés en France auparavant (ou même rarement), on en trouvera plus dans d'autres villes, et ça c'est pas tout à fait normal.

Voilà : Tiefland à Toulouse (et le Prophète, pas donné en France depuis des décennies), récemment, le Vampyr à Rennes, etc.


Citation :
Evidemment, quand on joue Carmen, la Flûte enchantée, la Traviata et Tosca 3 saisons sur 4, ça prend déjà beaucoup de place...

Oui, ces dernières années en plus, ce sont les mêmes titres d'une saison sur l'autre, voire deux séries dans la saison !


Citation :
Belcore a écrit:
Fanciulla del West - eh oui, ça n'avait jamais été donné avant à l'ONP

Voilà, c'est exactement ce que je disais...

Ça reste quand même un Puccini rarement donné, et surtout en France, on peut considérer que c'est rare et original. (Mais rien qu'en restant dans l'ultra-célèbre, Turandot changerait de Butterfly et Tosca…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 694
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Jeu 1 Fév 2018 - 16:17

Xavier a écrit:
Oui, c'était bien. (même si c'est le Zemlinsky le plus donné, alors qu'en ce moment même on redécouvre le Cercle de craie à Lyon)

Evidemment, si on prend comme critère les opéras jamais donnés auparavant à l'Opéra de Paris, ça en fait beaucoup, vu que le répertoire est toujours très peu aventureux!
Le Nain de Zemlinsky devient une rareté, en effet, le Roi Arthus aussi (donné à Strasbourg je crois déjà auparavant), même un Rimsky c'est déjà un exploit.

Si on prend par contre les opéras jamais donnés en France auparavant (ou même rarement), on en trouvera plus dans d'autres villes, et ça c'est pas tout à fait normal.
Evidemment, quand on joue Carmen, la Flûte enchantée, la Traviata et Tosca 3 saisons sur 4, ça prend déjà beaucoup de place...

Belcore a écrit:
Fanciulla del West - eh oui, ça n'avait jamais été donné avant à l'ONP

Voilà, c'est exactement ce que je disais...

On peut trouver que le répertoire de l'ONP est peu aventureux, mais si on le compare à des théâtres comme Vienne, Covent Garden voire le Met, on trouvera peut être qu’il y a plus d'originalité à Paris....

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3816
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Jeu 1 Fév 2018 - 16:23

Pour une VRAIE originalité il faudrait programmer plus de raretés, non? Mais je doute que les aropiens soient d'accord pour voir programmés des Gounod rares ou des opéras français méconnus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Jeu 1 Fév 2018 - 17:39

Belcore a écrit:
On peut trouver que le répertoire de l'ONP est peu aventureux, mais si on le compare à des théâtres comme Vienne, Covent Garden voire le Met, on trouvera peut être qu’il y a plus d'originalité à Paris....

Oui, c'est équivalent ou pire (Vienne !) dans ces maisons, c'est vrai. Mais ce n'est pas pour autant que c'est bien – et puis il y a l'esprit viennois d'un côté (vu le nombre de soirs assurés par les musiciens et le peu de répétitions, on ne peut pas faire trop de fantaisies…), une saison financée par le mécénat de l'autre, disons que ça paraît plus inévitable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82532
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Jeu 1 Fév 2018 - 17:44

Oui, on se rapproche du Met. shaking

J'ai d'ailleurs lu que la part de mécénat était en nette hausse à l'ONP, ça explique peut-être en partie les choses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19658
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Ven 2 Fév 2018 - 10:05

Xavier a écrit:
J'ai d'ailleurs lu que la part de mécénat était en nette hausse à l'ONP, ça explique peut-être en partie les choses...
Oui, il me semble que c'était de toute façon un des objectifs de Lissner Confused Confused

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Ven 2 Fév 2018 - 10:49

Je ne crois pas que ce soit, néanmoins, un mécénat de même nature : là, c'est un partenariat de prestige (qui demande sans doute des metteurs en scène à la mode, mais qui pourrait très bien s'accommoder de patrimoine comme le Roi Arthus, ou d'entartete comme Die Gezeichneten), avec de grandes entreprises.

Aux USA, le mécénat est plus lié à la personnalité des dirigeants des entreprises (mécénat personnel plus développé, ou bien grandes entreprises familiales…). C'est ce qui avait causé la perte du New York City Opera : leur principal mécène (un petrol tycoon) s'était retiré, causant la fermeture pure et simple de l'institution, parce que certains de ses actionnaires étaient de la famille mal servie par Anna Nicole de Turnage, qui avait été programmée au NYC…

En France, l'incidence sur la programmation est moindre – ça incite à faire du prestige avec des stars et des metteurs en scène en vogue, mais je ne suis pas certain que ça influe tellement sur le choix des titres (si, pour faire du 100% de jauge, peut-être).

Je crois que Lissner veut tout simplement plaire au pouvoir, et qu'afficher de gros remplissages et de grosses rentrées tout en faisant venir des artistes « profonds » ou cotés dans le milieu du théâtre offre à la tutelle ce qu'elle a envie de voir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 694
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Ven 2 Fév 2018 - 10:57

luisa miller a écrit:
Pour une VRAIE originalité il faudrait programmer plus de raretés, non? Mais je doute que les aropiens soient d'accord pour voir programmés des Gounod rares ou des opéras français méconnus

Il y a à l'intérieur de l'ONP une structure ad hoc pour ça : c'est vrai qu'elle pourrait être utilisée davantage : d'une manière pragmatique on peut donner de telles œuvres en V C ou avec des productions peu couteuses, puis les donner sur une plus grande échelle si le public accroche...

Mais donner des raretés n'est pas forcément synonyme de succès : j'ai des souvenirs pour le moins mitigés de La Juive et du Roi Artus : je n'ai pas le sentiment que quiconque envisage de les reprendre.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19658
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Ven 2 Fév 2018 - 11:03

Belcore a écrit:
Mais donner des raretés n'est pas forcément synonyme de succès : j'ai des souvenirs pour le moins mitigés de La Juive et du Roi Artus : je n'ai pas le sentiment que quiconque envisage de les reprendre.

Que tu n'aimes pas... c'est ton droit.
Mais La Juive a au contraire été un vrai succès! Pour y être allé 4 fois durant la série, j'ai bien vu comme d'une salle pas tout à fait pleine en début de série (pour la première), la salle s'est remplie par la suite! Pourtant la mise en scène n'aidait pas!

Et pour Arthus de même c'était assez plein (moins quand Alagna n'était pas là, je te l'accorde!).

Pour moi justement, l'Opéra de Paris devrait se faire une image en faisant rentrer au répertoire (dans le sens de la continuité) des ouvrages comme ça. Éviter le côté "international" qui monte les mêmes ouvrages que Londres, New-York ou Vienne... et montrer une singularité. ça ferait autrement parler de l'institution à mon avis!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 694
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Ven 2 Fév 2018 - 11:17

@ David

A Paris on reste très loin de la situation des théâtres US...
De mémoire dans ses souvenirs Joseph Volpe évoque cette question pour le Met, en expliquant les efforts qu'il effectuait pour tenir la programmation à l'écart des caprices de certains mécènes.

Je ne suis pas du tout certain que le gouvernement s'intéresse sérieusement à ce qui se passe dans les institutions musicales, ONP compris...
Sauf peut être Giscard, on a eu des présidents incultes en matière musicale..
Si on regarde les ministres de la culture, Jack Lang s'intéressait surtout au théâtre, même si il a créé ce gadget qu'est la fête de la musique...
Frédéric Mitterrand a une réelle culture musicale, mais je n'ai pas le souvenir que cela se soit traduit par grand chose.
Françoise Nyssen est une femme très estimable - Actes Sud a publié quelques bouquins sur la musique - pour autant comme ministre elle donne beaucoup l'impression de patauger, enlisée notamment dans la réforme de l'audiovisuel public.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Ven 2 Fév 2018 - 13:18

Belcore a écrit:
Mais donner des raretés n'est pas forcément synonyme de succès : j'ai des souvenirs pour le moins mitigés de La Juive et du Roi Artus : je n'ai pas le sentiment que quiconque envisage de les reprendre.

Bien sûr que la rareté n'est pas une preuve en soi, mais en programmant la Juive ou le roi Arthus, on s'appuyait à la fois sur des sujets porteurs et sur des œuvres dont la réputation (quoique lointaine pour le grand public) n'était plus à faire.

Pour le Roi Arthus, l'accueil poli était largement dû, à mon sens, à la mise en scène qui démonétisait complètement toutes les belles choses de la partition et du livret. Par exemple l'apparition de Merlin, avec ses sombres scintillements, résumé à la prostration d'un personnage marginal, ce n'était pas mauvais visuellement, mais ça passait à côté du propos (Arthus découvre soudain que Merlin est prisonnier, par exemple).


Polyeucte a écrit:
Pour moi justement, l'Opéra de Paris devrait se faire une image en faisant rentrer au répertoire (dans le sens de la continuité) des ouvrages comme ça. Éviter le côté "international" qui monte les mêmes ouvrages que Londres, New-York ou Vienne... et montrer une singularité. ça ferait autrement parler de l'institution à mon avis!

Dans tous les cas, c'est une des maisons qui peut remplir sans proposer des titres célébrissimes, dommage de ne pas en profiter !


Belcore a écrit:
A Paris on reste très loin de la situation des théâtres US...
De mémoire dans ses souvenirs Joseph Volpe évoque cette question pour le Met, en expliquant les efforts qu'il effectuait pour tenir la programmation à l'écart des caprices de certains mécènes.

C'est ce que je disais, oui. Le mécénat à l'ONP, c'est signer un chèque pour être associé au rayonnement, pas à la décision comme aux USA.


Citation :
Je ne suis pas du tout certain que le gouvernement s'intéresse sérieusement à ce qui se passe dans les institutions musicales, ONP compris...

C'est bien pourquoi Mortier ou Lissner sont habiles en leur donnait l'habillage qu'ils peuvent comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 694
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mar 6 Fév 2018 - 10:31

Michael Jarrell :
J'ai recherché des informations sur ce compositeur, dont je n'avais jamais entendu parler.
En réalité il a un certaine notoriété, un nombre de compositions élevé, plutot encensées par la critique...
Sur YouTube on trouve facilement des enregistrements de ses œuvres, mais jamais de musique vocale alors qu'il a déjà écrit des opéras.

Quelqu'un en sait - il plus ?

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82532
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mar 6 Fév 2018 - 11:22

Pourquoi ne pas regarder l'index de la rubrique générale?

http://classik.forumactif.com/t5868-michael-jarrell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mar 6 Fév 2018 - 12:28

Sa musique vocale s'inscrit dans la même lignée que sa musique instrumentale (mais lui procure une direction que je trouve, dans son cas, très bénéfique) : atonale, avec un grand soin des timbres, et de véritables pôles, si bien qu'on parvient à suivre un discours, surtout avec la scène.

J'avais beaucoup aimé les ensembles (chose assez parcimonieuse finalement dans les opéras post-wagnériens, post-debussystes, et donc du XXe) qu'il ménage dans Galileo, donné à Genève il y a plus de dix ans maintenant (2006, me semble-t-il).
On en trouve un extrait relativement significatif (pas le plus beau, mais ça ressemble effectivement à ça, avec des poussées d'ensembles et d'orchestration qu'on n'entend pas ici, un peu comme dans les opéras de Richard Strauss) en ligne, sur YT : /watch?v=I2Ov6CK8QlE .

Et puis, évidemment, sa Cassandra, donnée dans de multiples langues, une musique de mélodrame pour accompagner la déclamation du monodrame de Christa Wolf. Bien sûr, l'émotion tient d'abord au texte lui-même, mais la musique s'efface avec art en lui donnant de l'ampleur : http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2011/10/08/1839 .

Vraiment une figure importante d'aujourd'hui, très grand orchestrateur (et solide connaisseur de la prosodie française), ce devrait au minimum retenir l'attention.

Je redoute davantage ce qu'on peut faire d'une pièce du XVIIe – les différentes adaptations du Cid ont montré combien, plus on s'éloignant de la langue d'origine, plus on perdait en force : celui de Sacchini passe assez bien dans un épure (même si la langue est devenue fade), ceux de Massenet et Debussy sont tout simplement impossibles, au moins du point de vue du livret.

Mais sur le papier, c'est très tentant, il faut essayer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 694
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mar 6 Fév 2018 - 15:03


Merci.
Intéressant en effet : je vais prendre des places.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 694
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Jeu 1 Mar 2018 - 9:55

Les Indes Galantes à Bastille - mise en scène Clément Cogitore.

Donner cette oeuvre à Bastille, c'est déjà problématique.
Mais si en plus ça doit ressembler à ça ???

https://www.operadeparis.fr/3e-scene/les-indes-galantes?utm_source=Selligent&utm_medium=email&utm_campaign=&utm_content=&utm_term=_

Moi, le hip -hop, ça me gave ! On peut concevoir une vision innovante de cette oeuvre, d'ailleurs j'en avais vu une très réussi à Aix il y a pas mal de temps.. sans tomber dans ce type de démagogie - est - ce là la vision de Lissner pour rapprocher le public des banlieues de l'univers lyrique ??
Pour moi, c'est plus du mépris qu'autre chose !

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 694
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mer 18 Avr 2018 - 11:09

Hier soir j'ai organisé un diner avec de futurs abonnés de mon club pour discuter de la saison 2018 - 2019 :
Finalement on ira voir :
Le Crépuscule à la Philharmonie : c'est prix d'assaut, et je n'ai pas eu le nombre de places que je souhaite
Les Huguenots
Simon Boccanegra
Les Troyens
Otello - je ne sais pas comment Alagna va s'en tirer, mais j'ai de gros doutes sur Kurzak, manifestement sous dimensionnée en Desdemone
Don Pasquale
Don Giovanni.

Comme à chaque saison des tubes et des raretés..
J'ai aussi organisé une souscription séparée avec un club d'amateurs d'art contemporain pour Bérénice.

J'ai été satisfait du diner, notamment en raison du renouvellement des abonnés.
Grace à une nouvelle participante nous allons pouvoir organiser un diner autour d'un musicologue pour parler de Berlioz et des Troyens..
On a écouté quelques extraits d'oeuvres au programme :
Don Pasquale : le duo du 1er acte entre Norina et Malatesta par Freni et Nucci
Les Troyens : fin du 1er acte dans la version Nelson avec Lemieux en Cassandre
Otello : chanson du saule et ave Maria par Leontyne Price.

On a regardé aussi la saison du Met Live HD : est - ce quelqu'un connait Nico Muhly ? Programmer les Carmélites, c'est courageux, mais il n'y a aucune interprète francophone : un peu risqué..

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 694
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mer 18 Avr 2018 - 12:40

Quelqu'un aurait - il des informations sur ce qui se passe dans le ballet ?

Ce type d'histoire est assez récurrent : à l'époque de Noureev ses méthodes avaient  été très critiquées ; aujourd'hui. on ne retient plus que le génie du danseur et du chorégraphe..

Il y a quelques années il y avait eu une ébauche de campagne de presse concernant l'école, qui était accusée de maltraitance sur les élèves, mais ça avait fait pschitt.
En tout cas c'est compliqué de succéder à Brigitte Lefèvre.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 694
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Jeu 26 Avr 2018 - 11:15

Hier soir j'ai participé au sein de mon ancienne école à un débat sur le management des maisons d'opéra auquel participaient Olivier Lombardie, dirigeant de l'Opéra de Bordeaux et Jean - Philippe Thiellay, DGA de l'ONP.
J'essaierai de revenir plus en détail sur ces échanges.
Thiellay a été interrogé sur la situation au sein du ballet : il estime que ces tensions relèvent de l'ordre presque normal des choses compte tenu des exigences phénoménales attendues des danseurs - mais surtout il considère que cette affaire a été fabriquée par des membres du ballet qui voulaient nuire à la direction en faisant fuiter dans la presse un sondage à usage interne ; à propos des auteurs de la fuite, il a utilisé le mot "d.......e"!

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82532
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mer 21 Nov 2018 - 17:40

Ce n'est annoncé nulle part, mais sur la page concernée du site de l'ONP, on constate qu'Hymel est remplacé par Jovanovich pour les 5 premières représentations des Troyens.
Je n'ai rien contre Jovanovich, mais j'aurais préféré entendre Hymel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HELENE ADAM
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 75
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mer 21 Nov 2018 - 18:16

Xavier a écrit:
Ce n'est annoncé nulle part, mais sur la page concernée du site de l'ONP, on constate qu'Hymel est remplacé par Jovanovich pour les 5 premières représentations des Troyens.
Je n'ai rien contre Jovanovich, mais j'aurais préféré entendre Hymel.

Moi aussi j'aurai préféré dans ce rôle en tous cas.
La communication de l'ONP est quand même problématique : Hymel était prévu pour les 7 représentations, il en "cède" 4 à Jovanovich ? Il "serait dans l'impossibilité d'assurer toutes les représentations" d'après la réponse que m'a faite l'ONP à ma question sur leur site.
Doit-on penser que c'est une manière d'annoncer (sans communiqué) que BJ assurera en fait toutes les prestations ou peut-on risquer d'échanger son billet pour une séance de fin de parcours ? Mystère....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passionoperaheleneadam.blogspot.fr/2018/05/parsifal-wagne
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 251
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mer 21 Nov 2018 - 18:39

HELENE ADAM a écrit:
Xavier a écrit:
Ce n'est annoncé nulle part, mais sur la page concernée du site de l'ONP, on constate qu'Hymel est remplacé par Jovanovich pour les 5 premières représentations des Troyens.
Je n'ai rien contre Jovanovich, mais j'aurais préféré entendre Hymel.

Moi aussi j'aurai préféré dans ce rôle en tous cas.
La communication de l'ONP est quand même problématique : Hymel était prévu pour les 7 représentations, il en "cède" 4 à Jovanovich ? Il "serait dans l'impossibilité d'assurer toutes les représentations" d'après la réponse que m'a faite l'ONP à ma question sur leur site.
Doit-on penser que c'est une manière d'annoncer (sans communiqué) que BJ assurera en fait toutes les prestations ou peut-on risquer d'échanger son billet pour une séance de fin de parcours ? Mystère....

Je ne suis pas fou du timbre un peu nasal d'Hymel, mais par les temps qui courent, je ne vois pas qui peut être meilleur en Enée (j'ai adoré l'interprétation d'Alagna, mais de toute façon, je ne crois pas qu'il ait encore très envie de chanter le rôle, et Spyres ne m'a pas convaincu à Strasbourg) ; lui au moins, contrairement à Jovanovitch dont j'ai vu la dernière prestation en demi-teinte à Vienne, a la vaillance et les aigus du rôle (en tout cas il les avait au Met il y a cinq ans) et il chante tous les mots que Berlioz a écrits, c'est déjà beaucoup ! Cela dit, si l'alternative c'est Kang, vive Jovanovitch !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 672
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mer 21 Nov 2018 - 19:15

Jovanovich a un français infiniment meilleur que Hymel et un timbre bien plus aimable aux oreilles, ce n'est pas peu dire...
Et puis si Hymel n'a plus les capacités vocales (temporairement ou définitivement) pour chanter le rôle, je ne vois pas en quoi il serait idéal aujourd'hui. Mais on dit qu'il a été remarquable à Munich dans les Vêpres siciliennes.

Mais à Vienne, Jovanovich avait des problèmes pour gérer ses aigus, comme Kang (qui lui au moins, cela dit, essayer de les émettre, même si ça pouvait tomber à côté — Jovanovich, c'était presque comme s'il les marquait, mais c'est moins le cas dans la captation vidéo). Mais le rôle, étrange affaire, ne devient très aigu qu'au dernier acte, donc ça ne concerne que peu de choses dans l'ensemble du rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mer 21 Nov 2018 - 21:31

Ça ressemble en effet à une demi-annonce de déprogrammation – peut-être, cela dit, Hymel n'est-il pas sûr d'être rétabli et veut-il reprendre sans assumer trop de dates, ou Jovanovich n'était pas libre et le nom de Hymel sera retiré une fois le remplaçant trouvé (avouez que ça ferait désordre, N.N. en Énée).

Moi, les deux me vont bien, il me paraissent très bien dotés pour le profil (mais j'avais lu, en effet, les remarques d'Adalbéron sur les problèmes d'aigu du second). Autant Hymel ne me tentait pas trop dans Raoul (trop sérieux), autant pour Énée ça paraît assez parfait.
Spyres restera sans doute inapprochable ici, du moins chez les vivants, mais il l'a fait ailleurs (et passerait-il bien dans Bastille avec l'orchestration chargée de Berlioz, je n'en sais rien).

Il n'y a pas qu'à l'acte V que ça monte, l'entrée du I est quasiment inchantable – très peu de chanteurs la réalisent proprement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 709
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Mer 21 Nov 2018 - 23:43

J'ai entendu Hymel dans le rôle à Londres, et j'avais trouvé ça tout juste correct. Je ne me souviens plus du détail de mes impressions, c'était il y a plusieurs années, mais ce n'était ni beau ni particulièrement intéressant, ou même impressionnant vocalement. Honorable, mais vraiment sans plus. Plutôt content d'y aller un soir de Jovanovich...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HELENE ADAM
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 75
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Jeu 22 Nov 2018 - 12:36

Stefano P a écrit:
HELENE ADAM a écrit:
Xavier a écrit:
Ce n'est annoncé nulle part, mais sur la page concernée du site de l'ONP, on constate qu'Hymel est remplacé par Jovanovich pour les 5 premières représentations des Troyens.
Je n'ai rien contre Jovanovich, mais j'aurais préféré entendre Hymel.

Moi aussi j'aurai préféré dans ce rôle en tous cas.
La communication de l'ONP est quand même problématique : Hymel était prévu pour les 7 représentations, il en "cède" 4 à Jovanovich ? Il "serait dans l'impossibilité d'assurer toutes les représentations" d'après la réponse que m'a faite l'ONP à ma question sur leur site.
Doit-on penser que c'est une manière d'annoncer (sans communiqué) que BJ assurera en fait toutes les prestations ou peut-on risquer d'échanger son billet pour une séance de fin de parcours ? Mystère....

Je ne suis pas fou du timbre un peu nasal d'Hymel, mais par les temps qui courent, je ne vois pas qui peut être meilleur en Enée (j'ai adoré l'interprétation d'Alagna, mais de toute façon, je ne crois pas qu'il ait encore très envie de chanter le rôle, et Spyres ne m'a pas convaincu à Strasbourg) ; lui au moins, contrairement à Jovanovitch dont j'ai vu la dernière prestation en demi-teinte à Vienne, a la vaillance et les aigus du rôle (en tout cas il les avait au Met il y a cinq ans) et il chante tous les mots que Berlioz a écrits, c'est déjà beaucoup ! Cela dit, si l'alternative c'est Kang, vive Jovanovitch !

Houlà ma mémoire doit me jouer des tours, pour Alagna je ne me rappelle que de la version concert donnée à Marseille en 2013 qui n'était pas... très au point (je vais rester courtoise et mesurée). Il l'a sans doute chanté avant mais je ne l'ai pas entendu et depuis ? Je ne pense pas...
Spyres est un Enée tout à fait séduisant (infiniment mieux chantant qu'Alagna dans cette fameuse version concert...) mais avec un orchestre d'époque et dans une salle à sa mesure (et ce n'est pas du tout une critique sous ma plume, Spyres sait très bien ce qui lui convient, il nous faut absolument des chanteurs de son exquise qualité et tant pis pour le vaisseau Bastille et son acoustique infernale...).
Hymel a été un bel Enée même s'il n'était pas parfait , notamment du fait d'un timbre qui n'est pas très beau (beaucoup moins que celui de Spyres) mais tout y était : l'engagement, le style, la langue (son français n'est franchement pas mal du tout), les aigus etc. Le problème actuel pour moi est exclusivement concentré sur sa méforme qui semble durer. Il est possible que même remis, il ne souhaite reprendre de risques inconsidérés ce en quoi il aurait entièrement raison. Mais c'est dommage.
J'aurais bien aimé entendre un Osborn également dans ce rôle qu'il a chanté à Genève : belle voix, beau style, français impecc, et lui, on le sait, passe à la Bastille sans problème. Ou un Gregory Kunde qui n'a jamais chanté à la Bastille mais, pour l'avoir entendu à Berlin (Le prophète) et au TCE (récital) me semble avoir absolument les qualités requises pour y chanter. Il a été Enée à la Scala.
Concernant Jovanovich (dont je n'ai fait qu'entendre l'Enée en retransmission depuis Vienne), je suis hésitante : il a beaucoup de qualités mais pour moi, davantage dans les rôles "spinto" qui ne nécessitent pas trop de legato et beaucoup d'élans héroiques (ne ne sais pas si c'est clair, pour illustrer je dirai qu'il est excellent dans Chosta, Lady macbeth et frustrant par son absence de "beau chant lyrique" dans Herman de la Dame de pique pour citer deux rôle où je l'ai entendu récemment). Pour Enée du coup c'est très inégal....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passionoperaheleneadam.blogspot.fr/2018/05/parsifal-wagne
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19658
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Jeu 22 Nov 2018 - 12:53

HELENE ADAM a écrit:
Houlà ma mémoire doit me jouer des tours, pour Alagna je ne me rappelle que de la version concert donnée à Marseille en 2013 qui n'était pas... très au point (je vais rester courtoise et mesurée). Il l'a sans doute chanté avant mais je ne l'ai pas entendu et depuis ? Je ne pense pas...

Non, je ne crois pas qu'il l'ait chanté avant. pour moi c'était une prise de rôle. Et ce que j'en ai entendu (il y avait plein de choses sur Youtube!) n'était pas génial du tout...

Citation :
Spyres est un Enée tout à fait séduisant (infiniment mieux chantant qu'Alagna dans cette fameuse version concert...) mais avec un orchestre d'époque et dans une salle à sa mesure (et ce n'est pas du tout une critique sous ma plume, Spyres sait très bien ce qui lui convient, il nous faut absolument des chanteurs de son exquise qualité et tant pis pour le vaisseau Bastille et son acoustique infernale...).

Non c'était un orchestre "normal"... mais il est vrai très travaillé par Nelsons.
Mais de toute façon j'ai un doute sur Spyres à Bastille...

Citation :
Hymel a été un bel Enée même s'il n'était pas parfait , notamment du fait d'un timbre qui n'est pas très beau (beaucoup moins que celui de Spyres) mais tout y était : l'engagement, le style, la langue (son français n'est franchement pas mal du tout), les aigus etc. Le problème actuel pour moi est exclusivement concentré sur sa méforme qui semble durer. Il est possible que même remis, il ne souhaite reprendre de risques inconsidérés ce en quoi il aurait entièrement raison. Mais c'est dommage.

Totalement d'accord là-dessus...

Citation :
J'aurais bien aimé entendre un Osborn également dans ce rôle qu'il a chanté à Genève : belle voix, beau style, français impecc, et lui, on le sait, passe à la Bastille sans problème.

A Genève il chantait Iopas  Wink
Mais sinon actuellement oui, il pourrait être très bien en Enée.

Citation :
Ou un Gregory Kunde qui n'a jamais chanté à la Bastille mais, pour l'avoir entendu à Berlin (Le prophète) et au TCE (récital) me semble avoir absolument les qualités requises pour y chanter. Il a été Enée à la Scala.

Malheureusement, il serait peut-être un peu triste par rapport à sa prestation mémorable avec Gardiner : le timbre s'est grisé et l'aigu est un peu difficile maintenant (mais vaillant!).

Citation :
Concernant Jovanovich (dont je n'ai fait qu'entendre l'Enée en retransmission depuis Vienne), je suis hésitante : il a beaucoup de qualités mais pour moi, davantage dans les rôles "spinto" qui ne nécessitent pas trop de legato et beaucoup d'élans héroiques (ne ne sais pas si c'est clair, pour illustrer je dirai qu'il est excellent dans Chosta, Lady macbeth et frustrant par son absence de "beau chant lyrique" dans Herman de la Dame de pique pour citer deux rôle où je l'ai entendu récemment). Pour Enée du coup c'est très inégal....

Jamais entendu... mais ce sera chose faite après ces Troyens.
Par contre, si jamais Hymel annule tout, il faudra surveiller le remplaçant qui termine... parce que ça pourrait être intéressant de découvrir un autre Enée! Very Happy Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 672
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Jeu 22 Nov 2018 - 12:54

Kunde a déjà chanté à Bastille, dans le premier opéra que j’y ai vu : Louise, en 2008 (raison pour laquelle je ne comprenais pas, plus tard, pourquoi on disait qu’il était rare à Paris).

Alagna, après Samson, pourrait tout à fait se rattaquer à Énée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
HELENE ADAM
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 75
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   Jeu 22 Nov 2018 - 13:09

Polyeucte a écrit:
HELENE ADAM a écrit:
Houlà ma mémoire doit me jouer des tours, pour Alagna je ne me rappelle que de la version concert donnée à Marseille en 2013 qui n'était pas... très au point (je vais rester courtoise et mesurée). Il l'a sans doute chanté avant mais je ne l'ai pas entendu et depuis ? Je ne pense pas...

Non, je ne crois pas qu'il l'ait chanté avant. pour moi c'était une prise de rôle. Et ce que j'en ai entendu (il y avait plein de choses sur Youtube!) n'était pas génial du tout...

C'était une de ces soirées ratées, quelques énervés l'avaient pris à parti, il était descendu pour leur répondre, après une prestation plus que moyenne, c'était globalement très décevant et, pour répondre à Alda par la même occasion, non, même après Samson, je ne crois pas qu'il puisse se réattaquer à Enée... c'est tout à fait autre chose et il n'est plus suffisamment à l'aise dans les aigus. A mon avis.


Polyeucte a écrit:


Citation :
J'aurais bien aimé entendre un Osborn également dans ce rôle qu'il a chanté à Genève : belle voix, beau style, français impecc, et lui, on le sait, passe à la Bastille sans problème.

A Genève il chantait Iopas  Wink
Mais sinon actuellement oui, il pourrait être très bien en Enée.
Ca fait deux fois que je fais la même erreur ; je crois que j'ai très envie de l'entendre en Enée.... Wink

Polyeucte a écrit:

Par contre, si jamais Hymel annule tout, il faudra surveiller le remplaçant qui termine... parce que ça pourrait être intéressant de découvrir un autre Enée! Very Happy Very Happy

J'ai un peu l'impression qu'alors, Jovanovich, couvrirait toutes les représentations....mais si ce n'est pas le cas, tu as raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passionoperaheleneadam.blogspot.fr/2018/05/parsifal-wagne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saison 18 - 19 à l'ONP   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saison 18 - 19 à l'ONP
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Théâtre du Capitole de Toulouse - saison 2010/2011
» Opéra de Lyon - saison 2009-2010
» Opéra de Paris - 2009/2010 (Présentation de la saison)
» Met saison 2010-2011
» Saison 2009-2010 de l'association Crossroad d'Issy (92)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: