Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lectures (6)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9884
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 24 Fév 2018 - 9:35

Cololi a écrit:
Parsifal a écrit:
les 10 commandements, qui n'est pas un ratage non plus

Huum si shaking

Ce n'est tout simplement pas regardable  hehe

tututut il y en a même deux, un de 1923 et un de 1956, et les deux sont géniaux...



heu bon pour essayer de déflooder un peu hehe j'ai ce livre sur ma pile de trucs à lire c'est bien ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6064
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 24 Fév 2018 - 10:59

Cololi a écrit:
Parsifal a écrit:
les 10 commandements, qui n'est pas un ratage non plus
Huum si shaking


Non

Cololi a écrit:
Ce n'est tout simplement pas regardable  hehe

et si
On est bien avancé maintenant Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6431
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 24 Fév 2018 - 11:22

Bon, pour déflooder et répondre à Morloch:

Oui, le livre de Finkelstein et Silbermann est, malgré un titre un peu sensationnaliste (et ponctuellement, par quelques affirmations remises en cause depuis sa parution), très bien et surtout très accessible. Leur deuxième livre, Les rois sacrés de la Bible (sur David et Salomon) est très recommandable aussi.

Sinon, toujours en Folio histoire, La Bible et l'invention de l'histoire de Mario Liverani est une grande synthèse sur la longue durée, moins centrée sur le texte biblique et davantage sur la contextualisation archéologique et les aspects économiques et ethno-politiques. À l'inverse, pour une lecture plus centrée sur l'exégèse critique et l'histoire du culte yahwiste, de son émergence à sa transformation progressive en un monothéisme, il faut lire L'invention de Dieu de Thomas Römer (Points Histoire.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18055
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 24 Fév 2018 - 16:11

Benedictus a écrit:


arnaud bellemontagne a écrit:
Je ne sais pas si le récit est "authentique", toujours est-il que le "vénérable" patriarche Jacob n'en sort pas forcément à son avantage, tant il apparaît malhonnête, truqueur et lâche avec ça!  hehe
De toute manière, historiens et exégètes considèrent depuis longtemps comme vaine toute recherche sur une éventuelle historicité des Patriarches. Mais la Bible elle-même présente déjà cette image-là de Jacob: la façon dont il trompe son père et son frère pour le droit d'aînesse, ses mariages négociés avec ses cousines, sa peur de retrouver son frère... tout cela est dans le livre de la Genèse!

D'ailleurs, d'une manière générale et contre toute attente, les figures mythiques de la Bible hébraïque, aka Ancien Testament (outre Jacob, Joseph et ses frères, même Abraham, Moïse, Saül, David et Salomon) sont loin d'y être présentés de manière idéalisée!

Je l'ignorais. Merci de la précision. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9884
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 24 Fév 2018 - 17:50

Merci beaucoup pour la petite bibliographie par thèmes, je regarderai cela de plus près bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4814
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 25 Fév 2018 - 18:34

Jean Giono
* Rondeur des jours



Giono, l'ami des arbres. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1427
Age : 27
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mar 27 Fév 2018 - 10:06

Avec plusieurs semaines de retard: (Embarassed) je suis contente que nos discussions nous donnent mutuellement envie de lire! C'est l'une de leurs belles vertus.

Connaissance de l'Est de Claudel est un recueil extrêmement intéressant. Je me suis promis d'y replonger le nez bientôt.

Parmi les pièces de Claudel, je recommande chaudement Partage de midi, que j'ai relu un certain nombre de fois. L'annonce faite à Marie, L'échange et Tête d'or ne m'ont pas fait le même effet, peut-être parce que j'y cherchais les qualité de Partage sans pouvoir toutes les retrouver (mais elles sont également à lire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5584
Age : 44
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mar 27 Fév 2018 - 15:58

Morloch a écrit:

En parallèle j'ai lu ceci sur ces braves gens qui ont remonté le Danube en plantant d'abord des carottes puis des menhirs sans doute pour se changer les idées...


Morloch a écrit:
Un bouquin très agréable à lire sur les différentes aventures et mésaventures des britanniques et des russes en Asie centrale au XIXème siècle; les russes ont décidé de s'étendre vers le sud avec l'Inde en ligne de mire, alors que, de son côté, la reine Victoria a ses propres plans.

...


Morloch a écrit:
...

heu bon pour essayer de déflooder un peu hehe j'ai ce livre sur ma pile de trucs à lire c'est bien ?


Belle passe de trois avec des lectures qui ont tout pour me plaire (surtout la première) thumleft .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4814
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 1 Mar 2018 - 15:17

Nelly Arcan
* Paradis, clef en main
Coup de Tête, 2009



Le suicide reste le thème de prédilection de Nelly Arcan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4814
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Ven 2 Mar 2018 - 2:18

Nina Berberova
* Borodine
Traduction: Luba Jurgenson
Actes Sud, 1989

Une biographie intéressante et plutôt brève, elle fait 91 pages. Borodine était un chimiste et aussi un médecin.
Il a rencontré Tchaïkovski, Rachmaninov et Liszt en plus d'avoir voyagé en Allemagne et aussi en Belgique. Sa renommée a vite fait de dépasser les frontières de son pays. Borodine aidait le pauvre monde de son pays du mieux qu'il le pouvait, en les soignant et en les hébergeant.
En complément de lecture, une entrevue exclusive avec Nina Berberova parue dans le numéro 125 du Monde de la Musique (septembre 1989).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Ven 2 Mar 2018 - 9:45

@ Morloch : "Le grand jeu" : étude historique tout à fait convaincante, dont les conclusions restent d'une parfaite actualité : impossible pour un étranger de contrôler l'Afghanistan....
Les soviétiques l'ont appris à leur dépend de 1979 à 1989...
Maintenant c'est au tour des USA : un livre très éclairant - non traduit - explique l'immensité des erreurs commises par Bush Jr mais aussi par Obama : "Directorate S" de Steven Coll..
Autre sujet de réflexion : les plus grands ennemis de l'occident sont souvent des créatures qu'il a lui - même engendré : les Talibans sont au départ des résistants à l'URSS soutenus par la CIA..
Daech est la résultante de la décision folle de Bush Jr de licencier l'intégralité de l'appareil sécuritaire de Saddam Hussein : les véritables dirigeants de Daech ne sont pas des religieux mais d'anciens généraux irakiens...

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85534
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Ven 2 Mar 2018 - 15:21

Belcore a écrit:
Autre sujet de réflexion : les plus grands ennemis de l'occident sont souvent des créatures qu'il a lui - même engendré

Engendré est un bien grand mot. Armés, voire formés, oui, mais ce sont des groupes préexistants, une alliance de circonstance qui a nourri une nouvelle opposition.


Citation :
les Talibans sont au départ des résistants à l'URSS soutenus par la CIA..

Ce sont plutôt des fractions d'Al-Qaida pour qui c'est valable, me semble-t-il. Les Talibans étaient assez apolitiques pendant les années 80, comme leur nom le laisse supposer : leur but était la vie selon le salaf, peu leur importait le régime politique. Ils deviennent vraiment un groupe politique à l'issue des guerres civiles, dans les années 90.

Mais bon, le terme regroupe tellement de factions disparates, et d'appartenances opposées ou versatiles, qu'il y a sans doute des gens formés par les Américains dedans (et certains étaient opposés à la prise des armes, pas tous d'accord sur les objectifs et leurs ennemis non plus, bref).


Citation :
Daech est la résultante de la décision folle de Bush Jr de licencier l'intégralité de l'appareil sécuritaire de Saddam Hussein : les véritables dirigeants de Daech ne sont pas des religieux mais d'anciens généraux irakiens...

Ah, pour sûr, Bush est celui qui a façonné notre XXIe siècle, au même titre que Hitler et Lénine ont fait la suite du XXe… Si les élections n'avaient pas été trafiquées par son frangin en 2000, nous vivrions dans une uchronie à une distance assez fascinante de notre présent (et qui, de loin, paraît sensiblement meilleure).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22955
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Ven 2 Mar 2018 - 22:12



J'ai gagné ce livre grâce au site Babelio et ses opérations "Masse critique".

J'ai trouvé ce roman d'un écrivain nigérian extrêmement prenant. On s'attache très facilement au personnage de Dantala. Ce livre nous montre de manière remarquable comment l'extrémisme religieux naît et peut être entretenu, la violence également très présente au sein de la société nigérienne. Le rôle des personnalités politiques lié en particulier à l'argent est également bien mis en avant.

La relation amicale de Dantala avec Jibril est magnifique. Sheikh est un homme bon, dépassé par certains événements et ce qui lui arrive ne m'a pas du tout laissé indifférent. J'ai trouvé très émouvant le retour de Dantala auprès de sa mère dans la première partie du roman. J'ai un peu moins accroché aux chapitres liés à l'apprentissage de l'anglais, contenant en tout cas des définitions et observations autour de mots divers, même si l'auteur les a mis pour apporter très certainement des plages de respiration.

La tension monte tout au long du livre qui est un remarquable premier roman. J'espère que Elnathan John écrira d'autres livres car c'est une très belle découverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4814
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 3 Mar 2018 - 1:23

Léon Tolstoï
* Nouvelles
Le Livre de Poche, 1967



Ce recueil contient cinq nouvelle:
* Maître et serviteur
* Le père Serge
* Le cheval
* Le diable
* Polikouchka.

Je connais déjà Le père Serge et j'ai feuilleté hier Polikouchka que je vais relire avec attention.
Ça me fait rire, il y a un personnage qui maudit (ou méprise) l'argent.

@ Aurèle:
Félicitations pour ton livre gagné chez Babelio. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6431
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 3 Mar 2018 - 1:40

Ravélavélo a écrit:
Ça me fait rire, il y a un personnage qui maudit (ou méprise) l'argent.
Ressort comique déjà exploité par MM. Marc, Mathieu, Luc et Jean dans leurs Évangiles. Avec quelque excès, cependant: leur personnage principal va jusqu'à molester de paisibles commerçants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4814
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 3 Mar 2018 - 2:06

Benedictus a écrit:
Ravélavélo a écrit:
Ça me fait rire, il y a un personnage qui maudit (ou méprise) l'argent.
Ressort comique déjà exploité par MM. Marc, Mathieu, Luc et Jean dans leurs Évangiles. Avec quelque excès, cependant: leur personnage principal va jusqu'à molester de paisibles commerçants.

Et pourtant Jésus conseillait de rendre à César ce qui est à César.
C'est un peu contradictoire avec le fait de chasser les vendeurs du temple, mais là, les vendeurs outrepassaient leurs droits en empiétant sur le terrain de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85534
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 3 Mar 2018 - 13:20

Par ailleurs, il se murmure chez les exégètes que rendre à César ne désignait pas les pièces jaunes. rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30246
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 3 Mar 2018 - 17:36

Rendre à César, ça veut simplement opposer ce qui est terrestre et ce qui est divin. La vie terrestre et la vie de l'au-delà.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9884
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 3 Mar 2018 - 19:02

La première guerre de l'opium par Julia Lovell, une universitaire britannique. Très bien fait avec une ouverture sur l'écho de ces événements dans la Chine contemporaine, et puis ça complète le livre sur "Le Grand Jeu", tout cela est contemporain, tout aussi délirant et catastrophique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4814
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 4 Mar 2018 - 1:44

Cololi a écrit:
Rendre à César, ça veut simplement opposer ce qui est terrestre et ce qui est divin. La vie terrestre et la vie de l'au-delà.

Oui, tout simplement savoir faire la juste part des choses.
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22955
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 4 Mar 2018 - 9:19



Ce roman nous présente au début des années 1950 la vie de la famille Quémeneur, en Bretagne. Cette famille dès le début du roman est secouée par un événement, le départ du fils d'Anne, Louis, né d'un premier mariage, avec un pêcheur qui s'est noyé en mer. Ce dernier est adolescent au début du livre.

La narratrice et protagoniste principal du livre, Anne, va vivre dès lors une très longue attente et voir sa vie entièrement bouleversée, à la fois en tant que mère mais également en tant qu'épouse.

J'ai trouvé ce livre magnifique et je dois dire que le choix de la première personne du singulier sur le plan narratif est extrêmement pertinent. C'est un roman qui illustre de manière remarquable l'amour d'une mère pour son enfant, d'une grande sensibilité, porté par une écriture subtile et très belle. Le roman met également parfaitement en avant la question de la différence de classe sociale au sein d'un mariage et la manière dont cela est perçu par les deux époux et le village tout entier. J'ai aimé les lettres également dans laquelle la mère raconte le festin qu'elle offrira à son fils lors de son retour, contenant des souvenirs également, par exemple lorsqu'ils préparaient les crêpes ensemble. J'ai été plongé au plus près des émotions des personnages et en particulier d'Anne. Etienne est un personnage que je n'ai pas trouvé spécialement sympathique mais il est plus complexe que la manière dont il apparaît au début du roman, ce qui a été très bien rendu par l'écrivain. Ce fut une lecture coup de cœur.

J'ai eu l'occasion d'assister à une rencontre en librairie la semaine dernière avec Gaëlle Josse qui est extrêmement sympathique et qui parle remarquablement de son travail. Je me suis procuré en poche ses romans Le Dernier Gardien d’Ellis Island et L'Ombre de nos nuits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4814
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 4 Mar 2018 - 15:44

Honoré de Balzac
* Eugénie Grandet



Ce Balzac me plaît pour son côté rustique et campagnard.
Le père Grandet n'est pas sans me rappeler notre Séraphin Poudrier des Belle Histoires des pays d'en haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18055
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 10 Mar 2018 - 12:24

Je viens de terminer le Jeune Joseph (2ème volet de la tétralogie de Joseph et ses Frères)


C'est tout aussi réjouissant que le premier tome!  cheers

Des péripéties, de l'érudition et un style toujours aussi admirablement tenu.

Je me précipite illico sur le 3ème volume :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4814
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 14 Mar 2018 - 2:00

Pierre Magnan
* Pour saluer Giono



Une belle lecture qui complète celle des livres de Giono.
Magnan a eu cette chance de le rencontrer quand il était jeune, car les deux habitaient Manosque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9884
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 15 Mar 2018 - 14:22

tu as lu tout Giono de façon systématique ?



Essai sur la terreur de l'an II, ses fondements et ses causes qui débouche sur une conclusion assez banale que la terreur est surtout le fruit d'une dynamique propre aux révolutions. Très intéressant quand même, c'est une synthèse érudite sur la période, avec plein de précisions et de mises aux points qui ouvrent sur d'autres lectures (faudrait avoir le temps...)



C'est une thèse de 2013 publiée cet été (je ne sais pas pourquoi j'ai récupéré ça, mon comportement en librairie est de plus en plus irrationnel...) qui s’interroge sur les institutions politiques en Gaule avant et après l'intervention militaire romaine. C'est très bien écrit même si il y a le côté un peu fastidieux de la thèse universitaire qui passe en revue les peuples de Gaule un par un après avoir fait une étude des structures de pouvoir "pan-gauloises". Le gaulois était donc un animal politique sophistiqué et j'ai découvert ce qu'était un vergobret, ainsi que ce que Jules César comprend quand il utilise le mot magistrat.


Dernière édition par Morloch le Ven 16 Mar 2018 - 9:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4814
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 15 Mar 2018 - 15:44

Morloch a écrit:
tu as lu tout Giono de façon systématique ?


Non, je lis en survol rapide pour l'instant, pour avoir une idée.
Je manque de temps pour lire de façon systématique.
Peut-être l'été prochain durant mes vacances, si j'en prends.
J'ai huit de ses livres:
* Un roi sans divertissement
* Solitude de la pitié
* Rondeur des jours
* Les grands chemins
* Le hussard sur le toit
* Ennemonde
* Bataille sur la montagne
* Le chant du monde

J'ai vu plusieurs fois le film du Hussard sur le toit et je le recommande à tout ceux qui ne l'ont pas vu.
J'aime beaucoup les récits du terroir et je suis bien servi avec Giono.
Lui et Saint-Exupéry comptent parmi mes écrivains préférés parmi les Français du XXe siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eusèbe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 892
Age : 42
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 15 Mar 2018 - 17:29

Je te rejoins sur Giono, c'est un romancier d'un grande puissance, dont les ressources formelles ont peu d'équivalent. Je le vois comme une sorte de Faulkner français. Il n'aimait pas trop d'ailleurs être considéré comme un écrivain régionaliste et a plutôt réinventé ce qu'il appelle un "sud imaginaire".
Je te recommande Les âmes fortes, dans la série des Chroniques comme Un roi ou Les grands chemins. C'est vertigineux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4814
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 15 Mar 2018 - 19:41

Eusèbe a écrit:
Je te rejoins sur Giono, c'est un romancier d'un grande puissance, dont les ressources formelles ont peu d'équivalent. Je le vois comme une sorte de Faulkner français. Il n'aimait pas trop d'ailleurs être considéré comme un écrivain régionaliste et a plutôt réinventé ce qu'il appelle un "sud imaginaire".
Je te recommande Les âmes fortes, dans la série des Chroniques comme Un roi ou Les grands chemins. C'est vertigineux.  

Son message a une portée universelle mais à la base il est profondément lié à la terre et au mode de vie paysan.
C'est comme s'il rejette le XXe siècle avec le progrès et le modernisme.
Merci pour ta suggestion, c'est possible que je le commande,
ici le lien chez Gallimard qui nous permet de feuilleter quelques pages...
study
Spoiler:
 


Dernière édition par Ravélavélo le Jeu 15 Mar 2018 - 19:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6431
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 15 Mar 2018 - 19:45

Eusèbe a écrit:
Je te rejoins sur Giono, c'est un romancier d'un grande puissance, dont les ressources formelles ont peu d'équivalent. Je le vois comme une sorte de Faulkner français. Il n'aimait pas trop d'ailleurs être considéré comme un écrivain régionaliste et a plutôt réinventé ce qu'il appelle un "sud imaginaire".
Je te recommande Les âmes fortes, dans la série des Chroniques comme Un roi ou Les grands chemins. C'est vertigineux.  
+1000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4814
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 15 Mar 2018 - 22:09

Eusèbe a écrit:
Je te rejoins sur Giono, c'est un romancier d'un grande puissance, dont les ressources formelles ont peu d'équivalent. Je le vois comme une sorte de Faulkner français. Il n'aimait pas trop d'ailleurs être considéré comme un écrivain régionaliste et a plutôt réinventé ce qu'il appelle un "sud imaginaire".
Je te recommande Les âmes fortes, dans la série des Chroniques comme Un roi ou Les grands chemins. C'est vertigineux.  

Giono n'est pas sans me rappeler Pagnol avec La Gloire de mon père et surtout Manon des Sources.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eusèbe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 892
Age : 42
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 15 Mar 2018 - 22:18

Il y a clairement une méfiance envers le progrès, mais j'ai tendance à penser que c'est d'abord la conséquence d'un pessimisme foncier. Les récits d'avant-guerre ont peut-être plus directement une portée critique. Je crois que Giono craignait d'être assimilé à des revendications régionalistes ou politiques.
La nature est partout présente, mais dans les chroniques, je suis sensible personnages souvent énigmatiques - je pense à Langlois dans Un roi ou Thérèse dans Les âmes fortes ou encore Ennemonde. Et une des plus belles descriptions de ville que j'aie lue se trouve dans Mort d'un personnage (description de Marseille).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6431
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 15 Mar 2018 - 22:49

Eusèbe a écrit:
La nature est partout présente, mais dans les chroniques, je suis sensible personnages souvent énigmatiques - je pense à Langlois dans Un roi ou Thérèse dans Les âmes fortes ou encore Ennemonde.
Et puis les Coste dans Le Moulin de Pologne, et tous ces profils esquissés à la pointe sèche dans Cœurs, passions, caractères...
C'est peut-être cette opacité (et ce penchant pour d'inquiétantes bizarreries) qui me fascine le plus. (Quelque chose qui le rapprocherait du Jouhandeau du cycle de Chaminadour.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9884
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 15 Mar 2018 - 23:01

Ravélavélo a écrit:


Giono n'est pas sans me rappeler Pagnol avec La Gloire de mon père et surtout Manon des Sources.



Pagnol se serait inspiré d'un passage de Jean le bleu (que j'ai lu et qui est très touchant) pour son film La femme du boulanger et Giono furieux s'est lancé dans les procès qu'il a perdu bien qu'il ait eu un petit peu raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Eusèbe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 892
Age : 42
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 15 Mar 2018 - 23:13

Pagnol me paraît tout de même bien gentillet à côté de Giono
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4814
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 15 Mar 2018 - 23:39

Eusèbe a écrit:
Il y a clairement une méfiance envers le progrès, mais j'ai tendance à penser que c'est d'abord la conséquence d'un pessimisme foncier. Les récits d'avant-guerre ont peut-être plus directement une portée critique. Je crois que Giono craignait d'être assimilé à des revendications régionalistes ou politiques.
La nature est partout présente, mais dans les chroniques, je suis sensible personnages souvent énigmatiques - je pense à Langlois dans Un roi ou Thérèse dans Les âmes fortes ou encore Ennemonde. Et une des plus belles descriptions de ville que j'aie lue se trouve dans Mort d'un personnage (description de Marseille).

Peut-être est-ce aussi une affaire de valeurs personnelles liée à l'amour de la terre et des gens qui en vivent.
Ennemonde , je l'ai feuilleté et j'ai beaucoup aimé le côté frugal et rustique.
Mais Giono ne me fait pas l'effet d'un homme pessimiste. S'il l'est, c'est à cause des ravages de l'homme qui détruit la nature.
J'aime aussi le fait qu'il semble dissocié d'une mentalité opprimée par la religion.
Il avait bien raison d'être méfiant face au progrès, il pressentait sûrement que ce mode de vie de paysans qu'il chérissait tant était voué à disparaître.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6431
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 15 Mar 2018 - 23:55

Je ne sens pas vraiment un si fort amour du «mode de vie paysan», chez Giono, en fait. Au contraire, j'ai l'impression qu'il n'aime que les êtres qui préfèrent les «grands chemins» à l'enracinement, et son univers est plus celui des marges du monde paysan - châtelains ruinés, rouliers, fonctionnaires itinérants, bourgeois déclassés, artisans ou domestiques sans feu ni lieu... rarement des «cultivateurs.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4814
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Ven 16 Mar 2018 - 0:15

Son amour de la nature ne me fait aucun doute, en particulier celui des arbres.
Je m'attarde moins au destin de ses personnages. Mais en y pensant bien, tu as raison, si je prends Angelo du Hussard sur le toit comme exemple, voilà un personnage parcourant es grands chemins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4814
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Ven 16 Mar 2018 - 0:34

Trois romans de ma récolte fructueuse d'aujourd'hui:
* Tolstoï: La mort d'Ivan Illitch (Le Livre de Poche, 1976)
* Dostoïevski: Les Pauvres Gens (Actes Sud, 2001)
* Homère: Odyssée (Le Livre de Poche, 1963)


Le livre contient aussi:
* Maître et serviteur
* Trois morts
La mort d'Ivan Illitch
Teinté de noir.


Roman de forme épistolaire. on parle littérature, on se plaint, on pleure, personnages plutôt prolifiques pour s'écrire autant.


J'ai vu la mini-série en quatre épisodes de Franco Rossi (1966), voici le livre.
Relire certains passages...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30246
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Ven 16 Mar 2018 - 11:06

Benedictus a écrit:
Je ne sens pas vraiment un si fort amour du «mode de vie paysan», chez Giono, en fait. Au contraire, j'ai l'impression qu'il n'aime que les êtres qui préfèrent les «grands chemins» à l'enracinement, et son univers est plus celui des marges du monde paysan - châtelains ruinés, rouliers, fonctionnaires itinérants, bourgeois déclassés, artisans ou domestiques sans feu ni lieu... rarement des «cultivateurs.»

Et Regain ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Eusèbe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 892
Age : 42
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Ven 16 Mar 2018 - 15:50

Cololi a écrit:
Benedictus a écrit:
Je ne sens pas vraiment un si fort amour du «mode de vie paysan», chez Giono, en fait. Au contraire, j'ai l'impression qu'il n'aime que les êtres qui préfèrent les «grands chemins» à l'enracinement, et son univers est plus celui des marges du monde paysan - châtelains ruinés, rouliers, fonctionnaires itinérants, bourgeois déclassés, artisans ou domestiques sans feu ni lieu... rarement des «cultivateurs.»

Et Regain ?

Tu as raison, je crois que ce qui plairait le plus à Ravelavelo serait la Trilogie de Pan (Colline, Un de Baumugnes, Regain), trois courts récits d'avant guerre qui expriment avec lyrisme le lien entre l'homme et la terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4814
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 17 Mar 2018 - 2:15

Jean Giono
* L'homme qui plantait des arbres
Édition illustrée par Frédéric Back, 1983 / 1989
Société Radio-Canada / Gallimard



Mon livre préféré de Giono.
Quand je parle de terroir, c'est dans ce sens.
Elzéar Bouffier se décide à agir face au déboisement, il se fait planteur d'arbres pour remédier à cette situation.
L'homme qui plantait des arbres existe aussi en film d'animation. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4814
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 17 Mar 2018 - 3:04

Hélène Grimaud
* Retour à Salem
Le Livre de Poche, 2013



Je l'ai commandé et je viens de le recevoir.
Un récit à caractère autobiographique et plus encore, avec une part d'étrange et de fantastique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6431
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 17 Mar 2018 - 11:17

C'est aussi amusant que ses deux premiers livres?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8078
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 17 Mar 2018 - 11:28

Jean Cocteau : Le Cap de Bonne-Espérance / Discours du Grand Sommeil


Pour faire une pause dans le Bataille avant d'attaquer ses études.
Very Happy Very Happy Very Happy +
Bon, je suis assez partagé, mais il y a de beaux passages tout de même.


Dernière édition par Emeryck le Jeu 22 Mar 2018 - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4814
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 17 Mar 2018 - 19:14



Bon, puisque c'est comme ça.
Il y est plus question de Canis lupus que de musique, mais elle n'y est pas totalement absente.
Et puis, bref retour au Retour à Salem.
On s'y amuse moins que dans les Variations.
La photo doit faire gémir les compagnies d'assurances.
Toutefois, ce qui sauve le livre: c'est au tout début, au magasin d'antiquité.  I love you
Aussi le fait que le Deuxième Concerto pour piano de Brahms soit au coeur de son récit.
Le reste on s'y perd.
J'aurai l'occasion d'y revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30246
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 18 Mar 2018 - 17:15


_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 18 Mar 2018 - 18:40

Cololi a écrit:

Le ton de ce récit confirme que Tesson marche de plus en plus dans les pas de Raspail. Et c'est une bonne nouvelle. Tesson, moins "connoté", reprend le flambeau sans crier gare, assurant cette continuité immatérielle des grands esprits libres, à la fois voyageurs et enracinés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6431
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 18 Mar 2018 - 18:45

adriaticoboy a écrit:
Tesson marche de plus en plus dans les pas de Raspail. [...] Tesson, moins "connoté"
Pourtant, les opinions de papa Tesson n'étaient pas très éloignées de celles de Raspail, si?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 18 Mar 2018 - 21:27

Certainement, même si Philippe Tesson est la caricature du journaliste bourgeois, droitard, parisien, courageux mais pas téméraire et sans talent littéraire particulier. Rien à voir avec un écrivain aventurier de la trempe de Raspail.
Mais tout ce petit monde a dû se fréquenter de près ou de loin. Sylvain Tesson est devenu l'écrivain talentueux qu'on sait et il est probable qu'il ait rencontré Raspail par le biais de son père. Comme quoi cet homme n'avait pas que des défauts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30246
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 18 Mar 2018 - 21:29

Je trouve le fils bien plus intéressant que le père (ce qu'explique très bien Adriaticoboy).
Bon il faut dire que ce n'est pas mon bord ... mais le fils a du talent littéraire indéniablement. Et son côté réac, est assez sympathique.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lectures (6)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lectures (6)
Revenir en haut 
Page 4 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Christian OLIVIER : Lectures
» Lectures
» Lectures Rock 'n roll pertinentes
» Textes à multiples lectures.
» Lectures (4)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: