Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lectures (6)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 636
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 31 Oct 2018 - 9:22

Adalbéron a écrit:
Belcore a écrit:
Adalbéron a écrit:
Je pars à Vienne la semaine prochaine.

Quelque viennoiserie de circonstance :



Heureux veinard : tu vas voir des spectacles ?

Belcore

Je n’y allais pas pour ça, mais il se trouve que se donnent au même moment Les Troyens (avec Antonacci, DiDonato, Jovanovich). Ce sera ma première fois au Wiener Staatsoper ! bounce

D'après  ce que j'ai entendu sur ce spectacle, ce devrait être une introduction dans de bonnes conditions…
As - tu des places pour la production de l'ONP pour la comparaison ?
J'ai du aller une dizaine de fois au Staatsoper : les mises en scènes sont  souvent ringardes, mais vocalement et musicalement, c'est très souvent bon : mon dernier - ça remonte déjà à un certain temps : La Dame de Pique, dirigée par Ozawa…
Autrement Vienne est une ville délectable.


Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 31 Oct 2018 - 9:27

[quote="Belcore"]
Adalbéron a écrit:
Belcore a écrit:
Adalbéron a écrit:
Je pars à Vienne la semaine prochaine.

Heureux veinard : tu vas voir des spectacles ?

Belcore

Je n’y allais pas pour ça, mais il se trouve que se donnent au même moment Les Troyens (avec Antonacci, DiDonato, Jovanovich). Ce sera ma première fois au Wiener Staatsoper ! bounce

D'après  ce que j'ai entendu sur ce spectacle, ce devrait être une introduction dans de bonnes conditions…
As - tu des places pour la production de l'ONP pour la comparaison ?
J'ai du aller une dizaine de fois au Staatsoper : les mises en scènes sont  souvent ringardes, mais vocalement et musicalement, c'est très souvent bon : mon dernier - ça remonte déjà à un certain temps : La Dame de Pique, dirigée par Ozawa…
Autrement Vienne est une ville délectable.


Belcore

J'ai écouté la retransmission, la direction m'a emballé et l'orchestre sonne formidablement bien, mais vocalement, c'est très très en dessous de ce que l'on pouvait espérer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30269
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 31 Oct 2018 - 9:30

Tu as raison de préciser.

Je ne parlais évidemment que de Si c'est un homme. Car c'est quand même pour ça qu'il est ultra-connu. A ce niveau là elle n'a pas à rougir de la comparaison.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 31 Oct 2018 - 9:37

Cololi a écrit:
Tu as raison de préciser.

Je ne parlais évidemment que de Si c'est un homme. Car c'est quand même pour ça qu'il est ultra-connu. A ce niveau là elle n'a pas à rougir de la comparaison.

Oui, vu comme ça, entièrement d'accord avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 636
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 1 Nov 2018 - 10:31

Stefano P a écrit:
Belcore a écrit:
Adalbéron a écrit:
Belcore a écrit:
Adalbéron a écrit:
Je pars à Vienne la semaine prochaine.

Heureux veinard : tu vas voir des spectacles ?

Belcore

Je n’y allais pas pour ça, mais il se trouve que se donnent au même moment Les Troyens (avec Antonacci, DiDonato, Jovanovich). Ce sera ma première fois au Wiener Staatsoper ! bounce

D'après  ce que j'ai entendu sur ce spectacle, ce devrait être une introduction dans de bonnes conditions…
As - tu des places pour la production de l'ONP pour la comparaison ?
J'ai du aller une dizaine de fois au Staatsoper : les mises en scènes sont  souvent ringardes, mais vocalement et musicalement, c'est très souvent bon : mon dernier - ça remonte déjà à un certain temps : La Dame de Pique, dirigée par Ozawa…
Autrement Vienne est une ville délectable.


Belcore

J'ai écouté la retransmission, la direction m'a emballé et l'orchestre sonne formidablement bien, mais vocalement, c'est très très en dessous de ce que l'on pouvait espérer...

Sur le plan vocal, tout le monde n'est pas de ton avis :

https://www.forumopera.com/les-troyens-vienne-staatsoper-la-cite-a-genoux-devant-sa-reine

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 1 Nov 2018 - 10:35

Belcore a écrit:
Stefano P a écrit:
Belcore a écrit:
Adalbéron a écrit:
Belcore a écrit:
Adalbéron a écrit:
Je pars à Vienne la semaine prochaine.

Heureux veinard : tu vas voir des spectacles ?

Belcore

Je n’y allais pas pour ça, mais il se trouve que se donnent au même moment Les Troyens (avec Antonacci, DiDonato, Jovanovich). Ce sera ma première fois au Wiener Staatsoper ! bounce

D'après  ce que j'ai entendu sur ce spectacle, ce devrait être une introduction dans de bonnes conditions…
As - tu des places pour la production de l'ONP pour la comparaison ?
J'ai du aller une dizaine de fois au Staatsoper : les mises en scènes sont  souvent ringardes, mais vocalement et musicalement, c'est très souvent bon : mon dernier - ça remonte déjà à un certain temps : La Dame de Pique, dirigée par Ozawa…
Autrement Vienne est une ville délectable.


Belcore

J'ai écouté la retransmission, la direction m'a emballé et l'orchestre sonne formidablement bien, mais vocalement, c'est très très en dessous de ce que l'on pouvait espérer...

Sur le plan vocal, tout le monde n'est pas de ton avis :

https://www.forumopera.com/les-troyens-vienne-staatsoper-la-cite-a-genoux-devant-sa-reine

Belcore

Oui, j'avais lu, mais ce n'est pas du tout l'impression que j'ai eue en écoutant la retransmission, une Cassandre très insuffisante et qui chante en volapuk, un Enée privé d'aigus et très emphatique, une Didon un peu plan-plan et pot-au-feu, ça ne m'a pas du tout emballé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
David Rolland
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 24/03/2018

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 1 Nov 2018 - 11:46


Histoires de Schtroumpfs, 8ème série (dès trois schtroumpfs), par Peyo. 1976. Dupuis.

En 52 saynètes, les Schtroumpfs laissent découvrir au lecteur schtroumpfé par tant de drôlerie leur monde sympathique et inactuel. Pour une planche de Peyo je donnerais toutes les bandes dessinées, avec tout le respect que je leur dois. Un petit apprenti-schtroumpfeur passera des heures à deviner la langue des « misérables petits nabots bleus », comme médisait d’eux l’horrible Gargamel. Le schtroumpfeur confirmé traduira la langue schtroumpf dans la sienne où il peut faire des progrès considérables, schtroumpfement recommandés partout où il schtroumpfera le change en devant se montrer éloquent. Les grands Schtroumpfs veilleront à user de diplomatie envers les petits liseurs lors de leur sevrage de la littérature schtroumpfesque, en raison de l’assuétude entraînée par le commerce avec l’univers Schtroumpf, qui est constitué d’incompatibilités schtroumpfestes avec notre code social.
Chaque page est ornée d’un proverbe schtroumpf qui initiera l’enfant à la saynète lue, ainsi qu’à la pensée proverbiale humaine et au langage idiomatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.princepsavogador.com
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9884
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Ven 2 Nov 2018 - 12:54

Arf il y a un fil Histoire... je n'avais pas fait gaffe du coup je ne poste pas au bon endroit Confused



Michaël Prazan Einsatzgruppen (2010)
en réalité c'est un livre de journaliste mais bien fichu, honnêtement (je crois) fait sur un sujet que je ne connais pas si bien que cela, et plus que sinistre. Pas une référence sans doute mais une bonne synthèse avec des remarques intéressantes faites au cours de l'enquête il y a une petite dizaine d'années sur l'ambiance en Ukraine et dans les Pays Balltes. C'est un document qui doit accompagner un documentaire que je n'ai pas vu, j'essaierai à l'occasion.

et puis tant qu'à être sur la seconde guerre, celui-ci:


Anonyme / Martha Hillers - Une Femme à Berlin

Témoignage intéressant sur la libération de Berlin par les russes, vu de l'intérieur. Je l'ai pris au hasard sur une pile mais pas déçu, le ton neutre permet de faire une description saisissante de la ruine allemande, avec beaucoup de subtilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
anaëlle
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1804
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 3 Nov 2018 - 15:28

je profite de la fin des vacances pour lire quelques courts classiques indispensables :

Huysmans, À Rebours
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Sarraute, Enfance
Very Happy Very Happy Very Happy Smile

Mr.Red J'ai pensé à vous :

À Rebours, XV:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18073
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 3 Nov 2018 - 15:46

Je viens de terminer le troisième et dernier tome du Vicomte de Bragelonne de Dumas.

Mine de rien, ça m'a remué ce truc. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anaëlle
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1804
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 3 Nov 2018 - 16:01

Smile Du court extrait qu'on avait lu pour le bac, l'an dernier, cela correspond bien à ton goût pour le souffle épique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 587
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 3 Nov 2018 - 16:17

Stefano P a écrit:
une Didon un peu plan-plan et pot-au-feu

affraid

louis16 pendu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 3 Nov 2018 - 16:32

arnaud bellemontagne a écrit:
Je viens de terminer le troisième et dernier tome du Vicomte de Bragelonne de Dumas.

Mine de rien, ça m'a remué ce truc. Sad

Porthos. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 3 Nov 2018 - 16:48

Adalbéron a écrit:
Stefano P a écrit:
une Didon un peu plan-plan et pot-au-feu

affraid

louis16 pendu

Bon, allez, disons : glorieuse ménagère... cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 3 Nov 2018 - 16:53

Stefano P a écrit:
glorieuse ménagère...

hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18073
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 3 Nov 2018 - 16:56

anaëlle a écrit:
Smile Du court extrait qu'on avait lu pour le bac, l'an dernier, cela correspond bien à ton goût pour le souffle épique.

Ah oui, vraiment! Smile

DavidLeMarrec a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
Je viens de terminer le troisième et dernier tome du Vicomte de Bragelonne de Dumas.

Mine de rien, ça m'a remué ce truc. Sad

Porthos. Surprised

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 3 Nov 2018 - 17:09

Une des grandes pages de Dumas. bounce Ton assez hugolien à ce moment, d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 587
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 3 Nov 2018 - 17:33

DavidLeMarrec a écrit:
Stefano P a écrit:
glorieuse ménagère...

hehe

Tant qu'il est encore temps, partez, courrez, fuyez,
Ma fureur ne saurait tarder à éclater.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18073
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 3 Nov 2018 - 17:40

DavidLeMarrec a écrit:
Une des grandes pages de Dumas. bounce  Ton assez hugolien à ce moment, d'ailleurs.

Oui, j'ai immédiatement pensé à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 3 Nov 2018 - 17:42

Adalbéron a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Stefano P a écrit:
glorieuse ménagère...

hehe

Tant qu'il est encore temps, partez, courez, fuyez,
Ma fureur ne saurait tarder à éclater.

"Adieu, forum vénéré,
Toi qui jadis m'accueillis suppliant ;
Adieu, beau ciel cybernétique, posts que j'admirais
Adieu nuits de connexion et d'extase infinies ;
Je ne vous verrai plus, ma carrière est finie." violon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3736
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 3 Nov 2018 - 20:04

pété de rire David sors de ce corps pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 636
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 4 Nov 2018 - 9:51

Morloch a écrit:
Arf il y a un fil Histoire... je n'avais pas fait gaffe du coup je ne poste pas au bon endroit Confused



Michaël Prazan Einsatzgruppen (2010)
en réalité c'est un livre de journaliste mais bien fichu, honnêtement (je crois) fait sur un sujet que je ne connais pas si bien que cela, et plus que sinistre. Pas une référence sans doute mais une bonne synthèse avec des remarques intéressantes faites au cours de l'enquête il y a une petite dizaine d'années sur l'ambiance en Ukraine et dans les Pays Balltes. C'est un document qui doit accompagner un documentaire que je n'ai pas vu, j'essaierai à l'occasion.

et puis tant qu'à être sur la seconde guerre, celui-ci:


Anonyme / Martha Hillers - Une Femme à Berlin

Témoignage intéressant sur la libération de Berlin par les russes, vu de l'intérieur. Je l'ai pris au hasard sur une pile mais pas déçu, le ton neutre permet de faire une description saisissante de la ruine allemande, avec beaucoup de subtilité.

Sur les Einsatzgruppen, il y a un autre livre majeur : " Des hommes ordinaires" de Christopher Browning.

L'historien, à partir d'un procès intervenu en Allemagne après la guerre, suit l'action d'un bataillon de la police de Hambourg, intégré dans un Einsatzgruppen.
L’intérêt de ce livre est double : il offre un témoignage glaçant sur les atrocités commises, mais surtout il aliment une réflexion sur un sujet très sensible dans l'opinion allemande : qui étaient les bourreaux nazis ?
Il raconte en détail comment des citoyens lambda - les "hommes ordinaires" - se transforment, en toute connaissance de cause, en meurtriers de masse - il est établi que ces personnes, réservistes de la police, sont mobilisées, informées de ce que sera leur mission et ayant la possibilité de de récuser, aucun ne le fera....
Difficile dans ces conditions de maintenir la fiction historique des atrocités nazies commises par une petite minorité de fanatiques.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30269
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 4 Nov 2018 - 10:23

anaëlle a écrit:

Huysmans, À Rebours
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile

Mr.Red J'ai pensé à vous :

À Rebours, XV:
 

C'est malin ça … je vais devoir le lire
Je n'ai jamais entendu parlé de cet auteur Surprised

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18073
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 4 Nov 2018 - 12:07

Mouais...ne t'emballe pas trop. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4824
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 4 Nov 2018 - 13:01

Dany Laferrière
* Le charme des après-midi sans fin



Un roman subversif avec beaucoup de dialogues et des anecdotes savoureuses, tout se passe en Haïti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anaëlle
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1804
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 4 Nov 2018 - 16:44

Cololi a écrit:
anaëlle a écrit:

Huysmans, À Rebours
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile

C'est malin ça … je vais devoir le lire
Je n'ai jamais entendu parlé de cet auteur Surprised

Huysmans a été un proche de Zola, cependant À Rebours n'a pas grand chose à voir avec le naturalisme : c'est un chef d'oeuvre de la littérature décadente.

arnaud bellemontagne a écrit:
Mouais...ne t'emballe pas trop. bounce

Je ne suis pas sure de l'apprécier autant à la relecture, mais c'est une véritable expérience de lecture à faire.
Je doute cependant que Cololi apprécie beaucoup des Esseintes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30269
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 4 Nov 2018 - 17:18

Du coup pourquoi ces réserves ? Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18073
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 4 Nov 2018 - 17:51

A Rebours c'est très précieux, très narcissique et au final très stérile AMHA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anaëlle
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1804
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 4 Nov 2018 - 18:06

À Rebours explore les limites du roman, sonde les confins de la subjectivité narrative (Londres hehe ), et se construit essentiellement de références littéraires et de commentaires esthétiques.

Smile Je ne sais plus si c'est Valéry ou l'auteur du dossier critique qui disait que l'on pourrait lire les chapitres dans le désordre sans que cela ne change quoi que ce soit (Bovary à côté c'est Fast and Furious).

Je trouve la langue très belle (drunken ces néologismes précieux ...), , mais je doute que certaines pages me restent en mémoire, comme avec un Flaubert.

C'est à lire pour le coup de maître, et les implications littéraires qui en résultent (en fait, c'est un livre pour khâgneux Mr. Green ), mais cela reste assez vain.  

Ma réflexion est peut être un peu simpliste, mais pour quelqu'un qui aime et lit Rousseau, je ne pense pas que les raffinements excentriques et absurdes de des Esseintes te toucheront....

(je crois que les maths me ramollissent le cerveau, j'ai l'impression de n'être ni claire ni pertinente).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 587
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 4 Nov 2018 - 18:09

Stefano P a écrit:
Adalbéron a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Stefano P a écrit:
glorieuse ménagère...

hehe

Tant qu'il est encore temps, partez, courez, fuyez,
Ma fureur ne saurait tarder à éclater.

"Adieu, forum vénéré,
Toi qui jadis m'accueillis suppliant ;
Adieu, beau ciel cybernétique, posts que j'admirais
Adieu nuits de connexion et d'extase infinies ;
Je ne vous verrai plus, ma carrière est finie." violon

pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 587
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 4 Nov 2018 - 18:20

anaëlle a écrit:
Cololi a écrit:
anaëlle a écrit:

Huysmans, À Rebours
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile

C'est malin ça … je vais devoir le lire
Je n'ai jamais entendu parlé de cet auteur Surprised

Huysmans a été un proche de Zola, cependant À Rebours n'a pas grand chose à voir avec le naturalisme : c'est un chef d'oeuvre de la littérature décadente.

Je n’avais lu que de loin les observations que vous faisiez sur Zola, mais je n’étais pas complètement d’accord sur le « romantisme » (cela dit, c’est un terme qui peut vouloir dire quantité de choses...) que certains attribuaient à Zola.
La décadence est aussi une hantise zolienne, même si elle prend plus souvent l'apparence de la dégénérescence des corps... La richesse lexicale, le goût, voire la jouissance, du mot, au-delà de la fascination pour la crasse, de l’homme et de la langue, me le fait plus apparaître comme un cousin littéraire d’une certaine esthétique fin de siècle, plutôt que de celle des romantiques de secondes générations ; plus fils du Flaubert de La Tentation de Saint Antoine par exemple.

Sinon, oui, À rebours c’est I love you

@Cololi : Huysmans a eu sa période décadente, puis sa période mystique, après sa conversion, si ça te tente plus Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 4 Nov 2018 - 22:21

C'est amusant, moi je pariais au contraire que Cololi adorerait : l'exigence de la langue, la théorisation de mille raisons de mépriser les choses faciles que nous offre le monde… il y a ce côté moine snob amer et élevé, désespéré et débordant de vitalité verbale, qui me semblait taillé pour lui plaire.

En ce qui me concerne, même impression qu'Arnaud : le personnage se regarde (ne pas ?) vivre, l'auteur se lit écrire, ça me lasse très vite. En revanche, La Cathédrale, après sa conversion, est beaucoup plus amusante, mais stylistiquement (quoique beaucoup plus beau de mon point de vue), on n'est pas sur les mêmes cîmes de raffinement.

En tout cas le grand classique des désabusés géniaux, un hit chez les jeunes littéraires de nombreuses générations, et d'un aboutissement stylistique moins contestable que Maldoror.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30269
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 4 Nov 2018 - 22:45

Hihi, et oui, une chose est sûre : la côté désabusé le plus violent (et sincère) peut coïncider avec son contraire, une exaltation à vivre (c'est même peut-être totalement lié).
Comme l'explique Aragon dans Aurélien : quand on a le goût de l'absolu … le scepticisme qui peut en apparence s'emparer de nous … n'est pas du scepticisme, car ce n'est pas du détachement, bien au contraire, c'est un goût féroce pour la vie. Un goût un pour un certain malheur … car il nous récompense bien par ailleurs.

Et puis Anaëlle, sur Rousseau, je peux te répondre : Rousseau pré-romantique est vu comme un topos par les universitaires (voire les profs du secondaire) … mais pour ma part … je continue à penser qu'il est en partie romantique (en fait il est bien plus moderne encore que ça). Son 1° discours … qui est un brulot d'une efficacité redoutable (et véritablement visionnaire … car il anticipe les problèmes du XIX° … et plus encore les problèmes du XX° siècle) cela aurait pu être écrit par un romantique (mais Rabelais n'écrivait-il pas que "science sans conscience n'est que ruine de l'âme" deux siècles avant Rousseau ?). Reste qu'il n'est pas que romantique, il conserve l'autre part de lui qui est celle de l'homme des Lumières. Et c'est cette coexistence entre Lumière et critique des Lumières qui fait tout le sel du personnage (et donc une dimension positive et une dimension critique voire destructrice … ce dont je parle dans le précédent paragraphe).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9884
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 5 Nov 2018 - 8:08

ah oui, j'imagine bien aussi Cololi se convertir à Huysmans avant d'expérimenter par la déprime cafardeuse qu'on ne peut se convertir quand on n'a pas la foi, et retourner à des lectures plus joyeuses (Pessoa, Cioran et autres déconneurs compress ). Huysmans est aussi la clé du dernier bouquin de Houellebecq (roboratif lui aussi), Soumission, mais je ne sais pas si c'est un point positif ou négatif pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9884
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 5 Nov 2018 - 16:11

En attendant, je continue à alimenter le fil en bouquins moins intéressants et sans dimension littéraire. Il faut bien que quelqu'un se dévoue pour baisser le niveau, sinon où irait-on?



Alexandre-Olivier Exmelin Histoire des frères de la Côte (1686)

Encore un protestant français du XVIIème siècle qui ne savait pas trop où aller, et celui-ci, médecin, se retrouve chez les pirates: Nau l'Ollonois et le capitaine Morgan, parmi d'autres. Ecrit de façon très sobre, on ne sait pas grand chose de la vie de l'auteur qui n'a pourtant pas du être rose tous les jours, et qui a sans le dû inventer la chirurgie réparatrice d'urgence sur rafiots à moitié sombrés, une discipline médicale injustement sous-estimée.

Quelques pages sur les mœurs des indigènes des îles, leurs rapports avec l'administration espagnole et les pirates français et anglais, des récits de ruses pour prendre les viles de Carthagène et Macaraïbo à la tête de véritables flottes dépareillées. Étrange bouquin, j'ignorais son existence mais il semble être la matrice originelle d'où sont sortis l’île au Trésor de Stevenson et les films de Michael Curtiz - qui n'en ont retenu que le côté pittoresque. Un peu frustrant parfois d'avoir l'impression de ne suivre que des points sur une carte, avec au tournant d'une phrase des remarques qui font deviner un monde ahurissant.



Georges Orwell The Road to Wigan Pier (1937)

Orwell explore les questions de classe et le décalage entre les militants socialistes et la classe ouvrière, après ses aventures catalanes et dans un contexte de montées des gouvernements fascistes. Le Quai de Wigan est un lieu sinistre de chargement du charbon sur une rivière polluée, baptisé par dérision comme s'il s'agissait d'un site balnéaire. Orwell s'y rend et descend dans les mines, essaie de parler avec les mineurs à leurs domiciles; puis fait un panorama acide des militants politiques en Grande-Bretagne dans lequel il s'inclut. Je n'avais jamais lu ce bouquin, intéressant, dans la lignée de celui sur les bas-fonds de Londres et Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9884
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 5 Nov 2018 - 16:36

Belcore a écrit:

Il raconte en détail comment des citoyens lambda - les "hommes ordinaires" - se transforment, en toute connaissance de cause, en meurtriers de masse - il est établi que ces personnes, réservistes de la police, sont mobilisées, informées de ce que sera leur mission et ayant la possibilité de de récuser, aucun ne le fera....

Oh je n'avais pas vu le commentaire. Sur ce sujet les bouquins écrits doivent pouvoir remplir plusieurs piscines olympiques, mais j'ai l'impression qu'une fois qu'on a compris que rien n'est simple on en arrive à s'apercevoir que tout est compliqué.

Quand ils ont signé, je ne suis pas certain que tous aient bien compris quelle serait leur mission - en partie parce qu'elle a été improvisée sur place - et une fois qu'ils l'ont découverte certains ont voulu en sortir mais c'était trop tard, on ne déserte pas d'une "unité d'élite" - une partie s'est transformée en psychopathes, une autre en alcooliques. Par exemple, Arthur Nebe à la tête de l'Einsatzgruppen B a fini par être impliqué dans l'opération Walkyrie d'attentat contre Hitler, avec des motifs confus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1615
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 5 Nov 2018 - 17:16

Il n'empêche que la remarque de Belcore est pertinente.
A présenter l'horreur nazie comme un point de non-retour dans le plus historiquement innommable de la nature humaine (ce n'est pas pour rien que l'on évoque systématiquement le fameux point Godwin), on finirait par oublier qu'elle a aussi été rendue possible par une adhésion collective qui n'était pas nécessairement, ni innocente sur les motifs de haine qui l'ont nourrie, ni aveugle sur les conséquences -y compris les pires- qui en ont découlé ensuite.
Dans la littérature évoquée par Morloch sur le sujet, j'aime à encourager la lecture de l'ouvrage de l'historien américain William Sheridan Allen "Une petite ville nazie".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 14 Nov 2018 - 21:18

Félix Guattari & Gilles Deleuze : Qu'est-ce que la philosophie ?        1991

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18073
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 14 Nov 2018 - 22:09

Livre brillant qui émane en grande partie de Deleuze, contrairement à l'Anti-Oedipe et Mille Plateaux qui étaient plus collaboratifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 15 Nov 2018 - 21:35

arnaud bellemontagne a écrit:
Livre brillant qui émane en grande partie de Deleuze, contrairement à l'Anti-Oedipe et Mille Plateaux qui étaient plus collaboratifs.
Remarquable - même si parfois Deleuze s'égare quand il parle des sciences, mais bon, il en avait certainement conscience, il le dit au début de Dialogues (?), je crois. Je n'ai pas encore lu ces deux-là, mais ça viendra.  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 15 Nov 2018 - 21:40

Jérôme Momcilovic : Chantal Akerman, Dieu se reposa mais pas nous        2008

Very Happy Smile
Je n'ai pas du tout aimé : le ton de l'auteur est parfois assez insupportable : comme si Akerman avait tout inventé, qu'elle avait tout révolutionné... Et puis franchement, parfois, il se perd pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 636
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Ven 16 Nov 2018 - 9:27

Belcore a écrit:
Adalbéron a écrit:
Belcore a écrit:
Adalbéron a écrit:
Je pars à Vienne la semaine prochaine.

Quelque viennoiserie de circonstance :



Heureux veinard : tu vas voir des spectacles ?

Belcore

Je n’y allais pas pour ça, mais il se trouve que se donnent au même moment Les Troyens (avec Antonacci, DiDonato, Jovanovich). Ce sera ma première fois au Wiener Staatsoper ! bounce

D'après  ce que j'ai entendu sur ce spectacle, ce devrait être une introduction dans de bonnes conditions…
As - tu des places pour la production de l'ONP pour la comparaison ?
J'ai du aller une dizaine de fois au Staatsoper : les mises en scènes sont  souvent ringardes, mais vocalement et musicalement, c'est très souvent bon : mon dernier - ça remonte déjà à un certain temps : La Dame de Pique, dirigée par Ozawa…
Autrement Vienne est une ville délectable.
Belcore

Finalement, Adal, as - tu vu ces Troyens ?

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 587
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Ven 16 Nov 2018 - 11:52

Belcore a écrit:
Belcore a écrit:
Adalbéron a écrit:
Belcore a écrit:
Adalbéron a écrit:
Je pars à Vienne la semaine prochaine.

Quelque viennoiserie de circonstance :



Heureux veinard : tu vas voir des spectacles ?

Belcore

Je n’y allais pas pour ça, mais il se trouve que se donnent au même moment Les Troyens (avec Antonacci, DiDonato, Jovanovich). Ce sera ma première fois au Wiener Staatsoper ! bounce

D'après  ce que j'ai entendu sur ce spectacle, ce devrait être une introduction dans de bonnes conditions…
As - tu des places pour la production de l'ONP pour la comparaison ?
J'ai du aller une dizaine de fois au Staatsoper : les mises en scènes sont  souvent ringardes, mais vocalement et musicalement, c'est très souvent bon : mon dernier - ça remonte déjà à un certain temps : La Dame de Pique, dirigée par Ozawa…
Autrement Vienne est une ville délectable.
Belcore

Finalement, Adal, as - tu vu ces Troyens ?

Belcore

Oui, j'en ai parlé ici et là, de manière plus précise. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18073
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Ven 16 Nov 2018 - 12:57

Emeryck a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
Livre brillant qui émane en grande partie de Deleuze, contrairement à l'Anti-Oedipe et Mille Plateaux qui étaient plus collaboratifs.
Remarquable - même si parfois Deleuze s'égare quand il parle des sciences, mais bon, il en avait certainement conscience, il le dit au début de Dialogues (?), je crois. Je n'ai pas encore lu ces deux-là, mais ça viendra.  Smile

Oui, Deleuze se situe clairement du côté littéraire* de la force. Mr. Green
Il déteste le courant analytique et logicien anglo-saxon...

Il faut prendre l' Anti-Œdipe et Mille Plateaux pour ce qu'ils sont: à savoir des trips brillantissimes qui débordent d'imagination.

* d'ailleurs certaines de ces créations conceptuelles (aussi brillantes soit-elles) relèvent plus de la métaphore qu'autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 587
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Ven 16 Nov 2018 - 14:30

arnaud bellemontagne a écrit:
Emeryck a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
Livre brillant qui émane en grande partie de Deleuze, contrairement à l'Anti-Oedipe et Mille Plateaux qui étaient plus collaboratifs.
Remarquable - même si parfois Deleuze s'égare quand il parle des sciences, mais bon, il en avait certainement conscience, il le dit au début de Dialogues (?), je crois. Je n'ai pas encore lu ces deux-là, mais ça viendra.  Smile

Oui, Deleuze se situe clairement du côté littéraire* de la force.  Mr. Green
Il déteste le courant analytique et logicien anglo-saxon...

Il faut prendre l' Anti-Œdipe et Mille Plateaux pour ce qu'ils sont: à savoir des trips brillantissimes qui débordent d'imagination.

* d'ailleurs certaines de ces créations conceptuelles (aussi brillantes soit-elles) relèvent plus de la métaphore qu'autre chose...

Tu as trouvé le mot magique pour t'attirer les foudres des deleuziens... Laughing

Des trips, L'Anti-Œdipe et Mille Plateaux, c'est le moins qu'on puisse dire. Brillantissimes sans doute souvent, mais parfois tellement éblouissants quand on oublie que ce ne sont, à l'origine, que des truismes philosophiques qu'on fait miroiter (enfin, cela dit, je n'ai pas tout ingurgité là-dedans...).

Sinon, en ce moment, je lis :



Et j'hésite à recommencer À la recherche du temps perdu ou La Montagne magique pour les finir enfin, mais je crois que je n'aurai pas le courage. Et comme je n'arrive pas à me faire à l'idée de recommencer en plein milieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18073
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Ven 16 Nov 2018 - 15:08

Commencer en plein milieu c'est très deleuzien, ça. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Ven 16 Nov 2018 - 15:33

Adalbéron a écrit:
Oui, j'en ai parlé ici et là, de manière plus précise. Smile

C'est très sympa ce blog "Capriccioso" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Ven 16 Nov 2018 - 15:35

Adalbéron a écrit:
Sinon, en ce moment, je lis :


Je ne savais pas que la version du Portrait de Dorian Gray qui circulait jusqu'alors avait été censurée ; y'a des passages "hot" dans la version intégrale ? pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 587
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Ven 16 Nov 2018 - 15:57

Stefano P a écrit:
Adalbéron a écrit:
Oui, j'en ai parlé ici et là, de manière plus précise. Smile

C'est très sympa ce blog "Capriccioso" !

Merci ! Smile C’est le blog que j’ai créé au printemps dernier. C’est très modeste pour le moment ; et il y a depuis la semaine dernière un autre auteur que moi.

Stefano P a écrit:
Adalbéron a écrit:
Sinon, en ce moment, je lis :


Je ne savais pas que la version du Portrait de Dorian Gray qui circulait jusqu'alors avait été censurée ; y'a des passages "hot" dans la version intégrale ? pig

Je ne vais pas pouvoir noter les différences, car c’est la première fois que je vais lire ce roman. Sur le site de Grasset, on retrouve un peu ce qu’il est dit en quatrième de couverture sur l’ouvrage :

« Tout le monde connaît le chef-d'œuvre d'Oscar Wilde tel qu'il a été publié en volume en 1891. Cette version diffère considérablement du manuscrit qu’il avait soumis quelques mois plus tôt au Lippincott's Magazine où le roman devait paraître en prépublication. Le directeur, par pruderie, l'avait sérieusement raboté, ce qui ne l'a pas empêché de provoquer un premier soulèvement d'indignation. Par la suite, Wilde a augmenté et remanié son roman, estompant ses passages les plus audacieux. La critique instruisait déjà son procès en immoralité. Il a fallu attendre 2011 pour que, en Angleterre, des universitaires rendent disponible le texte initial, avant les censures successives. C’est cette version que les Cahiers rouges publient pour la première fois en France.

La trame reste inchangée. Dans le Londres fin de siècle, le peintre Basil Hallward tombe en adoration devant son modèle, le beau Dorian Gray. Leur chaste idylle commence, troublée par l'intervention d'un vieux camarade de Hallward, Lord Henry. Dandy hédoniste amoureux des bons mots, affichant avec insolence son homosexualité, il convainc Dorian de l'importance capitale de sa beauté. Un jour viendra où la vieillesse l'aura défiguré et plus personne ne le regardera. Horrifié, Dorian conclut un pacte faustien avec le portrait que Hallward a peint de lui : ce n'est plus lui que le temps abîmera, mais l’image du tableau. Le Portrait de Dorian Gray non censuré est encore plus délicieusement décadent et surtout plus ouvertement homosexuel. Le pouvoir érotique de Dorian est exacerbé, nombre de phrases rendent indubitable et intense la nature des sentiments de Hallward pour lui. On retrouvera bien sûr les saillies du spirituel Lord Henry, notamment le fameux :

« De nos jours on sait le prix de tout, mais on ne connaît la valeur de rien. » »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Ven 16 Nov 2018 - 19:33

Adalbéron a écrit:
Je ne vais pas pouvoir noter les différences, car c’est la première fois que je vais lire ce roman. Sur le site de Grasset, on retrouve un peu ce qu’il est dit en quatrième de couverture sur l’ouvrage :

« Tout le monde connaît le chef-d'œuvre d'Oscar Wilde tel qu'il a été publié en volume en 1891. Cette version diffère considérablement du manuscrit qu’il avait soumis quelques mois plus tôt au Lippincott's Magazine où le roman devait paraître en prépublication. Le directeur, par pruderie, l'avait sérieusement raboté, ce qui ne l'a pas empêché de provoquer un premier soulèvement d'indignation. Par la suite, Wilde a augmenté et remanié son roman, estompant ses passages les plus audacieux. La critique instruisait déjà son procès en immoralité. Il a fallu attendre 2011 pour que, en Angleterre, des universitaires rendent disponible le texte initial, avant les censures successives. C’est cette version que les Cahiers rouges publient pour la première fois en France.

La trame reste inchangée. Dans le Londres fin de siècle, le peintre Basil Hallward tombe en adoration devant son modèle, le beau Dorian Gray. Leur chaste idylle commence, troublée par l'intervention d'un vieux camarade de Hallward, Lord Henry. Dandy hédoniste amoureux des bons mots, affichant avec insolence son homosexualité, il convainc Dorian de l'importance capitale de sa beauté. Un jour viendra où la vieillesse l'aura défiguré et plus personne ne le regardera. Horrifié, Dorian conclut un pacte faustien avec le portrait que Hallward a peint de lui : ce n'est plus lui que le temps abîmera, mais l’image du tableau. Le Portrait de Dorian Gray non censuré est encore plus délicieusement décadent et surtout plus ouvertement homosexuel. Le pouvoir érotique de Dorian est exacerbé, nombre de phrases rendent indubitable et intense la nature des sentiments de Hallward pour lui. On retrouvera bien sûr les saillies du spirituel Lord Henry, notamment le fameux :

« De nos jours on sait le prix de tout, mais on ne connaît la valeur de rien. » »

Ah, c'est très intéressant ; je vais me procurer cette nouvelle édition !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lectures (6)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lectures (6)
Revenir en haut 
Page 15 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Christian OLIVIER : Lectures
» Lectures
» Lectures Rock 'n roll pertinentes
» Textes à multiples lectures.
» Lectures (4)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: