Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Votre dernier film visionné

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85285
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 30 Juil 2018 - 23:50

Sinon, autre (télé?)film que j'ai vu ces six derniers mois et qui m'a au contraire marqué, Au delà des murs. C'est un truc en trois parties d'une heure ou plus, peu probable que ça ait été diffusé dans des salles.

J'ai été très étonné d'être intéressé par un film quasiment sans dialogues (et en tout cas sans dialogues significatifs), simplement par la cohérence de l'univers visuel, une cartographie onirique extrêmement convaincante.

Je suis curieux de l'avis des esthètes du lieu (considérant que moi, j'aime plutôt Sturges et Singh Confused ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6046
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 0:06

DavidLeMarrec a écrit:
Si Villeneuve est du cinéma d'auteur, alors Chabrol c'est de la philosophie et Rohmer de la théologie, je suppose. Surprised  Parce que c'est de l'auteur aux gros biscoteaux, quand même.

Villeneuve c'est tout a fait du cinéma d'auteur, et c'est d'ailleurs comme auteur qu'il est traité par la critique, je n'ai vu que Arrival, mais je me suis quand même un peu renseigner sur sa réception: il me semble que tout le monde s'accorde a reconnaitre une véritable exigence formelle, une volonté de susciter la réflexion dont témoigne d'ailleurs Arrival (que le résultat soit un peu court, ça c'est une toute autre question), une volonté d'originalité, il travaille peut être a l'intérieur de genre clairement défini mais avec l'ambition de les emmener ailleurs, d'en repousser les limites et de les renouveler (encore une fois le résultat peut laisser dubitatif mais l'intention est là, et elle est visible), on lui reconnait aussi un style distinctif (n'ayant vu qu'un film je ne peux pas vraiment juger, Arrival est élégant mais un peu terne a mon gout, mais c'est indéniablement classieux et plutôt rechercher), un peu comme Kubrick dont personne ne songe à contester le statut d'auteur.  
C'est peut être de l'auteur aux gros biscoteaux, mais ils ne seraient pas le premier dans ce cas, clairement ce n'est pas du cinéma d'auteur a la française qui reste assimiler traditionnellement a un cinéma vaguement autobiographique ou auto-fictionnel sur des déboires sentimentaux ou des errances existentiel qui échappent aux genres traditionnelles.

Je n'ai pas vu Au delà des murs, mais ça m'intrigue, j'essayerais d'y jeter un coup d’œil prochainement, a priori c'est le genre de chose qui peuvent me plaire!

(Preston Sturges je suppose? j'ai revu Unfaithfully yours hier et c'est vraiment très bon!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8007
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 0:08

Sacha Guitry : Le nouveau testament        1936

Very Happy Very Happy Very Happy Smile +hehe
Je trouve que les dialogues virtuoses fonctionnent moins bien ici que dans Faisons un rêve mais j'ai beaucoup ri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85285
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 0:28

Parsifal a écrit:
il travaille peut être a l'intérieur de genre clairement défini mais avec l'ambition de les emmener ailleurs,

Incontestablement. Disons que j'ai perçu l'inscription dans une forme très codifiée (tout en la subvertissant vers quelque chose de moins grand-guignolesque, assurément). Je crois que ce que j'appelle cinéma d'auteur ne recouvre pas du tout la même chose.

Le cinéma d'auteur, c'est deux gens qui se regardent autour d'un café froid, avant de commencer un échange du genre :
— Il a plu hier.
— Oui, ma cousine est malade.
— Bon, je vais régler la consommation.

Si possible avec des formules très écrites qu'on ne prononce jamais dans la vraie vie.

(Puis là, ils couchent ensemble puis se séparent à jamais, sans qu'on en ait jamais su davantage.)

Évidemment, si tu inclus Lucas, Eastwood et Nolan dans le cinéma d'auteur (Besson aussi ?), on ne parle pas de la même chose, et j'y inclus alors bien volontiers Villeneuve.

(En gros, pour moi le cinéma d'auteur est celui où l'ambition formelle prend le pas sur le rendu. Où le public n'est que secondaire dans le projet. Du genre Carasco.)


Citation :
Je n'ai pas vu Au delà des murs, mais ça m'intrigue, j'essayerais d'y jeter un coup d’œil prochainement, a priori c'est le genre de chose qui peuvent me plaire!

Possible. Tout se passe dans une immense maison imaginaire, dans une sorte de monde alternatif, ça me paraît difficile à reproduire de façon cohérente (surtout quand on sait comment les films sont tournés, par bouts) et justement, ce qui frappe, c'est la continuité. Je serais curieux de savoir d'ailleurs quels lieux ils ont sélectionné / comment ils ont fait.


Citation :
(Preston Sturges je suppose? j'ai revu Unfaithfully yours hier et c'est vraiment très bon!)

Oui, voilà. Very Happy Palm Beach Story et surtout le Miracle of Morgan's Creek sont moins impressionnants formellement, mais je les aime au moins autant. bounce Mais si ça c'est du cinéma d'auteur – puisque après tout le Miracle pose des questions… dans ce cas je n'ai dû voir que du cinéma d'auteur (Indiana Jones et Independence Day, tu les inclus aussi ?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6046
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 1:05

DavidLeMarrec a écrit:
Parsifal a écrit:
il travaille peut être a l'intérieur de genre clairement défini mais avec l'ambition de les emmener ailleurs,

Incontestablement. Disons que j'ai perçu l'inscription dans une forme très codifiée (tout en la subvertissant vers quelque chose de moins grand-guignolesque, assurément). Je crois que ce que j'appelle cinéma d'auteur ne recouvre pas du tout la même chose.

Le cinéma d'auteur, c'est deux gens qui se regardent autour d'un café froid, avant de commencer un échange du genre :
— Il a plu hier.
— Oui, ma cousine est malade.
— Bon, je vais régler la consommation.

Si possible avec des formules très écrites qu'on ne prononce jamais dans la vraie vie.

(Puis là, ils couchent ensemble puis se séparent à jamais, sans qu'on en ait jamais su davantage.)

Évidemment, si tu inclus Lucas, Eastwood et Nolan dans le cinéma d'auteur (Besson aussi ?), on ne parle pas de la même chose, et j'y inclus alors bien volontiers Villeneuve.

(En gros, pour moi le cinéma d'auteur est celui où l'ambition formelle prend le pas sur le rendu. Où le public n'est que secondaire dans le projet. Du genre Carasco.)

Tu as trop regarder les inconnu Laughing

je vois ce que tu veux dire, mais je rappellerais quand même que le concept d'auteur dans sa version la plus répandu s'est élaboré entre autre a partir des films d'Hitchcock et d'Howard Hawkes pas exactement des films ou le public n'est que secondaire dans le projet.
Après oui c'est certains que le cinéma d'auteur s'est confondu avec la "modernité" la plus intransigeante.




Citation :
Je n'ai pas vu Au delà des murs, mais ça m'intrigue, j'essayerais d'y jeter un coup d’œil prochainement, a priori c'est le genre de chose qui peuvent me plaire!

Possible. Tout se passe dans une immense maison imaginaire, dans une sorte de monde alternatif, ça me paraît difficile à reproduire de façon cohérente (surtout quand on sait comment les films sont tournés, par bouts) et justement, ce qui frappe, c'est la continuité. Je serais curieux de savoir d'ailleurs quels lieux ils ont sélectionné / comment ils ont fait.


DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
(Preston Sturges je suppose? j'ai revu Unfaithfully yours hier et c'est vraiment très bon!)

Oui, voilà. Very Happy  Palm Beach Story et surtout le Miracle of Morgan's Creek sont moins impressionnants formellement, mais je les aime au moins autant. bounce  Mais si ça c'est du cinéma d'auteur – puisque après tout le Miracle pose des questions… dans ce cas je n'ai dû voir que du cinéma d'auteur (Indiana Jones et Independence Day, tu les inclus aussi ?).

Personellement le meilleur de Surges je le met trés haut et il y a une ambition formelle (narrative au moins) dans ses films et un style personnel!

Indiana Jones oui, Spielberg a un style c'est indéniable, son cinéma est traverser par des motifs et des thèmes récurrents, formellement c'est ambitieux et intéressant. Après pour la réflexion c'est du divertissement qui lorgne du côté du parc d'attraction, mais il y a une foule de référence cinéphilique puisé dans la culture propre a Spielberg, le jeux avec ces références, traité avec amour autant qu'avec ironie, véhicule un discours sur le cinéma et le spectacle (sensible a qui veut bien se pencher sur la mise en scène de Spielberg).

Lucas c'est plus compliqué il n'a pas réalisé tout les star wars, et l'entreprise s'est développé dans des proportion qu'elle semble lui avoir échappé, hors pour parler d'auteur il faut quand même que l'auteur puisse contrôler son œuvre.

Independance Day on va dire mon ouverture d'esprit a des limites Mr. Green

Bon sinon et pour faire plus simple les auteurs ce sont les réalisateurs qu'on aime!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 14751
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 1:28

Pas trop suivi votre discussion, mais vous connaissez sans doute tous les deux le formidable Sullivan's Travels de Preston Sturges ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82293
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 4:41

En route vers Manhattan

Very Happy Very Happy Smile

Meurtre mystérieux à Manhattan

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 8:40

DavidLeMarrec a écrit:
Si Villeneuve est du cinéma d'auteur, alors Chabrol c'est de la philosophie et Rohmer de la théologie, je suppose. Surprised  Parce que c'est de l'auteur aux gros biscoteaux, quand même.

Very Happy

J'aime bien ce que fait Villeneuve, mais qu'il fasse du cinéma d'auteur, ça ne m'a jamais effleuré l'esprit.

Mais bon, cette idée de "cinéma d'auteur" étant très subjective, alors pourquoi pas ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30177
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 8:49

Non … au départ elle n'est pas du tout subjective : il s'agit d'un réalisateur qui écrit lui-même le scénario, par opposition au "cinéma de qualité" qui faisait appel aux écrivains comme Prévert ou Jeanson.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 8:54

Cololi a écrit:
Non … au départ elle n'est pas du tout subjective : il s'agit d'un réalisateur qui écrit lui-même le scénario, par opposition au "cinéma de qualité" qui faisait appel aux écrivains comme Prévert ou Jeanson.

Je ne connaissais cette définition. Smile
Mais je ne pense pas que ce soit uniquement cela et à mon avis, cette notion de "cinéma d'auteur" est plus compliquée.

Mais la question ne me préoccupe pas vraiment...si le film est bon! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30177
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 9:28

Rubato a écrit:
Cololi a écrit:
Non … au départ elle n'est pas du tout subjective : il s'agit d'un réalisateur qui écrit lui-même le scénario, par opposition au "cinéma de qualité" qui faisait appel aux écrivains comme Prévert ou Jeanson.

Je ne connaissais cette définition. Smile
Mais je ne pense pas que ce soit uniquement cela et à mon avis, cette notion de "cinéma d'auteur" est plus compliquée.

Mais la question ne me préoccupe pas vraiment...si le film est bon! Smile

Historiquement c'est ça pourtant ! C'était le mot de Truffaut je crois. Car il voulait (ils voulaient) tourner la page du cinéma "à la papa".
Après qu'on ait voulu compliquer la définition … certainement. Mais justement, c'est ridicule.


Quand je dis "scénario", je voulais parler plus précisément des dialogues. Le réalisateur devient auteur. C'est assez simple à comprendre Mr. Green

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)


Dernière édition par Cololi le Mar 31 Juil 2018 - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30177
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 9:31

Par extension cela voulait dire "cinéma où le réalisateur fait ce qu'il veut", non formaté, où il maîtrise l'ensemble de l'œuvre.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 10:18

Cololi a écrit:
Par extension cela voulait dire "cinéma où le réalisateur fait ce qu'il veut", non formaté, où il maîtrise l'ensemble de l'œuvre.

Oui, et on pourrait rajouter la récurrence de certains acteurs (c'est flagrant chez Bergman). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85285
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 10:49

Alifie a écrit:
Pas trop suivi votre discussion, mais vous connaissez sans doute tous les deux le formidable Sullivan's Travels de Preston Sturges ?

C'est le dernier gros Sturges qui me reste à voir. Je me le thésaurise ; tu confirmes donc son intérêt ? bounce


Parsifal a écrit:
Tu as trop regarder les inconnu  Laughing

Probablement pas, puisque je ne vois pas à quel sketch ça fait référence. Smile

Citation :
Bon sinon et pour faire plus simple les auteurs ce sont les réalisateurs qu'on aime!

Justement, dans mon cas, c'est souvent la symétrique de ça. Mr. Green

Puisqu'il faut des noms, allons-y. Pour moi le film d'auteur, ça évoque :
— Pierrot de Godard
— La reine Margot de Chéreau
— 1,2,3 Soleil de Blier
— Un cœur en hiver de Sautet

Conditions : goût pour le dérisoire, absence absolue d'accès à la logique des actions des personnages, faire sonner faux les dialogues (aussi bien en les écrivant mal qu'en les disant comme si on les lisait), visuels bon marché et moches si possible.

De ce fait, Aimez-vous Brahms ? ou Le charme discret de la bourgeoisie y échappent, parce qu'ils sont élégants (et que j'aime bien). Mr. Green


Citation :
je vois ce que tu veux dire, mais je rappellerais quand même que le concept d'auteur dans sa version la plus répandu s'est élaboré entre autre a partir des films d'Hitchcock et d'Howard Hawkes pas exactement des films ou le public n'est que secondaire dans le projet.

Oui, bien sûr. Mais disons que l'exigence artistique reste prédominante, même sans chercher à prendre tout le monde à rebrousse-poil pour rigoler. Dans Villeneuve, c'est quand même assez lissé, rien ne dépasse qui ne soit utile à l'action et à l'accompagnement du public.

Kiarostami serait la limite basse pour le label (même si c'est gentillet pour prétendre à ce titre), parce qu'il y a plein de dialogues qui vont nulle part.


Citation :
Indiana Jones oui,

Et Pirates des Caraïbes ?
(tant que je gagne, je joue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9871
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 11:46

Tiens, à propos de "qualité française des années 50", j'ai revu avant-hier Les Tricheurs de Marcel Carné



une véritable merveille ce film, il est très daté mais passionnant (et passionnant parce que très daté) avec une vision faussement vieux con de Saint-Germain des Prés. Avec plein de Jazz pointu pour les amateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6046
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 12:28

Cololi a écrit:
Non … au départ elle n'est pas du tout subjective : il s'agit d'un réalisateur qui écrit lui-même le scénario, par opposition au "cinéma de qualité" qui faisait appel aux écrivains comme Prévert ou Jeanson.

Pas vraiment!
les pratiques et certaines déclarations  polémiques des jeunes turcs de la nouvelle vagues contre le règne des scénaristes et dialoguistes laissent penser cela, mais quand on regarde leur panthéon d'auteur, les réalisateurs hollywoodiens qu'il célébrait (a raison, tu ne seras pas d'accord je sais Mr. Green ) n'était pas les auteurs des scénarios (a part Hitchcock qui a était suffisamment malin pour arriver a prendre beaucoup d'importance a Hollywood et ainsi exercer un contrôle étroit sur l'écriture de ces films, et de fait il était présent a tout les stades de la production), même dans leur panthéon de cinéaste français si on trouve des réalisateurs écrivains comme Cocteau, Pagnol et Guitry, je ne suis pas sur que Renoir (qu'il considérait comme le plus grand cinéaste français) ait été l'auteur des scénario qu'il tournait (mais je peux me tromper).
Non l'auteur c'est le réalisateur qui a une "métaphysique", une "vision du monde" qu'il exprime par des moyens purement cinématographique et non littéraire, en gros les travelling sont affaire de morale comme disait Godard, et les cadrages, les éclairages, les mouvements de caméra doivent constituer un style distinctif et être le véhicule des obsessions de leur réalisateur. C'est très vague mais c'est exactement ce qu'ils disent dans le texte!
En gros l'auteur c'est un intellectuel qui au lieu de s'exprimer par les mots écrit, s'exprime par les images c'est la métaphore de la caméra stylo d'Alexandre Astruc (la caméra stylo est un texte bien plus important pour la constitution de la notion d'auteur que tout ce qu'on put écrire Truffaut, Godard ou Rohmer). Il en résulte la célèbre politique des auteurs qui veut que le plus mauvais film d'un auteur même proche du nanar vaudras toujours mieux que le meilleurs films d'un faiseur parce qu'il s'inscrit dans la cohérence d'une œuvre donc Ali baba et les quarante voleurs de Jacques Becker > L'auberge rouge d'Autant Lara (même si le bon gout et le bon sens commande évidemment l'inverse ). Alors oui logiquement l'auteur devrait écrire son scénario mais dans la pratique les illustrations de la politique des auteurs montre que ce n'est pas le cas.

Donc oui la notion d'auteur est extrêmement vague et subjective hehe  

DavidLeMarrec a écrit:

Probablement pas, puisque je ne vois pas à quel sketch ça fait référence. Smile

Ah peut être n'est-ce un classique que pour les étudiants en cinéma, tu ne connais donc pas l'immortel Daniel Toscan Séplanté: /watch?v=kpVnkCa9Ov4

DavidLeMarrec a écrit:

Justement, dans mon cas, c'est souvent la symétrique de ça. Mr. Green

Puisqu'il faut des noms, allons-y. Pour moi le film d'auteur, ça évoque :
— Pierrot de Godard
— La reine Margot de Chéreau
— 1,2,3 Soleil de Blier
— Un cœur en hiver de Sautet

Conditions : goût pour le dérisoire, absence absolue d'accès à la logique des actions des personnages, faire sonner faux les dialogues (aussi bien en les écrivant mal qu'en les disant comme si on les lisait), visuels bon marché et moches si possible.

De ce fait, Aimez-vous Brahms ? ou Le charme discret de la bourgeoisie y échappent, parce qu'ils sont élégants (et que j'aime bien). Mr. Green

Tu définis assez bien le cinéma d'auteur a la française!  hehe

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Indiana Jones oui,

Et Pirates des Caraïbes ?
(tant que je gagne, je joue)

Non Mr. Green

J'aime beaucoup le premier, mais c'est un pur produit de studio collectif ou il est difficile d'y voir une patte vraiment personnel alors qu'Indiana Jones, qui a la même logique de parc d'attraction, jongle avec des références que Spielberg puise dans son propre imaginaire d'enfance tintin et Balthazar Picsou (si si!) plus les films vieux film d'aventures et d’espionnages avec trésors oublié et méchant nazi, l'exotisme colonial des fantaisies indienne de Fritz Lang pour le deuxième. Pirates des caraïbes n'a pas ce côté nostalgique même s'il s'inscrit dans la lignée de plein de film de pirates et de cape et d'épée.


Dernière édition par Parsifal le Mar 31 Juil 2018 - 13:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85285
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 12:49

Parsifal a écrit:
Ah peut être n'est-ce un classique que pour les étudiants en cinéma, tu ne connais donc pas l'immortel Daniel Toscan Séplanté: /watch?v=kpVnkCa9Ov4

Je ne crois pas, je vais essayer.


Citation :
Tu définis assez bien le cinéma d'auteur a la française!  hehe

C'est peut-être mon erreur en effet, trop gallocentré.


Citation :
J'aime beaucoup le premier,

Moi aussi ! Les accents, les thèmes folkloriques de Badelt, la distance souriante permanente… (Les autres sont divertissants, mais virent vraiment dans un n'importe quoi un peu plus sérieux.)

Je vois mieux ta distinction avec ton explication. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6046
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 13:35

Pour Daniel Toscan Séplanté tu va retrouver exactement ta définition du cinéma d'auteur Mr. Green

D'ailleurs ça me donne envie de le revoir, ça fait longtemps et de me faire un petit cycle swashbuckler par la même occasion!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9871
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 14:17

Grâce (?) à la chaine TCM, j'ai fait la découverte de Lucille Ball. Plein de petites comédies de la fin des années 30 et des années 40 (Seven Days Leave, The Big Street, Look Who's Laughing, Girl a Guy and Gob, Too Many Girls, Dance Girl Dance, You Can't Fool Your Wife, Five Came Back, Panama Lady, Twelve Crowded Hours, Beauty For The Asking, Next Time I Marry, Annabel Takes a Tour, The Affairs of Annabel, Go Chase Yourself).

Et non je ne les ai pas (encore?) tous regardés. Dans la liste ci dessus, un des films n'est pas une comédie (tous mes respects pour celui qui saura dire lequel hehe ) , par contre, j'ai un doute au sujet de leur classification comme films d'auteur scratch hehe .

C'est du comique gentillet, qui marque la sortie des USA de l'ambiance de morosité du début des années 1930, il s'agit de s'amuser, de façon moderne et sans se prendre la tête: le personnage de Lucille Ball est une jeune femme active et dynamique, qui fait gaffe sur gaffe et enchaîne les mésaventures. Sans surprise, tout se termine sur un grand éclat de rire.

C'est une curiosité, la naissance de l'American Way of Life vue par une pionnière du comique féminin. Le pire c'est que certains des films sont tout à fait visibles, il y a même un western (Valley of the Sun) décontracté et amical envers les indiens qui remplacera avantageusement un Randolph Scott moyen (spécial dédicace à Rubato hehe).

Une découverte agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 15:58

Morloch a écrit:

C'est une curiosité, la naissance de l'American Way of Life vue par une pionnière du comique féminin. Le pire c'est que certains des films sont tout à fait visibles, il y a même un western (Valley of the Sun) décontracté et amical envers les indiens qui remplacera avantageusement un Randolph Scott moyen (spécial dédicace à Rubato hehe).

Very Happy

Je ne le connais pas ce film de Georges Marshall (1942) .  

Mais enfin ! il n'y a pas de Randolph Scott moyen !! hehe

Pour Lucille Ball il y a aussi The dark corner 1946 (L'impasse tragique 1946) de Henri Hathaway, et qui n'est pas une comédie mais un polar (je l'ai revu il y a environ 2 mois). Wink


Dernière édition par Rubato le Mar 31 Juil 2018 - 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8007
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 16:25

Jim Jarmusch : Night on earth        1991

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 17:37

Morloch a écrit:
Grâce (?) à la chaine TCM, j'ai fait la découverte de Lucille Ball. Plein de petites comédies de la fin des années 30 et des années 40 (Seven Days Leave, The Big Street, Look Who's Laughing, Girl a Guy and Gob, Too Many Girls, Dance Girl Dance, You Can't Fool Your Wife, Five Came Back, Panama Lady, Twelve Crowded Hours, Beauty For The Asking, Next Time I Marry, Annabel Takes a Tour, The Affairs of Annabel, Go Chase Yourself).

Et non je ne les ai pas (encore?) tous regardés. Dans la liste ci dessus, un des films n'est pas une comédie (tous mes respects pour celui qui saura dire lequel hehe ) , par contre, j'ai un doute au sujet de leur classification comme films d'auteur scratch hehe .

C'est Five Came Back.

Sinon, ce n'est pas Seven Days Leave (1930) mais Seven Days' Leave (1942).  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82293
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 20:22

Monsters

Very Happy Very Happy +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 31 Juil 2018 - 21:52

Elia KAZAN
Panic in the streets / 1950


I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8007
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 1 Aoû 2018 - 0:53

Yórgos Lánthimos : The lobster        2015

Very Happy Very Happy Very Happy Smile 
Je suis assez partagé. Il y a des choses intéressantes que j'ai aimées mais je me suis un peu ennuyé - la fatigue joue peut-être un peu son rôle ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82293
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 1 Aoû 2018 - 5:38

Happiness

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Hannah et ses sœurs

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9871
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 1 Aoû 2018 - 10:43

Rubato a écrit:
Morloch a écrit:
Grâce (?) à la chaine TCM, j'ai fait la découverte de Lucille Ball. Plein de petites comédies de la fin des années 30 et des années 40 (Seven Days Leave, The Big Street, Look Who's Laughing, Girl a Guy and Gob, Too Many Girls, Dance Girl Dance, You Can't Fool Your Wife, Five Came Back, Panama Lady, Twelve Crowded Hours, Beauty For The Asking, Next Time I Marry, Annabel Takes a Tour, The Affairs of Annabel, Go Chase Yourself).

Et non je ne les ai pas (encore?) tous regardés. Dans la liste ci dessus, un des films n'est pas une comédie (tous mes respects pour celui qui saura dire lequel hehe ) , par contre, j'ai un doute au sujet de leur classification comme films d'auteur scratch hehe .

C'est Five Came Back.

oui, avec un petit piège geek , c'est que The Big Street d'Irving Reis (1942) avec Henry Fonda est un genre de mélo social. (Je ne l'ai pas vu, je sens qu'il faut que j'y remédie...)

Five Came Back c'est plutôt un film catastrophe/survival, encore que le décor de jungle en pot dans une arrière-cuisine peut faire dériver involontairement vers la comédie  hehe

Les autres sont bien des comédies revendiquées

Rubato a écrit:

Sinon, ce n'est pas Seven Days Leave (1930) mais Seven Days' Leave (1942).  Wink

Groumpf geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8007
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 1 Aoû 2018 - 15:44

André Téchiné : La fille du RER        2009

Very Happy Very Happy +
La trame narrative est vraiment mal fichue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8007
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 1 Aoû 2018 - 17:25

Quentin Dupieux : Réalité        2014

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Bon, sacrée expérience! Je ne sais pas trop qu'en penser. Je suis assez bien rentré dans le film, l'idée des mises-en-abîme successives m'a séduit, tout comme ces histoires qui se lovent, qui s'intersectent avec un seul point de tangence. Cela fait beaucoup penser à Lynch d'un point de vue formel, cinéaste auquel quelques références sont faites (travelling ascendant sur les collines comme dans Mulholland Drive, la cassette bleue qui est un hybride entre la boîte bleue de Mulholland Drive et les cassettes de Lost Highway). Cependant, j'ai trouvé que le film était in fine assez systématique - peut-être est-ce une intention satirique (?), d'autant plus que Dupieux se félicite lui-même dans le film ce qui conforte cette piste, je ne peux pas trop le dire car je ne connais pas le personnage. Dans les deux cas (satire ou non), c'est un peu dommage.


Dernière édition par Emeryck le Mer 1 Aoû 2018 - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82293
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 1 Aoû 2018 - 17:32

Oui, c'est super! Very Happy
Même si c'est bizarre et qu'on n'est pas toujours sûr de comprendre ou de savoir où ça va…

(attention, satyre et satire ça ne veut pas dire la même chose  Idea J'imagine que tu voulais dire satire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8007
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 1 Aoû 2018 - 17:42

Xavier a écrit:
Oui, c'est super! Very Happy
Même si c'est bizarre et qu'on n'est pas toujours sûr de comprendre ou de savoir où ça va…

(attention, satyre et satire ça ne veut pas dire la même chose  Idea J'imagine que tu voulais dire satire)
Franchement, je ne sais pas ; j'ai mis une bonne note car c'est tout de même une expérience et l'idée est intéressante. Comme dans les films auxquels Dupieux fait référence (il y en a sans doute d'autres), la quête de sens est - à mon avis - très peu importante et assez vaine.  Smile

pété de rire Ah oui, pardon, c'est une coquille, effectivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8007
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 1 Aoû 2018 - 18:01

Éric Rohmer : Nadja à Paris        1964
Very Happy Very Happy Very Happy

Éric Rohmer : Une étudiante d'aujourd'hui        1966
Very Happy Very Happy Smile +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 1 Aoû 2018 - 22:09

Série B westernienne - suite.

Ray ENRIGHT
Coroner Creek / 1948

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8007
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 2 Aoû 2018 - 1:07

Benedictus a écrit:
En revanche, L'eclisse, je n'en garde pas un souvenir impérissable. Disons que c'est un peu le même genre de paysages urbains que dans La notte mais avec une histoire encore plus conventionnelle - mais enté d'un discours «sociologique» très convenu (la finance qui cache une grande vacuité derrière sa frénésie, les banlieues résidentielles et les villes nouvelles lieux de froideur et d'incommunicabilité...) qui tombe un peu comme un cheveu sur la soupe (et qui a du bien faire rigoler les cinéastes encartés au PCI.)

Michelangelo Antonioni : L'Eclisse        1962

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Je confirme ce qu'avait dit Benedictus la dernière fois, la critique de la bourse est assez caricaturale et ne va pas très loin. Cependant, ce film possède des qualités indéniables : une magnifique photographie noir et blanc et Monica Vitti admirablement filmée - avec des lumières toujours très bien gérées. J'ai trouvé certaines scènes très belles - avec parfois de belles images mentales -, de plus : notamment celle où Vittoria est face à une rangée de barres métalliques suspendues tremblant sous l'effet du vent ; la scène d'ouverture est également très belle. Je préfère La Notte mais j'aurais un peu de mal à départager L'Eclisse et L'Avventura.


Dernière édition par Emeryck le Jeu 2 Aoû 2018 - 1:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 455
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 2 Aoû 2018 - 1:58

Emeryck a écrit:
Yórgos Lánthimos : The lobster        2015

Very Happy Very Happy Very Happy Smile 
Je suis assez partagé. Il y a des choses intéressantes que j'ai aimées mais je me suis un peu ennuyé - la fatigue joue peut-être un peu son rôle ici.

Dans la deuxième partie, sans doute ?
C'est un de mes films préférés et j'ai dû mal à voir quand on peut s'ennuyer Wink

__________________________________________________________________



Dario ARGENTO : Profondo Rosso (1975)
        Fascinant. J'ai adoré.
        L'image de l'expulsion par la bouche d'un liquide (de l'eau pour la médium, je ne sais quoi de blanchâtre pour l'assassin) au début et à la fin du film me hante, je ne saurais dire pourquoi
        De loin le plus abouti des films d'Argento que je connaisse. La dramaturgie est impeccable, la mise en scène d'une virtuosité époustouflante, les musiques entêtantes et terrifiantes à souhait. C'est un film qui m'a semblé viser beaucoup plus "haut" que les autres, sur le plan psychologique et sur le plan réflexif, et qui réussit à atteindre brillamment son but. Il y a quelques défauts (des invraisemblances scénaristiques propre au genre, quelques petites choses paresseuses, des effets pas toujours convainquants) mais qui ne m'ont pas empêchés d'être complètement saisi par le film. Les passages comiques sont originaux et font que le film n'est pas qu'un film d'enquête ou d'horreur (d'ailleurs, au fond, le film est assez lent).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzo-capriccioso.tumblr.com
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8007
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 2 Aoû 2018 - 2:07

Adalbéron a écrit:
Emeryck a écrit:
Yórgos Lánthimos : The lobster        2015

Very Happy Very Happy Very Happy Smile 
Je suis assez partagé. Il y a des choses intéressantes que j'ai aimées mais je me suis un peu ennuyé - la fatigue joue peut-être un peu son rôle ici.

Dans la deuxième partie, sans doute ?
C'est un de mes films préférés et j'ai dû mal à voir quand on peut s'ennuyer Wink
C'est un ennui assez global - mais c'est vrai que la partie médiane de la deuxième partie est assez ennuyeuse -, ou pour être plus exact, une frustration : j'ai l'impression que Lánthimos déploie des idées mais ne va jamais au bout. Cette idée de transformation en animal m'a semblé vraiment prometteuse sur le papier - et c'est ce qui a en particulier suscité ma curiosité. Et franchement, la société présentée est assez caricaturale ; ceci dit, encore une fois, la partie avec la femme sentimentalement immuable était plaisante. En fait, voilà, c'est constamment ce que je ressens dans ce film : de très bonnes idées mais si peu exploitées ; ceci dit, je vais découvrir la filmographie de ce réalisateur qui me semble malgré tout assez prometteur - je pense poursuivre avec Mise à mort du cerf sacré.
Qu'est-ce que tu as tant aimé dans ce film ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82293
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 2 Aoû 2018 - 3:03

Palindromes

Very Happy Very Happy Very Happy

Comme toujours avec Solondz, on rit, puis on se sent (très) mal à l'aise, puis on rit, etc...
Il faut reconnaître que c'est trash.
Le personnage principal est incarné alternativement par 6 ou 7 actrices, c'est assez déstabilisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82293
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 2 Aoû 2018 - 6:10

Lifeboat

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 455
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 2 Aoû 2018 - 13:46

Emeryck a écrit:

Qu'est-ce que tu as tant aimé dans ce film ? Smile

J'aime en général beaucoup Lánthimos (regarde également Canines si tu ne connais pas) : dans The Lobster, j'aime la création très sophistiquée d'un univers fait d'inquiétante étrangeté, pas franchement dystopique, mais perturbant, troublant.
La photo y est magnifique, la bande-son m'enchante, j'y adore Rachel Weisz, le côté trash baroquo-glacé me fascine (c'est encore pire dans Canines, où il y a cette forme d'extrême refoulement, contention qui est effrayante) et puis aussi toute la dimension réflexive bien sûr, sur l'amour notamment, qui peut paraître simpliste mais que je trouve pour ma part très riche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzo-capriccioso.tumblr.com
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8007
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 2 Aoû 2018 - 13:59

Adalbéron a écrit:
Emeryck a écrit:

Qu'est-ce que tu as tant aimé dans ce film ? Smile

J'aime en général beaucoup Lánthimos (regarde également Canines si tu ne connais pas) : dans The Lobster, j'aime la création très sophistiquée d'un univers fait d'inquiétante étrangeté, pas franchement dystopique, mais perturbant, troublant.
La photo y est magnifique, la bande-son m'enchante, j'y adore Rachel Weisz, le côté trash baroquo-glacé me fascine (c'est encore pire dans Canines, où il y a cette forme d'extrême refoulement, contention qui est effrayante) et puis aussi toute la dimension réflexive bien sûr, sur l'amour notamment, qui peut paraître simpliste mais que je trouve pour ma part très riche.
Je regarderai Canines, merci. Oui, c'est étrange, perturbant, troublant ; mais, pour reprendre les mots que tu emploies ici, j'ai trouvé ça assez simpliste sur certains aspects - qui côtoient d'autres aspects qui le sont beaucoup moins.  Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8007
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 2 Aoû 2018 - 16:51

Wim Wenders : Paris, Texas        1984

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy colors I love you
Wow. C'est fou de voir à quel point Wenders peut faire quelque chose de si beau, si intérieur et si intense en gardant une telle sobriété. Les lumières sont à tomber et le début annonce déjà la couleur : Travis marchant indéfiniment, puis nimbé de lumière verte dans ce cabinet miteux. Cette scène du miroir sans teint est sans doute l'une des plus belles du cinéma, pour moi.

-------

http://classik.forumactif.com/viewtopic.forum?t=8850
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre dernier film visionné
Revenir en haut 
Page 20 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20
 Sujets similaires
-
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné.
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: