Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril

Aller en bas 
AuteurMessage
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Jeu 15 Mar 2018 - 13:33

Cette production a été montée à l'ENO puis a été donnée à Amsterdam.

La mise en scène de Gilliam a été très appréciée.
C'est la version en deux actes qui sera jouée.
J'y serai le 23 mars.


Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82529
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Jeu 15 Mar 2018 - 14:00

Ca sera une découverte de l'œuvre pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85751
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Jeu 15 Mar 2018 - 17:10

Xavier a écrit:
Ca sera une découverte de l'œuvre pour moi.
Crying or Very sad Xavier va encore défoncer une œuvre que j'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Ven 16 Mar 2018 - 9:44

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Ca sera une découverte de l'œuvre pour moi.
Crying or Very sad Xavier va encore défoncer une œuvre que j'aime.
..

Pourquoi cet à priori ?
Je ne connais pas cet opéra qui a la réputation d'etre injouable, voire maudit !!
Je me suis décidé à prendre des places quand j'ai vu la vidéo de présentation montrée lors de la présentation de la saison en cours.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85751
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Ven 16 Mar 2018 - 16:13

Parce que c'est du très bel opéra XIXe, avec certes des ensembles touffus, mais rien qui s'approche des goûts de Xavier (le seul truc qu'il aime dans Gounod, c'est le début du Prélude de Faust hehe ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82529
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Ven 16 Mar 2018 - 16:32

Mince, je croyais que c'était du Berlioz!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Mar 20 Mar 2018 - 8:55

Question sur la version jouée : sur un autre site on dit qu'il s'agira de ¨Paris I - celle qui n'a été donnée que 3 fois.
Or le programme de l'ONP annonce une oeuvre en deux actes et quatre tableaux, ce qui me semble correspondre à la version dite de Weimar ; dans mon souvenir la version de Paris est en 3 actes...

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85751
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Mar 20 Mar 2018 - 14:30

Ceux qui y sont allés m'ont confirmé que c'était la version grand opéra (donc sans dialogues parlés, avec les très beaux récitatifs), version en deux actes / quatre tableaux (il me semblait que la version Nelson, qui documentait pour la première fois au disque la partition grand opéra, était en trois actes, mais au disque, on peut vite se tromper sur ces choses).

C'est tout ce que je puis te dire sans aller vérifier (et je n'aurai probablement pas le temps de le faire avant quelques jours).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Mar 20 Mar 2018 - 18:52

DavidLeMarrec a écrit:
Ceux qui y sont allés m'ont confirmé que c'était la version grand opéra (donc sans dialogues parlés, avec les très beaux récitatifs), version en deux actes / quatre tableaux (il me semblait que la version Nelson, qui documentait pour la première fois au disque la partition grand opéra, était en trois actes, mais au disque, on peut vite se tromper sur ces choses).

C'est tout ce que je puis te dire sans aller vérifier (et je n'aurai probablement pas le temps de le faire avant quelques jours).

En fait il semble que je doive faire mon mea culpa : c'est la version de Weimar qui est en 3 actes..;
La version donnée en 2 actes est bien celle de Paris - et c'est bien celle enregistrée par Nelson, version de référence de la discographie.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Sam 24 Mar 2018 - 14:04

Représentation du 23 mars

Teresa : Pretty Yende
Ascanio : Michel Losier
Cellini : John Osborn
Balducci : Maurizio Muraro
Fieramosca : Audun Iversen
Pape Clément VII : Marco Spotti

Mise en scène : Terry Gilliam - Leah Hausman
Chorégraphie : Leah Hausman
Décors : Terry Gilliam
Costumes : Katrina Lindsay
Lumières : Paul Constable

Choeurs de l'ONP - José Luis Basso
Philippe Jordan

Plein les yeux, mais pas plein les oreilles !
L'ONP est avare d'informations sur les différentes versions de l'oeuvre, mais le flyer avec la distribution mentionne la date de 1838, donc la première mouture de l'oeuvre..
Après l'avoir entendue, je me suis demandé quels compositeurs tenaient le haut du pavé en matière lyrique à cette époque - réponse dans l'intéressant texte d'Emmanuel Reibel dans le programme : c'était le triomphe du grand opéra : Meyerbeer, Halévy, genre que Berlioz considérait comme un épate bourgeois : avec Cellini il projette de subvertir ce genre, en y introduisant une dose de comédie : sur le moment ce fut un échec, les interprètes renâclant face aux complexités techniques de l'oeuvre - en outre Berlioz voyait dans le personnage de Cellini un alter ego, se battant contre l'ordre établi et les philistins...
Un des problèmes de cette oeuvre, c'est que la partition ne tient pas la distance  : je ne connaissais que l'ouverture, j'aurais pu me limiter à ça, car elle contint la quasi intégralité du matériau mélodique.. J'ai trouvé cette oeuvre interminable et barbante : il n'y a que 4 passages retenant l'attention : deux airs de Cellini : "La gloire..", " Par les monts sauvages", l'ariette d'Ascanio au début du II, et le choeur du Carnaval, splendide - donc assez peu pour un opéra qui dure 2h45...
Le travail de Gilliam n'améliore pas les choses - en fait, en lisant les entretiens qu'il a donné, il explique qu'il n'a jamais su comment mettre en scène un opéra : l'essentiel du travail a été réalisé par Lealh Hausman - Gilliam s'est investi dans la partie carnavalesque, en effet très spectaculaire . J'ai trouvé gênante l'impression de saturation que donnait fréquemment ce qu'on voyait sur scène - et la lecture reste constamment en surface - exemple : lors du carnaval, il y a une joute musicale  qui est un des temps forts de la scène - c'était complètement noyé dans le pandémonium..
Des bonheurs divers sur le plan vocal
Magnifique John Osborn : voix colorée, à l'aise sur tout l'ambitus, excellente diction - et quelle résilience car le role est lourd..
Même commentaire pour l'Ascanio de Michèle Losier..
Choeurs absolument époustouflants de virtuosité et de vie : dommage qu'ils n'aient le plus souvent que des platitudes à chanter
Ensuite le pas mal :
Pretty Yende - honorable, mais l'ONP ne pouvait pas trouver une jeune soprano française pour ce role ?
Marco Spotti en pape : bien : Gilliam l'avait grimé en fakir, et une mention pour les gardes suisses, en légionnaires romains échappés de la Cage aux folles !!
Le mauvais : Muraro, incompréhensible et presque inaudible..
Bel orchestre, avec des cuivres en grande forme - je sais qu'on a trouvé Jordan un peu mou, mais en l'occurrence j'aurais plutôt tendance à incriminer Berlioz...

En conclusion, pour moi une découverte à ne pas rééditer - en l'espèce l'ONP n'avait pas mégoté : rarement vu autant de monde sur un plateau : en plus des chanteurs et des choristes, une cinquantaine de danseurs et de figurants.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Dim 25 Mar 2018 - 13:32

Des critiques :

https://bachtrack.com/fr_FR/critique-benvenuto-cellini-gilliam-jordan-osborn-yende-opera-bastille-paris-mars-2018
http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12997
https://www.forumopera.com/benvenuto-cellini-paris-bastille-berlioz-circus
http://www.concertclassic.com/article/benvenuto-cellini-selon-terry-gilliam-lopera-bastille-une-kermesse-heroique-compte-rendu

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles.ogier
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1480
Age : 59
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Dim 1 Avr 2018 - 20:15

Représentation du dimanche 1er avril 2018

Même distribution que celle citée par Belcore pour le 23 mars.
Salle comble, semble-t-il (strapontins occupés devant/à côté/derrière moi).
J'ai trouvé P.J. un peu sur la retenue.
Je n'ai retenu que Michèle Losier dans le rôle d'Ascanio, peut-être en raison de sa diction.

Oeuvre trop longue pour moi
1ère partie: 1H35/40
2ème partie: 1H10/15
. des longueurs: l'arlequinade, la scène du cabaret,... .
. mais aussi en raison de la faiblesse des deux arguments du livret qui ont peu de rapport entre eux: 1- l'amour contrarié de Celllini et Teresa qui est très convenu 2- le défi de fondre la statue de Persée.
La MeS -inspiration cabaret/cirque- utilise tout le plateau, du mouvement, des couleurs, et heureusement: le temps passe plus vite.
Une réserve: certains attitudes n'ont strictement rien à voir avec l'action.

Et après, Berlioz ?
H.B. est bien là, toujours reconnaissable. Oh, ce n'est pas pour autant que nous ayons de grands moments, mais dommage qu'il n'ait pas disposé d'un livret à sa dimension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82529
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Dim 1 Avr 2018 - 20:52

Et John Osborn, dans le rôle-titre?
Excellente diction, et voix assez triomphante.
Dans les petits rôles, Rodolphe Briand (Pompeo) était remarquable par la clarté de sa diction et de sa projection, j'ai trouvé.
Les voix graves de Balducci, Fieramosca et du Pape, sans trop démériter, étaient moins marquantes.
Superbe orchestre.
Mise en scène qui en fait peut-être trop par moments, on ne sait plus trop où regarder, mais dans l'ensemble c'est une belle réussite je trouve, un beau spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82529
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Dim 1 Avr 2018 - 20:57

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Ca sera une découverte de l'œuvre pour moi.
Crying or Very sad Xavier va encore défoncer une œuvre que j'aime.

Tu en es si sûr?

Je ne vais pas dire que c'est un chef d'œuvre et que j'ai adoré comme un Strauss ou un Wagner, non évidemment, mais en écoutant l'orchestre avant tout (et du 2è balcon, on peut pleinement en profiter) on mesure la maestria de l'orchestration de Berlioz, même quand la substance musicale n'est pas la plus riche, et même si ça ne vaut pas la Damnation, c'est loin d'être ennuyeux, je pense même que ça m'intéresse plus de bout en bout que les Troyens. (que je n'ai écouté que deux fois, donc à vérifier la saison prochaine)
Je crois qu'il n'y a pas une page d'orchestre qui soit tout à fait banale dans l'ensemble de l'œuvre, il y a une fantaisie permanente à ce niveau-là, que ce soit le duo de Teresa avec le hautbois dans son premier air, les passages avec deux bassons et harmoniques de harpe à un autre moment...
Personne d'autre ne fait des trucs pareils à cette époque-là.

C'est toujours mieux que n'importe quel Verdi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85751
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Dim 1 Avr 2018 - 21:04

Ah, mais tu prêches un convaincu, j'adore cette œuvre, mais son économie générale reste plus proche du grand opéra du temps, de Meyerbeer, de Gounod. Pour toi qui carbures à l'harmonie et qui n'aimes pas trop les Troyens, ça me paraissait risqué.

Mais effectivement, belle orchestration, superbes ensembles, le tout dans une intrigue virevoltante, et la singularité de Berlioz qui reste en effet hors de pair (mais c'est moins audible ici que dans ses œuvres plus célèbres).

Si jamais tu me dis que tu aimes Béatrice & Bénédict, là, je vais défaillir en revanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
charles.ogier
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1480
Age : 59
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Dim 1 Avr 2018 - 21:19

Xavier a écrit:
Et John Osborn, dans le rôle-titre?
Excellente diction, et voix assez triomphante.
Dans les petits rôles, Rodolphe Briand (Pompeo) était remarquable par la clarté de sa diction et de sa projection, j'ai trouvé.
Les voix graves de Balducci, Fieramosca et du Pape, sans trop démériter, étaient moins marquantes.
Superbe orchestre.
Mise en scène qui en fait peut-être trop par moments, on ne sait plus trop où regarder, mais dans l'ensemble c'est une belle réussite je trouve, un beau spectacle.


Et John Osborn, dans le rôle-titre?
Excellente diction, et voix assez triomphante.

Je n'ai pas trop aimé le timbre, pas assez chaleureux.

Superbe orchestre.
Comme toujours, mais P.J. n'est pas "punchie". Un peu plus de folie aurait été souhaitable.

un beau spectacle
animé, coloré, certes, mais beau?

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Ca sera une découverte de l'œuvre pour moi.
Crying or Very sad Xavier va encore défoncer une œuvre que j'aime.

Tu en es si sûr?

Je ne vais pas dire que c'est un chef d'œuvre et que j'ai adoré comme un Strauss ou un Wagner, non évidemment, mais en écoutant l'orchestre avant tout (et du 2è balcon, on peut pleinement en profiter) on mesure la maestria de l'orchestration de Berlioz, même quand la substance musicale n'est pas la plus riche, et même si ça ne vaut pas la Damnation, c'est loin d'être ennuyeux, je pense même que ça m'intéresse plus de bout en bout que les Troyens. (que je n'ai écouté que deux fois, donc à vérifier la saison prochaine)
Je crois qu'il n'y a pas une page d'orchestre qui soit tout à fait banale dans l'ensemble de l'œuvre, il y a une fantaisie permanente à ce niveau-là, que ce soit le duo de Teresa avec le hautbois dans son premier air, les passages avec deux bassons et harmoniques de harpe à un autre moment...
Personne d'autre ne fait des trucs pareils à cette époque-là.

C'est toujours mieux que n'importe quel Verdi...

c'est loin d'être ennuyeux,
il y a une fantaisie permanente
Tout à fait d'accord.
Mais dommage de n'avoir disposé que d'un livret qui n'est pas à la hauteur de l'originalité de H.B.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles.ogier
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1480
Age : 59
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Dim 1 Avr 2018 - 21:22

DavidLeMarrec a écrit:
Ah, mais tu prêches un convaincu, j'adore cette œuvre, mais son économie générale reste plus proche du grand opéra du temps, de Meyerbeer, de Gounod. Pour toi qui carbures à l'harmonie et qui n'aimes pas trop les Troyens, ça me paraissait risqué.

Mais effectivement, belle orchestration, superbes ensembles, le tout dans une intrigue virevoltante, et la singularité de Berlioz qui reste en effet hors de pair (mais c'est moins audible ici que dans ses œuvres plus célèbres).

Si jamais tu me dis que tu aimes Béatrice & Bénédict, là, je vais défaillir en revanche.

une intrigue virevoltante
Ce sont surtout les trapézistes qui virevoltent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Lun 2 Avr 2018 - 9:52


Franchement...

Le livret est particulièrement faible : c'est le cas dans pas mal d'oeuvres lyriques, sauf que là ce n'est pas rattrapé par la musique, qui est sur 90% du temps largement dépourvue d'inspiration....

Quand à prétendre qu'on échangerait tout Verdi pour ce machin, il faut etre singulièrement aveugle pour soutenir une telle opinion !!

Je m'étais laissé convaincre de prendre des places pour ce spectacle en visionnant lors de la présentation une vidéo de la m e s, je me suis fait avoir : 5 minutes, c'est parfait, intégralement c'est d'un ennui total...

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82529
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Lun 2 Avr 2018 - 11:18

Belcore a écrit:


Quand à prétendre qu'on échangerait tout Verdi pour ce machin, il faut etre singulièrement aveugle pour soutenir une telle opinion !!

Dis même que je suis sourd si tu veux.
Mais je pense que tu n'as pas écouté l'orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tomseche89
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 462
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Lun 2 Avr 2018 - 12:05

Moi aussi j'ai bien aimé l'orchestration, moins la direction un peu plan-plan de Jordan. Même le volume de l'orchestre me paraissait bridé (au contraire de choeurs très sonores).
Un peu piqué du nez durant la deuxième partie, où la mise en scène est forcément moins explosive, mais un bon spectacle globalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles.ogier
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1480
Age : 59
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Lun 2 Avr 2018 - 12:16

Belcore a écrit:

Franchement...

Le livret est particulièrement faible : c'est le cas dans pas mal d'oeuvres lyriques, sauf que là ce n'est pas rattrapé par la musique, qui est sur 90% du temps largement dépourvue d'inspiration....

Quand à prétendre qu'on échangerait tout Verdi pour ce machin, il faut etre singulièrement aveugle pour soutenir une telle opinion !!

Je m'étais laissé convaincre de prendre des places pour ce spectacle en visionnant lors de la présentation une vidéo de la m e s, je me suis fait avoir : 5 minutes, c'est parfait, intégralement c'est d'un ennui total...

Belcore

c'est d'un ennui total
Ah, non pas jusque là. Le livret n'a pas d'idée directrice, d'unité, et nous ne savons pas trop que suivre.
L'orchestre n'est pas ennuyeux. Ecoutez donc une version CD pour vous faire une opinion sans être perturbé par la MeS, les interprètes.

Ceci écrit, même en ne voulant pas relancer le débat réception par le public vs qualité de l'oeuvre, nous pouvons nous interroger sur les raisons de l'échec de Benvenuto Cellini à l'Opéra , seulement 10 représentations depuis sa 1ère représentation le 10 septembre 1838.
Ci-dessous lien d'un compte-rendu du journal "l'Indépendant" du jeudi 13 septembre 1838
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54453316.r=critique%20de%20benvenutto%20cellini?rk=21459;2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82529
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Lun 2 Avr 2018 - 16:23

tomseche89 a écrit:
Moi aussi j'ai bien aimé l'orchestration, moins la direction un peu plan-plan de Jordan. Même le volume de l'orchestre me paraissait bridé (au contraire de choeurs très sonores).

Oui, les chœurs étaient un peu bourrins, comme d'habitude.

Concernant la direction de Jordan, je ne sais pas trop si je peux en juger, n'ayant jamais entendu l'œuvre auparavant, mais c'était fin et ouvragé, bridé je n'ai pas trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Mar 3 Avr 2018 - 14:33

Xavier a écrit:
Belcore a écrit:


Quand à prétendre qu'on échangerait tout Verdi pour ce machin, il faut etre singulièrement aveugle pour soutenir une telle opinion !!

Dis même que je suis sourd si tu veux.
Mais je pense que tu n'as pas écouté l'orchestre.

Évidemment si : quelques beaux passages au milieu d'interminables tunnels...
Et je ne comprends pas ton commentaire sur les choeurs : ils étaient formidables, et ont été acclamés aux saluts...

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82529
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Mar 3 Avr 2018 - 14:34

Ils sont bons, mais toujours très en force.
Evidemment, ça plaît à beaucoup de monde parce que ça fait du bruit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85751
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Mar 3 Avr 2018 - 15:02

Xavier a écrit:
Evidemment, ça plaît à beaucoup de monde parce que ça fait du bruit...

Bon, j'arrive plus à suivre ce fil, il y a trop de plot twists… lequel des deux est sourd, finalement ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Prosopopus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Mar 3 Avr 2018 - 23:23

Moi j'y allais pour Terry Gilliam et c'est Berlioz qui m'a conquis !
Je ne connaissais de l'opéra que son ouverture qui ne me passionne pas tant que ça dans Berlioz du coup j'avais choisi d'y aller pour la mise en scène de Gilliam et au fur et à mesure les trouvailles de ce bon Hector m'ont envouté. J'ai noté les mêmes choses que Xavier, des passages de hautbois à tomber (debussystes limite), des harmoniques de harpes I love you
Et des choses toutes simples mais d'une force harmonique, ce passage de choeur où le tuba (?) reprend la mélodie, bientôt soutenu par les cordes, on dirait du Chosta avant l'heure. On regrette presque que les lignes mélodiques soient si courtes, certaines mériteraient leurs propres développements.

C'est trop riche pour être saisi en une écoute en tous cas.

Pour le casting je n'ai pas assez de connaissance en voix pour me prononcer, si ce n'est que j'ai trouvé le père de Térésa vraiment en dessous des autres.

Par contre l'orchestre était au top, fin et ouvragé comme le dit Xavier.

Premier coup de coeur pour un opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85751
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   Dim 15 Avr 2018 - 14:21

J'ai fait la dernière hier.

J'avoue qu'en étant assis à n'écouter que ça, la lenteur du livret, son humour pas très virtuose, la veine mélodique peu saillante n'ont pas produit sur moi des impressions particulièrement vertigineuses. Alors qu'au disque, en me laissant la possibilité de vaquer ou de regarder la partition, ça passe vraiment très bien.

Il est vrai aussi que l'orchestre, même pour une dernière, n'était pas complètement en feu (mais ça restait très bien, bien sûr).

Très belle impression de Rodolphe Briand, comme toujours, mais aussi de Pretty Yende : les voyelles ne sont pas toujours exactes ni les consonnes fermes, mais le placement fait tout à fait français, ça m'a très agréablement surpris (je ne l'ai jamais trouvée extraordinaire en retransmission).

Pas trop saisi la raison des grands débats autour de la mise en scène : accueil délirant de la critique à Londres, grinçant pour Paris… et en fin de compte, c'est du gentil tradi assez animé, mais rien de particulièrement original ni scandaleux. Moi ça me va très bien, du tradi pas immobile, et du fond de Bastille, de toute façon, le travail d'acteurs raffiné ne passe pas forcément (une de mes plus belles expériences en la matière,ce fut le Trittico de Ronconi, c'est dire !).

J'ai pris moins de places à l'Opéra de Paris la saison prochaine : décidément, hors œuvres où l'orchestre est vraiment très riche (Wagner, Tchaïkovski, Dvořák, Strauss…), je n'en sors que rarement très imprégné. Je dirais bien que c'est moi qui suis blasé, mais ça m'a toujours fait ça, et je continue d'être enthousiasmé dans les autres salles…

Entendu à l'entracte : « ils n'articulent pas, on ne comprend rien, et ils ne savent pas chanter ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril   

Revenir en haut Aller en bas
 
B. Cellini Jordan Gilliam - Bastille mars avril
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Don Giovanni-Opéra Bastille (mars-avril 2012)
» Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16
» Damnation de Faust - Jordan - Hermanis- Bastille - XII 2015
» La Guitare Facile No5 mars/avril/mai 2012
» Intimate evening-North America Tour mars-avril 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: