Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 PP Mendelssohn Elias Freiburger B. RIAS Goerne Heras-Casado

Aller en bas 
AuteurMessage
Actéon
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: PP Mendelssohn Elias Freiburger B. RIAS Goerne Heras-Casado   Mer 4 Avr 2018 - 17:53

Behold, God hath sent Elijah!  


Vendredi 6 avril 2018
20:30

Felix Mendelssohn
Elias
Freiburger Barockorchester
RIAS Kammerchor

Pablo Heras-Casado, direction

Sophie Karthäuser, soprano
Marianne Beate Kielland, alto
Sebastian Kohlhepp, ténor
Matthias Goerne, baryton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85845
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: PP Mendelssohn Elias Freiburger B. RIAS Goerne Heras-Casado   Mer 4 Avr 2018 - 18:35

Nous y serons. Cool

Certes, ça a été donné il y a à peine plus d'un an, et déjà sur crincrins (Pichon), mais ça promet encore davantage avec ce chef et cet orchestre qui ont vraiment renouvelé l'écoute de la musique symphonique de Mendelssohn. bounce

(par ailleurs, les chanteurs ont l'air plutôt bons)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1717
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: PP Mendelssohn Elias Freiburger B. RIAS Goerne Heras-Casado   Sam 7 Avr 2018 - 16:24

Elijah is coming !

C'était superbe, très accompli dans l'optique légère (instruments anciens, 50 choristes seulement, alors que l’œuvre peut bien fonctionner aussi avec 4 fois plus, et beaucoup de tempos rapides). Orchestre et direction plus incisifs que Pygmalion l'an dernier (mais j'étais mieux placé cette fois-ci). Heras-Casado semble avoir autant de talent comme chef de chœur que chef d'orchestre, il faut dire que les ensembles sont d'un niveau exceptionnel, en technique et en beauté sonore.

J'ai apprécié le choix de faire venir une basse du chœur pour chanter le dernier quatuor, ça n'a pas de sens de le faire chanter par Élie puisqu'il est déjà parti sur son chariot de feu. Et justement, ça faisait longtemps que je rêvais de le voir, quel Elias ! Goerne, redevenu lui-même, ayant retrouvé les moyens qu'il me semblait avoir perdus l'an dernier au TCE, bref Goerne tel qu'en lui même, prophète puissant et solitaire, c'est assez dire !

Très bons autres solistes, avec une préférence pour la mezzo qui n'a pourtant pas beaucoup l'occasion de se faire remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85845
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: PP Mendelssohn Elias Freiburger B. RIAS Goerne Heras-Casado   Dim 8 Avr 2018 - 17:11

C'est vrai que Goerne, en me rapprochant, semblait (malgré des aigus qu'on sent plus serrés, je me demande vraiment pourquoi il a accepté Kurwenal prochainement, même s'il y est sublime !) beaucoup plus à l'aise, retrouver son expression ample et poétique naturelle.

¶ Sinon, un an et demi après l'Ensemble Pygmalion (très bien, quoique un peu mesuré, et un chœur qui a beaucoup perdu en typicité), quel plaisir de retrouver ce chef-d'œuvre absolu, surenchères de tuilages, de fugues, de réponses en imitation !
On croit que Mendelssohn a tout donné, mais non, à chaque chœur, c'est une surenchère incroyable (un peu comme dans le Deutsches Requiem, avec ces fugues soudaines qui vous achèvent au sein de mouvements déjà très densément inspirés).

¶ Et côté interprétation, le disque n'a pas menti : certes, le volume orchestral est mince (ce qui met parfaitement en valeur les voix, solistes comme chœur), mais la typicité des timbres est extraordinaire, on entend vraiment l'orchestre de Gluck qui joue du Mendelssohn ! La couleur très ouverte des hautbois, la douceur des clarinettes en poirier, la chaleur des cordes… seuls les bassons passent moins bien la rampe qu'au disque (où ils sont très bien captés, et apportent un grain unique !).

Mention spéciale au deuxième contrebassiste Simon Hartmann, assez possédé (et des contrebasses qui /attaquent/, ça change tout), échangeant des regards béats avec ses camarades Scotney et Stähle.
Et à tous les altos (Saller, U. Kaufmann, Massadas, Chionchini, Parisot, menés – et comment ! – par Annette Schmidt) avec un sens de la couleur inouï : dû vérifier à plusieurs reprises qu'ils n'étaient pas doublés par les bassons, tant les couleurs étaient profondes et chaleureuses !

Mais surtout, c'est la façon de jouer ensemble, de ne faire qu'un, jusque dans les accords qui ponctuent les récitatifs et qui claquent sans une fraction d'hésitation ou de décohésion… qui enchante du début à la fin, dans une œuvre longue et exigente.
Quelle fugue liminaire !

¶ Grands chanteurs individuels du RIAS Kammerchor, avec quelque chose un brin pâteux, dans cet environnement, du côté des hommes (qui ne s'entend pas du tout dans les solos). Néanmoins, ils répondent superbement aux sollicitations d'Heras-Casado, tout est là.

¶ Car en plus du son totalement renouvelé, je suis saisi par la hauteur de vue du chef Pablo Heras-Casado ; aucune épate dans les gestes, totale épure de chef de chœur, mais avec un charisme et une précision (utile) hors du commun : sans une parole, on voit l'indication des tenues, du degré de tension, de la nature des attaques… et, ce qui est décisif, on les entend immédiatement.
Jamais vu un chef donc la gestuelle est à ce point connectée au résultat audible.

Et, ce qui est le plus important, tout est tendu et soigné dans les moindres recoins, de bout en bout, chaque portion d'accompagnement est à sa place dans le spectre, dans la couleur, et tous jouent vraiment, même les dernières chaises. Lecture électrisante et paroxystique, mais pas sans poésie.

C'est un renouvellement total des habitudes d'écoute, sans aucun effet spectaculaire (pas du tout les jolis effets de manche habituels des ensembles spécialistes). L'impression de toucher à l'essentiel de la musique. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Actéon
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: PP Mendelssohn Elias Freiburger B. RIAS Goerne Heras-Casado   Lun 9 Avr 2018 - 13:29

Concert enthousiasmant, un Elias en allemand tourné vers Bach et ses Passions plutôt que vers les grosses machines victoriennes (je venais d'écouter l'enregistrement de Paul McCreesh et ses 400 musiciens, ophicléide contrebasse et serpent inclus). Hommage a été rendu aux bois, je voudrais aussi saluer la qualité et le bel équilibre des cuivres (bravo aux cors naturels !) qui ont évité toute emphase.

Le "Es ist genug" de Goerne était tout simplement bouleversant.

Les applaudissements du public étaient très chaleureux. Je ne m'explique pas bien comment une affiche d'une telle qualité n'a pas fait le plein (2ème balcon particulièrement dégarni).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6686
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: PP Mendelssohn Elias Freiburger B. RIAS Goerne Heras-Casado   Ven 13 Avr 2018 - 7:04

Je ne peux que contresigner tout ce qu'ont dit David, Bertram et Actéon - peut-être le plus beau concert que j'ai entendus à la Philharmonie, exaltant de bout en bout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18174
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: PP Mendelssohn Elias Freiburger B. RIAS Goerne Heras-Casado   Ven 13 Avr 2018 - 10:09

Hé bien. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6686
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: PP Mendelssohn Elias Freiburger B. RIAS Goerne Heras-Casado   Ven 13 Avr 2018 - 10:33

Pas impossible que ça fasse l'objet d'un disque Harmonia Mundi...

Mais si tu ne connais pas l'œuvre, tu peux d'ores et déjà essayer la belle version d'Herreweghe (certes moins électrisante que ce concert): tu aimes la Missa solemnis et Die Schöpfung, il n'y a donc pas de raison qu'Elias ne te plaise pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18174
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: PP Mendelssohn Elias Freiburger B. RIAS Goerne Heras-Casado   Ven 13 Avr 2018 - 10:36

C'est noté. salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85845
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: PP Mendelssohn Elias Freiburger B. RIAS Goerne Heras-Casado   Ven 13 Avr 2018 - 13:28

Pour Arnaud, peut-être que l'emphase de Sawallisch I serait plus indiquée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6686
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: PP Mendelssohn Elias Freiburger B. RIAS Goerne Heras-Casado   Ven 13 Avr 2018 - 13:39

Possible, je ne m'en souviens plus très exactement.
(Dommage - et bizarre - que Bernstein ne l'ait pas enregistré, ça aurait réglé la question.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18174
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: PP Mendelssohn Elias Freiburger B. RIAS Goerne Heras-Casado   Ven 13 Avr 2018 - 14:00

J'écouterai les deux. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PP Mendelssohn Elias Freiburger B. RIAS Goerne Heras-Casado   

Revenir en haut Aller en bas
 
PP Mendelssohn Elias Freiburger B. RIAS Goerne Heras-Casado
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mendelssohn: Oratorios (Elias ; Paulus)
» Elias PARISH-ALVARS (1808 1849)
» Mendelssohn Quatuors
» La Symphonie n° 3 ( Mendelssohn )
» symphonie italienne MENDELSSOHN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: