Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bastille - Parsifal - Jordan avril-mai 2018

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Bastille - Parsifal - Jordan avril-mai 2018   Mer 23 Mai 2018 - 13:05

Je trouve regrettable concernant la mise en scène de rester scotché aux premières impressions induites par la scénographie.
C'est vrai que la première impression de ce qu'on voit est assez répulsive, à des années lumières du royaume sacré de Montsalvat...
Il n'empeche que la m e s délivre une vision cohérente de cet univers, vision déchristianisée, et par moment en délicatesse avec le livret, mais finalement conforme aux idées de Wagner.
En outre contrairement à ce que j'ai lu ici et là, elle s'appuie sur une direction d'acteur pointue, parfaitement cohérente avec le livret et la partition, à l'exception, comme je l'ai signalé de la toute fin de l'ouvrage.

Ceux qui - comme moi le 22 juin - iront voir Boris auront probablement droit aussi à une lecture radicalement modernisée de l'oeuvre, au moins si j'en juge par ce qui est dit sur le site de l'ONP.
Personnellement je suis plutot enclin à préférer les lectures littérales des oeuvres, mais certaines relectures radicales peuvent etre fécondes.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19520
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Bastille - Parsifal - Jordan avril-mai 2018   Jeu 24 Mai 2018 - 16:57

Je dois dire que je suis un peu resté sur ma faim en cette dernière représentation.
Attention, c'était globalement bon, mais j'attendais peut-être trop.

Déjà il faut saluer la direction de Philippe Jordan qui trouve vraiment de belles choses. Comme toujours le premier acte est peut-être un peu tiède, mais par la suite, ça décolle vraiment pour un troisième acte magique (ah cet enchantement!!).
Par contre, niveau orchestre, on a retrouvé nos cuivres un peu imprécis d'il y a quelques années... régulièrement les attaques étaient pas nettes, pas toujours justes...
Dans le même genre, les choeurs sont bien, mais les femmes sont assez difficiles : gros vibrato, manque d'ensemble... et surtout des faussetés!! Le final du premier acte faisait mal aux oreilles!

Niveau mise en scène, disons que c'est assez terne je trouve, en dehors de quelques idées plus ou moins bienvenues. Les filles-maïs du II c'est pas vraiment une bonne idée, cette scène totalement vide après... bof bof... Par contre, le décor glissant c'est très bien vu même si le rendu est franchement moche et terne.
Direction d'acteurs plutôt fine (même si Schager joue comme une patate!)
Pour être un peu caricatural, je dirais qu'on a l’esthétique des productions Mortier (Warli) mais pas du tout le fond et le travail. Je suis resté assez de marbre en dehors de deux idées vraiment bien montrées qui sont au moment de la présence d'Amfortas. Roi poussé et brutalisé, puis abandonné par la suite.
Pas vraiment compris cette fin où Kundry semble aller embrasser amoureusement Amfortas qui en meurt... avant de partir la main dans la main avec Parsifal!

Pour le chant, des belles prestations, mais en dehors de Mattei et Kampe, j'ai été là aussi un peu en retrait.
Nikitin n'a plus la voix tranchante d'il y a 10 ans où il était vraiment tranchant et méchant...
Schager il y a des moments superbes et puis d'autres où le vibrato est vraiment envahissant et le timbre pas très beau. C'est puissant et impressionnant mais ça ne me touche pas comme un Ventris par exemple (à Bayreuth il était magnifique).
Groissböck chante admirablement... mais son approche assez froide et sèche me pose souci. Je suis plus pour un Gurnemanz soit paternel soit gardien du temple dur... (Frick ou Siepi pour être dans les excès). Là on a un portrait beaucoup plus froid.
Mattei lui impressionne par la limpidité du chant qui est tout de même passionnant. Un chant parfait et beau mais aussi puissamment incarné et saisissant de douleur.
Et puis Kampe qui semble jouer sa vie dans ce rôle. La voix est superbe et elle assume toutes les facettes de Kundry. Il y a juste une petite fatigue à la fin du deuxième acte où les aigus deviennent tendus... mais c'est impressionnant!

Voilà voilà... un peu difficile et blasé peut-être, mais ça n'est pas le Parsifal du siècle à mon sens. Une bonne représentation mais je n'ai pas été saisi comme parfois lors de représentations de cet ouvrage : 2008 pour la production de Warlikowski... ou encore avant à Bayreuth pour la mise en scène de Herheim (les deux fois!).

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82300
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Bastille - Parsifal - Jordan avril-mai 2018   Jeu 24 Mai 2018 - 17:06

Polyeucte a écrit:

Par contre, niveau orchestre, on a retrouvé nos cuivres un peu imprécis d'il y a quelques années... régulièrement les attaques étaient pas nettes, pas toujours justes...
Dans le même genre, les choeurs sont bien, mais les femmes sont assez difficiles : gros vibrato, manque d'ensemble... et surtout des faussetés!! Le final du premier acte faisait mal aux oreilles!

Je suis tout à fait d'accord pour le chœur de femmes, c'était pareil les deux fois, vraiment pas adéquat, pas diaphane du tout, pas homogène, et légèrement faux.

J'ai trouvé les cuivres tout à fait bons mais je n'étais pas à la dernière, c'était peut-être différent; pour moi c'était impeccable.

Citation :
Niveau mise en scène, disons que c'est assez terne je trouve, en dehors de quelques idées plus ou moins bienvenues. Les filles-maïs du II c'est pas vraiment une bonne idée, cette scène totalement vide après... bof bof... Par contre, le décor glissant c'est très bien vu même si le rendu est franchement moche et terne.
Direction d'acteurs plutôt fine (même si Schager joue comme une patate!)
Pour être un peu caricatural, je dirais qu'on a l’esthétique des productions Mortier (Warli) mais pas du tout le fond et le travail. Je suis resté assez de marbre en dehors de deux idées vraiment bien montrées qui sont au moment de la présence d'Amfortas. Roi poussé et brutalisé, puis abandonné par la suite.
Pas vraiment compris cette fin où Kundry semble aller embrasser amoureusement Amfortas qui en meurt... avant de partir la main dans la main avec Parsifal!

C'est le problème quand on change la fin de l'opéra prévue par l'auteur: il faut que ce soit vraiment bien fait et vraiment cohérent, là c'est vrai qu'on ne voit pas trop la justification… par contre, que Kundry et Parsifal sortent tous deux montrer la voie de la liberté aux deux autres, je trouve ça vraiment bien.
J'avais mal compris la première fois, où j'avais cru voir Parsifal brandir le fameux livre: en fait il leur montre qu'ils doivent le poser et s'en débarasser.
Sinon, je suis d'accord sur le côté un peu terne et un peu moche, mais je préfère ça à Warlikowski, parce qu'il y a beaucoup moins d'éléments parasites que chez ce dernier.

Tu as raison pour Nikitin: c'est plus impersonnel qu'autrefois, rien de marquant dans son Klingsor, alors qu'avant il avait la voix parfaite pour ça.
Tout à fait d'accord aussi pour tous les autres également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ikegami2008
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 29
Age : 97
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Warlikovski    Ven 25 Mai 2018 - 12:12

Warlikovski, l homme des Lavabos qui ne servent à rien .J avais bien aimé le début du 3 ieme acte avec le film de Rosselini sur Berlin en intro (sifflements ,huées ,on est pas au cinéma ,etc ) ainsi que la direction de Haennchen ,précise et equilibrée (pas besoin d 'un acte de 1h40 pour se remettre les idées en plaçe ) .Amfortas chantait sur une table d opération dans une position tres difficille et de plus  pas sur le devant de la scéne .Warlikovski était moins laid que ce que j ai vu cette année .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Bastille - Parsifal - Jordan avril-mai 2018   Ven 25 Mai 2018 - 14:57

ikegami2008 a écrit:
Warlikovski, l homme des Lavabos qui ne servent à rien.

J'ai toujours perçu ces installations sanitaires comme des équivalents modernes de la « purification » qu'est censée appeler la représentation théâtrale chez Aristote
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzo-capriccioso.tumblr.com
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19520
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Bastille - Parsifal - Jordan avril-mai 2018   Ven 25 Mai 2018 - 15:00

Adalbéron a écrit:
ikegami2008 a écrit:
Warlikovski, l homme des Lavabos qui ne servent à rien.

J'ai toujours perçu ces installations sanitaires comme des équivalents modernes de la « purification » qu'est censée appeler la représentation théâtrale chez Aristote

Moi j'ai surtout pris l'habitude de ne pas m'attarder sur son fétichisme de la faïence pour regarder ce qu'il pouvait proposer ailleurs... et pour moi son Parsifal était finalement très intéressant (je suis sorti énervé de la première... et après l'avoir revu... j'ai passé une soirée mémorable!)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Adalbéron
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Bastille - Parsifal - Jordan avril-mai 2018   Ven 25 Mai 2018 - 15:24

Polyeucte a écrit:
Adalbéron a écrit:
ikegami2008 a écrit:
Warlikovski, l homme des Lavabos qui ne servent à rien.

J'ai toujours perçu ces installations sanitaires comme des équivalents modernes de la « purification » qu'est censée appeler la représentation théâtrale chez Aristote

Moi j'ai surtout pris l'habitude de ne pas m'attarder sur son fétichisme de la faïence pour regarder ce qu'il pouvait proposer ailleurs... et pour moi son Parsifal était finalement très intéressant (je suis sorti énervé de la première... et après l'avoir revu... j'ai passé une soirée mémorable!)

J'aurais tant aimé pouvoir assister à ces représentations... représentations que la critique de l'époque semble avoir unanimement condamnées, alors que beaucoup de spectateurs semblent aujourd'hui en garder un bon souvenir (et intense).

La production a été détruite sous Joël.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzo-capriccioso.tumblr.com
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Bastille - Parsifal - Jordan avril-mai 2018   Sam 26 Mai 2018 - 10:42

Les timbales : ci - dessous la réponse que vient de me faire parvenir l'ONP :

" Concernant votre question sur Parsifal, il s'agit d'une technique de répartition différente qui permet "d'accorder les timbales" avec une grande richesse de sonorité et de timbre.
La nomenclature indique "Timbales - 2 jeux" mais Philippe Jordan nous confie aussi que dans la fosse de Bayreuth (contrairement à Bastille) il n'y a pas la place physique pour pour loger 6 timbales et 2 timbaliers. Très souvent Parsifal est joué à Bayreuth avec un seul timbalier. Ceci diffère donc de l'indication relevée sur la partition, indication qui reste à l'appréciation du chef d'orchestre".

Voilà qui tranche le débat, en notant que la question a été adressée au chef qui y a répondu.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bastille - Parsifal - Jordan avril-mai 2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bastille - Parsifal - Jordan avril-mai 2018
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Bastille - Parsifal - Jordan avril-mai 2018
» Ring Jordan Bastille 2013
» Damnation de Faust - Jordan - Hermanis- Bastille - XII 2015
» Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16
» Opéra National de Paris - Saison 2017-2018 (programmation)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: