Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie

Aller en bas 
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie   Lun 23 Avr 2018 - 21:58

Smile Un topic consacré à l'orgue ibérique (Portugal, Espagne, Amérique du Sud) : sa facture, le patrimoine instrumental (ancien ou récent),
le répertoire (depuis Cabezón jusqu'à nos jours, mais bien sûr principalement baroque), et la discographie afférente.

Portraits d'orgues espagnols, voir ce site : http://www.meloteca.com/pipe-organs-europe-spain.htm

Et sur le patrimoine catalan, ce site fort instruit : http://catalonianpipeorgans.blogspot.fr/


Quelques anthologies fondamentales à écouter :

En microsillons, signalons pour mémoire le coffret "Orgues d'Espagne" joué par Francis Chapelet,
voir en haut de cette page : http://classik.forumactif.com/t7667p650-playlist-95

Un coffret de 5 SACD vient de paraître chez Cybele, consacré à trois instruments majorquins : https://www.cybele.de/mallorca-edition-historische-orgeln

Nouveau également, l'intégrale de la Facultad orgánica de Correa de Arauxo,
sur cinq instruments mexicains/californiens : http://www.arkivmusic.com/classical/album.jsp?album_id=2259846

Et bien sûr, socle de la discographie : les 10 volumes de la collection El Organo Historico Español chez Astrée,
avec livret qui mentionne histoire et composition des orgues, et registrations de chaque pièce.
Par des interprètes majeurs (Foccroulle, Bovet, Chapelet, Cristina Garcia Banegas, Montserrat Torrent, Kimberly Marshall...), et dans d'excellentes prises de son.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 651
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie   Lun 23 Avr 2018 - 23:04

J'ai un très intéressant cd qui s'appelle "de la musique des conquistadores au livre d'orgue des indiens Chiquitos." Les musiciens sont Chaplet, Bonegas et Broginni.

J'arrive pas à aimer le disque d'Arauxo de Bates, peut être je n'aime pas trop ses orgues neo-baroques. En revanche j'adore l'Arauxo de José Enrique Ayarra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie   Lun 23 Avr 2018 - 23:32


Smile Un disque idéal pour s'initier au répertoire baroque, à travers un de ses compositeurs majeurs.


Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Église San Julian de Campos (Espagne, -Baléares)


Francisco Correa de Arauxo (1575-1654) :

Tientos n°16, 27, 68, 69

= Odile Bailleux, orgue Thomas de l'église San Julian de Campos


(Erato, avril 1990)

Smile Attribué au facteur Gabriel Thomas, un petit instrument entrepris à la fin du XVIII°, tardif mais dans le respect de la manière ancienne.
Resté inachevé, il fut restauré/complété en 1983 par les ateliers Grenzing qui lui ajoutèrent les mixtures et mutations
du grand orgue (docena, quincena, decinovena, simbalet) ainsi que les quatre jeux du positif intérieur.
Profil sonore fort savoureux et contrasté, ce qu'accentue encore l'interprétation solennelle et dramatique d'Odile Bailleux,
sculptant ces tientos avec un art discursif empreint de retenue, de grandeur et de noble éloquence.
Le reste du programme est enregistré sur le monstre sacré de Santanyi, ce qui constitue un disque fondamental pour aborder le répertoire ibérique,
d'autant que les prises de son s'avèrent magnifiques de précision, de brio et d'ampleur.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie   Mer 30 Mai 2018 - 0:00

Smile Tiré du volume 2 de la collection El órgano histórico español chez Astrée.

Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Liétor (Espagne, -Castille, province d'Albacete)


Église Santo Apóstol de Liétor:
 


Francisco Correa de Arauxo (1575-1654) :

Tientos n°8, 14, 19, 29, 49, 51, 57, 59

= Bernard Foccroulle, orgue Llopis de l'église Santo Apóstol de Liétor


(Astrée, juillet 1991)

Smile L'instrument provient du Couvent des Carmélites voisin, et fut restauré en 1985 par les soins de Pascal Quoirin.
Il compte une vingtaine de jeux et reste un exemple de synthèse entre les écoles méditerranéenne (présence d'un second clavier ; cadereta sur entablement...)
et castillane (claviers coupés, chamades...)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie   Mer 13 Juin 2018 - 1:38

Smile Tiré du volume 7 de la collection El órgano histórico español chez Astrée.

Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Église Sant Antoni de Sa Pobla (Espagne, -Majorque)


Joan Batista Cabanilles (1644-1712) :

Tiento de falsas de primer tono
Batalla imperial


= Josep M. Mas I Bonet, orgue Caimari de l'église Sant Antoni de Sa Pobla

(Auvidis, octobre 1991)

Smile Du fait de son isolement, l'île majorquine des Baléares a préservé quelques spécimen typiques de la facture catalane originelle,
héritée des maîtres flamands et inspirée de la Renaissance.
Ce qui se traduit visuellement ici dans le buffet : rectangulaire, en plate-face, pieds à la même hauteur, bouches alignées.
Autre typicité : un second clavier, des registres entiers (non coupés en mains gauche/droite).
Plus rare : pas de tirants de registre, mais des leviers à pivot latéral, comme en Italie.
L'instrument date du début du XVIII° siècle, connut un agrandissement en 1815, et diverses modes de romantisation,
avant de connaître une restauration en 1986. Il compte 24 jeux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie   Ven 20 Juil 2018 - 23:18

Smile Également tiré du volume 7 de la collection El órgano histórico español chez Astrée.

Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Façade de l'église Santa Maria de Montblanch
(Espagne, -Catalogne, province de Tarragona)



Antonio Soler (1729-1783) :

Dieciseis versos para Te Deum

= Josep M. Mas I Bonet, orgue de l'église Santa Maria de Montblanch

(Auvidis, octobre 1991)

Smile Seize versets pour illustrer la louange du Te Deum, dans un style liturgique qui s'ouvre aux manières galantes,
fort joliment troussé par l'interprète barcelonais.
Seize occasions de valoriser les registrations de cet instrument tarragonais,
riche aujourd'hui d'une trentaine de jeux dont quatre au pédalier, et une flûte de 16' au manuel.
Une facture catalane qui se caractérisait originellement (en opposition à l'école castillane) par un second clavier,
des registres non coupés, un buffet plat d'inspiration Renaissance.
L'instrument du tout début du XVII° siècle fut profondément modifié en 1703 par Josep Bosca, qui reconstruisit la cadereta et le corps principal.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie   Mar 24 Juil 2018 - 0:42

Mélomaniac a écrit:


Saint-Pons-de-Thomières (France, -Hérault)


Francisco Correa de Arauxo (1584-1654) :

Tiento XXII de registro entero de sexto tono
Tiento XXXIX de medio registre de tiple de quarto tono
Tiento LXVII sobre la prosa del santisimo sacramento
Tiento XVIII de de registro entero de quarto tono
Tiento XXXVII de medio registro de baxon de noveno tono
Tiento LII de registro de primero tono a cinco voces

= Frédéric Muñoz, orgue Micot de la Cathédrale de Saint-Pons-de-Thomières


(XCP, avril 1996)

Smile Un disque que je fréquente depuis une vingtaine d'années, -je l'avais acheté à sa parution.
L'essentiel de son programme se consacre à ce compositeur majeur dans le répertoire.
La facture classique française est tout à fait compatible avec le baroque espagnol,
même si les anches sonnent plus claires, que les fonds sont moins velus.
Comme Odile Bailleux dans son anthologie arauxienne pour Erato, Muñoz laisse s'exprimer sobrement le texte,
en privilégiant la modération, la retenue des tempos, les césures éloquentes.
Ces tientos trouvent ici une respiration communicative, et fort émouvante.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie   Jeu 26 Juil 2018 - 2:35


Smile Tiré du volume 5 de la collection El órgano histórico español chez Astrée.


Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Église d'Almonacid de la Sierra (Espagne, province de Saragosse)


Andrés de Sola (1634-1696) :

Primer & segundo Tiento de primer tono
Tiento de cuarto tono
Cuatro Versos de séptimo tono


= José Luis Gonzalez Uriol, orgue Sanchez de l'église Anunciación de Nuestra Señora d'Almonacid de la Sierra


(Auvidis, août 1991)

Smile En Aragon ne subsiste aucun orgue intact du XVII° siècle qui permettrait de jouer ce répertoire sur un instrument contemporain,
mais celui d'Almonacid de la Sierra permet une exécution authentique, depuis sa restauration de 1987 par les ateliers de Bernhard Fleig.
Il fut construit en 1733 par Bartholome Sanchez et a préservé 90% de son matériel d'origine :
1222 tuyaux sur 34 jeux où toutes les familles sont richement représentées (flautados, nasardos, lenguas, chamades, écho...)
Le Tiento Ier tono permet d'admirer, sur fond de la flautado mayor, la renversante corneta magna aux rangs aussi puissants qu'acidulés
 drunken


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85296
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie   Jeu 26 Juil 2018 - 12:09

¶ Usandizaga – Pieza sinfónica (tripartite) – Paradell   
Compositeur basque, co-fondateur de l'opéra baque avec Guridi. Élève de d'Indy, formé à l'école française, influencé aussi par le vérisme à ce qu'il paraît.
Introduction, cantabile et final (qui reprend le matériau de l'introduction), avec une impressionnante descente aux Enfers peu avant la coda. On reste globalement dans une langue romantique postfranckiste assez standard, très bien écrite au demeurant.


¶ Torres – Impresión teresiana – Paradell  
Inclut des thèmes tirés de chants d'enfants donnés à Avila en l'honneur de Thérèse. Gentiment planant (assez loin des influences impressionnistes qu'il est supposé avoir – ou alors plus Fanelli que Debussy…).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Coulicam
Néophyte


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 31/08/2018

MessageSujet: Basses de l'orgue baroque français : origine espagnole ?   Ven 31 Aoû 2018 - 11:47

Pensez-vous qu'il puisse exister un lien ou un héritage entre les basses de trompette/cromorne françaises du 17ème (Grigny❤ , Marchand, Couperin, Lebègue etc...) et les registres de basse que l'on retrouve dans la musique pour orgue espagnole du 16-17ème (clavier partido de Heredia/Correa de Arauxo) ? Il me semble qu'il y a comme une similarité entre ces deux styles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coulicam
Néophyte


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 31/08/2018

MessageSujet: Sebastian Aguilera de Heredia   Ven 31 Aoû 2018 - 12:21

Sebastian Aguilera de Heredia (1561-1627)

Un des premiers à avoir pondu des chefs d'oeuvre pour le clavier partido (particularité espagnole dès les années 1560 qui consiste à séparer un clavier unique en deux parties, chacune dévouée à un timbre). Chef de file de l'école aragonaise.

D'une grande originalité, pas mal de ruptures rythmiques surprenantes et une grande capacité au lyrisme.

A écouter en priorité :

Obra de 8° tono - Ensalada
Registro baxo del I tono
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belkiev
Néophyte


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 23/04/2017

MessageSujet: Re: L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie   Ven 31 Aoû 2018 - 16:39

Coulicam a écrit:
Pensez-vous qu'il puisse exister un lien ou un héritage entre les basses de trompette/cromorne françaises du 17ème (Grigny❤ , Marchand, Couperin, Lebègue etc...) et les registres de basse que l'on retrouve dans la musique pour orgue espagnole du 16-17ème (clavier partido de Heredia/Correa de Arauxo) ? Il me semble qu'il y a comme une similarité entre ces deux styles.

Je suis également frappé par la ressemblance stylistique. Il semble que certaines pièces de Heredia, largement antérieures à celles des Grigny et compagnie aient pu inspirer ces derniers. Je note cependant que les récits de Heredia sont d'un discours plus exubérant (le caractère méditerranéen sans doute).
Mais j'ignore quelles connections ont pu avoir lieu entre ces différentes époques et nations. Quelqu'un d'autre en sait -il plus? Question


Dernière édition par Belkiev le Sam 1 Sep 2018 - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85296
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie   Sam 1 Sep 2018 - 17:17

Alors moi pas du tout. Surprised À part qu'il s'agit de l'orgue dans des modes d'église baroques…

Au passage, auriez-vous vu passer des monographies d'Heredia ? Moi jamais, j'ai toujours dû me contenter de miettes, une ou deux pistes sur tel ou tel disque (et même rarement des disques thématiques de l'orgue ibérique). Je prends volontiers si ça existe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Belkiev
Néophyte


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 23/04/2017

MessageSujet: Re: L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie   Sam 1 Sep 2018 - 18:04

DavidLeMarrec a écrit:
Au passage, auriez-vous vu passer des monographies d'Heredia ?  

Martin Schmeding, dans son coffret "Mallorca Edition Historische Orgeln" chez Cybèle: l'un des CD est consacré à de Heredia (19 oeuvres).
Sinon, Jean - Charles Ablitzer a enregistré une intégrale (label Musique et Mémoire).

NB: pour moi, la ressemblance stylistique n'est pas systématique mais dans certaines pièces comme le Registro baxo del I tono on a un récit sur un jeu d'anches avec un délicat accompagnement de flûtes. La construction harmonique et la progression mélodique ne sont pas sans rappeler les récits de Grigny et compagnie. Heredia est de la même époque que Titelouze, considéré comme le père de l'école classique française, pourtant ce type de récit me semble autant inspiré de Heredia que de Titelouze; donc je me dis que les organistes classiques français ont dû entendre la musique de Heredia ou d'un de ses contemporains. Mais je me trompe peut - être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85296
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie   Sam 1 Sep 2018 - 18:13

Je n'ai pas d'opinion (pas d'informations, pour commencer hehe ) sur l'influence d'Heredia, je note juste que même dans cette pièce (qui fait partie de celles plusieurs fois enregistrées), je ne repère rien, alors que j'ai souvent écouté (et joué) Grigny. Ça ne veut absolument pas dire qu'il n'y ait rien, seulement que ça ne m'a pas frappé avec la même évidence que vous.

Merci pour ces références ! Pas évidents à trouver, ces labels… Confused (et je n'aime sans doute pas suffisamment Heredia pour chercher avec acharnement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie   Sam 1 Sep 2018 - 22:28

DavidLeMarrec a écrit:

Merci pour ces références !  Pas évidents à trouver, ces labels…


Smile L'anthologie enregistrée par Martin Schmeding vient d'être rééditée en coffret de 5 SACDs consacrés aux orgues majorquins, -cardinal pour le topic qui nous occupe ici !

https://www.amazon.fr/gp/product/B072LWVG2X

Concernant les pièces en basse d'anches dans les répertoires français/hispanique, je ne sais pas.
Déjà, on peut noter que ce type de pièces ne se trouve que dans ces deux répertoires, on n'a pas d'équivalent en Italie, en Allemagne, ou aux Pays-bas de l'époque.
Je doute toutefois d'une influence directe, je pense plutôt à une concomitance, mais la question mérite qu'on s'y penche.
D'ailleurs, on peut aussi s'interroger sur les récits de Cornet, typiques de ces deux aires géographiques, où ils sont stylistiquement proches !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coulicam
Néophyte


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 31/08/2018

MessageSujet: Re: L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie   Dim 2 Sep 2018 - 17:16

L'influence connue d'Heredia est d'avoir fondé l'école aragonaise d'orgue pour laquelle je ne parviens à trouver aucun compositeur. J'ai impression qu'il est difficile de trouver des organistes espagnols entre Heredia/Arauxo et Cabanilles mis à part Pablo Bruna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie   Mar 4 Sep 2018 - 20:35

Smile Un instrument dont je vous avais parlé il y a quelques semaines, dans une autre partie du programme de ce disque.


Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Église d'Almonacid de la Sierra (Espagne, province de Saragosse)


Sebastián Aguilera de Heredia (1561-1627) :

Tiento de I. tono sobre el paso de la Salve
Pange Lingua
Vajo de I. tono


= José Luis Gonzalez Uriol, Orgue Sanchez de l'église Anunciación de Nuestra Señora d'Almonacid de la Sierra


(Auvidis, août 1991)

Smile Un instrument de l'apogée du baroque, construit en 1733 et restauré en 1987, qui compte 34 jeux.
L'hymne Pange Lingua permet d'entendre l'octava de 8' à découvert.
Le Tiento Ier tono révèle le plein-jeu avec mutations et mixtures,
d'autant plus épicé que l'orgue est accordé au tempérament mésotonique, diapason bas (413 Hz).
Le Vajo recourt aux nasardos puis, en sa deuxième section, à la majestueuse trompeta real !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie   Mar 9 Oct 2018 - 0:29

Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Monastère São Vicente de Fora de Lisbonne (Portugal)


Francisco Correa de Arauxo (1584-1654) :

Tiento de medio registro de dos tiples de II. tono
Segundo Tiento de IV. tono
Tiento de medio registro de baxón de X. tono

= Jesús Martín Moro, orgue F. de Maqueixa de l'église du monastère São Vicente de Fora de Lisbonne


(Tempéraments, avril 1998)

Smile Au fond de cette église édifiée entre 1582-1627 se trouve un des plus majestueux orgues du Portugal, dont on sait pourtant bien peu de choses !
Longtemps attribué au facteur Machado e Cerveira, avant qu'on ne trouve une inscription gravée dans le sommier restituant la paternité à João Fontanes de Maqueixa,
qui construisit l'instrument en 1765 (sans doute en réfection d'un précédent, probablement détruit lors du terrible séisme de 1755).
Restauré en 1994, il compte 59 demi-registres (3190 tuyaux) répartis sur deux claviers à octave courte (aucun pédalier).
La tourelle centrale exhibe le tuyau le plus grave, l'ut du Principal de 24 palmos (environ 16'), taillé dans un seul bloc de métal !
Autre fierté du lieu : le plein jeu progressif (Cymbala, Quinzena Myxta, Mistura Imperial...) dont le scintillement se magnifie jusqu'à 32 rangs !
On peut ici l'entendre dans le Segundo Tiento, abordé sur les fonds de 8' et qui incorpore les mixtures au fil de la registration.
Le Tiento de medio registro laisse chanter le renversant Corneta real.
Le Tiento de medio registro fait gronder les Trobeta Real et Trompa Batalha à la main gauche.
Parmi les autres anches typiques de l'artisanat ibérique, cet orgue possède une rare Trobeta Marinha 8' : à double-harmonique (résonateur de 32').



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25369
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie   Hier à 23:46

Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Église El Salvador de Séville (Espagne, -Andalousie)


Francisco Correa de Arauxo (1584-1654) :

Tientos n°15, 16, 22, 23, 47

= Bernard Foccroulle, orgue Bono de l'église El Salvador de Séville


(Astrée, juillet 1991)

Smile Sur son unique clavier, l'instrument compte une petite trentaine de jeux, et manifeste l'expertise du facteur Juan de Bono, disciple de la dynastie Bosch.
Il date de la fin du 18° siècle, subit une romantisation dans les années 1960 mais fut rendu à son esthétique originale en 1984 par les ateliers Grenzing.
Auxquels fut confié un démontage en 2003, pour éviter d'endommager l'orgue pendant des travaux dans l'église.
Mais cette opération s'est suivie d'un scandale financier quant au coût exorbitant exigé pour la réinstallation :

http://sevilla.abc.es/sevilla/sevi-organo-iglesia-salvador-mejores-andalucia-lleva-14-anos-olvidado-almacen-201711272336_noticia.html



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Orgue ibérique : facture, répertoire, discographie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Orgue italien : facture, répertoire, discographie
» L'orgue Histoire et facture: Question et réponse
» Haupwerk sur orgue numérique
» 2013-04-07 : Eglise Sts-François Montpellier (orgue ibérique)
» Le coin des débutants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: