Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Schubert - Symphonies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Dim 2 Mar 2014 - 19:17

Surprised Je suis d'accord avec Parnasse.

L'intégrale berlinoise de Böhm n'est ni lourde, ni pâteuse.
Parfait équilibre entre pupitres, articulation souveraine. Un brin trop rigide, en revanche...

A l'époque, cet orchestre a réussi des interprétations superbement organisées des symphonies de jeunesse, sous la baguette de Markevitch ou de Maazel.

Quant au sens de la danse, hormis pour les Menuets ce critère ne m'est pas indispensable. Et encore : je préfère des Menuets pas trop rapides, sobrement articulés plutôt que gigoteurs.

A Vienne, Kertez est bien plus épais et velouté que Böhm (ce n'est pas une critique, on y gagne aussi en saveur).

Abbado est intéressant pour les petites symphonies, mais sa phalange européenne ne saisit pas l'ampleur des 8° et 9°.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PC_Music
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 32
Age : 66
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Jeu 8 Mai 2014 - 17:52

Mélomaniac a écrit:

Abbado est intéressant pour les petites symphonies, mais sa phalange européenne ne saisit pas l'ampleur des 8° et 9°.

C'est précisément ce que je pense. J'ai cette intégrale Abbado et je suis déçu par la lecture de ces 2 symphonies.

D'ailleurs, je ne me bornerai à parler que de ces 2 symphonies car je connais beaucoup moins bien les autres, bien que la 5ème suscite de plus en plus d'intérêt ; donc j'en parlerai plus tard dès que j'aurais entendu suffisamment de versions...

Ma conception de Schubert dans ces symphonie est la suivante :

C'est un musicien autrichien dans lequel il y a un mélange de classicisme mozartien (légèreté des bois et des cordes), de danse, un petit côté Europe de l'Est et bien sûr une fibre romantique avec de grands contrastes ; un gestion du rythme et du tempo naturelle, fluide, souple et surtout sans à-coups qui tombent comme des cheveux sur la soupe...

Partant de cette vision de compositeur, je ne peux supporter ses symphonies par Sinopoli chez DG (je ne sais plus quel orchestre mais une collègue de boulot ne jurait que par cette version de l'inachevée) dont la lenteur est INSUPPORTABLE, l'orchestre est pachydermique et le chef italien cherche trop le détail qui finalement transforme Schubert en Bruckner, Richard Strauss où de je ne sais quel compositeur allemand aimant faire péter les cuivres.
C'est un peu la même chose pour Karl Böhm. Il n'a pas beaucoup non plus la fibre viennoise dans ses lectures. D'une manière générale c'est trop lent et je m'ennuie. Je veux entendre du Schubert et non pas sa musique revisitée même si c'est bien fait.
Malgré tout, il a fait une bonne lecture de la 9e avec Vienne (à voir sur watch?v=aaDjpWjxuhk) malgré une prise de son que je n'aime pas.

Dans l'inachevée, je ne veux pas que l'intro aux contrebasses soit un tremblement de terre car après le crescendo du 1ère thème est escamoté. Je m'attends à une fusion parfaite entre le hautbois et la clarinette dans le 1er thème ainsi que des sextolets légers aux cordes derrière dans un esprit viennois (surtout pas trop lent et détaché). Ensuite dans le développement des contrastes accusés entre les bois pp et l'orchestre ff sans que les cuivres vous cornent dans les oreilles comme de la musique victorienne... ;-)

Dans la 9ème, ce qui me préoccupe c'est la gestion des changements de tempo, surtout dans le 1er mouvement. Le dosage n'est pas facile ; ça doit être fluide et surtout sans excès.

Charles Makerras (1990).
Là il pêche dans l'excès inverse. Le 1er mouvement est expédié en 13:30.
L'Orchestra of the Age of Enlightenment a pourtant une belle sonorité mais il ne l'exploite pas correctement. C'est superficiel, les crescendos (et contrastes entre bois et orchestre dans le développement manquent de profondeur et ça paraît un peu bâclé. Je reste sur ma faim !

watch?v=W3CIvR0NsGw

1) FÜRTWANGLER.
Évidemment le grand maître allemand a la fibre schubertienne ; je dois avoir sa 8ème sur un vieux CD chez EMI et j'ai entendu une 9ème qui a été enregistrée chez DG. Amoureux de bon son stéréo (voire en 5.1) j'ai du mal avec Furt avec ces prises de son anciennes, sonnant creux, caisse à savon et en mono... Cependant on ne peut écarter ses lectures parmi les meilleures de la discographie.

2) HARNONCOURT
Sans plus ; c'est un peu trop lent dans la 8ème. I y a un manque d'engagement. Ça n'est pas mauvais mais ça me laisse relativement indifférent.

Dans la 9ème par contre il n'y est pas du tout.
Ça commence mal avec un cor qui joue trop lentement et surtout avec un jeu très maniéré ce qui m'horripile car c'est faussement profond.
Ensuite la reprise va à toutes vitesse avec les hautbois... ça me gêne car la gestion du tempo est mauvaise et c'est escamoté dans le 1er mouvement.
D'une manière générale ça manque d'ampleur et de profondeur davantage que dans sa 8ème.

watch?v=zSKdoatAny4 (Harnoncourt, 9ème)

3) KARAJAN
Sa 9ème sonne beaucoup trop germanique avec Berlin. L'orchestre est très réverbéré ce qui n'arrange rien. Bref du Karajan pur jus... Il est bien meilleur dans d'autres répertoires (Richard Strauss, Sibelius...)

Par contre son "Inachevée" de 1957 avec le Philharmonia Orchestra chez EMI est recommendable

http://www.deezer.com/album/7583569

4) Günter WAND : 1ère belle surprise !

Wand est un chef que je connais mal... C'est vrai qu'il n'est pas aussi connu que Karajan, Böhm, Solti, Abbado, Ozawa...
Dans sa 8ème et sa 9ème on sent bien qu'il a à la fois la fibre schubertienne, viennoise, le sens du drame, le bon tempo, les crescendos et les contrastes et la dynamique sont également au rendez-vous !

watch?v=hTNTcrZDVZ8 (8e)

Dans sa 9ème, on retrouve les mêmes qualités : le même engagement, la même profondeur avec, last but not least, une excellente gestion des changements de tempo dans le 1er mouvement.
Dès le début, je suis immédiatement séduit par l'exposition du thème au cor, legato de manière sobre et solennelle et surtout sans maniérisme. Ensuite la reprise des bois se fait naturellement avec une légère accélération... bref tout l'inverse d'Harnoncourt.

watch?v=EGpTj4SWvkY

5) Herbert BLOMSTEDT (San Francisco chez Decca) 2ème belle surprise...

Je suis étonné que tout le monde parle de ses versions de la 8e et de la 9e avec Dresde, et personne ne parle de ses versions avec San Francisco qui, à mon avis sonnent un peu moins germaniques (ou un peu plus viennoises). Pourtant je reconnais que cet orchestre de Dresde sonne épatamment bien avec de très beaux timbres. Mais c'est un poil trop lourd (surtout dans la 9ème, également un peu lente).

Son inachevée est excellente !

Profitez de l'excellence du fameux son Decca  Smile 

http://www.deezer.com/album/389931

Dans sa 9ème, je trouve le tempo un petit peu trop rapide dans le 1er mouvement, contrairement à sa version de Dresde où c'est un peu lent. C'est d'autant plus dommage car les 3 autres ont davantage le bon tempo... Je crois que je préfère Wand, mais Blomstedt demeure passionnant.

http://www.deezer.com/album/6472133

6) MES RÉFÉRENCES

Pour l'inachevée... personne n'en a parlé et c'est complètement inattendu. C'est Karl Münchinger en 1959 avec le Philharmonique de Vienne !
C'est d'autant plus surprenant qu'on l'attend dans JS Bach mais certainement pas dans Schubert...



L'intro aux contrebasse est vraiment mystérieuse et non pas tonitruante comme dans nombre de versions. Pour moi Münchinger est véritablement schubertien, il a la légèreté (cordes, bois), le dynamisme, la puissance des cuivres sans en faire trop, la gestion parfaite des crescendos et des contrastes et bien sûr le bon tempo. Version d'un énorme intensité surtout dans le développement du 1er mouvement.

Dommage que l'encodage Deezer ait été bâclé (crachouillements et début tronqué)

http://www.deezer.com/album/3683891

Pour la 9ème ma référence est Josef KRIPS avec le LSO en 1958

C'est de la magie pure ! C'est incontournable, version que je considère comme "insurpassée" à ce jour. Seul défaut, souffle audible dans les passages piano (mais on est en 1958...)



http://www.deezer.com/album/6706184

Sur YT le son est meilleur que sur Deezer (watch?v=Vi85_BDRFXo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 951
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Sam 10 Mai 2014 - 14:34

Mélomaniac a écrit:

Partant de cette vision de compositeur, je ne peux supporter ses symphonies par Sinopoli chez DG (je ne sais plus quel orchestre mais une collègue de boulot ne jurait que par cette version de l'inachevée) dont la lenteur est INSUPPORTABLE, l'orchestre est pachydermique et le chef italien cherche trop le détail qui finalement transforme Schubert en Bruckner, Richard Strauss où de je ne sais quel compositeur allemand aimant faire péter les cuivres.
Il y a deux versions de la 8ème par Sinopoli : la première (1984), avec le Philharmonia -couplage avec une belle "Italienne" de Mendelssohn-, est à mon avis très largement supérieure au remake (1993, couplage avec la 9ème)- réalisé avec la Staaskapelle de Dresde, qui est sans doute celle que tu as dû écouter. Les deux sont chez DGG.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Sam 10 Mai 2014 - 15:36

Laughing Euh, y a confusion là...

Ce n'est pas moi qui ai tenu pareils propos, mais PC Music.

Ceci dit, je suis globalement d'accord avec sa perception de l'Inachevée selon Sinopoli.

La première version avec le Philharmonia est à peu près aussi agaçante que celle avec Dresde d'ailleurs...  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Sam 10 Mai 2014 - 22:44

Bonsoir à tous et à toutes

Je viens de me farcir les 8 pages consacrées à Schubert et je n'ai pas vu d'avis sur l'intégrale
Zinman /Tonhalle de Zurich

Cà vaut quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PC_Music
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 32
Age : 66
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Dim 11 Mai 2014 - 16:49

Diablotin a écrit:
Mélomaniac a écrit:

Partant de cette vision de compositeur, je ne peux supporter ses symphonies par Sinopoli chez DG (je ne sais plus quel orchestre mais une collègue de boulot ne jurait que par cette version de l'inachevée) dont la lenteur est INSUPPORTABLE, l'orchestre est pachydermique et le chef italien cherche trop le détail qui finalement transforme Schubert en Bruckner, Richard Strauss où de je ne sais quel compositeur allemand aimant faire péter les cuivres.
Il y a deux versions de la 8ème par Sinopoli : la première (1984), avec le Philharmonia -couplage avec une belle "Italienne" de Mendelssohn-, est à mon avis très largement supérieure au remake (1993, couplage avec la 9ème)- réalisé avec la Staaskapelle de Dresde, qui est sans doute celle que tu as dû écouter. Les deux sont chez DGG.


Décidément j'en apprends tous les jours sur ce site... Je ne savais pas que Sinopoli avait enregistré cette symphonie 2 fois chez DG !

Hélas, non c'est bien celle que tu préfères que je trouve pachydermique ! De plus, c'est bien au milieu des années 80. En 1993, ma collègue n'était plus là.
J'a un peu réécouté mais non !!! Ça ne passe pas du tout c'est beaucoup trop lent et je m'ennuie mortellement.
Le Mendelssohn est mieux mais les fff sont trop agressifs.

Quant à la version avec Dresde, c'est bon au niveau du tempo, nettement plus rapide qu'avec le Philharmonia Orchestra mais ce n'est pas davantage schubertien pour autant. C'est toujours la grosse artillerie germanique avec ses crescendos massifs et ses fff très agressifs aux aigus très strident (Mon Dieu ! Ces cordes aiguës qui transpercent les oreilles !!!)

...et je ne parlerais pas de la 9ème dont c'est l'une des pires versions que j'ai entendues... Pour le coup, c'est souvent bien trop vite et escamoté...

Comparez !

http://www.deezer.com/album/6421608

http://www.deezer.com/album/6585527
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PC_Music
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 32
Age : 66
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Dim 11 Mai 2014 - 16:55

LeKap a écrit:
Bonsoir à tous et à toutes

Je viens de me farcir les 8 pages consacrées à Schubert et je n'ai pas vu d'avis sur l'intégrale
Zinman /Tonhalle de Zurich

Cà vaut quoi ?

Zinman non !!! Beaucoup trop rapide... Tout l'inverse de Sinopoli avec le Philharmonia Orchestra. C'est de la musique, pas une course de vitesse Bad(

Écoute sur Deezer

http://www.deezer.com/album/7057613
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Dim 11 Mai 2014 - 17:03

PC_Music a écrit:
LeKap a écrit:
Bonsoir à tous et à toutes

Je viens de me farcir les 8 pages consacrées à Schubert et je n'ai pas vu d'avis sur l'intégrale
Zinman /Tonhalle de Zurich

Cà vaut quoi ?

Zinman non !!! Beaucoup trop rapide... Tout l'inverse de Sinopoli avec le Philharmonia Orchestra. C'est de la musique, pas une course de vitesse Bad(

Écoute sur Deezer

http://www.deezer.com/album/7057613

Merci pour ta réponse , il joue à la baroqueux ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Sam 22 Nov 2014 - 22:28

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Franz Schubert (1797-1828) :

Symphonie n°9 en ut majeur D. 944

= Ataúlfo Argenta, Orchestre des Cento Soli

(Club français du disque, novembre 1957)


cheers Un triomphe !
Ce merveilleux enregistrement figure toujours parmi mes préférés, au sommet avec Krips.
Au contraire de versions compactes, lourdes et opaques, l'orchestre valorise ici ses bois, d'un piquant bien franchouillard, qui illuminent toute la parure orchestrale.
Cordes fines, brillantes et élancées, captées avec autant de relief que de transparence (à la fin de l'Andante, on entend très disctinctement leur pizzicato, peu après la onzième minute).
Le chef espagnol dirige avec fougue et éclat, sans rien pourtant de débraillé ou clinquant : il stimule la vitalité d'une oeuvre qu'on entend hélas parfois abusivement engoncée dans les brumes romantiques protobrucknériennes, mais pas sous sa baguette débordante de sève.
C'est aussi une des rares versions où j'apprécie les deux derniers mouvements, que d'autres interprétations épaississent sous le galbe des cordes, alors qu'ici ces allegros pétillent, virevoltent avec grâce, entrain et une fraîcheur gouleyante.
Kempe, Kertesz, Krips sont peut-être les plus euphorisants. Le témoignage d'Argenta reste le plus enivrant !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Dim 23 Nov 2014 - 0:23

Je suis bien prêt à te croire... Les Cento Soli ont été distribués sur label Musidisc dans les années 60 et 70, mais ils ont disparu de la carte il y a belle lurette. Si je ne m'abuse il s'agit d' un 'pick up orchestra' formé de membres de l'opéra de Paris ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Dim 23 Nov 2014 - 0:31

Smile Pas seulement des membres de l'orchestre de l'Opéra, mais des musiciens puisés dans diverses formations de la capitale, aussi les Lamoureux.

Universal avait republié quelques enregistrements Accord après avoir racheté le catalogue, mais semble s'être détourné de ce fonds qui ne doit pas intéresser grand-monde à l'échelon international Confused




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Dim 23 Nov 2014 - 1:16

Et ça se trouve toujours ? Je ne vois rien que des vinyles et des mp3 sur la Toile Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Dim 23 Nov 2014 - 1:30

Mélomaniac a écrit:
Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Franz Schubert (1797-1828) :

Symphonie n°9 en ut majeur D. 944

= Ataúlfo Argenta, Orchestre des Cento Soli

(Club français du disque, novembre 1957)


cheers Un triomphe !
Ce merveilleux enregistrement figure toujours parmi mes préférés, au sommet avec Krips.
Au contraire de versions compactes, lourdes et opaques, l'orchestre valorise ici ses bois, d'un piquant bien franchouillard, qui illuminent toute la parure orchestrale.
Cordes fines, brillantes et élancées, captées avec autant de relief que de transparence (à la fin de l'Andante, on entend très disctinctement leur pizzicato, peu après la onzième minute).
Le chef espagnol dirige avec fougue et éclat, sans rien pourtant de débraillé ou clinquant : il stimule la vitalité d'une oeuvre qu'on entend hélas parfois abusivement engoncée dans les brumes romantiques protobrucknériennes, mais pas sous sa baguette débordante de sève.
C'est aussi une des rares versions où j'apprécie les deux derniers mouvements, que d'autres interprétations épaississent sous le galbe des cordes, alors qu'ici ces allegros pétillent, virevoltent avec grâce, entrain et une fraîcheur gouleyante.
Kempe, Kertesz, Krips sont peut-être les plus euphorisants. Le témoignage d'Argenta reste le plus enivrant !



Si on remonte quelques pages en arrière, on peut retrouver un message où je faisais part d'un enthousiasme presque égal au tien à propos de cette version. Sauf que j'étais un peu plus railleur par rapport à des qualités qui n'en sont que si l'on accepte le parti-pris "libéré" de cette lecture. Sinon on trouvera ça too much.
Il faudrait que je réécoute ce disque à l'occasion, car ce qui m'avait paru caricatural à l'époque ne l'est peut-être pas tant que ça en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Dim 23 Nov 2014 - 1:37

André a écrit:
Et ça se trouve toujours ? Je ne vois rien que des vinyles et des mp3 sur la Toile Confused

La réédition dans la collection "Festival" d'Accord/Universal (pochette jaune) est épuisée, mais l'enregistrement se trouve aussi dans le volume de la série "Great Condctors of the 20th century" (EMI) consacré à Argenta, encore disponible sur le marketplace:
http://www.amazon.fr/dp/B00005UUOZ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Dim 23 Nov 2014 - 2:45

Malheureusement Amazon.fr ne livre pas cet item au Canada. Amazon.com le fait, mais à un prix exorbitant Evil or Very Mad . Je vais devoir garder un oeil là-dessus lors de mes visites aux boutiques de seconde main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PC_Music
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 32
Age : 66
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Dim 23 Nov 2014 - 12:11

S'agit-il de cette version ?

http://www.musicme.com/#/Ataulfo-Argenta/albums/Schubert:-Symphonies-8-Et-9-8888880001905.html

Concernant la 8ème, je n'aime pas du tout : c'est trop lent et ça manque cruellement de relief et de dynamisme dans les forte.

La 9e est nettement meilleure mais je crois que ce n'est pas le même orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Dim 23 Nov 2014 - 15:31

adriaticoboy a écrit:

Si on remonte quelques pages en arrière, on peut retrouver un message où je faisais part d'un enthousiasme presque égal au tien à propos de cette version. Sauf que j'étais un peu plus railleur par rapport à des qualités qui n'en sont que si l'on accepte le parti-pris "libéré" de cette lecture. Sinon on trouvera ça too much.
Il faudrait que je réécoute ce disque à l'occasion, car ce qui m'avait paru caricatural à l'époque ne l'est peut-être pas tant que ça en fait.


Puisque tu as la modestie de ne pas te citer, voici ci-dessous ce que tu écrivais en novembre 2010.
Je n'avais pas pris connaissance de ton avis avant d'écrire le mien, la confrontation est amusante  hehe
On est bien sensible aux mêmes éléments interprétatifs (notamment la verdeur de l'orchestre) mais on les valorise différemment.
Ce qui me plaît justement, c'est la fraîcheur et la spontanéité, l'élan, la finesse agile des cordes, le rééquilibrage des bois, -caractère assez semblable à ce qu'ont recherché les approches historiquement informées, bien que l'effectif soit ici assez consistant, mais sans lourdeur.


adriaticoboy a écrit:

Réécoute de la Grande par Ataúlfo Argenta et les "Cento Soli", orchestre parisien assemblé de bric et de broc pour l'occasion.

Spoiler:
 

Avec ses vieilles scies toutes rêches qui font office de cordes, ses bois geignards et verts, agréables comme un jet de jus de citron dans les yeux, et surtout ses cuivres d'orphéon mexicain alcoolisé, cet enregistrement de 1957 reste toujours aussi improbable que génialement coloré.
La grandeur du chef-d'oeuvre vacille face à un tel outrage, on peut même légitimement crier à l'atteinte au bon goût, mais à mesure que l'interprétation avance, on se plait à savourer le potentiel comique et second degré de cette musique, au point de se demander si Schubert ne l'a pas fait exprès. hehe ( Embarassed )

Pour ceux qui sont intéressés par l'aventure:


http://www.deezer.com/fr/music/ataulfo-argenta/ataulfo-argenta-great-conductors-of-the-20th-century-321986



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Dim 23 Nov 2014 - 16:16

Je me retrouve largement plus dans la description d'Adriatico… mais comme cette musique ressassante m'ennuie assez vite (c'est sublime, hein, mais je réécoute pas ça tous les jours Embarassed ), ce n'est pas une mauvaise chose pour moi. Smile D'ailleurs j'aime beaucoup les vents, ce sont plutôt les cordes qui semblent frotter des bouts de bois, et pas forcément menées avec subtilité non plus.

Bref, recommandé ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Dim 23 Nov 2014 - 16:21

Si je peux me permettre une analogie de circonstance, c'est très beaujolais nouveau comme couleur d'orchestre.









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Dim 23 Nov 2014 - 16:30

Beaujolais nouveau très très oxydé, même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Dim 23 Nov 2014 - 23:31

Ah moi je penserais davantage à un blanc un peu extraverti, genre Cour-Cheverny.



PC_Music a écrit:
S'agit-il de cette version ?

http://www.musicme.com/#/Ataulfo-Argenta/albums/Schubert:-Symphonies-8-Et-9-8888880001905.html

Concernant la 8ème, je n'aime pas du tout : c'est trop lent et ça manque cruellement de relief et de dynamisme dans les forte.

La 9e est nettement meilleure mais je crois que ce n'est pas le même orchestre.

Oui, c'est bien le CD Accord avec la 9ème d'Argenta, mais attention la 8ème est celle de Wand avec son orchestre du Gürzenich de Cologne (enregistrement de 1957 je crois, réédité aussi chez Testament): version pas très exaltante certes, mais probe au possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Dim 23 Nov 2014 - 23:46

Au fait, Mélo, puisqu'on parle de la 9ème, est-ce que tu connais la version de Masur avec le Gewandhaus de Leipzig chez Philips ? C'est à ma connaissance le seul enregistrement officiel de l'oeuvre par cet orchestre qui en est pourtant le créateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Dim 23 Nov 2014 - 23:53

adriaticoboy a écrit:

est-ce que tu connais la version de Masur avec le Gewandhaus de Leipzig chez Philips ?


Sad Non, elle manque à ma collection...


adriaticoboy a écrit:

un blanc un peu extraverti, genre Cour-Cheverny


Ca aussi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Lun 24 Nov 2014 - 0:04

Mélomaniac a écrit:
adriaticoboy a écrit:

est-ce que tu connais la version de Masur avec le Gewandhaus de Leipzig chez Philips ?


Sad Non, elle manque à ma collection...

C'est une version qui attise ma curiosité depuis des années et qui n'est pas trop chère sur le marketplace, mais bizarrement je repousse toujours l'achat. Il doit y avoir un truc instinctif qui me bloque, Masur peut-être...




Citation :
adriaticoboy a écrit:

un blanc un peu extraverti, genre Cour-Cheverny


Ca aussi.

Pas de romo dans ta cave ?  affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Lun 24 Nov 2014 - 0:26

adriaticoboy a écrit:

C'est une version qui attise ma curiosité depuis des années mais bizarrement je repousse toujours l'achat.


Idem.


adriaticoboy a écrit:

Il doit y avoir un truc instinctif qui me bloque, Masur peut-être...


pété de rire


Citation :

Pas de romo dans ta cave ?


Non, et je connais mal ce cépage.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Lun 15 Déc 2014 - 20:50

André, in playlist, a écrit:

Schubert, symphonie no 4. Freiburger Barockorchester, Heras-Casado.

Du très mauvais classico-baroqueux.



Surprised C'est quand même pas mal encensé dans la presse française...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Lun 15 Déc 2014 - 21:45

C'est une version très valable. Après, plus nerveuse que profonde, c'est sûr. Le genre de chose qui change sans doute un critique de sa routine, pas forcément le disque qu'on réécoute régulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Lun 15 Déc 2014 - 23:51

Zéro legato, une impression constante de crise d'asthme imminente, bref on se demande s'il y a une once d'affection pour la musique dans ce qui semble être un effort de tous les instants. Je ne suis pas surpris que la critique aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walther
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Mar 16 Déc 2014 - 12:48

PC_Music a écrit:

Partant de cette vision de compositeur, je ne peux supporter ses symphonies par Sinopoli chez DG (je ne sais plus quel orchestre mais une collègue de boulot ne jurait que par cette version de l'inachevée) dont la lenteur est INSUPPORTABLE, l'orchestre est pachydermique et le chef italien cherche trop le détail qui finalement transforme Schubert en Bruckner, Richard Strauss où de je ne sais quel compositeur allemand aimant faire péter les cuivres.

Tu as quand même du bol d'avoir une collègue qui écoute Schubert : les miennes écoutent plutôt Matt Pokora et Lady Gaga. Mad


PC_Music a écrit:
3) KARAJAN
Sa 9ème sonne beaucoup trop germanique avec Berlin. L'orchestre est très réverbéré ce qui n'arrange rien. Bref du Karajan pur jus... Il est bien meilleur dans d'autres répertoires (Richard Strauss, Sibelius...)

Par contre son "Inachevée" de 1957 avec le Philharmonia Orchestra chez EMI est recommendable

http://www.deezer.com/album/7583569


Il existe quand même une bonne version de la 9e par Karajan : sa première avec le Philharmonique de Vienne en 1946 (EMI). Bon d'accord, l'orchestre avait du mal à se reconstruire et ça s'entend, mais il y a là une urgence et une poésie qu'on ne retrouve pas dans ses deux versions suivantes avec le Philharmonique de Berlin, raides et martiales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ojoj
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 648
Age : 31
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Lun 29 Déc 2014 - 16:01

En intégrale Schubert quelques noms me viennent: Abbado ( énorme réussite), Colin Davis, Blomstedt ( avec le méme orchestre de Davis mais je préfère quand méme sir Colin à Herbert B.), Marriner, Muti, Sawallisch
N'étant pas un baroqueux fou furieux, je laisse les Harnie, Bruggen, Casado et cie de coté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Lun 29 Déc 2014 - 17:14

La lecture « tradi » est menée à un degré d'intensité qui la justifie pleinement chez Blomstedt, de toute façon. Abbado est un peu HIP, je suis content que ça te plaise malgré tout. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
ojoj
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 648
Age : 31
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Lun 29 Déc 2014 - 17:20

Hello David Smile

Oui Abbado ce fut grace à lui que j'ai découvert Schubert, c'est léger et plein de vie, je reccommande TRES chaudement cette intégrale Smile

GROS REGRET: qu'il ne nous ai pas laissé une intégrale Schumann Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 811
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Mar 30 Déc 2014 - 17:23

En fait, ma référence, c'est ce disque là:


Je le réécoute pour vous en parler plus, mais ça a toujours été la version qui me satisfaisait le plus, celle dans laquelle je me laissais porter par la musique sans me demander comment c'est fait, comment ça aurait pu être fait, si c'est bien composé, orchestré...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Mar 30 Déc 2014 - 21:00

Smile Le CD que tu mentionnes se trouve encore d'occasion (http://www.amazon.fr/Franz-Schubert-Symphonies-N%C2%B0-Unvollendete/dp/B000001WRC)

Mais ces enregistrements ont aussi été réédités par Brilliant, couplés avec les "petites" symphonies par Roy Goodman.

http://www.amazon.fr/Symphonies-Int%C3%A9grale-Franz-Schubert/dp/B004Z34PG8


C'est quand même une lecture assez typée, par son matériau, et surtout par ses options de phrasé, de tempo, de dynamique...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 811
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Jeu 1 Jan 2015 - 17:26

C'est vrai, c'est sans doute ces options de phrasé qui emportent mon adhésion totale, me donne l'impression qu'on prend la musique au sérieux plutôt qu'avec respect et déférence.

Ca se trouve aussi sur QoBuz, à prix nettement plus amicaux que les CD d'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Dim 22 Fév 2015 - 19:59

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Franz Schubert (1897-1828) :

Symphonie n°9 en ut majeur D.944

= Arturo Toscanini, orchestre de la NBC

(RCA, février 1947)



Smile Le premier enregistrement de cette symphonie par Toscanini remonte à avril 1936 avec l'orchestre de New York.

En novembre 1941 suivra un autre avec celui de Philadelphie. Son enregistrement le plus célèbre reste son dernier, réalisé en février 1953 (pochette ci-dessous).

Avec le même orchestre radiophonique de la NBC, aussi capté pour le label RCA, s'intercale l'enregistrement du 25 avril 1947 que je viens de réécouter.

On attend le chef italien dans les deux derniers mouvements, ici dirigés avec la vivacité et la fermeté qu'on lui connaît, mais aussi une espièglerie très cassante (écoutons comment exultent les cuivres très pète-sec, comment s'assènent les accents griffus...)

Dans les deux premiers mouvements, parmi les pages les plus inspirées que nous a offertes le Romantisme, on craindrait une certaine insensibilité qu'on reproche parfois à ce maestro. Mais il fait communier un geste impérieux, une diction tendue, avec une expression très émue portée par le souffle des bois aussi verts qu'attendrissants.



Pochette du vinyle RCA LM 1835
enregistrement du 9 février 1953


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Dim 22 Fév 2015 - 21:21

Je viens d'acheter  ceci. Schubert 5, 8, 9 et Mendelssohn 4 et 5. Pas beaucoup de détails, mais présumément les enregistrements plus récents et plus secs du Maestro. Un seul doublon (l'Inachevée) avec les 2 coffrets "Maestro furioso" (20 disques) que je possède.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Mar 17 Mar 2015 - 22:51

Smile L'intégrale Brüggen était déjà reparue en série économique chez Philips. Elle vient de nous revenir sous pavillon Decca.

http://www.amazon.fr/Collectors-Ed-Schubert-The-Symphonies/dp/B00OZ1QBW6

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Ven 24 Avr 2015 - 17:01

À propos de ma contestation de la suprématie absolue de Krips-LSO dans la Neuvième :

Benedictus a écrit:
Oriane a écrit:
Tes objections sont bien sûr les bienvenues (ainsi que tes suggestions). Smile Il serait d'ailleurs utile de les transférer dans le fil dédié, où il n'est pas certain que les mérites de cette version aient été débattus (c'est trop compliqué pour moi de vérifier pour le moment: mon ordi est mort). En fait, il n'y a que cette interprétation de la 9e que je connaisse bien. J'ai dû en écouter d'autres, mais c'était a une époque où ... Donc, bon, je n'en ai aucun souvenir. Ça m'intéresserait de la comparer à d'autres.
Condoléances pour ton ordi.
Mais les suggestions de David, pas besoin d'aller voir le fil dédié - on peut assez facilement les deviner:

1. Zinman/Zurich (facile, il dit ça pour tout le répertoire symphonique);
2. un baroqueux qui claque (je ne crois pas que Fasolis ait enregistré Schubert, donc sans doute Minko);
3. une version tradi de qualité en stéréo, pas spécialement encensée par la critique mais qu'il trouvera supérieure à Böhm, Krips et Klemperer (Blomstedt ou Kertész, j'imagine);
4. une version parue chez un label confidentiel, avec un orchestre tchèque ou scandinave très acide dirigé au pas de charge par un chef au nom farci de diacritiques;
5. une version par un orchestre provincial allemand, genre Staatsorchester de Basse-Saxe ou de Rhénanie du Nord-Palatinat, avec un chef peu connu (mais attention: pour que ça marche, ça doit être une captation radio introuvable);
6. un vieux live monophonique par un kappelmeister «historique» mais pas trop connu (ici, je verrais bien Schuricht).

(Je ne sais pas s'il irait jusqu'à Argenta/Cento Soli - moi oui, mais c'est vraiment spécial.)


Dernière édition par DavidLeMarrec le Ven 24 Avr 2015 - 17:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Ven 24 Avr 2015 - 17:02

Le diable me cerne bougrement bien. Embarassed

Le seul paramètre qu'il a négligé est mon snobisme le fait que la Neuvième est l'une de celle que j'aime le moins, peut-être même celle que j'aime le moins de Schubert… et que je l'ai donc beaucoup moins écoutée que d'autres.

Je n'ai pas encore écouté Zinman (dont le reste de l'intégrale est très bon, en effet, même s'il y a pour une fois de la place pour mieux), Minkowski, Immerseel ou Vasáry là-dedans. Et je n'ai pas de réminiscences fortes de Blomstedt et Kertész (en effet mes références tradis avec Menuhin – surtout Blomstedt). Mais ça correspond assez exactement à ceux vers qui je me serais tourné.

En l'occurrence, il n'a pas faux non plus :
Roy Goodman avec The Hanover Band, pour le naturel des phrasés, tout est rapide, éloquent, sans chercher la grandeur brucknérienne… et la prise de son réverbérée Nimbus procure l'ampleur qu'il aurait peut-être manqué sinon.
Thomas Dausgaard avec l'Orchestre de Chambre de Suède, un peu pour les mêmes raisons – mais autant Goodman est chaleureux, autant Dausgaard claque vraiment.
Ces deux-là me servent d'antidote à la nature même de cette symphonie, ressassant les mêmes mélodies à l'infini – aussi sublimes qu'elles soient, ça finit par m'impatienter.

Kwamé Ryan avec l'Orchestre National Bordeaux Aquitaine. Contre toute attente (pour les avoir souvent entendus en salle, c'est pas renversant), une version très juste et investie… l'orchestre est dans un de ses (rares) grands jours, méconnaissable, pas une scorie, un beau fondu… et une « directionnalité » qui fait défaut à la plupart des versions.
¶  Ataúlfo Argenta avec l'Orchestre des Cento Soli de Paris, parce que ça a beau être par des supposés tradis, ça vibrillonne et brame dans tous les coins.  colors

On n'est vraiment pas loin des prédictions de Benedictus. Mr. Green

Évidemment, si vous voulez de la grande forme retenue, ce n'est pas ça qui va vous aider. Dans ce registre-là, j'avais beaucoup aimé Harding (oui, contre toute attente, sa lecture était assez architecturée et recueillie) en bande radio (il fallait bien en placer une pour contenter Benedictus Mr. Green ) ou, au disque, Kempe ou Furtwängler – c'est déjà un peu plus profond que Krips (qui est bien aussi, dans le genre mélodique ample qui n'est pas ce que je veux entendre). (et de toute façon bien meilleur que Böhm, qui dans Schubert, hein…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Democrite
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 962
Localisation : Ville de Baie
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Ven 24 Avr 2015 - 19:50

À propos de cette symphonie, je l'aimais beaucoup au début, elle m'a fait un effet lumineux un soir, jouée par les Musiciens du Louvre. Puis je me suis aperçu, en écoutant Harnoncourt, qui est plus punchy mais trop vert acide, qu'il y avait trois fois le thème qui figure une descente ou tout retombe après l'éruption, dans le dernier mouvement. Là où Minkowski ne la fait que deux fois. Et je la trouve si belle (les effets chatoyants qu'elle engendre) que je suis frusté de ne pas la trouver où j'aimerais, et je me suis détourné, lassé de la symphonie entière, bloqué par ce détail, qui devait en être le couronnement. Donc si vous connaissez une version qui rivalise avec celle de Minko pour la sonorité généreuse et lumineuse, avec trois fois ce motif, faites-moi signe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O.
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1238
Age : 26
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Sam 25 Avr 2015 - 0:32

Merci pour ces recommandations kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Sam 25 Avr 2015 - 11:08

Enfin, si tu as aimé Krips, pas sûr que ça te plaise – j'ai toujours été un peu frustré par cette symphonie, aussi j'ai trouvé ma satisfaction plutôt par la bande. Si, Ryan, c'est tradi, tu ne cours aucun risque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
O.
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1238
Age : 26
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Sam 25 Avr 2015 - 20:26

On verra, je ne suis pas si butée que ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Ven 29 Mai 2015 - 23:21

adriaticoboy a écrit:

Mélomaniac a écrit:

adriaticoboy a écrit:

est-ce que tu connais la version de Masur avec le Gewandhaus de Leipzig chez Philips ?


Sad Non, elle manque à ma collection...


C'est une version qui attise ma curiosité depuis des années


Very Happy Elle va être rééditée en single sous pavillon Decca.

http://www.amazon.fr/Schubert-Symphony-No-Kurt-Masur/dp/B00TG0BSSS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Ven 24 Juil 2015 - 11:19

Dans la série des très-beaux-objets-des-Berliner-Philharmoniker, quelqu'un a-t-il eu l'occasion d'écouter le nouveau coffret d'Harnoncourt : http://www.amazon.fr/F-Schubert-Symphonies-Alfonso-Estrella/dp/B00XAIK996/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1437729378&sr=1-1&keywords=harnoncourt+schubert (les symphonies, deux messes & Alfonso) ? Promesse d'un retour aux partitions d'origine MAIS "sur" grand orchestre "de tradition" ; je suis curieux d'avoir des avis (dans un premier temps ; et d'avoir l'objet, dans un second temps Embarassed ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ojoj
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 648
Age : 31
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Ven 24 Juil 2015 - 14:03

Je viens de me rendre compte que Menuhin a laissé deux intégrales scratch
Possédant déjà celle publiée par EMI , je voulais savoir ce que donne celle de Warner/ Apex.... des avis sont bienvenus Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9407
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Ven 24 Juil 2015 - 14:34

bAlexb a écrit:
Dans la série des très-beaux-objets-des-Berliner-Philharmoniker, quelqu'un a-t-il eu l'occasion d'écouter le nouveau coffret d'Harnoncourt : http://www.amazon.fr/F-Schubert-Symphonies-Alfonso-Estrella/dp/B00XAIK996/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1437729378&sr=1-1&keywords=harnoncourt+schubert (les symphonies, deux messes & Alfonso) ? Promesse d'un retour aux partitions d'origine MAIS "sur" grand orchestre "de tradition" ; je suis curieux d'avoir des avis (dans un premier temps ; et d'avoir l'objet, dans un second temps Embarassed ).

Tout ce que je peux dire c'est que pour le prix le livret n'est pas traduit en français… carton rouge

(Enfin j'ai juste écouté un peu le scherzo de la "Grande" et ces ralentissements importants sur certains temps font tout de même maniérés (est-ce vraiment dans l'Urtext?), mais j'ai hâte d'écouter en entier!).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Ven 24 Juil 2015 - 18:15

"L'objet" est passablement cher et, à moins de révélations comme celles qu'il nous a offertes dans ses symphonies parisiennes de Haydn.... Neutral

Comment fait-il le dernier accord de la Grande ? Je suis curieux.

Une nouvelle Neuvième par Abbado (quasi d'outre-tombe) est parue sur DGG...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   Ven 24 Juil 2015 - 18:33

André a écrit:
Une nouvelle Neuvième par Abbado (quasi d'outre-tombe) est parue sur DGG...

Justement : voilà typiquement le genre de "produit" qui m'indiffère absolument, a priori. Qu'en attendre, à ton avis ?
(Par rapport à Harnoncourt, autre figure tutélaire, par exemple ; ou à d'autres, toutes générations confondues.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Schubert - Symphonies   

Revenir en haut Aller en bas
 
Schubert - Symphonies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les symphonies de Schubert
» Schubert & Beethoven: symphonies
» Coffret Symphonies chez Brilliant
» Votre top 10 des symphonies
» Franz Schubert :Mirjams Siegesgesang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: