Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Wagner - Tannhäuser

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
AuteurMessage
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 672
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Wagner - Tannhäuser   Mar 20 Nov 2018 - 16:01

DavidLeMarrec a écrit:

Pour Keilberth 54, mot pour mot ce que tu dis, Benedictus : la soirée de la vie de DFD, Vinay qui éclaire vraiment de le personnage (de façon finalement plus pertinente que les chanteurs-poètes) avec son expression très irascible qui expose bien mieux les logiques psychologiques un peu étranges de Tannhäuser…

Pour ça au mois, si vous le dites, je vais plutôt écouter cette version. Comment est la prise de son sur la durée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Tannhäuser   Mar 20 Nov 2018 - 16:07

Sèche, mais nette, vraiment aucun problème. Ce n'est pas du studio, mais a tout le charme du vrai théâtre, avec cet écho boisé caractéristique. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6634
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Wagner - Tannhäuser   Mer 21 Nov 2018 - 0:44

DavidLeMarrec a écrit:
Vinay qui éclaire vraiment de le personnage (de façon finalement plus pertinente que les chanteurs-poètes) avec son expression très irascible qui expose bien mieux les logiques psychologiques un peu étranges de Tannhäuser…
C'est exactement ça: une espèce d'atrabilaire vindicatif qui ne supporte pas l'empathie humaine, trop humaine (la bonté, la camaraderie, la communion des saints...), qui méprise ses faiblesses sentimentales et se jette dans l'orgie du Venusberg plus pour les expier que par volupté (une volupté qui semble d'ailleurs à peine moins l'exaspérer) et ne semble tolérer de salut que par la pénitence et la seule intervention divine. Ce personnage-là me parle en fait beaucoup plus (et me semble plus cohérent) que le poète trop faible pour choisir entre l'amour oblatif et la sensualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Tannhäuser   Mer 21 Nov 2018 - 21:18

En tout cas, il est plus intéressant ; plus cohérent aussi : ce n'est probablement pas le projet de Wagner, mais tout de même, ça permet de bien mieux comprendre pourquoi il se fâche dans le concours de chant, ou pourquoi il quitte Vénus… On a affaire à un sanguin qui ne supporte pas la mollesse et la compassion, et qui le fait sentir à tous, fût-ce devant une déesse ou Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wagner - Tannhäuser   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wagner - Tannhäuser
Revenir en haut 
Page 10 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
 Sujets similaires
-
» Wagner - Tannhäuser
» Tannhäuser - ONP 2011
» Wagner - Tannhäuser
» Wagner Ouverture de Tannhauser
» Bastille (mars) : Wagner: L'Or du Rhin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: