Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Votre dernier film visionné

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19530
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 26 Sep 2018 - 10:48

Francesco a écrit:
J'espère que Polyeucte va s'en remettre plus vite que moi, quand même. Je crois que chez moi, la fin a carrément déclenché un épisode dépressif Mr. Green

Oh carrément!!
Non ça va... hehe Juste hier où j'étais un peu tristounet! Very Happy

Mais tu sais qu'il va y avoir deux autres films normalement pour suivre la vie des deux personnages? Mr.Red Prochain prévu pour 2020 normalement!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 26 Sep 2018 - 11:34

Polyeucte a écrit:
Mais tu sais qu'il va y avoir deux autres films normalement pour suivre la vie des deux personnages? Mr.Red Prochain prévu pour 2020 normalement!

Tu es sûr de ça ? En tout cas, Aciman n'a pas publié de suite à son roman, je me demande sur quoi pourraient se baser les nouveaux scénarios...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19530
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 26 Sep 2018 - 11:40

Stefano P a écrit:
Tu es sûr de ça ? En tout cas, Aciman n'a pas publié de suite à son roman, je me demande sur quoi pourraient se baser les nouveaux scénarios...

A priori oui :
http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18671189.html

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3210
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 26 Sep 2018 - 13:35

@ Parsifal. Comme tu le sais, le rôle d'Indiscrétion a été écrit en se fondant sur la personnalité de Kate Hepburn. Je pense que Barrie devait savoir ce qu'elle (et sa personnalité) apporterait au rôle, même dans ce qui n'est pas écrit.

Et donc, oui, il faut voir Cette sacrée vérité peut-être pour avoir un contrepoint au Cukor. D'autant que c'est je pense que Dunne-Grant un des plus grands duo (et un des plus beaux couples) de l'histoire du cinéma.

Pour revenir une dernière fois sur le Forman : Pour la discussion à propos du viol, je ne sais plus comment c'est amené dans le roman exactement. Mais dans le film, le flot de parole du personnage et ses contradictions calquent assez bien ce que serait le discours d'un véritable prédateur sexuel (non mais je suis accusé de viol mais c'est elle qui m'a arraché la braguette. Si on envoyait en prison tous les mecs qui se tapent des filles de 15 ans etc.) Je pense que les deux lectures sont possibles, en fonction de sa sensibilité. Le problème, pour moi, c'est que ça contamine pas mal de choses. On le présente comme un être admirable. Mais il a des propos sexistes et homophobes (sans doute inscrits dans l'air du temps ... sauf que du coup le contraste m'interroge) et fait l'apologie de la violence "des hommes" (c'est à dire, schématiquement, j'ai bien le droit d'agresser et de me battre, ça n'est pas un crime, tous les vrais hommes font ça").

@ Polyeucte et Stefano : le roman, que je n'ai pas lu, se conclurait beaucoup plus tard dans le temps, d'après ce que j'ai compris (même si la conclusion est la même). Guadagnino en profiterait pour effectivement assister à la maturation de son héros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9875
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 26 Sep 2018 - 13:57

Parsifal a écrit:
Par contre vous êtes tous méchant avec Hathaway c'est pas bien il a fait au moins deux trés beaux films: Les trois lanciers du Bengale et Peter Ibbetson, et moi j'aime bien la sécheresse Call Northside 777 une sorte de néoréalisme un peu batard, pas complétement satisfaisant mais surement pas indigne et loin d'être inintéressant et puis il y a aussi Niagara avec Maryline Monroe dans un de ses meilleurs rôles a mon avis!

Oui, il y a quelques réussites tout de même chez Henry Hathaway, quelques beaux films noirs dont Kiss of Death, ou bien The Dark Corner (dont on avait parlé avec Rubato, et avec Lucille Ball, c'est dire si c'est un bon film) mais Hathaway incarne tout cet esprit des années 1950, avec éloge de la famille traditionnelle, des valeurs patriarcales avec un premier degré désarmant qui fait aussi son charme. Le vrai must-see dans le genre est Fourteen Hours, un monument de comique involontaire vu par les yeux d'aujourd'hui.

Vol au dessus d'un nid de coucou, ça fait un moment que je ne l'ai pas vu, mais la vision genrée me semble hors-sujet. Milos Forman avait quitté Prague en 1968 et réalisé ce film aux Etats-Unis en 1975, il y a évidemment une critique d'un univers totalitaire, le film est presque une parabole sur le sujet. Du coup, c'est très daté, avec en prime l'esprit libertaire des années 1970, avec libération sexuelle, certes plus hétérosexuelle qu'homosexuelle, mais ce n'est pas le sujet. L'explosion des normes sociales conservatrices est le sujet, en revanche.

Le personnage de Nicholson est un peu macho, mais il n'est pas idéalisé par le scénario. Dans sa lourdeur, ce film est aussi assez subtil, et pour le coup il inclut expressément le sujet des minorités ethniques opprimées. Quant à prendre le film au premier degré sur l'univers psychiatrique, il n'est pas si absurde, la lobotomie a totalement disparu aux Etats-Unis dans le courant des années 1970 mais en 1975 elle pouvait encore être occasionnellement pratiquée sans compter que son souvenir était encore frais (le roman est de 1962).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 26 Sep 2018 - 14:07



Francesco a écrit:
@ Parsifal. Comme tu le sais, le rôle d'Indiscrétion a été écrit en se fondant sur la personnalité de Kate Hepburn. Je pense que Barrie devait savoir ce qu'elle (et sa personnalité) apporterait au rôle, même dans ce qui n'est pas écrit.

Non je ne le savais pas, je savais que c'était l'adaptation d'une piéce, mais j'ignorais que c'était déjà a l'origine pensé comme un véhicule pour Hepburn.

Pour Hathaway, il n'est probablement pas le plus progressiste des réalisateurs américains, mais quand même il y a une spécificité a son cinéma, Tavernier et Coursodon en parle d'ailleurs très bien, notamment son traitement trés sec et sans idéalisme ou complaisance de la violence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3210
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 26 Sep 2018 - 14:22

Ah mais le rapport homme-femme n'est certainement pas le sujet du Forman, je suis d'accord. Simplement, pour quelqu'un de sensibilisé à ces enjeux, il est difficile ne pas se poser la question de la représentation des femmes dans un tel film (et de ne pas être gêné par elle). Je pense vraiment qu'on dépasse le "un peu macho", cela dit. Revoyez le film, peut-être, à l'occasion, on pourra relancer le sujet.

Pour Hathaway, j'ai repris la filmographie : j'aimerais aimer davantage Peter Ibbetson, mais ça n'est pas un sujet qui me passionne.
Goe West, young man est un bon Mae West, avec des passages musicaux réussis et il y a de bons films d'aventures (Prince Vaillant, La Sorcière Blanche qui n'est pas un chef d'oeuvre, mais que j'apprécie dans le genre "African Queen vers les Mines du Roi Salomon pendant le Rendez-vous de Hong Kong", Le Plus Grand Cirque du Monde ... rien de transcendant non plus) et effectivement The Dark Corner est un superbe film noir. J'aimerais voir L'Attaque de la Malle Poste dont le pitch est intriguant.

J'ai découvert il y a peu La Ferme des hommes brulés, c'était intéressant (avec un personnage féminin très fort et autonome). Comme réalisateur Fox, il a pas mal travaillé avec Susan Hayward, qui, pour le coup, a toujours été une personnalité qui ne laissait pas la place à une société patriarcale, mais c'est sans doute davantage une coïncidence de studio, plus qu'une vision d'auteur.


Dernière édition par Francesco le Mer 26 Sep 2018 - 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3210
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 26 Sep 2018 - 14:26

@ Parsifal, si tu as le temps, lis un de ces jours le livre de Marguerite Chabrol sur Broadway et Hollywood, c'est une mine. Si j'avais le courage de reprendre des études de cinéma (mais je viens à peine de terminer mes études de lettres, d'une certaine manière Mr. Green ) j'adorerais travailler avec elle.

Indiscrétion a été complètement pensé pour Hepburn. Tracy, en gros, c'est elle. Ca a été un énorme succès au théâtre et, fine mouche, elle a négocié avec la MGM quand ils ont acheté les droits de la pièce (qui lui appartenaient). C'est comme ça qu'elle est revenue sur le devant de la scène, après la période Box Office Poison. De mémoire, ses partenaires étaient Joseph Cotten et Shirley Booth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9875
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 26 Sep 2018 - 15:13

Francesco a écrit:
fine mouche
Tutut, un tel flot de misogynie décomplexée dans l'emploi de cette expression qui relègue les femmes au statut de simples fourbes manipulatrices me scan-da-li-se hehe

Dans le Cukoo's nest, le personnage de Nicholson a d'autres problèmes que le machisme. Il est d'emblée présenté comme un criminel violent - il me semble qu'on ne sait pas exactement pourquoi il est en prison - qui se croit plus malin que tout le monde et veut en profiter pour baiser le système. Il est pervers et roublard, ce qu'il n'a pas prévu c'est que l'institution est plus violente et perverse que lui. Tout y est dirigé et dominé par des hommes sans empathie et imbus d'eux mêmes (là encore c'est une représentation assez fidèle de la psychiatrie bedo ), l'infirmière qui est un des seuls personnages féminins est une auxiliaire de l’oppression, mais je ne crois pas que ce soit sa féminité qui soit en cause.

Quand Nicholson fait entrer des éléments extérieurs et perturbateurs au système, il fait justement entrer des femmes qui font partie de son univers des marges et vont faire vaciller l'institution, pas longtemps car l'institution est implacable dans la répression. C'est marrant, plus j'y repense, plus le film ne me semble pas mériter ce que tu lui reproches. Il faut que je le revoie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Adalbéron
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 26 Sep 2018 - 15:16

Polyeucte a écrit:
Francesco a écrit:
J'espère que Polyeucte va s'en remettre plus vite que moi, quand même. Je crois que chez moi, la fin a carrément déclenché un épisode dépressif Mr. Green

Oh carrément!!
Non ça va... hehe Juste hier où j'étais un peu tristounet! Very Happy

Mais tu sais qu'il va y avoir deux autres films normalement pour suivre la vie des deux personnages? Mr.Red Prochain prévu pour 2020 normalement!

Il vous faut cette édition des soudtracks :


[The Peach Edition]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzo-capriccioso.tumblr.com
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3210
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 26 Sep 2018 - 17:09

Je n'aurais eu aucun problème à dire "fine mouche" en parlant d'un homme !!!

Bon alors évidemment, si tu es d'accord avec la vision de la psychiatrie explorée dans le film, on va entrer dans un débat sans fin. Ne nous aventurons pas là dedans.

Et j'allais recommencer à ergoter (l'obsession d'avoir toujours raison : un complexe de prof ?), mais avant j'ai jeté un coup d'oeil sur le net (pages anglo saxonnes) et en fait il y a des kilomètres de débat sur la misogynie dans Vol au dessus d'un nid de coucou (surtout le roman, à première vue) donc je suis plutôt en retard, mes arguments n'ayant rien de neufs ou de révolutionnaires. Moi qui me pensais intéressant ... pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8019
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 26 Sep 2018 - 17:55

Sergueï Loznitsa : Donbass        2018

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
On retrouve ici l'absurde ironique chère à Loznitsa, qui emplissait déjà Une femme douce. Ici, Loznitsa est moins onirique, je trouve : on est beaucoup plus sur le terrain alors que dans Une femme douce, on était beaucoup plus dans quelque chose de survolté, d'un délire. Je trouve donc que Donbass fonctionne moins bien (on peut lui reprocher d'être caricatural mais bon, c'est un peu une des caractéristiques de Loznitsa), et la structure narrative est beaucoup plus explosée au prime abord (il y a toutefois des liens entre les différents fragments). Certaines scènes sont tout de même drôles (la scène finale du mariage, quand les chrétiens vont dans le bureau de je-ne-sais-qui).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8019
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Ven 28 Sep 2018 - 20:51

Wanuri Kanyu : Rafiki        2018

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
J'ai bien aimé. Le film est visiblement mal noté - c'est vrai qu'il est un peu caricatural sur les bords - mais franchement, il dit quelque chose ; la chatoyance des couleurs est très plaisante, et l'histoire d'amour - même si elle est assez classique, elle est assez belle. Il y a aussi un jeu sur les rideaux - notamment celui à l'entrée de la chambre de Ziki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30189
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 30 Sep 2018 - 9:31



Chahine : Adieu Bonaparte



Mann : Winchester 73

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8019
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 30 Sep 2018 - 11:58

Claude Sautet : Max et les ferrailleurs        1971

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
J'ai beaucoup aimé, on retrouve le couple Piccoli-Schneider un an après Les choses de la vie ; ça fonctionne toujours aussi bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 563
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 30 Sep 2018 - 12:30

Emeryck a écrit:
Claude Sautet : Max et les ferrailleurs        1971

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
J'ai beaucoup aimé, on retrouve le couple Piccoli-Schneider un an après Les choses de la vie ; ça fonctionne toujours aussi bien.

J'ai beau aimer ces acteurs, avec Sautet on finit par avoir l'impression de revoir toujours le même film...

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 30 Sep 2018 - 12:32

J'avais beaucoup aimé Adieu Bonaparte! Very Happy
(mais je n'ai pas vu Winchester 73)

Sinon moi j'ai vu beaucoup de chose:

Waterloo, Serguei Bondartchouk
Bon c'est lourd, très lourd et ça n'a pas la même force que le Guerre et paix du même réalisateur, a l'image de Rod Steiger Bondartchouk ne fait pas dans la subtilité, et le film reste connus le film ayant empêcher Kubrick de mener a bien son Napoléon en faisant peur au financier. Ça reste quand même plutôt bon, Steiger cabotine on peut s'en agacer ou trouver ça assez jouissif, a contrario le Wellington froid et cérébral de Christopher Plummer (qui a des airs de Peter Cushing) est assez excellent. Quand a la reconstitution c'est spectaculaire et assez beau visuellement, la bataille est évidemment un moment impressionnant d'autant plus que ça en met plein la vue tout en restant parfaitement lisible laissant tout le loisir de comprendre les stratégies mise en place par Napoléon et Wellington (et c'est dépourvu d'effet numérique Mr. Green )
un petit extrait:
/watch?v=7vlcuvrM1po

Anatahan, Sternberg

Une curiosité plutôt intéressante mais assez étrange, peut être plus étrange que totalement réussit. Il s'agit donc d'un film japonais entièrement tourné en japonais, sur un groupe de soldat de la seconde guerre mondial échoué sur une ile, sur laquelle se trouve un homme et une femme, la seule femme de l'ile (vous pouvez déjà supposé quelle va être le développement du film) il reste bloqué sur cette ile durant plusieurs années refusant de croire a la fin de la guerre. C'est trés beau, le décors de jungle est magnifique dans son artificialité, malgré quelques longueurs ça se suit sans ennui. Reste que l'histoire laisse un peu perplexe, de même que le choix d'avoir plaqué une voix off sur ces images pour raconter toute l'histoire. On a l'impression de voir un mélodrame un peu primitif passé a la moulinette avant-gardiste d'une distanciation assez radicale (cette voix off aplatis tout, et se montre a plusieurs reprise en avance sur le récit). On a aussi le sentiment que Sternberg tend vers l'épure narrative et esthétique sans vraiment pouvoir s’empêcher de surcharger son décors de détails (les coquillage qui s'accumule dans le hutte de la jeune femme en sont assez représentatif).
C'est a voir, Sternberg en était très fier apparemment, on peut tout de même trouver qu'il y a des choses plus intéressantes dans sa filmographie.

The Awful Truth, Leo McCarey

Effectivement il y a un équilibre entre les sexes relativement absent de Philadelphia Story, chacun des deux personnages est fautif et aveuglés a différent moment du film et aucun moment dans la misogynie ou la culpabilisation. De ce point de vue là le film est assez subtile mais ma comédie de remariage préféré avec le thème de la guerre des sexes reste quand même Adam's Rib de Cukor. Sinon c'est une très bonne screwball comedy c'est comme toujours rythmé alternant comique de situation et dialogues "ping-pong", plein d'esprit, les acteurs sont évidemment excellent (Cary Grant et Irenne Dunne). Je ne connais quasiment pas McCarey a l'exception de Duck Soup avec les Marx Brothers (un immense chef d’œuvre mais qui appartient plus aux Marx qu'a McCarey). Je vais essayer de regarder son célèbre Love Affair et le remake qu'il en a fait An Affair to Remember.

Les contes d'Hoffmann, Michael Powell, Emeric Pressburger

Une découverte total pour moi puisque je n'avais jamais vu le film, et que je ne connaissais l'opera d'Offenbach que par extraits (je vais d'ailleurs m'y mettre). Bon je ne pense pas que ce soit le meilleurs film de Powell-Pressburger, il y a quand même pas mal de longueur qui tiennent peut être plus a l’opéra d'Offenbach qu'a ses adaptateurs et metteurs en scène et ce n'est pas aidé par une performance musical et vocal pas franchement exceptionnel. Reste quand même que c'est absolument magnifique visuellement, que c'est de la poésie pure qui s'étale a l'écran, que ça fourmille de trouvaille et de détail toujours intéressant, que c'est passionnant pour son atmosphère, ses échos tant au romantisme qu'aux grand courant picturaux du XXe siècle. Chaque acte a son atmosphère et sa couleur (littéralement) tout est un jeu de trompe l’œil, entre peinture, cinéma et théâtre et la musique unifie l'ensemble. C'est une expérience de cinéma total absolument époustouflante et je pense que sur grand écran les quelques réserves que j'ai pu manifesté seraient balayé par la beauté et la puissance des images.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30189
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 30 Sep 2018 - 14:30

Parsifal a écrit:
J'avais beaucoup aimé Adieu Bonaparte! Very Happy

Pas moi. J'ai trouvé ça extrêmement confus. Peinant aussi à nous faire sentir la moindre émotion. Franchement … malgré la belle photographie … à fuir Confused

Citation :
(mais je n'ai pas vu Winchester 73)

Grosse erreur, car c'est un des meilleurs western américain.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6389
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 30 Sep 2018 - 15:18

Cololi a écrit:
Parsifal a écrit:
(mais je n'ai pas vu Winchester 73)
Grosse erreur, car c'est un des meilleurs western américain.
En tout cas, un des mieux faits pour te convenir - avec ses arrière-plans vaguement psychanalytiques, sa dimension morale et sa sécheresse narrative de film noir. Tu as regardé les autres westerns d'Anthony Mann avec James Stewart? Je pense que The Naked Spur (L'Appât) et L'Homme de la plaine (The Man from Laramie), certes plus lyriques (ne serait-ce que par l'usage de la couleur et des mouvements de caméra, et plus globalement, par l'inscription du décor naturel et le rythme plus large) pourraient te plaire. Ensuite, si tu as aimé ces deux-là, tu peux essayer aussi Man of the West (L'Homme de l'Ouest) avec Gary Cooper, qui va encore plus loin dans l'épure.

Plus proche de l'esthétique de Winchester 73, tu peux aussi essayer The Tin Star (Du sang dans le désert), aussi d'Anthony Mann mais avec Henry Fonda et Anthony Perkins.

Sinon, tu as essayé les Budd Boetticher avec Randolph Scott?

Parsifal a écrit:
Je ne connais quasiment pas McCarey [...] Je vais essayer de regarder son célèbre Love Affair et le remake qu'il en a fait An Affair to Remember.
Ah, oui, c'est vraiment à voir! Dans deux esthétiques totalement différentes, d'ailleurs (pour te donner une idée: aussi éloigné qu'un mélo de Dahl peut l'être de son remake par Sirk.) Et puis avec cet humour et ces (bons) sentiments assez «premier degré», qui font de McCarey un réalisateur un réalisateur assez à part dans la screwball comedy et le mélo, nettement plus naïf que Cukor (moins sophistiqué, moins cruel ou cynique, aussi.) Good Sam avec Cooper est aussi à voir - une comédie «gentille» en fait assez étrange (comme du Capra avec des apories.)

Dans An Affair to Remember (à mon avis plus célèbre que A Love Affair), Cary Grant et Deborah Kerr sont drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 30 Sep 2018 - 16:04

Cololi a écrit:
Parsifal a écrit:
J'avais beaucoup aimé Adieu Bonaparte! Very Happy

Pas moi. J'ai trouvé ça extrêmement confus. Peinant aussi à nous faire sentir la moindre émotion. Franchement … malgré la belle photographie … à fuir  Confused

Ah ... Neutral
Au contraire j'avais trouvé que c'était très émouvant et l’arrière plan politique de la campagne d’Égypte, tout en restant un arrière plan, est quand même présent avec un Napoléon inhabituel au cinéma (parce qu'essentiellement traité comme un politicien intelligent mais pas toujours génial et par moment ridicule), et avec un Piccoli absolument magnifique. Je n'avais pas trouvé ça confus non plus.

Mais je note évidemment Winchester 73, d'autant que j'avais beaucoup aimé Man of the West et The Furies, mais ce dernier lorgne plus du côté de la tragédie (le titre déjà) familial que du western en tant que tel ses déplacements et ses scènes d'actions.


Benedictus a écrit:
Good Sam avec Cooper est aussi à voir - une comédie «gentille» en fait assez étrange (comme du Capra avec des apories.)
Je note Good Sam du coup!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6389
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 30 Sep 2018 - 16:50

Parsifal a écrit:
Mais je note évidemment Winchester 73, d'autant que j'avais beaucoup aimé Man of the West et The Furies, mais ce dernier lorgne plus du côté de la tragédie (le titre déjà) familial que du western en tant que tel ses déplacements et ses scènes d'actions.
Oui, The Furies est vraiment très à part, le western fonctionne ici davantage comme un contexte que comme une matrice narrative (à la différence de Winchester 73 et a fortiori Man of the West.)
Mais en fait, tous les westerns de Mann sont de très beaux films - d'une grande maturité. Même Bend of the River (Les Affameurs) ou Je suis un aventurier (The Far Country), avec leur récit plus classique (dans l'articulation du héros et du groupe) et leurs grosses transparences, sont très bien.

Parsifal a écrit:
Benedictus a écrit:
Good Sam avec Cooper est aussi à voir - une comédie «gentille» en fait assez étrange (comme du Capra avec des apories.)
Je note Good Sam du coup!
Pas forcément un chef-d'œuvre, mais un film qui pointe les apories de la bonté de façon assez étonnante (en introduisant du flottement et de la gêne dans la comédie familiale et positive classique.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3210
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 30 Sep 2018 - 17:52

@ Parsifal. Les deux version de Elle et Lui sont des des chefs d'oeuvre, mais la deuxième a quelque chose de carrément magique en fait. Un des grands films romantiques d'une période qui en a compté quelques uns. Attention, la première version (que le réalisateur préférait, sans doute parce que l'équilibre comique-romantique est plus accompli) souffre souvent de copies qui ne lui rendent pas justice.

Et il faudrait voir Place aux jeunes qu'Ozu a voulu refaire ou relire dans Voyage à Tokyo.

Je n'arrive jamais à me décider : est-ce que je préfère les Contes ou les Chaussons rouges ? Impossible à dire.


Dernière édition par Francesco le Dim 30 Sep 2018 - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 30 Sep 2018 - 17:57

J'ai régler le problème en me décidant pour Le Narcisse noir Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3210
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 30 Sep 2018 - 17:59

Longtemps mon préféré aussi ... mais finalement le délire visuel des films musicaux (je rêve de voir Oh Rosalinda !) l'emporte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6389
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 30 Sep 2018 - 18:14

Ah... Perso, de tout ce que j'ai vu de Powell, les Contes et les Chaussons sont les seuls films que je n'ai pas aimés.  Mr.Red

Moi aussi, mon préféré serait plutôt The Black Narcissus (mais enfin j'aime aussi beaucoup The Edge of the World et La Renarde.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30189
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 30 Sep 2018 - 19:41

Benedictus a écrit:

En tout cas, un des mieux faits pour te convenir - avec ses arrière-plans vaguement psychanalytiques, sa dimension morale et sa sécheresse narrative de film noir. Tu as regardé les autres westerns d'Anthony Mann avec James Stewart? Je pense que The Naked Spur (L'Appât) et L'Homme de la plaine (The Man from Laramie), certes plus lyriques (ne serait-ce que par l'usage de la couleur et des mouvements de caméra, et plus globalement, par l'inscription du décor naturel et le rythme plus large) pourraient te plaire. Ensuite, si tu as aimé ces deux-là, tu peux essayer aussi Man of the West (L'Homme de l'Ouest) avec Gary Cooper, qui va encore plus loin dans l'épure.

Plus proche de l'esthétique de Winchester 73, tu peux aussi essayer The Tin Star (Du sang dans le désert), aussi d'Anthony Mann mais avec Henry Fonda et Anthony Perkins.

Sinon, tu as essayé les Budd Boetticher avec Randolph Scott?

Oh je cherche surtout à éviter (dont le cinéma hollywoodien de cette époque est truffé) : les personnages stéréotypés à la Hollywood (les gentils, les méchants, les acteurs aussi expressifs et nuancés que des meubles, des scénari totalement formatés). Voilà pourquoi je ne peux pas encadrer le Cid par exemple … et surtout l'Homme qui tua Liberty Valence (celui-là il m'a traumatisé tellement que j'ai trouvé ça nullissime … alors quand j'ai aimé … voire beaucoup aimé les autres Ford que j'ai vus - certes je suis loin de les avoir tous vu - … - je ne sais pas totalement pourquoi celui-là … Le coup du steack ça m'a achevé  hehe ). Il faut dire que j'avais vu ça juste après Leone … alors à côté, dans le domaine du western … tout paraît ridicule, sans nécessité (mais ça n'explique pas tout). D'ailleurs … même ses compatriotes sont loin derrière pour moi … même Corbucci qui a fait des trucs géniaux pourtant.
J'essaye de changer mes attentes … ça ne marche que partiellement.
Bref c'est très difficile à exprimer véritablement.

J'ai bien l'intention de regarder les autres Mann … mais quand ils seront sortis en HD (en France). Il y en a un qui est déjà sorti et qui est en attente depuis longtemps c'est L'Homme de la plaine.
Pourtant ces films sont très haut placé dans les tops des cinéphiles … mais ça ne sort pas  Neutral  (Je suis un aventurier … devait sortir … il a été repoussé aux calendes grecques).

Après j'ai vu Je suis un aventurier … et soyons franc … j'ai bien aimé, mais c'est surtout grâce au technicolor flamboyant et aux paysages de rêve que pour le reste (c'est ça qui me rend furax contre ces westerns !).

Non je n'ai pas vu du tout les réalisateurs que tu cites.

Parsifal a écrit:


Ah ... Neutral
Au contraire j'avais trouvé que c'était très émouvant et l’arrière plan politique de la campagne d’Égypte, tout en restant un arrière plan, est quand même présent avec un Napoléon inhabituel au cinéma (parce qu'essentiellement traité comme un politicien intelligent mais pas toujours génial et par moment ridicule), et avec un Piccoli absolument magnifique. Je n'avais pas trouvé ça confus non plus.

Et bien en fait je rejoins une majorité de critiques de l'époque. Mais … je dois être passé à côté de film … car c'était tellement confus que je n'ai pas l'impression d'y avoir compris grand chose franchement.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8019
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 30 Sep 2018 - 20:38

Belcore a écrit:
Emeryck a écrit:
Claude Sautet : Max et les ferrailleurs        1971
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
J'ai beaucoup aimé, on retrouve le couple Piccoli-Schneider un an après Les choses de la vie ; ça fonctionne toujours aussi bien.

J'ai beau aimer ces acteurs, avec Sautet on finit par avoir l'impression de revoir toujours le même film...

Belcore
Je n'en ai vu que quatre ou cinq mais ils me semblent quand même bien différents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3210
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 30 Sep 2018 - 22:04

Adieu Jeunesse (1943 - Henry King - Fox)

Parfait exemple de ce que King (décidément un de mes réalisateurs favoris) sait faire de mieux. Cette histoire d'amour entre deux professeurs (vue en partie à travers le regard d'un de leur élève) est une parfaite "piece of Americana" : lyrisme tranquille, enjeux dramatiques atténués mais bien présents et d'autant plus émouvants qu'ils ne sont jamais soulignés, délicatesse des sentiments, traitement plein de tact des valeurs et des traditions américaines ... Claudette Colbert est excellente, comme toujours, et John Payne n'a jamais été aussi bon (et beau).

Pour Powell et Presburger, je crois qu'à la fin les Chaussons rouges l'emporte pour au moins une scène (celle où Moïra Shearer en robe de soirée marche dans un jardin encore ensoleillée du Sud de la France) sur les Contes, à la réflexion. J'aime bien La Renarde . Mais si je devais choisir un troisième du tandem, ce serait sans doute Je sais où je vais, merveilleux voyage s'il en est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6389
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 1 Oct 2018 - 0:18

Francesco a écrit:
Parfait exemple de ce que King (décidément un de mes réalisateurs favoris) sait faire de mieux.
Cela dit, dans le mélo flamboyant en CinemaScope et Technicolor, King a aussi fait un joyau - Love Is a Many-Splendored Thing (La Colline de l'adieu), avec Jennifer Jones (comme La Renarde, justement.) Je crois que ça pourrait plaire à quelques-uns, ici (s’ils ne connaissent pas déjà…) Wink

Ainsi qu’un excellent western (The Gunfighter - probablement la meilleure composition westernienne de Gregory Peck avec Duel in the Sun.)


Francesco a écrit:
John Payne n'a jamais été aussi bon
Mais si: il est excellent dans deux westerns (Silver Lode et Tennessee’s Partner) et un film noir (Slightly Scarlet) de série B en couleur réalisés par Allan Dwan dans les années 50.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3210
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 1 Oct 2018 - 8:42

Je l'ai vu dans les films que tu cites, mais là (pour moi du moins), vraiment, c'est encore autre chose : il est lumineux et chaleureux à la fois, d'un naturel confondant. Je ne me rappelle pas l'avoir vu à l'écran aussi bon, franchement. Le rôle ne réclame pas un tour de force non plus, mais donner le sentiment de l'amour avec autant de grâce, c'est une réussite en soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8019
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 1 Oct 2018 - 19:15

Ingmar Bergman : Sonate d'automne        1978

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3210
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 1 Oct 2018 - 19:47

Tu as oublié un ou deux smiley à mon avis.

Bon, ben, là, oui évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8019
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 1 Oct 2018 - 20:32

Francesco a écrit:
Tu as oublié un ou deux smiley à mon avis.  

Bon, ben, là, oui évidemment.
C'est la note maximale pour moi.
Mais on pourrait ajouter :  colors drunken drink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anaëlle
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1760
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 2 Oct 2018 - 21:18

Schoeller, Un Peuple et son roi
Very Happy Very Happy Smile
Bizarre. La retranscription des discours de Robespierre, Marat, Saint-Just est très intéressante, en revanche le reste de l'histoire est assez insipide, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9875
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 3 Oct 2018 - 11:51

Emeryck a écrit:
Sergueï Loznitsa : Donbass        2018

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
On retrouve ici l'absurde ironique chère à Loznitsa, qui emplissait déjà Une femme douce. Ici, Loznitsa est moins onirique, je trouve : on est beaucoup plus sur le terrain alors que dans Une femme douce, on était beaucoup plus dans quelque chose de survolté, d'un délire. Je trouve donc que Donbass fonctionne moins bien (on peut lui reprocher d'être caricatural mais bon, c'est un peu une des caractéristiques de Loznitsa), et la structure narrative est beaucoup plus explosée au prime abord (il y a toutefois des liens entre les différents fragments). Certaines scènes sont tout de même drôles (la scène finale du mariage, quand les chrétiens vont dans le bureau de je-ne-sais-qui).

C'est quand même pas mal, mais le film tente de donner un effet de chaos sur un rythme qui reste assez lent, ça peut faire penser à du Fellini type Amarcord ou Kusturica, mais avec des personnages moins intéressants. A noter aussi que pour un film financé en partie par divers trucs de fonds européens, il ne prend pas partie sur les divers camps en présence si clairement que cela, la guerre semble une malédiction que personne ne souhaite; par contre tous les habitants du coin sont présentés comme des arriérés, ce qui permet des saynètes distrayantes mais n'est pas si subtil. Étrange trame tout de même qui évoque une mise en scène de la guerre qui aurait perdu toute logique avec une présence médiatique déboussolée confrontée à une violence délirante et gratuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8019
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 3 Oct 2018 - 16:40

Morloch a écrit:
Emeryck a écrit:
Sergueï Loznitsa : Donbass        2018
Very Happy Very Happy Very Happy Smile
On retrouve ici l'absurde ironique chère à Loznitsa, qui emplissait déjà Une femme douce. Ici, Loznitsa est moins onirique, je trouve : on est beaucoup plus sur le terrain alors que dans Une femme douce, on était beaucoup plus dans quelque chose de survolté, d'un délire. Je trouve donc que Donbass fonctionne moins bien (on peut lui reprocher d'être caricatural mais bon, c'est un peu une des caractéristiques de Loznitsa), et la structure narrative est beaucoup plus explosée au prime abord (il y a toutefois des liens entre les différents fragments). Certaines scènes sont tout de même drôles (la scène finale du mariage, quand les chrétiens vont dans le bureau de je-ne-sais-qui).

C'est quand même pas mal, mais le film tente de donner un effet de chaos sur un rythme qui reste assez lent, ça peut faire penser à du Fellini type Amarcord ou Kusturica, mais avec des personnages moins intéressants. A noter aussi que pour un film financé en partie par divers trucs de fonds européens, il ne prend pas partie sur les divers camps en présence si clairement que cela, la guerre semble une malédiction que personne ne souhaite; par contre tous les habitants du coin sont présentés comme des arriérés, ce qui permet des saynètes distrayantes mais n'est pas si subtil. Étrange trame tout de même qui évoque une mise en scène de la guerre qui aurait perdu toute logique avec une présence médiatique déboussolée confrontée à une violence délirante et gratuite.
Je n'ai pas vu les Fellini dont tu parles ; mais le rythme est toujours très lent chez Loznitsa
Pour moi, la prise de parti en faveur de l'Ukraine est extrêmement claire - ne serait-ce que dans la scène du mariage où les soldats russes arrivent, font leur espèce de petit speech en mode "la nouvelle Russie, blabla" et ils partent à toute vitesse à peine le mariage terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8019
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 3 Oct 2018 - 16:49

Fritz Lang : Secret beyond the door        1947

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
J'ai trouvé ça pas mal, sans être non plus renversant. On voit assez vite où Lang veut nous mener.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6049
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 3 Oct 2018 - 18:52

Mademoiselle de Joncquières, Emanuel Mouret

Je ne connait pas du tout le cinéma de Mouret mais ce film donne très envie de le découvrir, cette adaptation de Diderot (d'ailleurs il faut que je lise Jacques le fataliste) est d'une très grande classe on l'a beaucoup rapproché des Liaisons dangereuses de Stephen Frears (aussi un excellent film), mise a part les costumes, la classe sociales, la cruauté sentimental et la dimension morale, je suis frappé par les choix ésthétique opposé de ces deux films. Stephen Frears joue la carte de l’opulence spectaculaire ou tout est extériorisé dans la forme même du film, là ou Mouret semble chercher l'épure au service d'un film plus intérieur. Un épure relative cela dit d'autant que j'ai été particulièrement frappé (et séduit!) par la manière dont l'austérité (paysage serein et indifférent, intérieur étrangement vide) est progressivement transformé au court du film en quelque chose de plus chargé.  J'y vois là une manière de répondre a l'affectation de simplicité de l'amour entre cette marquise et ce marquis, qui se déroule d'ailleurs essentiellement dans la nature écho a un paradis perdu ou les sentiment s'exprime simplement et sans  artifice et une deuxième partie qui au contraire montre toute la corruption d'une société de cours ou le paraitre est roi.
Un beau film simple et séduisant, mais dépourvu de facilité et qui fait penser aux bons Rohmer (a savoir La Marquise d'O et les amours d'Astrée)


Dernière édition par Parsifal le Jeu 4 Oct 2018 - 1:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9875
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 3 Oct 2018 - 23:24

Emeryck a écrit:
la prise de parti en faveur de l'Ukraine est extrêmement claire - ne serait-ce que dans la scène du mariage où les soldats russes arrivent, font leur espèce de petit speech en mode "la nouvelle Russie, blabla" et ils partent à toute vitesse à peine le mariage terminé.

oui, mais je me demande si ceux-là qui viennent au mariage ne sont pas une sorte de milice du Donbass pro-russe? cela dit, à un autre moment il y a aussi les soldats 100% russes qui se font passer pour des locaux sans connaître aucun nom de lieux, ce qui les rend hilares.  J'essayais de suivre les petits drapeaux, soit le bleu et jaune des uns, l'espèce de bleu-blanc-rouge des autres, mais honnêtement ce n'est pas toujours flagrant et j'ai eu pendant le film des instants de flottement avant d'être certain. Peut être qu'un ukraino-russophone peut mieux suivre grâce à des indices qui nous échappent, accents ou autres?

J'ai quand même eu sur l'ensemble du film, le sentiment que la prise de parti était moins binaire que je ne l'aurais parié avant de le voir. A un moment, il y a même la situation inverse, avec le soldat ukrainien attaché à un lampadaire et qui se fait tabasser par les locaux avec une des femmes qui s'avance en lui expliquant "qu'il ne peuvent pas être des leurs" à cause de ce qui s'est passé, champs de mines et autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3210
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 4 Oct 2018 - 9:38

Emeryck a écrit:
Fritz Lang : Secret beyond the door        1947

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
J'ai trouvé ça pas mal, sans être non plus renversant. On voit assez vite où Lang veut nous mener.

C'est un film qui gagne à être revu parce que finalement, l'intérêt n'est pas dans le scénario ni là où Lang nous mène a priori, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1608
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 4 Oct 2018 - 11:20

"His girl friday"
Howard Hawks

Etourdissant.
Dialogues d'une vitesse folle (scénario de Charles Lederer d'après une comédie de Ben Hecht), comédiens exceptionnels (Rosalind Russell, quel abattage !), mise en scène fluide qui arrive à faire tenir tout ça en rythme, l'archétype de la comédie façon Hawks.
Billy Wilder en a fait un remake de même niveau à l'humour encore plus grinçant avec Walter Matthau et Jack Lemmon eux-aussi exceptionnels.


Dernière édition par néthou le Ven 5 Oct 2018 - 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8019
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 4 Oct 2018 - 13:11

Francesco a écrit:
Emeryck a écrit:
Fritz Lang : Secret beyond the door        1947

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
J'ai trouvé ça pas mal, sans être non plus renversant. On voit assez vite où Lang veut nous mener.

C'est un film qui gagne à être revu parce que finalement, l'intérêt n'est pas dans le scénario ni là où Lang nous mène a priori, je crois.
Je sais bien, mais je m'attendais à quelque chose de mieux – je ne dis pas que c'est nul, hein !  hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8019
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 4 Oct 2018 - 19:24

Morloch a écrit:
Emeryck a écrit:
la prise de parti en faveur de l'Ukraine est extrêmement claire - ne serait-ce que dans la scène du mariage où les soldats russes arrivent, font leur espèce de petit speech en mode "la nouvelle Russie, blabla" et ils partent à toute vitesse à peine le mariage terminé.

oui, mais je me demande si ceux-là qui viennent au mariage ne sont pas une sorte de milice du Donbass pro-russe? cela dit, à un autre moment il y a aussi les soldats 100% russes qui se font passer pour des locaux sans connaître aucun nom de lieux, ce qui les rend hilares.  J'essayais de suivre les petits drapeaux, soit le bleu et jaune des uns, l'espèce de bleu-blanc-rouge des autres, mais honnêtement ce n'est pas toujours flagrant et j'ai eu pendant le film des instants de flottement avant d'être certain. Peut être qu'un ukraino-russophone peut mieux suivre grâce à des indices qui nous échappent, accents ou autres?

J'ai quand même eu sur l'ensemble du film, le sentiment que la prise de parti était moins binaire que je ne l'aurais parié avant de le voir. A un moment, il y a même la situation inverse, avec le soldat ukrainien attaché à un lampadaire et qui se fait tabasser par les locaux avec une des femmes qui s'avance en lui expliquant "qu'il ne peuvent pas être des leurs" à cause de ce qui s'est passé, champs de mines et autres.
C'est vrai que parfois, c'est peut-être un peu ambigu. Honnêtement, je ne sais pas ; même dans le cas du soldat ukrainien - c'est bien lui qui accepte de faire ça - j'ai l'impression que Loznitsa met en exergue la bêtise de certaines personnes et leur méchanceté. Sinon, Loznitsa est ukrainien, au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9875
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 4 Oct 2018 - 23:04


du coup je viens de réaliser que j'avais déjà vu un film de Sergey Loznitsa: le documentaire Maïdan de 2014 mais je n'avais pas fait le lien. Ce documentaire filmé in situ et in vivo se voulait sans commentaire mais il était bien partisan, avec trois fois l'hymne ukrainien en entier pendant le film  hehe .

Il y a quand même un point commun entre les deux films: on est toujours un peu perdu pour être bien certain de savoir qui est avec qui et qui fait quoi hehe Par contre, je n'ai pas vu Une femme douce, je suis curieux maintenant, merci à toi. La bio de Sergey Loznitsa en fait un genre de touche-à-tout génial, linguiste, mathématicien, cinéaste. Intéressant de suivre ce bonhomme (et maintenant je vais faire le décompte de l'hymne ukrainien dans chacun de ses films  elephant , on a droit à un hymne aussi au début de Donbass, c'est un cinéaste à hymnes).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8019
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 6 Oct 2018 - 13:02

Morloch a écrit:

du coup je viens de réaliser que j'avais déjà vu un film de Sergey Loznitsa: le documentaire Maïdan de 2014 mais je n'avais pas fait le lien. Ce documentaire filmé in situ et in vivo se voulait sans commentaire mais il était bien partisan, avec trois fois l'hymne ukrainien en entier pendant le film  hehe .

Il y a quand même un point commun entre les deux films: on est toujours un peu perdu pour être bien certain de savoir qui est avec qui et qui fait quoi hehe Par contre, je n'ai pas vu Une femme douce, je suis curieux maintenant, merci à toi. La bio de Sergey Loznitsa en fait un genre de touche-à-tout génial, linguiste, mathématicien, cinéaste. Intéressant de suivre ce bonhomme (et maintenant je vais faire le décompte de l'hymne ukrainien dans chacun de ses films  elephant , on a droit à un hymne aussi au début de Donbass, c'est un cinéaste à hymnes).
hehe
J'avais beaucoup aimé Une femme douce. C'est le film par lequel je suis entré chez LoznitsaSmile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8019
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 6 Oct 2018 - 15:11

Eric Khoo : La saveur des rāmen        2018

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Très appétissant. Mais au-delà de ça, ça ressemble un peu à Be with me avec cette omniprésence de la mémoire - peut-être ici s'inscrit-elle dans un cadre plus global, mais à la fois intime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17940
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 6 Oct 2018 - 22:12

Spike Lee : Blackkklansman (2018)



Film prenant et efficace, hélas plombé par un final aux références politiques un peu lourdingues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8019
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 7 Oct 2018 - 9:35

Patrice Leconte : Le mari de la coiffeuse        1990

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
J'ai bien aimé, il y a vraiment une ironie agréable - jusque dans les mouvements de caméra parfois en ralenti-guimauve. Photographie soignée, également.  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30189
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 7 Oct 2018 - 9:43

C'est peut-être son meilleur. Un chef d'œuvre pour moi.



Decoin : La Vérité sur Bébé Donge



Garrone : Gomorra

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8019
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 8 Oct 2018 - 19:34

Debra Granik : Leave no trace        2018

Very Happy Very Happy Very Happy +
Je pensais que le film allait nous offrir un truc du genre "la société, c'est mal : retour à la nature", mais en fait, non : c'est quelque chose de très simple, assez touchant (un peu trop, peut-être). Les acteurs sont très bons et fonctionnent très bien ensemble. Le film présente cependant quelques longueurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre dernier film visionné
Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné.
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: