Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Votre dernier film visionné

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 25 Oct 2018 - 19:30

Ingmar Bergman : À travers le miroir        1961

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6081
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Ven 26 Oct 2018 - 7:54

Stefano P a écrit:
Parsifal a écrit:
Je crois que beaucoup l'ont qualifié de film infâme, je n'ai plus le détail des réactions mais on avait presque l'impression qu'ils venaient tous de voir Salo de Pasolini, je n'ai pas encore vu le film mais vu la critique que tu en fait ça a l'air quand même nettement moins terrible, en tout cas pas spécialement traumatisant (contrairement a Salo)

Oui, j'ai aussi entendu parler de scènes très éprouvantes et gore, ce qui ne m'étonnerait pas de la part de cet opportuniste de Von Trier qui prend toujours un malin plaisir à épater le bourgeois (personnellement, j'ai décroché depuis "Les Idiots" et l'atroce "Dancer in the dark" avec l'insupportable Bjork ; c'est vraiment le type même de la fausse valeur qui se regarde filmer et qui n'a en fait pas grand chose à dire ni à montrer, un peu comme Dolan ou Gaspard Noé).

La comparaison avec le Pasolini de "Salo" n'a à mon avis pas lieu d'être, parce que là, on a un grand film avec un véritable enjeu esthétique et éthique, pas la petite provocation maligne d'un adolescent prolongé...

Elle a lieu d'être si le film parvient au même degrés de malaise c'est le seul point sur lequel je faisais un parallèle. Salo a une dimension réflexive qui en fait tout autre chose qu'une provocation pour épater le bourgeois, maintenant je t'avoue que je l'ai vu deux fois (une fois en DVD, pas entier) et une autre fois en salle (intégralement cette fois-ci) et ne souhaite pas le revoir, jamais, quel-qu’en soit la réflexion éthique et esthétique, je t'avoue qu'a un moment je ne vois pas l’intérêt de me faire vomir avec un film iregardable. C'est toujours un peu le problème de ces films qui cherchent a explorer des limites, je ne sais pas si je peux le qualifier de grand film, Salo a des choses a dire, sa violence n'est pas gratuite, Pasolini était un grand intellectuel et un grand artiste mais il y a presque quelque chose d’obscène a voir dans Salo une œuvre d'art (et pourtant le film en suit la logique), ou même un film essai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Ven 26 Oct 2018 - 9:28

Parsifal a écrit:
Elle a lieu d'être si le film parvient au même degrés de malaise c'est le seul point sur lequel je faisais un parallèle. Salo a une dimension réflexive qui en fait tout autre chose qu'une provocation pour épater le bourgeois, maintenant je t'avoue que je l'ai vu deux fois (une fois en DVD, pas entier) et une autre fois en salle (intégralement cette fois-ci) et ne souhaite pas le revoir, jamais, quel-qu’en soit la réflexion éthique et esthétique, je t'avoue qu'a un moment je ne vois pas l’intérêt de me faire vomir avec un film iregardable. C'est toujours un peu le problème de ces films qui cherchent a explorer des limites, je ne sais pas si je peux le qualifier de grand film, Salo a des choses a dire, sa violence n'est pas gratuite, Pasolini était un grand intellectuel et un grand artiste mais il y a presque quelque chose d’obscène a voir dans Salo une œuvre d'art (et pourtant le film en suit la logique), ou même un film essai.

C'est curieux, mais "Salo" ne me fait pas du tout le même effet, c'est un film que j'ai vu souvent et s'il est bien sûr très fort, il me semble que la violence que l'on y voit est tellement médiatisée par les dispositifs de mise en scène qu'elle en perd son côté insoutenable : il y a d'abord la mise en scène des geôliers sadiens, à travers les pantomimes jouées par Hélène Surgère et Sonia Saviange (en référence au "Femmes Femmes" de Vecchiali que Pasolini avait adoré) plus celle de Pasolini qui organise le tout et cela ressemble plus à un dispositif, entièrement pensé et intellectualisé (cf. toutes les références aux livres de Barthes, Sollers et autres que l'on retrouve dans le générique). Il y a tout un background intellectuel dans "Salo" qui fait du film un théorème, une expérience à la fois cinématographique et philosophique qui désamorce complètement la violence pure que l'on y voit ; enfin, c'est ce que je ressens pour ma part... C'est très différent à mon avis du jeu puéril avec une violence exhibée complaisamment comme chez Von Trier ou dans "Irréversible", ou même souvent chez Tarantino, qui lui sauve les meubles grâce à son humour sardonique, mais ça n'empêche quand même pas une certaine roublardise dans le plaisir à montrer des horreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 636
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Ven 26 Oct 2018 - 12:51

Devine qui vient diner - Stanley Kramer - 1967

Je ne méconnais pas le courage qu'il fallait à cette époque pour aborder un tel sujet, mais on a là la confirmation que les meilleurs sentiments ne font pas les bons film...
J'ai regardé les 45 dernières minutes : du théâtre filmé, bavard, lourdement démonstratif.
Il y a un coté désolant à voir Spencer Tracy totalement au bout du rouleau ; il est mort quelques jours après la fin du tournage.

Pas envie de le visionner intégralement,

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinbad
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 57
Localisation : Karéol
Date d'inscription : 10/05/2014

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 27 Oct 2018 - 0:28

Duel au soleil (King Vidor) enfin en Blu-ray et surtout en vost.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 27 Oct 2018 - 9:09

Belcore a écrit:
Devine qui vient diner - Stanley Kramer - 1967

Je ne méconnais pas le courage qu'il fallait à cette époque pour aborder un tel sujet, mais on a là la confirmation que les meilleurs sentiments ne font pas les bons film...
J'ai regardé les 45 dernières minutes : du théâtre filmé, bavard, lourdement démonstratif.
Il y a un coté désolant à voir Spencer Tracy totalement au bout du rouleau ; il est mort quelques jours après la fin du tournage.

Pas envie de le visionner intégralement,

Belcore

Ah, je n'ai pas du tout le même souvenir du film ; je l'ai revu il y a deux ans à la télé, et j'ai trouvé ça très efficace, bien joué, très agréable à suivre, et Sydney Poitier est le charme incarné, rien que pour lui ça vaut le coup de voir le film en entier ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
anaëlle
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1804
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 27 Oct 2018 - 10:37

Stefano P a écrit:
anaëlle a écrit:
Deray, Borsalino
Very Happy Very Happy Very Happy Smile

C'est si bien que ça, Borsalino ? Question

Pardon, je n'avais pas vu ton message.
Pour te répondre, non. Neutral

Truffaut, Jules et Jim
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 27 Oct 2018 - 11:26

Paweł Pawlikowski : Cold war        2018

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy + I love you
C'est tout de même d'une extrême beauté et d'une extrême intensité : il y a véritablement un aspect poétique diffracté. La photographie noir et blanc est très belle, certaines parties chantées sont très belles. Cependant, une demie heure de plus n'aurait pas été de trop, la narration est parfois déficiente et s'effrite un peu (ça sert le propos du film, en un sens), mais c'est également frustrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 27 Oct 2018 - 11:29

Patrick Bokanowski : Déjeuner du matin        1974

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Il y a toujours cet aspect transmutatoire dont j'avais déjà parlé pour La femme qui se poudre ; ici, on quitte les réminiscences expressionnistes pour quelque chose de plus coloré. Il y a un aspect assez robbegrillesque, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 27 Oct 2018 - 17:21

Billy Wilder : Love in the afternoon        1957

Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
J'ai bien aimé : l'accent franco-français de Maurice Chevalier est très drôle ; beaucoup de choses sont drôles dans ce film. Je le trouve un peu long, cela dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30269
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 27 Oct 2018 - 23:05



Audiard : Les Frères Sisters



Aldrich : L'Empereur du Nord


C'est ma veine ! 2 très bonnes pioches encore !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 27 Oct 2018 - 23:26

Cololi a écrit:
Audiard : Les Frères Sisters

C'est ma veine ! 2 très bonnes pioches encore !
Qu'est-ce que tu as trouvé de si bon au Audiard ? Smile 
J'avais simplement trouvé ça pas trop mal, bien fait comme on dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 27 Oct 2018 - 23:33

Kar-wai Wong : Chungking express        1994

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
C'est beau ! Il y a vraiment tout un travail sur le temps assez intéressant ; et ces personnages en-dehors sont très touchants, très beaux par leurs moments d'absurdité. La forme employée est assez rigide par rapport à celle(s) qu'emploie Kar-wai Wong habituellement : deux parties assez rigides et pas vraiment de récit choral. C'est un de mes Kar-wai Wong préférés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30269
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 27 Oct 2018 - 23:45

Emeryck a écrit:
Cololi a écrit:
Audiard : Les Frères Sisters

C'est ma veine ! 2 très bonnes pioches encore !
Qu'est-ce que tu as trouvé de si bon au Audiard ? Smile 
J'avais simplement trouvé ça pas trop mal, bien fait comme on dit.

C'est bien fait, et c'est déjà pas mal ! Il y a l'image, il y a le scénario, il y a les acteurs, il y a les décors, il y a l'ambiance. C'est du solide. Je ne dis pas que ça révolutionne le cinéma, ou qu'on s'en souviendra forcément dans 100 ans. Et puis derrière il y a cette vision totalement désabusée du rêve américain, qui tourne au cauchemar.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6081
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 28 Oct 2018 - 10:12

Stefano P a écrit:

C'est curieux, mais "Salo" ne me fait pas du tout le même effet, c'est un film que j'ai vu souvent et s'il est bien sûr très fort, il me semble que la violence que l'on y voit est tellement médiatisée par les dispositifs de mise en scène qu'elle en perd son côté insoutenable : il y a d'abord la mise en scène des geôliers sadiens, à travers les pantomimes jouées par Hélène Surgère et Sonia Saviange (en référence au "Femmes Femmes" de Vecchiali que Pasolini avait adoré) plus celle de Pasolini qui organise le tout et cela ressemble plus à un dispositif, entièrement pensé et intellectualisé (cf. toutes les références aux livres de Barthes, Sollers et autres que l'on retrouve dans le générique). Il y a tout un background intellectuel dans "Salo" qui fait du film un théorème, une expérience à la fois cinématographique et philosophique qui désamorce complètement la violence pure que l'on y voit ; enfin, c'est ce que je ressens pour ma part...

Je suis tout a fait d'accord pour dire que c'est très intellectualisé, mais ça ne désamorce pas vraiment la violence, c'est même a mon avis le principe, malgré la dimension réflexive le but est bien que la violence nous frappe de plein fouet, sans le plaisir paradoxal recherché par le gore (ou par Sade lui même dans ses ouvrages) et c'est justement pour ça, a cause de la froideur de l'ensemble que le film est insoutenable. C'est un film délibérément pensé pour être désagréable, la distanciation ne désamorce pas l'horreur au contraire elle est là pour la renforcer (quelque Salo est l'un des seul "vrai" film d'horreur jamais réalisé, les autres ne sont que des jeux d'enfant réalisé avec plus ou moins de talent, et personne n'a dit qu'un film d'horreur ne devait pas être sérieux et profond).



Stefano P a écrit:
ou même souvent chez Tarantino, qui lui sauve les meubles grâce à son humour sardonique, mais ça n'empêche quand même pas une certaine roublardise dans le plaisir à montrer des horreurs.

Pour répondre Tarantino si roublardise il y a, c'est uniquement dans ses derniers films depuis Inglorious Basterd ou la violence cinématographique se voit justifié par une mission historique rédemptrice (contre le nazisme, contre l’esclavagisme et le suprémacisme blanc) mais les films de Tarantino jusqu'a Boulevard de la mort inclus, présente une violence cartoonisé et dont la gratuité et la dimension de plaisir régressif est parfaitement assumé. Alors ce n'est pas totalement régressif dans la mesure ou contrairement au film gore d'origine, les films de Tarantino sont des  films du second degrés de la référence, de la variation maniériste sur des motifs déjà existant du coup il y a une sophistication formelle qui contribue a une mise a distance. Mais il m'a toujours semblé que Tarantino assumé toujours le plaisir de montrer des horreurs. Je ne me vois pas condamné cette aspect là
Je ne parlerais pas de Von Trier n'ayant pas vu ses films les plus déplaisant, mais Gaspard Noé n'a rien a voir avec Tarantino, pour le coup je vois en quoi on peut le dire roublard, la violence dans ses films n'est pas là pour donner du plaisir au spectateur (je n'ai pris aucun plaisir a regarder irréversible) c'est brutal, sale et porté par une forme qui ne fait pas vraiment de cadeau au confort du spectateur (malgré l’esthétisme de Noé), non ce qu'il cherche a faire c'est impressionner étourdir le spectateur, ce qui travaille Noé c'est la puissance dans sa forme la plus primaire en gros Noé est fasciné par la violence et sa puissance pourquoi pas, le problème c'est qu'il n'en fait rien a part un étalage complaisant. Je n'aime pas Noé, mais par contre il ne m’écœureras jamais comme Salo, en revanche il me pose un problème éthique que ne me posent pas les films de Tarantino.
Là ou Tarantino s'amuse tout en développant une poétique et une mythologie a partir d'un certain cinéma de genre, qui comme souvent les formes populaire fait aussi appel a la curiosité du public pour l’extrême et le malsain, c'est du cinéma a sensation mais sans l'hypocrisie esthétisante et intellectuel de Noé. Partageant cette curiosité et n'en ressentant aucune culpabilité (et aimant jusqu’à un certains point ce cinéma) je me vois mal condamné le plaisir sadique de montrer des horreurs, l'ironie sardonique de Tarantino n'a pas grand chose a voir avec les provocations stériles et autosatisfaite de Gaspard Noé, et c'est la même chose pour les séries B qui l'ont inspiré.


Dernière édition par Parsifal le Dim 28 Oct 2018 - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 28 Oct 2018 - 11:10

Parsifal a écrit:
Stefano P a écrit:
ou même souvent chez Tarantino, qui lui sauve les meubles grâce à son humour sardonique, mais ça n'empêche quand même pas une certaine roublardise dans le plaisir à montrer des horreurs.

Pour répondre Tarantino si roublardise il y a, c'est uniquement dans ses derniers films depuis Inglorious Basterd ou la violence cinématographique se voit justifié par une mission historique rédemptrice (contre le nazisme, contre l’esclavagisme et le suprémacisme blanc) mais les films de Tarantino jusqu'a Boulevard de la mort inclus, présente une violence cartoonisé et dont la gratuité et la dimension de plaisir régressif est parfaitement assumé. Alors ce n'est pas totalement régressif dans la mesure ou contrairement au film gore d'origine, les films de Tarantino sont des  films du second degrés de la référence, de la variation maniériste sur des motifs déjà existant du coup il y a une sophistication formelle qui contribue a une mise a distance. Mais il m'a toujours semblé que Tarantino assumé toujours le plaisir de montrer des horreurs. Je ne me vois pas condamné cette aspect là
Je ne parlerais pas de Von Trier n'ayant pas vu ses films les plus déplaisant, mais Gaspard Noé n'a rien a voir avec Tarantino, pour le coup je vois en quoi on peut le dire roublard, la violence dans ses films n'est pas là pour donner du plaisir au spectateur (je n'ai pris aucun plaisir a regarder irréversible) c'est brutal, sale et porté par une forme qui ne fait pas vraiment de cadeau au confort du spectateur (malgré l’esthétisme de Noé), non ce qu'il cherche a faire c'est impressionner étourdir le spectateur, ce qui travaille Noé c'est la puissance dans sa forme la plus primaire en gros Noé est fasciné par la violence et sa puissance pourquoi pas, le problème c'est qu'il n'en fait rien a part un étalage complaisant. Je n'aime pas Noé, mais par contre il ne m’écœureras jamais comme Salo, en revanche il me pose un problème éthique que ne me posent pas les films de Tarantino.
Là ou Tarantino s'amuse tout en développant une poétique et une mythologie a partir d'un certain cinéma de genre, qui comme souvent les formes populaire fait aussi appel a la curiosité du public pour l’extrême et le malsain, c'est du cinéma a sensation mais sans l'hypocrisie esthétisante et intellectuel de Noé. Partageant cette curiosité et n'en ressentant aucune culpabilité (et aimant jusqu’à un certains point ce cinéma) je me vois mal condamné le plaisir sadique de montrer des horreurs, l'ironie sardonique de Tarantino n'a pas grand chose a voir avec les provocations stériles et autosatisfaite de Gaspard Noé, et c'est la même chose pour les séries B qui l'ont inspiré.
mains 
Je n'ai pas répondu jusque là aux propos sur von Trier parce qu'ils étaient particulièrement chargés et je n'aime pas trop répondre à de telles choses. Et ça me dérange beaucoup d'entendre parler de fausse valeur, comme s'il existait un faux cinéma et un vrai cinéma...
Enfin, je trouve que Noé n'a rien à faire là-dedans car il y a vraiment une prédominance de la gratuité, de la surenchère qui se veut très subversive et de façon très sérieuse - rien de tout ça chez von Trier ni Tarantino, me semble-t-il.
Pour en revenir à von Trier, oui, c'est violent mais je trouve que ça ne sort jamais de nulle part et il y a quelque chose derrière - après, on aime ou on aime pas, ça, c'est autre chose.
Pour The house that Jack built, j'ai vu beaucoup de critiques qui disaient "oui, alors, le thème du crime comme oeuvre d'art, c'est vraiment pas original, blablabla" mais il y a évidemment une multiplicité d'approches - et heureusement. Et à mon sens, l'approche de von Trier est intéressante dans son aspect de mosaïque et surtout dans le final, je trouve - par les références (peut-être pas originales mais bien pertinentes) auquel il fait appel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 28 Oct 2018 - 11:19

Jean Renoir : French cancan        1954

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Je continue mon exploration de la filmographie de Renoir. J'ai bien aimé celui-ci. Tout d'abord, la restauration proposée par Gaumont est très belle, elle redonne aux couleurs toute la place qu'elles méritent. J'ai bien aimé la façon dont Renoir retranscrit l'ambiance d'alors avec cette surcharge de couleurs (qui n'est pas sans rappeler certains Toulouse-Lautrec) et puis cette bonne ambiance, un peu bonhommesque - le final est assez remarquable tant tout virevolte dans tous les sens, il y a vraiment un aspect effervescent. Cependant, certains propos restent un peu obscurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 28 Oct 2018 - 11:20

Cololi a écrit:
Emeryck a écrit:
Cololi a écrit:
Audiard : Les Frères Sisters

C'est ma veine ! 2 très bonnes pioches encore !
Qu'est-ce que tu as trouvé de si bon au Audiard ? Smile 
J'avais simplement trouvé ça pas trop mal, bien fait comme on dit.
C'est bien fait, et c'est déjà pas mal ! Il y a l'image, il y a le scénario, il y a les acteurs, il y a les décors, il y a l'ambiance. C'est du solide. Je ne dis pas que ça révolutionne le cinéma, ou qu'on s'en souviendra forcément dans 100 ans. Et puis derrière il y a cette vision totalement désabusée du rêve américain, qui tourne au cauchemar.
C'est vrai, mais je trouve que ça fait un peu pâle figure face à d'autres Audiard comme De battre mon cœur s'est arrêté, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30269
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 28 Oct 2018 - 11:29

Emeryck a écrit:
Cololi a écrit:
Emeryck a écrit:
Cololi a écrit:
Audiard : Les Frères Sisters

C'est ma veine ! 2 très bonnes pioches encore !
Qu'est-ce que tu as trouvé de si bon au Audiard ? Smile 
J'avais simplement trouvé ça pas trop mal, bien fait comme on dit.
C'est bien fait, et c'est déjà pas mal ! Il y a l'image, il y a le scénario, il y a les acteurs, il y a les décors, il y a l'ambiance. C'est du solide. Je ne dis pas que ça révolutionne le cinéma, ou qu'on s'en souviendra forcément dans 100 ans. Et puis derrière il y a cette vision totalement désabusée du rêve américain, qui tourne au cauchemar.
C'est vrai, mais je trouve que ça fait un peu pâle figure face à d'autres Audiard comme De battre mon cœur s'est arrêté, par exemple.

C'est que mon 3° de lui (Un Prophète et Regarde les hommes tomber). Pour le moment il ne fait pas pâle figure. De battre mon cœur s'est arrêté => le résumé ne donne pas spécialement très envie (ça semble très convenu). Mais peut-être ai-je tort ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 28 Oct 2018 - 11:46

Cololi a écrit:
Emeryck a écrit:
Cololi a écrit:
Emeryck a écrit:
Cololi a écrit:
Audiard : Les Frères Sisters

C'est ma veine ! 2 très bonnes pioches encore !
Qu'est-ce que tu as trouvé de si bon au Audiard ? Smile 
J'avais simplement trouvé ça pas trop mal, bien fait comme on dit.
C'est bien fait, et c'est déjà pas mal ! Il y a l'image, il y a le scénario, il y a les acteurs, il y a les décors, il y a l'ambiance. C'est du solide. Je ne dis pas que ça révolutionne le cinéma, ou qu'on s'en souviendra forcément dans 100 ans. Et puis derrière il y a cette vision totalement désabusée du rêve américain, qui tourne au cauchemar.
C'est vrai, mais je trouve que ça fait un peu pâle figure face à d'autres Audiard comme De battre mon cœur s'est arrêté, par exemple.
C'est que mon 3° de lui (Un Prophète et Regarde les hommes tomber). Pour le moment il ne fait pas pâle figure. De battre mon cœur s'est arrêté => le résumé ne donne pas spécialement très envie (ça semble très convenu). Mais peut-être ai-je tort ...
Je n'ai pas encore vu Un prophète mais j'avais bien aimé Regarde les hommes tomber - et je le préfère à The Sisters brothers, je crois. Enfin, après, c'est peut-être mon manque d'affinité avec le genre du western. Finalement, je crois que ce que je préfère chez Audiard, c'est sa dimension très sociale - un peu moins violente que celle d'un Brisseau, certes, mais qui fonctionne bien. Il y a aussi - ce qui est peut-être inspiré du Jarmusch des années 90 - cet aspect de deux êtres qui sont très proches alors qu'ils n'ont pas de langue orale en commun. Ce n'est certainement pas d'une originalité folle mais je trouve que ça marche bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 28 Oct 2018 - 17:05

Emeryck a écrit:
Je n'ai pas répondu jusque là aux propos sur von Trier parce qu'ils étaient particulièrement chargés et je n'aime pas trop répondre à de telles choses. Et ça me dérange beaucoup d'entendre parler de fausse valeur, comme s'il existait un faux cinéma et un vrai cinéma...

Je parle de "fausse valeur" comme on parlerait de "fausse monnaie" ou de faux bijoux ; Von Trier passe auprès de certains cinéphiles pour un génie, mais ça fait un peu toc et pacotille comparé à ses grandes références, Dreyer, Bergman et Tarkovski, par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 28 Oct 2018 - 21:42

Stefano P a écrit:
Emeryck a écrit:
Je n'ai pas répondu jusque là aux propos sur von Trier parce qu'ils étaient particulièrement chargés et je n'aime pas trop répondre à de telles choses. Et ça me dérange beaucoup d'entendre parler de fausse valeur, comme s'il existait un faux cinéma et un vrai cinéma...
Je parle de "fausse valeur" comme on parlerait de "fausse monnaie" ou de faux bijoux ; Von Trier passe auprès de certains cinéphiles pour un génie, mais ça fait un peu toc et pacotille comparé à ses grandes références, Dreyer, Bergman et Tarkovski, par exemple...
Je ne pense pas qu'il soit un génie, mais ce n'est pas un opportuniste, un roublard, un épateur de bourgeois, un adolescent prolongé ou que sais-je encore. Je ne comprends pas bien ce que tu essaies de dire à part imposer une légitimité cinématographique, franchement - désolé si ce n'est pas le cas. von Trier s'inspire de Tarkovski, de Bergman, oui ; et bien d'autres à mon avis, il les assimile et... ne fait pas du Tarkovski ou que sais-je : il fait du von Trier. Au passage, je ne comprends pas bien à quoi renvoie toc ou pacotille, on revient toujours au problème que j'ai relevé au-dessus : une légitimité cinématographique qui définit le vrai cinéma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 28 Oct 2018 - 21:49

Fernando Guzzoni : Jesús        2016

Very Happy Very Happy Smile +
J'ai trouvé ça assez moyen. La première partie est assez démonstrative et ne dit pas grand-chose, je trouve. La deuxième partie est plus intéressante et notamment le personnage du père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 587
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 28 Oct 2018 - 23:33


Lukas DHONT : Girl (2018)

         Vraiment très beau et sensible. J'ai beaucoup aimé que la transition de cette adolescente soit traitée parallèlement à son apprentissage de la danse classique, qui est une manière de sculpter et métamorphoser le corps, tout en révélant les limites que le corps impose à chacun.e. J'entends bien les critiques qui dénoncent la partialité du regard porté sur la transidentité par un réalisateur cis (le corps y est central ; le pénis, en particulier, un noeud centripète), mais je crois qu'il s'agit avant tout d'un film sur une adolescente (qui comme tou.te.s, doit se représenter son corps tel qu'il est) qui traverse des épreuves, comme d'autres, et je trouve ça au contraire formidable de ne pas en faire un film sur la transidendité en général, mais sur cette jeune fille en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 28 Oct 2018 - 23:49

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 28 Oct 2018 - 23:51

Germaine Dulac : La souriante madame Beudet        1923
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy +
Plein de bonnes idées là-dedans ! Cette fin avec les marionnettes et la petite inscription "théâtre" est géniale. Il y a également un côté assez évanescent, avec beaucoup d'images mentales qui est assez plaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 29 Oct 2018 - 11:46

Je suis allé voir Girl de Lukas Dhont hier au Gaumont de Valenciennes.

J'ai globalement été touché par ce film, notamment en raison de la relation entre Lara et son père qui l'accompagne dans sa transition et son désir d'entrer dans une école de danse réputée. J'ai trouvé beaucoup de scènes marquantes. Je déplore néanmoins le côté répétitif, notamment des scènes de danse, en particulier celles avec la professeure, même s'il y a de belles scènes et que cela nous montre la difficulté et ce que cela impose au corps de Lara, notamment au niveau des pieds. Victor Polster est magnétique, entre ombre et lumière, très beau. J'ai beaucoup aimé également l'acteur qui joue le rôle du père, Arieh Worthalter. La fin fut chez moi déceptive, à la fois vite expédiée et très difficile, même si au vu de la narration, cela semblait inévitable. La non présence de la mère ou d'explications du passé de cette famille ne m'a pas dérangé car ce n'était pas le propos du film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82433
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 29 Oct 2018 - 12:32

Le dernier film de Kervern et Delépine: I feel good

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Rolland
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 24/03/2018

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 29 Oct 2018 - 12:38

C’est à quel niveau ton appréciation ? Je ne préjuge pas du film. Niveau humour ou chronique socétale ?
As-tu visionné celui où Depardieu faisait son gérard dans un road-movie décadent ? J’ai failli quitter la salle. Odieux. J’y allais guilleret avec un ami, j’en suis sorti la tête basse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.princepsavogador.com
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82433
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 29 Oct 2018 - 12:41

J'ai vu tous leurs films, j'adore.

Si tu n'as aimé Mammuth, je te déconseille celui-là, c'est globalement de la même eau.

Mon appréciation est globale, mais c'est vrai que j'étais plié de rire une bonne partie du film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Rolland
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 24/03/2018

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 29 Oct 2018 - 12:47

C’est pas top mais c’était bien Mammuth. Mammuth... ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.princepsavogador.com
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 29 Oct 2018 - 16:39

John Waters : Female trouble        1974

Very Happy Very Happy Smile + hehe
C'est vraiment drôle et débridé ; un peu lassant à la longue mais j'aime assez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 29 Oct 2018 - 23:15

Michael Haneke : Le ruban blanc        2009

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
J'ai beaucoup aimé. Haneke change un peu d'esthétique le temps de ce film : un (très beau) noir et blanc austère à la Dreyer. Étonnamment, la violence est peu visible, ici ; elle est plus intériorisée, comme beaucoup de choses dans ce film. Une utilisation symbolique (simple) constante des couleurs, c'est assez amusant - évidemment, le titre n'est pas innocent. Comme dans Caché, le film est laissé ouvert. C'est à mon avis un grand Haneke, aux côtés de La pianiste - qui m'a touché plus personnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 30 Oct 2018 - 9:44

Jean Vigo : Zéro de conduite        1933

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
On n'est pas au niveau de L'Atalante mais j'ai bien aimé : il y a vraiment de l'audace - aussi bien dans le propos que dans le moyen-métrage lui-même. La bande-son est d'ailleurs assez étrange - je ne sais pas si ça provient de mutilations de cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3239
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 30 Oct 2018 - 10:08

En vrac encore, des Ghotic Females et assimilés, le temps s'y prêtant :

Revu Les Amants du Capricornes, une réussite surprenante d'Hitch', sorte de Rebecca en couleurs et en Australie. Le souffle romanesque dépasse l'inquiétante étrangeté et Bergman est dans son élément en lady alcoolique.

Revu aussi (pour la centième fois) Angoisse de Tourneur, avec ses images inoubliables (les aquariums) et son scénario sans poids et sans réel suspens, mais pourtant prenant. Une réussite esthétique et une étrange petite musique. Superbe Hedy Lamarr.

Découvert Maléfices, une adaptation de Boileau et Narcejac par Henri Decouin, qui a pour cadre une ile de Noirmoutier dont le côté mystérieux et inquiétant est accentué. La résolution de l'intrigue est sans intérêt mais l'atmosphère de paranoïa poisseuse à souhait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 31 Oct 2018 - 0:22

Yórgos Lánthimos : Canine        2009

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
J'ai beaucoup aimé. C'est tellement plus réussi que The lobster, on ne s'ennuie jamais. Le huis-clos qui porte sur tous les plans est extrêmement asphyxiant. Par ailleurs, les acteurs sont bons : une froideur incroyable, inexpressifs. Ce qui est très appréciable, c'est que Lánthimos jongle tantôt avec l'absurde (la scène où le père va chercher l'avion en plastique qui est à deux mètres du portail avec sa voiture, franchement...  hehe), tantôt avec l'effroi. Ce film est une zone d'indiscernabilité à lui tout seul. Sinon, c'est assez effrayant de voir le pouvoir (négatif) de l'éducation, ici - la fin, tout de même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 31 Oct 2018 - 0:31

Buster Keaton : The navigator        1924

Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
1924 est décidément un bon cru pour Keaton. Même si ce film ne vaut évidemment pas Sherlock Jr., il est plutôt drôle. On retrouve beaucoup d'éléments très caractéristiques de Keaton : la déterritorialisation des objets, toujours des gags fulgurants - la scène de préparation du petit-déjeuner, notamment.  hehe
Bon, par contre, le petit élan de racisme à la fin, on s'en serait bien passé. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30269
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 31 Oct 2018 - 8:47

Emeryck a écrit:
la déterritorialisation des objets

Faut arrêter de lire Deleuze Laughing

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 31 Oct 2018 - 9:46

Cololi a écrit:
Emeryck a écrit:
la déterritorialisation des objets

Faut arrêter de lire Deleuze Laughing
hehe
Mais je trouve que c'est central chez Keaton : il utilise toujours les objets d'une manière détournée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3239
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 31 Oct 2018 - 12:55

Revu Deux mains, la nuit (1946), de Siodmak, un des films les plus angoissants de la période. L'usage des portes qui grincent, du roulement de tonnerre, des caves sombres, des gros plans sur la pupille du tueur et de toute la panoplie gothique est vraiment formidable et le travail esthétique, même s'il ne se laisse pas oublier, est un source de joie en soi. Casting féminin 5 étoiles (McGuire, Barrymore, Lanchester, Algood et Fleming !)

Revu aussi Les Anges de la Miséricordes (1943) de Sandrich. Excellent film de guerre avec quelques séquences inoubliables (le suicide de Veronica Lake !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 31 Oct 2018 - 13:21

Francesco a écrit:
Revu Deux mains, la nuit (1946), de Siodmak,

Je ne sais pas qui a trouvé le titre en français, mais le gars touche sa bille ! Idea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3239
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 31 Oct 2018 - 14:15

Ça dit tout : les mains de l'étrangleur mais aussi celles des victimes (pour les deux crimes auxquels on assiste, on ne voit que leurs mains au moment de l'acte). J'imagine que "l'escalier en colimaçon" ne rendait pas très bien ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 1 Nov 2018 - 0:09

Kenji Mizoguchi : Cinq femmes autour d'Utamaro        1946

Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
J'ai bien aimé. Il y a quelques très belles scènes - notamment celle au bord de l'eau, sur le ponton, quand Seinosuke (?) se fait embarquer. J'ai l'impression que Mizoguchi met ici en place de multiples histoires, pas vraiment hiérarchisées - on pourrait croire que tout va se centrer sur Utamaro mais ce n'est pas le cas. Enfin, c'est un Mizoguchi assez différent - la fin est un peu étonnante, d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8096
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 1 Nov 2018 - 0:18

Ernst Lubitsch : Design for living        1933

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy hehe
Immense. J'ai l'impression que Lubitsch essaie de faire muter le trio amoureux classique grâce au personnage de Plunkett. Certaines scènes sont vraiment extrêmement drôles ("it's a gentleman agreement", lorsque Chambers incorpore la réplique de Plunkett dans sa pièce, et puis la fin, dans la chambre !). Outre cette prise de conscience sur le genre même, le propos est assez moderne, je trouve - c'est Gilda qui mène la danse. On ne s'ennuie jamais, les dialogues sont d'une vivacité, et les acteurs sont bons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4824
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 1 Nov 2018 - 1:41

L'homme au masque de cire (House of Wax, 1953)
Film américain réalisé par André De Toth avec Vincent Price.



Un peu dans le même style que Le Fantôme de l'Opéra. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 636
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 1 Nov 2018 - 9:24

Revu "The servant" de Losey.

Très intéressant, mais entretemps j'ai vu d'autres opus du maitre contemporains de cette époque qui mériteraient une notoriété similaire.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 636
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 1 Nov 2018 - 10:00

J'organise avec d'autres fin novembre dans une salle du quartier latin une projection du "Médée" de Pasolini ; c'est dans le cadre de clubs d'anciens de grandes écoles - après la projection nous avons un débat sur le film, introduit par un "spécialiste".
Parfois nous avons le réalisateur ou un des interprètes : là nous sommes secs !

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 1 Nov 2018 - 10:13

Belcore a écrit:
J'organise avec d'autres fin novembre dans une salle du quartier latin une projection du "Médée" de Pasolini ; c'est dans le cadre de clubs d'anciens de grandes écoles - après la projection nous avons un débat sur le film, introduit par un "spécialiste".
Parfois nous avons le réalisateur ou un des interprètes : là nous sommes secs !

Belcore

Oui, évidemment, pour l'équipe du tournage, ça va être un peu compliqué ; il reste les spécialistes de Pasolini, comme René de Ceccaty ; je pense aussi à Marie-José Mondzain qui est philosophe et que j'ai entendue il y a peu sur France Culture à propos de "Médée", c'était très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 636
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 1 Nov 2018 - 10:29

Stefano P a écrit:
Belcore a écrit:
J'organise avec d'autres fin novembre dans une salle du quartier latin une projection du "Médée" de Pasolini ; c'est dans le cadre de clubs d'anciens de grandes écoles - après la projection nous avons un débat sur le film, introduit par un "spécialiste".
Parfois nous avons le réalisateur ou un des interprètes : là nous sommes secs !

Belcore

Oui, évidemment, pour l'équipe du tournage, ça va être un peu compliqué ; il reste les spécialistes de Pasolini, comme René de Ceccaty ; je pense aussi à Marie-José Mondzain qui est philosophe et que j'ai entendue il y a peu sur France Culture à propos de "Médée", c'était très intéressant.

Merci pour ces réponses : Mondzain, oui, je viens de la trouver...
Ceccaty : bonne idée.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3239
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 1 Nov 2018 - 10:46

Pour Halloween :

La Féline (Tourneur). Surtout frappé par l'élégance et la sobriété de l'ensemble plus que par les qualités d'angoisse dont on crédite le film (je préfère Rendez-vous avec la peur qui porte bien son nom malgré le démon à bicyclette).

Vous aimerez ma mère (L. Johnson - 1972). Excellent gothic female moderne, qui rappelle, en sérieux et pas en kitsh du tout, l’inénarrable Die, die my darling ! (avec Bankhead). Intrigant et inquiétant sans jamais être gore.

Revu le merveilleux Le Château du dragon (pas besoin de le présenter), qui monte dans mon panthéon personnel à chaque visionnage. Vincent Price fait une composition d'anthologie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre dernier film visionné
Revenir en haut 
Page 11 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné.
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: