Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Michel Sénéchal

Aller en bas 
AuteurMessage
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 830
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Michel Sénéchal   Mar 14 Aoû 2018 - 18:24

Pas de fil sur l'un de nos plus grands ténors français Crying or Very sad

Michel Sénéchal : ténor français né le 11 février 1927 à  Paris et mort le 1er avril 2018 à Eaubonne.

Sénéchal, c'est avant tout un timbre unique, immédiatement reconnaissable et surtout une personnalité formidable qui donnait un relief exceptionnel à tous les "seconds" rôles qu'il a interprétés.

Avant d'aborder tous ces/ses rôles de caractère Michel Sénéchal avait chanté la plupart des rôles de "jeunes premiers" que lui autorisait sa tessiture : Ferrando, Almaviva, Don Ottavio, Tamino, Vincent dans Mireille, Nicias dans Thaïs, etc. Reconnaissons-le, on trouve nettement mieux et il ne s'agit pas là de ses plus grandes incarnations.
Parallèlement, il a su ressusciter Platée et le Comte Ory. Certes là aussi, on trouve mieux aujourd'hui dans ces deux rôles, surtout au niveau du style. Mais, malgré les défauts que peuvent lui trouver les rossiniens ou les baroqueux, reconnaissons qu'il y est tout de même remarquable.

Par contre là où il est difficile de trouver mieux ce sont tous ces seconds rôles qu'il a su mettre au premier plan. Je regrette qu'il n'ait pas enregistré Basilio dans les Noces (c'est dans ce rôle que je l'ai entendu pour la première fois le 14 juillet 1980 - production ONP). Heureusement, on le trouve facilement sur YT.
Sur scène, je l'ai vu plusieurs fois dans les Contes d'Hoffmann (les 4 valets), Madame Butterfly (Goro), Carmen (Remendado), Manon (Guillot de Mortfontaine) et surtout en Falsacappa dans les Brigands d'Offenbach à la Bastille : très grand moment  

Karajan ne s'est pas trompé en l'engageant si souvent, y compris dans des rôles normalement chantés par des barytons (Dancaïre de Carmen sur scène ou Benoit dans la Bohême).

Parmi tous ses enregistrements, je retiendrais :
- Platée
- Le Comte Ory
- Pedrillo dans L'enlèvement au Sérail en live dirigé par Rosbaud à Aix avec Stich-Randall
- Thaïs et Mireille : car c'est rare de l'entendre dans des rôles sérieux
- Monsieur Triquet d'Eugène Onegin (de préférence la version Levine) : c'est tellement rare d'avoir un français qui chante cet air (et donc sans accent)
- Remendado dans Carmen, de préférence la version Solti pour les dialogues parlés et l'entourage (ahhh la Mercédes de Berbié drunken, de la même veine que Sénéchal)
- Goro dans Madame Butterfly, car il y est formidablement vicieux, mielleux et détestable
- Dans les Contes d'Hoffmann : la version Nagano pour son Spalanzani absolument parfait et la version Ozawa car il y chante l'air de Frantz
- Et plus largement, tous les autres Offenbach qu'il a enregistrés car il y est à chaque fois génial ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Sénéchal   Mar 14 Aoû 2018 - 22:14

Merci beaucoup pour ce panorama. Very Happy

Pas grand'chose à ajouter : je suis d'accord, il chante bien les lyriques, mais ce reste étroit, alors que dans les rôles comiques, et jusque dans ses dernières années, il était à la fois dramatiquement et vocalement électrique !


Je me contente donc de réagir avec un microdétail, manière de relancer le fil.

Figaro a écrit:
Avant d'aborder tous ces/ses rôles de caractère Michel Sénéchal avait chanté la plupart des rôles de "jeunes premiers" que lui autorisait sa tessiture : Ferrando, Almaviva, Don Ottavio, Tamino, Vincent dans Mireille, Nicias dans Thaïs, etc.

Mais Nicias, même s'il a souvent été généreusement distribué, est bien un rôle de caractère. Smile  Le propos comme l'écriture vocale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Sénéchal   Mar 14 Aoû 2018 - 22:19

Petite anecdote : le jeune (et excellent) ténor Stéphane Malbec-Garcia, qui a étudié avec lui, a pris comme nom de scène Stéphane Sénéchal pour lui rendre hommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michel Sénéchal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel Sénéchal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michel Sardou
» MICHEL HERBLIN
» Funny Line (album Golden Melody de Michel Herblin)
» Michel Pignolet de Montéclair (1667-1737)
» Michel Decoust

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: